Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 23 Juin - 10:47

dans tes symptômes t'as pas mis psoriasis, maladie auto-immune très fréquente qui est apparue depuis l'arrêt sur un corps affaibli
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 23 Juin - 11:09

les gens qui se mettent guéris après tant d'années, je n'y crois pas, j'en connais  après 10 ans de prises qui sont mieux, à 70% ou 80 % mais c'est tout, ce n'est pas guérit ça, ils sont diminués fonctionnellement et se sont adaptés à leur handicap et se mettent guéris pour tourner une page dramatique de leur vie, ils décident de dire guéris et ne viennent plus sur les forums

dans ce cas, moi aussi je suis guérit, on va dire que vu mon âge 67, douleurs dos est normal,  sommeil merdique je me suis adapté, que j'avance mal, et muscles pas terribles chez beaucoup, l'akathisie qui est pratiquement oubliée
et on va me dire que d'autres ont des impatiences dans les jambes et n'ont pas fait de sevrage
c'est du pipeau, les personnes qui ont pris 10 ans + en France que je connais de près et en Amérique, qui ont essayé de reprendre une vie, en fait se sont adaptés à leurs handicaps et vivent avec, je les connais assez bien, personne ne s'en est sorti, certains font du vélo, beaucoup , s'ils retravaillent, c'est dans des trucs bénévoles et ont des séquelles comme moi
moi j'ai bien refait ma vie, je mange, puis sort me promener, puis fais mes courses, et visite des amis, alors ??sauf que je tourne à 70% ou 90% ou 50% suivant ce que je fais, je vis ma nouvelle vie, je lis presque pas, regarde la télé, le foot, les reportages
en réalité j'ai plein de séquelles, certaines graves et d'autres moins
depuis  plus de 9 ans j'ai tout de même compris comment ça tourne, toi tu découvres à 3 ans que tu ne t'améliores presque pas, ta suite je la connais, toi non, tu n'as pas assez de recul, tu crois à certaines choses que tu vas faire, essayer, tu es en train de faire ce que je faisais quand j'étais à ta place, normal tout ça
on me disait 3 ans pour guérir, puis 5,  puis 10 ans , aujourd'hui on me dit plus rien, en fait c'est tout simplement le corps qui essaye  de s'adapter aux dégats beaucoup définitifs, et donc le cerveau essaye de palier donc on s'en sort parfois un peu mieux pour certaines choses
le psychiatre SHIPKO explique bien le phénomène, les imbéciles lui en veulent, mais ce qu'il a observé , je le vis et l'ai aussi observé

Shipko est l'un de ceux qui a le mieux expliqué simplement ce qui nous arrive, on comprend bien, comme tous il a un défaut avec les benzos etc, mais cela n'enlève rien aux constatations importantes et analyses qu'il a faites

si tu dis à un paysan que ta chèvre ne marche plus depuis 10 ans, il va te dire qu'il y a de fortes chances qu'elle ne marchera plus jamais sauf à aller à Lourdes

les syndrômes prolongés, c'est ça et c'est vérifié, tu peux m'étudier, Michel, CArole 2017, de vrais cas concrets pratiquement fiables 100% en témoignages, et j'ai la même chose en angleterre et aux usa et en pologne
au début j'avais 3 ans de recul, maintenant j'en ai dix avec mon sevrage, et quand je suis arrivé sur internet j'ai connu des personnes qui avaient arrêté depuis 3 ans, 5 ans
je parle pour les syndrômes graves nerveux qui ont souvent pris des années ou les réactions graves brutales de jeunes souvent
jamais vu un success story, chacun s'adapte à ses handicaps et vit sa vie au bout de 8 ans

la différence c'est que il y a dix ans je gobais tout
maintenant j'ai des relations , des connaissances et un recul de largement de plus de 10 ans, alors je ne crois plus à ceux qui prêchaient que tout le monde guérit, ça c'est pour donner un espoir à un condamné, en fait, on s'adapte comme on peut et puis c'est tout

monica cassani, jamais elle sera guérit, elle est en train de s'adapter à sa nouvelle vie et fait des photos dans la nature, devant une terrasse de café
moi aussi je bois un thé avec un ami , avec ces chaleurs attablé devant un kebab turc, si tu passes, je te ferais signe, mais en fait, intérieurement cela me coûte de l'énergie

pourquoi crois-tu que Michel, moi et Corinne2017(pour parler de gens connus ici) on en est toujours à attendre le messi
tiens, Corinne 2017 va aller au trocadéro , handicapée, comme moi, si j'y vais, ce sera en taxi et faudra pas que je reste longtemps debout, comme Corinne etc  ...après 10 ans , mais dans 20 ans ce sera kif kif


Dernière édition par colas le Ven 23 Juin - 11:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 23 Juin - 11:16

Cest quoi ma suite alors si tu la connaid ?
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 23 Juin - 11:36

pouleto a écrit:
Cest quoi ma suite alors si tu la connaid ?
comme je n'ai pas la science infuse et que je ne suis pas docteur, j'ai juste une idée personnelle, c'est tout, mais dans la vie il m'est arrivé de me tromper, je ne suis qu'un pauvre humain avec des émotions et une cognition abîmés par des psychotropes depuis des années, alors tu sais, vaut mieux que tu vois toi-même
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 23 Juin - 11:39

Ba dis moi cest quoi mon avenir alors ?
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 23 Juin - 11:46

tu lis un peu les articles de Shipko en enlevant le côté benzo et tu comprendra mieux ce qui se passe

tu lis le témoignage de Corinne 2017 et de Michel et tu verras plus clair

sous réserve que tu fasses partie du club, sinon tu n'es pas concerné

si tu t'es mis dans la rubrique des syndrômes prolongés ici, c'est que tu as fait des rapprochements avec ton état je suppose

sinon les autres ils restent sur le forum bleu, et s'ils viennent , ils passent

nous sommes les lépreux pour le forum bleu, eux les chanceux, c'est très rare ceux du forum bleu qui viennent nous encourager ou nous saluer , au contraire, on nous fuit, l'être humain est comme ça

autant ces chrétiens mettent des images pieuses sur le forum bleu, aucun n'est jamais venu nous encourager, nous soutenir, je suis médisant, il y a deux ou trois exceptions
Revenir en haut Aller en bas
saber



Messages : 97
Date d'inscription : 11/01/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 23 Juin - 20:13

Bonsoir Colas , Michel, Pouleto  et  les autres qui passent

Je tenais juste  à vous dire que vous n'avez jamais été aussi courageux dans votre vie. Et je compatis à votre douleur car elle est mienne aussi .J'espère m'en sortir  un jour pour dénoncer véritablement ces poisons au nom de toutes les victimes.
Je suis pas assez fort  encore pour mener ce combat, mais je le ferai si ma santé revient.Merci d'avoir été présent lors  de mes questionnements les plus complèxes que le forum bleu ne pouvait pas y répondre.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6058
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 23 Juin - 20:25

saber a écrit:
pour dénoncer véritablement ces poisons au nom de toutes les victimes.

Bonsoir

Si corinne peut aller manifester (assise), dans son état, au Trocadéro, le 11 juillet, tout le monde peut y aller !

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
saber



Messages : 97
Date d'inscription : 11/01/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 23 Juin - 21:08

michel a écrit:


Bonsoir

Si corinne peut aller manifester (assise), dans son état, au Trocadéro, le 11 juillet, tout le monde peut y aller !

michel

Bonsoir Michel  je suis incapable de faire 400 km en train ou en  voiture et me retrouver dans la foule parisienne .Tout  le monde ne peut pas le faire malheureusement .
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 24 Juin - 13:54

ceux qui devraient le faire pour rendre un peu ce qu'on leur a donné, ce sont ceux qui s'en sont bien sortis, les chanceux, qui ont de l'énergie, pour défendre leur famille, les amis, contre ces fléaux, en solidarité de ceux qui galèrent

ceux qui galèrent doivent déjà essayer de se sauver soi-même avant de sauver les autres
ça c'est de la théorie

perso, si je bouge dans mon état, il faut qu'il y ai quelque chose de concret en résultat, le peu de temps qui me reste à survivre est précieux pour moi, perso j'ai déjà donné 10 ans dans ce cauchemar et me retrouve handicapé

chacun doit être libre de ses actions sinon c'est la dictature, je n'impose à personne d'aller me représenter, chacun a une conscience et se débrouille avec

en France il y a très peu de choses faites, on peut dire rien, ce sont juste des victimes qui avertissent des proches qui ne les croient pas, un livre par ci, une vidéo par là, et les salles de shoot en maison de retraites qui prospèrent, les hopitaux psychiatriques qui défoncent  et se portent très bien, j'en connais pas un qui a fermé contrairement aux maternités ou hopitaux publics, les vaccinations obligatoires vont mieux se porter, il y a un petit souci de peur qui va vite être réglé

et au trocadéro il faut faire attention car c'est super policé et qu'une petite manifestation contre la médecine, si elle n'a pas laval des autorités de santé, on peut se retrouver vite fait interné à sainte-anne, camisole et cie pour soins intensifs
la psychiatrie a tout pouvoir aujourd'hui pour interner, cela a changé récemment

moi je suis pour le soutien de personnalités qui parlent pour nous et sont condamnées mais s'en sortent mieux que nous on le serai, comme le professeur Even par exemple, ou Michel de l'Orgeril ou la revue prescrire
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 26 Juin - 9:16

Ba mince alors il semblerait que meme notre cher ami saber redevienne normal en plein sevrage lent.

Jen reviens pas davoir ecouter tout ces putin de demeurer sur benzobuddies et ne pas avoir ecouter therese putin

Colas tu mfai marer le sevrage lent change rien, il serait dans quel etat saber si il avait arreter dun coup ou trop vite ? Tu crois qui serait redevenu normal comme maintenant ? Jvrois pas non si y redevien normal cest parce que ses recepteurs ont le temps de se remoduler au fur et a mesure

Jen reviens pas davoir foutu ma vie en lair en ecoutant une bande de demeurer sur des forums de merde
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 26 Juin - 12:20

pouleto a écrit:
Ba mince alors il semblerait que meme notre cher ami saber redevienne normal en plein sevrage lent.

comme je ne suis pas les gens en sevrage standard , je suis allé jeter un coup d'oeil sur le forum bleu pour comprendre son historique

mi 2016 il prend lysanxia et après quelques essais modifs se lance dans le sevrage

il fait partie des gens qui ont les meilleures chances de s'en sortir
il est jeune, 42 ans, il a même pas pris 1 an qu'il s'est mis dans le sevrage, les modifications chez lui ont toutes les chances d'être réversibles

la plupart des success stories sont ceux qui sont sous la cinquantaine, qui ont pris de 1 à 4 ans, 5 à 6 c'est plus difficile, et creshendo
je suis content pour lui, je ne souhaite le malheur à personne, et en plus il est l'un de ceux qui ont une petite pensée pour nous
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 26 Juin - 12:28

pouleto a écrit:

Colas tu mfai marer le sevrage lent change rien, il serait dans quel etat saber si il avait arreter dun coup ou trop vite ? Tu crois qui serait redevenu normal comme maintenant ? Jvrois pas non si y redevien normal cest parce que ses recepteurs ont le temps de se remoduler au fur et a mesure

Jen reviens pas davoir foutu ma vie en lair en ecoutant une bande de demeurer sur des forums de merde

cela n'aurait pas changé grand chose pour lui à part certaines souffrances plus hard au début pendant 1 ou 2 mois puis il se serait retrouvé pareil, le cerveau aurait délayé la brutalité
sur les forums, les success story comme lui, il y en a, arrêt trop vite sur 3 semaine ou deux mois ou net
s'il avait consommé 10 ans, ce ne serait plus aussi sûr, non pas à cause de la méthode de sevrage mais du chiffre 10+

tout ça ce sont des observations générales, ensuite il y a des exceptions, des inconnues, mais la majorité, c'est comme ça
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 26 Juin - 12:28

Moi aussi je suis content pour lui mais voir sa renforce la haine viscerale que jai contre moi car je fesais encore partie de ces gens avec des modifications minimes pendant mon sevrage lent je travaillais sans soucis un taff posté en 5*8 ce qui est deja difficile pour kelkun sans medoc. Javais des symptomes ridicules je dormais bien, une agoraphobie qui a lepoque aurait ou etre contrer tellement facilement avec tout ce que je sais maintenant sur lanxieté.

Jetais le profil typz pour men sortir et il a fallu que je finisse par faire nimporte quoi et finir comme le pire des cas comme un gros debile

Non moi je naccepte pas je me deteste je ne deteteste meme pas mon medecin je me deteste moi davoir fait toutes ces conneries et ecouter des inconnus plutot que mon corps et reprendre immediatement ma dose comme je lavais deja fait la 1ere fois.

A mon premier essai jai diminuer un jour sur 3 jai fini tres mal et remonter ma dose a lancienne et tout etait rentrer ds lordre.

Pourquoi ne pas avoir fait sa a ma diminution trop rapide a 7mg ? Pourquoi ne pas remonter et faire un putin darret brutal

Jsuis un pov conar
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 26 Juin - 12:46

Salut les garçons !

je suis contente aussi pour Saber, ça a l'air d'être un gars bien, très humain ! et puis,il n'a pris que 2 mois il me semble...

Jérôme il faut que tu arrêtes de répéter que t'es un pov' con, un connard...que tu aurais dû faire un sevrage lent etc...
je te dis pas ça pour nous, mais pour toi...
t'es dans une putain de spirale de pensée hyper négative, ultra nocive, qui te détruit...tu ne peux pas avancer si tu restes à ruminer comme ça, tu vois bien ça ne fait te fait que du mal...

essaye de voir ce qui pourrait te soulager plutôt: une reprise? ou quelque chose qui pourrait te faire dormir

je suis restée de longs mois à pleurer ma vie d'avant, quand je me compare à celle que j'étais! il veut mieux pour moi que je n'y pense plus sinon je sombre !

je crois que j'ai accepté mes erreurs (dû à une totale méconnaissance de ce médoc de merde), moi j'en veux à mon médecin point ! et même ça...je ne veux plus penser à lui, je ne veux plus lui donner de mon "énergie"
ce qui est fait est fait, on ne peut plus revenir en arrière
je me fais à l'idée que j'aurai peut être des séquelles c'est comme ça

au fait, tu ne m'as pas dit ce que médecin t'a dit par rapport à ces crashs de cortisol?

Amitiés

shiki
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 26 Juin - 12:49

pouleto a écrit:


Non moi je naccepte pas je me deteste je ne deteteste meme pas mon medecin je me deteste moi davoir fait toutes ces conneries et ecouter des inconnus plutot que mon corps et reprendre immediatement ma dose comme je lavais deja fait la 1ere fois.

A mon premier essai jai diminuer un jour sur 3 jai fini tres mal et remonter ma dose a lancienne et tout etait rentrer ds lordre.

Pourquoi ne pas avoir fait sa a ma diminution trop rapide a 7mg ? Pourquoi ne pas remonter et faire un putin darret brutal

Jsuis un pov conar

tu lances depuis toujours ta solution sûre qui aurait tout replacé vite fait dans l'ordre
je te l'ai déjà dit, d'après moi, tu n'aurais rien remplacé
il y a une différence entre celui qui a 3 ou 5 symptômes d'intensité supportable pour le cerveau et qui peut donc reprendre, et celui qui se retrouve avec ce qu'on appelle un syndrôme(des symptômes très très intenses , avec des intensités de fou, des paniques permanentes, des tremblements dingues etc, du sang qui ne monte plus quand il faut signe de réflexe automatique altéré, d'une pression sanguine fluctuante ...)
tant que tu as juste des symptômes, peu importe le sevrage, il te suffit de reprendre et tu es soulagé et tu reparts

quand le ciel t'es tombé dessus, tu reprends et tu es soi pareil dans le décor, soit encore pire, tu n'es plus soulagé

la différence des deux états que j'essaye de décrire est la suivante

dans le cas standard on est réglé, les fonctions marchent normalement, elles subissent de légères modifs et souffrances, on se plaint mais on avance

dans l'autre cas, c'est grave, tout est déréglé, le cerveau a perdu les pédales, il ne maitrise plus la situation, tout est déréglé, le système de la peur, de l'alimentation, du sommeil, des exercices
et ce n'est pas de la peur naturelle, réaction face à l'environnement, c'est chimique, un mur, un arbre et on est tétanisé
là on ne se plaint plus, on est dans un autre monde

puis il faut du temps et du temps pour que tout cela se calme, souvent des années, ce que je vis




Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 26 Juin - 13:31

Shiki jai mpntrer le cortisol a mon medecin il a rien dit il ne reconaissent pas les test salivaires. Pour eux ya juste le test sanguin du matin et si la norme est bien ben ya pas de soucis.

Moi mon salivaire le matin est normal donc bon et puis de toute facon faut pas chercher midi a 14h si je ne dors pas et suis stressser h24 normal que les glandes surrenales crament

Jai aussi fait la grosse erreur de rester plusieurs moi en bouffant tres peu de calories en testant plein de regime merdique sans gluten sans lait naturopathe et compagnie ce qui a du cramer encore plus mes surrenales et drainer mon corps de tt ces mineraux

Bref jai fait nimpprte quoi tout linverse de ce quil fallait faire pour guerir du debut a la fin
Revenir en haut Aller en bas
saber



Messages : 97
Date d'inscription : 11/01/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 26 Juin - 20:45

Bonjour Colas ,Jérôme, et Shiki Emma

Merci de votre joie pour mon cas,malgré vos dure épreuves.

Jérôme je comprends ta rage et elle est légitime , mais qu'est ce qui pourrait te soulager . Tu as tellement décortiqué dans tous les sens et aider avec tout ton coeur les autres Le gros dilemme reprendre par reprendre .

Colas, Merci à toi aussi d'avoir répondu à mes interrogations.

Emma, ton témoignage et tes longs mots m'ont tellement rassuré merci aussi.

Je ne suis pas sorti d 'affaire encore, je démarre de très bas le dans chemin est encore long.Je préfère rester pudique et ne pas fanfaronner même si je suis heureux que ça se débloque.
C'est vrai il y a cette injustice que je ne supporte pas l'exclusion et l'incompréhension .

Bonne soirée à vous
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 27 Juin - 9:12

j'atteins le sommum de la torture physique et mentale, je n'ais que 29 ans et je suis une putin de loque, je ne dors que 3-4 heures par nuit depuis 3 ans mon corps est en train de tombé sévèrement

Jamais je n'aurais du faire cet arret brutal alors que je dormais, je suis pas loin de crever, une simple erreur de sevrage ma conduit en enfer,

Shikki on peu voir les choses positive quand on est comme toi a 16 mois deja mieu qu'on dort ces 8 heures par nuit et qu"on a pas de terreur ou de fatigue qui te cloue au lit toute lapreme

Je suis un des pire cas que j'ai jamais vu alors que mon sevrage lent etait un des plus simple, c'est de la folie ce que j'ai fait enduré a mon cerveau, sa n'aurait jamais du finir comme sa
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 27 Juin - 11:39

salut Jérôme

Shikki on peu voir les choses positive quand on est comme toi a 16 mois deja mieu qu'on dort ces 8 heures par nuit et qu"on a pas de terreur ou de fatigue qui te cloue au lit toute lapreme a écrit:


je sais Jérôme Crying or Very sad

mais tu sais c'est pas marrant tous les jours pour moi non plus...en plus je ne peux pas me reposer comme je le voudrais, je dois m'occuper de mes bébés qui sont plein de vie, très remuants, c'est très dur des fois, je suis très fatiguée aussi et je n'ai pas de famille qui habite près de chez nous pour me soulager un peu...

j'ai de gros coups de blues par moments à cause des symptômes qui me restent...en particulier cette déréalisation qui ne me lâche pas, j'ai l'impression de planer tout le temps affraid

je dois reprendre mon métier d'instit en septembre, je ne sais pas si je vais tenir le coup, tenir une classe toute la journée, m'occuper de mes jumeaux, etc...ça va être très dur !!

je sais que tu souffres beaucoup, je ne me compare pas à toi, je ne te dis pas non plus de positiver, qui pourrais positiver dans ta situation?
simplement, essaye d'arrêter de ressasser le passé, de penser à ce que tu as fait ou aurais dû faire, ça ne sert plus à rien, c'est pas positiver ça c'est juste casser cette pensée qui te détruit à petit feu

c'est ce que je voulais dire !

courage

shiki
Revenir en haut Aller en bas
julmood



Messages : 119
Date d'inscription : 26/09/2015

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 1 Juil - 21:16

Salut à vous...

Savez-vous si Eleven10 a repris? Et si oui comment ça se passe? Bises
Revenir en haut Aller en bas
julmood



Messages : 119
Date d'inscription : 26/09/2015

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 1 Juil - 21:26

Ok je viens de le trouver sur le forum.. bon il a repris à 1mg et là il passe à 2mg, ça a pas l'air fou jusqu'ici d'après ce qu'il écrit. C'est un cas intéressant et source d'informations pour nous tous. A suivre..
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 2 Juil - 9:09

julmood sa donnera rien pasquelle ecoute les conseils complétement débil de surviving antidepressant de reprendre une toute petite dose, c'est de la pure connerie, si t'a fais un arret brutal de 10mg, et que tu reprend a 1mg sa a aucune chance de marché, si tes récepteurs sont habitué a fonctionner avec 10mg, 1mg fera rien.
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 2 Juil - 11:20

Je narrive pas a croire que jai fait cette connerie darret brutal alors que je navais que 2-3 symptomes et que je bossais a temps plein sans soucis.

Pk mon dieu ya til fallu que je tombe sur le blog de lautre degenerer et sois si presser darreter cette merde alors quil ne me restait que 6 mois de sevrage lent Sad

Pourquoi jai fais une connerie pareil alors que javais tout pour men sortir

Jaurais fini mon sevrage lent je naurais pas fait cette reaction alergique apres avec mes yoyo de merde

Jaimerais comprendre ce qui ma pris, pk ?

Pourquoi certains ont repris la moitier de leur doses 4 mois apres et ce sont stabilisé direct et ont pu refaire un sevrage lent

Moi jai repris 4.5mg apres avoir arreter a 7mg et jai fini en enfer

Geraldine en angleterre a sevré 3mg de rivotril en 5 mois. Et repris seulement 1/4 de 0.50mg 6 mois apres et etait redevenu completement normal

Pourquoi moi ? Je suis si jeune

Je cumule les conneries davoir niker mon sevrage et la malchance ensuite

Pk ?

Revenir en haut Aller en bas
julmood



Messages : 119
Date d'inscription : 26/09/2015

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 2 Juil - 13:25

C'est une fille.. ok. Elle va augmenter visiblement, à voir ce que ça va donner. Pour toi si j'ai bien compris, c'est pas l'arrêt initial du sevrage lent qui t'a mis dedans mais la reaction allergique avec tes yoyos à la fin.. dans tous les cas, il faut que tu sortes de cette culpabilité qui te ronge et que tu acceptes. T'as pas le choix et tu n'arrêtes pas de dire que tu es jeune alors profite de ta jeunesse pour prendre le temps de te remettre. Je n'encourage pas à la reprise mais même si tu reprends et fais un sevrage lent... tu seras encore très jeune à la fin ! Bien plus jeune que tous ceux que tu envies ici ou ailleurs... Bise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» bébé 4 mois et demi, sevrage tétine et sommeil
» La petite que j'accueille a 2 ans et 3 mois
» insomnie depuis 1 mois et demi: sevrage zoplicone
» apres 4 mois de by pass
» Le travail: c'est la santé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages difficiles-
Sauter vers: