Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 10:21

bonjour michel, c'est anciement jerome, ayant une nouvelle fois eté banni de l'autre forum vu qu'apparement c'est un crime si la methode de carole fonctionne pas sur moi c'est que c'est ma faute, je reviens prendre conseils vers toi

28 mois de post sevrage et c'est juste completement surréaliste, je ne sais plus quoi faire à ce stade plus sa avance moins mon corps fonctionne normalement

mon sommeil est carement toxique et pas reparateur pour un sous, la fatigue est de pire en pire j'ai l'impression d'avoir 90 ans à seulement 28 ans je peux faire de moins en moins de chose, je n'ais plus la force physique et mentale pour encaisser quoi que se soit, j'ai même du mal a aller faire un simple tour en voiture, je dois changer mon telephone c'est une montagne de juste passer un coup de fil c'est comme si mon corps n'encaissait absolument plus aucun stress banal.

Je me reveil le matin completement explosé comme si un train m'etait passer dessus, aucune energie pour apeine sortir du lit, avec un gros rush d'adrenaline dans le corps une anxieté archie forte, des parasthésie dans les jambes et les bras je ne les sens plus dés que j'emerge du lit, avec des sortes de tremblements ierieur comme j'avais parkinson, juste lire le journal d'aujourdhui a table est une epreuve

hypersensibilité au bruit/lumière aucun changement

Anxieté agoraphobie panique aucun changement malgrés mes effort dexposition cest comme si tout mes efforts etaient inutils

Intolerance totale au moindre effort physique ou mentale, un exemple tout con juste couper des branche d'arbre avec mon pere au jardin est un challenge comme si j'etais devenu un legume, je tremble, je ne sais pas quoi faire, mon cerveau met plusieurs seconde avant de comprendre ce que je dois faire, sa me fatigue en 5min mentalement et physiquement et je dois retourner me coucher sinon je sens que je peux m'ecrouler à tout moment

Derealisation ++ toujour la

C'est completement surréaliste à ce stade je croyais que j'irais de mieu en mieu, que s'est-il passé à cette reprise raté c'est comme si j'avais eu une bombe nucléaire dans le cerveau qui m'avait transformer en légume en quelque jour et sa ne part plus Sad

Je suis complétement desesperer, en plus j'arrive en fin de droit maladie je suis passé en invalidité stade 1 je vais devoir m'insrire a pole emploi au mdph etc je n'en ais même pas la force je suis completement détruit

je ne sais plus quoi faire à ce stade c'est completement surréaliste, je survie chaque jour comme un zombie
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1505
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 12:48

salut Jérôme,

Carole est hors-sujet pour les syndrômes prolongés, elle n'a jamais connu et comme tu l'as fait remarqué, elle et d'autres se basent sur leur sevrage comme universel, ils sont complètement à côté, l'avenir finira par replacer tout ça
de plus elle a un égo phénoménal

pour ta déréalisation, moi elle se dissipe parfois, pas totalement, mais malheureusement, revient
tout le reste que tu as, je l'ai , voire plus de choses, plus mon âge 66
ta faiblesse, ne serais-ce pas ce qu'on appelle la fibromyalgie, faiblesse, fatigue, déprime maitrisable,
je penche pour moi à un trouble de conversion, mélangé à de la fibro et d'autres phénomènes, car ce ne sont pas des maladies claires que l'on a mais des dérèglements au hasard un peu partout qui se rapprochent à du parkinson mais n'en sont pas etc

en résumé des dérèglements nerveux un peu partout qui ont du mal à s'améliorer
je n'ai pas de solutions pour toi avec toutes mes connaissances

je viens d'avoir des nouvelles d'une amie américaine, plus de 10 ans, elle est dans une vague

je vais essayer d'aller au supermarché tout à l'heure


Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 13:03

colas a écrit:
salut Jérôme,

Carole est hors-sujet pour les syndrômes prolongés, elle n'a jamais connu et comme tu l'as fait remarqué, elle et d'autres se basent sur leur sevrage comme universel, ils sont complètement à côté, l'avenir finira par replacer tout ça
de plus elle a un égo phénoménal


Salut colas,

Sa oui j'ai bien cru comprendre qu'elle avait un égo surdimensionner c'est juste abuser elle partait en voyage en Angleterre prenait l'avion à 1 ans de post sevrage buvait des bière dans un pub pi dit qu'elle a vécu un syndrome prolongé

elle dit qu'elle a fait un arret brutal alors qu'elle a fait un sevrage lent de 11 mois

Les symptômes qu'elle decrit sont plutôt des symptômes de quelqu'un qui sont en depression ou en etat d'angoisse extreme surement post traumatique comme elle decrit.

Lorsque j'ai lu qu'elle croyait devenir folle parce qu'elle avait eu de la déréalisation pendant ses fortes paniques à l'aéropot j'ai hurlé, je me suis dis dans ma tête attend t'es en train de faire croire à tout le monde que t'a vécu l'enfer d'un post sevrage prolongé alors que t'as eu de la derealisation que pendant tes quelques paniques et tu croyais devenir folle ? Euh moi je suis en train de te dire que depuis ma reprise foirée je suis bloqué en derealisation h24 7 sur 7 sans aucune fenetre de réalité depuis 28 mois et tu me sors que je m'en sors pas parce que je fais ma victime et que je reste les bras croisés ?

Elle a effectivement l'air d'être complétement à coté de la plaque c'est assez deconcertant elle a limite le discours d'un docteur à dire que les medoc ne font que masqué des émotions.

on m'a foutu sous benzos pour de simple mal de dos et pas pour des pathologies mentale comme elle je sais quand même distinguer à quel moment mon psychisme est partie en couille et que la prise des medoc m'a complétement changer pour un simple mal de dos

Je crois que sa fait tellement longtemps qu'elle etait blindé de medoc qu'elle sait meme pu ca fait quoi d'être normal et elle a juste eu la chance de passer au travers des mailles du filet malgrés ses 13 années de medoc et vite se remettre ensuite pi elle croit que c'est sa volonté qui l'a sorti du trou

Donne moi l'energie et ton corps qui fonctionnait comme t'avais rien qu'à ta 1ere année de post sevrage cocotte sa fait belle lurette que je serais déjà au boulot
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1505
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 13:12

je suis d'accord,

pour toi, tu as des pulsions agressives, qui ont d'ailleurs diminuées, il faut que tu le saches et en tienne compte, cela a l'air de s'en aller, c'est un bon signe
tiens-en compte dans tes relations épistolaires
et donne ton opinion en douceur, ce que je fais
à 28 mois, c'est la période où tu retrouves ton moi, avec des hyper excitations nerveuses qui vont se calmer un peu
je pense que grâce à ton âge tu vas avoir d'autres améliorations
maintenant te dire que tout va passer, là cela me dépasse, étant moi-même dans l'inconnu, je ne peux que regarder les témoignages
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 13:23

mes pulsions agressives et suicidaires et de rage sont surtout lié au fait d'être coincé dans cet etat terrible de fatigue et de pas pouvoir faire ce que je veux à cause de l'anxieté/terreur chimique ou de toutes les hypersensibilité au bruit lumière etc alors que je n'ais que 28 ans et que j'etais full fonctionnel avant ces merdes et que je n'ais jamais pris ces merdes pour des troubles mentaux

Ou encore de lire une gonsezze qui a fait un arret brutal et qui va deja mieu a 7 mois et qui se plein de se sentir mal en lisant mes messages, c'est pour sa que therese ma banni encore sa me me hors de moi tse lit pas mes messages et va vivre ta vie si t'es déjà mieu a 7 mois quesque tu fou encore sur un forum ?

Carole parle de faire des activités s'inscrire à une salle de sport, hier j'ai essayer de faire 30 squat pour remusculer mes jambes j'ai fini alité pendant 3 heures après incapable de faire aucune activité physique ou mentale tellement les symptômes explosent et que sa m'a pomper tout le peu d'energie nerveuse que j'avais

J'ai fait du foot pendant 10 ans à haut niveau y a rien de plus au monde dont je reve qu'être capable de courir 5min ou pouvoir refaire de la muscu pour retrouver un corps normal, sauf que moi je peux pas parce que mon corps est flingué et c'est pas juste de l'angoisse d'aller dans une salle de sport

Elle decrit des symptômes d'angoisses plutôt lié à son agoraphobie et sa depression plutot que de véritables desordre internes physiques comme les personnes en syndrome prolongé comme toi michel corinne etc

J'ai parlé un peu avec corinne qui me disait encore avoir des problèmes avec les lumières et certains truc de couleur genre des tishirt rayé etc qui declenche des symptômes neurologiques, sa oui sa me parle parce que c'est ce genre de problème que j'ai, c'est pas de la pauvre angoisse ou de la depression d'un syndrome post traumatique bidon qui n'existe même pas

Quasiment toutes les personnes à qui j'ai parlé qui ont eu des syndrome sevère m'ont dit qu'ils n'avaient aucun syndrome prost traumatique ensuite tellement tout leur paraissait naturel à nouveau qu'il ne comprenait même plus pourquoi ils avaient peur de si ou sa etc, tout s'envole dés que les récepteurs retrouve leur etat initial alors j'ai vraiment du mal a adherer à sa vision des choses qui semblent plutôt relié pour elle a un véritable choc mental de ces années de médications plutôt qu'à leur dégâts physiques et cerebraux

Sa me fait penser à un jeune avec qui je parle qui est dans le même cas que moi après une reprise raté aussi conseiller par un groupe de merde, ils parlents de ces gens qui parlent de leur sevrage comme " another queen drama that go in vacation in post withdrawal", ou en Français encore une princesse qui fait tout un drame alors qu'elle part en vacance en post sevrage. Et sa me fait vraiment pensé à sa, sans dénigrer sa souffrance durant ces 13 années, mais son post sevrage semble vraiment dérisoire comparé à l'étendue des dégâts possibles que moi j'experimente et que j'ai pu voir sur des centaines d'autres personnes sur les forum anglo_saxon je comprend mieu pourquoi sa a pété entre vous michel therese et elle, c'est pas possible avec des gens qui ont eu des post sevrages comme sa et qui croient qu'ils détiennent une clé de pensée qui n'existe pas
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 13:59

benzohell a écrit:
bonjour michel, c'est anciement jerome, ayant une nouvelle fois eté banni de l'autre forum  

bonjour jérôme

Tu t'es encore fait virer.
Tu n'es plus sur les autres forums ?

Je transfère ta discussion dans le nouveau forum syndrôme prolongé de sevrage.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Mer 23 Nov - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
colas

avatar

Messages : 1505
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 14:00

il y a beaucoup de personnes dans le syndrôme prolongé que ce soit benzo ou antidépresseurs, beaucoup ne viennent plus sur les forums, j'arrive à les détecter quand ils s'expriment au début, puis un ou deux ans après disparaissent car les forums ne leurs apportent plus rien, ils se retrouvent à donner des conseils aux sevrages "faciles" alors qu'eux sont gravement atteints, cela en fait vraiment beaucoup
ce n'est qu'après 8 ans de lectures que je vois ça, avant je croyais qu'on était une dizaine par forum
les personnes vivent comme moi, je vais aller au supermarché, rien ne me distingue des autres à part une démarche ébrieuse
mais malheureusement intérieurement, physiquement je suis comme toi, rien ne marche, entre pas bien et moins que pas bien
l'histoire des couleurs rayées, j'ai, moi, actuellement c'est le sombre qui m'agrave grave, j'allume la lumière et je suis mieux;
j'ai un mal fou à traverser la rue à pied bien que le feu soit bon, entre le mental psyche et la locomotion, manque de coordination, ataxie etc
et je pourrais te faire une tartine sans fin de troubles partiels, paralysies partielles, blocages partiels, relations entre le mental et le physique sont très mauvais, faux, faux messages chimiques de séroto, adrénal, dopam, gaba et autres et la neuroplasticité semble figée chez moi
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 14:01

pourquoi as tu supprimé tes deux vidéos sous-titrées ?
Peux tu les remettre ?

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 14:15

bonjour michel,

Oui j'ai encore été banni du forum de therèse c'est devenu une habitude on ne peu qu'aller au conflit vu qu'ils ne comprennent pas et n'ont pas vécu de syndrome prolongé de toute façon, mes discussions avec colas concernant mon cas  et les degats permanent évoqué dans la video etaient consideré de "stériles" par therèse et apparement effrayait une princesse au syndrome de sevrage doux, ce qui est marant car j'ai recu plusieurs MP d'autres personnes que ca ne derangeaient pas et m'encourageait au contraire.

enfin bref j'ai remis la video de Ashton car une amie a moi voulait la voir je l'ai remise y a quelqes jours mais y a plein de fautes d'ortographes que j'ai la flemme de refaire tellement toute cette histoire me gonfle et que je croyais que j'en serais sorti maintenant à 28 mois

tiens si tu veux : https://www.youtube.com/watch?v=xchp6FFn1sc

concernant l'autre le trailer de "as prescribed" je l'ai enlevé car j'ai vu sur la page facebook du documentaire que l'auteur faisait un caca nerveux pour que je l'enleve car je n'avais pas demander son autorisation alors que tout le monde lui disait que sa faisait de la pub pour son documentaire

encore un conard de journaliste qui profite de l'occase pour s'en foutre plein les poches sur le dos de ce syndrome a qui sa fait chier qu'un francais puisse traduire sa bande annonce pour alerter sur la condition, je n'ais pas vraiment compris pi j'ai tout envoyé chié et tout enlevé
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 18:20

Voila l'exemple typique d'une crise de rage qui me  prend, j'ai essayer lapreme pour m'occuper de traduire une autre vidéo

Je l'ai fais pendant 3 heures, deux fois 1h30 , certes c'est mieu que y a 2 ans mais la je me retrouve alité avec de sevère envie de vomir, une sorte de mal de mer, je me sens mal, incapable de faire autre chose, juste que mes parents me parlent mon cerveau ne le supporte plus comme si plus rien ne pouvait passer, je suis au lit couché je ne sens plus mes bras ni mes jambes, envie de vomir, déréalisation pete le plafond, super anxieux etc et sa me fait peter les plomb comme si la rage coulait dans mes veines

J'ai envie dexploser et d'aller peter la geule de mon médecin pour m'avoir fait sa

J'etais un eune productif je pouvais passer 7-8 heures non stop sur mon ordi a jouer au poker et me concentrer trés forts, rédiger des sites web faire des montages photoshops etc et la juste traiter un truc sur l'ordi me file la gerbe

J'ai même du mal a ecrire à la main, mon ecriture et rapide et bizard, comme si je n'avais aucun frein dans mes gestes comme une marionette avec des fils au dessus, c'est bizard c'est aléatoire, sans sans retenue, sans application

Putin c'est tellement horrible et surréaliste pfff je n'ais que 28 ans et ils veulent me pousser à retourner travailler dans cet etat Sad

J'ai clairement des dégats au cerveau qui sont venu aprés cette reprise, je n'avais pas tout ces problèmes bizard au bout de 2 mois aprés mon premier arret
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 19:52

https://www.youtube.com/watch?v=67FmF7B-7mQ

J'ai commencé la traduction de cette vidéo, voyez vous les sous titre ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 19:52

benzohell a écrit:


Putin c'est tellement horrible et surréaliste pfff je n'ais que 28 ans et ils veulent me pousser à retourner travailler dans cet etat Sad


Ils tentent le coup.
La sécu et les drogues médicales, ne sert quasi qu'a cela, et a rendre les victimes, dans les hopitaux et les maisons de retraite comme des légumes sans volonté, contrairement a ce que tout le monde pense.
Selon un médecin, la sécu é été inventer pour renvoyer au combat, au plus tôt, les militaires blèssés qui n'avait pas les moyens de se soigner et étaient donc, immobilisés dans les lignes arrières.

Il faut que tu te battes contres ces pourris, qui feront tout pour te renvoyer au boulot. Pour ces gens la, ta santé n'a aucune importance.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 19:55

benzohell a écrit:
https://www.youtube.com/watch?v=67FmF7B-7mQ

J'ai commencé la traduction de cette vidéo, voyez vous les sous titre ?

Il faut que tu demandes a quelqu'un d'autre, car moi, j'ai des lunettes pour lire Very Happy

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
colas

avatar

Messages : 1505
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 19:55

comme je l"ai expliqué, je pense qu'à un moment donné, le cerveau se sentant attaqué par des substances qu'il n'a jamais fabriquées et étrangères que sont les médicaments, se bloque, ou fait un rejet, comme quand on greffe un rein, il faut donner des anti-rejets très lourds car le cerveau rejette la greffe, cela ne vient pas de lui et est donc un danger

oui tu expliques que tu fais un travail et tout à coup tu es envahi par des sensations étranges, ou mal-être nausée, faiblesse extrême etc

moi j'ai pareil, certains jours sont mieux, actuellement je suis dans une faiblesse assez extrême avec des douleurs musculo-squelettiques, j'ai pourtant l'habitude mais c'est dur, cela va sûrement aller mieux
je suis persuadé que ce sont les neurones abîmés qui délivrent des messages incomplets et donc les tâches ne se font pas correctement et je suis pas bien, nous sommes des survivants
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 19:58

normalement les sous titres youtubes s'activent automatiquement lorsque la video se lance, peux tu vérifier colas ?
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1505
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 20:00

benzohell a écrit:
https://www.youtube.com/watch?v=67FmF7B-7mQ

J'ai commencé la traduction de cette vidéo, voyez vous les sous titre ?

oui c'est bon
mais tu sais que sur les pc il y a un zoom dans le menu des navigateurs, firefox ou chrome ou internet explorer
tu cliques sur les traits en haut à droite, le menu s'ouvre et tu cherches -zoom 100% avec des +
tu as aussi la touche ctrl + ou ctrl -
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 20:04

ce n'est pas la taille le problème c'est juste que j'ai changer de logiciel je le fait directement avec l'outil youtube et les sous titre ne sont pas encoder directement sur la video, si l'option sous titre n'est pas activé en gros les soustitre s'activent pas non plus

Pour sa que je demande si ils s'activent directement car ceux qui n'y conaissent rien ne savent probablement pas activer les sosu titres
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1505
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 20:13

benzohell a écrit:
normalement les sous titres youtubes s'activent automatiquement lorsque la video se lance, peux tu vérifier colas ?
j'ai lancé le lien, et les sous-titres sont là en blanc sur du noir, c'est bon
à 6.30 la traduction est arrêtée, je pense que tu n'as pas fait la suite

oui, c'est automatique, on a rien à toucher
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 23 Nov - 20:17

oui c'est normal je n'ais pas encore fini la fin
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 24 Nov - 1:55

benzohell a écrit:


tiens si tu veux : https://www.youtube.com/watch?v=xchp6FFn1sc


ça serait bien que tu ne les supprimes plus.
Car il y a des gens qui les diffuse, sur les forums, les blogs....ce qui est très très long a faire.
Les supprimer ou changer leurs adresses, annule tout ce travail et fait des trous partout ou elles ont été diffusées.

Merci Very Happy

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 24 Nov - 9:25

Je crois que mon etat necessite une hospitalisation, c'est de pire en pire je suis dans une vague absolument inhumaine, je n'arrive plus à sortir du lit, je n'arrive plus à reflechir, je n'ais plus la force de parler, juste le son de ma voix me fait mal au crane, j'ai l'impression d'être en train de crever tellement je n'ais plus de force et que mon corps est vidé, comme si mon cœur allait lacher d'une seconde a l'autre et faire une crise cardiaque de fatigue

Complétement mort, j'ai du mal a marcher et desendre mes escalier je desends pour prendre ma tension, : 11.7 normale

C'est complétement iréelle il se passe quelque chose je commence a même douter que je souffre du sevrage et pas d'une maladie terminale non détectée

je suis à moitier mort je n'arrive presque plus à me deplacer ni à sortir tellement mon corps est littéralement vidé de toute energie

Michel c'est pas normal je dois aller au urgence non ?
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 24 Nov - 11:38

C'est complétement suréaliste je sais plus quoi faire, michel je fais quoi je dois reprendre quelque chose pour redormir ou continuer d'attendre et crever du manque de sommeil et de mon corps qui n'en peu plus ?

en 28 mois de post sevrage mon sommeil n'est toujour pas revenu récuperateur je ne dors que 2-3 heures en parcelle de 1h avec réveil automatique

c'est complétement dingue je sais même pas comment je suis encore en vie je suis un mort vivant

Sérieusement on fait quoi quand on arrive à ce stade si loin et que le corps est complétement flingué et ne retrouve pas d'équilibre ?

c'est quoi la marche à suivre ?
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1505
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 24 Nov - 14:08

salut,

pour prendre un ex: quelqu'un qui n'a rien, normal, tu le mets dans un état de stress intense pour son cerveau, il va se bloquer dans un état de psychose névrotique(toujours la même explication, un blocage des fonctions, paralysies)
renseigne-toi sur le trouble de conversion, ex-hystérie

le cerveau a transformé en physique une souffrance psychique(rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme)

quels sont les stress intenses possibles?
dans la rue, une agression par 3 cinglés la nuit sans défense, un viol chez soi, mais aussi
chimique : un changement de molécule, un rejet du cerveau d'une substance qu'il considère à tord comme très dangereuse, la fameuse adverse reaction

notre état ce n'est pas juste un changement de molécule, c'est une psychose nerveuse qui s'est installée, tout étant nerveux...

d'ailleurs si j'étais médecin, que je vienne te voir dans ton lit, que je te fasse des tests bidons, et que je te dise que c'est ceci et que cela s'appelle machin, et dans 1 demi-heure tu es debout et très mieux,
sauf que cela ne va pas durer car l'environnement, pas de travail, incompréhension de la ss, des amis , pas de vie sociale, et tout revient

cette situation te bouffe toute ton énergie, tu es vidé, faible et tu ne vois pas le bout, fibromyalgie, déprime sont là...

la solution, je n'en connais qu'une, tu t'habilles, mange un petit peu et tu sors de chez toi pour marcher, au bout d'une demi-heure tu récupèreras, mais tout reviendra

il n'y a pas de médicaments pour guérir ou soulager, c'est dit clairement sur internet, la seule méthode c'est le parler et les essais de se rapprocher d'une vie normale, c'est très long

les psychiatres sont les spécialistes des médicaments, donc ils vont te prescrire ce que tu connais et qui t'a mis dans cet état
les généralistes n'y connaissent rien mais feront pareil

il te faut sortir et marcher, tu seras mieux
quand on a été affaibli, des maladies opportunistes s'installent, auto-immunes psoriasis qui détruisent nos propres cellules etc

notre cerveau s'est mis dans un état de protection, mais cet état nous empêche de guérir et s'améliorer et nous bouffe notre énergie inutilement, on devait être très sensibles au départ






Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 24 Nov - 14:14

colas sortir marché etc oui mais c'est impossible avec mon etat de fatigue complétement iréel, je suis littéralement épuisé a bout de force

Rien que la j'ai des invité de la famille chez moi je suis limite caché dans ma chambre tellement leur présence est stimulante pour mon système nerveux, j'arrive pas a tenir le regard je suis limite à fondre en larme si on m'adresse la parole etc

Mon système nerveux est tout simplement complétement crasher, mon corps est juste au bout du bout de 3 années d'insomnies sevère
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 24 Nov - 14:18

la simple idée de pensée de sortir dehor marcher me tétanise, je suis en terreur juste d'y penser, cette agoraphobie cette anxieté cette panique est complétement surnaturelle comme si les efforts que j'avais fais ces 2 dernières années etaient un coup d'épée dans l'eau, comme si toute cette anxieté et peur n'etait que chimique et je pense sincèrement que c'est le cas c'est une putin de terreur iatrogène qui ne part plus
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» bébé 4 mois et demi, sevrage tétine et sommeil
» La petite que j'accueille a 2 ans et 3 mois
» insomnie depuis 1 mois et demi: sevrage zoplicone
» apres 4 mois de by pass
» Le travail: c'est la santé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages difficiles-
Sauter vers: