Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 2 Juil - 13:47

salut les amis,

quelques réflexions sur la reprise,ce que c'est, ce que cela peut donner, est-ce que cela marche

http://toxicantidepressants.fr/francais/antidepresseurs-et-empoisonnement/reprise-antidepresseur-benzodiazepine.html

si plusieurs eleven10 démontrent que ces idées sont à modifier, je le ferais
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 2 Juil - 14:55

Rien a foutre tout ce que je vois cest que depuis 2014 environ 30 personnes que jai connu faire le sevrage lent sur les forum francais sont tous en train de dire quil resussite les uns apres les autres et que la vie est magnifique pendant que les quelques clampin qui se sont seuvré a larache galere des annees apres et se retrouve sur les forum pour les reunions tuperoire a pleurer leurs vie foutues
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 2 Juil - 15:19

cher ami, c'est essentiellement pour les autres victimes qui seraient intéressées, toi tu t'en fous, je sais
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 2 Juil - 17:15

qu'elles autres victime apart nous 4-5 clampins a trainer sur les forums ?

tu parles des autres victimes de syndrome prolongé fantômes qui les frappent de plein fouet en post sevrage ?

Le fameux syndrome prolongé du sevrage lent qui condamne la personne a chanter que la vie est belle, qu'ils font la fete et voyage et ont retrouver une vie encore meilleur qu'avant les médocs ?

Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 2 Juil - 19:46

toi tu parles sans savoir,

moi j'analyse les logs sur mon site, les liens, les pages visitées, pour ensuite me faire une idée

toi tu as accès à rien, tu ne vois que la page et tu déduis cela n'intéresse personne, c'est normal
c'est comme ça que tu crois détenir ta vérité, c'est normal

toi tu as tout pigé, les autres ont le cerveau lavé, tu serais marrant si c'était pas grave tout ça

je ne t'en veux pas car tu as expliqué que quand tu dis des bêtises tu n'es plus toi-même et après tu regrettes,
oui mais tu pourrais dire que tu regrettes, cela fait toujours plaisir, mais tu ne le fais pas
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 6 Juil - 15:11

sommeil , fatigue chronique et fibromyalgie

comme tu émettais l'hypothèse que tant que ton sommeil ne durera que 3 heures, tu es bloqué pour la guérison, moi-même je pensais pareil qu'en dessous de 5 h c'était insuffisant pour réparer

perso je ne dors que le matin à partir de 6 h, pour cause de prostate je dois me lever parfois toutes les 1/2 h, souvent 45' ou 1 h, mon total maxi est de 3 h, rarement 5 h, je ne fais que des cauchemards avec mes douleurs vertébrales
cela a duré des années, et j'ai énormément de problèmes, mais je ne peux que constater que dans cette situation dramatique, la fibro et la fatigue chronique est de mieux en mieux, il est vrai au bout de 8 ans, mais elle s'est vraiment installée vers 2 ou 3 ans, 8-3=5 ans
elle aurait donc duré 5 ans et je ne vois pas d'aggravation , que des mini améliorations
comme quoi on croit détenir des certitudes et le mystère est toujours là, j'ai fait mes 3 h de sommeil comme d'habitude, un peu dans le cirage, mais plus d'énergie et moins de douleurs, va savoir ce qui se passe,
c'est comme ceux qui ont fait un arrêt brutal, qui ne foutent rien et guérissent vite et d'autres avec leurs huiles qui trainent sur des années, qu'est-ce qui se passe dans le cerveau?
le sommeil semble important, mais pas autant qu'on le penserait, il ne serait qu'un paramètre parmi d'autres

le mythe du café, c'est pareil, si on le supporte, aucune raison de s'en priver, j'ai recommencer à en consommer ces derniers mois, et je suis de mieux en mieux, je n'ai pas dit que c'est le café, mais en tous cas il ne m'aggrave pas
et beaucoup prônent la suppression du thé et du café, moi je prend chaque jour du thé vert et du café maintenant et je vais mieux, pendant des années j'en ai pas pris, je pense que c'était une belle connerie, si on supporte on on consomme, sinon, non!

Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 6 Juil - 16:28

colas toutes ces peurs de merdes sont générés par les putins de forums, benzobuddies m'a plongé dans un tel etat de terreur et danxieté que j'avais même peur de boire un verre de jus dorange.

Ca va même jusqu'à inculter la peur de la reprise et laisser creuver les gens en sevrage brutal sevère,

Je me retrouve a 3 ans de post sevrage avec les symptômes qu'une gonzesse qui vient de faire un arret trop rapide a , anxieté sevère, parano, suicidaire, impression de devenir fou.

J'ai encore tout sa 3 ans après, la je suis devant mon ordi a me retenir de pas aller au urgence tellement j'ai de l'activité mentale et que j'ai l'impression que je vais vriller fou psycotique d'une seconde a l'autre.

Je regrette plus que tout mon sevrage lent, même si j'avais été flingué physiquement je serais resté normal mentalement.

Aujourd'hui a 35 mois de post sevrage je suis toujours agoraphobe , toujour en terreur, toujour suicidaire, toujours derealisé, toujours l'impression de lutter contre la folie.

Voila ce que m'a apporter de resté 35 mois hors benzos après avoir fait nimporte quoi et niqué mon sevrage lent.

Je suis pas loin d'une reprise, et jemmerde tout ces forums qui m'ont fait peur de ne pas reprendre plutôt parce que j'ai passé 3 ans en enfer pour rien, comme tu as passé 8 ans sans café pour rien
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 6 Juil - 16:29

pendant ce temps Brigitte et ces 17 ans de prises de benzo dit qu'elle est resucité a 6 mois de post sevrage après son sevrage lent.

La vie est belle quand on respecte un sevrage lent. Je nais plus les mots je suis depité par tout sa.

Depuis 2014 jai vu tout lmonde guerir sous mes yeux et jsuis le seul branquignol qui est reste sur la touche pour avoir ete tellment con que jai ecouter une conne et son blog de degenerer et des blaireaux sur des forum
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1078
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 6 Juil - 18:57

salut jerome tu as repris ?
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 6 Juil - 19:03

Paz encore mais jvais pas tarder vu comme jsuis pareil et qsa msoule de voir tout lmonde guerir sous mes yeux jai encore perdu 6 mois dplus pour rien chez moi a rien foutre et vouloir crever

Une nvlle annee de perdue pour aucun benefice
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1078
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 6 Juil - 19:05

tu n'avais pas un rdc neuro pour le rivotril?
ABDEL sa fin de sevrage est chaude ... tu as vue EVI c va
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 6 Juil - 19:28

Le neurologue est ds 2 smaine

Abdell jai vu ouai mais bon cava passer assez vite en post sevrage jsui sur

Moi cest mes symptomes mentaux qui mrendent dingue meme linsomnie jen ai pu rien a foutre non plus

Cest detre completment depersonalisé depressif suicidaire anxieux et compagnie qui mrend dingue jme sens pu moi meme et jai pu envie dattendre
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1078
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 6 Juil - 19:33

je penses que le sommeil est une clef m'enfin voilà tu es blindé de symptômes mon sevrage se passe bien tant que le leponex tient je continue mon chemin ke suis a 102 j'étai a 200.
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 7 Juil - 8:04

Jen peu pu putin cest quoi ces conneries jsuis un putin didiot faut vraiment etre debil de faire un arret brutal alors que le sevrage lent se passe bien putin

Il me restait que 6 mois de sevragz de merde je travaillais a temps plein putin quesque jai eté tomber sur le blog de lautre pute daurele

Maintenant elle a supprimer son blog pi elle retourne bosser moi jsuis flinguer 3 ans apres putin dmerde cest iréel je suis dans une situation purement surealiste cest quoi ces conneries
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 7 Juil - 9:13

pouleto a écrit:

Cest detre completment depersonalisé depressif suicidaire anxieux et compagnie qui mrend dingue jme sens pu moi meme et jai pu envie dattendre
ce n'est pas de la schizo, parano avec des délires, de la manie...

ce serait une réaction d'un être normal qui n'a pas de problèmes au départ et qui à un moment donné réagit normalement à une situation, à laquelle la majorité des personnes réagirait comme lui,sauf qu'il y a un peu de vulgarité de temps en temps, qui montre un souci de sociabilité, un manque de respect face à des personnes ou un système qui n'y sont pour rien...
donc prendre des antipsychotiques là-dessus serait provoquer des délires sur un terrain favorable, voire de la manie
donc moi, déjà je ne prendrais pas de neuro
reste antidépresseur,benzo, thymo à analyser
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 7 Juil - 21:55

Colas ta vu la succes story de pug sur surviving

20 ans de zoloft arret brutal + 5 mois de prozac arret brutal.

95% gueri a 30 mois............

Je desespere de plus en plus jme rend compte que tout lmonde gueri sauf moi
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 7 Juil - 23:08

je vais jeter un coup d'oeil, si c'est juste un post comme ça, ce peut être un faux, s'il y a un historique, si j'ai déjà vu, tu sais, il y en a qui postent une success parce qu'ils deviennent maboul, les gens qui ont été prescrits aux psychotropes ne sont pas tous des prescriptions abusives, certains ont des maladies mentales, d'autres annoncent qu'ils ont arrêté les ads ou benzos, avec succes, si tu poses des questions ils te disent qu'ils prennent du lithium comme Aurèle à la fin, je sais plus ce que lui donnait le taré non remboursé sécu, qu'elle pouvait payer car se mettait en maladie depuis des années plein salaire, une honte
je te dirais ce qu'il en est après enquête si j'arrive
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 8 Juil - 9:54

bon, je pense que c'est du bidon,
le mec doit être un malade

il dit au début qu'il est obèse, puis jogging quotidien, donc rien que ça, c'est déjà un super problème, ensuite c'est un vieux de la vieille, il cite du facebook, du site paxilprogress qui a fermé lossleader , puis il disparait en 2016 et réapparait en juillet 2017
il doit faire partie des paranos je ne sais quoi, malade mental
20 ans, deux cold turkey, obèse, plus prozac, sertraline, etc faut pas rêver, je n'ai jamais vu ça
en fait il a fait une histoire sur un an 2015, puis disparition
on ne le connait pas, tu m'as dit que ce sont des pseudos derrière un écran

et puis bouffer 20 ans , à la fin, le cerveau est twisté, on est plus soi-même, il y a trop de changements
d'ailleurs je ne connais aucun cas de son style , témoignage fiable, qui s'en serait sorti
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 8 Juil - 10:36

putin dmerde j'en ais plein lcul, pourquoi j'ai fait cet arret brutal de fils de pute de merde , mon putin de sevrage lent se passait tellement bien, ya fallu que je tombe sur le blog de lautre putin degenerer pour avoir envie de vite arreter pffff

Je serais aujourdhui comme brt a crier que je suis resuciter et profite de la vie a 110%, au lieu de sa j'ai vaicu 3 ans en enfer pour absolument rien

Bande de fils de pute de forum de benzobuddies de merde qu'il crevent en enfer
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1078
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 8 Juil - 14:17

cc jerome garde espoir tu vois bientôt le neuro
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 8 Juil - 18:35

malula forum therèse, medoc depuis les année 80, 3 echec de sevrage fini en sevrage lent

1 mois de post sevrage et pu rien....

J'en ai mare j'ai envie de crever, cette foutue erreur de merde a complétement détruit ma putin de vie, jsuis un pov guignol de merde
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 8 Juil - 20:16

calme-toi, Malula, cela fait plusieurs fois qu'elle a arrêté pour reprendre un mois après et en plus il me semble qu'elle en prend plusieurs, donc quand elle parle d'arrêter, c'est un sur deux ou trois
donc du calme pouleto, tu parts au quart de tour, tu vois des réussites partout, t(es en train de partir en vrille avec tes petites obsessions, il y a plein d'échecs sur les forums
en fait moi je crois qu'il n'y a pas de success story, il n'y a que des success partial, si l'on met de côté les chanceux débutants jeunes qui ont pris très  peu longtemps et qui ont peut-être eux, des success 95%, mais souvent on ne les voit pas sur les forums et cela ne marche qu'une fois, la 2e fois ils sont sur les forums
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1078
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 11 Juil - 17:36

et u'a pas que des reussites regarde moi !
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 11 Juil - 19:13

Lol louis ta aucun symptomes de sevrage si cest pas une reussite cest quoi dautre ?

Jpreferai avoir 3 molecule et vivre normal que vivre sans medoc flinguer
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1566
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 12 Juil - 11:46

Louis souffre aussi, pas pareil que toi ou moi, mais il n'a pas fini son sevrage

Citation :
Jpreferai avoir 3 molecule et vivre normal que vivre sans medoc flinguer

déjà sous molécules on ne vit pas normal dans le bonheur, et les molécules grignotent les nerfs du cerveau, donc tôt ou tard tu es nominé aux oscards
si ce n'était pas le cas, pour quelle raison toutes ces personnes du forum bleu cherchent  à se débarrasser de ces molécules si on est tellement bien dessus, tu es le seul à vouloir te remettre dessus

pourquoi Michel, Corinne 2017, moi-même on ne veut pas se remettre dessus si c'était l'avenir, pareil pour Louis, pourquoi sevrer, il y a qu'à doubler les doses si c'est le normal et le bonheur ensuite, il n'y a que toi qui dit que reprendre c'est l'avenir et résoudre tous les dégats causés par les psychotropes précédents

réparer des dégats de psychotropes par des psychotropes, j'ai pas lu cela sur benzobuddies, c'est révolutionnaire
réparer les dégats de l'alcool en reprenant de l'alcool
réparer la défonce en se faisant encore plus défoncer
la théorie de Pouleto qui jette benzobuddies dans l'embarras

par contre, ta théorie est celle des médecins et psychiatres, tu n'as rien inventé, ton neurologue te la sortira, et va chez le psychiatre il te la sortira
donc pas besoin de te renseigner comme tu l'as fait pendant des années, attaquer benzobuddies pour arriver en conclusion à ce que fait le premier médecin venu en 10 mn d'écoute
tu as perdu ton temps sur les forums, il te suffisait d'aller chez le premier prescripteur venu et tu sera normal avec 3 molécules
quel gachis!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» bébé 4 mois et demi, sevrage tétine et sommeil
» La petite que j'accueille a 2 ans et 3 mois
» insomnie depuis 1 mois et demi: sevrage zoplicone
» apres 4 mois de by pass
» Le travail: c'est la santé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages difficiles-
Sauter vers: