Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 26 Nov - 9:19

bonjour jérome

Je voudrais savoir, afin de le diffuser, si tu vas supprimer a un moment donné, le reportage que tu as traduit avec Ashton et Lader ou non ?

Merci


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 26 Nov - 10:53

michel a écrit:
bonjour jérome

Je voudrais savoir, afin de le diffuser, si tu vas supprimer a un moment donné, le reportage que tu as traduit avec Ashton et Lader ou non ?

Merci


michel

Pour le moment non tu peux publier, ya aussi la 2eme video que j'ai fini qui est pas mal et que tu peux diffuser, je n'ais personnellement même pas la force d'aller en faire la pub telllement je suis soulé et dégouter de voir si peu de monde guérir et tout les gens que j'ai connu sur les forum aucun guérir
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 26 Nov - 11:19

benzohell a écrit:


Pour le moment non tu peux publier

ben non, je ne veux pas savoir si c'est pour le moment.
Je veux simplement savoir, si tu vas l'enlever un jour ou pas.
Je n'ai pas la santé pour faire du boulot pour rien non plus Very Happy

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 26 Nov - 11:44

ba je pense pas non a moins que l'auteur reclame encore que je la retire comme pour le trailer "as prescribed", j'ai demander si je pouvais l'utiliser pour la traduire je n'ais pas eu de reponse pour le moment mais comme d'hab avec les droits d'auteurs etc c'est possible qu'un jour le mec qui a fait la video me dise de l'enlever ou que YouTube la supprime suite à sa demande

Donc je ne peux rien te garantir pour le " un jour " apart que pour le moment je n'y touche pas
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 26 Nov - 13:04

bonjour,

Youtube m'avait supprimé "les vendeurs de maladies" de france 5 que j'avais copié, il a mis 2 ans, j'avais eu 25000 vues

depuis 8 ans , il y a environ 3 vidéo sur Breggin(pas celle réelle de Breggin) que les créateurs ont supprimé(pas youtube)
j'ai des vidéos qu'on ne peut visionner que sur youtube parce qu'un certain SME en France se plaint qu='un bout de musique est copiée, mais on peut les visionner
j'avais 4 vidéos viméo sur Healy, elles m'ont toutes posé problème à un moment donné, les auteurs les effacent, je crois que je n'en ai plus de viméo en direct non copiées
il y a peut-être le fait que viméo a du gratuit et du payant qui joue
j'ai copié une vidéo de viméo sur Healy faite par April, je l'ai toujours, tant qu'ils ne l'ont pas trouvée
tout cela m'a refroidit, donc je ne copie plus, que de l'intégration, et quand je vois que notre Carole Suisse a bloqué l'intégration de ses vidéos, de même que le Wayne, je ne les aime pas, je n'ai pas mis un mot de passe sur mes sites,
comment veut-on répandre l'information en la verrouillant ?
il suffi de mettre sur la vidéo d'où elle vient, qui l'a faite et c'est réglé
si healy, breggin et Whitacker verrouillent leurs réunions mondiales , on ne va pas avancer
ils font déjà des livres payants et des diagnostics payants pour Healy, pour vivre

ce que tu peux garantir, Jérôme, c'est que tu ne l'effaceras pas de toi-même, mais que sur demande de l'intéressé ou censure youtube
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Nov - 14:36

Le site benzobuddies vient de faire un recensement du nombre de personnes en syndrome prolongé toujours pas guéris aprés 18 mois tout type de sevrage confondu

Il y a 544 personnes, c'est quand même un truc de fou
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Nov - 19:05

Citation :

It took me 11 weeks to stabilise after reinstatement and updosing despite being told by people on here I was paradoxical kindled and all other matter of scare stories. After speaking to bat they told me in 21 years they had never known any updosed or reinstatement not stabilise as long as no arbitrary deadlines were set, many people who say they never stabilised should rephrase it as they never gave themselves enough time.  I feel extremely stable and functional after the chaos that is stabikisation, have begun my taper almost 2 weeks ago and have had only minor symptoms _ that wouldn't happen if I had 'kindled' cutting while unstable with symptoms will make you sicker that is just common sense and I agree with the last post I will be tapering slow to function keep my job and look after my kids. Good luck and don't believe all the negativity about updosing x

Commentaire d'une personne qui a appeler le bristol tranquilizer project en Angletterre, traduction : En 21 ans d'aide aux personnes ils n'ont jamais vu quelqu'un être en réaction paradoxal ou autre truc de ce genre et que les symptômes de reprises foiré viennent uniquement du fait que la personne ne remonte pas assez la dose et n'attend pas assez longtemps que sa se stabilise à nouveau


Exemple de cette personne qui a du attendre 11 semaines à son ancienne dose pour redevenir complétement stable et qui recommence son sevrage lent sans soucis maintenant

JE commence a adhérer de plus en plus à cette théorie et que c'est juste une perte de temps et de souffrance inutile que d'attendre sous les conseils de personne toujours pas guéris qui ont fait des sevrages trop rapides.

Je pense même franchir le pas prochainement car je trouve sa tellement de bon sens que je comprend même pas ce que j'attend encore 28 mois plustard pour encore empirer pour rien avec une qualité de vie inexistante
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Nov - 20:59

salut,

dans quelle rubrique tu as trouvé les 544 malheureux?

c'est pas que je veux les reconter pour vérifier
c'est pour lire le post

merci
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Nov - 21:09

dans la section syndrome prolongé, le post c'est "proctated member count", il faut avoir un compte pour voir la partie syndrome prolongé, ya la liste de tout les pseudos enumérés
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Nov - 21:14

merci,

j'ai un compte depuis des années, je vais fouiller
mais j'ai vu que beaucoup en sont à 63 mois, 51 mois, donc tu as encore de la marge avant les 10 ans

c'est l'anglais qui n'est pas facile

ahh ca y est, j'ai trouvé, c'est dans les débuts, il faut dire qu'il y a tant d'infos, qu'on est saturé, moi au bout de 2 h je suis lessivé
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Nov - 21:20

colas a écrit:
merci,

j'ai un compte depuis des années, je vais fouiller
mais j'ai vu que beaucoup en sont à 63 mois, 51 mois, donc tu as encore de la marge avant les 10 ans

c'est l'anglais qui n'est pas facile

La marge ne m'interesse pas car je ne tiens pas a passer 30 mois de plus dans cet etat, sa m'interesse pas de savoir que d'autres sont encore malade 51 mois plustard sans avoir compris que leur recepteur sont flingué et ne bougeront pu

Cette association battle against tranquilizer qui fait son taff depuis 21 ans dit que les effets paradoxausx de reprise etc tout sa c'est bidon que c'est extremement rare et que comme le dit le Prof Lader dans la video il faut augmenté les doses pour retrouver une stabiliité pour créer de nouveaux recepteurs et ainsi repartir sur un sevrage lent

sa parait trop simple mais ils font sa depuis plus de 21 ans et déconseillent même aux gens d'aller sur les forum tellements les conseils des gens qui leurs disent dattendre sont dangereux

alors qui croire ?

Une assoc qui fait sa depuis 21 ans ou des gens qui sempilent sur des forums tous autant malade les uns que les autres a 6-7-8-10 ans de post sevrage qui continuent de te dire dattendre que sa va passé ?
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Nov - 21:33

j'en suis pas à l'association, je vais study tout ça
mais attention,

le forum de JAna qui avait soi-disant trouvé un sevrage au lait qui était miraculeux, le forum a fermé et j'ai appris je ne sais plus où qu'elle était pas bien du tout

alors prudence, parce que tu peux être pire

ce que je sais, c'est que si tu attends, dans 2 ou 3 ans tu seras vraiment mieux, ça c'est du sûr, pour les jeunes en adverse réaction, tu ne seras pas sorti d'affaire peut-être , mais mieux

des personnes en prolongé qui ont repris, ad ou benzo, et qui sont tirés d'affaire, je n'ai pas de souvenir
je connais un cas qui a repris après 5 ans de prolongé, une autre molécule(les médecins conseillent toujours de ne pas reprendre la même mais une différente)
elle est repassée sur le forum 2 ans après car je l'ai vue en ligne, mais n'a plus jamais donné de ses nouvelles
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Nov - 22:01

il y a le cas de norvegia au dessus du post de recensement, qui aprés un sevrage lent sans trop de symptomes se retrouve dans le meme etat que moi a 28 mois aussi on a arreté quasiment a la meme date il est niqué comme moi

Mais la aussi son histoire cache un hic car il a commencé par un gros cut de la moitier de sa dose, qui ne s'est jamais stabilizé meme en attendant 1 ans à la meme dose il me semble, ensuite sevrage lent du reste

Je ne sais franchement plus qui croire tellement les experiences sont differentes en fonction des gens
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Nov - 23:14

Sinon colas corinne aussi était jeune y a 10 ans et le résultat n'est pas top
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 28 Nov - 0:06

quand je t'ai dit que tu as de la marge, c'était une plaisanterie...c'est vrai que 8 ans après, j'arrive à sourire, tu n'en es pas là, tu es encore au début

25000 membres est totalement faux, dans les inscriptions on voit les bots de spam
je pense que le meilleur pourcentage est celui donné par Ashton car sur benzobuddies il faudrait re-évaluer le total membres exact pour faire un %
de plus tout le monde n'est pas sur forum, beaucoup ne savent pas ce qui se passe et sont défoncés par les médecins
donc le forum ne reflète pas la réalité, c'est beaucoup plus, plus tous les retraités en salle de shout organisée
ça fout les boules pour être poli

"battle against tranquilizer"
je n'ai pas vu sur ce site les mots : syndrôme de sevrage prolongé, protracted withdrawal syndrome, discontinuation syndrôme, syndrôme nerveux grave etc

tu dis qu'ils disent de reprendre, mais ils parlent de symptômes de sevrage comme sur le forum de Thérèse, bien sûr qu'ils peuvent reprendre

mais toi, si j'ai bien compris, tu es comme paralysé, non fonctionnel, tu es en syndrôme nerveux grave, comme moi ...je ne vois pas ce que bataid org puisse faire pour moi, ils ne savent même pas de quoi je parle, ils devraient faire un tour sur benzobuddies pour étudier les syndrômes nerveux graves après 5 ans

je le sens pas ton site, il ne connait pas le sujet


Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 28 Nov - 0:26

ce qui t'es arrivé , je l'ai entendu à la radio aujourd'hui sur une émission pour jeunes un peu débiles et vulgaires , par hasard

ils parlaient de certains cas qui devenaient schizo après avoir pris une drogue qu'ils appelaient bang ou douille je crois

mais ce qui est intéressant c'est ce qu'une personne a dit:
je résume
tout le monde prend du bang, mais parfois, chez certains, le cerveau part en vrille et ils deviennent schizos réels

c'est cela qui nous arrive, soit on prend longtemps et le cerveau part en vrille quand on arrête lentement ou vite, mon cas,
soit on a pas pris longtemps mais pour une raison inconnue, le cerveau part en vrille à un moment donné, ton cas,
c'est pas tout le monde, mais cela a été observé
moi j'ai observé que le risque est quand on bouge les doses, changement de molécules, mais ce n'est pas une règle universelle...
et les drogues légales sont classées à côté des illégales, même sandwitch, il n'y a que la sauce qui change

Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 28 Nov - 8:34

colas a écrit:
tous les retraités en salle de shout organisée


bonjour

Je suis en train de préparer un blog sur le sujet.

http://ontuelesvieux.over-blog.com

Ils sont en effet complétement défoncés, dans les maisons de retraite !
C'est un vrai massacre.
Et pour ceux qui refusent les psychotropes : on leur met dans l'alimentation, sans rien leur dire.

Et il n'y a personne pour dire quoique ce soit !!!

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Lun 28 Nov - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 28 Nov - 13:49

bonjour,

faut que j'évite la maison de retraite, bon, remarque c'est tellement cher que ma retraite qui a été bloquée par Monsieur Le Président de ma République Hollande depuis 3 ans et que Maitre Fillon n'a pas annoncé qu'il débloquerait, je suis mal parti, je n'ai plus les moyens

maintenant je vais dire une chose, il y a quelques personnes âgées qui , alzheimer ou autre, griffent et crient tellement fort que les sourds se plaignent, que faire ?
des drogues douces? lesquelles?
parce que j'ai connu une personne qui y travaillait, elle m'a dit que côtoyer certaines retraitées est très dur pour elle, surtout les cris de démence
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 2 Déc - 9:57

Bonjour,

Bon ben colas tu avais raison je range les armes, j'ai demandé sur benzobuddies si des gens dans la section syndrome prolongé avaient fait des sevrages controlés lents, je croyais que c'etait que des cas de sevrages foirés.

Et bien à ma grande surprise non,

- sevrage de 40mg de valium, archi lent controlé plus que Ashton sur 30 mois, le mec fini alité à partir de 10mg de Valium et même en réduisant les diminutions sa n'a rien changer. 28 mois de post sevrage toujours alité

- un mec 6 mois de Xanax a 1mg , passage a 20mg de Valium, micro sevrage lent de diminution de 5% par mois en diminuant de 0.002mg par jour. 6 ans plustard complétement flingué non fonctionnel décrivant les mêmes symptômes que moi Mad

- une gonzesse 5mg de valium, sevrage lent Ashton asymptomatique, aucun symptome de sevrage, 3 mois après l'arret complétement alité avec des problèmes de cordination dans les jambes, allité pendant 3 ans et commence seulement a pouvoir tenir debout une moitié de journée.

- un jeune ancien sportif de la trentaine , sevrage lent asymptomatique aussi, ou normal, quelques symptômes à chaque diminution qui passe vite, il reste fonctionnel tout le long, 3 mois après l'arret frappé aussi par le syndrome et tout lui eclate à la tete, 3.5 ans plustard encore pas fonctionnel.


Il semblerait que Carole Thérèse etc n'ais eu que de la chance et tiré les bonnes cartes en post sevrage pour vite pouvoir refonctionner.

J'adhère de plus en plus à ta théorie qui de toute façon me trottait déjà bien en tête moi même en comparant mes symptômes de sevrages vraiment violents comparés a eux qui arrivaient à travailler ou faire des sorties entre potes très vite

Pauvre vie je me demande ce que je vais devenir
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 2 Déc - 11:03

colas a écrit:


maintenant je vais dire une chose, il y a quelques personnes âgées qui , alzheimer ou autre, griffent  et crient tellement fort que les sourds se plaignent, que faire ?
des drogues douces? lesquelles?
parce que j'ai connu une personne qui y travaillait, elle m'a dit que côtoyer certaines retraitées est très dur pour elle, surtout les cris de démence

Ce n'est pas parcequ'il y a quelques cas, qu'ils faut tous les défoncer complétement.

Tu oublies sans doute que, selon moi, la majorité des cas de démence sont provoqués par les médicaments !

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 2 Déc - 13:56

michel a écrit:
colas a écrit:


maintenant je vais dire une chose, il y a quelques personnes âgées qui , alzheimer ou autre, griffent  et crient tellement fort que les sourds se plaignent, que faire ?
des drogues douces? lesquelles?
parce que j'ai connu une personne qui y travaillait, elle m'a dit que côtoyer certaines retraitées est très dur pour elle, surtout les cris de démence

Ce n'est pas parcequ'il y a quelques cas, qu'ils faut tous les défoncer complétement.

Tu oublies sans doute que, selon moi, la majorité des cas de démence sont provoqués par les médicaments !

michel

Je suis entièrement d'accord avec toi, ici nous sommes tous souvent mis inutilement sur les psychotropes et nous sommes très nombreux, très révoltés, n'ayant pas de maladie grave au départ et ayant été mis pour produits destinés à des malades psycho graves
je ne connais pas du tout le rayon des vrais malades et ce qu'il faut faire, je n'ai jamais étudié le sujet et ne veux pas le faire, je suis trop occupé avec ce qui m'est arrivé, mais je sais qu'il y a un problème avec les vrais malades et la médecine d'aujourd'hui
j'espère ne pas devenir dément ou alzheimer ou autre, mais bon, c'est la vie




Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 2 Déc - 14:28

benzohell a écrit:
Bonjour,

Il semblerait que Carole Thérèse etc n'ais eu que de la chance et tiré les bonnes cartes en post sevrage pour vite pouvoir refonctionner.

J'adhère de plus en plus à ta théorie qui de toute façon me trottait déjà bien en tête moi même en comparant mes symptômes de sevrages vraiment violents comparés a eux qui arrivaient à travailler ou faire des sorties entre potes très vite

Pauvre vie je me demande ce que je vais devenir

sur le site de Thérèse il y a des personnes comme nous, tu n'es pas encore capable de les détecter, ils se taisent pour pas effrayer, sont éjectés pour certaines raisons, repassent très rarement ou parfois posent une question, personne ne répond, cela est noyé dans la masse et personne n'a rien compris, il n'y a que des personnes qui connaissent qui voient tout de suite
moi, j'ai très vite dit que Carole S n'a jamais vécu un syndrôme prolongé, tout en respectant son travail, si je ne l'avais pas dit tout le monde se baserait sur elle pour le syndrôme prolongé, ça, je ne pouvais l'admettre, je me bats pour avancer sur le sujet, elle me fait reculer, donc non, mais ce qu'elle fait c'est bien, mais je viens de découvrir une partie de son caractère qui m'a déçu, mais je souhaite qu'elle continue car il n'y a pas grand chose sur le sujet depuis des années
et j'ai aussi constaté que personne n'est parfait, chacun a sa part
moi, Michel, toi, Breggin, Healy, Whitaker, Thérèse...

et aussi les autres victimes, nos amis victimes

il faut composer avec tout ça, si on élimine, on se retrouve seul, et les psychiatres et les médecins et les labos font preuve d'une parfaite coordination, l'un défend l'autre, le soutient, alors que nous on se bouffe
chaque site veut être le meilleur, chacun croit savoir plus que l'autre, deux forums n'arrivent pas à être amis
exemple: du temps où on avait voulu faire équipe avec benzobuddies ou fait des tentatives de rapprochement avec madinamerica, on était les créateurs de survivingantidepressants, rien n'a fonctionné , ils voulaient tous être le meilleur, on a jeté l'éponge, donc ils tournent chacun isolé, jusqu'au jour où ils fermeront, car ils sont tous voués à fermer
le but était de rassembler tout ça pour lutter
donc ils sont 10 facebook, 10 forums, des sites individuels, chacun de son côté, et la censure risque le les éliminer un par un, car ils commencent à faire chier ceux qui vivent de ce système et qui sont placés à très haut niveau

même ceux qui écrivent des livres, y compris en France, c'est chacun de son côté
alors se battre dans son coin, je le fais à mon niveau, mais c'est rien du tout, comme la journée du 11 juillet avec deux personnes

mais comme chacun critique l'autre, que ceux qui ne connaissent pas le sujet donnent des leçons même à ceux qui connaissent et sont victimes, un comble
je m'arrête là car je vais écrire un livre







Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 2 Déc - 14:53

Au contraire je commence justement à avoir l'œil et reconnaître ceux qui partent sur un syndrome prolongé sur l'autre forum et se taisent, genre Sissi, rabha, même batman33 qui revient encore de temps en temps se connecter a presque 3 ans de post sevrage qui ne repond même pu à mes mails, et qui ne donnent aucune nouvelle non plus sur le forum sur son post quand je lui en ai demandé

Une personne qui n'a plus de symptômes et a tourner la page ne reviend pas de façon aussi furtive sur les forums on est daccord, ou alors c'est pour donner des bonne nouvelles et de l'espoir aux autres qu'on s'en sort

Ca me parait clair de ce que j'ai vu que mjp n'en fait pas partie par exemple, bien qu'il soit peut être encore couvert par son AD, mais sylvie par exemple me semble candidate vu son attitude et sa descrption de ces vagues à 16 mois en décrivant des vagues comme elle avait jamais connue avant ou des truc du genre j'etais mieu pendant mon sevrage, rien que sa ca me parle vu que mes problèmes dans les jambes ne sont apparus que vers 14-15 mois et mon etat a sévèrement empiré à ce stade tout comme eux

Effectivement Carole au premier abord semble très sociable et dévouée, mais elle semble refusé le fait que ces symptômes etaient plus que minimes et plutôt lié à de l'angoisse voir même un véritable syndrome post traumatique lié a son expérience en psychiatrie, ce qui est selon moi justifié vu que sa doit marqué un passage en hôpital psy, mais clairement elle ne présente pas de troubles neurologiques sévères ou moteur comme les gens à qui je parle ou comme je l'ai décris, que se soit physiques ou mentaux

Rien que le fait de s'inscrire dans une salle de sport montre qu'elle n'etait pas en syndrome prolongé ou même la simple volonté de vouloir essayer de prendre l'avion pour aller en angleterre a 1 ans seulement de post sevrage, j'ai fait du foot pendant 10 ans à haut niveau, dieu sait que si j'etais capable de faire la moindre activité physique je la pratiquerais depuis belle lurette, mais lorsqu'on est pas en syndrome de fatigue chronique et cloué au lit comme elle forcement on peu croire que c'est juste sa volonté qui l'a sortie du trou.


Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 2 Déc - 14:55

un complément pour Jérôme:

pour les antidépresseurs c'est pareil, peut-être même pire que les benzos, survivingantidepressants, contrairement à ce qu'ils essaient de faire croire pour ne pas effrayer les nouveaux, mais les succès stories réelles, il n'y en a pas des masses, et quand quelqu'un soulève le sujet, il est vite enterré
il faut aussi savoir qu'avec le temps, certains forums changent et finissent par dire que tout le monde guérit, fermant les yeux devant une évidence, y a t'il des pressions?
on constate l'apparition de médecins qui font des articles, des médecins qui quotidiennement prescrivent des psychotropes, par exemple madinamerica, il y en a un paquet, healy qui parle super bien mais qui continue de prescrire et qui a créé un site pour faire de l'argent avec des professionnels, ils diagnostiquent par internet moyennant pesetas et des sommes élevées,
finalement en embourbant le sujet, cela peut durer des années
si on les élimine, on est tout seul

pour remonter le moral
il ne faut pas oublier que des personnes qui n'ont pas pris longtemps, souvent jeunes, arrêtent en 3 semaines sans problèmes la 1e fois, que d'autres mettent souvent 1 à 3 ans et c'est bon
mais d'autres ...mama mia
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 2 Déc - 15:08

je suis d'accord avec ce que tu as dit dans ton dernier post, tu commences à être observateur, tu commences à comprendre

moi, ma science, c'est observer, réfléchir, déduire, vérifier, sur un sujet fluctuant,

et ton intelligence est d'accepter de changer tes idées , d'accepter de s'être trop emballé, de remettre en question

maintenant, si tu trouves comment je peux vite guérir, merci de me le dire, le garde pas pour toi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» bébé 4 mois et demi, sevrage tétine et sommeil
» La petite que j'accueille a 2 ans et 3 mois
» insomnie depuis 1 mois et demi: sevrage zoplicone
» apres 4 mois de by pass
» Le travail: c'est la santé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages difficiles-
Sauter vers: