Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 psychiatrie mortelle et négationnisme organisé le livre du professeur peter Gotzsche)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin
Admin


Messages : 5587
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: psychiatrie mortelle et négationnisme organisé le livre du professeur peter Gotzsche)   Sam 13 Aoû - 0:28

https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&rurl=translate.google.fr&sl=en&u=http://www.deadlymedicines.dk/wp-content/uploads/2014/10/G%25C3%25B8tzsche-Deadly-Psychiatry-chapter-1.pdf&usg=ALkJrhgk3AehoIaiBen2j1c7Zw59abfWgA
page 3
Contenu
Abréviations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
9
Remerciements. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
9
A propos de l'auteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
dix
1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
12
Silverbacks au Royaume - Uni présentent la psychiatrie de
déni organisé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
16
2 Qu'est-ce que cela signifie d'être malades mentaux? . . . . . . . . . . . . . . .
25
En étant sain d' esprit dans des endroits fous. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
28
Les démons vous attaquent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
31
Qu'il y ait des troubles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
32
Les médicaments psychiatriques conduisent à de nombreux diagnostics erronés. . . . . . .
38
L'industrie de la bonté. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
40
Les patients ne sont pas les consommateurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
41
Diagnostics plus drôles et faux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
41
3 Dépression. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
46
Le dépistage de la dépression. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
46
Les antidépresseurs ne fonctionnent pas pour la dépression. . . . . . . .
50
D' autres défauts importants dans les essais contrôlés par placebo. . . . .
56
Fluoxétine, une drogue terrible, et la corruption en Suède. . . . .
58
Harms de médicaments antidépresseurs sont niés ou minimisés
60
La FDA protège Eli Lilly. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
62
Massive sous - déclaration des suicides dans le
essais randomisés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
66
Méta-analyse de la FDA des suicides dans les essais avec
100.000 patients est profondément viciée. . . . . . . . . . . . . . . . .
69
Mortel Psychiatry.indd 5
20/07/15 10.29
page 4
Un autre sale tour: à l' aide de patients-années
à la place des patients. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
78
Histoires de cas de °°°°°°° sur les ISRS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
79
Akathisie est le principal coupable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
92
Lundbeck: Nos médicaments protègent les enfants contre le °°°°°°°. . .
94
Études observationnelles totalement trompeuses de °°°°°°°. . . . .
96
Homicides Antidépresseur-induite. . . . . . . . . . . . . . . . . 103
Les pilules qui ruinent votre vie sexuelle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 109
Les dommages au foetus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110
La fraude et le mensonge de GlaxoSmithKline. . . . . . . . . . . . . . 113
Trial 329 de paroxétine chez les enfants et les adolescents. . . . 116
L'étude de D STAR *, un cas de fraude à la consommation? . . . . . . . . 118
4 Anxiété. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132
Somnifères . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135
5 TDAH. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137
TDAH Enfance. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137
TDAH chez l' adulte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142
Médicaments pour le TDAH. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145
Médicaments pour le TDAH pour les enfants. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145
Médicaments pour le TDAH pour adultes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150
Harms de médicaments pour le TDAH. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151
6 schizophrénie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156
Cobayes humains en Amérique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160
La lobotomie chimique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161
Les essais de médicaments dans la schizophrénie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165
Antipsychotiques tuer beaucoup de gens. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172
Une histoire du patient. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175
Pousser les médicaments antipsychotiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 177
Les crimes d'Eli Lilly liés à l' olanzapine. . . . . . . . . . . . . . . 180
Stigmatisation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183
Entendre des voix. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184
7 Le trouble bipolaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 189
«Stabilisateurs de l' humeur». . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 192
L'expérience d'un jeune homme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194
Mortel Psychiatry.indd 6
20/07/15 10.29
page 5
8 démence. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 197
Nous faisons les déments avec des médicaments psychotropes. . . . 204
9 électrochocs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 207
10 Psychothérapie et l' exercice. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 212
Psychothérapie pour l' anxiété et la dépression. . . . . . . . . . . . 214
Psychothérapie pour le trouble obsessionnel compulsif. . . . . . . 217
Psychothérapie pour la schizophrénie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 218
Exercice. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 223
11 Qu'est - ce qui se passe dans le cerveau? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227
Appeler les médicaments psychiatriques "anti" -Quelque chose est
un abus de langage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227
Les études génétiques et la recherche de l' émetteur. . . . . . . . . . . . . 231
Dommages chroniques du cerveau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 233
La dépendance aux drogues psychiatriques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 237
Régulateurs de drogues, le bras étendu de l' industrie. . . . . . . . . 240
La dépendance aux drogues est souvent mal interprétée comme une rechute
de la maladie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 242
Le non - sens de déséquilibre chimique. . . . . . . . . . . . . . . . . 247
12 Retrait des médicaments psychiatriques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 255
La pire épidémie de drogue jamais. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 255
Comment ceci peut être fait? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 259
13 Le crime organisé, la corruption des personnes et des sciences,
et d' autres maux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 267
La evergreening de Lundbeck du citalopram. . . . . . . . . . . . . . 273
Fantastique monde de la psychiatrie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 275
Une chasse aux sorcières danoise. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 278
Tournée de conférences en Australie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 284
La psychiatrie est pas la médecine fondée sur des preuves. . . . . . . . . . . 287
Peut - on réformer la psychiatrie ou est une révolution nécessaire? . . . . 290
14 mortels psychiatrie et morts extrémités. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 297
Le lien entre les psychotropes
et homicide. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 300
Comment les médicaments rares avons-nous besoin? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 303
Mortel Psychiatry.indd 7
20/07/15 10.29
page 6
Combien de personnes sont tuées par des médicaments psychotropes? . . . . 307
15 traitement forcé et la détention involontaire
devrait être interdit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 314
Droits de l' homme en Europe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 315
Traitement forcé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 316
Les droits des patients. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 317
Mes commentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 319
Le traitement forcé doit être interdit. . . . . . . . . . . . . . . . . . 324
Nations Unies interdit le traitement forcé et
la détention involontaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 333
Cher Luise. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 337
16 Qu'est - ce que les patients peuvent faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 354
17 Qu'est - ce que les médecins peuvent faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 359
18 sites Web utiles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 365
Indice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Ven 7 Oct - 1:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin


Messages : 5587
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: psychiatrie mortelle et négationnisme organisé le livre du professeur peter Gotzsche)   Sam 13 Aoû - 0:31


_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin


Messages : 5587
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: psychiatrie mortelle et négationnisme organisé le livre du professeur peter Gotzsche)   Lun 15 Aoû - 9:05

"Les médicaments utilisés en psychiatrie sont le troisième tueur majeur après les maladies cardiaques et le cancer"
Plus de 80 millions d’ordonnances pour les médicaments psychiatriques sont rédigés au Royaume-Uni chaque année. Non seulement sont ces médicaments souvent tout à fait inutiles et inefficaces, mais ils peuvent aussi transformer les patients toxicomanes,

http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?&lo=TP&from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fahrp.org%2Fdeadly-psychiatry-and-organised-denial-by-dr-peter-gotzsche%2F

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Ven 7 Oct - 1:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin


Messages : 5587
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: psychiatrie mortelle et négationnisme organisé le livre du professeur peter Gotzsche)   Lun 15 Aoû - 10:30


_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin


Messages : 5587
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: psychiatrie mortelle et négationnisme organisé le livre du professeur peter Gotzsche)   Mer 17 Aoû - 2:16


_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin


Messages : 5587
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: psychiatrie mortelle et négationnisme organisé le livre du professeur peter Gotzsche)   Mer 24 Aoû - 4:39


_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin


Messages : 5587
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: psychiatrie mortelle et négationnisme organisé le livre du professeur peter Gotzsche)   Dim 2 Oct - 0:39

extrait :

https://30ansplustard.wordpress.com/tag/psychiatrie/

Les tromperies en psychiatrie s’étendent aussi aux noms de médicaments (nombre de ces tromperies ont été détaillées dans les 10 chapitres précédents, NDT). Il est cohérent de parler d’antibiotiques dans la mesure où ces médicaments soignent les infections en tuant ou en inhibant la croissance de micro-organismes. A contrario, une guérison chimique d’une maladie mentale cela n’existe pas. Les antipsychotiques ne guérissent pas la psychose, les antidépresseurs ne guérissent pas la dépression et les anxiolytiques ne guérissent pas les troubles anxieux. En fait ces médicaments peuvent même être la cause de psychoses, de dépressions ou de troubles anxieux, particulièrement si les gens les prennent à long terme ou s’il essayent de les arrêter.

Ces médicaments ne sont pas “anti” une certaine maladie. Ils ne nous guérissent pas mais ils nous transforment en produisant un large panel d’effets chez les gens (Unrecognised Facts about Modern Psychiatric Practice ← pdf en accès libre très intéressant, NDT), juste comme le font les drogues illégales. Et ils ne sont en aucune manière ciblés bien que leur dénomination suggère qu’ils le soient. Par exemple il n’y a rien de sélectif dans les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRSs). Ce terme a été inventé par SmithKline Beecham pour apporter à la Paroxétine un avantage par rapport aux autres ISRSs mais il a finalement été adopté par tout le monde (Healy, Let them eat Prozac). Il existe des récepteurs de la sérotonine partout dans le corps et les médicaments ont de nombreux autres effets que d’accroître la sérotonine . Ils peuvent par exemple affecter la transmission dopaminergique ou adrénergique et avoir des effets anticholinergiques (Rosen, Effects of SSRIs on sexual function: a critical review). Ces médicaments ne ciblent pas la dépression et et possèdent de nombreux effets similaires à ceux d’autres substances psycho-actives comme l’alcool ou les benzodiazépines. Il n’est donc pas surprenant qu’une revue Cochrane ait trouvé que l’alprazolam, une vieille benzodiazépine, était plus efficace qu’un placebo sur la dépression et aussi efficace que les antidépresseurs tricycliques (Van Marwijk, Alprazolam for depression). Savoir si les antidépresseurs possèdent un quelconque effet sur la dépression est un autre sujet, et ils n’en ont probablement pas (il y a un long chapitre sur le sujet dans le livre, je l’ai évoqué ici, NDT). Certains des nombreux effets non spécifiques sont appelés “bénéfices” par les laboratoires – bien que puisse être contesté le fait que les patients en tirent réellement “bénéfice” – et les autres sont appelés “effets secondaires”. “Effets secondaires” est un terme marketing utilisé pour sous-entendre qu’un problème est mineur, bien que ces effets soient souvent les plus importants, observés chez la plupart des patients, comme par exemple les troubles sexuels chez les patients prenant des ISRSs ou la sédation excessive avec les antipsychotiques. La distinction est complètement arbitraire et par exemple le retard à l’éjaculation provoqué par les ISRSs peut constituer un bénéfice pour ceux qui souffrent d’éjaculation précoce mais être nuisible pour les autres – d’autant que les ISRSs peuvent parfois inhiber toute éjaculation.

Nous en savons long sur la manière dont dont les médicaments interagissent avec les récepteurs dans le cerveau et influencent les neurotransmetteurs mais malgré des effets biochimiques différents au niveau moléculaire ils fonctionnent peu ou prou de la même manière, soit en supprimant les réactions émotionnelles, rendant les gens indifférents et moins attentifs aux perturbations de leur existence, soit en les stimulant (Whitaker, Anatomy of an Epidemic). Il est notable que les psychotropes sont développés à partir d’expériences menées sur le rat et que les molécules sélectionnées sont celles qui perturbent le fonctionnement normal de son cerveau (Breggin, Medication madness).

Puisque les médicaments psychiatriques – juste comme l’alcool, la marijuana, l’héroïne ou d’autres substances addictives – altèrent de manière significative la personnalité des gens et rend significativement plus difficile pour eux de mener une vie sociale normale et d’apprendre à affronter les difficultés de l’existence, il serait plus adéquat, si l’on insiste pour utiliser le préfixe “anti”, de les appeler des pilules “antipersonnalité” ou des pilules “antisociales” dans la mesure ou de nombreux patients sont isolés socialement et s’intéressent moins à eux et aux autres. les ISRSs par exemple réduisent l’identification des expressions de la peur et de l’angoisse sur le visage (Harmer, Increased positive versus negative affective perception and memory) et certains patients disent que c’est comme s’ils vivaient sous une cloche.

Mon “anti”-terme préféré pour les antidépresseurs serait “antisexe” dans la mesure où leur effet principal est de ruiner la vie sexuelle des gens. Comme d’autres médicaments psychiatriques comme les médicaments contre les TDAH ou les antipsychotiques peuvent également altérer la vie sexuelle des gens, nous pourrions appeler l’ensemble de ces médicaments des antisexes ou des antivies car ils empêchent les gens d’avoir une vie complète.

J’appellerais volontiers les antipsychotiques des “antihumains” dans la mesure ou ils altèrent la possibilité de vivre une vie normale et enrichissante, la capacité de lire, de penser, de se concentrer, d’être créatif, de ressentir et d’avoir une vie sexuelle. Il ne reste pas grand chose aux gens sous antipsychotiques et certains dans cette situation se décrivent comme un zombie ou un légume. Il n’est pas surprenant que ces patients tentent parfois, sans espoir devant eux, de se suicider. On entend souvent que la schizophrénie accroît fortement le risque de °°°°°°° mais jamais du niveau de risque suicidaire des schizophrènes qui ont délibérément refusé de prendre des antipsychotiques.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: psychiatrie mortelle et négationnisme organisé le livre du professeur peter Gotzsche)   Aujourd'hui à 17:35

Revenir en haut Aller en bas
 
psychiatrie mortelle et négationnisme organisé le livre du professeur peter Gotzsche)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorenzaccio : recherche livre du professeur Mitterand - XIXe siècle
» Livre du professeur Good News 4e - Anglais
» cherche livre du professeur Hatier 5ème Triangle 2006
» Qui a le livre du prof Terre des Lettres Nathan 6E ?
» Cinéma et santé mentale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage benzodiazépines et somnifères :: Liens d'information-
Sauter vers: