Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6152
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Lun 16 Sep - 16:02

Je le remet ici et j'espère que tout le monde sur ce forum commence a comprendre:

Peut-on comparer l’industrie pharmaceutique à la mafia ?

Extrait de la préface du livre du Dr. Peter Gøtzsche, MD., Directeur du Centre Cochrane Nordique: Deadly Medicines and Organised Crime : How Big Pharma has Corrupted Healthcare » ( “Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé. ») par Richard Smith, paru dans le BMJ Group (Groupe du British Medical Journal Blog)

Corruption systématique

L’essentiel de l’ouvrage de Peter est consacré à la mise en valeur du fait que l’industrie pharmaceutique a systématiquement corrompu la science en amplifiant les bénéfices et en minimisant les méfaits de ses médicaments. En tant qu’épidémiologiste, ses énormes connaissances et sa passion du détail qui en ont fait un leader mondial dans la critique des études cliniques, Peter est ici sur un terrain très solide. Son nom s’ajoute à celui de nombreux autres, y compris d’anciens éditeurs du New England Journal of Medicine qui ont dénoncé cette corruption. Il montre aussi comment l’industrie a acheté des médecins, des universitaires, des revues, des organismes professionnels, des associations de patients, des départements universitaires, des journalistes, des organismes de régulation, et des politiciens. Ce sont les méthodes mêmes de la mafia.

Deadly-Medicine-and-organised-crime
Le livre ne permet pas aux médecins ni aux universitaires d’éviter le blâme. En effet, on pourrait faire valoir que les compagnies pharmaceutiques font ce qu’on attend d’elles pour maximaliser les rendements financiers des actionnaires, mais les médecins et les universitaires sont censés avoir une vocation plus élevée.

Les lois qui obligent les entreprises à déclarer les sommes qu’elles payent aux médecins montrent que de très nombreux médecins sont redevables à l’industrie du médicament, et que beaucoup reçoivent des sommes d’argent pour conseiller les entreprises ou pour donner des conférences en leur nom. Il est difficile d’échapper à la conclusion que ces « leaders d’opinion » sont achetés. Ce sont les « mercenaires » de l’industrie.

Et comme avec la mafia, malheur à quiconque dénonce ou apporte des preuves qui ne sont pas favorables à l’industrie. Peter raconte plusieurs histoires de dénonciateurs pourchassés, tout comme le roman de John Le Carré mettant en scène une société pharmaceutique impitoyable et qui est devenu un bestseller, ainsi qu’un film à grand succès d’Hollywood.

Il n’est donc pas tout à fait fantaisiste de comparer l’industrie du médicament à la mafia, et le public, en dépit de son enthousiasme pour les médicaments, reste sceptique par rapport à l’industrie pharmaceutique. Dans un sondage réalisé au Danemark, le public a classé l’industrie du médicament en second rang par rapport aux firmes en lesquelles il avait le moins confiance et un sondage réalisé aux Etats-Unis a classé cette industrie tout en bas avec l’industrie du tabac et les industries pétrolières…

Source: blogs.bmj.com



http://www.initiativecitoyenne.be/article-peut-on-comparer-l-industrie-pharmaceutique-a-la-mafia-120046748.html



http://www.prologue.ca/671360-70-livre-Sciences_de_la_sante_et_Medecine/Remedes_mortels_et_crime_organise.html

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Jeu 21 Mai - 10:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
TREMBLEAU



Messages : 78
Date d'inscription : 17/10/2012
Localisation : TOURS INDRE ET LOIRE

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Lun 16 Sep - 16:59

Bonjour Michel,

Je pense que tu es tombé sur les mêmes sites que moi durant toutes tes recherches ce n'est guère possible autrement.
Pourquoi ces poisons sont ils aussi nocifs ? Pourquoi ont ils été mis sur le marché ? La réalité dépasse la fiction mais pour moi je n'ai plus guère de doute.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6152
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Lun 16 Sep - 17:21

bonjour

Je ne peux, hélas pas te répondre.
Mais le fric semble quand même l'élément moteur.
Ils sont pire que les mafias italiennes, russes, américaines...réunies !

Mais le plus gros problème est qu'ils nous gouvernent !!


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Lun 16 Sep - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
TREMBLEAU



Messages : 78
Date d'inscription : 17/10/2012
Localisation : TOURS INDRE ET LOIRE

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Lun 16 Sep - 17:32

Oui et ces personnes qui nous gouvernent ont hélas un but destructeur. Ce sont des malades !!!
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6152
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Lun 16 Sep - 17:37

Le pompon revenant je crois a  :

http://cancer.sosblog.fr/Premier-blog-b1/Prix-et-catastrophe-impliquant-une-chimiotherapie-toxique-dans-le-traitement-du-cancer-b1-p163.htm

La catastrophe impliquant une chimiothérapie toxique dans le traitement du cancer,
La chimiothérapie toxique, à savoir, fait très mal en ce qui concerne les coûts, la rentabilité, résultats à long terme et l'utilité dans les premiers stades du traitement préventif. Il n'est pas rare de rencontrer des factures énormes pour le traitement: $ 200,000 - $ 600,000 pour le cancer du sein (Moss), 84 000 $ (cancer de l'ovaire, Orlando), 220,000 $ pour le cancer du sein (Boston), 325.000 marks allemands pour le cancer du sein (Heidelberg). "Cela nous a coûté 300.000 marks de tuer le patient dans les 10 mois après la première diagnostiquer un lymphome non hodgkinien"

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6152
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Lun 16 Sep - 18:30

Médicaments Meurtriers et Crime Organisé : comment Big Pharma a corrompu la Santé

http://www.alterinfo.net/Medicaments-meurtriers-crime-organise-comment-Big-Pharma-a-corrompu-la-Sante_a94890.html

Par le Dr Peter Gøtzsche , MD.

« La raison principale pour laquelle nous prenons tellement de médicaments, c’est que les compagnies pharmaceutiques ne vendent pas de médicaments ; elles vendent des mensonges au sujet des médicaments. C’est ce qui différencie les médicaments de n’importe quoi d’autre dans la vie… Pratiquement tout ce que nous savons au sujet des médicaments c’est ce que les compagnies pharmaceutiques ont choisi de nous dire et ce qu’elles ont choisi de communiquer à nos médecins… La raison pour laquelle les patients ont confiance dans leurs médicaments est le fait qu’ils extrapolent la confiance qu’ils ont dans leurs médecins en la reportant sur les médicaments que ces derniers leur prescrivent. Bien que les médecins savent beaucoup de choses sur les maladies, la physiologie humaine et la psychologie, les patients ne se rendent pas compte que leurs médecins savent très, très peu de choses sur les médicaments qui n’aurait pas été soigneusement élaboré, concocté, ficelé par l’industrie du médicament…   Si vous ne pensez pas que le système est hors contrôle, alors s’il vous plaît, écrivez-moi pour m’expliquer pourquoi les médicaments sont la troisième cause de décès… » (Extrait de l’introduction)

Les médicaments sur ordonnance sont la troisième cause de mortalité après les maladies cardiaques et le cancer.

Dans son ouvrage révolutionnaire, le Dr Peter C. Gøtzsche lève le voile sur l’industrie pharmaceutique. La mascarade de son comportement frauduleux tant en matière de  recherche que de commercialisation et le mépris moralement répugnant pour la vie humaine sont la norme. L’auteur fait des rapprochements convaincants  avec l’industrie du tabac, révélant une vérité extraordinaire au-delà de tous les efforts qui visent à semer la confusion, comme à détourner l’attention du public et des politiciens. Le livre aborde en détails et avec des données probantes, la défaillance extraordinaire d’un système causé par la criminalité généralisée, la corruption comme par les tentatives infructueuses de réformes radicales.

http://www.radcliffehealth.com/shop/deadly-medicines-and-organised-crime-how-big-pharma-has-corrupted-healthcare

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6152
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Jeu 14 Nov - 15:33


_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Asterix



Messages : 60
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Jeu 14 Nov - 20:29

Le souci avec Big Pharma (l'industrie pharmaceutique) est, à mes yeux, que cette industrie fournit des médicaments très utiles parfois (pour moi-même je pense par exemple à la ventoline contre les crises d'asthme... mais il y en a bien d'autres avec des effets très positifs avérés), et qu'à côté, ils vendent des médicaments non adaptés, à des publics pas vraiment concernés -pour maximiser leur profit bien sûr, publicité "orientée" pour ne pas dire mensongère à l'appui-, quand ce ne sont pas carrément des produits dangereux, qui apportent davantage de problèmes qu'ils n'en résolvent ; les exemples abondent.

C'est le mélange entre l'utile d'une part, et le dangereux d'autre part, qui émanent en même temps de ces firmes pharmaceutiques qui à mon sens fait la difficulté dans l'approche à avoir vis-à-vis de cette industrie. Et c'est ce qui fait la différence avec la vraie mafia qui elle -que je sache- ne s'occupe "que" d'activités crapuleuses : trafic de drogue, prostitution, racket... c'est ce qui rend plus difficile la lutte contre le côté sombre de Big Pharma.

Il faut donc continuer à informer car une action efficace ne pourra se faire qu'à partir du moment où un maximum de gens auront pris conscience de la chose... les pouvoirs publics ayant une peur bleue de l'opinion publique ! (cf aussi la question de démocratie/information sur le topic consacré au décès de la journaliste Syvie Simon)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6152
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Jeu 14 Nov - 23:22

bonsoir Very Happy 

Je ne suis pas si conaincu que toi.
Les labos ne recherchent quasiment que des brevets pour des molécules de synthèse, les molécules naturelles ne pouvant pas être brevetées.
Hors, le corps humain n'est pas destiné a "bouffer" du plastique !!!
Certains prêchent pour des médicaments écologiques, c'est peut-être la solution...???

La mafia médicale doit tuer 10 000, 100 000 ou 1 000 000 de fois plus que toutes les mafias réunies !

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Asterix



Messages : 60
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Ven 15 Nov - 7:30

michel a écrit:
La mafia médicale doit tuer 10 000, 100 000 ou 1 000 000 de fois plus que toutes les mafias réunies !
Sans doute, je suis d'accord que l'industrie pharmaceutique, le milieu médical au sens large, tuent beaucoup de gens.
Mais elle en sauve aussi beaucoup (j'en fais partie), c'est la différence avec une vraie mafia.
Enfin je vois les choses comme ça.

A +
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6152
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Ven 15 Nov - 19:32

La mafia sauvent aussi des vies chaque jour, je suppose.

Mais bon, si il faut tuer 1000 personnes pour en sauver une, je ne pense pas que ce soit une bonne affaire, surtout si on paye des centaines de milliards (3000 milliards  de dollars par an de dépense ce santé dans le monde) chaque année pour cela.
Faire croire au gens qu'on les a sauvé est aussi une pratique très courante de la mafia médicale....alors que c'est faux dans 90% des cas....
Ce sont des escrocs pire que tout !!!!
Ils jouent en plus avec la santé des gens et même des enfants, qu'ils tuent en masse, sans que ça ne leur fasse ni chaud ni froid....

"la santé de patient n'a aucune importance" g Lanctot.

Je rappelle par la même occasion que les médecins sont la première cause de maladies et de morts dans les pays soit disant "développé" :

http://iatrogenie.sosblog.fr

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
aixur



Messages : 71
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Ven 15 Nov - 21:53

Je suis complètement d'accord avec Michel.

D'ailleurs, pour le cas de l'asthme, cité en exemple par Asterix, je pense que c'est dans 99 % des cas une arnaque. La médecine se sert de périodes de toux lambda chez les enfants (et parfois les adultes) pour inventer un diagnostic d'asthme. Et ensuite, elle entretient la soi-disante maladie en donnant des médicaments dont l'arrêt peut provoquer justement une crise d'asthme.

Je n'en suis pas complètement sûr, mais je pense que la ventoline, c'est en fait un analogue d'opiacé. Donc, une fois le diagnostic initial posé, on donne de la ventoline, qui va entrainer une détente musculaire dans les poumons, ce qui va empêcher la toux. C'est simplement un antitussif de type opiacé. Et quand on arrête de la prendre, on se met à tousser.

C'est pour ça que souvent, la "crise" prend surtout la forme d'une crise de panique et pas forcément de toux. C'est parce que la personne est tout simplement en état de manque.

C'est pour ça aussi que beaucoup d'asthmatiques fument, alors qu'ils ne devraient pas. C'est parce que le tabac leur apporte la même détente que la ventoline.

Et c'est aussi pour ça que souvent, il y a de longs épisodes de rémission chez les asthmatiques. Avec des circonstances favorables, la personne peut arrêter la ventoline ou d'autres médicaments contre l'asthme sans se remettre à tousser. Et ça peut durer de longs mois, voire des années comme ça. Si l'asthme était vraiment une maladie chronique réelle, il n'y aurait pas de raison qu'une telle chose arrive.

Donc, même pour l'asthme, il y a arnaque. Et c'est le cas pour beaucoup d'autres maladies chroniques.

C'est vrai que la médecine sauve aussi des vies (médecine d'urgence, chirurgie). Mais elle en tue infiniment plus qu'elle n'en sauve. A mon avis, la médecine est désormais principalement ce qui nous empêche d'avoir une espérance de vie de 90 ou 100 ans. Je dirais que 80 ou 90 % des morts sont actuellement causés par la médecine (le reste l'étant par les accidents, les mauvaises habitudes de vie, etc...). Si ça ne se voit pas trop, c'est parce que la médecine concentre les morts chez les personnes âgées (plus de 70-75 ans). Donc, ça parait logique que ces personnes meurent aux yeux des profanes.

Par exemple, papy meurt d'un cancer de la prostate à 80 ans, ça semble normal pour ses proches ; même si la tumeur faisait initialement 1 cm, qu'il ne ressentait aucune gêne et qu'elle a régressé durant le traitement. Jamais ils ne vont se dire que l'amaigrissement qu'il a subit venait de la chimio, et que le traitement par morphine à hautes doses qu'il a pris un mois avant sa mort pourrait bien être à l'origine de sa mort. Au contraire, ils remercient les docteurs d'avoir soulagé sa souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6152
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Ven 15 Nov - 22:15

aixur a écrit:
elle entretient la soi-disante maladie en donnant des médicaments dont l'arrêt peut provoquer justement une crise d'asthme.

bonsoir

C'est encore pire que cela, au moins dans certains cas, puisque j'ai lu que les médicaments contre l'asthme provoquent de l'asthme !
C'est fou !

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Asterix



Messages : 60
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Ven 15 Nov - 22:36

aixur a écrit:
pour inventer un diagnostic d'asthme. Et ensuite, elle entretient la soi-disante maladie en donnant des médicaments dont l'arrêt peut provoquer justement une crise d'asthme.
Désolé, mais pour en avoir connues de sévères, ce n'est absolument pas psychologique et la ventoline est radicalement efficace.
Et crois-moi, je ne suis pas du genre à défendre les médocs aveuglément, car je sais combien CERTAINS font plus de mal que de bien. Mais pas tous.
Mais libre à toi si tu veux croire le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Asterix



Messages : 60
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Ven 15 Nov - 22:38

Michel a écrit:
C'est encore pire que cela, au moins dans certains cas, puisque j'ai lu que les médicaments contre l'asthme provoquent de l'asthme !
C'est fou !
Désolé aussi, mais il ne faudrait pas généraliser. J'en ai pris qui effectivement m'ont, sur le long terme, sans doute fait plus de mal que de bien, mais PAS LA VENTOLINE dans mon cas.
Revenir en haut Aller en bas
aixur



Messages : 71
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Ven 15 Nov - 22:47

Asterix a écrit:
aixur a écrit:
pour inventer un diagnostic d'asthme. Et ensuite, elle entretient la soi-disante maladie en donnant des médicaments dont l'arrêt peut provoquer justement une crise d'asthme.
Désolé, mais pour en avoir connues de sévères, ce n'est absolument pas psychologique et la ventoline est radicalement efficace.
Et crois-moi, je ne suis pas du genre à défendre les médocs aveuglément, car je sais combien CERTAINS font plus de mal que de bien. Mais pas tous.
Mais libre à toi si tu veux croire le contraire.
Ou est-ce que j'ai dit que ça n'était pas efficace ? C'est tout à fait efficace. Sauf que ça entretient la maladie (et ça la crée aussi, en compagnie du diagnostic initial).
Revenir en haut Aller en bas
Asterix



Messages : 60
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Sam 16 Nov - 8:08

aixur a écrit:
ça entretient la maladie (et ça la crée aussi, en compagnie du diagnostic initial).
Tu as déjà eu des crises d'asthme ?
Celles que j'ai eues (et sévères, certains y restent et perso j'ai eu chaud une ou deux fois) ne peuvent pas avoir été "inventées" par un médecin ou créées par la ventoline, vu que je ne prenais à l'époque AUCUN médicament et ne savais même pas ce qu'était la ventoline ; c'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai été si mal.
C'est quand j'ai compris qu'il s'agissait de crises d'asthme que j'ai pris avec moi un inhalateur de ventoline que je ne prenais qu'en cas de besoin, quand je faisais une crise ; et la ventoline stoppait  cette crise immédiatement.
Et ce que je peux dire, d'expérience, c'est que ces crises survenaient toujours à l'improviste, absolument pas pour une raison "psy" ou d'anxiété ; presque toujours en fin de journée, ce qui pour moi signifie clairement que c'était lié à une certaine fatigue.
Je n'en ai plus fait depuis plusieurs années car j'ai changé beaucoup de choses dans mon environnement, travail etc.
Sinon, les médicaments dits "de fond" à base de bronchodilatateurs et de corticoïdes qui m'ont été prescrits suite à ces épisodes : oui dans mon cas, je pense qu'ils m'ont fait plus de mal que de bien (mais ce n'est pas le cas de tous, je connais des gens qui ne peuvent pas s'en passer, et ce n'est ni psychologique ni "causé" par les médocs).
aixur a écrit:
Je n'en suis pas complètement sûr, mais je pense que la ventoline, c'est en fait un analogue d'opiacé. Donc, une fois le diagnostic initial posé, on donne de la ventoline, qui va entrainer une détente musculaire dans les poumons, ce qui va empêcher la toux. C'est simplement un antitussif de type opiacé. Et quand on arrête de la prendre, on se met à tousser.
Ca ne correspond absolument pas à mon expérience. Si j'ai arrêté les bronchodilatateurs et corticoïdes "de fond", ce n'est pas pcq ça me faisait tousser -je ne toussais pas, ou très peu- mais pcq ces médocs me causaient des soucis d'ordre cardiaque (tachycardie avérée) et je soupçonne, sans en être sûr cependant, qu'ils m'ont aussi occasionné une série de bronchites aiguës en 2002. Mais bronchite aiguë et crise d'asthme = 2 choses très différentes dans la nature et le type de gêne, en tout cas chez moi.
Je crois qu'il faut éviter les amalgames.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Sam 16 Nov - 9:04

Je rejoins Astérix dans ces propos !
Mon gendre fait des crises d'asthme depuis qu'il est tout petit et je peux dire que cela n'a absolument rien avoir avec les médicaments !
Les personnes souffrant de crises d'asthme peuvent être sujette à des allergies  aux acariens, aux blattes, aux poils d'animaux, etc. D'autres causes sont moins connues mais on observe de plus en plus d'allergies à d'autres animaux (rongeurs, oiseaux, etc.), aux plantes d'intérieur (ficus, pollens de fleur, etc.), .. !! Il y a aussi les allergènes respiratoires (ou pneumallergènes) sont des particules microscopiques présentes dans l'air ambiant et qui, même inhalées en quantité minime, peuvent déclencher des symptômes d’asthme en arrivant au niveau des bronches... Les principaux allergènes respiratoires sont les pollens, les particules provenant d'animaux (chat, chien, rongeurs, acariens, cafards, etc.) et les moisissures peuvent également être en cause la poussière de latex, les farines de céréales ou d’autres poussières végétales... !! Les crises d'asthme provoquées par le pollen sont véhiculés par le vent et peuvent venir au contact des muqueuses respiratoire (nez bronches).. !!
Ta aussi l'allergie aux animaux domestiques (chats, chiens, hamsters, cobayes, lapins, oiseaux, etc.) est très fréquente et ces animaux sont assez souvent à l’origine de crises d’asthme ou d’aggravation de la maladie.... Ya aussi les crises provoquées par les acariens invisibles à l’œil nu, les acariens (araignées microscopiques) sont essentiellement présents dans la poussière de maison, dans les lieux de stockage alimentaire et dans la farine. Ils ne vivent que six semaines environ mais se reproduisent très rapidement, surtout si le milieu ambiant s’y prête (chaleur et humidité)... Enfin ya énormément de cause allergiques sans tous les citer ... !! Par contre, on peut faire des crises d'asthme à cause des médicaments dits "bêtabloquants" qui peuvent aggraver l'asthme en favorisant la concentration des bronches ...!! Attention également au tabac, cuisson, cheminées, usines etccc, dont la fumée peut provoquer des crises. Les aérosols (insecticides notamment) les solvants (acétone, dissolvants, wihite spirit, essence de térébenthine etccccc ... Ya aussi certains parfums.

Dans tous les cas, ils existent certaines formes d'asthme qui peuvent débuter après une inhalation ponctuelle et très importante. exemple : chez les femmes l'asthme s'aggrave durant la période qui précède les règles (dite prémenstruelle) cela se traduit plus souvent chez les femmes ayant un asthme sévère (mais cela ne vous concerne pas lolllllll) ... Voilà pour conclure, je dirais simplement qu'une crise d'asthme n'est pas du au médicaments, mais peut (effectivement) aggraver la crise d'asthme !!

Bonne journée messieurs Very Happy 

Nad
Revenir en haut Aller en bas
aixur



Messages : 71
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Sam 16 Nov - 12:55

Asterix a écrit:
aixur a écrit:
ça entretient la maladie (et ça la crée aussi, en compagnie du diagnostic initial).
Tu as déjà eu des crises d'asthme ?
Celles que j'ai eues (et sévères, certains y restent et perso j'ai eu chaud une ou deux fois) ne peuvent pas avoir été "inventées" par un médecin ou créées par la ventoline, vu que je ne prenais à l'époque AUCUN médicament et ne savais même pas ce qu'était la ventoline ; c'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai été si mal.
C'est quand j'ai compris qu'il s'agissait de crises d'asthme que j'ai pris avec moi un inhalateur de ventoline que je ne prenais qu'en cas de besoin, quand je faisais une crise ; et la ventoline stoppait  cette crise immédiatement.
Et ce que je peux dire, d'expérience, c'est que ces crises survenaient toujours à l'improviste, absolument pas pour une raison "psy" ou d'anxiété ; presque toujours en fin de journée, ce qui pour moi signifie clairement que c'était lié à une certaine fatigue.
Je n'en ai plus fait depuis plusieurs années car j'ai changé beaucoup de choses dans mon environnement, travail etc.
Sinon, les médicaments dits "de fond" à base de bronchodilatateurs et de corticoïdes qui m'ont été prescrits suite à ces épisodes : oui dans mon cas, je pense qu'ils m'ont fait plus de mal que de bien (mais ce n'est pas le cas de tous, je connais des gens qui ne peuvent pas s'en passer, et ce n'est ni psychologique ni "causé" par les médocs).
aixur a écrit:
Je n'en suis pas complètement sûr, mais je pense que la ventoline, c'est en fait un analogue d'opiacé. Donc, une fois le diagnostic initial posé, on donne de la ventoline, qui va entrainer une détente musculaire dans les poumons, ce qui va empêcher la toux. C'est simplement un antitussif de type opiacé. Et quand on arrête de la prendre, on se met à tousser.
Ca ne correspond absolument pas à mon expérience. Si j'ai arrêté les bronchodilatateurs et corticoïdes "de fond", ce n'est pas pcq ça me faisait tousser -je ne toussais pas, ou très peu- mais pcq ces médocs me causaient des soucis d'ordre cardiaque (tachycardie avérée) et je soupçonne, sans en être sûr cependant, qu'ils m'ont aussi occasionné une série de bronchites aiguës en 2002. Mais bronchite aiguë et crise d'asthme = 2 choses très différentes dans la nature et le type de gêne, en tout cas chez moi.
Je crois qu'il faut éviter les amalgames.
D'accord. Mais bon, comme je le disais concernant d'autres personnes, tu n'as plus de crise d'asthme depuis des années. Normalement, une telle chose ne devrait pas être possible si tu avais vraiment un asthme naturel. Ça ne te semble pas bizarre quand même ? Tu crois vraiment que c'est dû uniquement à des changements de style de vie, d'alimentation, etc...?

Par ailleurs, il est possible que ton "asthme" ait en réalité plutôt à voir avec des problèmes cardiaques (d'où les problèmes de tachycardie). Par exemple, l'insuffisance cardiaque peut provoquer des symptômes de ce genre. Et justement, on peut arrêter la crise en utilisant des médicaments de type analogue d'opiacé pris sous forme de spray. La broncho-pneumopathie chronique obstructive peut aussi provoquer ces symptômes, et là aussi, on utilise des bronchodilatateurs (ie. des analogues d'opiacés). Et il doit y avoir d'autres maladies qui doivent provoquer ce genre de symptômes.

Donc, effectivement, il doit y avoir des cas où il y a réellement des problèmes, mais qui sont piqués à d'autres maladies et mis sous la catégorie "asthme". Ca permet de donner une plus grande réalité à la maladie. C'est une technique fréquemment utilisée en médecine. On a 99 % de cas bénins, qui sont des arnaques, et 1 % de cas graves, qui sont piqués sur d'autres maladies ou qui sont engendrés, à terme, par les médicaments utilisés.

Sinon, tu avais quel âge quand c'est arrivé les premières fois ? Tu ne fumais pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Asterix



Messages : 60
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Sam 16 Nov - 13:37

aixur a écrit:
D'accord. Mais bon, comme je le disais concernant d'autres personnes, tu n'as plus de crise d'asthme depuis des années. Normalement, une telle chose ne devrait pas être possible si tu avais vraiment un asthme naturel. Ça ne te semble pas bizarre quand même ? Tu crois vraiment que c'est dû uniquement à des changements de style de vie, d'alimentation, etc...?

Par ailleurs, il est possible que ton "asthme" ait en réalité plutôt à voir avec des problèmes cardiaques (d'où les problèmes de tachycardie). Par exemple, l'insuffisance cardiaque peut provoquer des symptômes de ce genre. Et justement, on peut arrêter la crise en utilisant des médicaments de type analogue d'opiacé pris sous forme de spray. La broncho-pneumopathie chronique obstructive peut aussi provoquer ces symptômes, et là aussi, on utilise des bronchodilatateurs (ie. des analogues d'opiacés). Et il doit y avoir d'autres maladies qui doivent provoquer ce genre de symptômes.

Donc, effectivement, il doit y avoir des cas où il y a réellement des problèmes, mais qui sont piqués à d'autres maladies et mis sous la catégorie "asthme". Ca permet de donner une plus grande réalité à la maladie. C'est une technique fréquemment utilisée en médecine. On a 99 % de cas bénins, qui sont des arnaques, et 1 % de cas graves, qui sont piqués sur d'autres maladies ou qui sont engendrés, à terme, par les médicaments utilisés.

Sinon, tu avais quel âge quand c'est arrivé les premières fois ? Tu ne fumais pas ?
Franchement, je ne crois pas que l'on puisse régler cette question sur un forum.

Très rapidement, j'ai eu des soucis respiratoires depuis mon enfance, se traduisant par une forme de BPCO = des râles essentiellement, râles modérés qui ne m'empêchaient pas de vivre normalement (je précise qu'il ne s'agissait pas de dilatation des bronches).
Et je faisais des bronchites aiguës plus souvent que la moyenne, en hiver, suite à un rhume de cerveau la plupart du temps.
Je ne savais pas ce qu'était une crise d'asthme.
Vers 30-35 ans, j'ai commencé à développer des allergies, notamment aux acariens, en plus du reste.
Et à peu près à la même époque, j'ai fait mes premières crises d'asthme ; c'était tjrs en fin d'après-midi, et une ou deux furent particulièrement sévères, au point que mon doc me reprocha de ne pas être allé aux urgences de l'hôpital durant ces crises. Il me donna de la ventoline que j'utilisai dès lors quand une crise survenait : la crise était stoppée net avec ce produit, que j'avais avec moi partout où j'allais.
Un peu plus tard, en complément/prévention, il m'a prescrit une association bronchodilatateur + corticoïdes (très classique) que je prenais tous les jours. Pour ces derniers médocs, je peux témoigner que, dans MON cas, ils ne servirent à rien car ils n'empêchèrent pas des crises d'asthme de se manifester, ne réduisirent ni mes râles récurrents, ni mes épisodes de bronchites hivernales, et plus tard ont provoqué ce souci cardiaque. A ce sujet, je précise que j'ai fait des examens cardio chez un cardiologue tous les 2 ans à partir de cette date environ, examens qui étaient tout à fait normaux.
Ce n'est qu'au bout d'environ 8 ans d'utilisation de cette association de bronchodilatateurs + corticoïdes que j'ai commencé à ressentir la tachycardie. J'ai donc arrêté ces médocs de moi-même, vu qu'ils ne servaient à rien pour mes bronches par ailleurs. Mon doc fut d'accord a posteriori quant à cette interruption. Mon cardiologue n'en vit rien car l'arrêt survint entre 2 visites, et de toute façon je ne suis pas sûr qu'une différence de 13 pulsations/minute (de 68 sans à 81 avec) l'auraient tant inquiété que ça... alors que moi, je le ressentais comme une vraie gêne au quotidien.
Je n'ai jamais fumé (sauf un tout petit peu en 1985, ce qui fait longtemps) et ne vis ni n'ai vécu dans un milieu de fumeurs. Mon père par contre a aussi eu des soucis d'asthme, avec crises, difficilement expliquées et qui ont également varié dans le temps et autant que je puisse en juger, sans lien avec ce type de médocs.

Il est possible que ces médocs engendrent chez certains plus de soucis que chez d'autres (c'est mon cas, hormis la ventoline en cas de crise comme je l'ai dit) ; cela dit je pense aussi que ça fait du bien à certains, je l'ai lu/entendu à plusieurs reprises de sources crédibles. Après, quelle proportion de chaque catégorie... difficile à dire.
L'autre jour, j'ai lu un témoignage très crédible d'une personne qui avait de gros soucis d'asthme, d'allergies respiratoires diverses... et qui les a réglés en faisant enlever ses amalgames dentaires (plombages), lesquels contiennent du mercure, de l'argent et 1 ou 2 autres métaux lourds. Elle a pu stopper toutes ses médications suite à cette dépose. Cela peut à mon sens être une piste à étudier pour certains malades, et pas seulement respiratoires car le mercure est un poison violent ! (contrairement à ce qu'essaient de nous faire croire les autorités françaises)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6152
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Dim 17 Nov - 23:01

Asterix a écrit:

Désolé aussi, mais il ne faudrait pas généraliser. J'en ai pris qui effectivement m'ont, sur le long terme, sans doute fait plus de mal que de bien, mais PAS LA VENTOLINE dans mon cas.
bonsoir Very Happy 

Je n'attaque aucun médicament en particulier, je n'y connais rien dans le domaine de l'asthme.
Mais j'ai effectivement lu que certains médicaments contre l'asthme provoquaient de l'asthme.
Et aussi lu qu'il y avait de très nombreux surdiagnostics.
Ces deux facteurs laissant supposer qu'un bon nombre de victimes non asthmatiques deviennent asthmatiques uniquement a cause des médicaments.

Mais encore une fois je ne suis absolument pas spécialiste du problème.

bonne soirée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Lun 18 Nov - 4:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6152
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Lun 18 Nov - 4:06

"J’accuse !

le Pr. François Bernard Michel, le Pr. Godard
et l’association Asthme et allergies de ne servir que les intérêts
financiers des grands laboratoires pharmaceutiques

   ces gens font régner leur Loi sur la pneumologie : « un enfant qui tousse est un futur asthmatique, donc il faut vite le mettre sous ventoline … «
   ce sont eux qui ont propagé un vent de panique concernant l’augmentation catastrophique des cas d’asthme, se servant d’une association Loi 1901 (soit disant à but non lucratif ???), en vérité courroie de transmission de Glaxo-Wellcome, Astra, Médiflux, etc.
   ce sont eux qui tapissent les murs de toute la France de publicités alarmantes en utilisant les peurs des parents
   ce sont eux qui passent des articles dans la presse, illustrés chaque fois par une petite fille, main sur le coeur, s’envoyant sa bouffée de ventoline
   ce sont eux qui ont toujours la parole en public pour distiller leurs mensonges (presse, télévision)
   ce sont eux qui ont la main mise sur les publications médicales, financées par Glaxo-Wellcome entre autres, et qui n’ont qu’un seul objectif : faire gonfler la consommation de leurs médicaments en délivrant des informations truquées aux généralistes
   ce sont eux qui trompent les responsables de la Santé de notre pays sur la véritable situation concernant l’asthme
   enfin, ce sont eux qui bloquent l’examen de mes travaux depuis 15 ans (preuves à l’appui) !"

Lire la suite ici :

http://www.asthma-reality.com/blog/2011/07/jaccuse/

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6152
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Lun 18 Nov - 4:28

Asterix a écrit:
Cela peut à mon sens être une piste à étudier pour certains malades, et pas seulement respiratoires car le mercure est un poison violent ! (contrairement à ce qu'essaient de nous faire croire les autorités françaises)
C'est peut-être une piste pour certains.
Mais les labos s'en foutent totalement puisque leur seul but est de faire du chiffre, donc de vendre des maladies et des médicaments.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6152
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Lun 18 Nov - 4:39

aixur a écrit:
On a 99 % de cas bénins, qui sont des arnaques, et 1 % de cas graves, qui sont piqués sur d'autres maladies ou qui sont engendrés, à terme, par les médicaments utilisés.

C'est très difficle d'avancer un tel pourcentage quand on a pas étudier le problème a fond.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6152
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   Lun 18 Nov - 4:55

Asterix a écrit:

Et crois-moi, je ne suis pas du genre à défendre les médocs aveuglément, car je sais combien CERTAINS font plus de mal que de bien. Mais pas tous.
Un des gros problèmes est que les médicaments chimiques de synthèse, qui sont souvent des copies de molécules naturelles ne sont pas du tout supportées par beaucoup de monde.
Alors que cela n'aurait pas été le cas avec les molécules naturelles d'origine.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Médicaments meurtriers et crime organisé. Comment Big Pharma a corrompu la Santé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Remèdes mortels et crime organisé - Comment l'industrie pharmaceutique a corrompu les services de santé- Peter C. Gotzsche
» Stage « Comment mieux s'alimenter pour une santé optimale »
» Position du NICE (Régime de Santé britannique)
» demi-traitement après maladie
» Boules quies

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: médicaments autres que les psychotropes, informations et dangers :: Forum MEDECINE DE MERDE : témoignages et débats-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: