Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps   Ven 13 Jan - 10:09

Il est maintenant reconnu que les symptômes de sevrage pour les utilisateurs à long terme provenant de la benzodiazépine et z-
Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps 18 . Des organismes de bienfaisance de sevrage rapportent de nombreux cas de patients prenant au moins trois ou quatre ans pour se remettre, et certains sont les symptômes résiduels tels que l'acouphène qui peut persister pendant des années au-delà de cette période. Professeur Ashton
Décrit plusieurs patients qui continuent d'éprouver des symptômes longtemps après le sevrage,
Définit comme un «syndrome de sevrage prolongé». Elle note sa propre expérience avec des patients
Des symptômes tels l'acouphène, l'anxiété, les symptômes moteurs, les symptômes gastro-intestinaux et
Paresthésie, qui dans certains cas a duré au moins quatre ans. Elle conclut: «Il reste possible que
Certains symptômes prolongés de sevrage aux benzodiazépines (y compris l'acouphène et autres troubles neurologiques et
Psychologiques) pourraient résulter de lésions physicochimiques neuronales »

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://ravimid.files.wordpress.com/2015/02/psychiatric-drug-withdrawal-can-be-disabling-010314-1.pdf&prev=search

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Ven 13 Jan - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps   Ven 13 Jan - 10:11

Je supoose que cela veut dire que nous conservons, après l'arrêt, ces saloperies, pendant 6 à 18 mois dans notre corps.
Cependant cela doit être bien pire pour les métaboliseurs lents !

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps   Ven 13 Jan - 11:08

quand je vois les problèmes de concentration que j'ai eu avec une si petite dose reprise qui m'a conduit à un etat de tolerance très brutale ou je ne pouvais même pas ceuillir de simple légume, les mettre en bocaux, ou juste reflechir à créer un mot au scrabble avec mes parents, changer une roue de bagnole

Et encore aujourd'hui je suis traumatisé de voir à quel point je ne peux plus me concentrer sur des choses qui demande un focus visuel comme si mon cerveau tournait au ralenti, quand je roule en bagnole tout autour semble au ralenti et je suis en confusion sevère encore 30 mois plustard, juste me concentrer sur mon assiette pour bouffé me rend mal et ma concentration bloque, 30 putin de mois plustard

Pour moi y a pas photo que c'est de la neurotoxcité et que mes neurones ont cramé,

Michel c'est même pas une question de drogue qui reste dans le corps pendant tant de temps, la severité des syndrome de sevrage est uniquement lié à la rapidité du sevrage, aux switch rapides, aux yoyo etc

GLUTAMATE, comme le dit bataid en Angleterre, il faut pas avoir peur des benzos il faut avoir peur du glutamate, les benzos permettent de conserver le glutamate en cage le temps qu'on les prend, et si on fait nimporte quoi en se suevrant ou des truc bizard comme saber avec le lyricka

==> Glutamate dans le cerveau qui vient cramer comme de la lave les neurones et les nerfs

la cause du syndrome prolongé elle est très simple, sevrage de merde ou débuté en tolerance = neurotoxicité du glutamate

le syndrome prolongé ne se résume qu'à sa a la neurotoxicité du glutamate.

Ceux qui font des sevrages lents stabilisé sans être entré en tolerance maintiennent en cage ce glutamate jusqu'au bout et les dégâts sont minimes et vites réparé par le corps.

Par contre lorsqu'il y a sevrage trop rapide c'est foutu,

Même système pour les antidépresseurs, lorsque les récepteurs à serotonine sont corrompu le cerveau compense par du glutamate je l'ai lu, les syndrome sont les mêmes et ont la même cause

neurotoxicité
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1505
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps   Ven 13 Jan - 13:22

michel a écrit:
Je supoose que cela veut dire que nous conservons, après l'arrêt, ces saloperies, pendant 6 à 18 mois dans notre corps.
Cependant cela doit être bien pire pour les métaboliseurs lents !

michel

on ne conserve rien du tout, ou alors des traces insignifiantes pour faire de l'effet
les psychotropes sont du vernis, de la colle , du pesticide, du liant , du dissolvant, de l'eau de javel
ça passe sur les neurones quand on en boit et ça fait des dégats à ce niveau sur les neurotransmetteurs, émetteurs et récepteurs , sur les influx nerveux qu'on appelle aussi hormones comme la sérotonine, dopamine, glutamate, gaba, adrénaline et toute une tartine d'autres
il n'y a pas le glutamate méchant et l'adrénaline gentil
comme ils sont tous en équilibre entre eux quand ils fonctionnent, en toucher un revient à remettre en question tous les autres, donc les influx ne sont plus équilibrés, comme dit benzohell, neurones grillés(bataid fait une fixation sur le glutamate mais en fait cela ne change rien au problème si c'était la dopamine)
et il n'y a pas de stockage qui intervient, les stocks dans les graisses on peut les mesurer, on prélève du gras et on dit combien, on ne le fait jamais, il n'y a que des traces

l'exemple le plus simple est :j'arrose les neurones avec de l'eau de javel pendant x temps, quand j'arrête, différents neurones ont été brûlés en partie d'où syndrome
si la totalité  était brûlée, on serait figé, paralysé, comme ce n'est qu'une partie, on a des raideurs, tremblements
des nerfs abîmés donnent comme réactions de la lenteur, maladresse, manque de finition, douleurs, inflamation, faux messages chimiques, c'est ce que l'on a

ce sont nos neurones qui sont abîmés quand on arrête les substances chimiques comme la cocaine, temesta, ecstasy , déroxat etc

que disaient les médecins? vous déprimez parce que vous manquez de sérotonine (influx nerveux émetteur récepteur) donc l'ad va vous équilibrer
vous angoissez parce que votre gaba (influx nerveux émetteur récepteur) est déréglé, ce benzo va re équilibrer
en fait là où il y avait un équilibre, le cachet va détruire l'équilibre et après on attend le reverse



Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps   Ven 13 Jan - 14:45

bonjour Very Happy

Il y a autant de version que de victimes Very Happy

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps   Ven 13 Jan - 19:02

je viens de trouver le témoignage d'une femme qui en a pris pendant 50 ans avec de nombreux essais de sevrage, elle a fini par faire un sevrage lent 5% palier de 2 à 4 semaines. Sevrage finie sans aucun symptômes.

50 ans de prise.

Y a pas de malchance ou de drogue qui reste dans le corps michel, c'est de la pure connerie, c'est une simple question de sevrage trop rapide et de neurotoxicité du glutamate et j'en suis persuadé.

Les gens qui nient l'inverse refuse de voir qu'ils ont fait des sevrages ratés comme colas et ses 11 mois qui croit que c'etait un sevrage lent, FAUX, 10mg peu importe la molécule ne se seuvre certainement pas en 11 mois, mjp en a mis 18 et il a fini sans aucun symptômes complétemen fonctionnel

Tout les cas sevère de syndrome prolongé ne sont que des sevrages trop rapides sans aucune exeption, ou alors non stabiliser avant de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps   Ven 13 Jan - 19:22

Je viens de voir enfait qu'après son sevrage elle a été frappé par un gros retour après 2 mois de post sevrage, et elle a pris du norset qui a calmé tout sa et dit que sa l'a fait revivre

mais bon cette vague après 2 mois aucun symptômes physiques dingue comme nous, juste psychologique qui sont parti avec le norset
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1505
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps   Ven 13 Jan - 19:51

l'effet retard, après l'arrêt total brutal ou lent,
les réactions ne sont jamais immédiates, moi j'ai l'acathisie qui s'est gravement déclarée à neuf mois jusqu'à 14 mois puis lentement diminuée sur des mois
pour la plupart des personnes, la 1e année passe relativement bien, elles croient que c'est bon , et c'est la 2e année que se déclarent les maladies auto-immunes par exemple
c'est ce que Shipko a constaté et moi aussi dans mon entourage et sur moi-même
Breggin en parle aussi, de problèmes graves qui ne se déclarent qu'au bout de plusieurs mois, donc on a arrêté, tout va bien, et 7 mois après c'est sauve qui peut, les psychotropes sont dangereux

maintenant il y a des personnes faisant partie des maxi 3 ans qui, elles, ça roule, mais tout le monde n'en fait pas partie
le mieux c'est ceux qui sont nickel en trois semaines, les veinards
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps   Ven 13 Jan - 20:15

benzohell a écrit:


Y a pas de malchance ou de drogue qui reste dans le corps michel, c'est de la pure connerie

Je l'ai déjà démontré, pourtant.
Mais ce n'est sans doute qu'une des raisons du syndrôme prolongé.

Et tu en pense ce que tu en veux....

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
colas

avatar

Messages : 1505
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps   Ven 13 Jan - 21:45

si la drogue restait dans le corps, souvent on dit dans les graisses, on pourrait la mesurer, la voir sous microscope électronique
, c'est relativement facile, un prélèvement dans le gras,

ce qu'on a fait c'est mesurer l'activité des influx nerveux sur des patients drogués, mais on arrive pas à vraiment exploiter les données, les influx nerveux c'est un coup de jus qui passe entre les synapses, et dans les coup de jus il y a une ribambelle d'hormones, va faire le distingo entre la sérotonine, le glutamate, l'adrénaline et leurs sous-dérivés et j'en oublie un paquet

aujourd'hui la science est incapable de savoir ce qui est bon là dedans et mauvais, ils donnent un cachet qui joue sur les influx, ils ne savent pas trop comment , ils se basent en regardant l'individu, s'il dort, ce sera un hypnotique, si on le pique et s'il ne sent rien, ce sera un anesthésiant, et le cachet qui joue sur sérotonine , il casse les émotions , la déprime, ce sera un antidépresseur

autrefois je croyais l'inverse, je croyais qu'on avait inventé la molécule en fonction de la maladie, pas du tout, la médecine en est incapable
c'est moins intelligent que ça

ils te donnent de la colle à boire et puis ils regardent, si tes poils poussent plus vite, ce sera une lotion pour la repousse des cheveux, si avec tu pisses sans arrêt, le med sera donné aux personnes qui ont du mal à uriner et ainsi de suite

j'ai été très déçu de découvrir la réalité
rien d'étonnant que les toubibs soient aussi ignares et que la psychiatrie repose sur une vaste escroquerie mentale ces dernières annnées, elle ne peut rien guérir avec ces méthodes, elle crée plutôt des maladies nouvelles , des souffrances

tout n'est pas à jeter, en chirurgie il y a eu de réels progrès

Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps   Sam 14 Jan - 11:04

Faut pas oublier que dans ces paroles Ashton parle de ces patients de son études qui ont fait des sevrages lents.

Alors j'ose meme pas imaginer les dégâts engendrer par les arret brutaux et on les connaît tous très bien pour avoir nos vies complétement flingué à cause de sa.

Mon sevrage lent etait une partie de plaisir, aujourdui je me leve tout les jours depuis 3 ans avec l'envie d'en finir tellement les symptômes sont débilitants et continue.

Ce risque peu être largement évité par un sevrage lent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le médicament peut durer de 6 à 18 mois après la dernière dose et parfois même plus longtemps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» poème de Viau "Ton orgueil peut durer...", poème lyrique ?
» Opération de Solal
» croyez vous en le coup de foudre?????
» Combien de temps dure un conseil de discipline en moyenne?
» DUT puis fac éco, possible?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages difficiles-
Sauter vers: