Infos et entraide au sevrage des benzos : RESERVE AUX ACTIVISTES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Infos et entraide au sevrage des benzos : RESERVE AUX ACTIVISTES

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

 

 pourquoi éviter l'association aaavam

Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7666
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

pourquoi éviter l'association aaavam Empty
MessageSujet: pourquoi éviter l'association aaavam   pourquoi éviter l'association aaavam Icon_minitimeMer 15 Déc - 23:38

L'aaavam ne reconnait pas la torture qu'est le syndrome de sevrage aux benzodiazépines pour certains.
Son président déclare que pour un sevrage au benzos il suffit d'aller voir un pharmacien !
Ne reconnait pas le syndrome prolongé de sevrage, ou n'en parle pas.
N'a pas le soutient des associations benzodiazépine internationales et ne semble pas désirer de contacts.
Ne diffuse pas les pétitions internationales contre l'usage abusif des psychotropes.
Cette association refuse d'autre part de mettre les adhérents en contact : un comble !!!!
N'aide en aucune manière au sevrage, ni ne diffuse aucun document sur le sevrage.
Ne parle pas de sevrage ni d'Ahston sur son site.
A pour expert un professeur qui défend ardament les électrochocs ! et dont le service fait des expertises complétement bidon aux victimes des benzos, attribuant les symptômes de sevrage à la victime uniquement, excluant toutes responsabilité des benzos.
Ce même expert étant responsable d'une revue financée par l'industrie pharmaceutique.
Celui ci pratiquant réguliérement des essais cliniques financés également par l'industrie pharmaceutique.
Elle n'attaque pas non plus les antidépresseurs (malgrè les alertes multuples diffusés sur internet depuis de très nombreuses années et les multiples actions judiciaires a l'international)
Elle se fait la plus discrete possible sur internet afin qu'en tapant sur google benzodiazépine, on ne la trouve jamais !

"L'AAAVAM rappelle qu’elle est agrée par le Ministère de la Santé, et la seule Association généraliste et globale spécialisée dans les accidents des médicaments."
Nous explique cette association...on aura bien compris....

"Notre Association, privilégie les résolutions amiables des accidents liés aux médicaments, plutôt que des procédures juridiques toujours longues et pénibles pour des malades"
Est leur régle...


Cette "association" est donc à éviter !

Il semble que cette association soit destinée à ce qu'il y ait le moins de plainte possible et des indemnités versées les moins importante possible afin d'être agréable à....

Le même but que les CRCI...et les experts des CRCI.

Sur 1000 dossiers agréal seul 30 (je crois) ont été présentés à la justice par l'aaavam !!

Voila 1000 euros d'indemnité, circulez il n'y a rien à voir semble vouloir nous dire cette association.


_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
https://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Mer 20 Juil - 13:04, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7666
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

pourquoi éviter l'association aaavam Empty
MessageSujet: Re: pourquoi éviter l'association aaavam   pourquoi éviter l'association aaavam Icon_minitimeJeu 16 Déc - 0:08

Cela me fait un peu penser à l'association NAMI (plus grosse association de victimes des pychotropes aux USA) qui était financée par les laboratoires pharmaceutique afin qu'elle fasse la promotion des psychotropes !!!!

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
https://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7666
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

pourquoi éviter l'association aaavam Empty
MessageSujet: Re: pourquoi éviter l'association aaavam   pourquoi éviter l'association aaavam Icon_minitimeJeu 16 Déc - 0:23

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://motherjones.com/politics/1999/11/prozacorg&ei=fclKTO6UGZGL4gbU-tiZDA&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=2&ved=0CB8Q7gEwAQ&prev=/search%3Fq%3Dprozac.org%26hl%3Dfr%26rls%3Dcom.microsoft:en-US



Alliance nationale pour les malades mentaux (NAMI) :
18 firmes pharmaceutiques ont donné au NAMI un total de 11,72 millions de dollars entre 1996 et mi-1999. These include Janssen ($2.08 million), Novartis ($1.87 million), Pfizer ($1.3 million), Abbott Laboratories ($1.24 million), Wyeth-Ayerst Pharmaceuticals ($658....


_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
https://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7666
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

pourquoi éviter l'association aaavam Empty
MessageSujet: Re: pourquoi éviter l'association aaavam   pourquoi éviter l'association aaavam Icon_minitimeLun 9 Mai - 2:35

pourquoi éviter l'association aaavam Partenaires

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
https://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7666
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

pourquoi éviter l'association aaavam Empty
MessageSujet: Re: pourquoi éviter l'association aaavam   pourquoi éviter l'association aaavam Icon_minitimeVen 19 Oct - 23:42

Déclaration écrite du président de l'aaavam :

"En ce qui concerne les antidépresseurs, et bien d'autres médicaments de la nomenclature, ils peuvent donner des idées suicidaires, pour autant le passage a l'acte est un autre problème lié aux benzodiazépines et apparentés."


Evil or Very Mad

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
https://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Invité
Invité



pourquoi éviter l'association aaavam Empty
MessageSujet: Re: pourquoi éviter l'association aaavam   pourquoi éviter l'association aaavam Icon_minitimeSam 20 Oct - 10:52

Bonjour Michel,

Merci pour ces infos...démoralisantes et révoltantes! Ce n'est pas un âne ni un oeil que je devrais mettre comme avatar mais une oie tant je suis naïve! Embarassed

Mais à qui s'adresser si tout les systèmes prétendus nous défendre sont corrompus?

C'est à désespérer.
Bonne journée à toi malgré toutes ces mauvaises nouvelles et tes problèmes de santé + problèmes de forum...
Bises.
Dédé
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7666
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

pourquoi éviter l'association aaavam Empty
MessageSujet: Re: pourquoi éviter l'association aaavam   pourquoi éviter l'association aaavam Icon_minitimeLun 22 Oct - 15:28

bonjour dédé Very Happy

Je ne sais vrament pas a qui il faut s'adresser, hélas....

Cependant pour l'aaavam, il y a vraiment des choses qui ne tournent pas rond du tout...même si il ne semble pas y avoir de preuve de corruption a ce jour.

bonne journée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
https://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7666
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

pourquoi éviter l'association aaavam Empty
MessageSujet: Re: pourquoi éviter l'association aaavam   pourquoi éviter l'association aaavam Icon_minitimeJeu 18 Juil - 8:43

AAAVAM : Le NEGATIIONNISME dans cette association qui, en principe, devrait defendre les des victimes des médicaments

"AAAVAM et georges alexandre Imbert : Dangers publiques et /ou agents de BIG PHARMA ?

Voici le message se trouvant sur la page facebook de Georges Alexandre Imbert :
https://blogs.mediapart.fr/…/fake-news-sur-les-antidepresse…

"Fake News ! sur les antidépresseurs !

Avec plus de 6000 témoignages concernant les effets indésirables des anti-cholestérols (Statines), notamment celles du Laboratoire Allemand Bayer®, et après que notre Association ait suivi les victimes depuis le retrait du Staltor® Baycol® Cholstat® en août 2001, les interventions de « Prévention » des Professeurs Debré et Philippe Even concernant cette classe de médicaments étaient de bonnes mesures pour la Santé Publique.

Toutefois, leur nouvel ouvrage et surtout la prise de parole le 6 septembre 2018 sur la 5ème chaîne de télévision par le Professeur Debré a été d’une effroyable dangerosité, en effet, ce médecin comme beaucoup de ses confrères confond les antidépresseurs et les anxiolytiques !

Depuis la création de l’AAAVAM en 1992, avec un nombre important d’émissions de radio et de télévision, de reportages dans la presse, aucun témoignage concernant des actes de violence contre soi-même ou autrui pouvant être validés à la suite de prescriptions d’antidépresseurs en monothérapie, n’a été enregistré et transmis à la pharmacovigilance par l’AAAVAM !

Par contre nous avons reçu des centaines de témoignages parfois validés concernant des passages à l’acte (suicides, abus sexuels, crimes, accidents du travail, de la circulation et d’aviation) sous l’empire des anxiolytiques (tranquillisants ou somnifères de la classe des Benzodiazépines et apparentés comme le Stilnox®), ordonnés en monothérapie.

PRÉVENTION : Il ne faut pas ordonner d’anxiolytiques à un patient suicidaire, dépressif ou psychotique, ces psychotropes sont uniquement réservés à contenir des cas d’anxiétés et des cas de delirium tremens. (RCP Vidal®)

Pour les médecins prescripteurs confondre ces classes de psychotropes (neuroleptiques, anxiolytiques, antidépresseurs), avec leurs effets néfastes ou recherchés par les psychiatres est affligeant, des milliers de morts par mésusages chaque année pourrait être évités avec une meilleure formation en pharmacologie."

Or depuis plus de 30 ans, de grand spécialistes se battent pour faire connaitre les dangers des antidépresseurs (dr ann Blacke Tracy, prof peter Breggin.... et aujourd'hui, les profs peter Gotzsche, philippe Even....), les informations sont partout sur internet depuis plus de 15 ans, les témoignages sont partout, des livres en français sont publiés en nombre....La revue prescrire demande l'interdiction de la plupart des antidépresseurs, alors que le prof peter Gotzsche en demande quasi l'interdiction.
Aussi, il est impossible que ce président d'association, qui se voudrait défenseur des victimes des médicaments ne soit pas au courant !
Bien qu'il ne semble pas bien connaitre, du tout, les effets secondaires des psychotropes, malgré ses 27 ans d'expérience, selon lui, je me pose vraiment la question de savoir si ce monsieur et / ou son association ne sont pas au service de BIG PHARMA ????
Non seulement l'aaavam, ne lance aucune alerte sur les antidépresseurs, ce qui devrait être son rôle, mais elle les défend !

Si la politique de cette association est valable dans certains cas, c'est certain : "Notre Association, privilégie les résolutions amiables des accidents liés aux médicaments, plutôt que des procédures juridiques toujours longues et pénibles pour des malades", pourquoi, seules les autres associations font parler des scandales sanitaires, alors que la présence de l'aaavam est presque quasi inexistante dans les médias depuis 27 ans.

Je rappelle que l'aaavam refuse qu'il y ait des contacts entre les membres de l'association : une vraie dictature !

Beaucoup de question que devrait se poser les victimes avant de s'adresser à cette association, non ?"

https://www.facebook.com/stopmedtorture/posts/899091333758955?__tn__=K-R

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
https://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7666
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

pourquoi éviter l'association aaavam Empty
MessageSujet: Re: pourquoi éviter l'association aaavam   pourquoi éviter l'association aaavam Icon_minitimeJeu 18 Juil - 8:47

Le drôle de jeu de M. Imbert
Le 13 janvier 2011 à 07h00
http://www.leparisien.fr/societe/le-drole-de-jeu-de-m-imbert-13-01-2011-1224874.php

Georges Alexandre Imbert, président de l'Association d'aide aux victimes des accidents de médicaments (Aaavam) était-il totalement désintéressé lorsque lundi dernier dans nos colonnes il réclamait des négociations « à l'amiable » avec le laboratoire Servier afin d'obtenir des indemnités pour les victimes du Mediator? Beaucoup en doutent et le soupçonnent d'être en conflit d'intérêt. Selon nos informations, l'association Aaavam, qui traite actuellement 1000 dossiers de victimes du Mediator, réclame des commissions à chaque patient qu'elle défend. En clair, un pourcentage sur les indemnités que percevra la victime devra être reversé à l'association. Sur le document que nous nous sommes procuré (voir ci-dessus), on peut en effet lire en toutes lettres « l'adhérent donne l'ordre irrévocable au cabinet d'avocats ou aux assureurs chargés de régulariser la transaction de virer au compte bancaire de l'Aaavam 5% du montant de l'indemnité allouée au titre du dédommagement ».

Une « proximité » avec Servier

Concrètement, si les mille dossiers défendus par l'Aaavam se soldent en moyenne par 100 000 â?¬ d'indemnités chacun, l'association empochera 5 millions d'euros. Une pratique qui fait bondir l'UFC Que choisir. « Ce ne sont pas des pratiques acceptables. Tout le montant du préjudice doit aller aux victimes. Les associations doivent être financées par leurs cotisations », nous déclare son président, Alain Bazot. Au contraire, pour sa défense, Georges-Alexandre Imbert, le président de l'Aaavam, nous indique « qu'il ne touche pas un centime personnellement sur ces transactions. Mais on a besoin d'un peu d'argent pour les frais de procédures, de déplacement et de secrétariat ».

Les autorités sanitaires travaillent avec cette association, et le numéro vert mis en place depuis le début de l'affaire renvoie vers trois associations de patients, dont l'Aaavam. « Le problème, c'est que M.Imbert a une relation privilégiée avec Jacques Servier, qui le manipule, peut-être à son insu », accuse un avocat. Georges Alexandre Imbert s'en défend, mais il admet une « proximit? avec lui, depuis un drame qui les unit. Isabelle Servier, fille du patron du labo, a en effet tué son mari le 18 décembre 1999, et elle a bénéficié des circonstances atténuantes car le tribunal a estimé qu'elle avait agi sous l'emprise d'un médicament de la classe des benzodiazépines, produit par la firme suisse Roche. « Isabelle Servier avait rejoint mon association avant son procès. Sur le conseil de l'avocate de Servier, j'ai effectivement été cité comme expert à son procès, et j'ai dénoncé le danger de ces médicaments. Si cela a pu l'aider, j'en suis fier », explique-t-il. Georges Alexandre Imbert a également connu un drame similaire : le °°°°°°° de son fils par défenestration après la prise de la même classe de médicaments. Une blessure à l'origine de son combat contre les médicaments dangereux.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
https://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7666
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

pourquoi éviter l'association aaavam Empty
MessageSujet: Re: pourquoi éviter l'association aaavam   pourquoi éviter l'association aaavam Icon_minitimeJeu 18 Juil - 9:14

aaavam
"Question : Comment font les membres pour communiquer entre eux, afin de s’adresser des conseils ou autre ?
Réponse : il faut savoir que par souci de confidentialité nous ne communiquons pas les noms des adhérents, nous sommes une Association de combat contre le système et non une association de rencontres de patients.
Question : Avez vous des membres qui comme moi souffre de traitement au long-cours ?
Réponse : En ce qui concerne les personnes sous addiction aux tranquillisants et somnifères elles sont peu nombreuses à se signaler à I'Association, seules des catastrophes font parfois I'objet de déclarations (suicides et homicides).
Question : Je n’ai trouvé aucune trace de syndrome de manque dans votre site. Est-ce volontaire ? Ou puis-je me documenter ? Avez vous une listes de cliniques françaises sérieuses qui traite cela ?
Réponse : Pour ce qui concerne les structures destinées à favoriser les sevrages aux benzodiazépines, elles sont quasi inexistantes, I'hôpital Marmottant à Paris 75017 a un service en ce sens. Toutefois, bien que la dépendance aux tranquillisants et somnifères soit plus tenace que I'addiction à la cocaine, il est possible avec de la volonté, de cesser seul, ou avec I'aide de son pharmacien. "
http://www.benzo.monforum.net/phpBB3/viewtopic.php?f=1&t=56

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
https://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Contenu sponsorisé




pourquoi éviter l'association aaavam Empty
MessageSujet: Re: pourquoi éviter l'association aaavam   pourquoi éviter l'association aaavam Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
pourquoi éviter l'association aaavam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infos et entraide au sevrage des benzos : RESERVE AUX ACTIVISTES  :: Lutte contre la surprescription de psychotropes en France :: Informations officielles sur les psychotropes-
Sauter vers: