Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Benzo et antidépresseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Line

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 63
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Benzo et antidépresseur   Lun 14 Déc - 2:39

Je trouve tout à fait effarant que l'on puisse prescrire ces deux médocs en même temps pour une dépression.

Je ne comprends vraiment comment on peut donner un dépresseur en même temsp qu'un antidépresseur.

Comme je sais maintenant que les benzo peuvent accasionner la dépression, je trouve tout à fait ridicule, que l'on puisse les prescrire dans le cadre d'une dépression.

Ensuite, on ne se sent pas bien, on va voir un psy et il augmente la dose d'antidépresseur plutôt que de nous aider à arrêter le benzo. Et le pire de tout, comme nous n'y connaissons rien, au fait confiance aux psy qui sont supposé être des spécialistes. Pfffff scratch

C'est vraiment du n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://le-chant-du-cygne.over-blog.com
carole

avatar

Messages : 945
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Benzo et antidépresseur   Lun 14 Déc - 9:34

Bonjour Crystal,
Les médecins disent (les notices aussi) que l'antidépresseur peut augmenter les symptômes de la dépression qu début du traitement et donc prescrivent une benzo pour aider à passer le cap....
On ne sait plus qui croire ni que faire...
Carole
Revenir en haut Aller en bas
Line

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 63
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Benzo et antidépresseur   Lun 14 Déc - 13:27

carole a écrit:
Bonjour Crystal,
Les médecins disent (les notices aussi) que l'antidépresseur peut augmenter les symptômes de la dépression qu début du traitement et donc prescrivent une benzo pour aider à passer le cap....
On ne sait plus qui croire ni que faire...
Carole

Mais ça fait 7 ans que je prends les 2. Au début, le psy qui me les a prescrit avait dit environ 4 mois pour les benzo en attendant que l'antidépresseur face effet. Et malgré le fait que je sois retourné voir un psy dans les années qui ont suivi, on ne m'a jamais dit d'arrêter les benzo. Et moi, n'allant pas bien, je croyais que c'était moi, alors je n'osais pas arrêter le Rivotril puisque l'on ne me disait de l'arrêter.

Je ne pouvais avoir un suivi psy, car ici au Québec, on a droit aux soins de santé gratuit et dans ma région les psy ne sont pas assez nombreux pour la clientèle à déservir.

Donc je suis retourné en urgence pour voir un psy 3 fois après mon hospitalisation, mais à chaque fois je ne voyais jamais le même.

La dernière fois que j'y suis allé il y a 3 ans, le psy que j'ai vu, m'a dit de ne plus retourner à l'hôpital pour ce genre de problème, mais de m'en remettre à mon médecin traitant. Mais mon médecin traitant ne se sentait pas à l'aise avec ces médocs, il me l'a déjà dit lui-même.

De toute façon, maintenant, même si j'irais très mal, je ne retournerais jamais voir un psy.

Justement dernièrement j'en parlais avec ma cousine, du fait que je n'allait pas bien et elle m'a dit "Pourquoi tu ne vas pas à l'urgence de l'hôpital," Mais tout de suite elle a ajouté "Ah, mais c'est vrai tu ne veux pas qu'ils te donnent d'autres médicaments."

Et c'est exact. Jamais je ne retournerai voir un psy. Car la seule chose qu'ils savent c'est d'ajouter d'autres médocs ou encore en changer pour d'autres qui parfois ne sont pas mieux.

Comme ça a été le cas la dernière fois que j'y suis allé et qu'il m'a donné du Zyprexa qui m'a détruit encore plus que je ne l'étais. Et en plus le Zyprexa est supposé être pour traiter la bi-polarité ou la schysophrénie. Et moi, le médicament qui je croyais me causais problème était le Séroquel que l'on m'avait donne pour l'anxiété.

Et quand je suis allé voir sur le net pour le Zyprexa, malheureusement seulement après que je l'aie arrêter, c'était écrit POUR LES TROUBLES ANXIEUX EST NON APPROUVÉ, MAIS LÉGAL.

Mais de toute façon je pense que ce médoc ne devrait même pas être sur le marché. Ne devrait être donner à personne car il est vraiment dangeureux.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://le-chant-du-cygne.over-blog.com
carole

avatar

Messages : 945
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Benzo et antidépresseur   Lun 14 Déc - 21:48

ah oui pardon Crystal, je n'avais pas compris que tu prenais les deux depuis 7 ans... oui, les psy... le mien effectivement me change un médoc contre un autre, par exemple, il me propose un somnifère à la place de l'anxiolytique... heureusement que je suis arrivée ici et qu'on m'a déconseillé de prendre le somnifère...
Une question encore : l'antidépresseur entraîne-t-il une dépendance aussi ?
Carole
Revenir en haut Aller en bas
Line

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 63
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Benzo et antidépresseur   Lun 14 Déc - 21:53

D'après ce que j'ai pu lire depuis que j'ai commencé à faire des recherches sur le net, apparemment oui les antidépresseur développerais une dépendance.

En fait, il ne faut jamais l'arrêter de façon brusque. Avec tous ces médocs il faut toujours y aller doucement.

Ce que je trouve normal. Car tous ces médocs agissent sur notre cerveau d'une façon ou une autre. Alors il n'est plus habitué à fonctionner sans médoc. De ce fait, il faut lui donner le temps de se remettre en place de façon normale, c'est-à-dire sans médoc.

Crystal I love you
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://le-chant-du-cygne.over-blog.com
carole

avatar

Messages : 945
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Benzo et antidépresseur   Mar 15 Déc - 10:14

merci pour cette réponse Crystal... Mais j'avais cru lire que les antidépresseurs étaient moins nocifs que les benzos... et que la dépendance était moindre...
On peut les arrêter progressivement (je l'ai déjà fait sans vraiment de souci, sauf que je souffre périodiquement de déprime - est-ce dû aux andiD ?) ; j'ai l'impression que finalement on y revient périodiquement... Alors n'est-ce pas une forme de dépendance, ou bien est-on dépressif à vie...
Carole
Revenir en haut Aller en bas
Line

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 63
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Benzo et antidépresseur   Mer 16 Déc - 2:28

Effectivement les ad sont moins nocifs que les benzo et la dépendance moindre.

En ce qui a trait que pour certaines personnes elles peuvent être dépressive chronique, en ce qui me concerne en cours de thérapie, j'ai pris conscience que finalement j'ai pratiquement été dépressive tout au cours de ma vie. Peut-être une trop grande sensibilité ou encore une grande difficulté à faire face aux épreuves de la vie et des épreuves j'en ai pas mal dans ma vie. J'en parle un peu dans ma présentation.

Mais jamais soignées, jusqu'à 2000 où je suis allé voir un médecin car je n'allais pas très bien à cause de ma relation avec ma fille qui était vraiment chaotique et ça me faisait très mal. J'ai alors pris des ad pendant un an et demi avec thérapie. Et puis j'ai arrêté les ad, mais en 2002 il est survenu quelque chose qui a fait que j'ai alors fait une dépression majeure (tout cela est dans ma présentation) et depuis je suis sous ad et dernièrement quand j'ai dit à mon médecin que j'arrêtais le Rivotril, il était entièrement d'accord mais m'a dit que pour les ad c'était jamais. Je ne sais pas encore. Mais je dois avouer que ça me fait un peu peur de les arrêter, je n'aimerais vraiment pas me retrouver comme en 2002.

Pour certaines personnes la dépression serait génétique. Est-ce vrai ou non, je ne le sais pas. Mais dans la famille de ma mère, il y a eu des suicides et des tentatives de suicide. J'ai un frère qui a fait 3 TS et ma soeur s'est suicidée.

Et pour certains les ad sont tout autant des poisons que les benzo. Très difficile de s'y retrouver.

Voilà, ce que moi, j'en sais. Reste à voir pour chacun.

Bisous I love you
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://le-chant-du-cygne.over-blog.com
carole

avatar

Messages : 945
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Benzo et antidépresseur   Mer 16 Déc - 9:16

Coucou Crystal !
J'espère qu'aujourd'hui tu vas un peu mieux. J'ai lu ta présentation et en effet tu as bien des soucis dans ta vie.
Si j'ai bien compris ton médecin t'a approuvé de vouloir supprimer le rivotril mais te dit que tu devras prendre des antidépresseurs toute ta vie ?

En fait, moi j'ai commencé à prendre des benzos à cause d'une grave maladie il y a 12 ans... avec des périodes avec et des périodes sans...
Puis d'autres soucis m'ont fait prendre des AD il y a 6 ans, puis il y a 4 ans puis il y a 2 ans... Et là j'ai recommencé mais arrêté tout de suite car j'avais de très gros effets secondaires...
Je suis donc sous benzos pour l'instant... mais je me demande si je ne devrais pas reprendre des AD un peu plus tard car je ne vais pas bien moralement...
Alors faut-il que je choisisse entre benzos et AD ? (je pose la question comme ça car tu vas me dire de demander à Ysoline, et tu auras raison... :-)
Bon courage à toi, j'ai lu que tu avais eu deux RV médicaux hier ; j'espère que les résultats sont bons.
Carole
Revenir en haut Aller en bas
Line

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 63
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Benzo et antidépresseur   Mer 16 Déc - 14:54

carole a écrit:
Coucou Crystal !
J'espère qu'aujourd'hui tu vas un peu mieux. J'ai lu ta présentation et en effet tu as bien des soucis dans ta vie.
Si j'ai bien compris ton médecin t'a approuvé de vouloir supprimer le rivotril mais te dit que tu devras prendre des antidépresseurs toute ta vie ?
Carole

Exact, mais je verrai bien quand j'aurai arrêter le rivotril, car enfin je suis la seule à décider de ce que je veux faire de ma vie.

Il y a quelques années je lui avais parlé d'arrêter le rivotril et il n'était pas du tout d'accord et tu vois maintenant il l'est.

Pour ce qui est de savoir si tu dois prendre benzo+ad, je préfère laisser le soin à Ysoline de te répondre. Car il est défendu dans la chartre du forum de conseiller qui que ce soit sur la prise de médoc.

Tu dis avoir commencé à prendre des benzo il y a 12 ans et puis prise d'ad à quelques reprises. Mais je ne sais si tu as lu quelque part, mais apparemment les benzo sont des dépresseurs ce qui fait qu'ils peuvent nous mener à la dépression. Peut-être qu'il t'ait arrivé des choses qui t'ont amené en dépression, mais d'après ce que j'ai lu sur la prise de benzo il y a de forte chance que la prise de benzo ne t'ont pas aidé.

Pour mes rv d'hier, j'en parle dans mon petit espace perso où tu es venu faire un tour, donc tu dois avoir lu le compte rendu.

Bisous I love you
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://le-chant-du-cygne.over-blog.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Benzo et antidépresseur   Lun 11 Jan - 8:18

Line a écrit:
Je trouve tout à fait effarant que l'on puisse prescrire ces deux médocs en même temps pour une dépression.

Je ne comprends vraiment comment on peut donner un dépresseur en même temsp qu'un antidépresseur.

.

bonjour

Les antidépresseurs ne devraient pas être appellés ainsi, puisqu'en faite il n'agissent en aucune manière sur la dépression. Ils agissent uniquement sur la fatigue, puisque ce sont plus des dopants tel que la cocaïne ou l'extasie, voir des amphétamines.
Cependant je ne comprend guère non plus que l'on prescrivent ces deux poisons en même temps quand même.

michel
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Benzo et antidépresseur   Mer 15 Fév - 18:30

Bonsoir Balazard Very Happy

Ne sois pas surpris si j'ai déplacé ton message qui se trouvait ici.

Je t'ai ouvert une rubrique où tu pourras échanger avec les autres membres.

La rubrique est à ton nom, avec l'objet de ton message ; elle se trouve dans cette partie là du forum :

http://benzo.forumactif.org/f5-accueil-des-nouveaux-membres-aide-a-la-mise-en-place-des-protocoles-de-sevrage-et-questions-urgentes

Si tu as un souci avec cet immense forum, dis le moi.

Amicalement.

Fanfan flower



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Benzo et antidépresseur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Benzo et antidépresseur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La prière vaut-elle un antidépresseur ?
» Antidépresseur et nausées
» Attention ! l'antidépresseur Valdoxan (agomélatine) est à éviter, estime Prescrire
» Antidépresseur pour anxiété quand on a le SJSR ?
» Antidépresseur à libération prolongée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: Votre espace d'échanges sur les thèmes les plus divers :: Coups de gueule-
Sauter vers: