Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau cas de victime au rivotril dans mon entourage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stephane2a



Messages : 82
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Un nouveau cas de victime au rivotril dans mon entourage   Ven 30 Avr - 10:47

Aujourd'hui je suis tombé sur une amie de ma femme elle m'a demandé des nouvelles sur mon état je lui ai dit que je ne faisais plus la différence entre le rivotril et mon trauma et là elle m'a expliqué que sont fils à l'âge de 14 ans pour des maux de tête le docteur lui a prescrit 6 gouttes de rivotril le soir et 8 le matin pendant plus d'un an et qu'un autre docteur l'a sevré à raison de 2 à 3 gouttes tous les 4 jours résultat depuis plus dix ans son fils souffre du syndrome des jambes sans repos, un syndrome qui n'avait jamais eu avant la prise du rivotril.
Revenir en haut Aller en bas
carole

avatar

Messages : 945
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Un nouveau cas de victime au rivotril dans mon entourage   Ven 30 Avr - 13:14

Bonjour à tous,

Question peut-être bête : ce syndrôme serait dû au sevrage trop rapide du rivotril pour le fils de ton amie ?
Merci pour ceux qui pourront répondre
Carole
Revenir en haut Aller en bas
chambard dominique
modérateur
modérateur
avatar

Messages : 571
Date d'inscription : 19/12/2009
Age : 64
Localisation : Bourg en Bresse 01000

MessageSujet: merci Stéphane   Sam 1 Mai - 9:11

Bonjour à toutes et à tous,
Effectivement ,le syndrome des jambes sans repos fait parti de la panoplie des séquelles dues à un sevrage trop rapide!
Cela me fait "froid dans le dos" des horreurs pareilles!!!
merci à Stéphane pour l information.
bonne journée pour ce premier mai ,j espère que votre sevrage se passe bien!
Quand à moi sur ce problème çà va pas trop mal:je suis à 25mg de valium(j étais à 50mg/j le 12/12/2009,equivalent témesta).
par contre je dois me faire enlever la thyroïde,et çà aussi c est une conséquence de la prise de ces "saloperies"!
bises printanières et pleines de muguet.
jocolor
Dom
Revenir en haut Aller en bas
carole

avatar

Messages : 945
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Un nouveau cas de victime au rivotril dans mon entourage   Sam 1 Mai - 9:37

Merci Dominique !
et bon 1er mai à toi. Je t'envoie quelques brins de muguet pour te porter bonheur !
Carole
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6078
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Un nouveau cas de victime au rivotril dans mon entourage   Dim 2 Mai - 8:09

stephane2a a écrit:
Aujourd'hui je suis tombé sur une amie de ma femme elle m'a demandé des nouvelles sur mon état je lui ai dit que je ne faisais plus la différence entre le rivotril et mon trauma et là elle m'a expliqué que sont fils à l'âge de 14 ans pour des maux de tête le docteur lui a prescrit 6 gouttes de rivotril le soir et 8 le matin pendant plus d'un an et qu'un autre docteur l'a sevré à raison de 2 à 3 gouttes tous les 4 jours résultat depuis plus dix ans son fils souffre du syndrome des jambes sans repos, un syndrome qui n'avait jamais eu avant la prise du rivotril.

bonjour

C'est fou cette histoire !
Ils seraient en droit de pourssuivre ce salaud de médecin !

Lui prescrit on des psychotropes pour son syndrôme des jambes sans repos ?
C'est en effet un des symptômes de sevrage aux benzos possible, mais les ISRS peuvent également créer ce syndrome, voir l'entretenir.

michel
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
chambard dominique
modérateur
modérateur
avatar

Messages : 571
Date d'inscription : 19/12/2009
Age : 64
Localisation : Bourg en Bresse 01000

MessageSujet: par rapport aux accouphènes   Sam 15 Mai - 0:04

bonsoir Stéphane,
j ai une amie qui suite à un choc émotif a développe des accouphènes et des vertiges.
Cela a duré 4 mois et a disparu sans traitement.
Je t embrasse et fais confiance à Michel,c est l as des as!!
Dominique jocolor











vue sur natua et son lac très profond(d origine glacière)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau cas de victime au rivotril dans mon entourage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau cas de victime au rivotril dans mon entourage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les saintes femmes citées dans le nouveau testament.
» Le Nom Nouveau De DIEU Révélé Dans Les Tonnerres
» Nouveau système solaire : un article qui fait plaisir, et qui nous change des sondages.
» Multiplication des pains dans la montagne
» Debarassons nous du viel homme et rev^tons l'homme nouveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: Votre espace d'échanges sur les thèmes les plus divers :: Coups de gueule-
Sauter vers: