Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 mépronizine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chambard dominique
modérateur
modérateur


Messages : 571
Date d'inscription : 19/12/2009
Age : 63
Localisation : Bourg en Bresse 01000

MessageSujet: mépronizine   Mer 17 Fév - 16:00

bonjour à tous,
qu est ce que la mépronisine ,
merci,Dom Question
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin


Messages : 5576
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: mépronizine   Mer 17 Fév - 22:50

bonjour dominique

Internet est vaste, et en cherchant un peu tu devrais trouver.

neuroleptique cachés :

mépromabate en association avec l’acépromazine (MEPRONIZINE®). L’acépromazine
est une phénothiazine
http://neuroleptique.sosblog.fr/victimes-b1/Les-Neuroleptiques-caches-b1-p5.htm

les phénothiazines sont des neuroleptiques

méprobamate :

Le méprobamate, commercialisé en France sous le nom Equanil, fait partie de la famille des carbamates primaires. Il est utilisé pour ses propriétés myorelaxante (relâchement musculaire) et anxiolytiques, notamment pour le sevrage alcoolique.
http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9probamate


Les carbamates peuvent également entraîner une dépendance, proche de celle des barbituriques. Cette famille de médicaments, particulièrement banalisée en France, entraîne des risques importants en cas d’intoxication aiguë. La dépendance est forte, le syndrome de sevrage potentiellement grave avec, comme pour les barbituriques ou l’alcool, une possible évolution fatale en l’absence de prise en charge médicale. http://www.cairn.info/revue-gerontologie-et-societe-2003-2-page-45.htm


michel
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
chambard dominique
modérateur
modérateur


Messages : 571
Date d'inscription : 19/12/2009
Age : 63
Localisation : Bourg en Bresse 01000

MessageSujet: merci pour ta réponse très compléte   Ven 19 Fév - 20:54

Bonjour Michel et merci pour ta réponse,

je me suis mise que récemment à l'informatique et en plus j ai le vision floue(tu sais à cause de quoi) et je n aurai jamais pu trouver tout çà.

Par contre j ai cherché :orap que je prenais depuis 15 ans en même temps que le lepticure et le témesta.Incroyable le nombre de contre indications sévères ,en particulier celui très reconnu d être cancérigènes,d ou l obligation d informer la personne.

Evidemment,aucun médecin n informe ,ce médicament est interdit en GB,mais il a l air d être encore très utlisé pour des psychotiques ?


Psychotique:quelqu un qui ne reconnait pas ou qui n a pas conscience qu il a une "maladie mentale",information donnée par l infirmière qui nous donne des cours.Avec comme traitements à l appuit:des benzos.

Et bien,ce site va être nécessaire encore "un certain temps"

J ai vue en partie les vidéos sur la théorie du docteurAndré Grenez,çà me parrait très interressant,mais je n arrive pas à tout voir et mes connaissances en infos sont trop faibles ,ce monsieur a il écrit un livre?



Encore un grand Merci Michel,et petit à petit je vais consulter tes infos:çà fait froid dans le dos:"genre film d horreur",si tu peux te procurer et voir le film d alain Resnais:"mon oncle d Amérique",tu comprendras certaines choses.

je l ai vu à la fnac et je voudrais bien te l offrir ainsi qu à tous les membres du groupe,çà doit être possible de le télécharger et de le mettre sur le forum avec un lien
mais"sais pas faire".

scratch

amicalement,Dom Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: mépronizine   Sam 25 Sep - 9:08

Le mépronizine est un médicament qui est souvent prescrit dans le cas d'insomnies à long terme. Or il est recommandé uniquement dans le cas d'insomnies passagères.
Il faut savoir qu'il est composé de deux éléments: un hypnotique: le méprobamate (équanil)Le méprobamate est un anxiolytique qui n’est pas une benzodiazépine.
Il a des effets sédatifs et l'acéprométazine: c'est un hypnotique.L’acéprométazine est un neuroleptique sédatif de la classe des phénothiazines.
Elle est utilisée comme hypnotique en association avec le clorazépate et l’acépromazine dans Noctran® (cliquez ici) et avec méprobamate dans Mépromizine® (cliquez ici).
Ses effets indésirables sont notamment de type extrapyramidal et atropinique.
D’une manière générale, un traitement hypnotique doit être aussi bref que possible.
Lorsque l'on se sevre du mépronizine, il m'a été conseillé par mon médecin de d'abord me sevrer de l'acéprométazine et de prendre de l'équanil en complément jusqu'à sevrage total de l'acéprométazine, puis on commencera le sevrage de l'équanil. Le problème est que l'acéprométazine n'existe pas sous forme unique,il n'y a que le méprobamate.
Il est donc possible que vous ressentiez des troubles du sevrage parce que vous vous sevrez de deux substances à la fois.Parlez-en bien avec votre médecin avant d'entreprendre un sevrage
_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin


Messages : 5576
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: mépronizine   Sam 25 Sep - 9:45

bonjour sylvie

Je pense que ton médecin a tort, il ne devrait jamais te sevrer de la mépronizine brusquement, même avec de équanil, je pesne que le sevrage est trop brutal. Alors que celui-ci doit êtrelent.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Invité
Invité



MessageSujet: sevrage de la mépronizine   Sam 25 Sep - 13:32

bonjour mIchel, je n'ai pas dit que mon docteur le faisait, bien au contraire, c'est une mise en garde pour ceux qui doivent le faire. Là je me sevre du prozac alors je reprendrai le sevrage de la mépronizine bien plus tard. Je voulais attirer l'attention sur le fait que la mépronizine a deux composants, et qu'on peut ne pas bien réagir uniquement au sevrage d'un des deux, d'où parfois l'utilité de les séparer.
Merci de tes conseils
Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mépronizine   Aujourd'hui à 23:16

Revenir en haut Aller en bas
 
mépronizine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nombre de médicaments/ jour
» je tombe souvent c'est jour ci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage benzodiazépines et somnifères :: Liens d'information-
Sauter vers: