Infos et entraide au sevrage des benzos : RESERVE AUX ACTIVISTES

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 sevrage divarius / paroxétine

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Enmoderambo



Messages : 12
Date d'inscription : 26/02/2019

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeMar 26 Fév - 17:44

J’ai besoin d’aide et de témoignage sur l’arrêt du divarius (paroxetine). J’ai commencé à prendre cet AD en mars 2018, un cachet par jour. Je suis passée à un demi cachet par jour en septembre 2018. Je n’ai eu aucun problème. Je tente désormais de diminuer à nouveau et c’est l’enfer. Le médecin m’a dit que c’etait une dose homéopathique et qu’il n’y avait aucun problème. J’ai donc arrêté tout traitement. Au bout de quatre jours, j’ai ressenti les effets secondaires (vertiges, anxiété, insomnie, trouble gastrique). J’ai tenu deux semaines et demi comme cela. La notice du médicament disait que les effets s’estompaient au bout de 14 jours. Comme les effets ne cédaient pas, j’ai pensé avoir fait une diminution trop brutale. J’ai donc remonté à 1/4 de cachet. Je me sens encore mal. Cela fait cinq jours que j’ai repris 1/4. Je ne sais plus quoi faire. Les insomnies sont très fortes.
Mon médecin traitant (pas le psy) me dit qu’il a rarement vu cela. Il m’a dit de remonter à 1/2 cachet, de me stabiliser et de prendre ensuite des gouttes pour diminuer. Je ne sais pas quoi faire. J’ai toujours cette angoisse de la rechute. Est ce une rechute ou le sevrage ? Est ce que si je tiens encore une semaine les effets vont se dissiper ou faut il remonter pour mieux redescendre ? J’ai besoin de votre aide et d’un retour d’experience.
Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7445
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeMar 26 Fév - 21:50

bonsoir et bienvenu sur le forum Smile

reprendre ta dose est la solution.
Puis te stabiliser quelques semaines.
Et reprendre un sevrage dans les règles avec un formule en goutte est une bonne idée.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7445
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeMar 26 Fév - 21:53

Enmoderambo a écrit:
.
Mon médecin traitant (pas le psy) me dit qu’il a rarement vu cela.

Environ 80% des victimes des antidépresseurs doivent subir des symptômes de sevrage.

N'oublies pas de t'informer longuement sur ces dangereuses drogues et leurs sevrages :
http://sevragead.sosblog.fr

bonne soirée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7445
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeMar 26 Fév - 21:56

J'ai déplacé ta discussion sur le bon forum.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Enmoderambo



Messages : 12
Date d'inscription : 26/02/2019

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeMar 26 Fév - 22:24

Merci de prendre le temps de me répondre. Je découvre les difficultés du sevrage. Je pensais que c’etait très simple d’arreter les anti dépresseurs lorsqu’on me les a prescrits, contrairement aux anxiolytiques. Cela fait trois semaines que j’ai diminué. Est ce que selon toi je vais de nouveau aller mieux et surtout pouvoir dormir ou vais je devoir attendre encore quelques jours le temps que mon organisme se réadapte au produit ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7445
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeMar 26 Fév - 22:46

C'est selon les victimes.
Mais, je pense qu'il faudra quelques jours.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Enmoderambo



Messages : 12
Date d'inscription : 26/02/2019

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeJeu 28 Fév - 11:02

Merci,Michel.
J’ai été consulter un nouveau psy. Elle m’a dit d’essayer encore 48h à la même dose avec les gouttes, plus fiables selon elle. Si ça ne va pas mieux à l’issue de ces 48h, je dois remonter. Je suis usée des nuits d’insomnies. Je regrette de m’etre lancée dans ce sevrage. J’ai l’impression que c’est le retour de la maladie. Elle m’a dit que l’on changerait de médicament pour faciliter l’arret, que la paroxetine pouvait être difficile à arrêter. Elle m’a aussi dit l’pn Baisserait la dose un jour sur deux. Qu’en penses tu ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7445
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeJeu 28 Fév - 13:27

Enmoderambo a écrit:
Elle m’a aussi dit l’pn Baisserait la dose un jour sur deux. Qu’en penses tu ?

bonjour

Je  pense qu'il faut que tu changes de médecins...
Ou, en tout cas, que tu ne l'écoutes pas.
Car, le plus souvent, ce sont tous les mêmes ordures.
Une des règles numéro un est de ne jamais faire un sevrage avec une prise un jour sur deux ou trois.

N'oublies pas de t'informer très très longuement sur les antidépresseurs et leurs sevrages !

http://sevragead.sosblog.fr
http://antidepresseurs.sosblog.fr


bonne journée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Jeu 28 Fév - 13:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7445
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeJeu 28 Fév - 13:34

Enmoderambo a écrit:
J’ai l’impression que c’est le retour de la maladie.

Non, ce sont des symptômes de sevrages.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Enmoderambo



Messages : 12
Date d'inscription : 26/02/2019

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeJeu 28 Fév - 14:34

Merci pour tes conseils. On est très vulnérable dans ces moments là. Je ne suis pas encore remontée à un demi cachet. Je me laisse jusqu’à samedi. Le symptôme qui persiste est celui des insomnies. Pour les autres, ça va beaucoup mieux. C’est un symptôme tout de même très handicapant, qui fragilise encore plus. Est ce normal que le sommeil ne revienne pas ? Désolé de t’ennuyer mais j’ai vraiment besoin de soutien. Je suis très entourée mais personne ne peut réellement comprendre
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7445
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeJeu 28 Fév - 15:01

Enmoderambo a écrit:
Est ce normal que le sommeil ne revienne pas ?

L'insomnie est un des symptômes de sevrage.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Enmoderambo



Messages : 12
Date d'inscription : 26/02/2019

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeJeu 28 Fév - 15:07

Et ça dure combien de temps en moyenne ? Quel enfer.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7445
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeJeu 28 Fév - 23:15

Personne ne peut te répondre.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Enmoderambo



Messages : 12
Date d'inscription : 26/02/2019

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeVen 1 Mar - 0:16

Je craque. Je reprends un demi cachet. On se sent vraiment nul. J’ai l’impression que je ne vais jamais m’en sortir
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7445
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeVen 1 Mar - 11:34

Enmoderambo a écrit:
On se sent vraiment nul.

bonjour

Il ne faut pas.
Ces drogues sont plus fortes que nous, hélas.
En prendre conscience est important.
Le sevrage lent est la meilleure solution.

bonne journée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Enmoderambo



Messages : 12
Date d'inscription : 26/02/2019

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeMer 21 Aoû - 22:58

Bonjour Michel,
J’ai suivi vos conseils. J’ai bien diminué. Il me reste environ 5-7% du cachet. Par contre, j’ai du mal à de nouveau diminuer. Plus je me rapproche de la fin, plus les symptômes de sevrage reprennent.
Est ce normal ? Avez vous des conseils ?
Merci pour votre aide. C’est usant, c’est le parcours du combattant.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7445
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeJeu 22 Aoû - 5:23

bonsoir

C'est toujours plus difficile en fin de sevrage.
Tu peux, peut-être, faire des diminutions un peu moins importantes.

En tout cas, bravo d'en être arrivé là Very Happy

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Enmoderambo



Messages : 12
Date d'inscription : 26/02/2019

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeJeu 22 Aoû - 18:21

Merci, c’est ce que je vais faire. J’ai tellement envie d’en finir.
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 872
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 54
Localisation : Doubs

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeVen 30 Aoû - 17:29

Bonjour, tiens bon, j'ai vécu ce que tu vis et je m'en suis sortie. Cela prend du temps mais on finit par vivre sans ces sales médocs. Tu n'étais pas à dose homéopathique, celle-là on me l'a servie à moi aussi pus de 20 fois et j'ai souffert énormément pour me sevrer. Un des moments difficiles était la fin de sevrage mais on remonte vite la pente ! bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Enmoderambo



Messages : 12
Date d'inscription : 26/02/2019

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeVen 30 Aoû - 21:46

Merci. La fin est très difficile. J’ai du remonter un peu. C’etait Insupportable. Je ne dormais plus. Le médecin me dit qu’il faudrait faire une substitution de molécule et passer par la fluoxetine pour finir. Qu’en pensez vous ? J’en suis à 7-10% du cachet. Le médecin me dit qu’il n’a jamais vu un patient avec des effets de sevrage à la Paroxetine aussi importants. Ce n’est pas lui que me l’a prescrit, j’ai été le voir pour m’aider avec le sevrage.
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 872
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 54
Localisation : Doubs

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeSam 31 Aoû - 12:14

Bonjour, à combien de mg en es-tu ? Il est peut-être juste temps de tout arrêter.
La paroxétine est connue pour être difficile à sevrer. A ta place, je ne substituerais pas, le cerveau n'aime pas le changement. Je ne remonterais pas non plus. Si tu calcules bien tes diminutions, ton sevrage sera optimum. Mais la souffrance n'est pas absente pour autant. En toute fin de sevrage, j'ai diminué la dose à soustraire et rapproché les diminutions.
J'ai une amie qui a arrêté la Paroxétine après des années de prise et elle avait des crises de rage. Est-ce que tu as aussi ce problème ?
Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Enmoderambo



Messages : 12
Date d'inscription : 26/02/2019

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeSam 31 Aoû - 12:36

J’ai du remonter un peu. C’etait Trop difficile. J’ai tenu pendant trois semaines. C’etait Trop. Les effets secondaires étaient violents. Et là encore, je me demande si j’ai suffisamment remonté. Je ne suis pas au top : insomnie, angoisse, perte d’appetit, picotement dans le corps, sensation de chaud/froid. Je suis épuisée. J’ai besoin de souffler. Je coupe mon cachet donc ce n’est pas précis. Je dois être à 2,5 mg. Je ne peux vraiment pas arrêter d’un coup. Mes diminutions sont petites à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 872
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 54
Localisation : Doubs

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeSam 31 Aoû - 13:25

Alors d'après ce que tu me dis, tu t'y prends mal: les diminutions doivent être hyper régulières. On ne coupe pas son cachet avec un couteau. On est au dixième de mg près. Il faut que
-tu te stabilises à une dose où ça va à peu près bien pdt 2-3 semaines
-ensuite tu te fais un programme pour diminuer.

Je cite les préconisations de ce site:

"Les travaux des spécialistes sur lesquels nous nous appuyons recommandent quelle que soit la métode utilisée (titration ou dilution de gouttes) de ne jamais procéder à des diminutions de plus de 10% de la dose en cours (c'est à dire la dose que vous prenez au moment où vous effectuez votre diminution et non la dose à laquelle vous avez commencé votre sevrage), chaque diminution devant être espacée d'un intervalle de 2 à 3 semaines.

Les symptomes de sevrage sous benzodiazépines/ anti-dépresseur à demi vie longue ne se manifestant généralement qu'au bout de 8 à 10 jours après diminution, il est fortement déconseillé d'effectuer des diminutions à moins de 2 semaines d'intervalle, car vous risquez une superposition des symptômes et des difficultés à vous stabiliser à nouveau.
Par ailleurs, il existe un risque d'entrée en tolérance très important au bout de 8 semaines de prise de toute benzodiazépine à la même dose. Par précaution, il est conseillé de ne pas faire de palier de plus de 4 semaines.
Si vous souffrez encore de symptômes de sevrage assez importants 4 semaines après votre précédente diminution (et à condition que celle-ci n'ait pas dépassé 10% de votre dose), il est conseillé de procéder malgré tout à une diminution très faible de l'ordre de 1 ou 2% de façon à éviter le risque d'entrée en tolérance.
En effet, toute diminution, même minime évite l'entrée en tolérance pendant au moins 4 semaines.

Il est recommandé de partir sur la base de 2 à 3 prises journalières et de procéder aux diminutions proportionnellement sur chaque prise.
C'est à dire que si vous diminuez de 10%, il conviendra d'enlever 10% à chacune de vos prises. Si vous diminuez de 5%, ce sera 5% qu'il faudra enlever sur chacune de vos prises.

Généralement, en début de sevrage il est préférable de partir sur la base de 3 prises journalières afin de limiter l'effet sédatif des benzodiazépines en journée et le placer préférentiellement le soir. Vous pourrez donc répartir votre dose journalière ainsi : 1/4 de la dose journalière le matin, 1/4 le midi et 1/2 le soir.
Il est possible aussi de répartir la dose en 3 prises égales 1/3 le matin, le midi et le soir, mais cette répartition sera plus sédative en journée que la précédente.
Puis lorsque l'effet sédatif de la journée ne se fera plus du tout sentir et d'autant plus si vous ressentez certains symptômes de manque en cours de journée, il conviendra de passer à 2 prises égales matin et soir.
Dans tous les cas, il est fortement recommandé de passer à 2 prises égales au lever et au coucher dans le dernier tiers du sevrage qui est souvent le plus délicat. Cela permet de garantir la meilleure stabilité de la concentration sanguine en benzodiazépines et donc d'éviter de stresser l'organisme avec des variations de concentration au cours de la journée.

Dans cette optique il est aussi conseillé de respecter des horaires assez réguliers pour vos différentes prises quotidiennes.

La plupart du temps après une substitution vous pourrez commencer avec des diminutions de l'ordre de 10% de votre dose en cours. Au fil du temps et en fonction de l'intensité de vos symptômes de sevrage vous pourrez être amenés à réévaluer la taille de vos diminutions à la baisse. Il ne faut pas vous en inquièter, ceci est un phénomène normal car la dépendance physique aux benzodiazépines est profondemment ancrée dans l'organisme. Il est parfois frustrant de devoir passer à des diminutions inférieures, mais c'est malheureusement la condition qui vous permettra de mener votre sevrage à terme. Vouloir vous obstiner à effectuer des diminutions trop mal tolérées par votre organisme risque fortement de vous amener à renoncer, les symptomes de sevrage devenant finalement trop intenses et insupportables.

Les personnes se sevrant directement de leur benzodiazépine d'origine ne pourront généralement pas procéder à des diminutions de 10%. Ce sera aussi le cas de certaines personnes même après une substitution. Dans ce cas, il sera indiqué de chercher quelle est la bonne taille de diminution pour commencer. Vous pourrez tenter une diminution de 5% et selon la façon dont votre organisme réagira, soit rester à cette taille, soit tenter un 7 ou 8%, soit éventuellement baisser encore un peu.

Les symptômes de sevrage peuvent aussi être variables d'une diminution à une autre sans que l'on puisse toujours le comprendre.

L'important est de rester à l'écoute des réactions de votre organisme qui vont vous guider au fur et à mesure de votre sevrage et orienter vos réajustements. Mais quelles que soient les modifications que vous ferez, il conviendra, comme pour la période de substitution de procéder avec mesure, c'est à dire de vous assurer qu'un changement est nécessaire, de ne procéder qu'à une seule modification à la fois, d'attendre le temps nécessaire pour en vérifier les effets avant d'en tirer des conclusions et surtout de procéder avec douceur pour les déplacements de dose d'une prise à l'autre.
Il vaut mieux aussi éviter de procéder à une modification juste après une diminution. Il est préférable d'attendre que l'organisme se soit adapté avant de modifier quoi que ce soit et éventuellement allonger la durée du palier si nécessaire."

Documente-toi, lis toutes les recommandations et lis aussi des témoignages de ceux qui sont dans ton cas. C'est ainsi qu'on y arrive.
J'ai l'impression que tu n'as pas fait de substitution ?

Prépare-toi à faire une titration de ton produit s'il n'est pas en gouttes.
Cordialement.


Revenir en haut Aller en bas
Enmoderambo



Messages : 12
Date d'inscription : 26/02/2019

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeSam 31 Aoû - 14:09

Il existe en gouttes mais je ne trouvais pas cela très pratique. Je vais y passer. Je voudrai déjà retrouver une dose de confort. Je ne sais plus quoi faire. Ça prend des années à ce rythme ?
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 872
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 54
Localisation : Doubs

sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitimeSam 31 Aoû - 16:01

Oui ça peut, ça dépend de la dose que tu prends. Pour moi ça a mis 1 an, mais je prenais une petite dose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




sevrage divarius / paroxétine Empty
MessageSujet: Re: sevrage divarius / paroxétine   sevrage divarius / paroxétine Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
sevrage divarius / paroxétine
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 10mois et demi et la tétine
» tétine nuk
» Fluoxétine?
» tétine pour s'endormir
» BB ne sait pas dormir seul le jour et sans sa tétine la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infos et entraide au sevrage des benzos : RESERVE AUX ACTIVISTES  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: