Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Drogbatus

avatar

Messages : 1216
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 30 Avr - 13:12

Essaie de reprendret u verra comment tu réagis y à pas d'autres moyen ou comme le dit colas patienter
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6767
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 1 Mai - 0:49

balour54 a écrit:
michel ton akathisie a duré combien de temps ?


Très très longtemps.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 1 Mai - 8:05

Tu lavais encore a 3 ans de post sevrage qd tes passé a la telé ?

Dis moi en année combien apres le post sevrage et arrete detre vague je veux ds reponses clair
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 1 Mai - 12:12

Drogbatus a écrit:
Essaie de reprendret u verra comment tu réagis y à pas d'autres moyen ou comme le dit colas patienter

surement patienter comme le dit colas ouai, qui est a 9 ans de post sevrage encore en train dempirer,

ya pu photo les seules personnes qui sont flingué cest des sevrages trop rapides qui n'avaient pas la génétique pour encaisser sa, quand je vois le nombre de succes story avec le 5% 15 jours, c'est affolant, j'ai fais la connerie de ma vie

Même des personnes au plus bas comme saber finissent guéris.

Toute la connerie de neuroplasticité cest de la connerie, les benzos et AD sa marchent pas comme ca, c'est pas tu aretes le medicament tu commences a guerir, les gens commencent a guerir au fur et a mesure qu'ils diminuent car les recepteurs saccomodent en mem temps.

LEs conneries de reactions des mois aprés et compagnie ont voit sa qu'avec des sevrages trop rapide et quand le medoc quittent le corps pour de bon ben c'est trop tard sa texplose a la geule 2 mois aprés et les recepteurs sont perdus

putin je maudis ces benzobuddies, je leur souhaite la mort, quesque jfou la comme sa 4 ans aprés putin mais cest inhumain jai vaicu tout sa pour rien, gratuitement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 6 Mai - 14:42

voila des nouvelles de saber qui etait sois disant flinguer par un "desherbant" qui flingue les récepteurs de mon cul et lui a troué les intestins après un sevrage lent a moins de 5%.


par saber Aujourd'hui à 12:37

Coucou

Merci à tout le monde pour vos messages de soutien. J'espère que vous allez bien.
Quelques nouvelles à un peu plus de 15 jours de post sevrage.
Il n'y rien à signaler je vais super bien, je suis redevenu à l'état d'avant.
Mon cerveau n'a pas été endommagé.
Bisous.


Voila, lui qui etais alité suicidaire completement deglinguer au début de son sevrage, la preuve irrefutable que le sevrage lent est ce qui sort les gens de cette merde.

Que tes conneries de desherbant cest de la belle merde , les seuls syndrome prolongé cest des gens qui font des sevrages a la con trop rapide et qui restent a attendre comme des cons les casos des forums anglais leur dire que seul le temps guéris.

Le temps ne guerie rien pfff
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1216
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 10 Mai - 21:23

jerome as tu toujours tes yeux qui piquent, lourd qui gratte ? avec le manque de sommeil les miens piquent fortement ... si oui quelle parade a tu trouvé ? j'ai ds gouttes donné par medecin mais c ridicule ne faisant rien du tout
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 25 Mai - 21:31

je suis quasiment a 4 ans de post sevrage, retourné bossé je ne sais pas comment il y a 3 semaines, dans un ancien boulot tranquil ou je connais tout le monde

Quelle horreur de constaté que mes symptômes ne partent plus, quelle horreur de constaté qu'il y a 4 ans je bossais sans aucune pression dans la tete sans derealisation sans anxieté sans insomnie sans rien, enfait avec le recul j'etais presque normale pendant mon sevrage lent apart pendant les quelques jours qui suivaient mes diminutions et cetaient normal.

J'aurais du finir comme saber qui na plus aucun symptômes a 1 mois d'arret, ZERO, NADA, pu rien, encore une belle preuve que le micro sevrage est la seule maniere de guerir de cette merde. Il etait suicidaire alité incapable de bosser, et finie avec ZERO symptômes en fin de sevrage, ces récepteurs se sont tous reguler au fur et a mesure.

Comme sa aurait été le cas pour moi car j'etais très bien en sevrage lent je travaillais a plein temps.

Je suis ecoeuré, depité, aller travailler me deprime encore plus car je me rend compte a quel point j'ai de grave sesquelles

Ce blog de lotre timbré daurele etait la pire chose sur laquelle je puisse tombé, jai detruit ma vie pour etre tombé sur le blog dune degenerée mentale et accelerer mon sevrage !!! cest purement iréelle, incroyable, qui fait ce genre de connerie ?

Tout le monde que jai connue forum therese a guerie avec ce meme sevrage que je faisais deja moi meme avant de parler a qui que se soit, et je naurais jamais du commencer a parler a qui que se soit

Cest inhumain davoir foutue ma vie en lair en voulant essayer de trouver des gens qui vivaient ce que je vis !! Pourquoi faire? Pourquoi jai été foutre le nez sur internet alors quil me restait plus que 6 mois de sevrage lent et que jaurais fini guerie comme saber et tout lmonde qui a fait le micro sevrage ???

cest terrible, si jeune javais tout pour men sortir, et internet ma ruiné
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1750
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 26 Mai - 13:27

salut confrère en souffrance

la seule réponse à tes questions, je la donne dans mon site, les séquelles existent , peuvent être constatées après des années, la neuroplasticité existe mais a des limites, que ce soit pour un avc ou un empoisonnement, le sevrage lent n'est qu'un paramètre parmi d'autres, certains forums veulent faire croire que tout le monde guérit ou qu'ils ont la solution universelle, c'est des balivernes bien présentées et pour cela ils virent discrètement tous les opposants et échecs, les psychotropes n'ont jamais rien guérit mais on le fait croire, ce sont de vulgaires anesthésiants, des pesticides, des extraits de champignons hallucinogènes ou de venin, des colles, des acides, du vernis, rien de super scientifique, ils soulagent d'un côté et détruisent des nouveautés de l'autre
même ceux qui disent qu'ils s'en sont tirés ont des séquelles, plus légères, ils s'y adaptent  car c'est  des lésions mineures par rapport à d'autres qui ont des lésions nerveuses majeures qui handicapent
tout cela ne sont que des constats

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 26 Mai - 15:34

tu racontes nimporte quoi, tout les sevrages lents qui ont suivis les diminution en dessous des 5-10% depuis 2014 sur le forum therèse ont tous gueris sans aucune sesquelles, et je peux te faire la liste exacte je connais tous leur histoire.

alexandrineespoire
antonin
fanfan
audrey
corinne pierette revenue faire sa succes story = 0 symptomes tout n'est pu qu'un souvenir
achimboldo = 0 zero symptomes
mjp = 0 symptomes
xavier = 0 symptomes
gregory sodad = 0 symptomes
therese = 0 symptomes
batixfael = 0 symptomes
antonin 33 = 0 symptomes
batman = 0 symptomes apart fatigue legere
SABER = 0 symptomes
NADEGE = 0 symptomes, pu rien
lorri = fin de sevrage pu rien, travail a fond, sport a fond, pu que des merdes residuels auquelle elle porte pas attention
vitol = pu rien zero symptomes mieux que jamais
phileo = pu aucun symptomes revenu faire un bilan a 1 ans de post sevrage, pu rien, nada, completement oublier ce qui sest passé
mirza = aucun symptomes tout va bien
soleil radieux = tout va bien pu rien zero symptomes
abdell = pu aucun symptomes apart un peu de depression probablement pu du au sevrage vu quon le connait pas
skywalker = aucun symptomes apart un peu de depression propbablement pu du au sevrage vu quon le connait pas non plus
jmarc = pu rien zero symptomes
naima = pu rien tout va bien
ninon = pu rien tout va bien
carolette = pu rien
lalja = pu rien
punchy = pu rien

Et surement d'autres encore, Faisons le compte c'est uniquement sur le forum therèse, sevrage lent normal respecté , ce qui fait un total de presque 30 personnes gueries avec pu rien depuis 2014,

En comparaison a sa, parmis les 20-30 personnes de benzobuddies en arrets rapide qui n'ont pas respecté la regle de diminution, et bien je n'ais vu aucune succes story, AUCUNE sur les 20-30 personnes que j'ai suivi depuis 2014.

pffff ya pas de blablabla de colles de vernis de champignon de merde, tu comprens vraiment pas que tout reside dans un simple equilibre entre les neurotransmeteur exitateur et les inhibiteur qui maintienne lequilibre des syteme para et sympathique. Et cette equilibre ne revient qu'avec un micro sevrage pour les gens sensibles.

La jana a guerie comme ca, les seules persones que j'ai vu guerir sur benzobuddies ont fait des sevrages soit Ashton, soit plus lent. Tout les autres rapides ont encore des sesquelles des années aprés. LEs micro sevrage ZEROS, TOUS REVENUS EUX MEME

Le voila le constat, les chiffres parlent deux meme

jaurai du guerir comme tout lmonde et jme retrouve flingué à cause dune bande de pute sur un forum de merde
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Sam 26 Mai - 15:37

tu veras que meme ce cher LOUIS qui croit qu'il est flingué avec ces conneries ben reprendre sa lui aura sauvé la vie parce que meme si la il galere un peu avec ses 2-3 nuti dinsomnie ben le coco avec son sevrage de 2-3 ans il sera encore mieu que toi tu ne l'es 10ans aprés.
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1750
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Mai - 11:35

ta liste est bien, mais ce n'est que du virtuel, des suppositions, et de plus tu n'as jamais fait la liste de ceux qui ne sont pas guéris, qui ne donnent plus de nouvelles ou même aujourd'hui attendent , il faudrait inclure les échecs qui ont conduit à la m ort sur le forum bleu(qui n'en est pas responsable)malgré les infos du forum et le sevrage lent

à un moment, les années passant, je n'allais plus sur survivingantidepressants pendant de longues périodes, surtout je ne postais plus, puis j'ai trouvé des personnes de bonne fois qui ont parlé de moi en disant que j'étais surement guérit et vivait ma vie,
donc je me suis senti obligé de remettre une mise à jour sur mon compte comme quoi je souffrais toujours
et mon amie de Lille, le forum paxilprogress qui a fermé depuis l'a mise dans la liste des success story, alors qu'elle est comme moi, naze et ne donnait plus de ses nouvelles
un autre ami de los angeles, qui était totalement out pendant des années avec akathisie, et cie, a disparu de la circulation, on va aussi dire qu'il est guérit parce qu'il arrive à sortir de chez lui

tu fais du tord aux personnes en souffrances en clamant partout que tout le monde a guérit avec un sevrage lent à part toi,
tu devrais aussi faire la liste des personnes qui galèrent à ce jour sur le forum ou qui ne viennent plus ou ont été éjectées, d'ailleurs si tu ne faisais pas tes manips informatiques il y a longtemps que tu serais considéré comme guérit et ne venant plus sur le forum bleu
de plus une fois parti du forum, cela ne veut pas dire qu'ils sont au top, ils peuvent avoir des séquelles et vivre avec, tu as bien des séquelles 3 ans après, pourquoi pas les autres, tu n'es pas pire qu'eux

tu te complais à dire que tu es le seul,
non, il y en a d'autres comme toi sur le forum bleu, sauf qu'ils sont plus discrets ou ne veulent pas se faire éjecter car ils ne connaissent pas les manips informatiques comme toi pour revenir


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Mai - 12:32

lol ya aucune supposition dans toute cette liste chaque personne de cette liste est inscris depuis des annees sut le forum avec un suivi dune trentaine de page de message depuis leur arrivee sur le forum jusqua le quitter avec tout les symptomes quil decrivaient dans leur post pendant des annees ont disparue.

je connais chacun de leur histoire je les ais vu arriver mal survle forum et partir en etan plus fort quavant.



sinon ya aucune manip informatique apart recreer un compte avec une autre adresse email
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1216
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Mai - 17:05

Tu oubli qq chose j'ai un neuroleptique en plus ...
. C'est loin d'être tt rose
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Mai - 19:04

peu importe ton neuroleptique en plus tu es stabilisé et vie normale, tu n'as plus que quelques jours d'insomnie pendant tes diminutions qui sont completement normales et tu crois que ca ne l'est pas, pourtant si , tout le monde en sevrage a des symptômes et toi tu nas que quelques jours d'insomnies, si tu parcours certains autres post sur le forum therese certans ont des sympptomes pire que sa genre une anxieté de fou une agitation une incapacité a faire du sport et compagnie,

Toi tu dors maintenant tu fais meme du sport deux fois par jours jai déjà lu 2h de velo ? mec excuse moi mais si tu peux aller a la salle de sport ben tu peux travailler

Pendant mon sevrage lent je travaillais a l'usine en faisant 4 nuit blanche par semaine et en plein sevrage, et cetait tout a fait gerable et j'avais bien plus de symptômes physique que toi puisque j'etais en plus agraphobe et je pouvais meme pas faire de sport

Donc tu crois que tu es dans une salle situation mais ta reprise ta sauvé la vie, le neuroleptique aussi, et maietant ton sevrage lent va te la sauvé aussi et tu vas guerrir sous les yeux de ce cher colas qui va enfin comprendre que seul les personnes qui ont respecté se sevrage lent sen sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1216
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Mai - 19:22

Si j'ai bien compris les "palliers".

La SS m'a mi en invalidité2nd cat et la prévoyance cadrr me verse une pension.
Je dit pas non ! Ça me permet moins de stress externe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Mai - 20:35

quel stress extreme ta pas dagpraphobie pas de panique pas de derealisation aucun symptome apart de linsomnie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Mai - 21:33

l'exemple de nadege et ses plus de 10 ans de benzos seuvré a 5% et qui finie avec zero symptômes après 10 ans de desherbant et de colle de mon cul n'ont pas suffit a ouvrir les yeux a ce cher colas.

Il faut en plus cité l'exemple de ce bon vieu saber qui croyait encore qu'il avait chopé la maladie de lyme pendant son sevrage comme le jeune nicolas qui s'était suicidé, et finir guéri a 300% avec pu aucun symptômes du tout en fin de sevrage au final, sacrés desherbant une fois de plus qui a troué les intestins et les cellules de ce pauvre saber qui maintenant pauvre de lui profite de sa vie plus que jamais et ne souhaite plus qu'oublier cette parathese de sa vie.

Il faudra surement l"exemple de ce bon vieu LOUIS qui était encore completement suicidaire ya quelques temps a ne plus dormir et qui maintenant dors bien et se la coule douce a la salle de sport en invalidité stade 2 dans un petit sevrage confort qui semble tellement difficile a gerer qu'un simple retour d'une ou deux nuit de 4h pendant ses paliers de diminution le mete en totale panique au point de venir poster si il doit changer ses pourcentage. Sa doit etre sacrement difficile !

Encore un qui va avoir le temps de finir son sevrage et finir completement guerie fonctionel, qui va reprendre le boulot dici peu tellement il va sennuyer a force de se la couler douce en malade et voir quil va de mieu en mieu, et qu'une reprise aura sauvé, que reprendre un medoc dont le sacrés michel disait encore que sa allait le tuer de reprendre encore plus de medoc alors que pendant que ce bon vieu michel souffre depuis 10 ans ben ce cher Louis se la coule douce en salle de sport 2 fois par jour avec comme seul symptome désormais une nuit de 4h pendant 3 jours après ses diminution qui se résolvent en 2-2 au 11eme jour.

Et bien, quelle souffrance se sevrage lent, ce desherbant fait de tel degat quand on les arrete comme il faut que tout le monde en sort plus fort qu'avant, apart les potes de ce bon vieu colas et moi meme qui ais ecouté tout ces casos des forums anglais de merde et leur mentalité de la meme generation que michel et les pote a colas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Dim 27 Mai - 21:42

le fameux on sert les dents et on patiente seul le temps guéris des fameux vétérans de mon cul de l'ancienne generation qui sont tous a 6 10 ans tous flingué," jvais pas refoutre dans mon corps un cachet qui m'a flingué blablabla" le corps sait ce qu'il faut faire pour guerir seul le temps gueri blablabla,

le forumde therese a sauvé plus de personne que j'en ais lu en 4 ans sur benzobuddies et survivingantidepressant les deux forums reunies en suivant le micro sevrage,

38 success story, tous verifiable, toute fiable, des gens inscris depuis leur arrivé qui se sentais creuver ou avoir la maladie de lyme come saber, toute repartie des années après completement guérie, sans séquelles aucune,

meme saber l'a dit a 1 mois de post sevrage " je suis redevenue la personne que j'etais avant, mon cerveau n'a pas été endomager je n'ais absolument rien du tout ".

Voila, comme corinne pierette, comme nadege et ses 10 ans de prises, comme therese, comme tous enfait

voila ce que sa ma couté decouter une bande de degeneré mentale sur un forum anglais, ben cest simple finir comme eux enfait, tous ces bandes didiots sentrainent tous dans leur chuttes, cest marant comme tu te met a croire une personne completement flingué te dire que seul le temps guerie, alors quelle est meme pas guerie elle meme.

Voila comment jai ruiné ma vie, en lisant un blog, et en minscrivant sur benzobuddies alors que tout lmonde chez therèse mavait prevenue que je finirais prolongé si je ne refaisais pas un sevrage lent, je n'y ai pas cru, j'ai preferer croire des blaireaux anglais me dire que l'accute phase durait 3 mois peu importe la violence des symptômes et qu'il fallait serer les dents, voila
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6767
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 28 Mai - 1:51

balour54 a écrit:
ta sauvé la vie, le neuroleptique aussi,

Tu racontes n'importe quoi !
Comme d'habitude....
Il n'aurait jamais du toucher au neuroleptique.
Personne ne devrait jamais toucher a de telles saloperies !!!
Mais, bon...il faut bien faire avec, maintenant.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 28 Mai - 7:49

ouai sauf que michel ben louis y va guerir sous tes yeux grace a sa et son petit sevrage lent pendant que tu va rester flinguer grace a cette mentalité qui est la meme que celle des forum anglais de merde qui ont ruiner des milliers de vie avec leur conseil de merde
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1750
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 28 Mai - 10:20

bonjour à tous,

saber a pris un psychotrope pendant deux mois il me semble, bon, il a mal réagit comme beaucoup, mais ce n'est pas étonnant qu'avec le temps et un sevrage lent classique qu'il soit revenu à lui
le produit n'a pas eu le temps de lui abîmer gravement les neurones, heureusement pour lui,

il y a énormément de cas comme lui, success story qui ont pris 1 an, 2 ans et ont très bien récupéré

pour les autres c'est moins évident, comme toi qui a très mal réagit et est toujours en galère,

ceux comme toi , bien qu'ayant pris peu de temps, avec la réaction adverse, le choc a bloqué beaucoup de choses et reprendre , sevrer lentement ne leur est d'aucune aide

maintenant il ne faut pas oublier qu'avec les psychotropes, on ne doit dire qu'on est tiré d'affaire qu'après une période estimée à 3 ans, car des rechutes, il y en a, des vagues terribles qui arrivent à 2 ans, 3 ans, 4 ans

ce n'est pas parce que tu es sevré et 2 mois en post-sevrage, que tu as gagné la bataille
mais je pense que tu as beaucoup de connaissances sur le sujet et aussi de sérieuses lacunes sur comment tout cela marche et est persuadé que tu as fait le tour de la question et détient la réponse universelle,
et là ce n'est pas le cas, ton manque d'ouverture t'empêche d'avancer dans la compréhension des phénomènes et tu ressasses constamment les mêmes bêtises qui ne te font plus avancer et t'enferment dans un savoir erroné pour parler amicalement

si tu étais aussi fort que tu le prétends, donne ta solution pour toi , tu es dans l'inconnue totale, reprendre, pas reprendre et tu ne sais même pas ce qui t'es arrivé
on peut juste constater que tu es naze comme beaucoup et impuissant
tu ne fais que prendre les sevrages et les cas faciles pour dire regarde, je sais tout , ils sont guéris
mais les cas comme moi ou toi, tu n'y comprend rien, n'as aucune porte de sortie comme nous

tu ferais mieux de te pencher comme je l'ai fait sur les syndrômes prolongés, comment on y tombe et comment on s'en sort au lieu de t'occuper des cas faciles qui n'ont pas de problèmes, cela te serait plus utile

car tu te mets constamment dans la catégorie des sevrages faciles qui s'en sortent, alors que tu n'en fais pas partie du tout, tu es dans le trou des prolongés, inutile d'essayer d'aller chez les success storys , tu n'en fais pas partie, occupe-toi des syndrômes graves prolongés au lieu de t'ocupper de ceux qui n'ont plus de problèmes ou n'en auront jamais, les faciles

tu veux à tout prix te retrouver chez les mjp, saber et autres de la liste que tu as faite,
mais tu peux toujours chanter ta théorie universelle pour les autres, toi tu fais partie de notre club, et bienvenue chez nous

Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1216
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 28 Mai - 10:21

Le neuro m'a permis de dormir plus que 1h30 nuit avec un sevrage de 3 ans .... oui j'étais proche et j'ai fait une TS donc il m'à sauvé psychologiquement ! Mais c une drogue de merd à éviter ça c clair aucun neuro n'est conseillable
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 29 Mai - 6:54

lol le produit a pas eu le tempd de lui bouffer les neurones ta vraiment rien compris au psychotrope.

il en a pris en tout 25 mois avec son sevrage , reaction paradoxale et guerie avec un sevrage lent.

moi 20 mois au total sevrage niqué y me restait 6 mois je travaillais plein temps ben jorais ete gueri comme lui inévitablement Sans aller sur ces forum anglais de merde.

nadege 10 ans du plus puissant benzo a arroser ses neurones, guerie zero symptomes avec un 5%/15 jours.


benzobuddies une gonzesse 8 mois a 2mg valium dose ridicule arrer brutal jamais guerie 4 ans apres. le medoc a pas eu ltemps d'arroser ces neurones ? elle devait faire les 5% pour guerir a cause de sa genetique.

toi tu bossais encore tetais juste avec les effets secondaires encore moins pire que saber qui pouvait pas bosser ben mon cher ami un 5% 15 jour torais guerir peu importe ton age ou ton oseudo desherbant.

tu tes fait entrainer dans ta chute par les casos des forums et piur finir comme eux voir pire. comme moi.

alors que jorais fini mes 6 mois de sevrage jorai fini guerie pi rien connu de cette merde.

suffit de jeter un coup doeil sur benzobuddies tu tape sur le moindre post ou une personne dit quelle galere pour te rendre compte quelle vien de faire un cut beaucoup trop gros ou trop rapide au dela des 5% 15 jours pour voir apparaitre des symptomes intolerables.

cest normal detre mal en sevrage sauf que si tu fais 5% 15 jours ben tu guerie, si tu vas plus vite ben cest mort si ton corps lencaisse pas .

la delay reaction de mon cul des vagues a 2-3-4 ans cest encore une belle connerie qui ne se resume quaux sevrzge raoide qui empire avec le temps et qui subissent de plus ennplus de degat a cause du glutamate pu controler qui bouffz les nerfs. ou des prise antibiotique.


Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1750
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 29 Mai - 12:32

salut l'ami de galère,

si je te suis cela voudrait dire que l'on peut prendre les Antidépresseurs et anxiolytiques pendant des années et qu'il suffit de faire un sevrage ultra lent avec un départ de dose confort pour se sortir impeccablement et vivre sa vie sans séquelle

donc les psychiatres sont innocents et ne font qu'aider des souffrants, inutile de les diaboliser, il faudrait donc diaboliser les forums comme survivingantidepressants et benzobuddies qui propagent des méthodes catastrophiques et ensuite désignent les labos et psychiatres comme coupables

le monde à l'envers

et toute cette théorie est assénée comme vérité universelle par un pauvre gars qui ne s'en est pas sorti lui-même,

alors pourquoi tu critiques carole de suisse, je ne comprends pas, pourquoi par moments tu oublies tes vérités pour dire qu'un tel aurait dû être très mal et ne l'est pas et que tu ne comprends plus rien,
puis tu te ressaisi et repart à affirmer que le forum bleu est le seul à savoir ce qu'il faut faire et que toi tu sais tout,
et puis 1 heure après tu reviens poster en pleurant que tu ne comprends pas ce qui t'es arrivé, pourquoi toi, pourquoi tu as été vite,
et ensuite tu ne comprends pas pourquoi un tel a arrêté pire que toi et 3 mois après est guérit(et elle est où ta théorie du sevrage hyper lent? pour ce cas)

en fait, tu fais partie des gens qui ne savent pas grand chose sur le sujet à part répéter sans cesse que le sevrage lent fait tout


le sevrage lent a été découvert depuis des années par les premières victimes, ce n'est pas toi qui l'a découvert, tu ne fais que le perroquet

guéri et vient donner des leçons après

comment veux-tu qu'on croit quelqu'un qui a perdu la guerre contre les benzos et ads venir dire comment qu'il faut faire pour la gagner à coup sûr, que tu sais ce que t'aurais dû faire et bla bla bla

tu n'es qu'une victime avec des séquelles graves et qui tourne en rond comme ceux que tu critiques, moi benzobuddies et autres

va demander à Thérèse, carole suisse, tes gentils psychiatres et mjp et les bisounours ce que tu dois faire






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 29 Mai - 13:26

Theorie assené par la trentaine de success story forum therese ou les gens nont plus de sesquelle ainsi que par quelques un sur les forum anglais qui sont au niveau francais  et conaissent deja le 2%-5% et la tritation et commencent a mettre en garde tout lmonde.

tu tes tellment concentrer sur les syndtome prolongé que ta meme pas vu les autres guerir sans sesquelles et tes rester enfermer dans ta theorie du deserbant pendant que la jana retrouvait sa vie avec son micro sevrage

Et biensure que jen fais pas partie des success story jai ecouter les mauvaises personnes et forcement qd tu les ecoute ben cest trop tard ta déjà fini comme eux dans le culte du " le tempd gueri "

En attendant le cher louis pren tout droit le chemin de la guerison sous vos yeux en ayant repris un medoc et en appliquant les 2-5% tranquil.

Il a meme retrouver un bon sommeil au point de se pleindre mtn de 2 nuit de 4h lors de ses paliers et quil pourrait retourner bosser sans probleme mais préfère ce la couler douce en stade 2

Sacres desherbant qui a detruit les neurone de se pauvre homme qui en lissant son sevrage et en respectant les % et ses paliers redevient petit a petit normal
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» bébé 4 mois et demi, sevrage tétine et sommeil
» La petite que j'accueille a 2 ans et 3 mois
» insomnie depuis 1 mois et demi: sevrage zoplicone
» apres 4 mois de by pass
» Le travail: c'est la santé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de deux ou trois ans (12% des victimes, environ) et sevrages très difficiles-
Sauter vers: