Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 JE DEBUTE LE SEVRAGE

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Mer 25 Avr - 11:31

Bonjour,

J'ai eu un cancer du sein en 2005 (est bien guéri) mais j'ai subi je pense un gros traumatisme. On m'a donc mis sous antidépresseurs et anxiolytiques sans en connaître les méfaits. Depuis donc 13 ans je suis sous l'emprise de ces médicaments avec heureusement de grands moments sans Lexomil que j'ai pu sevrer assez facilement. Le Déroxat m'a aussi bien aidé. J'ai tenté plusieurs fois de me sevrer de celui-ci mais sans succès. Depuis janvier 2017 je suis encore en galère (Déroxat et Lexomil). Mon médecin traitant m'a depuis longtemps proposé de ma sevrer car le Déroxat ne me faisait plus rien au contraire et que je n'en avais plus besoin pas plus que d'un autre antidépresseur mais j'avais peur. Je suis actuellement suivi par une psychiatre qui est tout à fait d'accord avec mon médecin traitant. Je me suis donc décidée. Le 16 mars j'étais donc à 20 mg de Déroxat le soir et Lexomil 3/4 le matin 1/2 le midi 1/2 le soir soit 10,5 mg.
Aujourd'hui, je suis à 16 mg de Déroxat (dernière diminution le 16 avril - 2 mg) et 9 mg de Lexomil (1 seule diminution le 21 mars - 1/4 le midi). Je sais que je suis sur un forum de sevrage aux Benzo mais je crois savoir que le sevrage d'un antidépresseur est sensiblement la même chose sauf qu'il n'agit pas sur les mêmes récepteurs. Sur les conseils de mes deux médecins, je fais un sevrage très lent mais les symptômes sont quand même là en particulier grosses angoisses et tension nerveuse toute la journée. La dernière diminution Déroxat (9 jours) y est-elle pour quelques choses et dans quelques jours vais-je moins ressentir les effets du sevrage ?
Merci de votre aide
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Mer 25 Avr - 11:59

bonjour,

le principe du sevrage est très simple, diminuer très doucement pour minimiser les souffrances au maximum et aider la réparation,
si tu n'est pas bien c'est que tu vas trop vite, donc il faut attendre encore plus de temps entre les diminutions et diminuer plus les doses

la règle de base est de partir sur 10% de la dose précédente tous les 15 j, si on est pas bien du tout, on arrête et on fait moins que 10% et/ou toutes les 3 semaines

il faut élaborer son sevrage soi-même car les médecins vont trop trop vite, ensuite si cela existe en liquide, c'est beaucoup plus pratique
souffrir est normal, on diminue une drogue addictive, le cerveau réclame sa dose





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Mer 25 Avr - 12:16

Bonjour Colas,
Merci pour votre message

J'aimerais également savoir si je ne serais pas en tolérance du Lexomil ce qui pourrait provoquer mon mal-être ? En effet, j'en prends régulièrement environ depuis un an.

Lylycoo
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Mer 25 Avr - 12:41

la tolérance c'est quand tu en prends, tu n'as plus d'effet, mais si tu double la dose, tu as à nouveau un effet

ce qu'il faut peut-être c'est ne pas chercher des complications, décider qu'on veut se sevrer, choisir une molécule de préférence antidépresseur et finir par le benzo

mettre tout en oeuvre, savoir que cela ne va pas être facile et go, se servir des médecins pour les prescriptions et entamer sa longue marche vers le sommet de la montagne avec des règles simples, je suis pas bien, j'arrête, je fais le point, décide et repart, s'il faut repos, repos, puis on repart, les haltes n'ont pas d'importance, ce qu'il faut c'est atteindre le sommet en bon état, avec un sac allégé en lexo, déroxat et autres
et si on y arrive pas, on redescend et quand on aura décidé, on recommence avec l'expérience de la 1e fois, tout le monde peut arriver au sommet, chacun à sa vitesse
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6941
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Mer 25 Avr - 16:02

lylycoo a écrit:
Bonjour,
Le Déroxat m'a aussi bien aidé

bonjour et bienvenu sur le forum Smile

Les antidépresseurs n'ont jamais aidé personne, hélas.
Ce n'est qu'une illusion que les médecins t'ont mis dans la tête.
http://adsinefficaces.sosblog.fr

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Mer 25 Avr - 16:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6941
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Mer 25 Avr - 16:05

lylycoo a écrit:

Aujourd'hui, je suis à 16 mg de Déroxat (dernière diminution le 16 avril - 2 mg) et 9 mg de Lexomil (1 seule diminution le 21 mars - 1/4 le midi).

Il ne faut jamais faire deux sevrages en même temps, mais une molécule après l'autre.
Perso, je te conseille de commencer par l'antidépresseur.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6941
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Mer 25 Avr - 16:11

lylycoo a écrit:
Sur les conseils de mes deux médecins, je fais un sevrage très lent

C'est bien.

La première chose a faire, avant de commencer un sevrage, c'est de s'informer (sur internet) très très longuement sur la drogue et son sevrage.
Pour commencer, tu peux trouver quelques infos essentielles ici :
http://sevragead.sosblog.fr

La deuxième chose a savoir, est qu'il ne faut jamais faire confiance aux médecins en la matière.

bonne journée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Mer 25 Avr - 19:10

Bonjour Michel,

Je me suis effectivement très bien renseignée sur ces médicaments qui en fait ne règlent rien. Je connais bien le manuel du Professeur ASHTON.
J'ai surtout besoin de beaucoup d'encouragement dans ma démarche car il m'arrive de douter, d'avoir peur de ne pas y arriver.
Heureusement j'ai la chance d'avoir un mari formidable qui tient les mêmes propos que vous et qui me soutient. Mes deux médecins, psychiatre et généraliste comme je l'ai déjà dit sont en accord et ça passe très bien. Je pense aussi que le forum va m'apporter une aide supplémentaire.

Merci beaucoup

Lylycoo
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6941
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Jeu 26 Avr - 4:05

lylycoo a écrit:
Bonjour Michel,

Je me suis effectivement très bien renseignée sur ces médicaments.

bonsoir  Smile

C'est bien, car c'est très très important, même si il faut plusieurs mois pour s'informer.
Connaitre les dangers de ces poisons est aussi une motivation importante pour le sevrage.

bonne soirée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Jeu 26 Avr - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
colas

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Jeu 26 Avr - 12:17

bonjour,

vis-à-vis des médecins et psychiatres il faut tout de même être vigilants et toujours étudier ce q'ils disent ou prescrivent
perso j'en ai écouté un et cela m'a mis 13 ans sur un antidépresseur avec des séquelles aujourd'hui,
aujourd'hui cela aurait moins de chance de m'arriver
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Dim 6 Mai - 18:28

Bonjour,

lylycoo a écrit le 25 avril :

"Aujourd'hui, je suis à 16 mg de Déroxat (dernière diminution le 16 avril - 2 mg) et 9 mg de Lexomil (1 seule diminution le 21 mars - 1/4 le midi)."

J'ai eu des effets du sevrage notamment un regain d'anxiété et un manque de motivation, un peu de nausée et un peu mal à la tête en me levant le matin... Cela a duré plusieurs jours. Ca c'est estompé et depuis une bonne semaine tout allait bien. Partie dans le midi en vacances. En fin de semaine dernière j'ai ressenti une grosse fatigue mais pas de mal être. Mais sur la route du retour hier et aujourd'hui "le retour aussi de symptômes". Est-ce normal c'est montagnes russes pendant un sevrage ?

Merci de votre réponse, je suis un peu inquiète mais pas question de revenir en arrière.

Lylycoo
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6941
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Dim 6 Mai - 18:36

lylycoo a écrit:

"Aujourd'hui, je suis à 16 mg de Déroxat (dernière diminution le 16 avril - 2 mg) et 9 mg de Lexomil (1 seule diminution le 21 mars - 1/4 le midi)."

bonsoir

Il ne faut pas faire deux sevrage en même temps, mais l'un après l'autre.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Dim 6 Mai - 18:55

Merci Michel pour votre réponse,

Je me suis mal exprimée !

Je n'ai rien touché depuis le 16 avril ET je ne fais que le sevrage de l'AD comme vous me l'aviez précisé. Je veux seulement savoir si même après une période de bien être on peut avoir à nouveau avoir des angoisses sans avoir touché à quoi que ce soit ? Dois-je attendre encore pour diminuer ?

Merci

Lylycoo
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6941
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Dim 6 Mai - 21:06

bonsoir

Sur ce forum le tutoiement entre victimes est obligatoire Very Happy

Ok, c'est bien, j'avais mal compris.

Oui, il n'est pas rare d'avoir des variations, même si, en principe, c'est du mieux en fin de palier.

Pour la diminution, c'est surtout a toi de le sentir.

bonne soirée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Lun 7 Mai - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Lun 7 Mai - 8:55

Bonjour Michel,

Serait-il possible de transférer mon poste vers le chapitre antidépresseur ?
Je pense que j'aurais plus de réponse et d'encouragement.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6941
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Lun 7 Mai - 23:01

bonsoir Smile

Tu sais, sur les forums, il y a beaucoup de demandeurs et peu d'aidant.
Tout comme toi, la plupart des victimes n'en n'ont absolument rien a faire des autres.
Les victimes s'occupent avant tout d'elles même et encore....certaines ne prennent même pas de temps pour s'informer sur les poisons dont elles sont victimes.

bonne soirée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Mar 8 Mai - 11:59

Bonjour Michel,

Les forums ne sont-ils pas fait pour recevoir de l'aide ? Tu m'accuses de "je n'en ais rien à faire des autres" ???? C'est comme cela que tu comptes aider, réconforter "les victimes" ?
Je crois que je n'ai plus rien à faire sur ce forum qui est d'ailleurs plus ou moins anxiogène pour moi Evil or Very Mad !!!!

Lylycoo
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6941
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   Mar 8 Mai - 18:23

bonsoir

Ce forum est, avant tout, un forum d'entraide, pas un forum d'aide.
C'est aussi pour cette raison qu'il est nécessaire que les membres s'informent un maximum, afin de pouvoir aider les autres victimes.

bonne soirée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JE DEBUTE LE SEVRAGE   

Revenir en haut Aller en bas
 
JE DEBUTE LE SEVRAGE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tranquilisants,le bon sevrage ? sevrage hypnotiques
» Le manuel Ashton : guide du sevrage et le squelette dans le placard!
» Sevrage de psychotropes
» Sevrage ROHYPNOL et comment éviter les symptômes des effets indésirables
» Sevrage antidépresseurs : mode d'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: