Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage effexor et risperdal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaïa76



Messages : 5
Date d'inscription : 09/09/2017

MessageSujet: Sevrage effexor et risperdal   Dim 10 Sep - 1:18

Hello a tous, je voudrais dialoguer ici avec vous de mon parcours de sevrage qui encore a l'heure très présent
Je m'explique et me présente
Je suis une femme âgée de 32ans ,un enfant de 8ans et au chômage ..
Je vais expliqué en bref pourquoi en 2010 j'ai étais victime de ces médicament mais la et pas le but de re venir en arrière car j'ai encore cette grande colère que jamais j'aurais du prendre ce poison ..
On ma prescrit du effexor et risperdal car j'avais une phobie l'emetophobie "peur de vomir" depuis l'âge de 12 ans et a 25ans après a voir fais les démarche de me soigner après la venue de mon fils car cette phobie gâcher toute ma vie elle me rendais très anxieuse et déprime ,je fesais beaucoup de crise d'angoisse j'en avais marre d'être pas normal et de vivre cette souffrance du levée au couché
Bref j'ai étais hospitalisé en HP et commencer ce traitement
A l'époque je fesais confiance a la médecine et je me disait qui allait m'aider et que j'irais mieux
Mais j'ai eu du mal a accepter a prendre ces médoc vue que j'avais très peur des effets secondaires peur qui me fasse vomir ,mais au bout de quelque jour ça aller et je me suis dit ces bon
La seul chose que j'ai eu au 2eme jour avec le risperdal j'ai fais un malaise après avoir pris les guoutes au repas quand je me suis levée de table et allé fumé une clope je me suis senti partir et j'ai attrapé la blouse dune infirmière avant de tombée ..Legé malaise jetais consciente mais je ne pouvais plus bouger il mon ramenée dans ma chambre et se sont pas soucié pourquoi et le lendemain je reprend comme si de rien étais ..mais je n'ai plus eu de malaise ,resté 2semaine je voyais bien que j'étais dans les vapes avec tous ça ..il mon dit que CT normal et que mon corp devais s'habituer
je suis rentré a la maison et continué dans le déni total de se que aujourd'hui j'allais subir ..
Aujourd'hui je suis encore pire qu'il a 7ans
De 2010 a 2016 j'ai pris ma dose quotidienne et au final j'avais pas trop de symptôme grave pendant la médication c'était même mieux ma phobie et parti peu a peu mais j'étais toujours dépressif et anxieuse j'avais aussi développé des toc avant la prise qui on disparu aussi ,mais j'étais très fatiguée ,le soir après ma prise 30min après il fallait je dorme ,je pouvais plus faire de nuit blanche etc..par la suite aussi j'avais des sueur nocturne impressionnante le matin mon lit et mes vêtement étais trempé avec une odeur forte de sueur ,je transpiré aussi beaucoup la journée et obligé de prendre aumoin 3 douche par jours ..je bavé aussi toute les nuits et ça laissé des traces blanche sur mon oreiller ,j'avais aussi une salivation excessive quand je parlé ,sensations aussi par moment d'être dans le brouillard l'impression d'être pas connectée ou désorienté
Mais au niveau physique a part la fatigue ça allait encore ..je prenais quand une petite dose 1mg de risperdal 1/j et 75mg effexor 1/j
Mais bon j'ai quand même pue décroché un petit contrat de 2ans et allé travailler alors que avec ma phobie CT impossible .
Bref maintenant revenons au plus catastrophique moment que je passe actuellement
En 2015 j'ai voulu arrêter tous cela car je me sente mieux et aussi parce que j'ai commencé a avoir des problème gastrique ,mes selles étais pas normal enfin pour moi on connait un peu tous les changement de notre quotidien au niveau de cela .."lol" l'odeur étais pas normal souvent molle et je m'inquiète car jamais j'ai eu cela mes petite caca étais généralement au TOP j'en étais même fier lol
J'ai fais une prise de sang et j'avais des GAMMA !!!
Bizarre je ne boit pas d'alcool ..j'ai mit ça sur le compte des médoc ,me suis dit mon corps veut plus de ça stop fini marre de tous cela et je me sente aussi capable de pouvoir tous arrêté
Mais bien évidemment dans le déni total et mal informé et vue que mon d'oc généraliste voulais pas que j'arrête et bien j'ai fais l'ultime erreurs de les arrêter brutalement !!!
J'étais loin de m'imaginer que j'ai failli mourir...
7ans de prise et un cauchemar de plus
Revenir en haut Aller en bas
Gaïa76



Messages : 5
Date d'inscription : 09/09/2017

MessageSujet: Re: Sevrage effexor et risperdal   Dim 10 Sep - 1:31

J'ai arrêter en premier le risperdal et dans mes vagues souvenir vue que j'avais pas encore conscience que ça aurait être fatal ,après l'arrêt brutal je sais pas combien de jours ou semaine son apparue les signe de sevrage mais me rappelle que j'étais pas bien niveau foie estomac ,je roté de l'œuf ,j'avais un poid lourd sur mon estomac sensible ,plus d'appétit ..jusqu'au moment ou tous a commencé
J'ai passé 1semaine de vomissements intensif
Bon la pour le coup heureusement que ma phobie de vomir étais plus la 7ans en arrière j'aurais vue la mort !!!
Donc 1semaine de vomissement la nuit le jours impossible de dormir pire que une gastro !!
Des douleurs abdominal a tomber par terre impossible de d'être allongée ou debout sinon vomito
Revenir en haut Aller en bas
Gaïa76



Messages : 5
Date d'inscription : 09/09/2017

MessageSujet: Re: Sevrage effexor et risperdal   Dim 10 Sep - 1:39

je suis reste position assise au moins 2semaine jour et nuit ,les vomissements se sont arrêté progressivement mais pas les douleur abdo qui sont resté au moins 1 mois !!!
Le pire dans tous cela c'est que je réalisé pas du moins fesait pas référence au sevrage du risperdal que j'avais arrêter ,j'ai réalisé bien après sur internet ..
Donc bon maintenant avec le recule de 1ans et 3mois d'arrêt que j'aurais pue en crever!!
Avec tous cela 1mois de douleur abdo et même avec spasphon ect rien ne changé ,je manger plus ,plus d'appétit je fesais 65kl en l'espace de 4mois j'ai perdu 20kl je suis arrivée a 45kl ..
Les médecins comprenais pas j'avais plus de douleur abdo mais des coliques de l'eau puis normal un peu molle avec toujours cette odeur de mort comme si mes intestin étais pourri
Revenir en haut Aller en bas
Gaïa76



Messages : 5
Date d'inscription : 09/09/2017

MessageSujet: Re: Sevrage effexor et risperdal   Dim 10 Sep - 1:40

je m'en sortais plus j'imaginais déjà que j'avais un cancer ou autre je commencer a devenir parano
Donc j'ai arrêter en avril 2016 le risperdal
Et vue je comprenais pas encore pourquoi j'ai refais la folle et j'ai arrêter le effexor fin août 2016 donc 1ans maintenant et donc 4mois après le risperdal
Malgré mes 45kl et ma faiblesse et mon déni total j'ai aussi arrêter brutalement effexor
Heureusement pour moi que le effexor a étais plus "cool" je n'ai pas eu cette folie intestinal ou j'ai cru pas revenir..
Je me souviens que j'avais un TIC TIC qui résonné dans ma tête quand je me concentré ou cligne des yeux grande fatigue en plus du riperdal de 4mois seulement de sevrage ,un total brouillard je fesais que dormir et dormir impossible pour moi de faire une simple tache quotidienne comme le ménage ou me lever accompagné mon fils a l'école ..6mois écoulé entre les 2 et toujours les intestins en coton qui mon amenée a faire des examens gastroscopie/colposcopie RAS scanner abdo RAS ,prise de sang bilan complet RAS même les gamma étais plus la ,le d'oc toujours aussi raffiné me dit que je devrais reprendre mes médoc car cela et du au stresse blabla bien évident que je sois angoissé et de nature anxieuse depuis l'enfance et avec tous se que j'ai eu a subir en 6mois normal que je fatigue mais au fond de moi je savais que j'étais pas dépressif et que ma phobie qui a gâcher ma jeunesse étais plus et que maintenant CT mon corp qui me jouer des tours et c'était cela maintenant qui me déprimé ..
Bon vue que mes examen étais normal ,ma tête me disait quand même qui a un truc qui va pas
J'ai laissé passé le temps en espérant que un jours j'irais mieux ..
Mais non ça continue encore et la j'ai vraiment commencer à devenir parano au bout de 8mois d'autres symptôme sont venu
Donc 4mois a l'arrêt du premier et 4 le second
J'ai commencé a avoir un état grippaux ,des frissons par tous fatigue extrême il y a que de mon lit que jetais bien et le lendemain plus rien ..et puis rebelotte comme cela jusqu'à mars 2017 .mais pas que ça ,je retrouvé pas mon poid toujours entre 45 et 48 car un truc hallucinant je perdait en une nuit des fois 3kl,quand les symptôme grippaux revenait ..écoulement de nez ,pied et main glacée ,tremblement intense dans tous le corps ,plus aucune force ,courbature ,mal par tous ,mes os qui craque dans tous les côtés ,raideur ,mal de tête mais pas trop ,les oreilles bouché mini acouphène avec des période mieux et tous re venait ,vertige,je me cogne de par tous, tête qui tourne ,a ce moment j'ai paniqué en plus de cela jetais au plus bas moralement ,agressivité ,irritable ,coup de grosse colère bref la total ..et puis dans ma vie perso j'avais aussi des problèmes problème d'appartement ou la moisissure c'est installé par tous a cause de la VMC qui marchait plus pendant 6mois un enfer!! Ajout de amalgames dentaire
Dans me tête tous c'est enchaîner je savais plus quoi pensé vue que mes symptôme empire ,es que j'étais empoisonner avec la moisissures ?? Es que j'avais du mercure ???lol j'ai pas arrêter de regarde internet me documenté et j'ai appris beaucoup aussi sur le sevrage lent qui ma rassuré en premier temps mais ou j'ai encore du mal aujourd'hui ..vue que tous les événement sont arrivé en même temps..
Maintenant je doit avouer que niveau état grippaux et que j'ai oublié de dire que pendant cette période j'ai eu une toux chronique qui a duré plus de 6mois et extinctions de voix encore aujourd'hui que il y a de l'amélioration ,j'ai moins de frisson ,moins les mains froide plus de écoulement de nez mon appétit et revenus un peu mon poid mieux 51KL
J'ai oublier un symptôme important aussi avant l'État grippal ,j'ai fais une ou deux attaque de panique jamais fais avant ..et généralement a l'extérieur CT horrible je voulais fuir ,mais impossible ça monté des pied jusqu'à la tête et je me force a pas tomber le coeur qui tapé vite ,mes nerf étais a vif et dans ma tête quesqui m'arrive
Maintenant au bout de 1ans et quelque moi d'arrêt brutal des symptômes d'avant on disparue ou presque pour laissé place a d'autre ..
Aujourd'hui je suis toujours fatigué ,des le matin même après avoir dormi 12h ses comme si j'avais pas dormi ,toujours tremblement en cas de stresse
Mais le pire maintenant se sont mes muscles ,mes os ,ça craque vraiment partout ,des courbature sans efforts ,des trèssautement par tous dans le corps comme sur la paupière ou spasme sur tous dans les mollet et bras ,sensations de bête qui cours sur mes jambes ou comme si on me frotté ,sensations de brûlure ,engourdissement fourmis dans certaine positions ,décharge électrique et toujours irritable même pire j'ai l'impression de devenir folle et je vous parle même pas de se que je fais subir a mon entourage je suis devenu complètement parano et hypocondriaque
En ce moment je m'imagine avoir la maladie de lyme ..1ans et 3mois que ça dure je devient folle !!! Et pourtant ai fond de moi quand je regarde il y a 1ans des symptômes sont quand même parti ,mais quelque fois rechute intense qui me douté ..j'ai peur d'avoir une maladie grave peur que ça s'arrête jamais
Je voudrais juste pouvoir vivre normal au moins pouvoir faire les chose banal normalement sans être si fatigué moralement et sur tous physiquement
Désolé pour tout c'est détail et pour mon pavé qui semble confus
J'ai certainement oublie plein de chose mais c'est déjà assez
Merci de me lire et essayer de me rassuré
Oui j'ai fais une grosse erreur de arrêté brutalement
Je suis encore en vie
Tous cela va t il un jours s'arranger ??
Ou ma vie et foutu
Je sais qu'il t'a du travail a faire mais ma paranoïa sur le faite que j'ai une maladie sur tous celle de lyme me terrifie
Merci
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6130
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage effexor et risperdal   Lun 11 Sep - 7:05

bonjour et bienvenu sur le forum Smile

Si cela doit te rassurer : tes symptômes sont bien des symptômes de sevrage et pas une autre maladie.
Tous les jours, il doit y avoir des gens comme toi, qui stoppe brutalement, sans rien savoir.
Tous les jours il y a des milliers de personne qui font ce qu'il ne faut jamais faire : confiance a un médecin !
Tu n'es donc pas un cas, nous le sommes quasi tous ici.

Mais, dans ton malheur, tu as beaucoup de chance :
1) tu dors et je te jure que c'est important.
2)tu t'es informé sur internet et tu connais la vérité, au moins en partie

Non, ta vie n'est pas foutue, car tu es jeune Smile
Même si c'est vrai que ton rétablissement peut prendre un certain temps.

bonne journée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Gaïa76



Messages : 5
Date d'inscription : 09/09/2017

MessageSujet: Re: Sevrage effexor et risperdal   Ven 15 Sep - 22:21

Merci Michel ,tu rassure beaucoup ,comme tu dit j'ai de la chance pour dormir lol il y a que ça que je fais de mieux justement beaucoup plus depuis les symptômes ..et pour ce qui es des renseignements sur internet ,merci Google car sens lui beaucoup de personne deviendrai fou surtout que nos cher médecin savent rien ,y'a des fois je me pose la question si il ment ou sont dans le déni total ...bref a chaque fois que je leur dit moi je suis sur que c'est vos médoc qui m'ont rendu comme ça il nie ,que ça soit médecin généraliste ou psy ..la réponse et la même il disent justement que c'est ma dépression ou je suis bi polaire ou anorexique ou même skyzo et c'est ma maladie mental qui me donne ces symptômes ...et me favorise a re prendre mes médoc ..bref j'ai rien de tous cela ,ils acceptent pas que ce soit l'arrêt tout simplement ,mais quand on passe par la jamais un médecin pourras me faire avalé une pilule maintenant que je c'est que tous ça et du poison !!! Société de merdoume ...
En tous qu'à on auras bien appris la leçon et quand j'irais mieux ,j'irais affronter la vie plus forte que jamais et mettre en garde les gens de c'est produit toxiques !! surtout si c'est juste une histoire de dépression ,avec mon expérience j'ai aussi appris que ma phobie d'enfance a été dur mais je sais que les médoc on rien fais ,c'est mon expérience de vie qui a conduit a ma guérison et nullement leur cachet ..des fois il faut laissé les chose se faire seul ,nos ancêtre le savait bien ..le futur nous conduit a l'échec trop de pouvoir et d'argent a gagner
Bref nous tous ici nous avons un combat plus que les autres car nous somme les plus fort et nous allons Gagner la vie a besoin de nous

Bonne soirée et merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage effexor et risperdal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage effexor et risperdal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Imovane et sevrage
» Diagnostic établi : je souhaite témoignage Merci Dépakote Effexor LP et Benzodiazépine
» Difficultés sevrage Zolpidem
» sevrage ad !!!
» Efficacité de l'effexor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages difficiles-
Sauter vers: