Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage Solian 200 mg (1/jour) depuis 25 ans

Aller en bas 
AuteurMessage
Huguess



Messages : 3
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Sevrage Solian 200 mg (1/jour) depuis 25 ans   Dim 25 Juin - 5:36

Bonjour,, je m'appelle Hugues et cela fait 25 ans que je prends du solian à raison d'un comprimé par jour de 200 mg
à 22 ans j'ai été diagnostiqué d'un tas de maladie de troubles psychotique, dont skyzophrènie, psychose, et beaucoup d'autres...
Aujourd'hui je suis heureux, je n'ai jamais vraiment cessé d'être heureux dans ma vie d'adulte handicapé. j'ai mon permis de conduire et j'ai conduit 20 ans durant, là je n'ai plus de voiture car je manque de moyens financier. étant jeune je voyais des êtres de lumières. aujourd'hui encore, mais c'est vraiment plus rare, il m'arrive d'avoir une hallucination. très rare. j'ai écris 7 recueil de nouvelles mi fantastique/sf/fantaisie, et je dessine avec tablette graphique sur pc. mes délires de jeunesses, doux delires, mes quelques halucinations, tres belles, m'ont inspirer l'écriture d'histoires.
aujourd'hui j'ai du mal à m'exprimer oralement, je perds souvent le fils de ce que je veux dire, je cherche mes mots, des mots qui sont cependant usuels et communs. je suis et j'ai toujours été fragile émotivement/psychologiquement. avant le diagnostique de ma maladie j'étais connu pour être artiste, poète. je le suis toujours. je ne pense pas être plus malade que cela, je pense que mon delire était pour moi une façon de ne pas accepter une societé qui banalise la vie. une societé terne que je découvrais à mon entrée dans le monde professionnel. je pense que je me suis réfugié dans un delire a ce moment là. j'ai des souvenir de ce délire, je voyais des hallucination fortes en lien avec l'amour et la peur. beaucoup avec l'amour, et le sentiment d'une séparation cruellle d'avec le monde de l'enfance.


je vais bien, même si j'ai des bas parfois où mon humeur est difficile pour les autres et pour moi aussi.
j'ai tenté de réduire ce medicament, j'en été arrivé à un quart au bout de un an et demi, mais une rechute m'a fait reprendre les 200mg par jour.
cette rechute fut de ne plus savoir m'empêcher de pester seul chez moi, contre des proches, contre les injustices dont j'ai été victime, contre mon voisinage. j'ai su cependant garder cette rechute à l'écart du regard des autres, je ne veux plus refaire de l'hopital psychiatrique. Ce fut une rechute difficile jusqu'à ce que je me rende compte par moi même qu'en reprenant le solian à hauteur de 200 mg par jour tout revienne dans l'ordre . Mon humeur redevint alors plus calme et je savait à nouveau resté serein dans ma solitude.
cela fait un an que je suis à nouveau à 200 mg par jour.

je n'ai pas trouvé le solian parmi la liste de psychotrope comportant des benzoï-quelque chose sur votre forum

mais je pense qu'il en contient, voici sa composition chimique :

Classe thérapeutique
Neurologie-psychiatrie
Principes actifs
Amisulpride
Excipients
Chlorhydrique acide (E507),  Parahydroxybenzoate de méthyle (E218),  Parahydroxybenzoate de propyle (E216),  Potassium sorbate (E202),  Eau purifiée,  Gesweet : Saccharine sodique (E954),  Sodium gluconate (E576),  Gluconolactone,  Arôme caramel : Tonka,  Vanilline,  Benzaldéhyde,  Acétylméthylcarbinol,  Gamma décalactone,  Delta décalactone,  Acétique acide (E260),  Butyrique acide,  2-méthylbutyrique acide,  Ethylique alcool ester,  Cinnamique alcool ester,  Propylèneglycol (E1520),  Ethylique alcool
Statut
Médicament soumis à prescription médicale



Je souhaiterai connaitre des personnes qui ont réussi à se sevrer de ce médicament afin qu'elles m'apportent leur lumière avant que j'entame ce sevrage à nouveau. merci.

Voici quelques illustrations de mes écris, pour le plaisir (tous mes dessins sont protégés en droit d'auteur sur le site dépotnumerique.com, je dit ça car c'est important pour un artiste de protéger ses créations.) :
https://imgur.com/a/56trr

Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Sevrage Solian 200 mg (1/jour) depuis 25 ans   Dim 25 Juin - 14:39

Bonjour Hugues

Je te souhaite la bienvenue sur le forum Wink

Comment as-tu diminué ton médicament, par quart c'est ça?

Je ne connais pas le solian mais sache que si tu as réduit ta dose par quart c'est beaucoup trop rapide, même si tes diminutions se sont fait sur 1 an et demi

on parle de diminution de l'ordre de 10% de la dose en cours par palier de 15 jours, c'est une moyenne beaucoup ne tiennent pas ce rythme, il faut soit diminuer le pourcentage soit augmenter les paliers, ou les deux

depuis quand as-tu des problèmes pour trouver tes mots, etc? As-tu remarqué d'autres symptômes que tu n'avais pas avant? Il se peut que tu sois entré en tolérance (c'est à dire qu'au bout d'un moment de prise, on voit des symptômes apparaître, il faut alors augmenter la dose)

Ne 't'inquiète pas , d'autres membres vont venir te conseiller

je dois partir mais je repasse bientôt,

bonne journée à toi

shiki

Je suis allée voir ton lien, tes dessins sont magnifiques !!!

Revenir en haut Aller en bas
Huguess



Messages : 3
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Sevrage Solian 200 mg (1/jour) depuis 25 ans   Dim 25 Juin - 21:08

j'ai diminué par la moitié d'un quart tous les 2 mois, soit 12,5% tous les 2 mois.
mais c'était approximatif, car je cassais le comprimé au jugé, et parfois ça ne se cassait pas à l'endroit voulu.

j'ai du mal à parler, mais ça va encore, c'est juste que lorsque je dois défendre ma pensée, ou que je tente d'expliquer quelque chose a quelqu'un ou un groupe, je rame bien.

ça a commencé depuis que je me suis séparé de mon ex femme. je vis seul depuis ce temps, en studio tout petit, ne travaillant pas j'ai longtemps souffert de la solitude, mes seules relations sociales était les caissiers de magasins et mes amis de jeu sur internet. Je suis séparé depuis 2007 et au fur et a mesure de la solitude, je perdais pas mal quand au fait de discuter, même avec mes potes d'internet.
maintenant quelques uns de mes potes me charrient quand je bloque sur un mot que je ne trouve pas ou que j'ai du mal a prononcer, et on rit beaucoup. mais j'aimerai mieux savoir être propre et limpide dans mon élocution. (ils me disent par exemple : respire a fond, tu peux y arriver, c'est vrai que c'est drôle. il n'y a aucune méchanceté chez eux, on est un groupe soudé et on s'apprécie beaucoup.)

Je ne sais pas du tout à coté de quoi je suis passé en ayant pris 200mg par jour de solian pendant 25 ans, mais j'aimerai le découvrir, j'aimerai me débarrassé de cette dépendance. Merci de m'aider par vos conseils. Vraiment.
Peut être que mon trouble de parole n'est pas du a la prise du solian, peut être que si, je ne sais pas du tout, ça peut être la solitude, en tous cas ça n'a pas aidé de vivre seul dans un endroit de 15m². Ce fut le cas pendant 5 ans, mais maintenant, depuis 3 ans je vis dans un 30 m². à la campagne, je vais mieux c'est certain. en plus je mange mieux, plus sain, beaucoup de fruits et légumes. j'espère dans l'élan de cette remontée de qualité de vie me débarrasser du solian
Revenir en haut Aller en bas
genetic



Messages : 38
Date d'inscription : 21/06/2017

MessageSujet: Re: Sevrage Solian 200 mg (1/jour) depuis 25 ans   Dim 25 Juin - 23:19

Huguess a écrit:
j'ai diminué par la moitié d'un quart tous les 2 mois, soit 12,5% tous les 2 mois.
mais c'était approximatif, car je cassais le comprimé au jugé, et parfois ça ne se cassait pas à l'endroit voulu.

j'ai du mal à parler, mais ça va encore, c'est juste que lorsque je dois défendre ma pensée, ou que je tente d'expliquer quelque chose a quelqu'un ou un groupe, je rame bien.

ça a commencé depuis que je me suis séparé de mon ex femme. je vis seul depuis ce temps, en studio tout petit, ne travaillant pas j'ai longtemps souffert de la solitude, mes seules relations sociales était les caissiers de magasins et mes amis de jeu sur internet. Je suis séparé depuis 2007 et au fur et a mesure de la solitude, je perdais pas mal quand au fait de discuter, même avec mes potes d'internet.
maintenant quelques uns de mes potes me charrient quand je bloque sur un mot que je ne trouve pas ou que j'ai du mal a prononcer, et on rit beaucoup. mais j'aimerai mieux savoir être propre et limpide dans mon élocution. (ils me disent par exemple : respire a fond, tu peux y arriver, c'est vrai que c'est drôle. il n'y a aucune méchanceté chez eux, on est un groupe soudé et on s'apprécie beaucoup.)

Je ne sais pas du tout à coté de quoi je suis passé en ayant pris 200mg par jour de solian pendant 25 ans, mais j'aimerai le découvrir, j'aimerai me débarrassé de cette dépendance. Merci de m'aider par vos conseils. Vraiment.
Peut être que mon trouble de parole n'est pas du a la prise du solian, peut être que si, je ne sais pas du tout, ça peut être la solitude, en tous cas ça n'a pas aidé de vivre seul dans un endroit de 15m². Ce fut le cas pendant 5 ans, mais maintenant, depuis 3 ans je vis dans un 30 m². à la campagne, je vais mieux c'est certain. en plus je mange mieux, plus sain, beaucoup de fruits et légumes. j'espère dans l'élan de cette remontée de qualité de vie me débarrasser du solian
C'est pas le Solian Hugues, c'est la maladie. Sleep
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage Solian 200 mg (1/jour) depuis 25 ans   Lun 26 Juin - 0:04

bonsoir et bienvenu sur le forum Smile

Contrairement au message précédent, je pense que tu as raison, et que les neuroleptiques sont, sans doute, bien la cause de tes troubles.
Les neuroleptiques sont un des pires poisons pharmaceutiques.

http://neuroleptiques.sosblog.fr

Il semble, d'autre part, qu'ils soient, selon certaines études complétement inefficaces autrement qu'a très court terme.
Pire : Il semble, qu'ils provoquent, souvent, les symptôme qu'ils sont censés combattre, en particulier lors du sevrage, mais pas que.

Pour le sevrage, tu trouveras de bons conseils ici :

http://neuroleptiques.sosblog.fr/victimes-b1/Le-sevrage-des-neuroleptiques-b1-p64.htm

C'est vraiment très important de s'informer sur les drogues qui nous sont prescrites, ainsi que leurs sevrages.

Les symptômes de sevrages, peuvent, selon les victimes êtres sévères. Cette drogue étant, comme les benzos très addictive.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Lun 26 Juin - 0:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage Solian 200 mg (1/jour) depuis 25 ans   Lun 26 Juin - 0:22

Les neuroleptiques ne sont pas des benzodiazépines, ils agissent sur d'autres récepteurs que les benzos. Cependant, ce sont des tranquillisants, tout comme les benzodiazépines.
Nous ne sommes pas spécialistes des neuroleptiques.

Nous avons quelques membres qui se sont sevrés des neuroleptiques ou qui sont en sevrage, mais ils ne viennent plus ou presque plus sur le forum.
Pour avoir leurs témoignages, il faut que tu fasses des recherches sur le forum.


bonne soirée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Lun 26 Juin - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage Solian 200 mg (1/jour) depuis 25 ans   Lun 26 Juin - 0:34

Pour avoir pas mal d'infos sur les neuroleptiques, je te conseil de lire :

http://neuroleptiques.sosblog.fr/victimes-b1/psychiatrie-mortelle-et-negationnisme-organise-b1-p113.htm

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Huguess



Messages : 3
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Sevrage Solian 200 mg (1/jour) depuis 25 ans   Lun 26 Juin - 12:12

Merci pour tous ces liens.
Et je ne suis pas du tout étonné de vous entendre dire que le manque de ces neuroleptique donnent les même symptômes que la maladie, voir pire, car lorsque j'avais diminué, c'était devenu un enfer d'exister, juste de vivre. la moindre pensée qui me contrariait et c'était parti pour un long monologue où je pestais pour ne pas perdre la raison... peu enviable comme état je vous assure. j'appréhende beaucoup de refaire un sevrage mais je trouve injuste d'être dépendant d'un tel médicament que je vais retenter. après avoir pris le plus possible de renseignement et d'aide. Merci pour vos messages en tous cas.
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Sevrage Solian 200 mg (1/jour) depuis 25 ans   Mer 12 Juil - 9:25

Bonjour Hugues,
Je pense qu'on peut dire qu'après un moment de prise, les médicaments psy quels qu'ils soient aggravent et même créent les symptômes pour lesquels ils avaient été prescrits. c'est le principe de l'addiction. Donc même si avec le temps tes troubles psy étaient guéris, le solian (soit sa prise, soit son arrêt) te crée les mêmes symptômes. C'est donc une bonne idée de l'arrêter mais fais-le dans les règles.
Il faut savoir que cela ne t'empêchera pas de souffrir durant le sevrage et même après. On en a tous bavé, certains en bavent encore après des années d'arrêt.
Informe-toi bien et utilise un tableau précis pour tes diminutions. Ne coupe plus ton médoc en huitièmes de cachets plus ou moins au pif, tu verras que quand tu passeras à la titration (dilution dans de l'eau ou du lait) ce sera plus régulier et tu souffriras moins.
Il faut que tu trouves:
-combien diminuer en pourcentage
-à quelle fréquence tu dois diminuer.
Donc informe-toi sur les liens que Michel t'a donnés.
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage Solian 200 mg (1/jour) depuis 25 ans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage Solian 200 mg (1/jour) depuis 25 ans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mon fils a les selles molles depuis une semaine !
» Imovane et sevrage
» A 4 mois, en cours de sevrage, bb ne fait plus ses nuits!!
» Rivotril (clonazépam) - comment l'arrêter - sevrage par la méthode Ashton, avec ou sans substitution
» [résolu] Impossible d'accéder à néoprofs ( et d'autres sites) depuis la mise à jour de ma live box

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: