Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage theralene

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 16 Avr - 6:05

balour54 a écrit:
le forum therese

J'ai viré thérèse et sa clic car elle déclarait que les antidépresseurs étaient des supers médicaments qui ne provoquaient aucune dépendance....
Quand on en est là, c'est qu'on en tient une sacrée couche quand même !
Et cela entraine qu'on est un véritable danger publique !

Quand a ce que j'ai lu qu'il se dit sur son forum sur les anticholestérols, elle est toujours incapable de faire une recherche ou simplement de s'informer sur un sujet : C'est une catastrophe ambulante cette bonne femme !

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Lun 16 Avr - 7:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 16 Avr - 7:12

Cetait surement avant quelle se rende compte par elle meme de leffet rebond puisquelle a repris apres 6 mois pour refaire son sevrage.

En attendant si je lavais ecouter et remonter ma putin de dose directement je serais pas la completment flingué 4 ans apres.

Les danger public cest les putin de forum anglais et groupes facebook qui ny conaissent rien en sevrage ou en équivalence de substitution et qui envoit les gens en syndrome prolongé les uns apres les autres comme moi totalment gratuitement.

Jai au moins 20 conaissance qui se sont inscris et seuvré nimporte comment a qui on a dit qui fallait mieu attendre que recommencer alors quils etaient a seulement quelques jours/semaine ee leur arret. Aucun a repris et aucun na gueri ils sont tous 4-5-6 ans flinguer a regretter comme moi.

Les groupes et forum anglo saxon sont des criminels bien pire qun medecin qui meme lui mavait dit de remonter a la dose ou jetais bien et refaire plus doucement.

Non jai ete ecouter des casos me dire que seul le temps remet des recepteurs.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 16 Avr - 7:34

balour54 a écrit:
criminels bien pire qun medecins

Il n'existe pas de pire criminel que les médecins prescripteurs de ces saloperies !
Et si il ne t'en avait pas prescrit, ou même simplement averti des dangers, comme c'est légalement leurs obligations, tu ne serais pas là...a insulter tout le monde, comme d'habitude.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 16 Avr - 7:45

balour54 a écrit:
Cetait surement avant quelle se rende compte par elle meme de leffet rebond puisquelle a repris apres 6 mois pour refaire son sevrage.

Mais, non, c'est une demeurée, je leurs avais donné toutes les infos !
Mais elle est totalement incapable de lire des informations simples, persuadée que les médecins ne mentent jamais....

Et d'après ce que j'ai lu qu'il se dit sur son forum sur les anticholestérols, elle est toujours incapable de faire une recherche ou simplement de s'informer sur un sujet autrepart que chez un médecin : C'est une catastrophe ambulante cette bonne femme !
Une calamité pour la santé publique !

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
colas

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 16 Avr - 13:05

salut Jérôme,

tu as une connaissance énorme sur le sujet, j'ai lu tes réponses à droite ou à gauche, pour moi tu en sais plus que Thérèse, mjp carole suisse et tous les autres

mais tu as un problème pour ton cas personnel, je n'ai pas compris pourquoi

peut-être que cela t'apaise d'avoir une réponse

tu fais littéralement une obsession de savoir ce que tu aurais dû faire et que tu n'as pas fait

mais tu connais bien les phénomènes retard des psychotropes, d'un coup, trois mois après, sans aucune raison , un matin tu es très mal alors que tu t'es sevré correctement
il y a des organismes qui ne devraient jamais prendre de psychotropes car il font une mauvaise réaction, on en trouve sur internet des cas

quand tu as fait tes mouvements anormaux tout au début et que tes collègues te faisaient la remarque, c'était peut-être le signe que tu ne réagis pas comme les 1/100, mais comme les  1/1000 qui figurent dans les notices, tu es celui qui va être grave
qui dit qu'en faisant ta reprise à l'époque tu t'en serais sorti? tu n'as pas cold turkey beaucoup, bien des cas s'en sont sortis et ont arrêté des doses beaucoup plus élevées
pour moi, tu es hyper réactif aux substances chimiques et tu devrais t'abstenir de continuer à jouer avec en te basant sur Thérèse qui a pris son savoir ici et son expérience propre, et qui en sait 100 fois moins que toi, quand tu joues avec les psychotropes, tu seras toujours le perdant, ils n'ont jamais guéri personne

pourquoi tu t'obstines à ne pas être plus ouvert sur ton propre cas et à prendre tous les cas qui t'arrangent et à rejeter les autres qui contredisent ta conclusion faite d'avance?

une obsession qui t'enferme et qui te fait croire que tu as fait une erreur de sevrage

alors que pour moi, tu fais partie des gens qui déclenchent des trucs invalidants avec les psychotropes

c'est comme ceux qui attrapent le syndrôme de lyell avec certains produits, les 1/1000

et moi au bout de 9 ans, j'ai compris que dans les psychotropes il n'y a pas de logique, on croit savoir et on se trompe, ce qui est valable à droite ne s'est pas vérifié à gauche,
ta théorie est valable pour certains cas mais n'est pas universelle, ce n'est pas parce que tu fais un sevrage lent que tu échappes aux syndrômes prolongés invalidants, pleins de cas sur les vrais forums anglo le prouvent

ce serait trop simple la connaissance des psychotropes, cela se résumerait à un sevrage lent pour s'en sortir,
cela voudrait dire disparition des forums devenus inutiles pour une solution universelle qui serait juste une phrase,
cela voudrait dire que consommer des psychotropes n'est pas dangereux du tout, les psychiatres sont super en prescrivant, un sevrage lent solutionne tout,

tu es borné là-dessus et complètement hors-sujet sur tous les forums que tu critiques, à part celui de Thérèse carole suisse mjp (100% guérison, une plaisanterie et une escroquerie pour les victimes)





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 16 Avr - 15:43

Cetait pas des mouvement anormaux cetait juste de lagitation a cause de langoisse de lagpraphobie et lanxieté .

Ca navait rien a voir avec cette sorte dakathisie que jai chee moi meme en regardant un putin dfilm coucher sur mon lit

Je ressens de la terreur ds mon corps sand raison h24 et je n'avais pas sa en sevrage lent.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 16 Avr - 22:20

Toujours tu revienss sur ton sevrage lent .... ce qui est fait est fait tu ne peux pas revenir en arrière moi non plus malheureusement ni colas ni personne.
Tu connais t'es alternatives:
- attendre
Ou
- ton médecin
Ou
- reprendre comme tu le dis souvent.

Il est faut choisir. Te rabâcher les erreurs ect ne sert plus à rient u te bouffe le cerveau.

Je dis ça avec tt humilité car je n'aurais pas supporte ce que tu as vécu
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 22 Avr - 17:51

je me demande vraiment si je n'ai pas intérêt à me faire hospi pou qu'ls dégage ce leponex de merde. Lorsque j'ai été dema propre volonté je pouvais refuser les médicaents (j'ai refusé un AD) et suis même partie au bout de deux jours sans soucis.
Si ils peuvent me remplacer ce dernier par un truc moins dangeureux ..
Enfin bref je panique du leponex je trouve peu de témoiniage de sevrage sauf de passage à dautres neuro ect ..
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 22 Avr - 18:38

bonjour

Fais attention quand même....

"En 1974, mon médecin a arrêté la prescription de Valium du jour au lendemain, et en 5 jours, j’ai été admis dans un hôpital psychiatrique privé pour ce que je sais maintenant être un sevrage brutal.  J’ai été initialement diagnostiqué comme schizophrène et, pour la période 1974-1976, j’ai passé plusieurs périodes dans cet hôpital, de recevoir diverses thérapies, y compris en narcose continu, et environ 25 séances d’ECT."
https://meurtresmedicaux.wordpress.com/2011/04/06/tortures-chimiques-par-prescriptions-de-benzodiazepines-feu-docteur-reg-peart-president-de-vot/

"Notre mère a reçu la thérapie électrique convulsive (ECT) il y a 46 ans,et elle souffre encore des cauchemars et des souvenirs douloureux de la «barbare»les traitements qui lui ont été donnés. Maintenant, cette même procédure, sous un différentGuise a été forcée de nouveau contre elle, contre son consentement et ses trois fils qui sont ses tuteurs légaux et n’ont aucun droit légal d’arrêter cette thérapie choquante."
https://translate.google.fr/translate?sl=en&tl=fr&js=y&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&u=http%3A%2F%2Fwww.electricshocktherapy.info%2F&edit-text=

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Mar 24 Avr - 4:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 22 Avr - 20:25

oui a savoir que je le prend en belgique pas en france pour ne être dns les diag de skizo en france ... Je me sis dit que ca vallait mieux
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 25 Avr - 21:19

je en sais pas quoi faire, si je dois aller à l'hospi pour stoper le leponex et qu'il me file autre chose si autre chose fonctionne ... car à l'époque j'avais eu le droit à toute la battere (Mianserine, norset, tercian et j'en passe s'e succès et c'est en désespoir de cause que j'ai étais en belgique). Mais là en baissant (peu être trop vitre) mes nuîts ne sont pas forcément trop dégeu mais la fatigue est forte (surement du à ce medoc de merde. Je panique.

Mais je me rends compte de la dangeursté du leponex
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 25 Avr - 21:25

Si je réfléchis:

POUR
Je dors
Me permet d'être apte pour mes filles
Me permet de me sevrer le bzd
A sevrer trés doucement plus que j'imaginais visiblement
permet de vivre et pa survivre

CONTRE
Le poids / la faim
Le coût
Le risque de devenir psychotique
Tu ne sais pas ce qui va se passer en clinique si tu y va
Tout les autres trucs esayé non pas marché quand ils ont de fait de moi un putin de cobaye


pf quel debile d'avoir repris !
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Jeu 26 Avr - 12:24

salut Louis,

ce qui a souvent marché dans des situations comme la tienne est le sevrage lent molécule après molécule sur des années,

pourquoi prends-tu des raccourcis que personne ne prend et dont on ne sait l'issue? combien ont réussi ce que tu voudrais tenter? des yoyos plus ou moins brutaux qui vont donner on ne sait quoi, il y a déjà Jérôme qui regrette d'avoir dévié de la route classique du sevrage ultra lent ou lent
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Jeu 26 Avr - 14:21

Je sais j'ai des envie de su..id d'une puissance tu n'imagin mêmep as à quel points. J'ai peur de moi car j'en ai déjà fait une. Je suis confiant pour le sevrage bzd même si il sera long et difficile encore une année et demie. Mais pas pour le leponex. J'ai envie de partir
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 11 Mai - 14:53

Cc diminutions 2,5% et des nuits difficile pfff j'en ai marr je fais des longs palliers et des doses faible pfff et des yeux qui pique et gratte horrible
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 12 Mai - 12:18

Drogbatus a écrit:
des yeux qui pique et gratte horrible
salut Louis et les autres

il faut éviter de gratter les paupières, mouiller avec de l'eau ou de la camomille ou ...
cela diminue et revient
on croit que cela pique, en fait c'est un manque d'humidification qui est détraqué par tous ces neurones abîmés,
des yeux qui piquent peut provenir du syndrôme sec, c'est-à-dire moins de salive, de larmes etc, cela est provoqué par les psychotropes, très classique, certains vont baver, d'autres "sèchent", les femmes ont de la sécheresse vaginale etc
j'en suis victime, quand on est sevré cela devrait s'en aller, mais pas toujours
de l'inflammation, rouge, démangeaisons qui est iatrogène

maintenant cela existe aussi sans prendre de psychotropes , genre allergies, mais ici, on s'occupe plutôt de ce qui est causé par les psychotropes,

conclusion: continuer à se sevrer et quand on a fini, espérer que tout cela ne soit qu'un lointain souvenir
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 27 Mai - 17:07

Slt Colas and CO je suis sur un sevrage très lent 10-15j à 2.5 / 3 %.

C'est lent mais permet un sevrage"confort".
Voilà pour news.
Tu m'a tellement aidé... et toi comment Vas tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 29 Mai - 20:45

Hello je suis en mode dépressionc est incroyable ! Comme un bipolaire ça bouge tt le temps j'ai eu le droit à un ad par mon médecin que je ne touche pas ...
Mais ces changements sont très déstabilisant
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 8 Juin - 19:21

Hello rdv avec psychiatre pour le leponex savoir comment le virer.
Pour éviter le risque de mauvais diagnostic de mise en psy contre ma volonté je vais voir un medecin en Belgique.
Au moins je n'entre pas dans fichier skyzo en ... je n'attends pas de miracle mais bon j v toujours aux renseignements
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 8 Juin - 20:58

salut Louis,

ne jamais faire confiance à un médecin, il faut être son propre médecin, ils t'ont embarqué dans une galère, mais comme tu les aimes, tu vas même en voir à l'étranger
fais comme tu le sens
aaahh l'amour, quand tu nous tiens!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 8 Juin - 21:07

Colas c'est pour ça que je v à l'étranger pour pas être fiché en France.
Je n'y vais pas la fleure ou fusil ... je ne toucheraia rien d'autre de plus j'ai bien piger cela.
Ne t'inquiète pas
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 8 Juin - 21:10

En cherchant sur le net et discutant avec d'autres personnesl ont arrête en qq semaine remplacer par une autre molécules pour leur symptômes psychotique.
Moi si à l'arrêt je dors ça ma vas pas besoin de autre choses n'étant pas skyzo.
Mais rien de plus je navalerai.


Le l'épinette fait un carnage niveau poids c horrible
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 12 Juin - 17:32

Hello j'ai eu le psy (que je vois samedi) il m'à dit de descendre de 50. Fait et ras niveau sommeil ; en tout cas pour le moment. Je v essayer de sevrage si ça marche pas je reviens à ma dose j'aurais perdu juste du temps au final... je croise les doigts.

Évidemment en ambulatoire pas en hospi suis pas fou c'est pour cela la Belgique
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 13 Juin - 18:03

Colas tu ne penses pas que tout au plus ce sera du temps perdu si ça marche pas ? Moi je me dit je verrai jusqu'à ou je peux descendre le neuro pour le moment. Je v bien évidement pas me laisser manipuler
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Jeu 14 Juin - 14:05

salut Louis,

belgium, luxembourg,
tu crois qu'ils sont différents des franchouillards, c'est mondial la médecine et les labos,
maintenant si tu es convaincu qu'ils vont t'aider, tu fais , puis tu assumes,
chacun a le droit de croire en ce qu'il veut,
la majorité croit aux médecins, une minorité non,
qui a raison? les deux croient qu'ils ont raison, et la terre tourne
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage theralene    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage theralene
Revenir en haut 
Page 13 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tranquilisants,le bon sevrage ? sevrage hypnotiques
» Le manuel Ashton : guide du sevrage et le squelette dans le placard!
» Sevrage de psychotropes
» Sevrage ROHYPNOL et comment éviter les symptômes des effets indésirables
» Sevrage antidépresseurs : mode d'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de deux ou trois ans (12% des victimes, environ) et sevrages très difficiles-
Sauter vers: