Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage theralene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 11 Mar - 20:00

colas a écrit:
je ne sais pas si c'est ton smartphone, mais tu parles un français , c'est du breton, et après tu t'étonnes que la copine se tire
j'a rien compris, il faut choisir le t9 ou autre pour qu'il ne complète pas chaque fois que tu tapes une lettre

bon, Nadège va sûrement comprendre

Pour faire simple diminution il y a 4 jours de 5% et je retourne en nuits blanches totales. Comme à chaque diminution ce qui m'a valu m'a mini hospi.
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 11 Mar - 20:08

Du breton Colas ? pas si sûre plutôt du polonais  Very Happy
Dis toi qu'à chaque fois que tu vas diminuer tu auras forcément des symptômes, personne n'y échappe, c'est normale.
En général ils arrivent le 3éme jours voir 4éme jours après ta diminution, ensuite ça rentre dans l'ordre, c'est un processus à passer quand tu diminues, tu n'y échapperas pas.
Nuit blanche ou pas, il faut te sevrer, tu n'as pas d'autres choix !!


Dernière édition par nadege le Sam 11 Mar - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 11 Mar - 20:27

Toujours 3 4 nuits après. Oui je vais faire attention le t9.
Gest jamais le jour meme ou le lendemain.

Dsl pour le t9.

Je vols món fil a ete deplace dansa post sevrage longue duree??
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 11 Mar - 21:02

Oui mais si une semaine de nuit blanche pour redormir après 1h30 qq jours et comme ça à chaque fois c'est juste impossible comme sevrage de fait.
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 11 Mar - 21:27

nadege a écrit:
Du breton Colas ? pas si sûre plutôt du polonais  Very Happy
tu as raison peut-être, n avec cédille, cela ferait un alphabet polonais ou espagnol

mes parents étaient polonais
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 12 Mar - 11:33

DSL pour le T9 je ferais plus atttetion nouvelle nuit a zéro. Combien de temps entre chaque pallier cela rentre dans l'odre ?

J'ai pas le choix vue ma dose et comment se déroule mon sevrae SURTOUT QUE J'AI COMPT2 3 ANNeES; que que de faire un sevrage brutal comme la première fois jamais jamais je n'aurais du y retoucher je suis jérôme bis une reprise cata. Donc 'aurais surement du tercian ou du loxapq pour l'anxiété qq temps cest certain pour le sommeil du leponex plus j'ç prier que j n'y dev pas une accoutumance.
Au pire des cas j'aurais passé qq temps à rehcerger les batteries et serais en post sevrahe d'un arêt brutal zvec les risues j'espère que le cas de jérôme est rare on en voit passé des personnes ii ou sur le blue qu après un sevrage rapide ne deviennent pas zinzin c'était mon cas d'ailleurs

Fanchement y'a pas d'autres solutions
Je ne peux pas ne pas dormir x jour a chaque descente pour dormir pour après dormir 1H30 . je suis vraiment un cas une fois qu'on arr^te :
Les bzd l ne faut surtout plus touché putin la connerie De ma vie j'ai faiTe.

Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 12 Mar - 12:32

Attention Louis un arrêt brutal est une méthode de sevrage dangereuse et pas acceptable. Tu peux te provoquer des convulsions et bien d'autres symptômes aussi grave.
Moi je l'ai tenté une seule fois, j'ai ôté 7 gouttes de rivotril d'un seul coup, je n'ai pas convulsé mais j'ai bien cru que j'y passé.
Concentre toi sur ton sevrage, ne rajoute pas de molécules qui vont encore compliquer tes insomnies. Je sais que c'est dure mais il te faut tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 12 Mar - 14:07

Nadts c'est pas que c'est dur c'est que je dors pas du tout à chaque descentes et âpresi 1h30 de sommeil peut-être Nadts ça relève de l'impossible réfléchissons en 5 minutes sur un sevrage aussi long vue la dose ben j'ai pas 36 solutions il est très très clair que le poursuivre est impossible.

Je rajoute déjà le leponex pour dormir à partir de ce soir.
C'est simple je peux plus j'ai jamais de nuits je peux jamais récupérer ça relève de la folie.
Sa prends combien de temps après chaque descente pour que le cerveau l'assimile ?

Je lis je regarde MM chez abdel ect personnes n'est dans mon cas aussi hard. Ben lundi je demande une entrée cliniques pour le sevrer en 15j comme ils avaient fait la 1ère fois. J'aurais du tercian pour l'anxiété à moi de vite le stoppé par la suite comme la première fois puis c'est tout j'aurais une anxiété folle mais bon le baclo je penses m'évitera le pire. Et restera le soucis du sommeil je me dis que j'ai tout intérêt à le garder le temps qu'il me fasse dormir pour récupérer puis qd accoutumance arrivera ben je serais en poste sevrage de tout et je dormirais pas ou comme Jérôme une nuit entre 0 et 2h très certainement en attendant que mon cerveau se repare si je survie bien évidemment à ces mèrdes.

Mais je peux pas faire un sevrage lent vue comment il se déroule :
Je dors 1h30 parfois un petit 1h en plus.
Je descend je dors plus (je sais MM pas combien de temps ça dur faut bien une semaine donc 7 jours à zéro.
Retour à la situation première je te dors 1h30. ...

Comment peut-on se sevrer comme cela c'est impossible.oui des nuits blanches ça arrive lors d'un sevrage mais tu as lu mon rythme de sommeil ?

Je vais crever bien avant
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 12 Mar - 15:06

Je l'arrête pas dun coup sec nadts mais à la française. 3 nuits blanches pour retrouver 1h30 de sommeil dans 7 jours ou 10 jours et encore. C'est impossible.

Je commence aujourd'hui descente de 20% tt les 4 jours ma dit mon médecin et je prends le leponex pour dormir y a plus que a espérer que lui me lâche pas pour le sevrer dans 12 mois.

Nadts j'ai Jamais aucune fenêtre de répris que des nuits blanches ou de 2h maximum. 3 4 ans de sevrage c'est impossible autant partir sur une hospitalisation et une cure MM si je comprends que je ressortirais avec des mères mais la je vois juste pas comment je peux faire. Tenir tenir si j'avais su à l'époque theralene accu mon dieu ct un rêve à côté. La zéro heures encore pour combien de temps et pour redormir combien , puis nouvelles diminutions qu'elle soit de 5% ou 10% ça ne change rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 12 Mar - 15:34

Non j'ai beau retourner la situation dans tout les sens je peux pas mener à bien ce sevrage je dors pas puis 1h30 qq jours puis baisse puis redors plus baisse. ..
Je c que le brutal est déconseillé mais j'ai pas 36 solutions que d'en faire un en diminuant fortement mes doses tout les 4 jours et prendre le médoc pour dormir qui tiendra le temps qu'il tiendra.

Y a personne qui vit ce que je vie cette reprise ma detracte de mes 2 petites heures de sommeil. On je peut pas enchaîner les nuits blanches aussi fortement pendant 4 années Jérôme à raison c'est pas viable et on le sait tous
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 12 Mar - 16:53

Món fil est classe chez post sevrage normal míchel?
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 12 Mar - 18:29

Réflexion faite, je peux pas me sevrer je dors j'ai repris un leponex c'est juste impossible d'enchaîner des semaines de nuits blanches pour retrouver après 3 miettes de sommeil. J'ai pas d'autre choix que d'un sevrage rapide en clinique et de dormir avec le leponex le temps qu'il fonctionne.

Je penses que faut se rendre compte de ce que c'est de pas dormir plusieurs jours pour retrouver après 1h30 je vais droit à la morgue ou au °°°°°°° c'est évident.

Tenir tenir tenir c'est impossible autant de temps j'ai beau chercher partout personne dans mon cas comment voulez que je survivre 4 années comme cela c'est juste impossible faut être raisonnable et logique pour ne pas dormir ou si mais juste grâce à un autre médoc alors autant arrêter le lysanxia c'est de la folie.
Demain je téléphone pour une entrée en cure et je garde le leponex pour le moment j'espère que j'arriverai à l'encaissement comme le 1er chose dont je ne crois pas du tout car à la fin de cure sans rien je dormais 2h ce qui n'est plus le cas depuis le jour où j'ai retouche à cette mère de bzd. Ça a foutu un bordel dans mon cerveau comme pas possible.

Sauf à me sevrer avec le leponex pour le sommeil mais combien de temps va-t-il marcher ?? Je ne peux sans rien je suis entrain de mourir je dors zéro 3ème nuits de suite et mes nuits précédentes c'était genre 3h hachure comme jamais
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6153
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 12 Mar - 19:19

Drogbatus a écrit:
Món fil est classe chez post sevrage normal míchel?

bonsoir

J'ai mis les sevrages difficiles, avec les syndrômes prolongé de sevrage.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 12 Mar - 19:35

Cest pas rassurant je s le seul saber va mieux et au moins il dort
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 12 Mar - 19:50

Drogbatus a écrit:
Cest pas rassurant je s le seul saber va mieux et au moins il dort

Saber a enfin des fenetre ?
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 12 Mar - 19:57

benzohell a écrit:
Drogbatus a écrit:
Cest pas rassurant je s le seul saber va mieux et au moins il dort

Saber a enfin des fenetre ?
Il me semble sur leforuñ blue
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 13 Mar - 12:15

Cette nuit dormi et rendormi 2 3 fois.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 13 Mar - 12:33

Michel pourquoi les sevrage difficile avec les syndromes prolongés ? Ne pas effrayer les nouveaux arrivant ???
Revenir en haut Aller en bas
saber



Messages : 97
Date d'inscription : 11/01/2017

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 13 Mar - 12:52

benzohell a écrit:
Drogbatus a écrit:
Cest pas rassurant je s le seul saber va mieux et au moins il dort

Saber a enfin des fenetre ?

Bonjour

Que dire de mon sevrage:

Point positif je dors la nuit, rares idées noires

Par contre beaucoup de symptômes encore :plus d'émotions, problème de vision, aucune envie , mal à l'aise dehors, je suis souvent alité.Je fais à manger lorsqu'il y a mon fils .Il fait beau en temps normal je serai à faire du jardinage ou me promener .J' ai peur de finir ma vie comme ça, c'est l'enfer ,je n'ai pas un sevrage comme tout le monde .je n'en peux plus de ce poison , j'aimerai accélérer ce sevrage enlever cette merde .Jamais de ma vie j'ai été dépressif, agoraphobe, jamais je m 'ennuyais j'avais pleins de passions.Ouvert vers les autres tout est parti.
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 13 Mar - 13:54

salut Saber,

si tu ne fais pas de conneries à reprendre des molécules,
tout cela se dissipera avec le temps, pour certains cela en demande plus, pour d'autres encore plus

je ne dis pas que tout sera parfait, mais l'agoraphobie, la dépression finiront par se faire oublier
d'ailleurs, à un moment donné, tu te diras, l'agoraphobie, tiens je ne l'ai plus, et j'ai dû mal à me rappeler comment c'était

oui, parce qu'on arrive plus à se rappeler la dépression, l'ago, on constate, c'est tout

les émotions, pour moi, se modifient mais ont plus de mal à rentrer dans leur vraie case
mais émotions, c'est à la base de pleins de réactions, c'est peut-être pour cela
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 13 Mar - 14:25

Cc saber oui pas simple moi je n'ai pas ces symptômes mise à part anxiété et de très grosses insomnies qui me foutent en l'air. Les insomnies fortes comme cela sont la clef car mon anxiété s'amplifie avec la fatigue et forcément la dépression aussi. Je pleure tout le temps.
Et l'impression de ne pas être pris au sérieux comme ci j'en faisait des tonnes. Je reste convaincu que le baclo me protège de ces éléments psychologique par contre je sais ce qu'il en ai pour mon sommeil il est tellement variable et rattaché aux bzd désormais que je penses MM qu'il n'y est plus pour grand chose.
Par exemple avant bzd je dormais 2h à la minute prêt désormais c'est une heure 30 à la minute et encore.

Et je crois que ma crainte c'est de voir que sur mon post y a désert mis à part colas et nadts ou Jérôme de temps en temps je me sens seul dans ma merdouille
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 13 Mar - 14:36

Je suis passé de 86 à 69kg et je sens bien que ma femme est à bout de porter la maison et les enfants sur ces épaules j'ai peur qu'elle me quitte elle me pousse à refaire une cure et prendre le leponex elle veut me retrouver car c'est vrai que mise à part le sommeil j'avais plutôt bien encaisser ce sevrage (baclo?) Enfin voilà rien n'est rose chez moi non plus MM si c'est différent.  Je sais que je vais perdre mon ta si je redore pas mais perdre ma famille serait un coup de trop ... qui me poussera à lirreparable ou faire ce qu'elle veut.
Je sais pas toi saber mais moi y a pas un jour ou je ne pleure pas et ont peut en parler à personne car cest incompris. Je me laisse 2 mois maximum si j'ai pas d'amélioration vue la durée de mon sevrage jabandonnerai pour pas perdre ma famille. C'est horrible tout cela dans l'attente j'espère des nuits comme cette nuit avec 3 rendormissements qui font que aujourd'hui je suis pas trop crevé.

Ps : merci colas nadts Michel pour le temps dont vous passez à aider les autres. Faut le dire de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
saber



Messages : 97
Date d'inscription : 11/01/2017

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 13 Mar - 14:46

Drogbatus a écrit:
Cc saber oui pas simple moi je n'ai pas ces symptômes mise à part anxiété et de très grosses insomnies qui me foutent en l'air. Les insomnies fortes comme cela sont la clef car mon anxiété s'amplifie avec la fatigue et forcément la dépression aussi. Je pleure tout le temps.
Et l'impression de ne pas être pris au sérieux comme ci j'en faisait des tonnes. Je reste convaincu que le baclo me protège de ces éléments psychologique par contre je sais ce qu'il en ai pour mon sommeil il est tellement variable et rattaché aux bzd désormais que je penses MM qu'il n'y est plus pour grand chose.
Par exemple avant bzd je dormais 2h à la minute prêt désormais c'est une heure 30 à la minute et encore.

Et je crois que ma crainte c'est de voir que sur mon post y a désert mis à part colas et nadts ou Jérôme de temps en temps je me sens seul dans ma merdouille

Salut Louis

Dans nos cas malheureusement on se sent seul .Avant tout cela j'avais des amis qui me demandaient des nouvelles bref une vie.
Nous vivons un enfer .Hier j'ai conduit mon fils j'étais pas bien du tout une impression de mourir .Il te reste combien de gouttes de lysanxia à sevrer? On se sent tous seul .J'aimerai tellement qu on s'en sorte tous ..Louis , t'en fait pas trop c'est évident, tu souffres , tu essaies de trouver des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
saber



Messages : 97
Date d'inscription : 11/01/2017

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 13 Mar - 14:49

colas a écrit:
salut Saber,

si tu ne fais pas de conneries à reprendre des molécules,
tout cela se dissipera avec le temps, pour certains cela en demande plus, pour d'autres encore plus

je ne dis pas que tout sera parfait, mais l'agoraphobie, la dépression finiront par se faire oublier
d'ailleurs, à un moment donné, tu te diras, l'agoraphobie, tiens je ne l'ai plus, et j'ai dû mal à me rappeler comment c'était

oui, parce qu'on arrive plus à se rappeler la dépression, l'ago, on constate, c'est tout

les émotions, pour moi, se modifient mais ont plus de mal à rentrer dans leur vraie case
mais émotions, c'est à la base de pleins de réactions, c'est peut-être pour cela

Salut Colas

Ah ça non je ne rajouterai aucune molécule, je continue ce sevrage de lisanxia.Dans ton cas Colas tu as retrouvé tes émotions , genre tu as des petits plaisirs , des choses que tu aimes faire?
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 13 Mar - 15:01

saber a écrit:
Drogbatus a écrit:
Cc saber oui pas simple moi je n'ai pas ces symptômes mise à part anxiété et de très grosses insomnies qui me foutent en l'air. Les insomnies fortes comme cela sont la clef car mon anxiété s'amplifie avec la fatigue et forcément la dépression aussi. Je pleure tout le temps.
Et l'impression de ne pas être pris au sérieux comme ci j'en faisait des tonnes. Je reste convaincu que le baclo me protège de ces éléments psychologique par contre je sais ce qu'il en ai pour mon sommeil il est tellement variable et rattaché aux bzd désormais que je penses MM qu'il n'y est plus pour grand chose.
Par exemple avant bzd je dormais 2h à la minute prêt désormais c'est une heure 30 à la minute et encore.

Et je crois que ma crainte c'est de voir que sur mon post y a désert mis à part colas et nadts ou Jérôme de temps en temps je me sens seul dans ma merdouille

Salut Louis

Dans nos cas malheureusement on se sent seul .Avant tout cela j'avais des amis qui me demandaient des nouvelles bref une vie.
Nous vivons  un enfer .Hier j'ai conduit mon fils j'étais pas bien  du tout une impression de mourir .Il te reste combien de gouttes de lysanxia à sevrer? On se sent  tous seul .J'aimerai tellement qu on s'en sorte tous ..Louis , t'en fait pas trop c'est évident, tu souffres , tu essaies  de trouver des solutions.

Je sus à 166 gouttes tu imagines mon calvaires pour combien d'années faut a tout prix que je retrouve un sommeil minimum car moi c'est 3 ans de sevrage !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage theralene    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage theralene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tranquilisants,le bon sevrage ? sevrage hypnotiques
» Le manuel Ashton : guide du sevrage et le squelette dans le placard!
» Sevrage de psychotropes
» Sevrage ROHYPNOL et comment éviter les symptômes des effets indésirables
» Sevrage antidépresseurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages difficiles-
Sauter vers: