Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage theralene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 23 Avr - 7:45

Mais cmoment survie sans dormi l'ex courses en préparent à mangé tout claque
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 23 Avr - 11:59

chacun trouve ses solutions pour survivre,
et tu n'as rien sevré, tu prends toujours 3 produits avec problèmes de sommeil
d'où l'importance de ne pas faire d'erreur, car après tu es solo

un sevrage brutal dans ta situation en clinique donne quoi ensuite comme état des lieus, quelle perspective, comment peut-tu espérer être en te comparant à ceux qui ont fait cela, ils sont comment? la majorité? et la minorité?
il ne suffit pas d'aller marcher dans un champ de mines et ensuite de découvrir qu'on a plus de jambe, qu'est-ce qui se passe?

se renseigner avant, a dit Michel, puis tu décides
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 23 Avr - 17:38

c'est horriblee d'un HP reconnue "f=bouge toi bouge toi ..." elle ne serend pas comte. Tnts que c pas reconnu ... ben les personnes pesent que c'est dans la tête et se barre.

Néanmoins un dossier desurendetement il va falloire un faire un chacun. Moi ca va entre ma fussse skyzo et mon addicotlogue j'ai toutes les excuses du monde pour dire j'tait dans mon état monsieur le luge, elle a tous contresigné il vont s'acharner sur elle. EPour protéger au meux les enfatns de c'est de rien changer

enfi n bref je fais ma cure je souffre a grossses gouttes il me proposernt du tercian que je prend pas et j'attend que la vie rprnne son cours restera le baclo moins complexe
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 24 Avr - 0:34

bonsoir

Comme je te l'ai dit, je suis, hélas, incompétent pour ton cas.
Cependant, je t'encourage a tenir bon, d'autres s'en sont sortis, même avec des doses plus importantes que toi, je te le rappelle.

bon courage

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Lun 24 Avr - 8:10

michel a écrit:
bonsoir

Comme je te l'ai dit, je suis, hélas, incompétent pour ton cas.
Cependant, je t'encourage a tenir bon, d'autres s'en sont sortis, même avec des doses plus importantes que toi, je te le rappelle.

bon courage


michel

Merci je peux dormir 1h jour 4ans
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 25 Avr - 0:32

Je regrette que tu fasses une fixation obsédante sur la durée de ton sommeil.
Je te l'ai déjà dit... je sais plus combien de fois.


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 12 Mai - 16:31

Bonjour à tous pallier 10J à 7% l'anxité est gérable je dors sous leponex néanmoins et caa craint je sens arrivé le coup du théralène et son accoutumance mais pas le chois sinon je dors pas ou peu genre 1H30 pour un si long sevrage.
Je suis prêt à envisager le pire j'ai fait le deuil d'une vie future.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 16 Mai - 15:39

me voilà à 130 Gouttes, tjrs du leponex qui marche de moins e moins néanmoins !
surtout grosse grosse grosse dépression .... violente. En mode légume totallement

plus envie de rien ni de m'alimenter. Le consat que le leponex marche de moins en moins grossse claque dans la guelle + le départ de ma femme et mes enfants. Seul tout le temps, et faire dess rencontres pour faire uoi pfff impossible d'entretenir la maison

en attente d'une préadmission pour une cure (pffffff), par impossibilité de continuer ce sevrage sans dormir un minima du minima
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 16 Mai - 15:43

michel a écrit:
Je regrette que tu fasses une fixation obsédante sur la durée de ton sommeil.
Je te l'ai déjà dit... je sais plus combien de fois.


michel

bonjour michel je sais bien le corps il parle ! si c'est un sevrage de 6 MOIS je me dit ok allé là on parle de 3 4 ans ! inenvisageable
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 17 Mai - 0:56

bonsoir

Comme je te l'ai déjà dit, ton cas est hors de ma compétence.
Je pense que l'on t a mis en garde contre tout les dangers que nous connaissions.
Tu agis donc en connaissance de cause.

bonne soirée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 17 Mai - 17:32

j'ai eu la visite de ma petite fille dur dur dur il faut que je m'en sorte je sais pas comment mais faut je trouve une porte de sortie de se guepier c'est clair. Le leponex tiendra pas j'en suis certain me faut réfléchir pour la cure oui je connais le danger j'en ai fait une le baclo à du m'aider mais c'est clair que tout a changé depuis !
je veux pas mourrire
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 19 Mai - 0:05

il ne faut pas faire d'erreurs
il faut suivre les anciens et ne pas parler tout le temps de la mort
sevrer ce n'est pas mourir, on est tous vivants ici, malades comme des chiens mais vivants
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 19 Mai - 12:52

oui colas ais je fais comment si mon tranquillisant s'arrête de marcher en plein sevrage bzd ?
C'est simple si je le prend pas je ne dors pas du tout !
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 19 Mai - 14:16

écoute-moi proche de la vie,

des cas comme nous il n'y en a pas chez Thérèse, tu as expliqué pourquoi et je suis d'accord avec toi
il faut aller à survivingantidepressants ou benzobuddies ou icarus ou facebook... et là on voit que nous sommes un paquet, tous vivants, on bouge encore
et beaucoup ne dorment pas grand chose, et tous survivent,
donc au lieu d'inventer une nouvelle approche, faisons déjà comme eux et l'année prochaine on refera le point
donc si tu as envie d'une cure, va plutôt faire un massage thérapie en bretagne au lieu d'aller dans des cliniques de médecins
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 24 Mai - 12:33

cc je continue mon sevrage dont avec 3 molécule baclo bzd lzponex. Je diminue le BZD 7% par dizaine ras.
Je dors 6h environ mais ce n'est pas récupérateur mes yeux me piquent énorément ! ! je vais prendre un rdv chez optalmo
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 265
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 24 Mai - 12:42

Tes pas un cas si desesperer que sa au final cest fou je suis le seul a encore galerer depuid 2014 que jr suis sur les forum cest de la folie
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 30 Mai - 18:58

cc des news pour l'instant je continue ma route bzd 7% 10 jours RAS. Toujours du leponex au couché qi a comme effet de rendre somnolant la journée sans pouvoir faire de sieste. Néanmoins grosse dépression avec presque des passage a l'acte ! dépression sévère du aux medoc surement au divorce et le fait que je ne vois plus beaucoup mes enfants. Je pense suivre mon doc pour du prozac la je ne vais pas bien du tout
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 30 Mai - 21:00

Drogbatus a écrit:
Je pense suivre mon doc pour du prozac la je ne vais pas bien du tout

bonsoir

Alors la, je suis vraiment écoeuré, je me bas depuis des années pour que tu ne prennes plus de neuroleptiques (les neuroleptiques provoquent systèmatiquement de la dépression), sans aucun succès, tu en rajoute, même, et je te répète depuis des lustres qu'il ne faut jamais toucher aux antidépresseurs, surtout dans ton cas, car ils n'ont aucun effet sur la dépression, en particulier iatrogène. Et toi, qu'est ce que tu fais, comme d'habitude : tout le contraire.
Je pense de plus en plus que tu n'as pas ta place sur ce forum.
Tu pulverises toutes les limites de tolérance que je peux avoir.
Vas chez ton connard de toubib et sur un forum adapté a tes volontés.
Tu représentes pour ce forum et pour ses membres, un énorme danger en faisant absolument tout ce qu'il ne faut jamais faire.

bonne soirée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Mer 31 Mai - 15:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 30 Mai - 21:24

je ne l'ai pas prie je me demande si c'est normal d'avoir une t'elle dépression !  il ne faut pas s'emporter michel !
si j'en parle ici c'est pour pas faire de conneries en plus?
Sinon je suis mon sevrage bzd comme je le dit dans les regles
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 30 Mai - 21:39

J'ai bien compris je dit oui je prend et le touche pas
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 5942
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 30 Mai - 23:16

Mais, on te l'a déjà dit et redit, reredit et rereredit tout cela.
Te rends tu compte que ce que tu écris ici, peut être nuisible, et ce n'est pas peu dire, aux autres membres de ce forum ?
Il est absolument nécessaire que tu stoppes ton discours et tes conneries. Et que tu tienne enfin compte des autres membres que tu as fais, en grande partie, fuir.
Tu ferais fuir une compagnie de victimes en sevrage a toi seul.
C'est devenu intolérable.

Je regrette beaucoup ton état de santé, mais ton discours sur ce forum, n'est pas le bon et il faut que cela cesse.

bonne soirée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 31 Mai - 8:26

Bonjour ok message reçu
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 191
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 31 Mai - 10:48

Bonjour

oui c'est tout à fait normal cette dépression

je l'ai eu pendant 1 an et 3 mois de sevrage (désespoir inouï, pleurs du matin au soir non stop , envie de me foutre en l'air tous les jours) et les 6 premiers mois de post sevrage. Sans aucune fenêtre.

et maintenant plus rien;

Ne va pas te rajouter quoi que soit, tu ne verras jamais la fin sinon , et tu risques d'être pire car en plus de l'insomnie, maintenant la dépression, tu risques de développer encore autre chose

il faut en passer par là, c'est comme ça

bonne journée

shiki
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 31 Mai - 15:25

Shikit merci de ta réponse pas un jour passe sans que j'ai envie de me foutre en l'air en plus je vie seul lorsque j'ai mes enfants ça va mieux la récente separation n'aide pas non plus
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 191
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 31 Mai - 17:27

je sais c'est dur mais comme je te disais c'est un passage obligé, rares sont ceux qui échappent à cet état dépressif...mais ça finira par passer, le temps que ton cerveau se rééquilibre, ça va être long mais on s'en sort, à condition de ne rien rajouter

le contexte n'aide pas c'est vrai, ça ne fait qu'accentuer ton mal être

moi quand j'ai vécu cette "dépression iatrogène" j'étais enceinte de mes jumeaux, en plein sevrage, c'était loin d'être évident: peur de ne pas assurer quand ils seraient là (car j'avais BEAUCOUP BEAUCOUP d'autres symptômes), l'ambiance avec le papa n'était pas au beau fixe à cette époque à cause du sevrage et de mon état qu'il ne comprenait pas...

je pleurais beaucoup, des fois je me réveillais la nuit et me mettais à pleurer pendant des heures, il me disait à ce moment là qu'il allait me quitter, qu'il en avait marre d'être avec quelqu'un dans cet état...tu imagines j'étais en sevrage, très très mal, j'allais avoir des jumeaux, le papa menaçait de me quitter, j'avais peur de l'avenir, remplie de doutes, je m'imaginais élever mes jumeaux seule et incapable de m'occuper de moi même...si tu savais tout ce qui s'est passé par la tête

après mes bébés sont nés, ça n'a pas été évident non plus car même si j'étais contente d'être maman, j'en ai bavé pour m'occuper de 2 bébés, j'étais exténuée

enfin, tout ça pour te dire que j'ai traversé la période la plus difficile de ma vie, je ne pensais pas qu'on pouvait souffrir autant...et puis tu vois j'ai tenu, je ne sais pas comment mais j'ai tenu, je n'ai rien repris, rien ajouter, j'ai attendu, attendu...et je m'en suis sortie

nous avons beaucoup discuté avec le papa, c'est une relation très constructive, je lui en ai fait bavé tout autant que j'en ai bavé..;et je comprends qu'il en ait eu marre, j'aurais réagi de la même manière...mais nous avons réussi à passer ce cap

tu n'es pas en état pour le moment de t'occuper de ta famille, repose toi, tu verras ça plus tard, explique à tes enfants que tu les aimes mais que tu as besoin de temps pour aller mieux, pense à toi

ce qui m'a aidé, c'est de me répéter tous les jours que cet état était un passage obligé, qu'il fallait en passer par là, et qu'un jour j'irai mieux...ça a été très long mais j'ai tenu, et aujourd'hui, je peux te dire que je n'ai plus aucune pensée suicidaire, je ne suis plus dépressive à cause des médicaments

j'ai beaucoup lu aussi, ça m'a aidé à penser à autre chose, à m'évader, c'étaient mes fenêtres à moi

courage à toi

Shiki
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage theralene    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage theralene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Tranquilisants,le bon sevrage ?
» Le manuel Ashton : guide du sevrage et le squelette dans le placard!
» Sevrage de psychotropes
» Sevrage ROHYPNOL et comment éviter les symptômes des effets indésirables
» Sevrage antidépresseurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages difficiles-
Sauter vers: