Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 30 ... 40  Suivant
AuteurMessage
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMar 18 Avr - 18:33

Jai une pression dans la tete comme une aureole tout autour du front et autour de la tête ainsi aue des douleurs sur le visage comme si je portais un masque de ciment

Est ce normal ? Cest vraimrnt douloureux limite envie daller au urgence SadSad

Cest de la torture jsui pas loin de reprendre trop de symptomes en meme temps trop dur

Je crois aussi que mes muscles respirztoirs ont eté niquer je respire comme un asmathique

Putin tant de degat severe que je n'avais pas en sevrage lent cest horrible
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMar 18 Avr - 19:14

Moi je ressens aussi cette auréole comme si mon cerveau était écrabouillé.
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMar 18 Avr - 19:42

la tête comme dans un étau, c'est ce que disent les personnes en sevrage
perso j'ai pas eu

quand tu as des problèmes musculaires, douleurs, faiblesses, c'est tous les mini -muscles qui sont souvent atteints

le focus pour les yeux, les mouvements de l'intestin pour faire avancer les aliments, les mini- muscles respiratoires

perso, avec la fibro, j'ai de la faiblesse, raideur musculaire, donc le focus est atteint, ma respiration, et un intestin dont je ne m'ocuppe plus, je ne fais plus de finition, de fignolage, depuis longtemps, les mini muscles étant flingués, muscles dorsaux, j'avance saccadé, je n'ai plus les outils pour faire les gestes avec souplesse et perfection, maintenant tout est brouillon
j'ai lu des textes de David Healy qui disaient que ce sont les nerfs périphériques qui sont endommagés, ce qui explique cette impossibilité de faire un mouvement comme autrefois bien fini, maintenant il est fait d'une façon primaire, sans finition, juste l'essentiel brutalement

on n'en meurt pas, cela fait longtemps que je suis devenu un pantin et suis toujours là à vous faire rigoler
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMar 18 Avr - 20:01

Bonsoir Colas

Comment se passe tes journées ?? As tu beaucoup de symptômes psy?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMar 18 Avr - 20:40

oh enfin quelqu'un qui s'intéresse à moi, je vais aller brûler un cierge tout à l'heure

problèmes psys je n'en ai pas beaucoup et beaucoup sont à cause de mon état physique, donc je réagis psychologiquement quand j'ai des douleurs qui m'obligent à arrêter tous les dix pas et d'attendre, donc cela m'oblige à faire semblant de regarder quelque chose, donc en fait je me provoque des problèmes psys parce que je dois constamment cacher, jouer de la comédie, parce que cela me fait ch.ier de m'arrêter devant orange parce que je ne peux aller plus loin donc je fais semblant que je m'intéresse à un iphone, puis quand je vais mieux, je refais 10 pas , mal au coeur et dos et bras, et je regarde la vitrine de Paul et ses baguettes, où les belles filles qui passent me font rêver, mais le corps ne suit pas et en plus elle m'ignorent

donc en fait je fais la comédie dès que je sors de chez moi à cause de mes limitations physiques, mais des trucs de maboule, non , j'ai pas, dans la tête ça va, sauf quand pouleto me dit que je suis un nul qui a rien compris au sevrage depuis 8 ans, alors là j'ai un problème psy, sinon je passe mon temps à "cracher" sur les medecins criminels et leurs médicaments de merde
donc physiquement je n'arrive plus à prendre un escalator, du coup j'ai peur de le prendre maintenant, mon équilibre étant foutu plus les douleurs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMar 18 Avr - 20:47

D'accord, ça ne doit pas être facile tout ce cinéma mais tu adoptes des stratégies de camouflage .Tu arrives à ressentir du plaisir à faire ?Tu as des occupation?? Passions??
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMar 18 Avr - 21:28

regarder le foot, visiter des amis, mais comme je ne peux plus prendre les transports, tout le côté Paris est terminé, j'ai dû mal à monter les escaliers parce que je fais de la fatigue chronique, donc les envies, les désirs sont là, mais j'ai 66 ans cela joue un peu
mais moi, c'est le physique qui a pris, le mental j'ai récupéré comme le disait la vidéo sur Ashton que pouleto a traduite, je suis peut-être inférieur mentalement mais je ne m'en rend pas compte
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMar 18 Avr - 21:33

Colas sa me fait flipper pqrceque je crois avoir un des sevrzges les plus taré niveau psy

La jsuis dans ma chambre tellement derealiser que sa men fait paniqué et que jai l'impression detre en psychose Sad

Jviens de changer ma foto de profil facebook et je me reconnais meme pas dessus tellment jsuid dissocier Sad

Et jai régulièrement limprrssion de devenir fou et virer en agression et ne pas me retenir etc

Sans parler des hystérie pulsion suicidaire et compagnie

Serieu colas jai vrmt peur de me voir dans cet etat mental a 34 mois Sad
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 0:13

après 8 ans j'ai de la déréalisation assez forte, mais parfois presque plus, exemple aujourd'hui à carrefour, c'est surtout les douleurs et la fatigue et un genre parkinson mais pas tout à fait, par contre déréa à peine, la concentration me pose problème, mais par rapport à avant elle est mieux
avant je ne pouvais tenir une conversation, déréa et des troubles que j'arrive pas à expliquer clairement, maintenant souvent j'arrive à bavarder, c'est pas terrible, mais avant c'était pas possible pendant des années
j'ai toujours des sens pas très clairs, le ressenti des jambes sur le sol est différent chaque jour, mais j'ai un problème physique, certains jours j'ai dû mal à tenir sur mes jambes, mais j'avais cela depuis le post-sevrage, cela semble s'aggraver
tout semble physique à part un peu de mémoire, et la concentration qui était très dure autrefois, est mieux mais ce n'est pas suffisant quand j'en ai besoin
si j'avais pas mes soucis physiques, que je pouvais courir, je pourrais presque publier une success story, mais j'ai trop de soucis physique, on le voit dans ma signature, sinon j'écoute de la musique, j'ai découvert kerstin ott, j'aime bien, je ne souffre plus comme avant, mais ces satanés problèmes physiques m'empêchent de vivre ma vie

pour toi, je t'ai donné mes opinions, mais tu vois autrement, tu veux reprendre, tu as l'akathisie, moi je me base sur les forums anglos, je m'y retrouve, toi tu te bases sur le forum bleu, Thérèse est la sauveuse universelle, pour moi elle a le niveau des sevrages classiques, et dès que ça se complique, circulez, elle a pas assez d'expérience, mais je trouve qu'elle fait du bon travail, s'il n'y avait pas son forum et celui de Michel, j'aurais été obligé d'en faire un pour les newbies français, par devoir, donc je suis content qu'ils le fassent, comme ça je profite de ma retraite un piti plus
a partir du moment où tout ce que je t'ai dit tu l'as rejeté, et c'est ton droit d'avoir une autre opinion, je ne vais plus m'efforcer à essayer de t'expliquer comment je vois ci ou ça, puisque tu le vois différemment le lendemain, donc je vais éviter de te bassiner avec des choses qui te posent ensuite problèmes parce que ne rentrent pas dans tes observations, tes postulats de départs, qui ne sont pas faux, mais ne sont pas universels
c'est un peu comme carole suisse qui croit qu'elle sait tout en se basant sur son sevrage et qui annonce qu'elle a eu un syndrôme prolongé
ou que Thérèse qui croit que ce qu'elle a vécu c'est universel pour tous, elle change un peu j'ai vu,
chacun croit que ce qu'il a vécu c'est l'enfer et qu'il sait maintenant tout, sauf que entre une akathisie , une fibro et celui qui souffre simplement de la diminution d'une dose, il y a un fossé énorme
on est comme ça, moi aussi, donc je m'efforce à ne pas l'être, mais je n'y arrive pas toujours, suis borné comme beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 7:52

Jme base sur le forum bleu parce qua la base jetais comme eux mon sevrage lent roulait comme sur des roulettes mes seuls symptomes etaient la photosensibilité un peu dagoraphobie et de vertiges pendant 3 jour apres chaque diminution

Maintenant je me retrouve avec 20 symptômes qui nauraient jamais eu lieu dapparaitre en conservant ma lignee de sevrage puisque de 20mg a 7mg tout etait pareil je vivais 90% normalement, travail pote etc je sortais moin a a cause de lagoraphobie

Puis mest venue la mauvaise idee daccelerer car je voulais vite retrouver mon ancienne vie.

Au final jai perdu toute ma vie et me retrouver avec 20 symptomes qui partent pu et des gens qui te font croire depuis 3 ans que sava partir alors que presque aucun cas darret rapide que jai connu na gueri depuis 2014.

Sur la 30 aine de personne que jai connu sur benzobuddies arret rapide ou cold turkey, 1 seul est retourner travailler et a mi temps, 29 flinguer de 3 a 6 ans post sevrage certain se pointent de temps en temps a 10 ans

Forum Francais ashton ou plus lent : depuis 2014 sur 20 personne que jai connu  20 fonctionnelle tous conserver boulot et vie sociale

Je crois que tu te rend pas compte a quel point le forum francais de Thérèse et Michel sont en avance sur les anglo saxon qui ont 10 ans de retard.

Toi tu base tes info sur des cas flinguer qui ont fait nimpe polydroger CT 10 medoc et compagnie en disant sevrage lent ou non sa change rien.

Evidement que sa change pu rien apres sa cest trop tard.

Le probleme cest que tu utilise ces cas pour te rassurer en te disant bon ben finalemrnt mon sevrage etait pas si rapide jai juste pas eu de chance.

Désolé de tapprendre sa 8 ans plus tar mais quelqun qui fait un sevrage lent ds les regles 5% 10% tout les 2-3 semaines en partant dun etat stable et capable de bosser ben en moins de 2 ans de post sevrage les gaules sont plié et retour dans la vie réelle et aux oubliette les forum de merde,

Pendant ce temps les arret brutaux ou rapid se bouffent a essayer dexpliquer toute cette merde et ere comme des fantôme online en regardant les autres vivre a travers la fenetre

Putun dmerde jme dmand meme quesque jfou ici sur cz forum de merde au lieu de vivre ma vie

Pendant mon sevrage lent javais jamais foutu les pieds sur un putin de forum tellmenr les symptomes etaient ridicule.

Jsais pas si tu trend compte a quel point cest parlant
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 9:27

Je suis ronger par la haine de moi meme je ne comprend pas pourquoi avoir arreter brutalement je ne me le pardonne pas SadSadSadSad

J'aurais du men sortir clean fonctionnel pas de fatigue chronique a la con rien de toutes ces merdes de douleurs de symptomes de fou de pas piuvoir me concentrer et compagnie

Je pleure ma vie Sad
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 9:35

Voilà ma femme me quitte avec les enfants je dors 2h ... comment vais-je pouvoir faire pour les simples tâches comme des courses ect ... autant me fou..tr en l'air
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 11:40

pouleto
tu dis des bêtises, ici, sur ce forum, il y a eu des syndrômes prolongés qui ne reviennent plus, chez Thérèse il y en a, ils ne postent pas car il n'y a pas de rubrique pour les prolongés, pas de conseils, beaucoup de bisounours avec de belles photos, et des femmes qui se bisoutent à longueur de temps, et une seule qui a le droit de faire les protocoles, Thérèse, donc le prolongé qui arrive est content de voir du français, mais quand il voit le niveau il part, il en a appris cent fois plus sur benzobuddies où il est inscrit, d'ailleurs tu as toi-même retrouvé les françaises s'inscrire avec difficulté pour cause d'anglais sue benzobuddies, elles le font parce que le forum de Thérèse ne leur apporte plus rien à un moment donné, donc elle vont ailleurs, n'ont plus confiance aux huiles et orotates

tu es l'un des rares à critiquer benzobuddies et survivingantidepressants et revenir sur le bleu, les autres foutent le camp

et je t'ai donné les chiffres plus haut, ils parlent d'eux-mêmes

maintenant, je répète, ce que fait Thérèse est très bien pour les sevrages sans problèmes, je ne ferais pas mieux, pour les autres, je lui ai demandé d'ouvrir une rubrique, elle m'avait dit non, c'est clair
Michel en a ouvert une, cela te permet de parler avec des prolongés, mais corinne ne vient pas, Michel ne s'exprime presque pas, Milie ne vient pas, Maori ne vient pas(elle a fait un sevrage avec les règles d'ici) , mte ne vient , ngn ne vient pas, et il y en a d'autres qui ne donnent pas leurs opinions sur les différents troubles qu'ils vivent, l'évolution, à part moi , donc ce sont des mini-forums désertés,
le seul endroit où tu peux discuter avec des personnes dans la même situation que toi sont les anglos
pour qu'une rubrique sur les prolongés marche, il faut que les personnes atteintes y trouvent de la compréhension, des conseils, de la tolérance, des opinions différentes qu'ils confortent à la leur, ce n'est pas le cas
toi tu veux guérir de suite, tu insultes les personnes pour un oui ou non, tu rejettes les opinions des autres parce qu'elles ne rentrent pas dans tes cases, tu détiens le savoir universel, les autres sont des cons ou dépassés
tu traites benzobuddies de débiles et d'inutile, et de princesse Thérèse, les gens malades qui passent, lisent puis continuent
combien d'articles de prolongés sur les écrits de carole suisse, ses vidéos, ses blogs, sur le forum bleu, combien d'articles , d'opinions, rien, que des trucs pour sevrage classique, la France a encore du chemin pour arriver aux chevilles de benzobuddies,
moi je mets ma petite pierre, mais bon, tu as bien dit, je suis à côté de la plaque complet, vieilles idées dépassées sur le sevrage et les prolongés, cela ne se passe pas du tout comme je le dis,
avec tout ça, un prolongé qui passe, et que chez Michel, sur le bleu quedalle, un prolongé n'a pas envie de s'inscrire pour se battre avec toi et tes connaissances de Thérèse , les insultes , le rejet benzobuddies alors qu'il y est inscrit, pour simplifier, un jeune con qui sait tout, et se base sur 20 bisounours pour déclarer ses théories sur les syndrômes prolongés, c'est du Carole de suisse que tu nous joue là, sauf que elle est bisounours et toi prolongé


Dernière édition par colas le Mer 19 Avr - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 11:56

Drogbatus a écrit:
Voilà ma femme me quitte avec les enfants je dors 2h ... comment vais-je pouvoir faire pour les simples tâches comme des courses  ect  ... autant me fou..tr en l'air
si tu pouvais lire l'anglais, tu as benzobuddies ou survivingantidepressants où des personnes sont dans la même situation que toi, certains ont vendu leur maisons, perdu leur emploi, femme et enfants et se retrouvent sur les aides sociales sdf
c'est le gros effet indésirable de la consommation des psychotropes
c'est pour cela que aller en clinique, en prendre des nouveaux, beaucoup ont dit stop, plus de nouvelle pilule, et sevrage qui a fait ses preuves, l'un après l'autre et le temps qu'il faudra,
et tu en as qui ne veulent pas attendre, il faut vite des résultats, mais c'est un combat perdu d'avance, c'est le psychiatre avec son psychotrope qui gagnera et on aura perdu du temps, de l'énergie pour un échec garanti, il suffit de lire les témoignages sur les forums anglos pour comprendre, il y a des exemples sur tous les cas de figure, et je ne parle pas des souffrances et des risques séquelles graves pour certains, on ne joue pas avec les psychotropes comme avec l'aspirine,
l'aspirine, c'est toi qui commande , tu arrêtes quand tu décides
le psychotrope , c'est lui qui commande, tu fermes ta gueule et c'est lui qui torture

sur les forums anglos, il est très rare que il y ai les fou.tre en, c'est ne pas assumer les conneries qu'on fait
de toutes façons, si tu veux te fou.tre, il y a une solution, vas chez un psychiatre, explique lui tes souhaits, il va s'ocupper de toi, il a les moyens
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 12:54

Ben la maori elle a fait un sevrage dans les règles et elle disait deja a 2 ans quelle setait retrouver mentalement pu aucun symptomes psycho.

Moi sevrage rater tt lbordel toujour suici daire tereur manique et compagnie 3 ans après.

Encore une fois entre etre prolongé avec quelques symptomes risiduels physiqye comme maori qui doit pas lempecher de vivre et notre niveau dhandicape de sevrage rapide excuse moi mais cest 2 monde different

Ta maori jsuis persuader quelle profite de sa vie sous lsoleil malgres ses petit yeux sec et compagnie pendant quon galere a marcher 100 metre a cause de nos mini muscles flinguer.

Le niveau de folie mentale que jai a presque 3 ans de post sevrage tu mexcusera mais bon cest pas comparable avec la maori et son sevrage lent qui a 2-3 connerie physique restante

Tout le monde garde des sesquelles des medoc jpense, na sifference cest que ceux qui ont seuvré lentement ba y vivent tres bien avec cest just des nuisances.

NgT sevrage brutal
Mte sevrage brutal puis polydroguer
Emilie sevrage brutal grossz douleur

Maori sevrage lent yeux sec et 2-3 connerie
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 13:58

Dormi 7h le l'éponex est variable toute façon je vais faire cette cure une seconde fois et me laisser crevé j'en ai rien fou..très ma femme se barre parce-que elle a marre de ma situation avec mes enfants que de toute façon je ne pourrais pas garder vue mon état. Évidemment le dossier de surendettement ben faut le refaire j'en serais incapable

Je vais vivre seul sans dormir alors me faire à manger entretenir une maison etc je rêve pas j'en serais pas capable
Donc je vais jouer au poker une seconde fois pfff

J'ai une boîte à pharmacie ou un su..ide serait facile coktail de toutes les mères prescrit le jour J impossible de vivre comme ça toute ma vie secroule :
- perte d'emploi
- plus de amis
- famille indifférente prête à rien faire pour m'aider
- ma femme me quitte
- je ne suis pas en capacité de les garder MM un wk sur 2

Donc franchement autant me laisser crever et je verrai ce qui se passe et si c'est pas viable j'attendrais pas je dirais ciao vers l'enfer avec la chance que j'ai ça va me créer des problèmes psychologiques cette fois ci.

Forum blue on en parle tjr en disant ils ont sauvé ceci cela y a pas de cas ben c normal les cas sont rayes petit à petit on s'occupe pas deux ont les effaces dans la masse.
C'est eux qui m'ont tué avec retest le bzd 5 J puis 1 mois et blablabla j'étais trop contente J vous crever je le sais ben je choisirais le moment
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 14:23

Drogbatus a écrit:


Forum blue on en parle tjr en disant ils ont sauvé ceci cela y a pas de cas ben c normal les cas sont rayes petit à petit on s'occupe pas deux ont les effaces dans la masse.

tu n'as pas tord, je me rappelle dats david, ou des bastien et autres, souvent il y problème, friction et ouste et je ne fais que passer, je ne post pas sur les sevrages, très rarement, c'est sûr, ils n'ont pas de solution et ça décourage les cas classiques, et ça, Thérèse n'en veut pas, c'est son forum
100 % de  réussite, c'est toujours ceux-là de sauvés

tu avais déjà des problèmes avant le benzo supplémentaire, il est simplement venu compliquer tout ça
normalement, la règle sur les forums c'est de sevrer , pas de conseiller de prendre un nouveau psychotrope supplémentaire ou alors le cas est grave,
si quelqu'un a tout arrêté brutalement, il va être très mal, alors dans ce cas on conseille de reprendre et de sevrer lentement
mais quelqu'un qui en prend deux, on ne conseille pas un troisième, maintenant, tu as ta part de responsabilité, ici on ne t'a pas dit de reprendre
et normalement, ils auraient dû t'aider à le sevrer, mais étais-tu capable de les écouter?
c'est compliqué tout ça, je sais pas trop quoi dire
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 14:45

pouleto a écrit:
Ben la maori elle a fait un sevrage dans les règles et elle disait deja a 2 ans quelle setait retrouver mentalement pu aucun symptomes psycho.

Moi sevrage rater tt lbordel toujour suici daire tereur manique et compagnie 3 ans après.

Encore une fois entre etre prolongé avec quelques symptomes risiduels physiqye comme maori qui doit pas lempecher de vivre et notre niveau dhandicape de sevrage rapide excuse moi mais cest 2 monde different

Ta maori jsuis persuader quelle profite de sa vie sous lsoleil malgres ses petit yeux sec et compagnie pendant quon galere a marcher 100 metre a cause de nos mini muscles flinguer.

Le niveau de folie mentale que jai a presque 3 ans de post sevrage tu mexcusera mais bon cest pas comparable avec la maori et son sevrage lent qui a 2-3 connerie physique  restante

Tout le monde garde des sesquelles des medoc jpense, na sifference cest que ceux qui ont seuvré lentement ba y vivent tres bien avec cest just des nuisances.

NgT sevrage brutal
Mte sevrage brutal puis polydroguer
Emilie sevrage brutal grossz douleur

Maori sevrage lent yeux sec et 2-3 connerie

tous les prolongés ont des erreurs et chacun son histoire
il y a 80 % qui s'en sortent et 20% qui galèrent, alors le sevrage lent aide mais ne fait pas tout
dans les 80% il y a des cold turkey, des cocktails, des erreurs en pagaille avant d'avoir trouvé ce qu'ils ont et les forums, puis tout le monde ne suit pas toujours ce qui est dit sur les forums, parfois il y a des avis différents, mais ils font partie des 80%
et les 20% ils disent j'ai pas fait ci, j'aurai dû cela, c'est parce que cela, ils cherchent des raisons pourquoi ils sont dans la me.rde et les copains non, alors ils trouvent des logiques qui n'en sont pas
certains ne supportent pas une molécule, et un minable yoyo et les voilà hors-circuit, et à côté, l'autre imbécile a fait le con et il est mieux, c'est pas juste
les psychotropes c'est ça, c'est traitre, l'un en prend à la pelle et ça va comme un drogué, et l'autre en prend un seul et n'est pas comme un drogué, il souffre le martyr, et le drogué regarde et ne comprend pas, ils sont pas tellement mauvais ces psychotropes, j'en prend depuis 3 ans


Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 15:05

Ce qui me terrifie ce sont mes symptômes mentaux, j'ai des obsessions constantes sur mon erreur, genre jme réveil a 5h du mat a peine j'ai ouvert les yeux mon cerveau est obsedé par sa je pete les plombs a me demander pourquoi j'ai fait ce putin d'arret brutal et que c'etait complétement débile,

Juste de lire quelqu'un qui dit que son sevrage lent se passe bien me déclenche une rage interne horrible qui me rappelle que j'ai fait un arret brutal et que du coup les symptômes sont 100 fois pire que si ils e l'uaraient été si j'avais fini mon sevrage lent

Tout la journée mon cerveau semballe et j'ai l'impression que je vais devenir fou dune seconde à l'autre si je ne reprend pas, derealisation tellement intense que j'ai limpression encore plus d'etre fou

Dés que je me pose mon cerveau part en vrille et c'est la folie, pensée obsessionelle, incapable de rester a rien faire etc

On me conseille d'attendre oui mais moi j'ai plutôt l"impression de devenir de plus en plus fou genre aizheimer ou demence tellement je repete en boucle que je n'aurais jamais du faire cet arret brutal, et je m'en rend limite pas compte comme si j'etais en psychose
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 17:07

pouleto a écrit:

Dés que je me pose mon cerveau part en vrille et c'est la folie, pensée obsessionelle, incapable de rester a rien faire etc

On me conseille d'attendre oui mais moi j'ai plutôt l"impression de devenir de plus en plus fou genre aizheimer ou demence tellement je repete en boucle que je n'aurais jamais du faire cet arret brutal, et je m'en rend limite pas compte comme si j'etais en psychose
tu n'acceptes pas une autre possibilité, que cela peut être un cumul, ce qui serait plus logique

moi je te casse ta théorie en 1 s : un arrêt à 4.5 g n'a jamais donné ton état, jamais lu
donc c'est bien la preuve que ton passif intervient, dont ta gesticulation (quand ça apparait, cela ne s'en va pas par miracle, cela reste)

ta théorie te satisfait car tu es en manque pour soulager ton obsession et ta théorie t'apaise ou en tout cas fait l'équilibre pour que tu survives

je crois que cela s'appelle de la rumination, c'est comme un TOC, il n'y en a pas sur le forum bleu des cas ou des explications, tu en trouves un peu dans mes textes et surtout sur les forums anglos ad et benzos

Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 17:18

colas a écrit:
Drogbatus a écrit:


Forum blue on en parle tjr en disant ils ont sauvé ceci cela y a pas de cas ben c normal les cas sont rayes petit à petit on s'occupe pas deux ont les effaces dans la masse.

tu n'as pas tord, je me rappelle dats david, ou des bastien et autres, souvent il y problème, friction et ouste et je ne fais que passer, je ne post pas sur les sevrages, très rarement, c'est sûr, ils n'ont pas de solution et ça décourage les cas classiques, et ça, Thérèse n'en veut pas, c'est son forum
100 % de  réussite, c'est toujours ceux-là de sauvés

tu avais déjà des problèmes avant le benzo supplémentaire, il est simplement venu compliquer tout ça
normalement, la règle sur les forums c'est de sevrer , pas de conseiller de prendre un nouveau psychotrope supplémentaire ou alors le cas est grave,
si quelqu'un a tout arrêté brutalement, il va être très mal, alors dans ce cas on conseille de reprendre et de sevrer lentement
mais quelqu'un qui en prend deux, on ne conseille pas un troisième, maintenant, tu as ta part de responsabilité, ici on ne t'a pas dit de reprendre
et normalement, ils auraient dû t'aider à le sevrer, mais étais-tu capable de les écouter?
c'est compliqué tout ça, je sais pas trop quoi dire

Non colas ils n'avaient plus rien à proposer pour m'aider à le sevrer. La réponse était "je ne sais ..." de Thérèse puis comme j'ai critiqué son conseil le fan qu'elle insisté pour que je test avec sa copine espérance hop c'est parti en Live Jérôme est entré dans la d'ancêtres et hop vite verrouillé le pistolet avec un mit de la fin de l'administrateur évident pour montrer "hé regardé j'y suis pour rien" et ta tt la communauté qui te prend alors pour cible.

Oui j'ai fait l'erreur car ici on m'a dit surtout pas j'ai cru aux promesses de " stabilise toi à 150 puis on descend le bzd à 100 et tu reprend le theralene sevrage" l'herbe avait l'air tellement plus verte qd tu mal et que l'on te dit tu va redorer tt ira mieux etc'... tu es stupide tu y vas.
J'ai eu droit à "pourquoi tu pose la question sur le forum a Michel tu as pas confiance? Je ne travaille pas comme cela: y a un vrai système de Gourou et les petits soldats à côté.

Son forum est fait pour que les k qui foire disparaissent parce-que lorsque tu te rend compte que ça mèrde et tu dos "mais tu m'avais dit que ..." Bing tu entre en guerre posté verrouillé et toi banni.

Son forum triche pour être une sorte de référence ici tt est clean pas de cas sévère. C'est limite de la propagande son délire
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 17:19

Alors tu ne va peut etre pas assez sur benzobuddies pour confirmer ma theorie.

Cool35 arret brutal de 3mg valium meme symptomes que moi a 4 ans de post sevrage

Racksha arret brutal de 2mg valium toujour pas guéri et cloitrer a la baraque a 42 mois de post sevrage

Sur survivingantideprrssant eleven10 arrer brutal de prozac et 3 ans aussi avec une forme dakathisie et insomnie severe

Si tu as du temps a perdre et lire leur historique

Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 17:23

Citation :
a théorie te satisfait car tu es en manque pour soulager ton obsession et ta théorie t'apaise ou en tout cas fait l'équilibre pour que tu survives

Sa je valide vu que je ne peux mempecher de comparer mon etat 100% fonctionel en sevrage lent avant mon arrer brutaux comparer a maintenant

Et ce que je vis maintenant est completment maboul comparer a la facilité du sevrage lent que je faisais

Ces ruminations sont sûrement un moyen qutilise mon cerveau pour chercher une solution a cette situation et la seul solution quil trouve cest que tout allait bien en sevrzge lent et que le temps la ne maide pas
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 17:26

Regarde Jérôme sevrage brutal 2 mois on lui dit si sinon ton cerveau va mettre longtemps à se réparer ect. ..
Il est tombé dans le piège pis la suite après n'aide pas son histoire de dose.

Toute façon la cure c'est un coup de poker ou je redors  (c'est arrivé en cure un mec 200 de seresta depuis 10 ans il dormait plus fin cure il dort 5 6h) soit ça me nique la tête et pis insomnies violentes durant des mois j'aurais juste à attendre de crever dans mon coin en me disant un jour de plus qui sait demain peut-être que . . . Ect
Revenir en haut Aller en bas
pouleto



Messages : 309
Date d'inscription : 12/04/2017

28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitimeMer 19 Avr - 17:26

Jai oublier

Benzobuddies ,

Benzomama arret brutal de 10mg valium pris meme pas 2 mois et meme pas tout les jour , akathisie severe suiciaire et compagnie 3 ans de post sevrage

Beckblue, 0.25mg xanax pour dormir soit 5mg valium, sevrage rapide apres entrer en tolerance a cause de prendre qune fois par jour. Se dit avoir developer de la demence a 4.5 ans completment psycotic

Tout ces gens nont pas pris dautre medoc que ceux la
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge - Page 21 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge
Revenir en haut 
Page 21 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 30 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» insomnie depuis 1 mois et demi: sevrage zoplicone
» apres 4 mois de by pass
» Le travail: c'est la santé?
» enfant de 2 ans 1\2 qui ne dort plus la nuit
» je ne mange plus correctement depuis au moin 4 semaines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de deux ou trois ans (12% des victimes, environ) et sevrages très difficiles-
Sauter vers: