Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 24 ... 40  Suivant
AuteurMessage
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 9:24

Chaque nouveau réveil est une pure torture de constater que plus rien ne bouge tout reste figé. De constater que jai passer 32 mois dans cet etat pour rien et que TOUT ceux qui ont commencer leur sevrage apres moi en 2014 etaient deja 90% gueri en 2016 avev des symptomes resuduels ridicules.

Et moi jsuid la en 2017 encore completment mort incapable de sortir du lit, completment derealisé, lobotomiser

Mais questque cest que ce putin de delire ??? Jaurais eu le temps 2 fois de reprendre me stabiliser et refaire un sevrage lent que je serais dans un meilleur etat que maintenant

Putin dmerde mais pourquoi jai pas fini mon putin de sevrage lent comme tout le monde ? Pk putin dmerde ?
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 9:33

salut, salut

tout d'abord merci Colas pour tes réponses et explications, heureusement qu'il y a ce forum pour se soutenir!

mon conjoint me comprend plus ou moins, il a vécu une période de déréa pendant 3 semaines, à la suite d'une soirée trop arrosée, il ne boit presque jamais ou alors très peu
il sait ce que je ressens mais n'empêche qu'il n'est pas toujours d'un super soutien, on oublie avec les jours qui passent, il en a un peu marre je crois!

e suis sorti pour ramener mon fils .Mon dieu quel mal être dehors, j'avais impression que les gens me dévisageaient.Ma vision est vraiment insupportable , j'ai peur de rester comme ça tout le temps , je vois les gens en terrasse, se promener , je ne peux plus faire ça . a écrit:


Saber, je ressens la même chose!! cette impression que les autres te dévisagent est terrible, c'est pour ça que je limite les sorties

il m'arrive quand même d'aller boire un verre en terrasse quand je sors en famille, par contre jamais seule

Ce matin, à la crèche, je me sentais plus à l'aise pour parler avec les gens, ça varie d'une journée sur l'autre, ma déréa est moins intense aujourd'hui

bon je vous tiens au courant pour la TCC, bonne journée quand même  Wink

shiki
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 9:41

shikki même mes parents commenencent a ne plus me supporter à ce stade après 3 ans de symptoms sévères, i voudrait que je me prenne un appart seul ou me dise si tu veux resté ici tu souffre en silence et tarrete de parler de tes symptômes on en peu plus.

Voila ce qui se passe quand on a fait ces sevrage nimporte comment et que les symptômes ne partent plus, on fait vivre l'enfer a nos entourage et a nous meme

Pendant mon sevrage lent je travaillais je faisais chier personne au moins, pfff
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 9:51

c'est pour ça que j'évite au maximum de lui parler de mes symptômes, c'est pas facile je sais!!

des fois je ne peux pas m'en empêcher, les jours où je suis trop usée par ce truc, fatiguée de me battre...ou quand les pensées négatives prennent le dessus (je ne m'en sortirai jamais etc...) ou alors quand il me sort des trucs du style: "sors, va t'aérer"

je me sens souvent incomprise

mais bon, j'aime mon compagnon, je ne veux pas me séparer de lui...et puis tu imagines, élever seule des jumeaux dans mon état???

depuis quelques jours, quand ça ne va pas, j'écris ce que je ressens sur un cahier, je remplis des pages et des pages, je me défoule comme ça, ça évite d'en faire profiter mon entourage et ça me calme

essaye!
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 11:01

LE constat alarmant de la severité de mes symptômes me mettent en colère noire,

Je reviens juste des course avec ma mere, juste ranger les courses dans le cadis utilisé mes bras etc mon cœur semballe a 120-130 et j'ai littéralement l'impression de crever, comme si toute ma respiration se coupait et que l'oxigyne ne passait plus dans mon corps, Tout ce fige

Symptômes apparus 3 ans en arrière a cette reprise, et ce n'est jamais partie,

jen peu pu j'ai completement détruit mon corps avec cette arret brutal et cette reprise de merde, aucune amélioration en 3 ans c'est nimporte quoi, purement ridicule putin de merde pfffff
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 11:44

Cest quoi ces putin de symptomes ireel putin dmerde mais cest une blague ou quoi cest quoi cette putin dblague dse sentir mal de ranger des putin dcourse ou porter un putin de pack deau putin dmerde a 29 ans

Faut arreter le delire cest quoi ces putin de connerie
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 13:13

jerome je sais que tu es antimeoc mais tu penses pas qu'il est temps de faire q chose, une hospt, une etntative de reprise, ou autre ... avant de te retrouver à la rue ? tu peux pas continuer a vivre comme cela et vivre seul tu vas te foutre en l'ir


Dernière édition par Drogbatus le Lun 20 Mar - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 13:22

Quesque tu veux kje prenne comme medoc pour soigber sa je sais meme pas cest quoi ce symptome de merde

Mon corp est completment detruit par 3 annees d'insomnie et mon axe hormonal doit etre completpent flinguer a cause du choc de cette reprise foiré

Putin de merde jme suis completment foutu en l'air avec ce sevrage foire cest quoi cette merde

La evi elle a repris mais elle avait jamais eu d'insomnie alor si moi jrepren et qye sa marche pas jfais quoi

Putin dmerde jaurai pas pu finir mon putin de sevragz normalement pour 6 mois je perd 3 ans cest quoi cette merde
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1610
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 15:09

Shiki08 a écrit:

depuis quelques jours, quand ça ne va pas, j'écris ce que je ressens sur un cahier, je remplis des pages et des pages, je me défoule comme ça, ça évite d'en faire profiter mon entourage et ça me calme

essaye!
ton compagnon n'y est pour rien
quand tu veux lui en parler il te pousse dehors, d'un côté c'est très bien pour lui, il se protège, car lui aussi est fragile et peut tomber en déprime s'il te suit,
pour simplifier, tu coules et lui tend la main, s'il te la donne, tu risques de l'entrainer avec toi et vous serez deux malades avec 2 petits jumeaux, c'est pire, vaut mieux qu'il soit solide, le futur sera meilleur
maintenant il faut qu'il fasse un petit geste de compréhension, s'il te dit va t'aérer méchamment, c'est pas bon, s'il te le dit pour t'aider...et ne pas prendre sur lui, c'est tout bon
je pense qu'il a aussi ses problèmes, qu'il cache mieux que toi peut-être

ta méthode est bonne
le principe est de remplacer la période ça va pas par une activité neutre, et mieux encore, jouissive
il faut que le total des périodes ça va pas diminue jusqu'à ne plus exister
plus l'activité te donnera des émotions intenses de plaisir, plus cela sera efficace
l'inconvénient d'écrire, c'est comme de l'analyse chez le psy, on est seul  et on remue ses souffrances, pas beaucoup d'utilité sauf à entretenir le merdier
faire autre chose est mieux car on n'entretient pas le merdier
je vais te donner un exemple
à chaque fois que cela t'arrive tu vas faire un jeu que t'aimes, t'appelle une copine avec qui tu parles de tout sauf de" ça va pas", tu parles avec ton mari d'un projet futur mais pas de "ça va pas"

que font les autres quand "ca va pas" ? ils ressassent leur déréa, leurs misères ? un peu est un besoin, mais trop devient nocif
il y en a qui font l'amour avec le copain, d'autres passionnés de voitures anciennes discutent avec des amis sur les moteurs anciens, d'autres pensent à demain ils vont aller à la piscine avec une telle, d'autres feuillettent le catalogue pour acheter un meilleur soutien-gorge, tu prévois tes vacances etc

en fait tu devrais faire ce que fait ton compagnon, et ça marche, la preuve, il est mieux que toi
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1610
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 15:20

benzohell a écrit:

Je reviens juste des course avec ma mere, juste ranger les courses dans le cadis utilisé mes bras etc mon cœur semballe a 120-130 et j'ai littéralement l'impression de crever, comme si toute ma respiration se coupait et que l'oxigyne ne passait plus dans mon corps, Tout ce fige

salut l'ami

j'ai la même chose

sur les forums j'ai découvert autrefois que beaucoup faisaient du sport, courraient, et disaient cela aide, et il y avait une partie qui ne devait pas trop en faire car après ils étaient très mal, mais pouvaient faire des efforts

et il y avait une partie qui postait : do you able to exercise, i cannot exercise... parce qu' eux ne pouvaient plus faire d'efforts, dès le début étaient très mal, l'effort n'était plus toléré
c'est ce qu'on a, tout le monde peut rebêcher un jardin, nous une pelletée et si on continue, on est mort, d'ailleurs on ne peut continuer ...
c'est là qu'on part dans les mitochondries théories fibromyagies
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 15:32

Sevrage lent apte a bosser a temps plein faire du sport

Arret brutal encore apte a faire 10km a velo et recommencer a faire du sport

Reprise foire = completement handicapé


Jai clairement envie dme foute en lair cest ridicule detre ds cet etat a 3 ans de post sevrage alor que je travaillais a temps plein

4 personne ont eu le temps de commencer et finir leur Sevrage lent entre 2014 et 2016 et sont reste fonctionelle tout le long et jsuis la encore en 2017 sur ces forum de merde completment flingué

Crst quoi cette connerie
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 16:51

benzohell a écrit:
Quesque tu veux kje prenne comme medoc pour soigber sa je sais meme pas cest quoi ce symptome de merde

Mon corp est completment detruit par 3 annees d'insomnie et mon axe hormonal doit etre completpent flinguer a cause du choc de cette reprise foiré

Putin de merde jme suis completment foutu en l'air avec ce sevrage foire cest quoi cette merde

La evi elle a repris mais elle avait jamais eu d'insomnie alor si moi jrepren et qye sa marche pas jfais quoi

Putin dmerde jaurai pas pu finir mon putin de sevragz normalement pour 6 mois je perd 3 ans cest quoi cette merde

Evi n'avait pas que cela. .. ci ça marche pas ben t comme la. Tu te vois comme la fille que tu disais y a 11 ans après.
Ou que t parents pètent un plomb tu le teste sur 5 jours tu verra très vite si ça va mieux evi la vue de suite. Après elle a été trop vite puis c'est testab et la ça roule. Essayez ç déjà mieux que de te retrouver pendu un de ces jour non ?

Moi j'ai vue de suite que ça allait pas j'ai juste suivi le teste un mois comme connerie faut juste que tu fasse pas la connexe si au bout de 5 jours pas d'amélioration comme evi fuit.
Abell ça va y a que moi avec le theralene baclo ou ça merder finalement
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 17:13

Le probleme cest que meme 5 misérable jour suffisent pour te reflinguer et repartir a 0 si tes sensible comme moi a ces merde

Ya ube francaise sur benzovuddies qui a pris que 10 jour de cachet elle a encore des symptomes 6 mois plustard et oete les plomb

Cest pas des medoc quon peu prendrz comme sa piur tester sans repercussions derrière si sa marche pas
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 17:43

Tu vas le savoir au premier cacheton moi je l'ai ressenti c'est parce qu'on m'a embrouille derrière.
Mais tu te vois encore longtemps comme cela ? Sans rien tenter?
EVi good Abel good (malgré des conneries) y a que moi mais j'ai baclo et theralene donc c impossible de savoir. Moi je suis de ceux qui penses que ta théorie est la bonne.
Après oui c'est un choiX c'est certain qui t'appartient mais chaque jour tu parles de °°°°°°° ou que t'es parents veulent de mettre dehors ça fait peur de te lire
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 18:08

Abdel est pas sortie daffaire il donne pu de nouvelles y faut voir son post sevrage

Jen sais rien combien de temps je vais rester comme sa cest nimporte quoi clairement mais malheureusement je vois pas ce qui pourrait maider vu que meme le lysanxia jetais pas normal avec jen sais rien cest lenfer
Revenir en haut Aller en bas
victoire wombali



Messages : 213
Date d'inscription : 22/04/2016
Age : 33
Localisation : toulouse

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 18:50

Y a des personnes que j'ai rencontré ou entendu par certaines histoire qui en prennent depuis des années fonctionnent, travaillent sous psychotrop sans symptômes ni rien du tout parfois meme elles vont dans des soirées etc.. sincèrement je me demande comment elles font pour
Vivre avec ces molécules et avoir un minimum
De joie de vivre.

15 , 20 , 25 ans et ne se plaignent pas car ils n'ont plus de symptômes désastreux.

Ces médecins de merde pointent souvent l'alcool comme la pire choses à éviter absolument pour ensuite ventre leur alcool à eux 100 fois plus dangereux c'est clairement dégoûtant.

Revenir en haut Aller en bas
victoire wombali



Messages : 213
Date d'inscription : 22/04/2016
Age : 33
Localisation : toulouse

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 18:55

Eddylo à ta place j'aurais repris depuis longtemps j'aurais pas pu supporter une telle souffrance aussi longtemps
T vraiment fort mentalement
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 19:09

Cest a cause davoir lu les conneries de benzobuddies a me dire que mon etat severe etait normal et passerait en 18 mois que jen suis la

Si jetais resté sur le forum fr et exouter qd on me disait de monter ma dose jaurai pas perdu 3 putin dannees pour rien

Maintenant je me retrouve a 3 ans le cul entre 2 chaise a pas savoir quoi faire et tetaniser de reprendre apres lenfer que jai vaicu

Cest de la putin de souffrance inutile que je me suis infliger cest ridicule
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1610
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 20:15

benzohell a écrit:
Le probleme cest que meme 5 misérable jour suffisent pour te reflinguer et repartir a 0 si tes sensible comme moi a ces merde

Ya ube francaise sur benzovuddies qui a pris que 10 jour de cachet elle a encore des symptomes 6 mois plustard et oete les plomb

Cest pas des medoc quon peu prendrz comme sa piur tester sans repercussions derrière si sa marche pas

c'est vrai ce que tu dis, sinon moi, s'il y avait la moindre chance de réussite, il y a longtemps que j'aurais repris au lieu d'être handicapé, c'est pareil pour tous les prolongés, certains ont repris , j'ai pas souvenir d'un succès, ils sont simplement retournés en arrière avec les souffrances supplémentaires, resevrage,
parce que le retour à la case départ, je sais pas si je tiendrais cette fois-ci, pas deux fois
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 20:29

Je penses surtout que cest une sience inexact pour certains cela les sauvent vraiment EVI forum bleu par exemple va mieux d'autres non.
Le truc c'est de savoir si on est toujours prêt à souffrir autant pour prendre ou pas ce risque là.
Mais c'est clair yannick moi non plus je n'aurais pas supporté et ne supporterai plus j'aurais fait une tentative depuis longtemps surtout que lui confère une molécule moi la connexion c'est que j'en avait 3 je suis certain que si j'avais eu que le bzd cela ce serait bien passé.j'ose même pas imaginer encore 2 3 années comme celles-ci comme l'ont peut voir chez certaines personnes voir 11 années Côme dit Jérôme ben autant arrêter de vivre ou reprendre et ça marche ouf et si ça marche pas étant à bout toute façon pfff qu'elle drogue de mer de.
Je crains que ses parents l'envoi en psy et quile perde le contrôle de tout ... serait pire. Mais c'est vrai quel force!


Moi pas anxiété peu que le sommeil va comprendre enfin j'entre en cure ça encore me coller une anxiété 4 5 mois puis me faudra sevrer ce leponex je vivrais tout même le baclo à ses défauts mais niveau psy sans lui outil j'en aurais des symptômes hors j'en ai aucun
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 20:51

Le baclofene a haute dose camoufle surement lanxieté jai vu un gars sur benzobuddies qui pouvait meme pu regardee ces parents ds les yeux avec lanxieté de son arret brutal benzo et 110mg de baclofen ont tout arreter.

Putin jen reviens pas dans quelle merde je me suis mis davoir attendue 3 ans dans cet etat putin ces batard de benzobuddies ont foutu ma santé en lair pire que mon medecin

Je ne sais vraiment pas quoi faire pfff cette question de merde se szrait jamais poser en finissant mon sevragz lent.

Ce qui me fait peur cest de refaire un sevrage lent pour refinir en post sevrage avec les symptomes qui se pointent comme manumea a 6 mois de most sevragz pour repartir qua 28 mois.

Pffff cest tellement abuser
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 21:01

Le baclo commence à être prescrit contre l'anxiété la boulimie ect ... il a un effet anxiolitique indéniable.
Ben le choix t'appartient atendre mais quoi et combien de temps ou tester. Dans les cas t'en sais rien. Va voir evi maintenant ils parlent de boire un verre de vin de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Lun 20 Mar - 21:03

Je ne supportais plus du tout lacool pendant mon sevragz un simple baba au rhum au taff avait failli me conduire au urgence

Putin mes récepteur doivent etre littéralement flinguer
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 21 Mar - 10:30

Pour evi ça a marché 2 ans plus tard en tt k donc rien n'est perdu ds ton k
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1610
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 21 Mar - 13:37

Drogbatus a écrit:
Pour evi ça a marché 2 ans plus tard en tt k donc rien n'est perdu ds ton k

tu ne peux comparer Evi à Benzohell, l'une n'est pas en post-sevrage, et l'autre l'est depuis 29 mois

il n'y a pas de gravité extrême quand on consomme sauf à avoir une réaction adverse


l'une a des effets secondaires ou indésirables tout en fonctionnant avec des perturbateurs neuronaux chimiques

alors que l'autre fonctionne sans perturbateurs chimiques depuis 29 mois

tu ne peux rien prouver ou déduire ou observer, les deux cas sont tellement différends

c'est comme si tu compares un alcoolique avec ses soucis et un abstinant depuis 2.5 ans,
ou un drogué de rue qui consomme  à quelqu'un qui a arrêté depuis 29 mois

de même tu ne peux te comparer à benzohell , il est  en post-sevrage, et toi tu masques anesthésies tes symptômes avec 2 ou 3 psychotropes, gare le jour où il n'y aura plus d'anesthésie


c'est pas le même monde du tout


toi tu peux comparer tes soucis à des personnes qui consomment deux ou trois molécules, mais pas à quelqu'un qui a arrêté

je ne sais pas si tu comprends ce que je t'explique


les symptômes de quelqu'un qui est sous perturbateurs neuronaux n'ont rien à voir avec ceux de la même personne qui est en post-sevrage

dans la 1e situation tu peux par exemple fonctionner alors que dans la 2e phase tu peux avoir de sérieux handicaps
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 24 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» bébé 4 mois et demi, sevrage tétine et sommeil
» La petite que j'accueille a 2 ans et 3 mois
» insomnie depuis 1 mois et demi: sevrage zoplicone
» apres 4 mois de by pass
» Le travail: c'est la santé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages difficiles-
Sauter vers: