Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 41, 42, 43
AuteurMessage
colas

avatar

Messages : 1695
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 11 Avr - 16:01

si tu gambades au bout d'un an, c'est le sevrage standard, tu souffres comme tout le monde au début et au bout de douze mois tu parts à Londres boire une bière, à 18 mois tu bosses

si au bout de 24 mois tu es toujours pas en train de sauter comme un cabri, tu es mal parti, surtout si 48 mois après tu sautes toujours pas
alors après tu cherches une cause et tu peux en trouver
si la neuroplasticité n'a pas guérit ou suppléé les neurones abimés en douze mois, 24 mois, c'est qu'elle a du mal et ce n'est pas bon signe pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
balour54



Messages : 20
Date d'inscription : 11/04/2018

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 11 Avr - 16:15

Il a pas attendu 12 mois ces symptomes sont partis en diminuant il a pas encore arreter quil est deja presque gueri.

Comme moi qd je travaillais a plein temps et jme croyais mal juste avec mon agpraphobie putin jen rigole tout seul de abrutis que jsuis pfff

Jai putin de bousillié ma vie y mrestait 6 mois de sevrage avec commz symptome juste une agpraphobie qui mempechait meme pas de bosser.

Qui fait ce genre de connerie ? Pour finir avec 2 arret brutaux une nvlle molecule et un sevrage raté final

Qui fait sa ?
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 11 Avr - 18:27

moi !
Revenir en haut Aller en bas
balour54



Messages : 20
Date d'inscription : 11/04/2018

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 11 Avr - 19:45

toi louis tu ne conaissais pas Ashton a lepoque tu ne savais probablement meme pas ce quetait les benzos.

Moi je conaissais deja tout, Ashton, le sevrage, je faisais déjà mon sevrage lent comme il fallait depuis 1 ans tout seul dans mon coin sans aucun forum, avant de tout niker tout seul en voulant accelerer en lisant le blog dune bouffone

Moi je savais deja tout, je faisais mon sevrage de 20mg jusqu'à 7mg sans aucun symptome handicapant, je bossais a temps plein posté a lusine en 5*8 j'etais le meilleur des interimaire meme en plein sevrage, seul symptome que j'avais été un peu d'agoraphobie, pas de derealisation, pas d'insomnie, rien de tte les saloperies que j'ai maintenant, rien, quedal, walou j'avais même des vrai grosse fenetre avec le recule ou j'etais quasiment normal en plein sevrage sans men rendre compte

C'est seulement en voyant mon etat miserable maintenant que je realise tout ca

LEs gens qui n'etaient pas au courant n'y peuvent rien, moi tout est imputable a uniquement moi et moi seul, je savais tout et j'avais viré 13mg sans aucune embuche c'etait meme plutot facile j'ai juste accelerer comme un guignol parce que je voulais que l'agoraphobie s'arrete, alors quelle serait surement partie toute seule si je savais tout ce que j'en sais maintenant et que je pouvais aller ou je voulais quand je voulais, javais juste un petit fond d'anxieté en arriere plan qui me faisait chié, c'etait rien, RIDICULE
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6424
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 11 Avr - 19:54

bonsoir

Tu vas tenir combien de temps, cette fois, sans traiter tout le monde de tous les noms ?
M'obligeant a lire chacun de tes messages....

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
Drogbatus

avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 12 Avr - 19:01

pas vraiment jerome en cure j'étais en lin sur le forum de Thérèse j'en ai parlé avec l medecin qui m'a dit ce que l'ont trouve sur internet c'eest de la cochonnerie ... le baclofene couvré mon anxiété de sevrage et le théralène on sommeil puis un qq mois après lorsque le théralène à arrêté de aire effet c'est là que tout m'a pété à la guelle à retardement. Disons que j'étais à moitié informé
Revenir en haut Aller en bas
balour54



Messages : 20
Date d'inscription : 11/04/2018

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 13 Avr - 1:07

Voila saber a fini son sevrage.

Il est arrivé en 2016 completment alité suicidaire fatigué vision tunnel agoraphobe peur de tout des lumure et compagnie.

Sevrage lent et le voila demain retourner au boulot avec pu rien apart un peu de fatigue en soirée.

Pendant que moi qui faisait ce meme sevrage ya 4 ans en bossant deja a plein temps est encore incapable de dormir a 1 g du mat et de reprendre le boulot et tjr agoraphobe 4 ans apres

Pitier seigneur faite moi creuver davoir fait cette connerie darrer brutal je vous en supplie faite moi crever
Revenir en haut Aller en bas
balour54



Messages : 20
Date d'inscription : 11/04/2018

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 13 Avr - 1:54

Je viend de relire tout mes messages de 2014 sur le forum therese a mon arrivee mon dieu je narrete pas de pleurer je n'avais rien de chez rien apart une agpraphobie debile en sevrage qui sa se trouve venait meme de moi que jaurait pu combatre seul

Seigneur quesque jai fait, mon sevrage etait asymptomatique , 3 jours de vertiges et basta aucun autres symptome

SadSadSadSad

Seigneur quesque jai fait
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 13 Avr - 19:31

IL Y a que le temps comme dit colas, regarde to sommeil c'est améloré tout de même le reste suivra .. donc ou de la patience OU t reprend comme tu le dit tout le temps
Revenir en haut Aller en bas
balour54



Messages : 20
Date d'inscription : 11/04/2018

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 17 Avr - 9:59

toi colas tu as eu de l'akathisie tardive, moi elle est devenue chronique a mon second arret brutal quand j'ai repris 2 mois aprés a 6mg pendant 5jours puis arreter dun coup a nouveau, c'est la que sa a vraiment commencé.

Je n'ais pas le choix de reprendre de toute façon si elle ets venue de là, lakathisie est censer disparaitre en quelques mois une fois que tu as retiré tout medicament pschiatrique de ton corps, moi je l'ais encore 4 ans aprés aucun médicament. Ce n'est donc pas normal je suis vraiment un cas de maboule bordel sa me file envie de me ......

Je vais essayer 2-3 suppléments et si sa ne marche pas je n'aurais pas le choix de reprendre mon lysanxia a une dose générale pour voir si sa la calme de toute facon je ne vais pas resté comme sa, 4 ans d'akathisie c'est de la torture, je fais partie des pire cas jamais vu alors que mon sevrage lent etai archi facile
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1695
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 17 Avr - 13:54

salut,

j'ai eu l'akathisie dès le début, du mois 9 au 14 elle était devenue très forte, puis a rediminué,bien que l'on puisse croire qu'elle est partie, dans mon cas et celui des autres je pense aussi, il en reste toujours des séquelles, par exemple moi j'ai celle d'avoir des difficultés à me reposer, à être relax, je suis en alerte permanente
quand tu as 4 ans des symptômes, même si la neuroplasticité va essayer de compenser, il te restera toujours des residuals(dixit témoignages anglo)

toucher la chimie du cerveau(dopamine et autres), voir les articles de Robert Whitaker sur madinamerica, voir les vidéos de Peter Breggin sur chemical imbalance, les psychotropes dérèglent les neurotransmetteurs, ils ne peuvent les réguler contrairement à la propagande
comme tu as des détériorations à ce niveau, comment veux-tu les réguler alors qu'ils sont la cause du mauvais fonctionnement, ils ne connaissent pas ce qu'est un bon fonctionnement  d'origine, ils dérèglent et puis c'est tout
le seul qui peut réguler est le cerveau quand il veut et peut
donc ta reprise va continuer à déréguler les synapses, les canaux trop ouverts
un soulagement temporaire peut être obtenu mais avec des risques de réactions inconnues, et à quel prix! à la continuation de la détérioration du fonctionnement normal des neurones et donc des systèmes vitaux

pour les suppléments qui corrigeront les nerfs et leur chimie abîmée, je te remets à un texte que je n'ai pas retrouvé, sur un petit forum où je pense que tu avais le pseudo de caro59 et répondais à un membre fille à ce propos et tes conclusions étaient sans appel et sont les miennes au bout de 9 ans de vadrouille
les suppléments de Thérèse, pour moi sont une vaste foutaise qui prend 70 % de son forum et qui n'ont aucun rôle à part celui de faire croire qu'on a des produits qui aident un sevrage, post-sevrage
il y a des articles sur les anglo qui expliquent  bien le rôle des suppléments, que ce sont des dépenses inutiles, et son forum fait une publicité monstre à tous ces business, curieux quand tous les forums s'attachent à ce que la publicité pour les marques  soit interdite sur le forum, le sien est basé dessus, et maintenant avec carole de suisse , elles font l'apologie des médecins, un forum pro médecin et pro suppléments avec les meilleures marques, j'ai d'ailleurs été éjecté parce que j'ai critiqué le côté trop appuyé médecin écrit par carole de suisse

leur forum est devenu une vaste escroquerie et plaisanterie et s'il n'y avait pas le sevrage lent, qu'elles n'ont pas inventé mais qu'elles ont repris d'ici, ayant appris ici pendant des mois ce qu'il leur fallait faire pour s'en sortir, et ben ....


Dernière édition par colas le Mar 17 Avr - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
balour54



Messages : 20
Date d'inscription : 11/04/2018

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 17 Avr - 14:11

lol tu l'avais dés le debut c'est donc bien ce que je dis que tu es allé trop vite dans ton sevrage point bare. Meme si tu me cite les autrs contre exemple des personnes qui ont arreté plus vite et guéris peu importe on parle de nos corps a nous pas des leurs, eux avaient les capacité génétique dun sevrage rapide, toi et moi non.

moi j'avais pas sa en sevrage lent je rentrais chez moi du taff je m'endormais en 2min.

C'est ben ce que je dis tes resté percher aussi le cerveau laver par tout ces pov forum anglais de merde et leur lobotomie mentale pendant qu'ici tout ceux qui ont fait leur sevrage comme y faut n'ont rien de toutes ces conneries,

suffit de voir l'autre personne que j'ai encore conseillé aujourdhui la qui fait des diminutions de 1mg dun coup et qui ramasse  severe, si elle continue elle fonce tout droit en syndrome prolongé aussi alors que je met ma main a coupé qu'avec des micro diminution elle aura quedal des symptômes quelle a en ce moment et tu la revois pu sur le forum pdt des mois.

putin dmerde sa mgonfle
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1695
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 17 Avr - 14:12

l'akathisie peut être soulagée par des benzos, des bêta bloquants
j'ai connu un pseudo benzofree2002, canadien qui s'occupait de l'informatique, invalide pour akathisie pendant plus de 7 ou 8 ans, me rappelle plus, qui a repris des benzos et a gratté le sujet,
la reprise n'a rien changé , voire empiré, puis je n'ai pas suivi

sur google tu peux le retrouver sur des forums, il prend toujours le même pseudo, je l'ai connu sur paxilprogress qui a fermé, son email fini par telus
https://www.ourhealth.com/conditions/i-cannot-get-a-diagnosis/it-apos-s-akathisia-when-will-it-go?p=4

on voit bien que les psychotropes ne font que continuer à abîmer les neurones et l'akathisie persiste
il n'y a qu'en arrêtant et le temps qui peut permettre d'apaiser

Revenir en haut Aller en bas
balour54



Messages : 20
Date d'inscription : 11/04/2018

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 17 Avr - 14:45

Alors pourquoi elle est encore la 4 ans apres sans medoc ?
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1695
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 17 Avr - 14:49

tu parles de qui?
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1695
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 17 Avr - 16:05

le sevrage ultra lent, des exemples sur des années et à ma connaissance personne n'a guérit, aucun n'est dans les success, et au bout d'un certain nombre d'années, les personnes quittent le forum, fatiguées et en plein sevrage ultra lent

il y en a d'autres que je connais sur le site et qui n'ont pas commenté mais sont ultra lent

http://survivingantidepressants.org/topic/2364-the-slowness-of-slow-tapers/?page=4

le sevrage ultra lent aide à minimiser les souffrances et prolonge d'autant l'agonie délayée
ce n'est pas pour ça que les synapses ont été réparées
le sevrage n'est qu'un paramètre parmi d'autres tout aussi importants comme l'immunité, la neuroplasticité, la génétique personnelle etc
Revenir en haut Aller en bas
balour54



Messages : 20
Date d'inscription : 11/04/2018

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 17 Avr - 20:10

Sa ne prolonge rien du tout cest la mentalite obsolete de tt les vétérans en syndrome prolongé de lepoque.

Je prend l'exemple dun mec sur benzobuddies , il diminuait comme moi 0.5mg tout les 2 semaine. 3 jour de symptomes et pouf stabiliser et nouveau palier.

Arriver a 8mg sa ne passait plus du tout chaque paliet lui apportait des symptomes insuportables. Il a donc passer a des diminution de 0.10mg et pouf pu de symptomes a nouveau et guerie avant la fin comme saber.

2 ans de post sevrage aucun effet delaie quedal et le mec met en garde tt lmonde sur benzobuddies.

Il se serait passer quoi si il avait continuer ses dimibution a 0.5mg meme en respectant les 2 semaines ? Ben de plus en plus de symptomes et le syndrome prolongé pour se cher monsieur.

Tu prends lexemple des gens completment flinguer qui ont fait des arrer brutaux nimporte comment et peuvent pu se stabiliser cest logique qun sevrage lent sauvera pu cette personne a ce stade

Hors moi j'étais totalment stable et fonctionnel et en respectant mon sevrage lent des le debut jusquau bout je naurais eu aucune raison de finir prolongé ds cet etat car jaurais conserver le meme etat que lors de mon sevrage cad fonctionnel
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1695
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mar 17 Avr - 21:51

tu te passes constamment ton film en boucle, tu ne mets jamais en doute ton explication que tu ressasses et ressasses,

comme le faisait dats valium sur le forum bleu avec ses problèmes physiques et son urbanyl, toujours le même refrain sur les forums qui lavent le cerveau, qui sont la cause de ton état etc

tu as effectivement un problème psychiatrique, un problème mental, une obsession que tu as besoin de défendre
cela vient peut-être du post-sevrage
on appelle cela de la rumination sur les forums, un effet du syndrôme de sevrage

Revenir en haut Aller en bas
balour54



Messages : 20
Date d'inscription : 11/04/2018

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Hier à 5:43

Ca me parait assez normal en voyant letat dans lequel jai fini avec de lalzthisie bloqué en derealisation et handicapé pdt 4 ans alors que jetais 100% fonctionnel pas derealisé pas dakathisue et compagnie en sevrage lent et que je n'aurai rien eu de tout ca.

Ma nevrose vient du fait que javais la conaissance pour men sortir et que je suis le seul responsable davoir fait le choix de faure mon arrer brutal alors que je conaissaais ashton et faisait mon sevrage tranquil en ecoutant mon corps avant de foutre les pied sur le net.

Cest comme si tavais eu entre les main lantidote pour te soigner une maladue incurable qui te fait souffrir chaque jour pi que tu lai foutu a la poubelle consiament.

Je ne reviens pas sur mon arrer brutal de seroplex car je ny conaussait rien je ny pouvais rien sauf quensuite javais retroucer une stabilite parfaite grace au lysanxia pour retrouver ma vie et jetais en plein chemin pour vu les grosse fenetre que je commencais a avoir comme saber vers 7mg avant de vouloir acceleree comme un pov con par impatience et vite viuloir vivre sans medoc parceque les 1 ans de sevrzge me gonflait, pas parce qe jetais mal cetait un jeu denfant de me seuvrer.

J'étais au contraire tellment bien que jai voulu accelerer a la fin parce que jme demandais quesque jme faisais chier a prendre ces merdes, sauf que mon cerveau guerissait en diminuant comme saber et je me retrouve mtn completment handicapé et avec de lakathisie.

Nevrose psychiatrique ou realisme ? Quand tu tes seuvré sans aucune conaissance de sevrage tu nas pas cette frustration qui te bouffe de linterieur surtout quand ta pas dakathisie ou de derealisation qui sont a mon gout les 2 pire symptomes
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1695
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Hier à 12:04

salut Jérôme,

comme dats valium du forum bleu, tu en remets une couche d'explications pour expliquer les causes d'après toi sans rien entendre des autres ou émettre la possibilité d'être dans l'erreur,
c'est sans fin tes explications, tu essaies de te démontrer que tu maitrises les causes de ton état, tu voudrais qu'on dise tu as raison, cela te soulagerait tes obsessions ruminations
mais même si on te donnait raison, tes obsessions ruminations continueraient de plus belles,
les obsessions ruminations font partie des troubles qui peuvent apparaitre en syndrôme de sevrage, si tu regardes sur les forums anglos(evidemment pas chez Thérèse, ils n'y connaissent rien), si tu regardes sur les forums ads ou benzos anglo américano , tu trouveras des personnes qui ont ce symptôme comme toi et qui s'en plaignent, au même titre que d'autres ont des douleurs

en fait cela te fait un symptôme supplémentaire à ceux que tu as, maintenant l'avais-tu avant les meds du cerveau, je n'en sais rien, les personnes que j'ai connues m'ont affirmé que ce symptôme est apparu avec le sevrage et qu'ils n'en souffraient pas avant

depuis le temps que tu ressasses ton histoire à chercher confirmation que benzobuddies et surviving lavent les cerveaux, qu'ils t'ont mis dans la m erde etc, je pense que tu le réexpliqueras encore et encore, pareil que dats valium

la rumination, l'obsession sont des symptômes de sevrage comme un autre au même titre que la tête qui serre etc


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge
Revenir en haut 
Page 43 sur 43Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 41, 42, 43
 Sujets similaires
-
» bébé 4 mois et demi, sevrage tétine et sommeil
» La petite que j'accueille a 2 ans et 3 mois
» insomnie depuis 1 mois et demi: sevrage zoplicone
» apres 4 mois de by pass
» Le travail: c'est la santé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages très difficiles-
Sauter vers: