Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Je ne comprends pas ce qu 'il se passe

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



Je ne comprends pas ce qu  'il se passe - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Je ne comprends pas ce qu 'il se passe   Je ne comprends pas ce qu  'il se passe - Page 3 Icon_minitimeMer 24 Mai - 23:38

colas a écrit:
salut saber

d'après moi, on ne peut pas se prononcer sur le futur, c'est trop tôt, et c'est compliqué,
à première vue je dirais que cela se passe pas mal pour toi, comme tu as des améliorations c'est le signe que tout va bien, faut voir les prochains mois,
mais actuellement je ne vois pas pourquoi s'affoler, parler de séquelles éventuelles est beaucoup trop tôt, surtout que tu vois que ça répare

Salut Colas

Merci pour ta réponse.
J'ai un sevrage , très difficile et je démarre de très bas comme ce soir et cette après-midi , j'avais l'anniversaire de mon fils je m'en fichais , j'ai pleuré , je voulais en finir de ne plus souffrir .
Faut attendre les prochains mois oui .
Merci à toi Colas et j'espère qu'aussi tu auras des améliorations , je te le souhaite en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Alf

Alf

Messages : 13
Date d'inscription : 23/09/2015
Age : 72
Localisation : Belgique

Je ne comprends pas ce qu  'il se passe - Page 3 Empty
MessageSujet: Situation après 2 ans d'arrêt total !   Je ne comprends pas ce qu  'il se passe - Page 3 Icon_minitimeJeu 24 Mai - 17:11

Bonjour,
Voila ma situation mai 2018, mon état est de plus en plus préoccupant, bien que certains symptômes me semblent en voie de disparition, j'ai arrêté totalement début juin 2016, j'avais commencé par diminuer lentement à partir de septembre 2015 et des soucis énormes à l'époque après un arrêt brutal qui m'a coûté très cher durant 3 jours, je me demande d'ailleurs comment je m'en suis sorti !!
A ce jour ma vue a terriblement baissé, voile devant les yeux, je dois porter des lunettes fumées pour supporter la lumière, j'ai acheté un écran géant pour continuer à me servir de mon PC, terribles difficultés pour me déplacer, sensation que le sol se dérobe sous mes pas, pour l'extérieur, je dois me servir d'un fauteuil électrique, les douleurs dans les jambes ont diminué ainsi que les violents mouvements involontaires de tout le corps et des jambes en particulier, mes douleurs articulaires et musculaires sont pratiquement disparues, je commence à dormir un peu plus normalement, je prends quelques gouttes de Sedinal !!
Mon nouveau médecin me dit que ce n'est pas du à mon sevrage, il y a longtemps que les effets sont passés d'après lui, il m'a represcrit du Stilnoct que je me suis empressé de ne pas prendre, j'ai les mains moites, collantes, les crises d'angoisse sont presque disparues, toujours les jambes et pieds gonflés surtout le soir, le matin ils sont presque normaux, il est vrai que je ne marche plus, toujours assis est évidemment très mauvais, les troubles intestinaux sont pratiquement terminés, cela semble se normaliser, les pires difficultés c'est l'incompréhension, tous mes proches sont convaincus de ma bonne santé relative, ils ne croient en rien à ce que je dois subir, c'est désolant !!
Voila, j'espère apporter au travers de mon témoignage, quelques indications pour les personnes confrontées aux symptômes que je ressens toujours !!
Bien à vous et bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne comprends pas ce qu 'il se passe
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Entrée a LLG
» test du khi 2
» Droit constitutionnel
» emy 2 ans ne parle pas
» Séries temporelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de deux ou trois ans (12% des victimes, environ) et sevrages très difficiles-
Sauter vers: