Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je veux arrêter le deroxat/risperdal (mon parcours et mes interrogations)

Aller en bas 
AuteurMessage
sypqys

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 32
Localisation : France

MessageSujet: Je veux arrêter le deroxat/risperdal (mon parcours et mes interrogations)   Mar 10 Jan - 20:37

Bonjour,  Very Happy


ce documentaire fait peur mais est criant de vérité.



Les Médicaments Psychiatriques sur Youtube.


JH, en effet, j'ai 31 ans tout juste depuis quelques jours hein ... et je compte commencer ma vie sans ces m....es !!! bon objectif s'il en est ! dites-moi ce que vous en pensez ? il paraît que c'est extrêmement difficile de se défaire de la paroxetine càd le deroxat (paxil)... mais qu'à cela tienne j'y tiens plus que tout au monde d'y parvenir, donc je ne vais pas baisser les bras..... le moindre symptôme, je supporterais, je prendrais de l'herbe de blé pour éliminer comme il faut les résidus de médicaments... je vais m'y atteler !

étant hypersensible à la base donc l'âme d'un artiste créatif quoi... j'en ai pris (on m'a interné par un tiers) en janvier 2011 (pour bien commencer l'année, eh oui)... (xanax, tercian, zyprexa, seroplex à haute dose) j'ai pris 20 kg d'un coup  + les dégâts j'étais un véritable zombie donc j'ai perdu l'année 2011 bah oui je dormais 15 h/ jour. donc je dormais me levais à 2 de tension, je mangeais ça oui prise de cachets... Donc j'ai arrêté fin 2011 (novembre) par moi même et début 2012 jusqu'à fin 2013 j'ai connu une batterie de symptômes très angoissants, inconfortables, j'étais pris pour hypocondriaque .... en effet, douleurs thoracique fortes, problèmes de peaux, douleur cérébrale, l'impression de syncope imminente de perte d'équilibre... de crise cardiaque et j'en passe, bref une détresse totale... c'étais insupportable cet état. j'ai étais une vingtaine de fois aux urgences à 2 pas de chez moi à cette époque... et on m'a fait une longue série d'examens (IRM dorso lombaire, IRM cérébrale, gastroscopie, test d'effort cardio, scanner thoracique, bilans sanguins...) j'ai trouvé un poste en compta de 07-2012 à 06-2013. Puis difficultés en couple + perte d'emploi + douleurs bref la totale, je m'isolais de plus en plus, je faisait le tour du quartier agréable là ou j'habitais alors... mais bon je m'aérer le soir ça suffisait pas, en rentrant j'écoutais de la musique et parcourait des pages médicales sur le net et autres forums... bref, j'étais au plus mal. je croyais mourir d'un cancer que personne n'avait décelé...

ça m'a conduit à une deuxième hospitalisation en oct 2013, puis là nouvelle médication (deroxat 20 mg, risperdone 2 mg), j'ai pris 20 kg supplémentaire. A la base je faisait 56 kg fin 2010 je suis passé à 95 kg en déc 2013. Pour 1m70. Mais les douleurs sont parties 2 semaines après le traitement en psychiatrie HP. Aujourd'hui j'ai 31 ans depuis peu je compte reprendre ma vie en main, m'en sortir, je suis à 10 mg de paroxetine, et 1 mg de risperdal. Je compte arrêter prochainement mais ne sait pas comment m'y prendre, vu que je veux jeûner, aucun médicament n'est recommandé durant le jeûne.

eh oui à mon âge j'espère retrouver ma créativité et tout mon plein potentiel perdu en grande partie depuis 6 ans maintenant. voilà pour mon témoignage merci encore par avance, ce forum me donne espoir ! mon but à terme c'est aussi de vivre avec une femme, de fonder un foyer de travailler... pas d'être un zombie qui perd tout sens artistique (créativité) et qui passe le clair de son temps à dormir... manger.

pour info, je ne suis plus en couple depuis 2014, je l'ai été de 2007-2014 mais bon je crois que cette intoxication n'a rien arrangé... je vais négocier avec les psychiatres de diminuer encore on traitement puis de l'arrêter ! si j'avais su je n'aurais jamais toucher à ça de ma vie! maintenant je suis très isolé socialement j'ai un chat depuis 2014, j'ai déménagé mais bon je dors 10 h par nuit avant 2011 j'étais à 7/8 h me suffisaient. Donc bon en fait j'ai peur de ravoir ces symptômes invalidants... mais reste déterminé à me sevrer. Si vous avez des astuces, conseils, suggestions pour que je parvienne à me sevrer je vous en serait reconnaissant.

voici le lien pour le sevrage du paxil... :
http://www.esculape.com/psychiatrie/isrs_sevrage.html

pensez-vous que je peux y arriver ? Dois-je redouter l'arrêt de mon traitement psychiatrique ?
Comment faire pour reprendre sa vie en main sans penser qu'il s'agit d'un cancer le moindre symptôme qui persiste et devient handicapant ? (oui j'avais du mal à travailler et souffrir en même temps, on m'a renouveller une fois pas deux)


cordialement,
à+


Dernière édition par sypqys le Mar 10 Jan - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Je veux arrêter le deroxat/risperdal (mon parcours et mes interrogations)   Mar 10 Jan - 20:52

bonjour,

le lien de la vidéo ne fonctionne pas, il y a des points dans le lien

quel problèmes as-tu au départ pour avoir été interné?

ce ne sont pas des cancers que tu as, tu te fais des peurs toi-même, comme tu l'as dit, hypocondriaque, on se fait un film, donc relax
Revenir en haut Aller en bas
sypqys

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 32
Localisation : France

MessageSujet: Re: Je veux arrêter le deroxat/risperdal (mon parcours et mes interrogations)   Mar 10 Jan - 20:58

colas a écrit:
bonjour,

le lien de la vidéo ne fonctionne pas, il y a des points dans le lien

quel problèmes as-tu au départ pour avoir été interné?

ce ne sont pas des cancers que tu as, tu te fais des peurs toi-même, comme tu l'as dit, hypocondriaque, on se fait un film, donc relax

https://www.youtube.com/watch?v=HBWdw1Ri5jQ&index=495&list=WL
"Les médicaments psychiatrique" de ccdhfr sur Youtube.

En fait, je n'arrivais plus à contenir ma colère, j'ai eu une aphtose buccale impressionante et je me sentais mal déjà fin décembre 2010 sans médicaments... donc j'avais déjà consulté les forums et je pensais avoir un cancer buccal parce que j'avais lu que ça commencé par une aphtose souvent... bref, je m'étais convaincu du coup je refusait de faire un simple bilan sanguin...
du coup on m'a interné pour ça.. Enfin j'ai discuté aux urgences avec une psy, et comme j'ai dit un truc que je n'aurais pas du, on m'a interné quoi.... voilà, j'ai pas envie de dire quoi, c'est un peu tabou quoi, puis on vous juge vite.... on m'a pris pour un schizo pour être clair, or je n'en suis pas un. C'est formel.

voilà.
merci de me rassurer Very Happy
si d'autres peuvent répondre, avec plaisir je lirais... en fait j'attends, je guette impatiemment une réponse Very Happy

à+
Revenir en haut Aller en bas
sypqys

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 32
Localisation : France

MessageSujet: Re: Je veux arrêter le deroxat/risperdal (mon parcours et mes interrogations)   Mar 10 Jan - 21:28

Faut que je continue à poster ici ?

En fait, ce dont j'ai le plus peur c'est de devenir insomniaque ...

je m'explique, j'étais en manque de médicaments pendant 6 jours, au bout de 4/5 jours sans Paroxetine 20 mg, j'ai commencé à ne plus pouvoir fermer l'oeil de la nuit. En plus des autres symptômes (sensations étranges, vertiges...).

Je ne sais pas si c'est un benzo ou le Risperdal mais bon, je sais que l'addiction elle y est. Ok avant j'ai du en prendre zyprexa, ou tercian, sur qu'un des deux l'est au moins...

Si j'arrête progressivement, quelle serait la dose minimale à la fin 5 mg ? Moins ? la durée de prise 5 mg pendant un mois ?
et faut il alterner un jour de prise un jour non au final ? est-ce que le cerveau c'est habitué en 3 ans de prise ? le sevrage sera-t-il difficile ? Les symptômes seront-ils handicapants comme la fois précédente ?

En fait j'ai des questions que je n'ose pas poser au psychiatre qui me suit parce qu'il ne voudra pas m'arrêter ces drogues je le sens, pourtant moi j'en ai le désir, je sais que je ne remettrais plus les pieds en HP. C'est comme ça, je suis plus que déterminé à mes défaire des ces produits chimiques toxiques une fois pour toute pour mon bien.
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Je veux arrêter le deroxat/risperdal (mon parcours et mes interrogations)   Mar 10 Jan - 21:41

en fait quand on veut se sevrer, il faut se servir du psy comme d'un prescripteur et ne pas lui dire qu'on veut se sevrer, parce qu'ils n'aiment pas qu'on les quitte, ils nous veulent prescrits à vie, cela leur fait une rente à vie avec le prix des visites, et ils aiment bien maitriser notre vie

donc il faut aller chercher sa dose mensuelle comme si de rien était, et se débrouiller avec les forums,
en plus leur méthode de sevrage , c'est du style maxi 3 semaines, ce qui est voué souvent à l'échec et hop il nous en prescrit deux pour avoir osé le quitter

c'est un choix à faire, il faut se décider et ensuite s'y tenir
Revenir en haut Aller en bas
sypqys

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 32
Localisation : France

MessageSujet: Re: Je veux arrêter le deroxat/risperdal (mon parcours et mes interrogations)   Mar 10 Jan - 21:48

colas a écrit:
en fait quand on veut se sevrer, il faut se servir du psy comme d'un prescripteur et ne pas lui dire qu'on veut se sevrer, parce qu'ils n'aiment pas qu'on les quitte, ils nous veulent prescrits à vie, cela leur fait une rente à vie avec le prix des visites, et ils aiment bien maitriser notre vie

donc il faut aller chercher sa dose mensuelle comme si de rien était, et se débrouiller avec les forums,
en plus leur méthode de sevrage , c'est du style maxi 3 semaines, ce qui est voué souvent à l'échec et hop il nous en prescrit deux pour avoir osé  le quitter

c'est un choix à faire, il faut se décider et ensuite s'y tenir

Ok mais concrètement comment je fait ?
Y'a-t-il une méthode à suivre pour le sevrage ?
Je m'explique comment je diminue ? par pallier ?

Comment vous avez fait vous pour 12 ans de Deroxat ? sur la fin quelle étais la dose minimale ? prise combien de temps ?
N'y-a-t-il pas eu d'insomnies ? Si oui comment retrouver le sommeil ?


merci flower
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6941
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Je veux arrêter le deroxat/risperdal (mon parcours et mes interrogations)   Mer 11 Jan - 4:43

bonsoir et bienvenu sur le forum Very Happy

La toute première chose a faire est de t'informer très longuement sur les drogues qui te sont prescrites et sur leurs sevrages.

http://sevragead.sosblog.fr

Non, le tercian, le zyprexa, le riperdal ne sont pas des benzodiazépines, mais des neuroleptiques.

http://neuroleptiques.sosblog.fr
http://neuroleptiques.sosblog.fr/victimes-b1/Le-sevrage-b1-p64.htm

Les trois premières règles a observer, sont : pas deux sevrages (de molécules différentes) en même temps, mais l'un après l'autre.
Faire des diminutions ne dépassant pas 10% de la dose en cours par paliers de 15 jours environ.
Pas de prises 1 jour sur deux ou trois, mais un sevrage lent.

Tu sembles avoir déjà commencé ton sevrage ?
Comment as tu opéré ?

L'insomnie est, hélas,  un des symptômes de sevrage, que seule une diminution lente peut diminuer le plus possible, sans la faire disparaître.

bonne jourée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
sypqys

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 32
Localisation : France

MessageSujet: Re: Je veux arrêter le deroxat/risperdal (mon parcours et mes interrogations)   Mer 11 Jan - 14:21

michel a écrit:
bonsoir et bienvenu sur le forum Very Happy

La toute première chose a faire est de t'informer très longuement sur les drogues qui te sont prescrites et sur leurs sevrages.

http://sevragead.sosblog.fr

Non, le tercian, le zyprexa, le riperdal ne sont pas des benzodiazépines, mais des neuroleptiques.

http://neuroleptiques.sosblog.fr
http://neuroleptiques.sosblog.fr/victimes-b1/Le-sevrage-b1-p64.htm

Les trois premières règles a observer, sont : pas deux sevrages (de molécules différentes) en même temps, mais l'un après l'autre.
Faire des diminutions ne dépassant pas 10% de la dose en cours par paliers de 15 jours environ.
Pas de prises 1 jour sur deux ou trois, mais un sevrage lent.

Tu sembles avoir déjà commencé ton sevrage ?
Comment as tu opéré ?

L'insomnie est, hélas,  un des symptômes de sevrage, que seule une diminution lente peut diminuer le plus possible, sans la faire disparaître.

bonne jourée


michel

Merci bah en fait j'ai réduit la dose en 2. Passant de 20 à 10 mg. Fin décembre dernier...ça fait 3 ans que je prends du 20 mg... en octobre dernier j'ai plus eu de médicaments j'étais chez mes parents dans un autre département du coup j'ai fait sans durant 6 jours au bout du 4e insomnies et sensations étranges, vertiges... bref, j'ai repris puis tout est rentré dans l'ordre.

Pour le moment ça va...
Je n'arrive pas à couper le cachet en plus de dose... il faudrait une balance de précision mais là encore je ne sais pas comment on s'y prends... je manque d'infos... je veux arrêter au moins avant 2018. mais le psy me saoule il voudra pas pourtant je vais bien dans ma peau. tout baigne sauf que je dors 10h/nuit... enfin j'aimerais vivre mieux sans ces béquilles qui ne me sert à rien vraiment... aussi j'ai peur de tomber tout le temps malade à l'arrêt en post sevrage.... car ça me faisait ça en 2012-2013 grippes à répétition ... c'étais gavant, là depuis je suis quasiment jamais malade..... eh oui j'ai lu sur le net que le système immunitaire s'affaibli en l'absence de drogue....

Mais les neuroleptiques c'est fini en fait...
Maintenant je prend risperdal 1 mg et deroxat 10 mg. je vais continuer comme ça puis le réduire encore...

Mais j'ai peur de mourir d'insomnies c'est bête mais j'ai cette phobie... habitué à dormir comme il faut tous les jours...

Comment fait-on un sevrage lent ?
c'est ça que j'aimerais faire ? mais comment en diminuant de 10% la dose toutes les 2 semaines ?
pour le moment je reste à 10 si c'est intenable le mois prochain, toute façon je peux remonter à 20 mg puis la réduire progressivement...

mais pour l'heure ça va... A deux semaines de la réduction de la dose...

Le poids gagné va-t-il être reperdu à la diminution et à l'arrêt ? J'ai pris 20 kg au début (les premiers mois) puis me suis stabilisé.

J'aimerais juste en savoir davantage... Eh oui je sais j'aurais pas du diminuer en 2 mais bon, je compte jeûner en avril et là aucun médicament n'aura sa place durant la durée du jeûne... Du coup je m'y prépare à l'avance....

à+
merci encore
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6941
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Je veux arrêter le deroxat/risperdal (mon parcours et mes interrogations)   Mer 11 Jan - 15:58

sypqys a écrit:


Comment fait-on un sevrage lent ?

bonjour  Very Happy

Il est impératif que tu te documentes un maximum et très longuement ! (je t'ai mis des liens)
Tu ne pourras pas faire un sevrage correct sans cela.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6941
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Je veux arrêter le deroxat/risperdal (mon parcours et mes interrogations)   Mer 11 Jan - 16:12

Tu as été effectivement beaucoup trop vite.
C'est la lenteur du sevrage qui est fondamentale, pour les personnes dépendantes (sauf pour environ 20%, qui n'ont que peu de symptômes de sevrage).

Le jeûne doit éventuellement et seulement être réalisé quand on est en pas trop mauvaise santé, il me semble.
Le jeûne, en tout cas dans les premiers temps, provoque, une surproduction de sérotonine et d'adrénaline qui empêche de dormir (pour moi insomnie totale). Mais je ne connais que mon cas, et je n'ai tenu de ce fait que 48 heures.

Si tu respects les règles, tu n'aura pas fini en avril.

Les symptômes de sevrage aux antidépresseurs, peuvent n'apparaître que plusieurs semaines après la diminution et / ou l'arrêt.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je veux arrêter le deroxat/risperdal (mon parcours et mes interrogations)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je veux arrêter le deroxat/risperdal (mon parcours et mes interrogations)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...
» Je suis contractuelle et je veux arrêter sans perdre mes ARE
» Un de mes élèves veut changer de section en première: démarche à suivre?
» Envie de résilier mon abonnement à Télérama
» Risperdal — Rispéridone — Qui connaît ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: