Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 1 Mar - 13:48

Je parlais dantihistaminique qui ne me faisait pu rien pas de benzos, je nais pas encore essayer ka reprise de benzos, sa ne saurait tarder vu comme jen ai plein le cul et que je veux etre fonctionnel j'en peu pu de voir ma vie defilé au lit cest nimporte quoi davoor perdu 3 ans pour rien comme sa

Y arrive un moment ou ten a pu rien a foutre de la gueguerre medecin medoc ta juste envie de retrouver une vie potable et profiter du peu de vie qui te reste plutot que la passer flinguer au lit
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 1 Mar - 14:54

putin dmerde jvais mfoutre en l'air c'est pas possible les degat que font ses saloperies sont purement iréel,

L'hyperexitabilité de mon cerveau est encore tellement forte 3 ans après ce putin de sevrage de merde que les gouttes d'eau sur mon parebrise de bagnole et les essuies glaces qui bougent me déclenche des putin de symptômes neurologiques bizard de terreur et de crispations musculaires ou d'impression d'epilepsie putin dmerde

3 putin d'années après rien a bougé putin de putin de fils de pute quesque j'ai été ecouter tout ces fls de pute sur les forum anglais de merde et attendu putin dmerde j'aurais du remonter dés les premiers jours ma dose putin de merde comment on peu etre aussi con putin de merde je suis resté 3 ans avec une masse enorme de glutamate coincé dans le crane a la limite de l'épilepsie dans un magasin pour rien putin de merde

Jen peu pu jen peu pu jen peu pu c'est nimporte quoi putin dmerde
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 1 Mar - 15:11

si je te suis

ce glutamate en excès, il se fait chaque jour en temps réel, ou est-ce du vieux glutamate stagnant ?

les gouttes d'eau et les malaises, c'est ce que certains appellent : ils ne peuvent suivre de la vitesse, les choses en mouvement sont mal enregistrées, je l'ai aussi mal-être en réaction à des mouvements trop rapides à la télé, dehors

à 4.5 ans, ça a bougé chez moi, un peu

Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 1 Mar - 15:25

benzohell a écrit:
Je parlais dantihistaminique qui ne me faisait pu rien pas de benzos, je nais pas encore essayer ka reprise de benzos, sa ne saurait tarder vu comme jen ai plein le cul et que je veux etre fonctionnel j'en peu pu de voir ma vie defilé au lit cest nimporte quoi davoor perdu 3 ans pour rien comme sa

Y arrive un moment ou ten a pu rien a foutre de la gueguerre medecin medoc ta juste envie de retrouver une vie potable et profiter du peu de vie qui te reste plutot que la passer flinguer au lit

ah antihistamine, ok, moi m'être trompé

tu sais la guéguerre médecin médoc, on ne la fait pas souvent, j'en parle comme de la cause de mes problèmes
mais ensuite je m'occupe d'autres soucis

quelle solution?

j'en vois pas beaucoup, attendre que le cerveau continue à restaurer, ou reprendre, mais à mon avis, vu notre état, si on reprend, il va falloir la grosse dose pour masquer nos symptômes, la bonne défonce, et les effets secondaires seront là comme pour tout le monde
et notre suite , quel avenir? envisager un sevrage sur 3 ans? et que deviendra ton glutamate?

perso, je n'ai plus confiance aux médecins et leurs psychotropes, actuellement je ne suis pas prêt d'essayer

les ads et benzos nous ont détérioré des fonctions et depuis des années on fonctionne très mal, le sommeil, la marche, la respiration, le mental ....

alors que chez beaucoup d'autres, cela s'est rétablit

Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 1 Mar - 15:34

Putin dmerde les symptomed auraient jamais eté aussi severre avec mon putin de sevrage lent putin dmerde ras lcu

Jamais jattendraid 4.5 ans pour avoir du mieu impossible jaurais repris depuis belle lurette
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Mer 1 Mar - 20:10

si tu reprends, il faut te documenter

et il faudra une bonne dose, et à mon avis, augmenter graduellement, pas d'un coup

tu me tiens au courant cobaye, si ça marche , les syndrômes prolongés n'existeront plus, il va falloir refaire 80% de mes 2 sites

mais nous n'en sommes pas là
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 2 Mar - 9:08

Je suis en train de crever je peux presque pu bouger de mon lit comme si je me paralysais petit a petit jr nais plus aucune force dans mon corps

Ces 3 ans dinsomnie severe et cette anxieté chimique constante mon tué a petit feu, mon cerveau est resté bloqué en mode lutte ou fuite pendant 3 ans a cause dun sevrage fait nimporte comment et je vais pas tarder a mourir

Je suis pire que lannee derniere je ne peux meme pu sortir conduir ma voiture ou me rendre a des rendee vous

Jarrive pas a croire que ma vie se finie come sa a 29 ans si on mavait dit que je finirais comme sa je naurais meme jamais essayer de me seuvrer

Cest une sentence de vie ou de mort darreter ces merdes lorsquon a foiré son sevrage, cest pas un jeu je croyais nzivement que tout le monde guerissait, certaind en crèvent
Revenir en haut Aller en bas
saber



Messages : 97
Date d'inscription : 11/01/2017

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 2 Mar - 10:23

benzohell a écrit:
Je suis en train de crever je peux presque pu bouger de mon lit comme si je me paralysais petit a petit jr nais plus aucune force dans mon corps

Ces 3 ans dinsomnie severe et cette anxieté chimique constante mon tué a petit feu, mon cerveau est resté bloqué en mode lutte ou fuite pendant 3 ans a cause dun sevrage fait nimporte comment et je vais pas tarder a mourir

Je suis pire que lannee derniere je ne peux meme pu sortir conduir ma voiture ou me rendre a des rendee vous

Jarrive pas a croire que ma vie se finie come sa a 29 ans si on mavait dit que je finirais comme sa je naurais meme jamais essayer de me seuvrer

Cest une sentence de vie ou de mort darreter ces merdes lorsquon a foiré son sevrage, cest pas un jeu je croyais nzivement que tout le monde guerissait, certaind en crèvent


Bonjour Jérôme
C'est atroce ce que tu vis c'est terrible, tant de souffrance.Tu es un gars bien.Je n'ai pas de mots.
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 2 Mar - 10:36

je n'ais plus les mots non plus, ces 2 sevrages foiré consécutifs m'ont complétement détruit, je n'arrive pas à croire que je faisais mon petit sevrage lent qui se déroulait comme sur des roulettes pour finir comme sa sur un coup de tête, je ne peux pas y croire

L'arret rapide des ses saloperies est vraiment la pire torture du monde, je ne m'en relèverais plus
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 2 Mar - 13:13

salut,

je sais, tu es jeune, tu n'as que 29 ans, d'autres diront déjà 29 ans

tu passes beaucoup de temps à t'occuper de ton état mentalement :
pourquoi moi? j'aurais pas dû faire ça! l'autre a aussi fait la même bêtise, je suis trop jeune, putain, j'arrive pas à arracher un haricot! j'arrive pas à porter un pack d'eau, au bout de 5 mètres cela tourne!ce n'est pas juste

le mental finit par être mal lui-même, agir sur ton physique

si tu acceptais la situation, exemple tu n'as plus qu'une jambe ou plus de mémoire, au lieu de te battre contre des moulins à vent, des causes perdues d'avance,
accepte ton état et ne fait que des actions qui pourraient éventuellement l'améliorer

un jeune dans un pays en guerre, les bombes tombent, il s'en sortira mieux s'il s'occupe où se cacher, où trouver à manger,

que de se lamenter à pourquoi je suis né ici et pas en suisse, pourquoi c'est la guerre alors que j'ai rien fait à personne, à 29 ans je pourrais être sur une plage en Floride, pourquoi cette bombe est tombée sur ma maison, pourquoi les voisins se sont expatriés dans le pays voisin et moi je n'y ai pas pensé!

accepter un état pas terrible et voir ce que tu peux faire pour y remédier au lieu de te torturer pour un résultat négatif
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 2 Mar - 13:18

salut Jérôme

je suis très peinée aussi de te voir ainsi Crying or Very sad

essaye la vitamine D sur le long terme, et prends quelque chose pour dormir (pas que quelques jours)...tant pis si c'est un sommeil "artificiel", il faut que ton corps et ton psychisme soufflent et récupèrent un peu pour espérer voir des améliorations... Crying or Very sad

si tu vois que ça ne fait rien, envisages une reprise progressive...honnêtement je ne vois pas d'autres solutions


Dernière édition par Shiki08 le Jeu 2 Mar - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 2 Mar - 13:26

c'est vrai ce que dit Colas

depuis que je ne suis plus en révolte et que j'accepte cet état, je vais mieux...

c'est pas facile tous les jours, il y a des jours où je me lève et j'ai la rage, je trouve cela injuste, et tu peux être sûre que ces jours là je suis très angoissée, je vois tout en noir, avec la peur de rester comme ça, que mon état se dégrade

et d'autres où j'arrive à positiver parce que "ce qui est fait est fait", j'essaye alors d'améliorer ce que je peux et de vivre comme tout le monde, mais c'est pas facile je te l'accorde
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 2 Mar - 14:38

Cest au dela de mes force daccepter qua 29 ans je peux encore pas passer laspirateur sans finir alonger avec le coeur a 130 et des symptomes neurologiques 3 ans après alors que je travaillais a temps plein pendant mon sevrage lent

Cest juste au dela de mes force jai détruit ma santé en faisant nimporte quoi avec une molecule que je connaissais pourtant bien puisque je conaissais Ashton et tout se passait bien

Je peux pas accepter de m'être laisser berner par des gens sur des forum me disant que mes symptomes étaient normaux et passerait en quelques mois

Les conséquences sont terribles 3 ans apres le coeur a 130 de juste essuyer la vaiselle avec ma mère

Serieusement non je ne peux pas accepter la severité de mes symptomes me depasse je me suis infliger tt sa tout seul
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 2 Mar - 15:02

tu as fait des erreurs comme tous ceux qui sont sur les forums,

il ne faut jamais commencer un médicament qui agit sur le ciboulot, il y a trop de risques et un soulagement au début que l'on paye très cher après

il faut se mettre dans le crane que lorsqu'un médecin prescrit un psychotrope, il nous embarque dans la folie , que ce n'est pas de la médecine , c'est droguer les gens , les faire planer, les défoncer et ne rien guérir, c'est se foutre de la gueule des patients en les mettant sur des drogues dont ils auront un mal fou à se séparer, et qui permet au médecin d'empocher des visites pour un boulot hyper facile, juste prescrire, la honte médicale
et en plus, nos futurs enfants vont naitre autistes, avec des problèmes respiratoires, cardiaques, et les gênes vont donner des populations de dégénérés
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 2 Mar - 16:33

Cest encore pire davoir conscience de tout sa et ruiner son seul joker de sen sortir avec le moins de sesquelles possible comme un guignol en arretant nimporte comment
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 2 Mar - 20:22

t'as ruiné aucun jocker

sur tous les forums y compris les français il y a un pourcentage de personnes dans ton cas, et certains pires que toi, mais ils sont plus discrets

sur 100, il y a 20 ou 30 personnes comme toi

bon, cela nous fait une belle jambe de savoir que l'on est pas seul

mais avec les psychotropes, il n'y a pas de miracle, un poison reste un poison du système nerveux
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 2 Mar - 21:50

Je sors du medecin qui bien évidemment me disait daller voir un psychiatre, je l'ai gentillement fais comprendre quil en etait hors de question

Je vais tester du norset pour dormir qui semble etre le plus efficace de ce que jai vu sur benzobuddieq pour dormir vu que a petite dose cest surtout un role antihistaminique qui shoote

Je nais malheureusement pas le choix il semblerait que cette irritabilité intense et de rage viennent de 3 ans d'insomnie totale

Jen arrive a un point ou ma vie est en jeu je nai plus le choix dessayer
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Jeu 2 Mar - 23:30

moi j'aurais pris progressivement la dose, un demi d'abord, puis 8j après l'entier

bonne chance !

et attention les psychotropes nous transforment, on est plus nous-même, c'est le cachet qui commande, plus nous

mais si cela peut te permettre de dormir artificiellement temporairement

je suppose que tu t'es documenté avant, comme dirait Michel
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 3 Mar - 0:26

Je ne vais prendre que 7mg la dose normale cest 15mg mais plus la dose est petite plus il shoot il a un effet inverse comparé au autre antidépresseur en dessous de 15mg il est shootant et au dela stimulant pour la depression

Sur benzobuddies yen a plein qui prenne que 3mg et y font 9heure de sommeil dun trait
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 3 Mar - 9:04

colas a écrit:
t'as ruiné aucun jocker

sur tous les forums y compris les français il y a un pourcentage de personnes dans ton cas, et certains pires que toi, mais ils sont plus discrets

sur 100, il y a 20 ou 30 personnes comme toi

bon, cela nous fait une belle jambe de savoir que l'on est pas seul

mais avec les psychotropes, il n'y a pas de miracle, un poison reste un poison du système nerveux

Moi jy crois pas une seconde avec les symptômes ridicules que j'avais en sevrage lent jetais completement fonctionnel.

Tout les gens meme prolongée sur le forum therese ont des symptomes mais sont capables de bosser y ont pas perdu 3 putin dannees avec des symptomes completment inhumain

Etre capable de bosser cest la moindre des choses et sa ya que ceux qui font des sevrages de merde qui perdent cette capacité

On menlevera pas de la tete que jai perdu 3 ans pour rien et mon taff et labilité a faire du sport juzte parceque jai fais un sevrage rapide de merde
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 3 Mar - 12:40

Putin dmerde jaurai jamais zu cette putin danxieté de folie constante si javais fais mon putin de sevrage lent putin dmerde je pete les plomb jsuis vraiment un putin dblaireau

Cest normal que jsois en burn out complet avec un corps en etat dalerte h24 putin dmerde le corps ressens le stress comme etant réel et tout se flingue petit a petit putin dmerde

Faut vraiment etre un putin de conard pour avoir fais tout ce que jai fait putin dmerde mon cerveau est bloqué en terreur chimique
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 3 Mar - 13:36

pourquoi ne pas reprendre pour débloquer et ensuite sevrer dans les règles


Dernière édition par colas le Ven 3 Mar - 20:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 3 Mar - 14:46

en tout cas j'ai clairement identifier mon symptome qui fait que j'arrive pas à porter pack d'eau ou faire la moindre tache ou avoir le cœur à 120 de juste faire la vaiselle etc, c'est bien un syndrome de posture orthostatique, ou POTS en anglais

Et c'est engendrer par un déréglement du systeme nerveux autonome à cause de l'attaque constante du systeme nerveux sympathique donc du maintient du corps en etat constant d'alerte et de danger, qui est apparu après ma reprise foiré ou j'etais en pleine tolerance et que mon anxieté et terreur à littéralement peter le plafond

C'est bien ce que je dis mon corps est bloqué en mode sympathique et reste en mode agression constante, même la nuit je ne dors pas a cause de sa et mon corps ne se régénere absolument pas

Je n'ais plus qu'à prier que ce norset m'aide en dormant plus sa calmera peut être la machine et les symptômes en meme temps pour devenir un peu plus gérable
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 3 Mar - 14:54

benzohell a écrit:
en tout cas j'ai clairement identifier mon symptome qui fait que j'arrive pas à porter pack d'eau ou faire la moindre tache ou avoir le cœur à 120 de juste faire la vaiselle etc, c'est bien un syndrome de posture orthostatique, ou POTS en anglais

Et c'est engendrer par un déréglement du systeme nerveux autonome à cause de l'attaque constante du systeme nerveux sympathique donc du maintient du corps en etat constant d'alerte et de danger, qui est apparu après ma reprise foiré ou j'etais en pleine tolerance et que mon anxieté et terreur à littéralement peter le plafond

C'est bien ce que je dis mon corps est bloqué en mode sympathique et reste en mode agression constante, même la nuit je ne dors pas a cause de sa et mon corps ne se régénere absolument pas

Je n'ais plus qu'à prier que ce norset m'aide en dormant plus sa calmera peut être la machine et les symptômes en meme temps pour devenir un peu plus gérable

regarde le graphique à la fin de mon article

http://toxicantidepressants.fr/francais/antidepresseurs-et-empoisonnement/syndrome-de-sevrage-prolonge.html
Revenir en haut Aller en bas
victoire wombali



Messages : 213
Date d'inscription : 22/04/2016
Age : 33
Localisation : toulouse

MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   Ven 3 Mar - 15:17

Eddylo
quand tu dis que les rêves pouvaient être inducteurs de la dépression iatrogènes et que le fait d'en faire plusieurs fois par nuit réduisent considérablement le sommeil réparateur ( la phase pronfonde )
Donc cela voudrait dire que le sommeil paradoxal n'est pas spécialement une garantie dans cet optique de la guérison rapide ou bien ?
Tout ça ne me rassure pas du tout car j'en fais énormément des rêves en ce moment puis réveil en catastrophique

Tout a été chamboulé par ces produits à la con

Grrr chui vraiment dégoûté d'être tombé dans ce piège médicinale
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
28 mois de post sevrage syndrome sevère, rien ne bouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» bébé 4 mois et demi, sevrage tétine et sommeil
» La petite que j'accueille a 2 ans et 3 mois
» insomnie depuis 1 mois et demi: sevrage zoplicone
» apres 4 mois de by pass
» Le travail: c'est la santé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages difficiles-
Sauter vers: