Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage theralene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
Drogbatus

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 1 Fév - 0:14

Oui je comprends suis bien coincé en tout cas. A voir demain comment je me sens. Le gros soucis c'est que mener un sevrage avec autant donc sur 3 années en pleine tolerence c'est de la folie c'est un sevrage brutal sur 3 ans en terme de symptômes.
Si ça va pas mieux j'entame sert à rien je peux plus monter trop dangereux et servira à rien du tout. La fatigue doit jouer mais j'ai des vagues dans la journée d'anxiété très forte. Je crois faut arrêté de chercher midi à 14h et débuter la descente. Ça fera 15j au lieu de 3 semaines c'est pas le top mais depuis qq jours j'ai des vagues je pensais aux événements extérieurs mais aujourd'hui ras du tout au contraire tout s'est arrangé  aucune raison j'ai MM pu faire une sieste
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 1 Fév - 13:15

Bonjour bon anxiété toujours présente certes c'est pas comparable avec la dernière fois mais c'est bien constant et apparaît en fin matinée. Pour la nuit sinon rien n'a changé pas empiré en tout cas.
Donc je me demande si j'ai pas intérêt à descendre des maintenan ayant peur que laccoutumance arrive et de me retrouver ds la situation ingéré blé de la dernière fois. C'est assez bizarre c'est comme une contraction musculaire au pectoral du coeur comme symptôme principale. En mettant de la baume du tigre ou de la glace sa détourné un peu mon attention mais reste de l'anxiété ce n'est pas musculaire ça c'est certain je l'ai connu en cure et c'est ce que ressentais en +++ il y a 15jrs des 2 côtés. D'où ma peur de continuer une semaine de plus !


Donc j'ai peur dattendre encore une semaine pour faire 3 semaines et de me retrouver pire, ou de commencer à descendre ... dans les deux cas on est OK que l'ont sait pas où cela va m'amener.

Cols Michel qu'en pensez-vous svp? Diminution de 9% environ par quinzaine la juste pour voir où pas ?

Ça monte en puissance au fur et à mesure de ma journée donc dans mon cas à moi monté ne sert à rien ne parlons plus accoutumance mais de tolérance c'est clair et net
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6077
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 1 Fév - 15:57

bonjour

Je pense qu'il faut que tu arrêtes de changer d'avis 4 fois par jour Very Happy

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Drogbatus

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Jeu 2 Fév - 9:36

Je change pas d'avis 4 fois par je vs demande ? Il est clair que je reviens les MM symptôme malgré laugmentation d'où ma question Michel.  J'ai commencé aujourd'hui une baisse soit 9 gouttes de moins. Anxiété totale forte et invalidate +++ comme avant de monté sinon j'ai rien Chang dans le plan me séparer du lysanxia.

Ce qui n'est pas normal c'est qu'en augmentant je retombe sur ses symptômes sévères aussi vite.


Dernière édition par Drogbatus le Jeu 2 Fév - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Jeu 2 Fév - 11:45

Bonjour Louis

Ta commencé le sevrage de quelle molécule ?? parce que 9 gouttes d'un seul coup ça fait beaucoup non ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Jeu 2 Fév - 12:04

Du lysanxia. Ben ça fait moins 5% mais le soucisite nadts c'est que je suis en tolèrent pas en accoutumance j'ai augmenté ça m'a aidé à peine une semaine je peux pu monter la ça devient folie et puis ça va durer encore quoi 1 semaine. .  Donc je descend mais je pourrais pas faire des années des comme ça avec une tel anxiété qui va force être pire en pire et les insomnies c'est juste impensable. Donc je me sens vraiment coincé. Un sevrage en pleine tolérance avec une tel dose pfff jaurait pas du attendre mais le diminuer MM d'un chouya la j suis vraiment mais vraiment mal.

Je ne comprends pas pou en ayant monté je n'ai pas retrouvé de dose de confort au moins sur lanxiete.
Thérèse dit plein de bêtise mais ça théorie du 1% m'aurait evite cette situation put.in ça me saoul je loupe tt les coches
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Jeu 2 Fév - 14:09

En fait  c'est comme si tu prends 4 xanax et que tu commence commece ton sevrage à 3 t'y es mal déjà à la base. C'est ça je ressens malgues l'augmentation je suis hypertexte mal
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 3 Fév - 15:31

J'ai bien compris que je vais devoir faire avec j'espère juste ce sera gerable
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 8 Fév - 8:26

Bonjour bon c'est cata je dors plus i faut dire que je suis trés trés pertubé par une histoire de coeur je n'arrive pas a y faire face. Hier j'ai craqué et dormi avec 50 de loxapaq pffff
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 8 Fév - 11:57

Bonjour Louis

On en a tous eu des histoires de coeur surtout en sevrage. Pourquoi avoir rajouté une substance de plus et pourquoi te l'avoir fait prescrire ??
Tu n'y arriveras pas, tes sevrages sont voués à l'échec. Je ne sais combien de temps tu est sur ce forum mais c'est du temps perdu.
Je sais que c'est difficile pour toi mais cela l'a été pour beaucoup de membres ici et nous n'avons jamais reculés mal-grès les soucis familiaux, professionnelle etccc.. nous avons toujours avancé.
J'ai eu pendant mon premier sevrage la perte de 2 membres de ma famille, cela a été très dure mais j'ai jamais renoncé à mon sevrage, je me suis battue jusqu'au bout.
Actuellement j'ai une amie qui est en fin de vie dû à un cancer "lymphome" ça me fait énormément mal, ça me mine le moral mais je continue la bataille, je ne baisse pas les bras pour autant.
Ces molécules détruisent et se dire qu'en rajouter va t'aider pour des histoires de coeur ou à dormir c'est que tu n'as rien compris et que tu ne t'ai pas informé !!

Bonne journée

Bises
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 8 Fév - 14:30

Je l'ai pris qu'une fois nasts je dormais plus depuis 4 jours du tout ca fait 12 mois que je dors 1H30 2H la j'ai craqué c'est pas comme si je le prenais régulièrement non plus. Je crois que c'est pas imlaginable un tel sommeil jérôme le sait bien
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1574
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 8 Fév - 14:42

il ne faut pas comparer nos souffrances, nous sommes tous en souffrances, certains pires, mais ce n'est en aucune manière la faute de ceux qui souffrent peut-être moins

le coupable, c'est le médecin qui vous a mis un pied dans l'enfer sans vous le dire, mais était bien conscient

benzohell, ceux qui s'en sortent souffrent très souvent à l'arrêt autant que les prolongés ou plus, la chance qu'ils ont , c'est que à 18 mois ils souffrent moins

reprocher à Nadège qu'elle peut travailler n'est pas très malin
quand tu pouvais travailler en sevrage, tu n'aurais pas apprécié les réflexions que tu fais aujourd'hui de la part de prolongés

Nadège a bien répondu à Drogbatus, une malheureuse victime d'un médecin comme nous tous, et qui souffre énormément, n'entend plus tellement ce qu'on lui dit, et fait des erreurs l'une après l'autre, rajouter un psychotrope n'est pas spécialement recommandé

benzohell, je sais que tu pars dans tous les sens, que tu es persuadé d'avoir fait une erreur que tu payes cher, faut essayer de comprendre que ici il n'y a pas d'ennemi qui t'en veulent, chacun avance avec sa barque percée comme il peut

Nadège n'a pas fini, tant mieux si elle fait partie des chanceux, moi je ne souhaite les souffrances à personne, si je pouvais, je nous mettrais tous guéris et ouste , au travail, fainéants, la France a besoin de vous

Nadège donne de son temps pour aider, comme tu le fais parfois, et faut dire que l"ami Louis écoute ce qu'il veut bien entendre, elle lui a donné son opinion, non pas pour lui faire du mal, mais pour le réveiller, le choquer qu'il comprenne qu'il a fait une bêtise supplémentaire, ce récidiviste,
et je l'approuve
soit tu aides Drogbatus, Nadège ou moi-même, ou alors tu n'interviens pas
là tu n'aides pas, tu sautes à la gorge des personnes qui sont plus chanceuses et en fait on en sait rien, elle n'est pas en post-sevrage
mais lui sauter dessus parce que son sevrage se passe bien, elle devrait faire quoi ?
je pense que tes souffrances te font faire des réactions que tu n'aurais pas en temps normal, la preuve, de temps en temps tu as de très bonnes intentions et tu interviens pour aider tellement qu'on est surpris, 2 mn après tu gâches tout en étranglant des innocents

je sais que les psychotropes nous ont rendus zombis aggressifs qui démarrent au quart de tour, mais tout doux, calmos



Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 8 Fév - 14:53

iui j'ai fait une erreur mais faut dire que ca devenait invivable c'est vrai ... 4 jours sans dormir. Nadts a raison de le bousculer mais c'est dur tellement de temps en insomnie.

Et j'avais lu dans le manuel d'asthon qu'en cas d'insomnie sévère qui majore les symptômes l'ont puvait s'aider d'un sédatif a condition de ne pas le prendre plus de 2 fois par semaine.

Mais oui connerie.
Javance n'anmoons une semaine de baisse déjà anxiété ca va insoomnie dur
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 8 Fév - 18:37

Merci Colas de m'avoir compris, j'ai juste voulu bousculer Louis car malheureusement il n'écoute personne "c'est bien beau de se regarder le nombril" mais cela ne fait pas avancer les choses.

Bonne soirée

Bises
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1574
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 8 Fév - 20:24

tu as bien fait

et c'est tout à ton honneur de conseiller

moi je me rappelle une époque où j'ai fait seul mon sevrage ad que j'ai calqué sur le manuel Ashton, j'aurais été bien content de trouver une personne comme toi qui donne son opinion sur ce que je faisais, chanceuse, souffrante ou pas, n'avait aucune importance, je devais sauver ma peau,
il devait peut-être y avoir ce forum, mais comme tout était verrouillé et que je ne m'étais jamais inscrit à un forum, je n'osais pas à l'époque, c'était un rayon que je ne connaissais pas, puis j'ai trouvé les forums anglais, trop tard comme beaucoup

Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Jeu 9 Fév - 9:07

Bonjour  nuit blanche totale ... je vais essayer de faire du sport ce matin. Ce n'est pas que je n'écoute pas mais je ne dors pas nadts je sais pas si tu imagines ce que sais.

J'ai été peu être fort pour la première diminution 9% je passerai à 5% par quizaine

-------

http://benzo.forumactif.org/viewtopic.forum?t=2405
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage theralene    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage theralene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
 Sujets similaires
-
» Tranquilisants,le bon sevrage ?
» Le manuel Ashton : guide du sevrage et le squelette dans le placard!
» Sevrage de psychotropes
» Sevrage ROHYPNOL et comment éviter les symptômes des effets indésirables
» Sevrage antidépresseurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages difficiles-
Sauter vers: