Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage theralene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
nadege

avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 13:24

Le but de ce forum est de se sevrer et non pas de remonter les doses tous les 6 mois.
Tolérance ou pas il te faut te débarrasser de ces molécules en ayant une vitesse de croisière ou tu souffre le moins possible, mais dis toi que les symptômes sont inévitable et qu'il te faut accepter.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 15:05

Colas j'étais par exemple sous seresta ma première bzd j'ai commencé à 4 jours pour arriver vite à 8 parce-que 4 n'était plus suffisant.
Une personne vient d'arriver y a pas si longtemps elle était à 10 depuis 2 ans elle a du montée à 20 pour aller mieux et se sevrer. La tolérée ou peut être me suis-je trompé de mot laccoutumance alors c'est qd ta dose n'est plus suffisante et qu'il t'en faut plus.
Comme je t'ai dit je v pas bien j prend un 1/2 xanax et hop tt va mieux.
Crois moi je suis pas un dingo qui prd plaisir à monté ces doses. Sinon tt le monde serait à 10 gouttes dans ta logique et personne ne monterait. Le fait d'avoir monté me soulage mais peu pour l'instant j'imagine la différence entre l'action immédiate du xanax et la longue vie du lysanxia.

Pourquoi dit ton aux membres montent un peu trouve ta dose de confort. Alors disons accoutumance plus que tolérance. Ben oui 10 ans 6 mois ben moi c'était 4 mois j'y peut rien c'est ainsi.

Pourquoi Jérôme à 3gouttes il était mal à 5 il été mieux parce-que était sous dosé en accoutumance direct il aurait du remonter plus haut.
Sur le forum bleu beaucoup arrivent étant mal hop on les fait monter un peu ils vont mieux ils se servent idem ici.
Ce que je ressens la par rapport à hier c'est déjà mieux bien que rien à voir avec un 1/2 xanax d'où ma question le lysanxia l'est-il plus de temps ?

Dsl colas mais je crois que te trompe cette fois ci ou je me suis mal exprimé. Et ces pas au bout de 3 minutes mais de 3 4 mois !


Dernière édition par Drogbatus le Mer 18 Jan - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 15:16

Oui Nadège OK mais je peux pas me sevrer en toléren ou accoutumance le message de Michel est clair, vous l'avez pas connu c'est pas possible pour dire ça.  Tu ne peut pas tu es trop mal c'est impossible pour être comme ça tu fais un brutal vaut mieux encore. Pourquoi diable aux membres ont dit trouve ta dose de confort pour te sevrer ... moi rester comme ça c'est impossible. Et pourtant j'avais déjà essayé de descendre insomnies oui anxiété à ce point non donc y a bien eu accoutumance.
Dsl je peux pas me sevrer si je part d'une dose ou je suis au moins un minima mieux, sinon autant repartir en cure pour souffrir comme c'était le cas sa durera moins longtemps.  Ça va déjà un peu mieux donc je maintien ce cap et me sevré ds 3 semainesur après stab, je me renseigne aussi je lis depuis des mois les posts aussi etc ... c'est ce que tous ont fait qui n'était pas bien.

Après si je descend et que j'ai de l'anxiété alors ce sera un syndrome de sevrage c'est différent oui je laccepterai.

Je suis pas fou je fais pas ça pour mamuser je pouvais pas rester comme cela. Tu n'as pas connu la tolérée Nadège ou laccoutumance pour dire cela nadts de l'anxiété oui pendant ton sevrage j'imagine mais la ça rien à voir j'étais comme en cure. Sur de moi.
Le messaye de Michel est clair je suis le seul à ressentir les symptomes et donc à pouvoir prendre la décision.  Donc après je me sevre mais je PAS ENTAMER UN SEVRAGE EN ÉTANT SI MAL cela s'applique à tous pourquoi pas à moi ? J'invente rien pour me dire aller hop monte encore ta dose mon amis c'est cool.

Je les accepte en sevrage pas avant de les commencer c'est juste pas possible voyons.
Michel dit moi si je me trompe je penses pas moi, je suis sur de moi renseigné sur cette mère de drogue l'oblige de monté des doses lorsque laccoutumance arrive arrive parce-que tes symptomes de bases sempirent ect et que pour te sevrer faut être un minima stable ce qui n'était plus mon cas. J'en lis des posts depuis 1 année maintenant j'ai compris comment fonctionne cette drogue. Me sevrer en pleine accoutumance tolerancêtres ben je file à l'hospitalisation direct parce-que vivre ce qu'a vécu Jérôme à dose incomparable non merci. Donc oui jai compris comment cette mère fonctionne donc je joue son jeux et j'ai compris que après seul la descendre peut arrêté ce besoin de monter no stop cette drogue.

Tamis si vous me croyez pas ... toute façon c'est ma dernière montée après je descend. Je penses que Michel sera de mon avis je sais ce que je ressens et suis le seul forcément à pouvoir le ressentir.

Pourquoi les gens montent leur doses au fur et à mesure du temps parce-que sa perd de son effet donc il t'en faut plus le seul moyen d'enrayer le système c'est de descendre mais faut pas partir en étant super mal sinon t de pire en pire à chaque descende ce qu'a vécue Jérôme et le risque de synDrôme prolongé est plus important.  Voilà les enseignements que j'ai tiré de mes observations sur les deux forums FR

Nadts ce n'est parce-que pour toi pendant 10 ans tu n'as pas eu besoin de monté que c'est le cas de tous je vais chercher le poste de cette personne


Dernière édition par Drogbatus le Mer 18 Jan - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 15:39

http://benzo.forumactif.org/t2326-lysanxia-galere
Ou la http://benzo.forumactif.org/t2062-marc-sevrage-rivotril-a-recommencer

Voyez bien même sur le forum donc j'invente pas des theories ma seule chance d'avoir un sevrage presque normal (et je parle MM pas des insomnies) c'est d'avoir une dose confort minimum. Et ce n'est pas que je n'accepte pas mes symptômes de sevrage je ne suis même pas encore en sevrage

Voyez cette personne prend du lysanxia depuis un certain temps boum tolérance elle monte sa dose sa la soulage et commence à se sevrer un exemple parmi tant d'autres.

Je reste sur mon plan ça me soulage même du minima c'est cela, puis après je descend. Impossible autrement c'est ainsi cette mère fonctionne comme cela. Mais vous n'avez aucune idée de comment je me sentais hier et aujourd'hui c'est pas top non plus mais c'est déjà moins pire
Des exemples sur le forum bleu yen a plein. Je y peut rien si cette drogue fonctionne comme cela.
J'ai grave loupé le coche j'aurais du commencer le sevrage tant que je n'avais pas d'anxiété insomnies ou pas la situation c'est empirée c'est tout


Dernière édition par Drogbatus le Mer 18 Jan - 17:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 16:35

Michel le soulagement du a l'augmentation de la dose de lysanxia est immédiat ou il prend du temps ? Merci de ta réponse avant que je puisse entamer sa descente après stab. La c'est moins pire m'enfin rien à voir avec lorsque gt bien bien que après chaque prise ça va mieux deja ce qui veut dire que je suis en manque entre chaque prise (c'est principalement entre celle du matin 9h et 15h)? Ou faut-il que je répartissez mes doses en 4 au lieu de 3?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 18:00

Drogbatus a écrit:
Oui Nadège OK mais je peux pas me sevrer en toléren ou accoutumance le message de Michel est clair, vous l'avez pas connu c'est pas possible pour dire ça.  Tu ne peut pas tu es trop mal c'est impossible pour être comme ça tu fais un brutal vaut mieux encore. Pourquoi diable aux membres ont dit trouve ta dose de confort pour te sevrer ... moi rester comme ça c'est impossible. Et pourtant j'avais déjà essayé de descendre insomnies oui anxiété à ce point non donc y a bien eu accoutumance.
Dsl je peux pas me sevrer si je part d'une dose ou je suis au moins un minima mieux, sinon autant repartir en cure pour souffrir comme c'était le cas sa durera moins longtemps.  Ça va déjà un peu mieux donc je maintien ce cap et me sevré ds 3 semainesur après stab, je me renseigne aussi je lis depuis des mois les posts aussi etc ... c'est ce que tous ont fait qui n'était pas bien.

Après si je descend et que j'ai de l'anxiété alors ce sera un syndrome de sevrage c'est différent oui je laccepterai.

Je suis pas fou je fais pas ça pour mamuser je pouvais pas rester comme cela. Tu n'as pas connu la tolérée Nadège ou laccoutumance pour dire cela nadts de l'anxiété oui pendant ton sevrage j'imagine mais la ça rien à voir j'étais comme en cure. Sur de moi.
Le messaye de Michel est clair je suis le seul à ressentir les symptomes et donc à pouvoir prendre la décision.  Donc après je me sevre mais je PAS ENTAMER UN SEVRAGE EN ÉTANT SI MAL cela s'applique à tous pourquoi pas à moi ? J'invente rien pour me dire aller hop monte encore ta dose mon amis c'est cool.

Je les accepte en sevrage pas avant de les commencer c'est juste pas possible voyons.
Michel dit moi si je me trompe je penses pas moi, je suis sur de moi renseigné sur cette mère de drogue l'oblige de monté des doses lorsque laccoutumance arrive arrive parce-que tes symptomes de bases sempirent ect et que pour te sevrer faut être un minima stable ce qui n'était plus mon cas. J'en lis des posts depuis 1 année maintenant j'ai compris comment fonctionne cette drogue. Me sevrer en pleine accoutumance tolerancêtres ben je file à l'hospitalisation direct parce-que vivre ce qu'a vécu Jérôme à dose incomparable non merci. Donc oui jai compris comment cette mère fonctionne donc je joue son jeux et j'ai compris que après seul la descendre peut arrêté ce besoin de monter no stop cette drogue.

Tamis si vous me croyez pas ... toute façon c'est ma dernière montée après je descend. Je penses que Michel sera de mon avis je sais ce que je ressens et suis le seul forcément à pouvoir le ressentir.

Pourquoi les gens montent leur doses au fur et à mesure du temps parce-que sa perd de son effet donc il t'en faut plus le seul moyen d'enrayer le système c'est de descendre mais faut pas partir en étant super mal sinon t de pire en pire à chaque descende ce qu'a vécue Jérôme et le risque de synDrôme prolongé est plus important.  Voilà les enseignements que j'ai tiré de mes observations sur les deux forums FR

Nadts ce n'est parce-que pour toi pendant 10 ans tu n'as pas eu besoin de monté que c'est le cas de tous je vais chercher le poste de cette personne

Ton problème à toi Louis c'est qu'à chaque fois que tu commences à descendre une dose, tu te plains que tes insomnies sont pire, ton anxiété et j'en passe.
Faut savoir que ça fait parti du processus du sevrage ce que tu ressens, tu n'y échapperas pas, mais comme tu n'es pas patient, que tu stress pour un rien, ben tu foires ton sevrage.
Il y a des personnes qui arrivent sur les forums sans avoir été informés en commençant leur sevrage trop rapidement et du coup ont leurs préconisent de remonter leurs doses pour avoir une dose de confort et mener un sevrage en bonne et due forme.
Il y a des personnes qui vont trop vite dans leur sevrage et du coup c'est la panique totale alors elles montent leurs doses, ce qui est une grosse erreur.
Vaut mieux rallonger le palier attendre que les choses rentrent dans l'ordre ou diminuer un peu le % mais il n'est pas nécessaire de remonter, faut juste être patient.

Déjà quant tu dis "Nadts ce n'est parce-que pour toi pendant 10 ans tu n'as pas eu besoin de monté que c'est le cas de tous je vais chercher le poste de cette personne"
Je suis remonté à ma dose initiale, j'ai patienté pendant 1 bon mois ensuite comme je te l'ai dit j'ai mené mon sevrage sans faire de yoyo pas plus ni moins.
J'ai jamais touché à mes paliers et diminutions, je suis allé jusqu'au bout sans faire d'impair.
Donc si aujourd'hui tu te retrouves dans cette situation, tu ne peux t'en vouloir qu'à toi et pas aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 18:12

Nadts je n'accuse personne ne le prend pas comme cela ! Je dit pas c'est la faute car on m'a dit t'attendre on ne pouvait pas savoir. La ce que je sais c'est que je peux pas me sevrer avec une telle anxiété. Et non je n'ai pas descendu le sevrage n'a pas commencé

Si qq1 arrive sur le forum en disant je prend 10 gouttes de lysanxia et je suis super mal (sans même l'avoir touche) on lui dira fau trouver votre dose de confort préalablement

Ya pas de soucis si anxiété pendant le sevrage ça fait parti du processus mais le commencer dans cet état c'est impossible, j'invente rien j'arrive déjà pas à rester comme cela comment envisager de descendre.

Nadts je n'ai pas remis en compte ton sevrage ni ta difficultés ect. .. c'était pour illustrer que c'est pas parce-que pou qq1 ça dur 10 ans que pour l'autre aussi c'est.  Dsl si tu l'as mal pris mauvaise interprétation ou mal exprimé n'avais vraiment.

Ben je suis dans cette situation j'arrive avec une dose j'ai pas touché et je suis très mal donc trouvé ta dose ou tes pas trop mal si j'étais tout neuf c'est ce que l'on me dirait.

Faut pas mal prendre les choses. Ce n'est pas la petite anxiété avec de la respiration et une relax tout se canalise je suis au-delà de cela, comme en cure lorsque l'on me descendait des doses comme des malades.

Je n'accuse personne, mais si je ne peux pas expliquer les choses ce que je ressens ce que je vie ...

Encore une fois c'est rien contre personne, juste que la me sevrer en l'état c'est pas possible je tiens pas en letat. Donc mise à part trouver une dose acceptable et commencer ce sevrage ce qui serais dit à n'importe qui de nouveau sur le forum je vois pas d'autres solutions tout simplement c'est ce que j'essaie d'expliquer je sais ce que je ressens c'est pas une anxiété de sevrage c'est une put.in de tolérance ou d'accoutumance peut importe le terme qui a grave de manière +++ des symptômes qui n'existait pas alors que je n'ai rien touché encore une fois.

Je vois pas pourquoi les choses sont si mal prises.
Voilà sert les fesse pour l'insomnie OK sert les fesse pour lanxiété oui si elle est tolérable la elle n'est pas tolérable du tout. Svp arrêté de relativiser ce que je ressens en parlanthropologie d'un petit stress j'en suis très très loin


Dernière édition par Drogbatus le Mer 18 Jan - 18:25, édité 1 fois (Raison : 9)
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 18:28

Non je ne t'en veux pas. C'est simplement que depuis le départ tu n'as pas écouté nos conseils et qu'aujourd'hui l'échec que tu vis viens de toi tout simplement.
Si une personne arrive sur le forum avec 10 gouttes de lysanxia qu'elle n'a pas touché depuis x mois ou années quel est super mal elle est en tolérance, pour que cette tolérance s'arrête, elle doit remonter sa dose ou sevrer, elle n'a pas d'autres choix.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 18:34

Oui ben c'est mon cas nadts. Je sais que si j'avais écoute vos conseils j'en serais pas là j'ai suivi d'autres conseils que veux tu j'ai été très con je le sais.

Je suis dans le cas de cette personne, mais sevrer autant en étant si mal c'est juste pas ensilage able je vais sautez par la fête avant ou prendre un complément à côté ce qui serait encore pire au final. Donc comme cette personne a part retrouver qq chose dacceptable et de commencer mon sevrage je vois pas d'autres solution.

Sinon 10000% d'accord avec si j'étais resté ici et suivi les conseils si j'avais pas repris les bzd comme tu me l'avais dit j'en serais pas là non plus mais voilà c'est pas le cas. Désormais me faut trouver un moyen d'être correct au moins et de me sevrer enfin dans les règles parce-que si je me sevré comme cela ben je vais finir par prendre une mini dose de loxapaq ou terrain à côté là journée parce-que la c'est beaucoup trop hardware et en convient tous que ça serait encore pire et idiot que de chercher à me stable malgré la grosse dose. Certes mais Ya eu bien pire niveau dose ... bien que j'aurais préféré évidemment ne pas être dans cette situation comme Jérôme je me suis fait roulé par un autre forum et après j'ai en plus merde de mon côté.  

MAIS UN GRAND OUI SI J'AVAIS ÉCOUTE MICHEL TOI COLS Y A 6 MOIS J'EN SERAIS PAS LÀ.  Par contre la vous suivre dans fait avec lanxiété je NE PEUX tout simplement
C'est pas il veut pas faire d'effort il comprend pas que sevrage c'est pas une partie plaisir c'est que je suis chez moi entrain de bouger partout de prendre ma voiture conduire aller n'importe où rentré respirer relax reprendre la voiture refaire un tour fumer fumer fumer ect. .. en regardant mes xanax loxapaq et me dire un petit bout et tout s'arrête mais je passe pas à lace parce-que je sais que c'est pas la solution. Ce que je sais c'est que j'ai vite intérêt à trouver une dose qui me permette d'être dans un état acceptable (je parle MM pas comme avant ou j'avais pas d'anxiété comme y a une semaine) juste acceptable pour me sevrer. Après j'aurais de lanxiété c'est certain toute façon (ce qui est con car au test de la baisse à part une insomnie qui est devenue la même que aujourd'hui je n'avais pas d'anxiété. ..). C'est pour ça je dit j'ai loupé le coche et j'aurais du descendre mais ça on pouvait pas le savoir effectivement la théorie d'attendre que le theralene passe et ne rien bouger puis de commencer par le baclo était la meilleure. Oui mais voilà ces molécules sont imprévisibles et elle m'a prit de court clairement


Dernière édition par Drogbatus le Mer 18 Jan - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 18:47

nadege a écrit:
Non je ne t'en veux pas. C'est simplement que depuis le départ tu n'as pas écouté nos conseils et qu'aujourd'hui l'échec que tu vis viens de toi tout simplement.
Si une personne arrive sur le forum avec 10 gouttes de lysanxia qu'elle n'a pas touché depuis x mois ou années quel est super mal elle est en tolérance, pour que cette tolérance s'arrête, elle doit remonter sa dose ou sevrer, elle n'a pas d'autres choix.

si la personne remonte la dose et est mieux , c'est que le produit fonctionne, il n'y a que la quantité qui était insuffisante, à cause de l'accoutumance comme dit Louis
mais elle n'a jamais été en tolérance

si la personne augmente , et augmente, et rien ne se passe, alors là, elle est en tolérance et faut vite sevrer ce cachet qui ne sert plus à rien sauf à faire souffrir
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 18:49

Oui cols c'est exactement cela je me suis peut-être trompé de terme ce que je sais c'est que xanax 1/2 et hop je vais mieux. Donc pas en tolérance j'imagine mais en accoutumance plutôt. Voilà tu as tout résumé en une phrase
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 18:51

Maintenant la question c'est à quel dose remonter car un 1/2 xanax ou un xanax sa dur pas loin gtemps mais sa représente 30 gouttes tout de même. J'ai monté de 8 gouttes je suis moins pire mais pas bien voir ce que j'ai fait de ma journée ci dessus.

Encore une fois j'en veux à personne de la théorie bouge rien et attends. Quand je souligne que Thérèse pour le coup des 1% avait raison ben dans mon cas c'était le cas. Voilà c'est pas dire vous avez vue ou vous m'avez conduit ! Loin de là

Exemple cette nuit bon nuit pourrie menfin voilà,  prise 34 gouttes (au lieu de 30) vers midi hum ça ce compliqué un peu bon j'arrive à faire une sieste, réveil hou pas bon je bouge partout, 15h prise 34 au lieu de 30 vers 16h30 ça se calme un peu, il est 19h anxiété pour le coup moins hard mais bien présente j'attends avec impatience 21h ma dose.

Après je ne sais pas si avec le lysanxia c'est du tac au tac c'est à dire tu monte et ça se calme vite ou si sa prend qq jours. Le xanax de fait est immédiat donc c'est plus simple forcément.

Voilà c'est concret ça fait qq jours je malimente plus ou presque c'est pas dans me normal dans ça tellement ça va pas.


Dernière édition par Drogbatus le Mer 18 Jan - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 19:03

L'accoutumance c'est quoi Louis le fait d'augmenter à chaque fois alors il faut sevrer.
Que vient faire le xanax là dedans, alors que tu as déjà le Lysanxia et le baclo grrrrrrrrrr !!

Bonne soirée et courage

Bises
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 19:05

Non nadts je ne prends pas de xanax c'est pour illustrer, oui faut sevrer mais faut que ce sous sevrable aussi. En l'état ça ne l'ai pas du tout relis ma journée, relax respiration tour en voiture retour maison je bouge partout retour voiture, retour maison je bouge partout je fume je fume je fume etc .... c'est pas viable c'est pas normal c'est bien trop puissant ça n'a rien à voir avec une anxiété de sevrage c'est dur dur c'est une cure bis presque glace crème chauffante plus d'alimentation etc ... whou

C'est très confortable parce-que bien mes nuits soient pas top je dors toit MM un peu je suis moins fatigué
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6154
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 19:44

Drogbatus a écrit:

C'est très confortable parce-que bien mes nuits soient pas top je dors toit MM un peu je suis moins fatigué

bonsoir

Je te l'ai déjà dit : c'est l'état de manque qui t'empêche de dormir et te met dans cette état.
Ce n'est pas, ou en tout cas beaucoup moins, le manque de sommeil.
Je pense qu'il faudrait que cela soit clair pour toi, car tu prend le problème dans le mauvais sens.

bonne soirée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mer 18 Jan - 20:23

Donc ? Rechercher une dose ?
Le lysanxia faut compter plusieurs jours avant effet suite dse remonté ou cela est plus moins immédiat?
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 21 Jan - 8:40

Bonjour à tous j'ai avancé en qq sorte. J'ai voulu diminué le bâclé de la plus petite possible insomnies 3 jours total (pire que baisse benzo). J'ai repris ma petite dose cette nuit j'ai pu dormir. Fallait je test.
Donc le bâclé est coupable ma reprise bzd n'est pas une catastrophe pour le sommeil.

Voilà donc 2 soucis je peux pas patienter des mois avec les bzd car je vais vite en accoutumance la ça va bien mieux.
2 je peux pas sevrer le baclo MM doucement je ne dors plus du tout
3 comment sevrer le bzd avec ce baclo qui fou mon sommeil en l'air ?
Preneur diede mise à part suivre le protocole de descente rapide du baclo (celui des personnes enceintes par ex qui est sans danger) et diminuer de 1% le bzd pour pas tomber en accoutumance je vois pas d'autres solutions sauf que comment passer 1 2 ou 3 mois sans dormir du tout le temps de virer le baclo et comme c'est un médoc expérimental aucune idée du poste sevrage
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 21 Jan - 15:59

un essai d'une modification ne veut rien dire, cela ne veut pas dire que tu vas dormir pendant un mois
il y a constamment des hauts et des bas
tu bouges le lysanxia et demain tu risques de dormir, et deux jours après une insomnie carabinée,
cela ne signifie rien
c'est simplement le fonctionnement des psychotropes, tu bouges, tu es mieux, tu crois que t'a trouvé la clef, puis ça ne marche plus
il n'y a pas de clef, pas de logique
l'accu marchait sûr, puis marche plus, le baclo a fait dormir, puis insomnie revenue etc, c'est sans fin
la seule chose qui peut marcher plus longtemps c'est avaler un nouvel hypnotique à forte dose, qui va t'anesthésier un certain temps, mais à un moment donné l'insomnie reviendra encore plus forte, et tu consommes de plus en plus , donc c'est une voie sans issue dramatique

la seule chose que tout le monde fait c'est diminuer avec souffrances puis post-sevrage souffrances
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 22 Jan - 17:02

Oui mais la c'est certain la diminution du baclo c'est insomie total total ... donc ca va être trés trés problématique
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 22 Jan - 19:54

tu as des effets indésirables qui viennent de tes cachets, l'un c'est l'insomnie,
alors c'est le baclo ou le lysanxia? ou les deux?
et que faire?
toujours les mêmes questions depuis des mois
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 24 Jan - 10:51

Ben oui je sais.
Dormi 2h impossible plus.
Ben que faire attendre 3 semaines et descendre le lysanxia mais si ds qq jours le sommeil reste ainsi ben je vire le bâclo qui a pas dormir pis c'est tout.
Que veux tu que je te dise ... d'autre je vais pas faire un sevrage de lysanxia qui va durer 3 ans à 2h nuit faut être réaliste je v crevé avant
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 24 Jan - 14:16

ce qui me gêne, ce n'est pas tes décisions d'arrêter le baclo ou le lysanxia, ce qui est la seule chose où tout le monde est presque d'accord, comme ne plus ajouter une nouvelle molécule...

ce qui me gêne c'est que ce forum, celui de l'autre côté, les forums américains, toutes les victimes disent qu'il faut un sevrage étalé sur des mois à 10% ou moins
et que toi tu fais et va faire des sevrages brutaux, seul contre tous les avis, seul contre tous les avis de victimes qui s'en sorties ou en cours, sauf celui du médecin qui va t'approuver et te féliciter et t'encourager dans cette voie
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 24 Jan - 14:53

J'ai pas ditrop que j'allais faire des brutaux. Le balco c'est pas 10% c'est un autre protocole de descente.

Mais tu crois je peux vraiment faire un sevrage de 3 4 ans en dormant si peu allité Jérôme à fait à 2 année à 2h. Je suis déjà à une m'en reste 3 ou 4. Je suis réaliste si j'arrive à m'en deprete dans qq semainesur avec une mini amélioration MM comme ça dernier jours de 4h à 5h de sommeil hachure au pire c'est jouable sinon c juste impossible personne ne peut réaliser cela. Corrige ect 11 mois entre 1 à 3h disent elles ... 5 ans cols 5 ans. Regarde l'état de fatigue de Jérôme qui redore désormais entre 4 et 6h max au bout de 3 années. Voilà c'est tout ce que je constate. La clef c'est viré le baclo mais je peux MM pas je passe à zéro sommeil et ne pas toucher au bzd je pars en tolérance en qq semainesur pour mon cas (accoutumance pardon).
Y a un moment je me regarde la vérité en face.
A voir ds qq jours déjà si je dors 4 5h hachure ben je toucherais pas au baclo et descend le lysanxia si c pas le cas ben je descendrai le lysanxia de 1 à 2% par mois pour éviter laccoutumance pis je virer ais le baclo selon le protocole normal "rapide" mais sans danger. Que je descende de 10mg tt les 3j ou de 20 tt les j le résultat est le MM je dors plus.

Voilà le forum bleu ma tué en me faisant reprendre les bzd puis ma jeter aux ordures comme Jérôme. La seule différence entre ce que je vie et vs c'est que vous vous n'avez plus de molécules et moi une vie active sans échappatoire comme 2 enfants en bas ages qui plus est menfin ça encore chacun a ses obligations perso je connais pas vos vie cette argument est donc limite je le retire presque
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 24 Jan - 15:12

tous les anciens ne connaissent qu'une méthode pour descendre un psychotrope, 10% ou moins et paliers mini 7j mais souvent 15j , 3 sem, j'ai même connu des paliers de 1 mois avec réussite, certains sont hyper sensibles

donc je ne vois pas pourquoi le baclo serait différent en sevrage, tu as encore rencontré un débile qui t'a bourré le mou


une autre solution:

tu fais un sevrage 10 % du baclo et tu t'arrêtes à la moitié

puis repos et sevrage 10 % lysanxia et tu t'arrêtes à la moitié dose départ sevrage


donc tu auras diminué de moitié les 2 molécules tout en ayant rien supprimé


si ça fonctionne, repos et tu repars dans le même genre

cela marche aussi, à condition d'aller lentement, c'est la méthode souvent utilisée par les poly drogués aux cocktails
le secret est le sevrage lent dans les règles

certains diminuent le lamictal , le benzo, le neuro , l'ad en même temps, et cela marche je connais pas mal de témoignages, ils vont ainsi jusqu'au bout, avec des souffrances pas pires que les autres

ce serait une solution pour ne pas priver à un moment donné le cerveau d'une molécule, comme cela il aurait les deux jusqu"au bout en douceur

parce que sevrer une molécule à la fois, est pratique, cela plait, beaucoup le font, mais rien ne prouve que c'est la meilleure méthode pour tous, il n'y a pas d'études
et toi tu as peur d'enlever le baclo complètement, donc voilà une solution qui marche et qui va te rassurer,
être confiant et rassuré dans son sevrage est important
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Mar 24 Jan - 19:49

Bonsoir colas

Je trouve que la meilleure méthode pour bien mener un sevrage c'est une molécule après l'autre et pas plusieurs comme tu le dis dans ton message.
Si je te dis cela c'est que je l'avais déjà expérimenté et c'est voué à l'échec car tu ne sais pas quelle molécule te créer des symptômes.
Les paliers de 7 jours marchent tout simplement parce que les personnes ont un petit % mais une persone qui veut faire un % plus haut rallonge son palier tout simplement, donc pour moi c'est la même chose le sevrage avance pareil.
Pour Louis ce que tu lui as suggérer n'est pas une mauvaise idée, maintenant va t'il suivre ta proposition ?

Bonne soirée

Bises
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage theralene    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage theralene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tranquilisants,le bon sevrage ? sevrage hypnotiques
» Le manuel Ashton : guide du sevrage et le squelette dans le placard!
» Sevrage de psychotropes
» Sevrage ROHYPNOL et comment éviter les symptômes des effets indésirables
» Sevrage antidépresseurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages difficiles-
Sauter vers: