Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Sevrage theralene

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 30 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMar 23 Aoû - 12:05

Bonjour Bonjour
J'ai parlé avec laccuponcteur effectivement cela joue sur le SNC en le calmant et favorise la sécrétion  endorphines un peu comme le sport.

Du coup je me demande si ça craint pas.
J'ai peur que mon cerveau s'y accommode que cela devienne comme une sorte de "médicament" que se passera til après plusieurs mois d'acupuncture intensif ...
Mon cerveau sera til capable de refonctionner seul, l'arrêt de laccuponcteur sera til un sevrage à lui tout seul pfff
Ça craint en gros j'ai l'impression.

Sauf que sans je dors 2h ...


Dernière édition par Drogbatus le Mar 23 Aoû - 12:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 835
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMar 23 Aoû - 12:20

Alors là, Drogbatus, tu as tort. Cela ne te fera aucun mal. Tu peux continuer sans problème.
Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMar 23 Aoû - 12:39

Bonjour Brt je m'inquiète de tout je sais bien mais je ne veux pas faire pire que mieux.
Les endorphines créé une dépendance (sport, sexes,  ... et les drogues se substitut à lendorphine). C'est pour ça que j'ai peur.

A me rendant régulièrement chez mon médecin pour faire des séances j'ai peur de devenir dépendant à cet excès dendorphine !  Tu comprends brt.

Je devrais peut être ralentir je ne sais pas quoi faire ça me fais peur car j'en ai pour plusieurs mois. Mais lendorphine est l'hormone du plaisir qui agit aussi comme un anxiolitique et antalgiques. Lorsque je sors d'une séance j'ai un petit buzz dans ma tête.
Je devrais peut-être ralentir mes séances mais le soucis restera mon sommeil.

Ce qui m'effraie c'est que mon cerveau au fil des mois prennent sa dose dendorphine très régulièrement ce qui n'est pas bon des recherches que j'ai pu en faire.
Je devrais peut être l'utiliser une fois par semaine juste pour tenir le choc du sevrage ou deux fois maximum, mais posté sevrage j'ai peur de ne jamais pouvoir me passer de cela pour retrouver mon naturel tout simplement.

Michel tu en penses quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMar 23 Aoû - 17:04

Je vois que les sportifs de haut niveau (beaucoup demdorphine) ont des soucis de sommeil à l'arrêt.

J'ai trouvé cela http://m.lacupuncture.webnode.fr/effets-biologiques/lendorphine/ qui explique pourquoi l'acupuncture agit contre le stress notamment.

Cest bien chimique dans le carreau c'est pour cela que je m'inquiète.

Bon en tout cas je vais passer à 2 séance semaine voir une pour limiter laccoutumance afin de ne pas griller ce joker car la route est encore très très longue
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7294
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMar 23 Aoû - 17:07

Drogbatus a écrit:
Bonjour Brt je m'inquiète de tout je sais bien mais je ne veux pas faire pire que mieux.
Les endorphines créé une dépendance (sport, sexes,  ... et les drogues se substitut à lendorphine). C'est pour ça que j'ai peur.


bonjour

Oui, tu as raison.
Et tu fais bien de te poser la question.
J'ai eu un copain accro au sport de cette façon.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMar 23 Aoû - 17:38

Bah oui mais du coup je ne sais plus quoi faire Michel.
Cela m'aide énormément ça va sans dire.
Je recherche et laccupincture stimule les endorphines clairement d'où mes recherches sur ces dernières ...
Ma PEUR c'est de ne pouvoir dormir par la suite sans ! Surtout que je suis parti pour un petit moment avec mon sevrage mais en même temps ne dormir que 2h durant des mois et des mois c'est juste impensable.

Je devrais peut être juste limiter cela a une fois semaine pour tenir le coup je ne sais pas quoi faire ! Si au final je remplace une substance par une autre (cette naturel mais particulièrement stimulée).
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMar 23 Aoû - 18:27

Avec qq recherches :

"Létude de Harvard montre que les aiguilles d'acupuncture sont effectivement capables de bloquer les régions du cerveau émotionnel qui sont responsables de l'expérience de la douleur et de l'anxiété.
plus la douleur ainsi que chez les héroïnomanes en cours de sevrage suggèrent aussi que l'acupuncture stimule la sécrétion d'endorphines, ces petites molécules produites par le cerveau et qui agissent comme de la morphine ou de l'héroïne."

"On sait que, par une suite de réactions biologiques, l’alcool vient agir sur les mêmes récepteurs que les endorphines. Cela est à rapprocher du fait que chez les alcooliques les endorphines sont basses: le corps en synthétise moins puisque l’alcool prend leur place. Le corps possède donc une faible quantité d’endorphine qui pourrait expliquer le caractère pénible, douloureux de l’état de manque chez l’alcoolique"

Vous en pensez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMar 23 Aoû - 18:29

Concrètement sur moi cela ne me créé pas de manque ça joue peut sur mon anxiété j'ai l'impression en tout cas. Juste après la séance je ressens comme un petit but léger dans ma tête. Ça me permet juste de mieux dormir sans me casser loin de la comme le fait un medoc

Voici le lien :
http://www.sophro.net/mtc/DSS-acupuncture.htm

Colas peut tu voir chez les usa / english si ils ont des renseignements sur cela ? Merci de tout coeur davance
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMar 23 Aoû - 18:44

Je m'affole peut être pour rien je ne me sens pas non plus planer ! Ça m'aide juste un peu.
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMar 23 Aoû - 22:55

tu es gentil Drogbatus, mais c'est un sujet qui ne m'intéresse pas beaucoup, et je n'aime pas me faire du mal, ayant mes propres problèmes, tu n'es pas le seul à souffrir

maintenant une chose qui te ferait peut-être du bien, c'est de lire des témoignages de personnes qui sont ou ont été dans ta situation, tu verrais comment ils ont fait
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7294
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMer 24 Aoû - 0:05

Drogbatus a écrit:
Avec qq recherches :

"Létude de Harvard montre que les aiguilles d'acupuncture sont effectivement capables de bloquer les régions du cerveau émotionnel qui sont responsables de l'expérience de la douleur et de l'anxiété.
plus la douleur ainsi que chez les héroïnomanes en cours de sevrage suggèrent aussi que l'acupuncture stimule la sécrétion d'endorphines, ces petites molécules produites par le cerveau et qui agissent comme de la morphine ou de l'héroïne."

"On sait que, par une suite de réactions biologiques, l’alcool vient agir sur les mêmes récepteurs que les endorphines. Cela est à rapprocher du fait que chez les alcooliques les endorphines sont basses: le corps en synthétise moins puisque l’alcool prend leur place. Le corps possède donc une faible quantité d’endorphine qui pourrait expliquer le caractère pénible, douloureux de l’état de manque chez l’alcoolique"

Vous en pensez quoi ?

je pense, en effet que tu t'affoles un peu trop.
Mais par contre, c'est super que tu t'informes sur les sujets qui te concerne !
Bravo !
Et continue !!
Il faut sans doute faire attention, mais il doit y une différence importante entre une dépendance aux endomorphines et une dépendance aux drogues chimiques externes.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Mer 24 Aoû - 4:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7294
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMer 24 Aoû - 0:07

Drogbatus a écrit:


Colas peut tu voir chez les usa / english si ils ont des renseignements sur cela ? Merci de tout coeur davance

Même si tu ne parles pas anglais, tu peux aller sur les forums anglais, toi même, avec un traducteur automatique.

http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?ref=SERP&br=ro&mkt=fr-FR&dl=fr&lp=EN_FR&a=http%3a%2f%2fwww.benzobuddies.org%2fforum%2findex.php


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMer 24 Aoû - 8:12

colas a écrit:
tu es gentil Drogbatus, mais c'est un sujet qui ne m'intéresse pas beaucoup, et je n'aime pas me faire du mal, ayant mes propres  problèmes, tu n'es pas le seul à souffrir

maintenant une chose qui te ferait peut-être du bien, c'est de lire des témoignages de personnes qui sont ou ont été dans ta situation, tu verrais comment ils ont fait

Bonjour colas dsl.
Je parcours les postes sevrage du forum je vois peu de personnes dans ma situation extrême concernant le sommeil tout du moins. Mais bon je continue.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMer 24 Aoû - 8:13

michel a écrit:
Drogbatus a écrit:
Avec qq recherches :

"Létude de Harvard montre que les aiguilles d'acupuncture sont effectivement capables de bloquer les régions du cerveau émotionnel qui sont responsables de l'expérience de la douleur et de l'anxiété.
plus la douleur ainsi que chez les héroïnomanes en cours de sevrage suggèrent aussi que l'acupuncture stimule la sécrétion d'endorphines, ces petites molécules produites par le cerveau et qui agissent comme de la morphine ou de l'héroïne."

"On sait que, par une suite de réactions biologiques, l’alcool vient agir sur les mêmes récepteurs que les endorphines. Cela est à rapprocher du fait que chez les alcooliques les endorphines sont basses: le corps en synthétise moins puisque l’alcool prend leur place. Le corps possède donc une faible quantité d’endorphine qui pourrait expliquer le caractère pénible, douloureux de l’état de manque chez l’alcoolique"

Vous en pensez quoi ?

je pense, en effet que tu t'affoles un peu trop.
Mais par contre, c'est super que tu t'informes sur les sujets qui te concerne !
Bravo !
Et continue !!
Il faut sans doute faire attention, mais il doit y une différence importante entre une dépendance aux endomorphines et une dépendance aux drogues chimiques externes.

michel

Bonjour Michel oui de toute façon cela m'aide un peu donc je vais continuer prudemment
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMer 24 Aoû - 17:22

Bon je n'arrive pas du tout à me stabiliser.
Honnêtement entre l'arrêter très rapidement et subir le poste sevrage et continuer comme cela durant des mois c'est vraiment kif-kif peut-être même que la durée du poste sevrage durera moins longtemps que mon sevrage interminable.
Pour l'avoir déjà arrêté un mois (lors de mon séjour clinique) à part de l'anxiété il ne y a pas grand risque à part de l'insomnie mais suis déjà en plein dedans.

La je désespère réellement de ne voir aucune amélioration en ayant essayé de le stabiliser.
Pour le sevrage au mieux je termine en janvier (et en allant à un bon rythme donc très théorique) et plus que probablement dans la douleur. Ne mieux vaut-il pas que je le stoppe tout court et subisse le poste sevrage sans délais.

Quit à ne pas dormir autant ne rien prendre finalement
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMer 24 Aoû - 18:30

En tout cas me poser la question me paraît légitime, j'en serais exactement au même point finalement. Donc je vais le stopper et je devrais tenir comme c'est le cas de toute façon même si je le garde donc ...
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 835
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMer 24 Aoû - 19:56

Hein ? tu veux stopper d'un coup ? je te le déconseille ! tu risque un syndrome de sevrage prolongé !
Réfléchis bien et comme le dit Michel, informe-toi.
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeMer 24 Aoû - 20:09

J'en ai vraiment marre parce-que suis certain d'être complètement pommé  (mon cerveau est perdu) toutes mes tentatives de stabilisation ceux soldes par des échecs totals. Mais nuits moins pires sont justes dues à laccuponcture. ..


Dernière édition par Drogbatus le Jeu 25 Aoû - 7:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeJeu 25 Aoû - 6:42

Bon j'ai pris mon theralene tout de même.
Je sais que je dois accepter mes symptômes de sevrage mais l'idée de dormir 2h par jour me tetanise complètement. Je ne dois par faire de fixette dessus mais c'est difficile de passer à côté de cela car avec la fatigue mes angoisses sont incroyablement forte et la fatigue également.
Brt je ne sais pas comment tu as fais ni Eddylo j'envie votre force

Je pense que je vais reprendre mes benzos ce sevrage brutal ma totalement detruit
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeJeu 25 Aoû - 13:11

renseigne-toi avant, ce n'est pas parce que tu reprends un benzo que tu vas dormir 4 h, Daniel a repris, est-ce qu'il dort mieux? ce serait une bonne question
il ne faut pas oublier que chaque modification a un risque, donc on bouge les doses le moins possible, et les reprises et arrêts doivent se faire le plus rarement possible et progressivement, et il y aura souffrances

et pour reprendre, il y a un spécialiste qui ne fait que ça, le médecin qui t'a mis dans cette situation

certains ont repris et au bout de deux mois sont un peu mieux, pour d'autres cela a été un échec
moi , de peur, je n'aurais plus jamais repris des substances qui m'ont mises dans cet état, plus aucune confiance, je préfère crever, d'ailleurs je n'ai jamais repris, je préfère rester tel que handicapé au lieu de croire que les produits qui m'ont mis dans cet état vont me sauver
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeJeu 25 Aoû - 13:33

Bonjour cols. Oui je sais que rien n'est dit que je dormirais un peu plus aujourd'hui. C'est certain.
Mais la mon sevrage est une vraie catastrophe il y a 10 jours je me suis fait hospi tellement je ne pouvais plus prêt à faire une connerie. Je suis partie le lendemain.

Je ne tiendrais jamais des mois et des mois dans mon état.
Je me dis qu'au lieu de sauter sur un neuro sédatif qui ne me quittera plus jamais sauf à atteindre une dyskenesie tardive ou ils me l'enlever ont de force et je saurais finalement comme aujourd'hui ci ne Best encore plus abîmé (c'est même sur). Je me dis de retenter un xanax un soir et constater ou pas une amélioration. ..

Si amélioration alors je peux faire sevrage dans les règles et rattraper ma connerie du sevrage brutal qui m'a totalement ruiné.
Et si rien je l'arrêté en mesurant que je peux totalement à graver ma situation mon cerveau pouvant refaire des siennes comme un nouveau sevrage brutal.

Mais je suis désespéré, je sais qu'il me fait tenir tenir virer le theralene puis posté sevrage etc la théorie suis 100% OK avec mais la pratique c'est inhumain (fatigue inmesurable anxiété qui s'amplifie avec cette dernière c'est pas humain insurmontable) autant tout arrêter et essayer de tenir j serais MM point.

mon cerveau semble déjà en syndrome prolongé theralene / benzo.

Je me dis effectivement je livre un combat jusqu'à la mort, mais ces souffrances sont invivable rien à voir avec un sevrage classique
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeJeu 25 Aoû - 13:44

Daniel sa reprise la plutôt aidé  (bon c'est un AD rien à voir).

Mais bon comme le dis Michel on ne sais plus quoi me conseiller tellement c'est complexe benzo theralene ..

Je pense qu'une prise au coucher d'un xanax me permettra d'en savoir plus sur mes insomnies. Je n'arriverai pas à continuer comme cela encore longtemps les nuits de 2h deviennent mes meilleurs nuit.
Bien que j'essaie de pas faire de fixée dessus on ne peut pas passer à côté des conséquences le lendemain et surlendemain. ...
J'ai de plus en plus d'idées noires et une anxiété mais explosive. Je ne suis vraiment pas dans des symptômes normaux de sevrage j'ai passé ma journée au lit avec de la glace sur moi tellement j'ai de l'anxiété (lié forcément à la fatigue que j'accumule)
Revenir en haut Aller en bas
marie noa



Messages : 82
Date d'inscription : 30/06/2016

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeJeu 25 Aoû - 17:11

bonjour,
L'anxiété est toujours difficile à gérer. N'hésite pas à en parler dans ce forum, c'est comme cela que je fonctionne, on m'apporte toujours de précieux conseil que je relis d'ailleurs souvent, c'est une aide précieuse qui fait tenir et avancer.
bon courage à toi
Marie
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeJeu 25 Aoû - 18:00

salut,

pour l'anxiété, sortir dehors est mieux, même si tu ne marches pas que de rester au lit si on peut
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitimeJeu 25 Aoû - 18:04

si tu re-essayes une dose, je prendrai progressivement à partir d'une petite dose, sur quelques jours, je ne prendrai pas d'un coup une bonne dose car tu as un système nerveux hyper excité, progressivité, jamais brutalement , même pour reprendre, en gradation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sevrage theralene  - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sevrage theralene  - Page 21 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage theralene
Revenir en haut 
Page 21 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 30 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Imovane et sevrage
» sevrage lexomyl
» A 4 mois, en cours de sevrage, bb ne fait plus ses nuits!!
» sevrage du noctran
» Xanax (alprazolam) - comment l'arrêter - sevrage par la méthode Ashton, avec substitution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de deux ou trois ans (12% des victimes, environ) et sevrages très difficiles-
Sauter vers: