Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage theralene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
corti



Messages : 379
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 13 Mai - 9:37

Le sommeil ne va pas forcément mieux au fur et à mesure qu'on s'éloigne d'un sevrage, surtout brutal.
Il n'y a pas de règles, ce n'est pas linéaire, la preuve: certains symptômes arrivent en décalé, d'autres fluctuent.
Il faut voir du côté des aliments, tabac etc, des évènements de vie...essayer de se mettre au calme pendant serage et post- sevrage.
Tu as sevré aussi une partie du Théralène, je crois, un peu trop peut-être ou trop rapidement? ...je cherche avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 13 Mai - 9:41


Mais si c'est de l'accoutumance comment vais-je attendre ces quelques mois le temps de digérer mon sevrage benzo brutal ? Je vais devoir augmenter mes doses ! ca me fais trés peur

Normalement plus le temps passe poste sevrage brutal et meiux cela devrait aller hors ce n'est pas le cas. J'espère que ce n'est qu'une variation comme j'en ai d'autres

Qu'en pensez vous j'ai besoin de vos conseils.
Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 61
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 13 Mai - 9:46

Bonjour

Comme te l'as dit Marie, il ne faut pas que tu t'axes sur ton sommeil, car les personnes en sevrage ou post qui ont un bon sommeil doivent être rares !

En ce qui me concerne, pour exemple, une nuit se passe comme cela depuis des années (à peu près) :

Endormissement 23 h - réveil 0h30
Relaxation, je me rendors  - réveil 2h30
Relaxation, " "    " "   " "    - réveil 4 h
   "            "       "    "      - réveil 6h
relaxation et je somnole entre 7 et 8 h

C'est très découpé, mais avec la relaxation entre les deux, j'arrive à environ 7 heures de sommeil et une récupération à laquelle je me suis habitué (je n'ai pas le choix)

Donc ne te focalise pas sur le sommeil, essaie de voir en terme de récupération, si tu peux !

Bonne journée

Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 13 Mai - 10:14

Oui daniel mais je ne suis pas en sevrage je ne l'ai pas encore commencé comme je dois attendre de digérer mon sevrage benzo. Le problème est mon sommeil acteul qui en tt logique devrait aller de mieux en mieux hors ce n'est pas le cas du tout. D'ou mes inquiétudes :
- si accoutumance ne pouvant l'entamer que dois-je faire jusque là
- pour se sevrer il me faudra partir d'une dose de confort que je n'ai pas ou plus ou qui est trés trés variable

Si des problèmes de sommeil étaient causés par le sevrage effectif je ne m'inquiéterai pas mais la c'est avant sevrage, et cela ne va pas de mieux en mieux
Revenir en haut Aller en bas
corti



Messages : 379
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 13 Mai - 10:24

depuis combien de temps as tu stoppé la benzo?
Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 61
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 13 Mai - 10:27

En fait, quelle que soit la situation, il ne faut pas te focaliser la-dessus.

Ton sommeil est ce qu'il est et tu fais avec, en t'aidant de la relaxation ou autre !

Daniel
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 13 Mai - 10:29

Mais lorsque le sevrage je devrais l'entamer il me faut bien partir d'une dose dit "de confort" non ?
3h de sommeil alors qu'aucun sevrage n'est entamé ... en espérant que cette phase se régule à nouveau
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 13 Mai - 19:54

corti a écrit:
Le sommeil ne va pas forcément mieux au fur et à mesure qu'on s'éloigne d'un sevrage, surtout brutal.
Il n'y a pas de règles, ce n'est pas linéaire, la preuve: certains symptômes arrivent en décalé, d'autres fluctuent.
Il faut voir du côté des aliments, tabac etc, des évènements de vie...essayer de se mettre au calme pendant serage et post- sevrage.
Tu as sevré aussi une partie du Théralène, je crois, un peu trop peut-être ou trop rapidement? ...je cherche avec toi.

Non je n'ai pas sevré le theralene juste les benzo brutalement
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 13 Mai - 20:01

corti a écrit:
depuis combien de temps as tu stoppé la benzo?

Depuis fin février 2016. Tout juste 2 mois 1/2.

Oui après je fume pas mal également enfin je capote. Je me suis également aidé de plante ces dernières semaines pour dormir cela peut jouer également.

Par contre je ne fais jamais de nuit d'une traite et cela depuis toujours


Dernière édition par Drogbatus le Ven 13 Mai - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
corti



Messages : 379
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Ven 13 Mai - 21:02

c'est tout neuf, il faut attendre que les choses se stabilisent.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 14 Mai - 5:28

Bonjour voilà cette nuit je pensais l'avoir pri et j'ai dormi 3h30 puis 2h. Je me suis alors rendu compte je l'ai pri vers 3h30 et rien du tout pas rendormi je crois qu'il est devenu inefficace accoutumance. Parfois même des nuits blanches

Si je dors un peu je pense que c'est grâce aux plantes et je cours 1h/j

En fait pour bien comprendre pourquoi je parle d'accoutumance il y a 1 mois avec 50g de theralene je dormais 5h de suite puis 2h environ. Cela se dégradé depuis 15 jours de nouveau et même à 60g. C'est cela qui est étrange il a fait le boulot avec des nuits parfois mieux que d'autres et la cela sempire

En parler au psy et médecin je vais sortir avec une ordonnance longue comme le bras
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 14 Mai - 9:40

Le theralene ne ferait donc deffet


Dernière édition par Drogbatus le Sam 14 Mai - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 14 Mai - 11:33

Cela fait qq semaines que je développe une accoutumance au theralene, je dormais a 50g désormais à 60 je ne passe plus de nuit correcte et je n'en suis même pas au stade du sevrage !

Je dois patienter encore plusieurs mois avant de pouvoir le sevrer. Mais le temps ne joue pas pour moi au regard de laccoutumance.

Je recherche donc une solution (passer à ma mianserine ?) pour pouvoir me sevrer par la suite (soit dans qq mois) mais en attendant.

Merci de votre aide


Dernière édition par Drogbatus le Sam 14 Mai - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 14 Mai - 12:31

Changer de molécule ?


Dernière édition par Drogbatus le Sam 14 Mai - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 14 Mai - 13:45

POUR RÉSUMER

j'ai fait ce sevrage brutal de benzo termine fin février. Qq semaines suite à l'impossibilité de dormir j'ai repris le theralene 50g cela a fonctionné avec un peu de temps. Puis des insomnies. Avec 60g sommeil bof bof depuis qq temps. Depuis 3 jours bien plus difficile. Il m'arrive même parfois de faire une nuit blanche. Je présumé un effet d'accoutumance au theralene.

Conclusion : Je me demande si je ne dois passer à la mianserine pour retrouver un sommeil et supprimer le theralene, pour ensuite diminuer le baclofene pour enon me sevrer de lAD ; dans la mesure où hélas le theralene ne fait plus d'effet.

Besoin de conseils et avis SVP
Revenir en haut Aller en bas
corti



Messages : 379
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 14 Mai - 13:55

à mon avis tout vient du sevrage brutal de la benzo. C'est pour moi une grosse imprudence. Tu peux en effet essayer de colmater les dégats niveau sommeil avec une autre drogue. Tu peux aussi revenir au probleme initial cad reprendre la benzo à un niveau de confort et faire un sevrage dans les règles. Il se peut que tu n'ai pas alors besoin d'une autre molécule pour ton sommeil, en apprenant à le gérer par des méthodes naturelles comme te l'as expliqué Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 14 Mai - 14:10

Merci pour intervention corti me sens isolé avec mon problème

Non passer 3 semaines post sevrage brutal benzo il ne faut pas reprendre de benzo le sevrage lent serait alors très difficile. IMPRUDENCE je fais le meme cpndtat aujourd'hui sauf que jai suivi mon medecin tout simplement. Je prenais des anxio en journée principalement chose dont je ne ressens plus le besoin. C'est vraiment le sommeil le soucis.

Mais il est étrange que le theralene marché puis tout d'un coup ne fonctionne plus (enfin très variable).

Oui je ne sais vraiment quoi faire si dans 6 mois le sommeil et le theralene ne sont toujours pas rentré dans l'ordre ça craint ... et faudra tenir jusque là tout en étant dans l'incertitude.

Je ne sais vraiment pas si il me faut partir vers une autre molécule ou attendre mais que des incertitudes et de souffrance (si j'étais certain que tout va rentrer dans l'ordre dans qq mois je dirais ok mais la sans savoir).

D'où mon questionnement à savoir partir sur une nouvelle molécule qui fonctionne pour la sevrer par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 14 Mai - 14:27

Michel si tu passe par là je suis demandeur de conseils ...
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Sam 14 Mai - 15:19

Parce-que la je suis complètement perdu. Et g pas envie de creuver je veux voir mes petites filles grandirent. Et j'arrête pas me dire que je me sortirais jamais puisque le theralene ne fait plus rien comment je vais faire pour sevrer quoi que ce soit.

J'en peux plus de tout ça je n'ai l'espoir de rien puisque je suis coincé. Svp comment je peux faire
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 15 Mai - 5:22

???
Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 61
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 15 Mai - 11:01

Bonjour

Je vois que tu souffres beaucoup, mais je ne sais que te répondre sur que faire !

Tu es sous le coup de ton sevrage benzos et seul du temps peut améliorer les choses. Tu es le seul à pouvoir prendre une décision sur ce qui est envisageable pour aller mieux ; sinon il te faut serrer les dents et attendre une amélioration. Je sais que c'est long et parfois impensable quand on est pas bien.

Je t'envoie plein de courage.

Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 15 Mai - 12:49

salut Drogbatus,

tu affirmes que le théralène ne fonctionne plus, donc que tu es en tolérance depuis tout récemment, personne ne peut le savoir parce que tu as plusieurs drogues, que tu viens d'en bouger certaines, très grosse connerie parce que ces produits ne fonctionnent pas dans la logique, si c'était le cas, un intervenant t'aurait déjà dit ce qu'il faut faire et ce qui est la cause
les psychotropes sont imprévisibles
Ceux qui s'y connaissent un peu t'ont dit au début ce qu'il faut faire: avaler tel que chaque jour tes merdes et attendre de récupérer un état moins éprouvant à cause du sevrage benzo brutal, et on t'a précisé que cela pouvait durer des mois, et que ce n'était qu'un projet, un espoir que tout se passe bien,
et ensuite il faudrait revoir ta situation et décider de commencer à sevrer une autre molécule avec tous les risques qui vont avec
pratiquement chaque produit que tu prends flingue le sommeil, perso je pense que le théralène n'y est pour rien mais que c'est le benzo la cause, mais comme tu viens de bouger le théralène, arrêt, reprise, augmentation, impossible de savoir ...

les conneries que tu viens de faire, je n'ai pas tout suivi à la loupe mais grosso modo:
tu as repris le théralène 50 mg et puis 60 mg [on arrête pas, puis on reprend, puis on augmente, personne ne t'a dit de faire cela]
ton projet essai, supprimer théralène et remplacer par miansérine[très grosse connerie future dont les résultats réactions sont imprévisibles]
règle:ne rien bouger, attendre, dormir ce qu'on peut, et voir l'évolution de ton état

ce ne sont que des conseils d'une victime, à toi de prendre tes décisions et de les assumer ensuite


Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 15 Mai - 13:16

Oui colas j'ai bien consience de l'énorme connerie que j'ai faite avec le sevrage brutal benzo. Le theralene je l'ai juste augmenté parce-que il ne faisait plus effet (alors que ces dernières semaines il fonctionnait alors que j'étais déjà en post sevrage benzo). Désormais c'est nuit blanche totale sauf à prendre des plantes à côté comme de la valeriane par exemple. J'ai essayé de ne rien bouger mais sans succès que du pire.

Attendre en cumulant les nuits blanches est très très difficile. Avec l'aide de plantes je dors un peu. Si dans qq mois le theralene reste inefficace alors me voilà vraiment bien à devoir sevrer un médoc qui ne sert à rien depuis des mois si j'ai tenu jusque là. ...

La mianserine est une question effectivement en désespoir de cause. Cela semble être une mauvaise idée. Reprendre un benzo pour me sevrer correctement est fortement déconseillé après un sevrage brutal.

Ou faut-il arrêter le theralene également en m'aidant simplement des plantes pour tenir le coup le temps que mon corps digére le sevrage brutal benzo et l'arrêt du theralene (oui ça va prendre des mois et des mois en espérant pas des années) et la aussi il me faut tenir le coup ! Rien n'es moins sur.

Je suis complètement pommé et effectivement impossible de savoir où en es la cause sauf que ce sevrage brutal à fait de sacré dégât j'en conviens. Le theralene suis-je à laccoutumance ou es encore le sevrage benzo ou les deux ? On ne sait pas non plus.

Suis pommé



Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 15 Mai - 13:19

J'utilise également des plantes pour m'aider anxiété et sommeil. Je tourne régulièrement pour éviter une accoutumance (pour le sommeil en tout cas/ je dors 2/3h par nuit et oui c'est très peu).

Je me demande également si je ne risque pas de créer une nouvelle addiction ? Et si cela anxiété par exemple ne vas remplacer mes anciens anxiolytiques. Que se passera t-il à l'arrêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage theralene    Dim 15 Mai - 13:21

DANFLOOPH a écrit:
Bonjour

Je vois que tu souffres beaucoup, mais je ne sais que te répondre sur que faire !

Tu es sous le coup de ton sevrage benzos et seul du temps peut améliorer les choses. Tu es le seul à pouvoir prendre une décision sur ce qui est envisageable pour aller mieux ; sinon il te faut serrer les dents et attendre une amélioration. Je sais que c'est long et parfois impensable quand on est pas bien.

Je t'envoie plein de courage.

Daniel.

Merci Daniel moi non plus je ne sais quoi faire. Vraiment impossible. Et en parler avec le monde médical revient à ce que l'on me dise prenez ça en plus. Tercian et autre médocs non merci.

Pour l'instant les plantes m'aident un peu et c'est toujours cela
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage theralene    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage theralene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tranquilisants,le bon sevrage ? sevrage hypnotiques
» Le manuel Ashton : guide du sevrage et le squelette dans le placard!
» Sevrage de psychotropes
» Sevrage ROHYPNOL et comment éviter les symptômes des effets indésirables
» Sevrage antidépresseurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: syndrome prolongé de sevrage aux psychotropes / plus de trois ans et sevrages difficiles-
Sauter vers: