Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage Paroxetine Dann

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Painkiller

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 41
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Sevrage Paroxetine Dann    Mar 22 Mar - 19:18

Bonsoir à tous,
Juste avant de vous faire par de mon sevrage, je tiens a dire à Audrey (modératrice) qui m'a dit,
"La règle d'or est :
- un sevrage à la fois : on commence le plus souvent par l'AD, puis la benzo."

Or je lis dans le manuel Asthon je cite:"Si vous utilisez les antidépresseurs et les benzodiazépines en même temps, il est recommandé de cesser l'utilisation des benzodiazépines avant de commencer la diminution graduelle des antidépresseurs."

C'est pas pour dire t'as tort ou raison, c'est juste qu'il y a une contradiction. Est elle importante? ou du moins qu'en est il vraiment l'ad avant ou le benzo? (je ne t'en veux pas Audrey tkt)
avant d'avoir arrêté voici ce que j'ai lu. Je le recommande à tous! ce site est cité à la fin.
https://icarus.poivron.org/guide-pour-decrocher-des-medicaments-psychotropes/

Bref ça fait 5 jour que je ne prends plus de Paroxetine après 17 ans de bons et loyaux services.. oui plus du tout! je sais ce que beaucoup de gens me dirons que je suis un peu fou fou de faire ça. Mais je ne suis toujours pas mort, mon père a également arrêté du jour au lendemain du Stilnox apres 7 ans. Il ne s'en est jamais plein (même si ça était difficile). Attention je ne dis pas que se sont des exemple à suivre (moi y comprit)!

Symptômes principaux de mon sevrage: Vertige
                                                      Irritabilité (faut pas me dire quelque chose de travers)
                                                      Et donc grosse colère= vertige après..
En restant calme et au calme ça va plutôt bien, même si les vertiges sont la par moment.

Voila donc pour le moment je vous pris donc de ne pas me juger mais plutôt m'encourager SVP..
Qu'en pensez vous? Quelqu'un à t'il déjà arrêté du jour au lendemain un anti dépresseur?
Merci, dans l'attente de vos réponses
Cordialement
Dann
_________________________________________________________________________________________
Sevrage de la Paroxetine.
Toujours sous Tranxene 100 mg par jour depuis 17 ans
Revenir en haut Aller en bas
https://www.reverbnation.com/dannhorn?profile_view_source=header
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Mar 22 Mar - 19:55

Bonsoir Dann,

Tout d'abord, je veux te dire que le manuel datant un peu, on a déjà souvent débattu de l'ordre des sevrages à savoir commencer par l'un ou l'autre.
On en a conclu que chacun a des avis différents, et que selon ce qu'on ressent on peut ôter l'un ou l'autre en premier mais en tous cas, jamais le deux en même temps.
POur ton arrêt d'un coup, je ne te juge pas, ici ça n'est pas le but. Mais les arrêts brutaux occasionnent souvent des syndromes de sevrage prolongés et des symptômes très lourds et parfois très graves.
Si tu n'as aucun problème, soit, mais les choses se compliquent souvent au bout de qq semaines.
Des cas, on en connait plein !!
Alors, je te souhaite que ça marche, mais j'ai un gros doute.
Marie
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Mar 22 Mar - 22:05

salut Painkiller,

Mabea t'a dit qu'elle a des doutes que ça marche

le tranxène que tu continues de prendre va un peu freiner les effets de l'arrêt de la paroxétine/déroxat

mais franchement, je ne voudrais pas être à ta place dans les mois qui viennent, le risque pris me fait peur, bon, c'est vrai, je ne suis pas courageux...

17 ans de bons et loyaux services et tu le vires comme un malpropre, fais gaffe à la vengeance du petit contre goliath

ton père a arrêté d'un coup, mais prenait-il autre chose qu'il n'a pas arrêté pendant ? et n'a t-il pas pris un nouveau médicament,
car certains arrêtent le stilnox pour ensuite se retrouver sur son cousin pour aider, donc en fait ce n'est pas un arrêt mais un classique remplacement

Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Mar 22 Mar - 23:42

Painkiller a écrit:


Or je lis dans le manuel Asthon je cite:"Si vous utilisez les antidépresseurs et les benzodiazépines en même temps, il est recommandé de cesser l'utilisation des benzodiazépines avant de commencer la diminution graduelle des antidépresseurs."


bonsoir Smile

On l'a déjà dit et répeter, Ashton ne devait pas connaitre les dangers des antidépresseurs, a cette époque.
Depuis, on en sait beaucoup plus sur ces saloperies :

http://antidepresseurs.sosblog.fr

Et de plus en plus de professionnels en demande l'interdiction total !


Informes toi, c'est essentiel.


bonne soirée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Hisame

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 38

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Mar 22 Mar - 23:48

Salut Dann,
J'ai tenté moi aussi il y a quelques années un arrêt brutal après 10 ans de paroxétine, je me sentais confiant. J'ai été rattrapé deux mois plus tard par une dépression foudroyante et des douleurs et sensations de brulûres intenses.
Alors forcément quand je te lis ça me fait peur, après 17 ans la vache....
J'espère vraiment que ça va aller pour toi, y a plus qu'à croiser les doigts bounce
Grégory.
Revenir en haut Aller en bas
Painkiller

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 41
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Mer 23 Mar - 0:11

Bonsoir,
Merci pour vos réponses. Quoi qu'il en soit je vous tiendrai informé de l’évolution de mon sevrage.
Merci Grégory je l’espère aussi, car ce n'est pas tant que je soit confiant mais plutôt très motivé.
J'ai quand même pu lire qu'il y avait des cas (sérieux) pour qui ça n'a pas était si catastrophique, et qui s'en sont plutôt bien sorti.
Apres je ne dis pas que je suis un exemple à suivre, et que tout va bien se passer..
tu as ressenti quoi au début de ton sevrage Gregory? et quel était ton mode de vie, alimentation, travail etc si ca n'est pas indiscret? Ça pourrait m’éclairer d'avantage.
Colas je trouve ta conclusion un peu hâtive. Non mon père ne prenez rien d'autre, c'était le seul médoc qu'il ai prit dans sa vie. Tout comme il a su arrêter le tabac du jour au lendemain(sans nicorette), il a fait de même pour le stilnox après s’être rendu compte un soir qu'il avait oublié d'en prendre, idem le deuxième soir, pour finalement prendre cette décision.
Apres je ne suis pas là pour perdre mon temps à raconter des salades. Et comme je l'ai bien souvent lu, nous réagissons tous différemment aux médocs. Le petit aussi connait très bien goliath. C'est quand même MON cerveau qui l'a accueilli. Wink

A+ Dann
Revenir en haut Aller en bas
https://www.reverbnation.com/dannhorn?profile_view_source=header
colas

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Mer 23 Mar - 1:17

il existe des personnes qui arrivent à arrêter sans trop de problèmes, la 1e fois,

mais une consommation de paroxétine de 17 ans, même 10 ans, jamais vu un cas en 8 ans...

moi j'ai arrêté une consommation de 12 ans en 1,5 mois, j'ai repris vite fait au bout de 6 jours, on me l'a remplacé par citalopram

pour ton père, j'ai posé des questions, c'est tout, tant mieux pour lui si ça a marché

et je te souhaite que cela marche pour toi, je ne souhaite de souffrances à personne
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 759
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Mer 23 Mar - 8:41

Bonjour Dann,
j'ai une amie qui dit arrêter le Déroxat "comme elle veut", mais elle finit toujours par en reprendre au bout de quelques mois, croyant avoir de nouveaux tracas. De mon côté, je considère qu'elle n'a jamais vraiment réussi à arrêter et qu'elle ne supporte pas le stress de la vie, lorsque le manque se fait sentir. Pour moi un arrêt réussi est complet et définitif.
Je te souhaite que ce soit le cas, et j'aimerais que tu nous en tiennes informés.
Nous ne portons pas de jugement bien sûr et nous te souhaitons le meilleur.
Bonne journée, Dann !
Revenir en haut Aller en bas
Painkiller

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 41
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Jeu 24 Mar - 20:04

Bonjour tout le monde,
Tout d'abord je vous félicite tous d'avoir réussie à vous sevrer entièrement ou partiellement.
Malgré ceux qui souffre toujours de symptômes post sevrage et j'en suis bien navré. Colas j'ai lu ton parcours..
Merci pour vos messages Smile
Oui effectivement Brigitte je pense que ton amie n'est pas prête pour arrêter.. Et je sauterais de joie lorsque j'en aurai fini avec le Tranxene aussi!
Bon ben ça fait 7 jours et je ne suis toujours pas mort! Very Happy
Perso j'en suis toujours au même stade, même symptômes mais je ne me plein pas.
Aller bonne soirée!

Dann
Revenir en haut Aller en bas
https://www.reverbnation.com/dannhorn?profile_view_source=header
Hisame

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 38

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Ven 25 Mar - 1:44

Painkiller a écrit:

tu as ressenti quoi au début de ton sevrage Gregory? et quel était ton mode de vie, alimentation, travail etc si ca n'est pas indiscret? Ça pourrait m’éclairer d'avantage.
Au début ça allait, j'étais juste un peu plus irritable. Puis sont arrivés les douleurs et enfin la dépression sévère, alité la majorité du temps. J'ai rien vu venir. Mon alimentation était saine, je mange bio, jamais fumé ou d'alcool. Travail pas stressant, quelques cours de dessins dans la semaine. Par contre je suis nerveusement fragile depuis l'enfance, mais tomber à ce point, c'était la première fois.
J'espère que ça va aller pour toi Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Painkiller

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 41
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Lun 16 Mai - 21:13

Salut tout le monde,
J'ai vraiment besoin de votre aide.. En effet j'ai stoppé net mon AD(paroxetine) depuis bientôt deux mois.
Les quinzes premiers jours, vertige, et je me sentais comme dans un état de grippe, tout ces symptômes sont partis.
Le probleme c'est que entre temps je me suis séparé d'avec ma femme, et en fait je le vie très très mal.
Lorsque je veux faire une sieste ca n'est plus comme avant où je dormais comme un bébé deux heures d'affilés.
Maintenant je fais des salles rêves éveillé, je n'ai plus envie de rien, parfois je me force à dormir car je ne veux plus vivre tellement je ressent cette douleur de notre separation.. Je me sens vraiment mal, je me sens maintenant seul comme un crevard sans aucune aide.
Je suis en train de craquer..
Dois je reprendre mon antidépresseur? si je reprends la même molécule c'est bon ou bien va t'il me falloir prendre un autre AD?

Help me please!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.reverbnation.com/dannhorn?profile_view_source=header
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Mar 17 Mai - 0:16

Bonsoir Dann,

La réponse est très facile, et elle reste la même qu'il y a deux mois, à savoir que stopper net n'est vraiment pas recommandé.
Alors, que te dire, sinon peut-être reprendre à la dose à laquelle tu as stoppé et refaire un sevrage beaucoup plus lent et approprié ?
Si c'est intenable je pense que c'est la solution.
Je t'ai répondu sur le sujet que tu as de nouveau ouvert parce que je n'avais pas vu celui-ci. C'était inutile d'ouvrir une nouvelle discussion, tu pouvais le faire sur celle-ci, c'est plus simple !
Marie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Mar 17 Mai - 7:00

Bonjour Dann

Il ne faut jamais arrêter ces drogues brutalement, c'est une méthode dangereuse et inacceptable.
Faut pas croire qu'en arrêtant d'un seul coup tu vas te remettre plus vite, bien au contraire tu t'exposes à un syndrome de sevrage prolongé donc à éviter.
Comme Marie te l'as dit, il te faut reprendre rapidement et ne plus rien toucher. Tu verras pour le sevrage plus tard quand tu te sentiras prêt.

Courage et bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Painkiller

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 41
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Mar 17 Mai - 13:51

Bonjour Nadege,
Merci pour ta reponse, tu a raison j'ai pas assuré, j'aurai quand même du en parler à mon médecin..
Je vais le voir cet après-midi. Dois je reprendre le même AD?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.reverbnation.com/dannhorn?profile_view_source=header
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Mar 17 Mai - 14:04

Ne change rien, reprend le même ad !!

Bel après midi

Nad
Revenir en haut Aller en bas
Painkiller

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 41
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Jeu 12 Jan - 22:23

Salut à tous,

Bon par où commencer.. Ça fait donc huit mois que je n'ai pas donné de nouvelles, j’espère que vous ne m'avez pas oubliés!
Alors pour faire vite j'ai en effet repris mon deroxate mais seulement la moitié durant cet été pour finalement le reprendre en entier..
Je suis de nouveau avec ma femme bien que nous ayons chacun notre logement, tout est rentrée dans l’ordre, bref nous nous aimons quoi..
Mais entre temps ma femme à déménagé en juillet à 10 minutes de chez moi alors qu'elle était à 500 mètres avant.
Nous avons également passé une superbe semaine en août chez un ami à La Roche-Chalais où il a fait beau toute la semaine.. Je plante un peu le décor..
Mais grosse surprise en septembre, ma femme souhaitait que je vienne vivre un peu avec elle dans son nouveau logement avec son fils, ce que j'ai fait. Mais plus le temps a passé plus je me suis mis à dormir jusqu'à des heures pas croyables! Jusqu'à 20 heures!!! Ça ne m’était jamais arrivait avant. Là j'ai commencé à paniqué malgré mes effort en mettant le réveil etc..
J'en ai donc parlé à mon nouveau doc (j'ai du dire au revoir à mon ancien qui finissait par être trop loin de chez moi) et il m'a dit direct que c'etait le Tanxene qui devait poser un probleme (18 ans je le rappelle) et que c'etait ça qui me plombait, il m'a parlé d'aller en clinique où en urgence si ça continué.. Avec ma femme nous sommes d’abord allé en urgence à Libourne, j'en ai parlé à un infirmier qui m'a prit un rdv avec un psy le lendemain et ce psy m'a recommandé un autre psy pas loin de chez moi.. J'espere que je ne vous perd pas!! lol
Et donc je vois cette psy, j'essaie de lui expliquer tout ça mais pas facile en une séance de tout expliquer, mon passé etc..
Elle m'a donc prescrit du Seresta à la place du Tranxene. Cela fait 12 jours que j'en prends mais ça ne change rien en plus de l'effet mini sevrage du tranxene, je dors toujours trop!!
Je suis complètement paumé face à ça et parfois désespéré..

Si quelqu'un a connu ça ou quelqu'un qui peut m’éclairer, je me languis de vous lire!! Merci d'avance
Dann
Revenir en haut Aller en bas
https://www.reverbnation.com/dannhorn?profile_view_source=header
colas

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Jeu 12 Jan - 22:52

bonjour,

moi je peux parler déroxat, pris 12 ans pour rien

les 1es années pas trop de souvenir
avant le déroxat, j'étais un peu angoissé mais je dormais très bien 9 h et boulot


aux alentours de la 6e année jusqu'à 12, la 13 j'ai switché et sevré, j'ai commencé à faire des sommeils de 12 à 15 h, et au travail fatigué et somnolence pendant les réunions, plus de créativité, plus possible d'assimiler les nouveautés dans le travail, un zombie

après sevrage, sommeil complètement flingué, 1 à 2 h par nuit assis parce que je ne pouvais plus m'allonger
heureusement que je suis passé en pré-retraite, sinon je finissais SDF

les benzos, c'est pareil, le même sandwitch, il n'y a que l'emballage qui change
Revenir en haut Aller en bas
Painkiller

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 41
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Jeu 12 Jan - 23:33

Bonsoir,
C'est vrai qu'à vous lire j'ai vraiment l'impression qu'il aurait jamais fallut que vous commenciez ou que vous arrêtiez..
Vous avez arrêté brutalement?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
https://www.reverbnation.com/dannhorn?profile_view_source=header
colas

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Ven 13 Jan - 0:08

arrêt sur 1.5 mois de 10 mg (car je prenais que 10 pendant des années), 8 j après switch médecin vers citalopram et 11 mois de sevrage, donc pas d'arrêt brutal, un changement de molécule méthode médecin classique
ce qui m'a flingué d'après moi c'est la durée de prise totale de 13 ans et mon âge, les neurones meurent plutôt que repoussent
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Ven 13 Jan - 0:14

le problème de ces produits c'est que l'on devient insensible, émotions émoussées, vie initéressante, plus de projets, plus d'enthousiasme
c'est d'ailleurs ce que l'on demande à ces produits, c'est casser les émotions au point qu'une dépression ou une peur n'est plus ressentie, ce qui peut être bien dans certains cas , mais ils cassent aussi les plaisirs, les bonnes choses à ressentir lorsqu'on vit normalement
donc on devient effectivement zombie, légume, c'est le but recherché par le psychiatre ou médecin généraliste

on vit comme un robot sans coeur, cela se fait insidieusement, sournoisement, on s'y habitue sans s'en rendre compte, il n'y a que l'entourage qui le voit, et qui un jour fait la remarque, nous on nie
mais en fait, on est drogué, dans un autre monde, un monde parallèle où les sensations sont très amenuisées

les benzos, les antidépresseurs, sont des drogues très fortes qui sont faites pour les personnes schizophrènes
pour une personne qui ne fait qu'une petite angoisse, c'est un traitement de cheval
c'est prendre un marteau pour tuer une mouche, c'est non justifié au vu des effets secondaires dont certains peuvent être persistants après l'arrêt
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Ven 13 Jan - 3:16

colas a écrit:


les benzos, les antidépresseurs, sont des drogues très fortes qui sont faites pour les personnes schizophrènes

bonsoir

Non, si tu étudie un peu la question, le diagnostic de schizophrènie est très souvent une vaste fumisterie médicale, voir un effet secondaires des médicaments.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
nadege

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Ven 13 Jan - 9:48

Bonjour Dan

Tu as switché d'une demie vie longue à une demie vie courte Rolling Eyes en sachant que le tranxène à une demie vie de 30/50h, le séresta 4/15 h c'est peut être pour cela que tu n'est pas bien.
Cela fait seulement 12 jours que tu le prends, peut être y remplacer par une molécule bien plus longue et que tu feras moins dormir ?? faut voir !!

Belle journée

Bises
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Ven 13 Jan - 10:21

bonjour Very Happy

Sur ce forum, nous exigeons que les membres s'informent très très longuement sur les molécules qui lui sont prescrites et sur leurs sevrages, sans jamais faire confiance aux médecins, en la matière.
Merci Very Happy
C'est impossible de réussir un sevrage sans cela.

http://sevragebenzo.sosblog.fr
http://sevragead.sosblog.fr

bonne journée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Ven 13 Jan - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Painkiller

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 41
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Ven 13 Jan - 11:04

Bonjour,
Michel il y a dans la schizophrénie la phase positive et la phase négative. Je ne suis pas d'accord, on m'a prescrit ce traitement parce que au bout de trois ans(18-21 ans) j’étais déjà une épave face à des délires que je ne pouvais plus gérer, "délire de persécution" pour reprendre leur terme. Lorrsque ma mère et mon père m'ont conseillés de me faire hospitalisé j’étais carrément d'accord, prêt à prendre n'importe quoi pour que ça s’arrête. Normalement comme je pense l'avoir dit lorsque je me suis présenté j'aurai du prendre un anti psychotique en plus, mais je suis passé au travers car ça me faisait grossir. En revanche pour la phase négative, perte d’intérêt de motivation etc (phase dans laquelle je me trouve) à la limite oui c'est discutable et il se peut effectivement que se soit la conséquence des medocs après maintenant dix huit ans..
Franchement Michel si on ne m'avait pas prescrit ces medocs je crois bien que je serai passé de l'autre coté définitivement ou suicidé.

Cordialement

Dann
Revenir en haut Aller en bas
https://www.reverbnation.com/dannhorn?profile_view_source=header
Painkiller

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 41
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    Ven 13 Jan - 12:38

Bonjour Nadège,

Ouais c'est vrai que je ne comprends pas trop pourquoi ma psy ma donné du seresta soit un benzo à demi vie courte..
Je la revois lundi prochain, je lui poserai la question. Par contre ce qui est bien c'est qu'il y a un tableau de sevrage pour le seresta substitué par du valium pour finir, tableau fait par le professeur Ashton.
En tout cas chi content j'ai réussi à me lever top (merci le réveil) et trouvé le courage d'aller chez le coiffeur et faire mes courses, putain c'est pas grand chose mais ça fait plaisir! Je vais essayer de tenir le plus longtemps possible sans dormir..

Bonne journée Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://www.reverbnation.com/dannhorn?profile_view_source=header
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage Paroxetine Dann    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage Paroxetine Dann
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» syndrome prolongé de sevrage aux antidépresseurs et insomnie
» sevrage ad !!!
» A toutes les FILLES sous AD
» Tranquilisants,le bon sevrage ? sevrage hypnotiques
» Le manuel Ashton : guide du sevrage et le squelette dans le placard!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: