Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 brigitte post-sevrage antidépresseur

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mer 2 Mar - 20:36

Bonsoir,

La fibromyalgie est un syndrome qui associe les douleurs musculaires diffuses, la fatigue, l'insomnie ...
Et forcément la prise de certains médicaments dont les psychotropes donnent des symptômes semblables et serait même souvent la cause de ces douleurs musculaires ...
Marie
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Ven 4 Mar - 9:26

Bonjour,
Après 3 semaines de répit de suite, j'ai commencé en début de semaine à replonger. L'anxiété est revenue parce que ma fille est à nouveau très mal. C'est sa dépression qui m'avait poussée en 2009 à prendre du stilnox, et depuis ce fut l'escalade.
Elle est interne en médecine (elle est sortie de sa dépression), elle fait plus d'1 h de voiture matin et soir pour se rendre à son stage, elle perd ses moyens et oublie ce qu'elle a appris (un AD est passé par là, arrêt brutal il y a 2 ans) et elle est constamment en souci pour son mari qui est très malade. Hier, elle a décidé avec ses maîtres de stage de ne pas valider ce stage, du coup ça lui rallonge son cursus de 6 mois, mais elle dit en avoir besoin. Elle est tout le temps en larmes mais avec les h qu'elle fait, les trajets et son mari malade, c'est normal ! J'ai oublié de vous dire qu'elle voudrait un bébé, ce sera par fécondation in vitro avec stimulation ovarienne, pas une bonne idée dans son état.
La voir dans cet état hier soir m'a complètement paniquée et j'ai dormi 1 h 1/2 sur le matin. Il ne me faudrait pas de stress !
Je n'ai pas l'intention de reprendre de médic, mais je me demande si je vais surmonter tout ça. Mon mari gère beaucoup mieux.
Je suis en hyper éveil, c'est très très dur.
Je ne sais pas trop quoi faire...
Quelques petits mots du groupe seraient les bienvenus.
Brigitte
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Ven 4 Mar - 18:31

Coucou Brigitte,

En ce moment, tu dois surmonter tes problèmes, plus ceux de ta fille parce qu'évidemment, ça te touche !!
Mais malgré tout, tu ne peux pas te substituer à elle, tu peux l'accompagner, compatir, mais essayer de ne pas être "une éponge".
Tu dois te protéger un peu en essayant malgré la difficulté de garder un peu de distance ! C'est vrai que ce genre de situations nous met très vite en stress.
En tous cas, même si c'est difficile, tu peux laisser en suspend le sevrage de l'imovane et le repousser, sans reprendre autre chose, ce qui n'aiderait pas !!!
Courage à toi et ... il y a des choses qu'on ne peut faire à la place des autres et qu'on ne peut pas changer, donc il faut faire avec au mieux !!
Marie
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Ven 4 Mar - 18:56

Merci, Marie. Je sais bien qu'on ne peut pas vivre sans stress mais là c'est dur. Mais je vais y arriver.
De toute façon, je ne touche à aucun dosage ces temps-ci.
J'ai réussi à dormir 1h cet après-midi, c'était inespéré. Mon anxiété va et vient.
Je tente de prendre de la distance par-rapport aux soucis de ma fille, et ne t'inquiète pas, je ne prendrai aucune molécule pour "tenir" (à part l'imovane dont je suis encore prisonnière).
Tes messages et la lecture du forum sont un soutien incroyable pour moi. Pour une fois, j'ai eu de la chance car je vous ai trouvés vraiment par hasard. Il faut que vous sachiez que vous sauvez des vies, moi après l'arrêt de l'AD j'aurais bien sauté d'une falaise. On supporte mieux la souffrance quand on sait ce qu'on a.
Encore merci pour ton message d'encouragement.
Brigitte
Revenir en haut Aller en bas
pierrette

avatar

Messages : 3127
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Ven 4 Mar - 20:00

Courage Brigitte, tu vas trouver la force en toi pour continuer et tenir. On ne vit malheureusement pas en vase clos même pendant notre sevrage. La vie est ainsi. Je me souviens avoir du être là pour ma sœur qui était alors atteinte d'un cancer grave à, à peine 30 ans. J'étais hyper stressé mais, il faut continuer à avancer. Nous avons tous ici, nos vies à gérer, nos enfants, l'amour et les peines de nos proches. Tu vas y arriver, on l'a fait, tu vas le faire.

Pierrette
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Sam 5 Mar - 8:57

Merci, Pierrette. J'ai bien dormi cette nuit, je fais de la relaxation.
Je n'imagine pas ce que tu as pu vivre pour ta soeur. C'est vrai qu'on n'échappe pas aux tuiles dans la vie, et on a en nous des ressources incroyables pour reprendre le dessus.
Vous êtes super de me mettre des messages d'encouragement, je suis quasiment en larmes. Mes amis "concrets" me soutiennent aussi mais vous, c'est au moins aussi fort parce que vous avez traversé la même chose que moi. Je pense que vous comprenez tout ce que je veux dire: le besoin d'être aimé, qu'on nous le montre, les témoignages d'amitié...Comme si j'étais en besoin qu'on me prouve que je compte, que toute la souffrance que j'endure n'est pas que pour moi mais aussi pour rester présente, en vie, en forme, avec les autres.
Donc encore merci.
Bonne journée !
Brigitte
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Dim 6 Mar - 17:28

OUi Brigitte, je comprends tout à fait l'émotion que ça te procure d'être comprise !!
Je me souviens bien avoir eu les larmes aux yeux en lisant des messages d'empathie sur ce forum, et ça me faisait un bien fou !!
Si quelques mots peuvent aider alors, pourquoi hésiter ??
Courage à toi Brigitte et passe une bonne soirée
Marie
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 15 Mar - 9:59

Bonjour,
Je vis en ce moment une belle fenêtre de normalité avec juste de la fatigue. Je réussis à tenir mon anxiété à distance.
J'ai commencé à baisser tout doucement mon Imovane en utilisant les recommandations adaptées aux benzos à demi-vie courte:

-La méthode de réduction de 2,5% de la dose en cours, chaque semaine (paliers courts, réductions plus faibles, pour benzodiazépine à demi-vie courte)
Cette méthode de réductions plus petites (2,5%) effectuées chaque semaine est conseillée par le Dr Peart. En effet, l'accumulation de la benzodiazépine à demi-vie courte se fait plus rapidement et il n'est donc pas nécessaire d'attendre aussi longtemps entre les réductions qu'avec les benzodiazépines à demi-vie longue. Au total cependant, le rythme est le même (4 réductions de 2,5% par mois s'apparentant à une réduction de 10% tous les mois).

J'ai trouvé le lien sur un post de Ratoncévenol: http://benzodiazepines.onlc.fr/index.php?page=9

En ce qui me concerne, j'ai commencé prudemment par des réductions de 1,5% toutes les semaines, mais je vais accélérer à peine en essayant tous les 5 jours. Je dors convenablement (mieux que lorsque je prenais une dose supérieure: j'étais en tolérance). Mon sommeil est fractionné mais atteint souvent les 5-6 h.
Pour l'instant, les symptômes sont très vivables. Je n'ai pas de manque en journée.

Je vous souhaite une bonne journée.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 15 Mar - 11:27

Bonjour Brigitte

Vas y très doucement, parce que là tu ne peux pas te couvrir en journée avec L'Imovane vu que c'est un hypnotique qui agit comme une benzo mais qui fait dormir.
Si ça venait à être trop dure, tu auras toujours l'option de substituer.

Courage

Nad
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 15 Mar - 11:37

Merci, Nad.
Si ça devient difficile, je vous le dirai.
Pour l'instant je dois juste garder mon stress sous contrôle. C'est lorsqu'il revient que j'ai des symptômes pénibles.
Bonne journée, ici on a du soleil et je vais faire une petite rando avec une copine (10 km).
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 21 Mar - 10:55

Bonjour à tous,
je continue très lentement de diminuer mon Imovane: j'enlève 1,5 à 1 % de la dose en cours tous les 5 jours. Tout va bien.
Symptômes: grande fatigue (comme d'habitude), légers vertiges, anxiété diffuse. Tout cela reste gérable.
Une question: je pratique la titration dans du lait. Est-ce que je peux garder ce que je n'utilise pas pendant 2 jours ? ce que je garde de ce soir plus ce que je garde de demain soir, je le prendrais le 3° soir ? Ca fait 2 jours dans le frigo. L'imovane est toujours actif ?
Je vous remercie tous et toutes et je vous souhaite une bonne journée,
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 22 Mar - 20:02

Pour ton médic, je ne sais pas trop mais en tout cas, pour mon antidep, je congèle deux autres doses et ça marche, je ne sens pas de différence.
Le frigo, je pense que ça ne pose pas de problème non plus, à la limite, tu testes et tu verras si ça passe ou non.
Marie
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mer 23 Mar - 8:05

Merci, Marie.
Je n'aime pas gaspiller et je veux acheter le moins possible de cette drogue aux labos. Les petits ruisseaux font les grandes rivières !
Je pense pas mal aux victimes des attentats, à qui on a dû prescrire des petits calmants "sans danger" pour les aider, et qui se retrouveront dans cette spirale infernale.
Je réfléchis aussi aux moyens d'informer, par exemple par des réunions publiques en relation par exemple avec la revue Prescrire, qui semble indépendante par-rapport aux labos. Il faut faire attention à ne pas être accusés de diffamation, parce bien sûr ces labos sont riches et ont de bons avocats.
Bonne journée à tous et à toutes,
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 4 Avr - 10:34

Bonjour à tous,
Voici de mes nouvelles. Je vais mieux depuis que je diminue mes doses en utilisant la titration: je suis plus régulière dans mes diminutions. J'enlève 1,5% tous les 5 jours. J'en suis à 1/2 imovane 3,75 moins 31%, ça doit faire 0,56 mg de saleté d'imovane. Je ne ressens pas les diminutions: en fait, le soir où je diminue, souvent je dors mieux. J'utilise comme Marie les restes congelés du médic.
Mes nuits sont correctes: soit au pire très hachées (parfois je ne fais que des périodes d'1h répétées 4-5-6 fois, d'autres fois, comme cette nuit, j'ai dormi en 2 fois ce qui est plus reposant.
En journée, je suis moins fatiguée depuis 4 jours. Je suis passée d'épuisement complet à grosse fatigue, et maintenant je dirais fatigue. Mais ça je crois que c'est le post-sevrage de mon AD. J'en suis à 5 mois de post-sevrage. Je n'ai pas trop d'anxiété, saut à l'arrêt de l'Atarax en février. Mais c'était vivable.
J'ai toujours le visage marqué par la fatigue, ma fille et une copine ont suggéré timidement que ça pouvait être dû à l'âge...snif...Mais je n'avais pas ces cernes avant de prendre Imovane et Quitaxon. Je perds pas mal de cheveux aussi.
Si ça continue comme ça, je vais y arriver, mais bien sûr je sais que le dernier tiers est le plus difficile à sevrer.
Enfin, je vais y arriver de toute façon.
Voilà, j'espère que vous menez aussi votre chemin sans trop de souffrances.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 4 Avr - 14:55

NE t'inquiète pas brigitte
moi aussi mon visage s'est marqué et c'est bien normal avec ce qui nous arrive
après tout cela il y aura une phase de reconstruction j'en suis certaine nous garderons qq marques mais bon il faudra faire avec mais nous rayonnerons de cette nouvelle vie retrouvée et c'est bien là l'essentiel
pour moi c'est la peau donc visage et le poids donc amaigrissement donc changement de physionomie
on verra plus tard !
reste sereine et patiente
courage
bise
ninon

Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 4 Avr - 15:21

Merci, Ninon. J'ai du mal avec le vieillissement. Pour moi aussi, c'est la peau qui s'est détendue et je ne vois que ça. J'espère qu'il y aura un mieux de ce côté-là aussi, sinon ben je devrai m'y faire ! Mon mari me trouve mignonne quand même.

J'ai oublié de raconter que j'avais mis fin à ma psychothérapie (entamée après mon sevrage AD). La psy niait aussi les effets violents et durables du sevrage, trouvait que mon enfance était la cause de tout (pourtant je n'y pense pas souvent) et elle voyait mon "cas" comme plus grave qu'il ne l'est, franchement, ça ne m'aidait pas. J'en ai plus que marre des soignants qui emploient l'expression "dose homéopathique" pour décrire les poisons qui m'ont mise dans cet état. Elle recommande aussi la prise de benzo un jour sur 2, puis un jour sur 3, et prétend que les centaines de patients qu'elle a vus défiler se sont sevrés comme ça...

A la place, je fais de la relaxation toute seule et cela m'aide bien à m'endormir. Je suis toute gaie et j'ai de l'espoir. Cette semaine, j'ai travaillé 2 jours de suite et j'ai tenu le coup sans problème. Je suis tellement habituée à la fatigue que je n'y fais plus guère attention.

Bon courage à tout le monde ! bise à Ninon !


Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Ven 29 Avr - 9:34

Bonjour !
je crois que je me suis trompée en calculant ce qui me reste de médic, en fait j'en suis à 1,15 mg d'imovane. Bientôt un quart de comprimé.
Cela se passe bien globalement.
J'ai passé une nuit complètement blanche cette semaine suite à un stress (on m'a proposé un job qui me plairait), et je n'ai réussi à retrouver ma sérénité qu'en décidant de décliner l'offre. Je me suis sentie minable, mais je ne peux pas encore assumer de bosser tous les jours: la pression de devoir bien dormir me crée une anxiété anormale et me met en hyper-éveil. Voilà, ça c'est pour le cas où je me croirais redevenue normale !
J'ai quand même passé 2 mois entiers de suite sans grosse insomnie, mais je dois rester humble, je suis fragile et je dois éviter de me mettre la pression.
J'ai dit un gros mensonge pour décliner le travail, mais j'ai besoin de pouvoir me dire qu'en cas de mauvaise nuit, je n'ai pas à aller travailler.
Je me dis que j'ai du pot de pouvoir me le permettre. Je vis par goût avec très peu d'argent.
La morale de cette mésaventure: je ne dois pas vouloir aller trop vite, il faut tenir compte du fait que je suis en sevrage.
J'espère que vous vous sentez tous d'attaque aujourd'hui pour ne nouvelle journée-étape vers 0 cachet, et je vous souhaite plein de courage.
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 2 Mai - 22:56

Hello Brigitte,

Tu as bien fait ! c'est dans ces moments qu'on réalise notre fragilité et mieux vaut ne pas ajouter de stress.
c'est bien que tu puisses à peu près dormir maintenant.
Et c'est aussi à ces occasions qu'on constate que le sommeil est directement en lien avec le stress.
Bonne nuit !!! Very Happy
Marie
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 3 Mai - 8:20

Bonjour,
Depuis hier, je suis à 6 mois post-sevrage AD.
J'ai trouvé ceci sur un post de Sylviane, qui semble expliquer ma mésaventure:

In nearly every case of apparent recurrence, the precipitating cause for the return of symptoms turns out, on close inspection, to be an increase in environmental stress. The trigger may be a new stress or worry which may be unrecognised so that the return of symptoms seems to occur out of the blue. Contributing factors can be an infection, surgery, dental problems, work problems, fatigue, bereavement, family problems, loss of sleep, adverse reaction to a drug, change of environment - almost anything. It may also be that with increasing age and long-term worries, the brain simply gets less efficient at coping with stress. In addition, there may still be some lingering old disturbing worries/thoughts/memories that have been buried in the unconscious mind but are resurfacing now because the brain has not been able to deal with them adequately in the past. For those who have experienced a traumatic benzodiazepine withdrawal, an element of post-traumatic-stress disorder (PTSD) may be involved. This is a recurrent condition that can be triggered by small reminders of the past trauma. It is as if any new stress pushes the individual over the limits of his stress-coping abilities. As discussed above, some people who have been on long-term benzodiazepine treatment have a lowered tolerance to stress, even after they have stopped taking the drug, and are therefore more vulnerable to new or recurrent stresses.

Merci, Marie, pour ton soutien.
Je suis très fatiguée en ce moment et je dors en pointillé, mais c'est toujours mieux que lorsque je prenais toute ma dose d'Imovane. J'étais en tolérance depuis plusieurs années, sans savoir ce que j'avais. Je refusais d'augmenter la dose (ma fameuse dose homéopathique !). Je me mets très rarement en colère, mais cette expression restera un symbole de l'incompréhension et du déni des médecins, et ça a le don de me mettre dans un état de rage immédiat.
J'ai aussi pas mal d'anxiété le soir, liée à la fatigue. J'essaie de positiver en me souvenant de mon état il y a 6 mois, lorsque j'ai arrêté l'AD d'un coup. Je sais maintenant que je vais vivre, même si c'est dur. Je lis beaucoup les autres témoignages, et loin de me stresser davantage, ça m'apaise. Je fais de la musique, je rends des services, j'ai besoin de me sentir utile.

Marie, je crois que tu vas bientôt stopper complètement ta prise de molécule, alors je pense à toi et je te souhaite le meilleur post-sevrage possible. Comme tu as beaucoup de connaissances, je pense que tu vas éviter les pièges et tout mettre en oeuvre pour avoir une vie douce et calme, et récupérer rapidement. Je te le souhaite en tous cas.
Bonne journée à tous !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 3 Mai - 9:56

courage brigitte ce post sevrage n'est pas facile
pour toi c'est le sommeil qui te pose problème pour moi ce sont les pensées pour d'autres le corps
je crois que nous avons tous notre talon d'achille et c'est certain que cela nous met à rude épreuve
je t'envoie de l'énergie positive
bise
ninon Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 3 Mai - 11:14

Bonjour Brigitte

Félicitation pour tes 6 mois de post sevrage Ad, tu tiens le coup et c'est rassurant.
Pour le texte de Sylviane je le met en français :  

Dans presque tous les cas de récidive apparente, la cause de précipitation pour le retour des symptômes se révèle être une augmentation du stress environnemental. Le déclencheur peut être un nouveau stress ou inquiéter qui peut être méconnue de sorte que le retour des symptômes semble se produire hors du bleu. Les facteurs contributifs peuvent être une infection, la chirurgie, les problèmes dentaires, les problèmes de travail, la fatigue, le deuil, les problèmes familiaux, la perte de sommeil, réaction indésirable à un médicament, le changement de l'environnement - presque tout. Il se peut aussi que de plus en plus l'âge et à long terme de soucis, le cerveau est tout simplement moins efficace pour faire face au stress. En outre, il peut encore y avoir quelques persistants vieux inquiétants soucis / pensées / souvenirs qui ont été enfouis dans l'inconscient mais sont resurfaçage maintenant parce que le cerveau n'a pas été en mesure de les traiter de manière adéquate dans le passé. Pour ceux qui ont connu un retrait de benzodiazépine traumatique, un élément de désordre post-traumatique-stress (PTSD) peuvent être impliqués. Ceci est une condition récurrente qui peut être déclenché par de petits rappels du traumatisme passé. Il est comme si toute nouvelle contrainte pousse l'individu sur les limites de ses capacités de gestion du stress. Comme indiqué plus haut, certaines personnes qui ont été sur le traitement de benzodiazépine à long terme ont une tolérance abaissée au stress, même après qu'ils ont cessé de prendre le médicament, et sont donc plus vulnérables à des contraintes nouvelles ou récurrentes.

Courage et bonne journée

Nad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 3 Mai - 11:32

MERCI NADEGE POUR LA TRADUCTION
BISE
NINON Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 3 Mai - 22:58

Brigitte, je viens de stopper aujourd'hui et je te remercie pour tes encouragements et ton gentil message qui me fait plaisir.
Je suis toujours heureuse de les recevoir et ils m'aident à surmonter les moments pénibles.
bonne nuit à toi
Marie
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mer 4 Mai - 8:35

Bonjour,
félicitations à Marie pour son grand saut final ! Que les moments pénibles soient derrière elle !
Je crois qu'on est plusieurs à vivre une sale période. Après 2 mois de "vacances" relatives de mes misères, je traverse à nouveau un tunnel fait d'insomnies (dormi 2h cette nuit), d'anxiété et de fatigue. Mes douleurs à la surface des muscles des cuisses sont de retour, et ça c'est le post-sevrage AD.
Bon passons.
Est-ce que vous savez si le fait d'avoir commencé une cure de fer peut jouer ? (Je cherche une cause facile à supprimer mais je n'y crois pas vraiment). Je prends aussi du magnésium et j'ai lu qu'il fallait éviter la vitamine B qui va avec.
Ou alors j'arrête de me triturer les méninges et j'accepte cette mauvaise vague...Comme dit Geert, c'est OK !
Sauf que c'est dur.
J'ai plein de choses à faire en ce moment comme par hasard. Je me sens coincée.
bise à toutes et tous (je ne sais pas s'il y a des garçons qui lisent mon post).
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mer 4 Mai - 8:40

J'ai oublié un symptôme: je transpire ! je passe du froid au trop chaud avec sueurs. J'avais lu que Carole de Suisse (notre déesse, j'adore son avatar) était passée par là. De grosses auréoles sous les bras et 2 minutes après tu as froid. Bienvenue chez les drogués !
Est-ce que quand on a eu une longue fenêtre de normalité, les vagues durent plus longtemps ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   

Revenir en haut Aller en bas
 
brigitte post-sevrage antidépresseur
Revenir en haut 
Page 3 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sevrage antidépresseurs : mode d'emploi
» Attention ! l'antidépresseur Valdoxan (agomélatine) est à éviter, estime Prescrire danger
» Combo 1_Duo ThymorégulateurS & Antidépresseur
» Antidépresseur et nausées
» Antidépresseur pour anxiété quand on a le SJSR ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: