Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 brigitte post-sevrage antidépresseur

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
colas

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 11 Jan - 22:23

michel a écrit:
colas a écrit:
on a des symptômes auto-immune comme psoriasis
bonsoir

Arrêtes de croire toute les conneries que racontent les médecins et les labos !
Et informes toi !
Plus de 90% de ce qu'ils racontent est totalement faux.

Il me semble que j'ai lu que le BEC5 était efficace contre le psoriasis ??

michel
salut Michel
c'est pas les labos qui m'ont dit de me gratter en post-sevrage, ni les médecins
je n'avais jamais de psoriasis, c'est apparu en post-sevrage, ce n'est pas très fort chez moi, heureusement,
pour le psoriasis, il n'y aurait rien qui fonctionne, c'est une immunité deficiente, il y a beaucoup d'articles qui disent que notre immunité est affaiblie en post-sevrage à cause des psychotropes, je pense aussi au vu des témoignages,
les maladies ou troubles auto-immunes apparaissent, la thyroide aussi en prend un coup chez certains

on appelle cela comme on veut, ce qui est sûr c'est que je n'avais rien de tout ça avant de prendre des cachets
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 11 Jan - 22:26

brt a écrit:
Bonjour,
Ce que je retiens: Audrey va mieux ?
Moi c'est parti partiellement, c'est-à-dire que j'ai à nouveau une vie en journée. J'attends le prochain coup de bâton...
je n'ai plus de nouvelles récentes et elle fait sa vie à Paris
Revenir en haut Aller en bas
bouleto



Messages : 23
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 11 Jan - 23:41

Audrey a dit a julmood qui etait avec au benzo awarness day a paris et avec corinne quelle etait mieu quelle faisait des activités etc mais que cetait pas folichon quelle passait encore des journées au lit mort de fatigue etc

Perso jy crois pas trop vu comme elle disait sur son blog quelle avait pu rien. elle a plutot dit ca pour pas trop degouter corinne et julmood qui eux sont de vrai loque et nont jamais gueris.

Audrey est surement gueris et fait sa life
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 771
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Ven 12 Jan - 7:19

Bonjour,
On peut fort bien être en forme un moment et avoir de la fatigue chronique après, c'est ce qui m'est arrivé. La fatigue intense va et vient. Je ne vois pas pourquoi on mettrait en doute sa parole. Le coup de la fatigue qui nous tombe dessus alors qu'on se croyait guéri est un grand classique.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Ven 12 Jan - 12:24

bonjour,

croire qu'on est rétabli à 100%, c'est peut-être le cas des personnes qui ont récupéré en un ou trois mois,
pour ceux qui ont necessité deux ou trois ans, je pense , au vu des témoignages, qu'ils ont de petites séquelles,
quand à des cas comme moi, là, c'est sûr, ce sont de gros disfonctionnements
Audrey se situant dans le 2e cas, rien d'étonnant qu'elle se plaigne de fatigue épisodique et d'autres troubles mineurs
si tout le monde guérissait aussi facilement à 100%, les forums n'existeraient pas et les médecins auraient raison de prescrire puisque tout se passe relativement bien, ce n'est pas le cas
quand on voit la quantité de personnes en grandes souffrances, d'autres qui ont tourné la page mais ont des troubles mineurs, si on réfléchit, c'est normal, on avale un toxique nerveux, donc on a des séquelles nerveuses plus ou moins graves
une séquelle qu'on ne remarque pas par exemple, parce qu'on s'adapte, c'est qu'on est devenu plus impatient, ou on a du mal à se reposer, à force on se dit c'est notre caractère, notre personnalité, mais en fait, ce sont des séquelles,

si on prend un individu en bonne santé, on lui fait subir ce que la personne endure pendant deux à trois ans pour sevrage et post-sevrage, il aura des séquelles psychologiques , alors pourquoi un consommateur de poison n'en aurait pas?
donc on prend de la cocaine et puis on aurait plus rien, on serait guérit

il y a des séquelles que l'on ne sent pas et ne voit pas, si j'abîme 10% du foie, des reins, de la pensée, du raisonnement, de l'énergie à quelqu'un, il ne le saura jamais et se croira à 100% rétablit





Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 771
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 29 Jan - 8:38

Bonjour,
Bilan de mes 13 mois de post-sevrage:
Voici mes symptômes.
-le pire: fatigue intense, chronique, indépendante du temps de sommeil, mais qui heureusement fluctue en intensité. J'ai aussi des bons jours, parfois plusieurs de suite.
-insomnie, sommeil haché, obligation de me coucher à une heure précise et régulière. Pas de sortie le soir, d'invités, sous peine de nuit blanche.
-douleurs articulaires (nouveau).
-douleurs intestinales, problèmes digestifs, constipation, ventre gonflé.
-cernes, chutes de cheveux (je pense que c'est le Seroplex, que j'ai pris pendant 6 mois).
-anxiété: par périodes. Je peux passer des semaines sans en souffrir.

J'ai une vie en journée, mais je ne peux pas travailler à cause des jours où la fatigues est intense.
Lorsque j'ai une émotion violente (joie ou peine), elle se mue en anxiété. Si je prévois un truc important pour le lendemain, positif ou négatif, je ne dors pas.

J'ai la chance de ne pas souffrir d'agoraphobie, de peur de conduire, d'aller dans les magasins, de déréalisation, d'acouphènes, comme beaucoup d'entre nous.

Je suis largement mieux que sous médication, puisque cela ne m'a jamais aidée (et à la fois je ne savais pas arrêter).

J'encourage bien sûr les victimes à effectuer un sevrage dans les règles, mais cela n'empêche pas de souffrir. J'espère que cela s'atténuera et peut-être disparaîtra, mais je sais que ce n'est pas le cas pour tout le monde. Bon courage à tous.

Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 29 Jan - 20:15

salut Brigitte,

ce qu'il faut maintenant c'est que dans les mois qui suivent que les problèmes s'en aillent au maximum, ce serait un très bon signe, même s'ils reviennent, ils repartiront
on ne peut pas grand chose pour ça, on est que spectateur
mange bien, repose-toi, ne force pas mais bouge chaque jour
tu as fait ton boulot, tu as sevré, tu ne peux faire plus, mais tu n'as rien à te reprocher

je te souhaite que tout passe et profite ce que tu peux, la vie passe très vite, j'en suis déjà à 67 ans, mama mia
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 771
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 30 Jan - 7:49

Bonjour Colas,
Je te remercie pour tes encouragements. Depuis 2 jours le sommeil est revenu, en 2 fois mais c'est mieux que rien. Je me sens pas mal, ce n'était pas arrivé depuis octobre. J'espère que c'est bon signe, qui sait ? En attendant, comme à chaque fois, je profite.
Oui, le temps passe, on guérit un peu et en même temps (comme dirait Macron), on vieillit.
Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 771
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 13 Fév - 14:18

Salut tout le monde !
Je recommence à souffrir du ventre (gros intestin à mon avis), avec de la fièvre. Ca me l'a déjà fait 2 fois, dont une où je suis allée chez le médecin; il m'a fait une écho et il n'y avait rien, sauf beaucoup d'air partout dans le bide. J'imagine que j'ai à nouveau la même chose et je n'ai pas trop envie d'aller chez le doc. Ca me saoûle parce que demain, j'invite mon meilleur ami à manger à midi et je ne veux pas annuler. Il ne sait pas ce que j'ai, je n'en parle pas à tout le monde, j'en parle plutôt à mes copines en fait.
Bon, je vous tiens au courant, pensez à moi parce que je déguste.
Bonne journée à tous, portez-vous bien !
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mer 14 Fév - 0:32

salut Brigitte,

moi ce que je fais, c'est que je mange des carottes, pommes de terre, haricots verts s'ils sont jolis et fins, des petits pains rustiques, et ça passe, ce qu'il faut éviter c'est surtout la constipation,
et les légumes passent bien , voire trop, et des sardines
et un peu de café, et un peu de lait de chèvre, et du chocolat, trop etc
malheureusement mes disques font très mal, et le froid ne doit pas faire bon ménage avec mon coeur, j'essaye de vivre sans médecin, aucune analyse, j'ai tout arrêté
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 771
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mer 14 Fév - 10:10

Bonjour Colas,
Ce qu'on en bave, quand même ! je passe de très mauvaises nuit aussi en ce moment.
Bon, plus de fièvre aujourd'hui, j'ai fini de préparer mon repas mais je ne vais pas trop en manger.
Je pense qu'on a des colopathies fonctionnelles, j'ai lu que ça allait de pair avec la fatigue et les douleurs articulaires.
On devrait avoir un diplôme de courage.
Je suis comme toi, j'évite les médecins. J'avais peur de devoir aller aux urgences mais j'ai tenu le coup.
Bonne journée, Colas (et les autres aussi, bien sûr).
Revenir en haut Aller en bas
Killisa3

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Clermont Ferrand

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 13:57

Bonjour ,

Désolée de m immiscé dans votre discussion brt et de voir que vous allez aussi mal. Je vais pas tees bien non plus. J'aurais besoin de vosavoir lumières en titration sur mon post car Nadège n'est pas d'accord avec mon calcul des doses.
Avez vous le courage et l'envie de m'aider. Je n'ai pas pris ma dose de midi de peur de me tromper.
J'ai vraiment besoin de vous.
Merci
Sandribe
Revenir en haut Aller en bas
Killisa3

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Clermont Ferrand

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 13:58

S'il vous plaît
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 771
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 16:14

Bonjour Sandrine,
Excuse-moi, je n'avais pas vu ton message. Quel est le problème, en quoi puis-je t'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Killisa3

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Clermont Ferrand

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 16:38

Bonjour
Tout d'abord merci tu était venue une fois sur mon sujet besoin d'aide et de conseils jai le pseudo killisa.
Alors voilà je suis très très mal, alitée car épuisée. Je dors très mal et je n'arrive pas à manger.

Après une stabilisation de 3 semaines suite à un arrêt brutal des 1/4 de mon lexomil j'ai essayer la tritation.

J'ai arrêté brutalement parce que peur dalzheimer je nvais alors aucun trouble de mémoire ni de symptômes de tolérance. Je vivais très bien comme ça sans ce déclencheur j'en serais encore là.

Trop difficile du coup je fais n'importe quoi je prends 1/4 la nuit depuis 2 nuit pour dormir.

J'ai commencé une titration de 5 % samedi dernier mais c'est trop difficile pour l'instant et je ne peux me permettre d'arrêter de travailler car je ne suis en cdi que depuis 2 mois donc pas de prise en charge pour des longues maladies.

Donc je veux faire une pause reprendre mon quart et reprendre une diminution plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
Killisa3

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Clermont Ferrand

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 16:43

J'ai vun avec nadege mais elle était pas d'accord sur les prises.

Que me conseilles tu !

Je suis désolée de t'embêter avec ça mais je voudrais savoir comment reprendre pour me stabiliser à 1, 5 et y rester un peu. 18 ans sous ces drogues ça laisse des traces.

Je suis partie sur 25 ml matin et midi et 50 le soir en sachant que mes plus gros symptômes sont l'insomnie donc une fatigue intense et la perte d'appétit qui n'aide en rien non plus.

Je ne suis pas prête à vivre ça comment me stabiliser de la meilleure façon ?

Merci Brigitte de m'aider malgré tes souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 771
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 16:43

Donc tu n'as pas besoin de moi en ce moment ?
Revenir en haut Aller en bas
Killisa3

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Clermont Ferrand

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 16:47

Excuse moi je voulais juste être sur pour mes doses
25 ml le matin 25 ml le midi et 50 le soir mais elle n'était pas d'accord avec ça. Finalement elle a reconnu s'être trompée. Mais peuc'est tu au moins me dire si ces prises sont cohérentes et si je dois faire autrement.

J'admire ton courage moi je n'y arrive pas pour l'instant.
Désolée de t'avoir dérangé pour si peu l'angoisse me fait faire n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Killisa3

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Clermont Ferrand

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 16:50

Comment faire pour me stabiliser dans les meilleures conditions possiblés en limitant les symptomes de sevrage.

Je suis très admirative de ce que tu réalises prends bien soin de toi.

Merci

Sandrine
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 771
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 16:50

Ah pardon, je n'avais pas vu la suite. Tu veux remonter et te stabiliser.
Etais-tu mieux après tes 3 semaines de stabilisation, avant de commencer à descendre de 5 % ?
Il est possible que 5 % soit trop et que tu ne puisses supporter que 3 % de baisse.
Tu ne t'es pas trompée dans tes calculs ?
Je trouve dommage de ne pas continuer ton sevrage.

Bon, si ton choix est de remonter, à mon avis c'est pareil, par petits paliers de + 3 ou + 5 % mais tu ne seras pas mieux qu'en baissant. Ce que le cerveau n'aime pas, c'est le changement. Tu vas avoir des symptômes identiques. C'est pour cela que tu devrais baisser.

Je n'allais plus sur ton post parce que tu avais Nad et Jonmorvan qui s'occupaient de toi, je me suis dit que ça irait. Je ne suis fâchée de rien, bien sûr que non, on est dans la même galère. Je comprends aussi tes doutes et tes hésitations, j'ai vécu ça.
Je reste à l'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Killisa3

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Clermont Ferrand

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 16:54

Je ne sais pas en fait jon n'a jamais fait de sevrage par titration et nadege m a recompté les diminutions 1er pallier 5 % soit 95 ml que je prenais en 4 fois 23, 75 ×4 mais gros symptômes de manque angoisse perte d'appétit et insomnie.
Des le premier jour de titration. Je ne supporte pas je ne suis peut être pas encore prête ?
Revenir en haut Aller en bas
Killisa3

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Clermont Ferrand

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 16:56

Je suis épuisée et si je m'arrête je n'aurais vite plus de ressources c'est ça le gros problème j'aurais du préparer mieux tout cela car je crois qu'il faut être en arrêt pour réussir à tenir bon .
Revenir en haut Aller en bas
Killisa3

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Clermont Ferrand

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 16:59

Après mes 3 semaines de reprise j'étais bien oui au bout de quelques jours ça allait mieux. J'ai retrouvé le sommeil l'appétit plus de fatigue ni dangoisse. Je crois même que la titration est plus dur que l'arrêt britalien dans mon cas. Ou alors je suis fragilisée par mon arrêt brutal et c'était trop tôt pour diminuer.
Revenir en haut Aller en bas
Killisa3

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Clermont Ferrand

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 17:01

Je n'ai fait que 5 jours du 1er palier
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 771
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 22 Fév - 17:01

Sandrine, pour ce qui est de la répartition des doses dans la journée, j'avoue que je ne suis pas qualifiée. Si tu abandonnes l'idée de baisser, tu peux revenir à ce que tu faisais avant, mais c'est un autre changement pour le cerveau et ce n'est pas forcément une bonne chose.

Je voulais te dire aussi que même si tu es "stable" en ce moment avec tes 2 molécules, il y a toujours un moment où des doses ne suffisent plus, car ce sont des drogues, il y a accoutumance et ton cerveau va réclamer davantage. C'est pour cela qu'il faut passer par le sevrage. On ne peut pas espérer prendre la même dose à vie.

Dans mon cas, il n'y avait pas photo, car je n'ai jamais été bien sous médicaments. Je ne savais pas non plus les sevrer toute seule et il a fallu que je trouve ce forum pour y réussir. Ce n'est pas facile, mais c'était pire quand j'étais sous médicaments.

Pour ce qui est de ton travail: personnellement, je ne pourrais pas travailler dans l'état où je me trouve, même si j'ai de bons jours. J'ai dû faire le deuil de plein de choses. Rien n'est plus comme avant. On a fait la bêtise de prendre ces drogues et on en paie le prix fort. Mais ça, on met longtemps à le comprendre. J'espère que pour toi ça ira, car tu n'as pas fait trop de yoyo jusqu'ici (tentatives de sevrage et reprises) et parce que tu es jeune.
Tiens-moi au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   

Revenir en haut Aller en bas
 
brigitte post-sevrage antidépresseur
Revenir en haut 
Page 11 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sevrage antidépresseurs : mode d'emploi
» Attention ! l'antidépresseur Valdoxan (agomélatine) est à éviter, estime Prescrire danger
» Combo 1_Duo ThymorégulateurS & Antidépresseur
» La prière vaut-elle un antidépresseur ?
» Antidépresseur et nausées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: