Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 brigitte post-sevrage antidépresseur

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15  Suivant
AuteurMessage
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeMar 21 Nov - 12:24

salut,
le lien

http://www.psychotropes-danger.sitew.fr/#Accueil.A

si tu n'as que la fatigue, c'est pas mal déjà, moi j'ai un truc méchant, la dilatation des bronches qui va finir en insuffisance respiratoire, dos, et surtout jambes qui ont du mal à me porter, puis du psoriasis qui est apparu, excédent de peau sur cuir chevelu
je soupçonne les psychotropes de déclencher des maladies ou troubles auto-immunes, dont la thyroide pour certains
ce que j'ai lu, c'est que plusieurs témoignages disaient qu'après l'arrêt leurs problêmes de thyroide qu'ils ont été obligé de traiter ou leur diabète est parti au bout de quelques mois et qu'ils ont arrêté de se traiter, ce qui est tout de même incroyable

perso je tablais là-dessus pour récupérer ma station debout qui est apparue à l'arrêt, mais cela ne s'est pas fait et je dirais même a empiré, (rapport avec mon dos, épaules ???)et cela accentue mon angoisse de naissance
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 834
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeMar 21 Nov - 13:24

Bonjour Colas,
Je vais prendre RV chez un médecin homéopathe qui est connu pour peu prescrire de médocs, il me fera mes analyses et je verrai pour la thyroïde. Ce que tu me dis me redonne le moral ! Mais comment on sait, quand on est traité pour la thyroïde, qu'on n'a plus rien ?
Oui, je sais que je ne souffre "que" de fatigue, et que tu as plein d'autres problèmes. Je vois bien qu'une grande partie de nos collègues souffre encore plus que moi. J'en suis malade pour vous. J'angoisse aussi pas mal quand je me sens mal. C'est humain.
Merci pour le lien, j'irai voir après mon repos du début d'aprem.
A la fin du mois, ça me fera 11 mois (et pas 9) de post-sevrage.
Bonne journée à tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas
nadege

nadege

Messages : 294
Date d'inscription : 28/11/2016

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeMar 21 Nov - 16:18

Bonjour Brigitte

Désolé de te voir encore aussi mal. Je suis presque certaine que cela est une conséquence du post sevrage et que cela va passer.
Si tu as un dérèglement au niveau "thyroïde" essaye de t'alimenter avec des aliments riches en iodes comme le poisson, cela pourra te faire que du bien.
Tout va rentrer dans l'ordre mais sois patiente.
Moi je vais super bien depuis quelques mois. Mis à part que je me choppe tout les virus qui passe alors je me soigne naturellement et ça passe.

Allez courage !!

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 834
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeMer 22 Nov - 9:48

Bonjour tout le monde,
Je suis super contente que tu ailles bien, Nad. Prends du jus d'orange pressée le matin, ça booste !
J'ai lu le blog de Maori, en fait je l'avais déjà lu. Merci, Colas.

J'ai RV cet aprem avec un homéopathe recommandé par une copine. J'ai fait des recherches sur l'hypothyroïdie (normal, plus confiance !) et j'ai quand même pas mal de symptômes en commun avec ce truc. Par exemple: seins polykistiques, je vous en avais parlé.
J'ai lu aussi que certains anti-dépresseurs pouvaient la causer (quelle surprise !).
Je continue de me documenter, parce que la perspective de prendre du Levothyrox, ben...comment dire...J'ai pas envie, je sais pas pourquoi.
Entre autres, ça fait maigrir (chuis déjà toute maigre), et ça donne de l'insomnie: cool !
Mais j'ai quand même plutôt le moral. Je dois être inconsciente.
Cette nuit, j'ai très mal dormi, et je suis plutôt moins fatiguée ce matin.
Bon, les amis, si vous connaissez un forum de malades de la thyroïde, faites-moi signe ! J'anticipe un peu, je sais, mais je crois bien que c'est ce que j'ai.

Courage à tous, il en faut pour traverser toutes ces épreuves.
Revenir en haut Aller en bas
nadege

nadege

Messages : 294
Date d'inscription : 28/11/2016

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeMer 22 Nov - 11:56

Hello Brigitte

Je me vitamine tous les jours mais les virus ne me lâchent pas Very Happy
Les défenses immunitaire en post sevrage sont très affaibli on choppe tout.
Je crois que Corinne si mes souvenirs sont bon à plus de deux ans de post sevrage attraper tout ce qui trainer. Donc je me raccroche à ses témoignages en me disant que cela passera.

Concernant l'hypothyroïdie je te met ce lien qui est très intéressant :
https://www.alternativesante.fr/thyroide/hypothyroidie-on-n-est-pas-oblige-d-en-passer-par-le-levothyrox

Dis toi que ce dérèglement est bien dû à la prise des benzodiazépines et autres molécules et que je suis sûre qu'au fil du temps tout partira.
Ne prend rien !!

Belle journée

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7286
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeMer 22 Nov - 18:19

bonsoir

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout le forum, pour les questions de thyroîde, c'est ici :

http://benzo.forumactif.org/t1148-thyroide-et-psychotropes

bonne soirée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
brt



Messages : 834
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeVen 1 Déc - 15:20

Bonjour les amis,
Me voici à nouveau pour faire le point et "fêter" mes 11 mois de post-sevrage.
Ma fatigue intense a duré 2 mois, elle est partie brutalement dimanche 26 à 14h. Depuis, je dors mal, mais je me sens moins naze. Je ne crie pas victoire, vous vous en doutez, car je sais qu'elle peut revenir à tout moment, mais j'ai un répit.
Je vous avais parlé des analyses qu'on m'avait prescrites: eh bien il n'y a rien d'alarmant: j'ai un taux de ferritine bas, ainsi que la vitamine D. Mes globules blancs sont bas mais pas sous la norme. Donc mon seul problème est le sevrage, comme je l'imaginais.
J'ai beaucoup réduit mes activités et je me repose tout le temps.
J'ai halluciné lorsque j'ai vu qu'il était question d'autoriser l'utilisation du baclofène pour sevrer les addictions à l'alcool. Pour moi, c'est comme remplacer la peste par le choléra. Il faudrait que Drogbatus publie le récit de son expérience ! Par contre, je crois que ce qui m'a empoisonnée (Stilnox et Imovane) est maintenant prescrit avec plus de précautions.
Bonne journée à tout le monde !

Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeVen 1 Déc - 22:08

bonjour Brigitte,

suis content que la fatigue est partie, cela veut dire que si elle revenait, elle repartirait puisqu'elle l'a déjà fait, c'est une très bonne nouvelle

la médecine est basée sur les pilules, une ou plus pour chaque chose, donc on ne s'en débarrassera jamais, il faut juste informer pour que les personnes ne tombent pas dans le piège, et certains tomberont tout de même car ils préfèrent croire un médecin que nous... mais bon, que faire...
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 834
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeSam 2 Déc - 7:38

Bonjour Colas,(et les autres ! Smile )
Je te remercie de ta réponse. Est-ce que tu crois que ça ne va pas s'installer durablement comme pour toi ? Tu n'as pas eu de répit au début de ta longue fatigue ?
Je reste cependant très fatigable, et quand je me lève, je sens que la fatigue n'est pas partie entièrement. Du coup je me ménage.
Je retourne chez l'ostéopathe dans une semaine.
Je suis contente d'avoir un peu d'énergie pour préparer les cadeaux de Noël de ma grande famille.
Bonne journée à tout le monde, anciens et nouveaux.
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeSam 2 Déc - 22:55

bonjour Brigitte,
est-ce que cela peut s'installer durablement?
pour moi ce devait être là dès le début mais couvert par d'autres troubles, il y a toujours un trouble différend qui domine pour la journée, puis avec le temps et des réparations c'est plus apparu vers la 3e année je pense,
mais moi j'avais beaucoup de troubles à l'arrêt qui ne m'empêchaient pas de monter  à Paris et manger dans les restos avec des amis tout en étant azimuté, puis tout s'est progressivement aggravé, sans raisons
pour toi, je n'en sais rien et personne ne peut savoir, tout n'est pas logique
le post-sevrage, c'est des dégats un peu partout, des terminaisons nerveuses en moins, et la neuroplasticité qui cherche à compenser , les nerfs qui cherchent à refaire des liaisons que le produit chimique a interrompues, et bien d'autres choses que personne ne maitrise...
les plus chanceux sont ceux qui guérissent vite, un mois après l'arrêt, après, ceux qui ont besoin de trois ans et plus, on ne peut que constater, moi je croyais les 3 premières années ce que j'avais lu: on guérit en deux trois ans, puis j'ai vu que quelque chose clochait, et la logique chez moi? peut-être l'âge et la durée de prise, peut-être , parce que j'ai connu beaucoup de cas comme moi, donc j'ai essayé de comprendre et tirer une règle, mais il y a quelques témoignages qui contredisent
pour toi c'est presque parti, pour Audrey c'est revenu, pour Maori c'est revenu, et je ne sais pas où  en est Audrey aujourd'hui et veut pas lui rappeler de mauvais souvenirs, qu'elle vive sa vie et travaille
en fait je n'en sais rien,
on peut lancer des suppositions mais on ne maitrise rien
quand tu vois Corinne de Paris toujours zombie à l'intérieur avec des douleurs et fatigue après tant d'années, pourtant elle n'a pas pris longtemps, n'a pris que benzo, et l'arrêt brutal? j'en ai connu plein qui sont retapés il y a longtemps
quand tu vois les conneries qu'a faite Carole de Suisse et s'en est tirée!!!il y a une part de mystère
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 834
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeDim 3 Déc - 7:27

Bonjour,
Oui, c'est vrai, c'est mystérieux. Il faudrait que tous ceux du forum reviennent pour qu'on puisse faire des statistiques, mais on ne peut pas forcer les gens.
Depuis 3 jours, je fais des cauchemars violents et sanglants (pas du tout mon genre...), c'est un symptôme de plus.
Quelle galère ! Je ne sais pas comment tu as fait sans conjoint pour t'aider: les courses, les repas, le ménage...Je pouvais à peine me lever.
Hier, j'ai pu sortir le matin et en fin d'aprem, donc j'ai eu une vie. Et je pense sortir ce matin malgré le froid.
Bonne journée à tout le monde.


Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeDim 3 Déc - 17:15

salut,
le ménage, je fais attention car cela fait un an et demi qu'il n'a pas été fait, je fais le minimum à cause de mes douleurs de dos, petite fatigue etc
j'ai divorcé à mon sevrage, puis j'avais un labrador à sortir durant 3 ans, zombie, aujourd'hui je cherche quelqu'un mais ce n'est pas évident parce que je ne peux me permettre  de me faire plus d'histoires, il me faut du calme avec mes handicaps, les courses en caddy, je suis pas très loin du supermarché, les repas, petit déjeuner à 11 h , repas à 20 h,
je ne réussis à dormir un peu que le matin, la nuit télé
comme toi je sors chaque jour pour une promenade avec beaucoup d'arrêts
avant le déroxat, je travaillais, était anxieux de naissance, dormais 9h impec
pendant les 13 ans de déroxat, je dormais 12 h, somnolais au travail, fatigué de rien faire, un zombie
en post-sevrage, je n'ai pas pu me mettre à l'horizontal pendant 3 ans et avec ma prostate, lever tous les 15 à 30 mn
je ne fais que des cauchemards horribles, plus jamais de beaux rêves, et la vie continue, je pense que  pour Michel, ce ne doit pas être triste, et Corinne de Paris qui a de l'espoir après 10 ans avec son neurologue, la vie ne doit pas être bien mieux, j'ai d'autre amis en France, chacun traine sa croix depuis des années
quand quelqu'un a le sommeil flingué pendant 3 ans, que sa neuroplasticité n'est pas arrivée à compenser, réparer, il est illusoire de croire à un miracle au bout de 15 ans, 20 ans, 30 ans
on guérit assez vite, ou alors le pronostic n'est pas très bon
il est vrai que la neuroplasticité travaille toute notre vie, mais elle compense un AVC en quelques mois, et les dégats restent ensuite à vie
sinon on aurait des scléroses en plaques qui guérissent avec la neuroplasticité, en fait on n'a que des rémissions jusqu'au jour où on est sur la chaise roulante
la neuroplasticité, face à une destruction nerveuse a ses limites, maintenant on peut toujours s'illusionner comme Notre ami Michel qui s'accroche à un témoignage virtuel sur internet pour croire qu'un matin il va se lever et être normal,
cela se fait quand on est pas trop abîmé mais dans les 3 mois ou 2 ans après l'arrêt, et on a des signes de fenêtres de normalités pendant la période
mais au bout de presque 9 ans pour moi, les carottes sont cuites,
moi qui était anti médicament, je me suis fait avoir comme un imbécile par ces toubibs criminels, mis sous antidépresseur inutilement pendant 13 ans
je le paye cher aujourd'hui comme beaucoup
la vie est comme elle est, il y a pire, il y a mieux
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 834
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeLun 4 Déc - 8:56

Bonjour,
C'est étonnant que tu ne dormes pas mieux avec la fatigue chronique. Pour moi, c'est très fluctuant, mais cette nuit par exemple j'ai roupillé énormément. Et je me sens mieux ce matin, plus trop de fatigue, alors qu'hier c'était encore difficile. Je vais profiter sans trop me poser de questions, car j'ai compris que c'était le post-sevrage qui nous dirigeait comme il voulait, et que quoi qu'on y fasse, il était le plus fort. Pour les cauchemars, moi qui ne faisais que des rêves bisounours, j'en ai fait durant 3 nuits de suite, très violents, et cette nuit, rien.
Que veux-tu dire par "Corinne de Paris qui a de l'espoir" ? Elle a du mieux ? Je l'espère pour elle sans la connaître.
J'ai donc des signes de normalité, je m'accroche à cette idée.
Ma fille me dit que je gère de façon admirable (elle est sympa, ma fille !!!). Pas trop d'anxiété non plus depuis que je suis moins fatiguée, malgré l'épée de Damoclès qui me menace constamment.
Allez, bonne journée tout le monde ! Je vous souhaite des moments de répit en attendant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeLun 4 Déc - 13:27

salut,
je vais essayer de répondre,
pour le sommeil, les 1es années de post-sevrage, la neuroplasticité compense, répare, puis on se retrouve avec des séquelles
quand un paysan a un chien qui a été empoisonné et qui depuis boite depuis 3 ans, il n'a plus aucun espoir de penser que le chien va remarcher normalement demain, la neuroplasticité est à l'oeuvre chaque jour, mais 90% de ce qu'elle peut guérir est fait dans les 1ers mois, voire années, après c'est séquelles
moi j'ai le déroxat qui m'a flingué les cycles et autres du sommeil, la neuroplasticité n'a rien pu faire, maintenant c'est séquelles à vie pour moi
Corinne de P aris au bout de 10 ans s'accroche à un neurologue qui soit disant l'aide dans je ne sais quoi, après 10 ans il n'y a que Lourdes qui peut marcher, elle a comme moi et beaucoup d'américains des séquelles
elle ferait mieux de s'adapter à ses séquelles nerveuses de douleurs physiques et psycho et vivre le mieux possible avec, je sais, c'est dur de dire cela pour une personne jeune de 40 ans, mais se cacher la vérité ... j'ai mal pour elle et pour moi, j'ai gâché ma retraite
on ne peut boire chaque jour une cuillère d'eau de javel pendant des années et croire que la neuroplasticité va tout replacer, celui qui a bu deux ans a plus de chances que celui comme moi 13 ans
Pour toi, ce que tu fais est très bien, c'est ce que je faisais aussi, puis ensuite on ne maitrise pas, certains s'en sortent mieux , d'autres pas, en tout cas quand on essaye de faire des statistiques, on constate que tous souffrent le martyr, mais que ceux qui ont consommé deux ans, 4 ans , qui sont jeunes s'en sortent très souvent pas mal et que les plus âgés avec la dégénérescence des neurones, qui ont pris longtemps des 15 ans , 20 ans, pour trouver une success story
il faut vraiment chercher
j'ai une amie aux UK, elle tangue, cela fait des années qu'elle tangue
en fait, ils font comme moi, ne vont plus sur les forums qui ne leur apportent plus rien(sauf moi exception) et vivent leur vie comme Maori, Milie, Audrey et plein d'autres, les jeunes pouvant retravailler comme Audrey avec mini séquelles et les autres comme moi, handicapés, aux USA on critique leur sécurité sociale, mais beaucoup de mes connaissances sont acceptés comme handicapés et touchent une petite somme
Vis ta vie, fais ce que tu as à faire, et le reste on ne maitrise pas

en pratique, il faut faire le point au bout de 3 ans, 4 ans, ce qui n'a pas été retapé a de moins en moins de chance de l'être dans le futur, donc moi, Corinne de paris ...on doit finir par accepter ces séquelles, Maori l'a accepté

si tout le monde guérissait, on ferme les forums, les psychotropes sont nos amis pour la vie, il faut juste sevrer lentement puis terminé,
ce n'est pas le cas, une partie se retrouve avec de graves séquelles, et c'est normal qu'une consommation d'heroine laisse des séquelles et son ami le déroxat ou xanax , lui, serait guérit avec la neuroplasticité



Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 834
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeLun 4 Déc - 14:29

Ca veut dire que tu dormais bien en début de post-sevrage ?
Et tu as des news d'Audrey ?
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeLun 4 Déc - 22:18

brt a écrit:
Ca veut dire que tu dormais bien en début de post-sevrage ?
Et tu as des news d'Audrey ?
salut Brigitte,
je dormais mal les 6 dernières années de prise de l'antidépresseur, je devais être en tolérance, je dormais un faux sommeil pendant des 12 h pour ensuite être fatigué la journée et somnoler, au début du post-sevrage je suis passé de 12/13 h à 2 ou 3 h avec des cauchemards et position assise car mon dos et mes nerfs m'empêchaient de me mettre à l'horizontal, alors que je n'avais rien au dos pendant le sevrage, tout m'a éclaté en pleine figure au post-sevrage, ce qui ne m'empêchait pas de me promener en zombie de douleurs à Paris, déréalisé, avec un ami ou mon frère, j'avais des troubles et mangeait au restaurant mais n'était pas bien du tout, je ne profitais de rien

pour simplifier, un Ad ou un benzo interrompt une partie des connexions nerveuses, donc on fonctionne avec moins de nerfs, des messages incomplets, ce qui donne des raideurs musculaires, de la fatigue, des tremblements, des peurs irraisonnées etc

et on attend que les liaisons qui ne se faisaient plus depuis 13 ans dans mon cas se refassent, mais beaucoup de liaisons connexions sont mortes, donc je fonctionne dans beaucoup de domaines avec moins de terminaisons nerveuses, donc une marche ébrieuse, raideurs, une mémoire moins bonne, une digestion moins bonne, un sommeil complètement naze
bien que ma neuroplasticité a un peu rétablit des connexions au bout de presque 9 ans, mais c'est largement insuffisant pour fonctionner correctement avec bonheur, donc je souffre de ces manques de connexions nerveuses, mes fonctions sont très mauvaises, j'appelle cela des séquelles apparemment à vie maintenant comme beaucoup,
ce n'est pas réjouissant, mais je ne vais pas mentir, je ne peux pas

pour Audrey, j'ai eu des nouvelles, elle avait une vague qui l'empêchait de bien travailler, puis c'est passé, mais je ne lui colle pas, c'est une jeune et belle fille qui doit faire sa vie, et qui évidemment s'en est mieux sortie que moi, la jeunesse permet aux neurones de récupérer, chez les vieux , les neurones ont tendances à mourir et diminuer, comme les muscles, la peau, l'énergie, on vieillit mais ces satanés cachet m'ont détruit une vieillesse normale et heureuse en me privant d'un paquet de nerfs pour mes fonctions essentielles, je me retrouve handicapé
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 834
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeMar 5 Déc - 9:11

Bonjour Colas,
J'imagine à peine ce que tu dois souffrir, avec d'autres problèmes en plus de la fatigue. Moi je n'ai que ça (épisodiquement anxiété et troubles digestifs) et j'ai du mal d'accepter. J'espère que ta famille t'aide au moins un peu, mais je sais qu'il est difficile d'être compris par notre entourage. Parfois je raconte que je suis constamment épuisée, et les copines répondent "oh moi aussi, à l'automne, on se traîne, c'est normal". On ne parle pas de la même chose...
Je crois que tu as eu la totale, avec des douleurs et de la déréalisation en plus de la fatigue. je sais bien que cela ne reviendra pas complètement à la normale, mais toute amélioration est bonne à prendre, alors j'espère que tu en as.
Je pense que je suis entre Audrey et toi, au niveau de l'âge et au niveau des dégâts.
Je profite des moments où je ne suis pas en mal-être permanent, je pense à mes enfants qui sont adorables (tous adultes maintenant) et je tiens le coup aussi pour mon mari, pour ne pas lui présenter une figure d'enterrement à chaque instant.
Comme tu le dis, on vit notre vie, mais je trouve important de raconter aux autres ce qu'on traverse, sans les effrayer, ni leur donner de faux espoirs.
Après, ce que je vis en ce moment reste mieux que ce que je vivais avant de trouver ce forum, quand j'étais sous imovane mais en manque et que je ne dormais plus.
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeMar 5 Déc - 21:06

bonjour Brigitte,
si tu savais le nombre de cas comme moi et pire qu'il y a sur les forums anglais et facebook, les cas graves, il y en a un paquet qui souffrent très fort à 5 ans de post-sevrage et 10 ans maintenant... les médecins font vraiment des dégats aux cerveaux, intestins , à tous les systèmes , toutes les fonctions, que de souffrances! quelle honte pour ces médecins et psychiatres criminels, ils voient bien qu'ils détraquent les gens qu'ils sont sensé soigner, une médecine de m erde, avoir peur de son médecin, des Mengele du nazisme comme dirait Michel

je te rejoins dans ce que tu dis, il n'y a plus qu'à vivre notre nouvelle vie et essayer de ne pas trop se prendre la tête
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 834
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeMer 10 Jan - 6:55

Hello, bonne année à tous.
Un an de post-sevrage. Symptôme principal: la fatigue.
J'ai remarqué que lorsque j'ai un autre problème de santé (fièvre ou même un petit rhume), la fatigue disparaît presque complètement, pour revenir quand je suis guérie. Ca tendrait à prouver que c'est bien une maladie auto-immune, non ? D'autres ont-ils noté ce phénomène bizarre ?
Merci de vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7286
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeMer 10 Jan - 8:22

brt a écrit:
Ca tendrait à prouver que c'est bien une maladie auto-immune, non ?

bonjour brgitte

Mais non, ce n'est qu'un symptôme de post-sevrage.
Moi, quand je suis malade, je ne dors quasi, plus du tout.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
brt



Messages : 834
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeMer 10 Jan - 8:34

Bonjour Michel,
D'accord, c'est un hasard alors.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

Drogbatus

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeMer 10 Jan - 13:40

Bonjour brt je prends chaque jour un comprimé multivamine qui couvre le besoin quotidien des vitamines et mineraux. Je le prend depuis des mois et jechappe à toutes les maladies jusqu'à la. Ce n'est pas un médoc je le précise
Revenir en haut Aller en bas
colas

colas

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeMer 10 Jan - 20:14

oui Louis, mais tu n'es pas sevré, tu consommes des substances,

il y a une différence entre l'état en sevrage,
et les troubles en post-sevrage,
ce n'est pas du tout la même chose

pour Brigitte:
il est difficile de dire que la fatigue vient de ceci ou de cela, auto-immune, on a des symptômes auto-immune comme psoriasis, démangeaisons, infections etc c'est un symptôme très fréquent qui peut s'agraver des mois et des mois , déjà pour un symptôme les 1ers mois il y a des hauts et des bas, quand on est mieux on se croit presque guéri, puis cela nous retombes dessus encore pire, alors on fait des liens bidons on se leurre, on se dit tiens, j'ai mangé du chocolat, c'est le coupable, plus tard on est encore plus épuisé, on s'énerve et on mange une tablette entière, et miracle on est mieux
c'est des illusions
moi, avec les années je n'ai plus les très hauts et les très bas de fatigue, cela s'est stabilisé mais est toujours là, actuellement je me demande si je n'ai pas d'arthrite en plus
j'ai connu un jeune de 26 ans qui avait une super fatigue fibro en post sevrage, au bout de deux ans c'est parti, il a repris le travail , parti au costa rica, et obligé de prendre un antibiotique là-bas,
catastrophe, retour case départ en fatigue, il a mis 1 an avant que cela se calme, conclusion, il n'arrive plus à prendre de la médecine allopathique, les anesthésies etc, les vaccins, ça craint

comme dit Michel, c'est un symptôme

ce qu'il faut c'est que cela parte comme chez le jeune, pas que cela reste des années comme chez moi

chez Audrey c' est réapparu pour re disparaitre

toujours ces hauts et bas

ce que tu as, c'est les neurones abîmés, vu que les psychotropes agissent à ce niveau et les détraquent, et réparer des nerfs, cela prend un mois pour les jeunes, 2 ans pour d'autres et pour certains comme moi, à vie je pense, je ferais un post sur mon état avant de partir définitivement, j'attends d'avoir la date exacte...lol



Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
michel

Messages : 7286
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeJeu 11 Jan - 2:24

colas a écrit:
on a des symptômes auto-immune comme psoriasis
bonsoir

Arrêtes de croire toute les conneries que racontent les médecins et les labos !
Et informes toi !
Plus de 90% de ce qu'ils racontent est totalement faux.

Il me semble que j'ai lu que le BEC5 était efficace contre le psoriasis ??

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
brt



Messages : 834
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitimeJeu 11 Jan - 7:47

Bonjour,
Ce que je retiens: Audrey va mieux ?
Moi c'est parti partiellement, c'est-à-dire que j'ai à nouveau une vie en journée. J'attends le prochain coup de bâton...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   brigitte post-sevrage antidépresseur - Page 10 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
brigitte post-sevrage antidépresseur
Revenir en haut 
Page 10 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Antidépresseur et nausées
» Antidépresseur pour anxiété quand on a le SJSR ?
» L'antidépresseur Stablon considéré comme un stupéfiant.
» Antidépresseur et DS
» anxiolitique et antidépresseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: