Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 brigitte post-sevrage antidépresseur

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 4 Juil - 10:50

C'est sur qu'avec, entre 25 et 30 heures de formation sur les médicaments pendant toute leurs années d'études en fac pour les généralistes, ce sont de vraies nullités en la matière !
Quasi pas un seul ne connait les effets secondaires, même très graves, des saloperies qu'ils prescrivent.


C'est un peu comme si un boucher n'avait jamais entendu parler de viande....
Ils marchent sur la tête !

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com En ligne
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 21 Juil - 7:34

Bonjour,
j'ai une question à poser à vous tous: connaissez-vous le circadin ? Pouvez-vous me donner des témoignages et me dire s'il s'agit bien d'un benzo ?
La raison: mon amie a un enfant handicapé. Elle est informée des dangers des drogues psy par mes soins et elle vient d'apprendre que le circadin a été autorisé pour traiter l'insomnie chez l'enfant handicapé. Elle désire mettre en garde les familles et elle a besoin de faits. Je ne trouve bien sûr sur le net que les notices de cette saleté mais déjà ça fiche les jetons.
Merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 21 Juil - 11:08

bonjour brigitte Very Happy

Non, le circadiin n'est pas une benzo, mais de la mélatonine (sans doute de synthèse) :

"Circadin est indiqué, en monothérapie, pour le traitement à court terme de l'insomnie primaire caractérisée par un sommeil de mauvaise qualité chez des patients de 55 ans ou plus."

Cependant on peut supposer que la mélatonine de synrhèse qui remplace l'endo-mélatonine provoque également de la dépendance, puisque :

1) Cela remplace une hormone naturelle ( tout comme la morphine, les benzos....)
2) il est indiqué : traitement a court terme.


bonne journée Smile


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com En ligne
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 21 Juil - 13:09

Merci Michel Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 25 Juil - 7:31

Bonjour tout le monde !
Je suis anxieuse en ce moment et je dors moins bien. Je pense qu'il ne s'agit plus du post-sevrage de l'antidépresseur mais du sevrage de l'imovane. J'en suis à 0,7096 mg et j'ai une diminution ce soir de 2,5 %.
Toute ma famille est partie camper pour une semaine et j'ai le blues de me dire que reste ici parce que je suis malade (remarquez que ça fait 5 ans que je ne pars plus à cause des insomnies dues à la tolérance au médoc). Pour me consoler, je me dis que je reste pour tenir compagnie à mes 3 chats, surtout au bébé chat qui me prend pour sa maman.
Je dors un peu moins bien, je galère pour m'endormir mais ça va comparé à certains (entre 4 et 6h). Pourtant l'épuisement est revenu, ainsi que l'anxiété. Je vois mes longs cheveux tomber et devenir secs comme du foin. Ce sont sans doute des détails, mais ça me désole. J'ai lu que Colas, en post-sevrage depuis des années, avait toujours ce problème de peau sèche, je me dis que je vais finir chauve...Je pense que cela fait partie des "pensées intrusives".
Je ne m'en fais pas pour les diminutions parce que jusqu'ici je ne les sens pas. Je crois que j'ai trouvé une vitesse de croisière qui me convient: je ne sens pas les baisses et je n'ai pas le temps d'être en tolérance avant de baisser à nouveau.
En fait je me suis mis dans la tête que la fin de mon sevrage et le post-sevrage allaient être horribles. J'ai l'impression que je ne saurai pas dormir. Je lis plein de témoignages de camarades qui reprennnent et je pense beaucoup à eux. Je ne trouve personne qui ait mené à bien un sevrage d'imovane sans substitution. Je me rends bien compte que j'anticipe bêtement et que personne ne peut dire comment ça va tourner pour moi.
Voilà, mes camarades, je vais bien dans l'ensemble car je sors dans la journée et je tiens le coup. C'est juste un peu de fatigue.
Amitiés à tous.
Revenir en haut Aller en bas
victoire wombali



Messages : 213
Date d'inscription : 22/04/2016
Age : 34
Localisation : toulouse

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 25 Juil - 8:46

Bonjour brigitte

Le fait de rester toute seule quand
On a l'habitude d'être entouré
Peut amplifier le mal être.

Après une fois que tout le monde sera de
Retour tout rentrera dans l'ordre.

C'est vrai que la fatigue avant j'avais tendance
À sous estimé ce symptômes en me disant c'est pas très grave.
Au final elle a rien avoir avec la fatigue naturele

Bises
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 25 Juil - 9:43

Merci, Victoire. Oui, je serai moins anxieuse quand mon mari sera rentré de vacances. Plus que 4 jours !
J'en profite pour ranger un peu tout le bazar dans la maison, porter le surplus à Emmaüs, les déchets au recyclage, faire des lessives...et je sors pas mal me promener. C'est le soir que c'est dur et angoissant, comment je vais dormir, comment ça va se passer après le sevrage etc. Mais je ferai comme tout le monde, je m'adapterai le moment venu !
J'espère que tu as bien dormi, Victoire, et que l'épuisement s'atténuera peu à peu.
bisous
Revenir en haut Aller en bas
victoire wombali



Messages : 213
Date d'inscription : 22/04/2016
Age : 34
Localisation : toulouse

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 25 Juil - 9:55

Oui j'ai asses bien dormi moins bien qu hier
C'est le matin que chui moins en forme avec du
Stress,

Fatigue + vertige


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 25 Juil - 12:35

bonjour brigitte
j'ai la chance d'avoir une connexion et j'en profite pour venir sur le forum
je vois que tu subis du stress , que tu t'inquietes quand a savoir comment sera demain
je pense qu'on est tous dans la meme situation alors ne t'en fais pas c'est normal dans ce que l'on subit tous les jours
dès que notre quotidien est chamboulé cela nous provoque du stress mais je vois que tu es capable de faire un tas de choses et ça c'est positif
pour la sécheresse de la peau je la subis aussi par contre je ne perd pas mes cheveux
nous sommes pas mal déréglés au niveau hormonal il nous faudra bcq de temps pour que tout revienne à la norme il me semble que carole advices parle de trois ans !
pour le stress je le subis le matin au réveil et au fil de la journée il s'atténue pour au final etre bien le soir j'ai retrouvé un bon sommeil et ne souffre plus d'insomnie
j'ai toujours des pensées intrusives j'ai souvent le doute qui me tiens compagnie mais parfois j'arrive à le faire passer en second plan
il faut garder la foi en la guérison c'est par elle que tout peut etre possible j'en suis convaincue
profite de ce moment où la maisonnée est calme pour t'occuper de toi et de tes petits chats
l'abs a du bon et les retrouvailles n'en seront que meilleures
le fait de bousculer nos habitudes peut etre ressenti comme une souffrance mais je pense que cela nous permet d'avancer et nous rendre compte que l'on ne s'est pas si mal débrouillé malgré le stress et surtout que l'on a survécu !
je t'embrasse brigitte et te souhaite une belle journée d'été
ninon Smile
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 25 Juil - 13:13

bonjour brigitte Very Happy

Contrairement a ceux qui découvre les symptômes de sevrage et qui se sente "obligés" de reprendre un traitement, toi, les salauds de médecins t'en ont fait voir de toutes les couleurs avant, ce qui fait que tu connais déjà la souffrance.
C'est pourquoi, je pense que tu vas tenir bon et que tu vas réussir.

courage Very Happy


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com En ligne
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 25 Juil - 14:44

Merci, mes amis.
Ninon, merci de prendre le temps de me répondre depuis ton lieu de vacances, tu es toujours aussi gentille et altruiste, et Michel, merci infiniment. Au fond de moi je sais que tu as raison et je me dis que rien ne peut être pire que ce que j'ai déjà traversé. On verra bien !

Mon mari m'a préparé mes doses au congel et je vois mes seringues alignées avec les dates dessus: c'est un peu flippant. Je sais qu'il faut être acteur de son sevrage, mais je serais moins douée que lui pour piler les cachets entre 2 cuillères, répartir dans les seringues et faire les calculs (il a fait un tableau Excel). Moi je suis du genre à vouloir avoir fini avant de commencer, je ne suis pas minutieuse, sauf pour la musique, là je pinaille.

Je relis vos 2 messages et j'ai l'impression que vous me connaissez vachement bien ! c'est incroyable.

Ce qui me fait le + peur est de voir revenir en post-sevrage l'insomnie que j'ai connue si longtemps. Et physiquement, de devenir moche. Je ne pensais pas être futile à ce point, mais c'est dur pour une femme de vieillir, je ne sais pas pour les mecs...
Bon je me suis assez plainte, j'ai honte. Je vais retrouver mon courage, ça va pas tarder !!!

Je vous souhaite à tous une bonne journée sans souffrir et avec du soleil dehors comme dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 25 Juil - 23:06

Bonsoir Brigitte,
Tu as de la chance d'avoir un mari merveilleux qui veille sur toi.Concernant le voyage t'aurais dû partir avec eux.Moi par exemple quand l'occasion se présente je voyage même avec ma dérealisation. Je voudrais confronter le monde réel pour ne pas finir ds la solitude. Concernant l'insomnie j'ai aussi le même problème à force d'avoir peur de ne pas dormir je ne dors pas, il faut casser ce cercle vicieux, comment? Je cherche moi même la solution.Ces jours ci encore ca va car quand je prend mes gouttes du soir, j'ai envie de dormir , je dors 3 à 4 h continu et le reste c'est de la somnelonce. Mais avant la reprise j'avais une insomnie totale c'est horible. J'ai peur aussi du post sevrage et celà me déprime encore plus.
Courage
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 26 Juil - 7:23

Merci Abdel, mais tu vois je ne peux pas dormir ailleurs que chez moi. Je ne peux pas non plus dormir avec mon mari et il ne doit plus y avoir de bruit à partir de 10h. Mon sevrage se passe à peu près bien mais il a un prix.
Bon courage à toi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 26 Juil - 13:20

Abdelll a écrit:
Moi par exemple quand l'occasion se présente je voyage même avec ma dérealisation.

bonjour

Ce qui n'est, sans doute, pas une bonne idée du tout, en ce qui concerne le sommeil.


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 26 Juil - 16:21

bonjour abbdel
il est bon de savoir se mettre en retrait et écouter son corps et ces émotions
il ne faut pas trop se pousser à faire des choses dont on n'est pas encore capable
il faut prendre le temps et se préserver
maintenant je sors avec plus de plaisir j'y suis allée doucement
par exemple là je suis en vacances dans un lieu que je connais je ne suis pas encore préte à faire des voyages à l'étranger surtout organisés avec visite ect je sais que j'en suis incapable je ne prend pas le risque je ne suis pas encore stable
par contre je peux sortir avec des amis , voire un spectacle aller au resto mais il me faut un replie au cas ou je ne peux rien programmer de trop établi
je suis allée faire un wd à l'étranger la première journée fut formidable j'étais bien par contre le lendemain ce fut plus compliqué pour moi le stress revené il etait temps de rentrer
en bref il faut se tester , s'adapter et surtout s'écouter on se connait mieux maintenant et ne pas culpabiliser
se féliciter lorsque tout se passe bien et etre indulgeant avec soi meme lorsque c'est plus compliqué
il ne faut pas avoir peur de l'après sevrage c'est simplement la continuité avec des bas c'est certain mais aussi des mieux des petites ouvertures qui avec le temps s'agrandissent et deviennent plus nombreuses
parfois tout se ferme et c'est la vague mais aprés il y a toujours du changement
alors la peur il faut la laisser de coté pour le moment et suivre son chemin
bise
ninon Smile
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Lun 22 Aoû - 12:05

Bonjour à tous,
Des nouvelles de mon post-sevrage: toujours de la fatigue importante (mais sevrage en cours) et douleurs musculaires légères sur les cuisses.
Le sommeil est correct la plupart du temps, mais la fatigue constante est indépendante du sommeil.
J'ai réussi à travailler une semaine à temps complet, ce qui est bon pour mon moral.
La fatigue est pire lorsque je ne bouge pas (en train de lire sur ma banquette) que lorsque je suis active. J'ai l'impression de me réveiller d'une anesthésie générale, ou de nager dans un bain de fuel (même si ne n'ai jamais testé en vrai Wink. Au réveil, je sens cette fatigue dans le haut de ma colonne vertébrale et de mon dos.
J'ai toujours des chutes de cheveux importantes, si je fais une natte elle est toute maigre...
Il y a eu des périodes où j'étais moins fatiguée, ce qui fait que j'ai infléchi un peu les diminutions de l'imovane: je ne baisse plus que de 2 % de la dose en cours.
C'est difficile, mais je sais que beaucoup de sevrages sont pires.
bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Mar 23 Aoû - 2:00

bravo brigitte Smile

Tu as, tout de même, l'avantage de dormir un peu, par rapport aux autres.
Même si c'est dur, comme pour nous tous.

bon courage


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com En ligne
Drogbatus

avatar

Messages : 1261
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 15 Sep - 15:38

Bonjour brt j'espère que ça va !
J'ai eu une fenêtre de 4 jours avec un sommeil un peu meilleur cela ne m'étais jamais arrivé ! !! (Réveils toutes les heures ou 2 heures) c'est déjà ça.
Hier ça été plus compliqué mais j'espère que ça reviendra vite.

Par contre la fatigue reste très présente malgré 4 nuits un peu mieux ... mon corps à du mal à récuperer
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Jeu 15 Sep - 19:21

Bravo, Drogbatus !
La fatigue est installée, pour moi aussi ! Je suis également réveillée plusieurs fois dans la nuit, c'est normal. J'ai aussi assez mal au dos.
Mais je continue mon sevrage...
Bonne continuation ry bon courage !
Bises
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Ven 4 Nov - 14:19

Bonjour à tous,

Voici mon témoignage pour l'anniversaire de mon sevrage d'antidépresseur: un an depuis que j'ai viré cette saleté d'un coup (je prenais 1/6 de cachet, je le rappelle), et qu'un ouragan m'a terrassée. Je me vois encore recroquevillée par terre dans ma chambre, en larmes, en train de téléphoner à mes enfants pour qu'ils me disent que ça allait passer, l'anxiété constante et exacerbée, les douleurs musculaires, les palpitations, la dépression, les vertiges, les frissons et la transpiration, les nausées et bien sûr l'insomnie. Ma chère médecin du sommeil a bien sûr nié catégoriquement la relation entre l'arrêt de Quitaxon et ce qui me terrassait 2 jours après. Elle voulait me filer au autre antidépresseur.

Tiens, au passage, je rappelle que j'ai viré aussi la machine contre les apnées, qu'on m'avait collée dans les pattes histoire d'aggraver un peu plus mon insomnie. Et je dors très bien, je ne ronfle plus du tout, c'était l'imovane qui me faisait ronfler. J'ai dû signer une décharge ! c'est le comble.

Petit à petit, c'est devenu moins violent, j'ai un peu remonté l'atarax et l'imovane, et dès que j'ai pu lire, j'ai écumé internet et trouvé ce forum.
Hélas, les personnes qui m'ont aidée et informée ne sont plus ici, mais à mon tour j'espère aider un peu les gens à comprendre ce qui leur arrive.

J'ai ensuite pu commencer mon sevrage complet, déjà l'atarax (assez rapidement, en fait, je n'ai souffert que d'anxiété après ce sevrage, pendant un ou deux mois). Et puis l'imovane, dont le sevrage est en cours (je suis à moins d'1/8 de cachet, c'est-à-dire 0,45 mg).

Pour l'instant, je ne peux pas trop distinguer ce qui reste comme symptômes du sevrage AD. Les douleurs à la surface des muscles des cuisses, peut-être, parce qu'elles sont apparues à ce moment-là, et reviennent à la moindre fatigue. Mais la fatigue était là avant, ainsi que l'anxiété, légère maintenant, mais qui revient en force à chaque émotion violente, triste ou gaie. Je ne peux pas passer un super journée sans la payer par une poussée d'anxiété et une nuit blanche. Ensuite je mets une bonne semaine à faire redescendre la pression (exercices de respiration, repos, relaxation). Pourtant je ne m'interdis pas les bons moments, faut pas déconner.
Ce que je m'interdis, c'est les soirées fun, soit chez moi, soit à l'extérieur, ça j'évite. Je passe des soirées régulières et je prends ma dose d'imovane (diluée dans du lait, sous forme de seringue que je garde au congel).

Voilà, j'ajoute que mes cheveux tombent toujours beaucoup et que j'ai une sale mine, même si on m'assure gentiment que ça ne se voit pas. Je suis fatiguée mais j'ai bon espoir de m'en sortir. Je n'ai pas encore dû ré-augmenter ni stopper les baisses jusqu'ici et je déteste tellement ces drogues que je m'estime à l'abri de ce genre de tentation. D'ailleurs je dors plutôt bien, souvent en plusieurs fois, et je me réveille tôt, mais ça va pour quelqu'un qui a longtemps connu des nuits de 2h.

Mes seuls conseils: informez-vous ! C'est quand on en sait long sur "son" produit qu'on peut lui faire la peau !
Evitez les médecins prescripteurs de ces drogues et les hôpitaux psy. Votre salut est en vous: relaxation, repos, régularité...

Rendez-vous soit dans un an, soit quand j'aurai arrêté totalement l'imovane. Je vais aller le plus loin possible dans la titration pour qu'il n'y ait pas de palier.
Bon courage à vous !
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Ven 4 Nov - 16:48

bonsoir brigitte Smile

Merci pour ton témoignage Very Happy
Je suis parfaitement d'accord sur le fait, qu'il faut s'informer au maximum et très très longuement sur ces drogues dangereuses et leurs sevrages Smile
Sur internet, surtout !
Pas chez les médecins, qu inous racontent n'importe quoi !

bonne soirée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com En ligne
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Ven 11 Nov - 3:07

bonsoir brigitte

voici quelques infos sur le quitaxon :

"Heureusement beaucoup de ces médicaments ne sont plus, ou très peu, prescrits, en particulier les antidépresseurs de 1ère génération, et sont remplacés par de nouvelles molécules qui n'ont pas d'effet anticholinergique. Mais ils l'ont été, et très largement. Et le Quitaxon (doxépine) est toujours prescrit pour traiter la dépression. Par ailleurs, les effets secondaires neurologiques peuvent n'apparaitre qu'à distance."

http://www.bioaddict.fr/article/sante-ces-medicaments-qui-peuvent-rendre-fou-a4849p1.html

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com En ligne
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Ven 11 Nov - 7:21

Bonjour,
Merci Michel. C'est la 1ère fois que je lis un article sur cette saleté de Quitaxon. Malgré la courte durée de prise et la faible dose, je ressens encore un an après l'arrêt le mal-être terrible et violent qu'il m'a causé: épuisement, douleurs musculaires, dépression, anxiété... j'en passe et des meilleures.
Ce n'est pas rassurant, tout ça. J'imagine que s'il est reconnu que ça cause de la démence irréversible à dose normale, ça peut aussi en causer à moindre dose.
Bon cette semaine pour moi c'est galère, 2 nuit d'enfer sur les 3 dernières mais on tient le coup.
J'espère que ça va pour au mieux pour toi. J'ai bien remarqué que tu n'en parlais jamais, je sais bien que ça ne sert à rien de s'étendre sur ses malheurs mais j'ose espérer que ça va quand même...
Bonne journée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Ven 11 Nov - 9:27

Non, je ne parle quasi jamais de moi (sauf dans ma présentation), car je pense que le syndrome prolongé de sevrage aux benzos et sans doute aux autres poisons qui m'ont été prescrit est beaucoup trop grave pour que j'en parle.
Cela pourrait effrayer les membres.

Pour ce qui est de l'article, c'est aussi le première fois que j'entends parler du quitaxon, mais ils disent au moins une bëtise, car les nouveaux antidépresseurs ont aussi des propriétés anticholinergiques :

https://medicamentpoison.wordpress.com/2011/04/21/armes-de-destruction-massive

Mais, tu as déjà du le voir en visitant mes blogs  Smile

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com En ligne
brt



Messages : 785
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   Ven 11 Nov - 10:21

Oui ça m'a semblé bizarre qu'ils disent ça. On n'en est pas au premier mensonge près.
En plus ça ne m'a pas été prescrit pour une dépression, mais "pour m'aider à sevrer l'imovane."

Michel, tu peux me mettre un lien vers ta présentation ? tu as posté tellement de choses que je ne trouve pas sur le forum. C'est vraiment gentil de ta part de mettre de côté ton propre vécu pour ne pas affoler les autres.

Rien à voir: Hier, Leonard Cohen est mort. Je suis très triste car ses textes et ses mélodies me touchent beaucoup depouis toujours.
https://www.youtube.com/watch?v=z7vbH3Yzz0Q
Souvent, l'atmosphère mélancolique, voire désespérée correspond à quelque chose en moi que je montre rarement, étant de nature calme et enjouée.
Voilà, je suis en deuil.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: brigitte post-sevrage antidépresseur   

Revenir en haut Aller en bas
 
brigitte post-sevrage antidépresseur
Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sevrage antidépresseurs : mode d'emploi
» Attention ! l'antidépresseur Valdoxan (agomélatine) est à éviter, estime Prescrire danger
» Combo 1_Duo ThymorégulateurS & Antidépresseur
» Antidépresseur et nausées
» Antidépresseur pour anxiété quand on a le SJSR ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: