Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage laroxyl en cours !!

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
brt



Messages : 771
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Lun 28 Nov - 7:38

Bon retour sur ce forum, ma copine, tout le monde aime avoir des nouvelles des personnes en sevrage et post-sevrées !
C'est très gentil de ta part !
bisous
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Lun 28 Nov - 9:22

Merci Brigitte !
Bonne journée


Dernière édition par nadege le Lun 18 Juin - 6:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
victoire wombali



Messages : 213
Date d'inscription : 22/04/2016
Age : 34
Localisation : toulouse

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Lun 28 Nov - 11:06

Bonjour Nadège

Ça va ? ?

Je me demandais toujours pourquoi t'as déserté le forum bleu celui là sur lequel t'étai modératrice en compagnie de corinne et Lorraine ? ?
Je sais que son administratrice ne répond jamais aux gens  raison pour laquelle  t'as peut être préféré partir a juste titre ou alors c'est pour une autre raison dit moi.

Eddylo en a fait les frais pour finalement récolter une réponse sanglante venant de cet administratrice qui se prend un peu pour une star je trouve ça pas cool.

Merci Nadège et bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Lun 28 Nov - 12:11

Bonjour Victoire

J'ai déserté le forum de Carole tout comme Corinne d'ailleurs car pour elle de conseiller était dangereux et que le site Aschton était suffisant pour qu'un membre puisse se sevrer.
Pourquoi avoir nommé des modératrices pour entendre ça ?? j'ai du mal à saisir.
De plus, elle faisait trop de psychologie sur les posts, c'est un truc qui est aussi pour ma part dangereux, un membre n'a pas besoin de lire un roman pour comprendre ce qui lui arrive, quant on sais que cela vient des molécules et du sevrage.
Les posts étaient en accès libre alors qu'un membre à le droit de préserver sa vie, son sevrage et son intimité.
Donc tu comprends pourquoi nous sommes parties.
Aujourd'hui elle est en association sur le forum de Thérèse, c'est son choix mais ce forum est pour ma part malsain est dangereux, donc là aussi je pige pas.
Carole c'est fait connaitre par rapport à ces vidéos de titration, pour moi ça s'arrête là, le reste elle n'y connais pas plus que nous.
Eddylo a simplement dit la vérité mais Thérèse et carole n'ont pas voulu l'entendre, c'est pour cette raison qu'il a été banni et pas qu'il est comme j'ai cru le lire, narcissique ou je ne sais quoi.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Lun 28 Nov - 14:04

bonjour Nadège
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Mar 29 Nov - 11:49

nadege a écrit:
Bonjour Victoire

J'ai déserté le forum de Carole tout comme Corinne d'ailleurs car pour elle de conseiller était dangereux et que le site Aschton était suffisant pour qu'un membre puisse se sevrer.
Pourquoi avoir nommé des modératrices pour entendre ça ?? j'ai du mal à saisir.
De plus, elle faisait trop de psychologie sur les posts, c'est un truc qui est aussi pour ma part dangereux, un membre n'a pas besoin de lire un roman pour comprendre ce qui lui arrive, quant on sais que cela vient des molécules et du sevrage.
Les posts étaient en accès libre alors qu'un membre à le droit de préserver sa vie, son sevrage et son intimité.
Donc tu comprends pourquoi nous sommes parties.
Aujourd'hui elle est en association sur le forum de Thérèse, c'est son choix mais ce forum est pour ma part malsain est dangereux, donc là aussi je pige pas.
Carole c'est fait connaitre par rapport à ces vidéos de titration, pour moi ça s'arrête là, le reste elle n'y connais pas plus que nous.
Eddylo a simplement dit la vérité mais Thérèse et carole n'ont pas voulu l'entendre, c'est pour cette raison qu'il a été banni et pas qu'il est comme j'ai cru le lire, narcissique ou je ne sais quoi.

Bonne journée

Bonjour nadege,

Carole est effectivement complétement à coté de la plaque, ils ont supprimé ma reponse à son message qui dit que les crises de rages et symptômes psychologiques etc disparaissent dés l'arret de la médication, alors que sur le forum 3 autres membres ont dit l'inverse et que 2 jours avant une femme venait de s'inscrire pour des crises de rage et de haine à 8 mois de post sevrage lol

De toute façon Carole est clairement à coté de la plaque, je l'ai tout de suite compris lorsqu'elle m'a expliqué avoir eu de la déréalisation pendant ses attaques de paniques a son voyage à 1 ans de post sevrage en Angleterre pour aller boire des bières dans un pub, pour dire " je croyais devenir folle avec la derealisation et skyzophrene pendant mes attaques de panique", Cocote excuse moi mais tu me dit que je fais la victime mais moi je suis bloqué en déréalisation depuis 3 ans non stop h24 sans aucune fenetre de normalité et tu pleures que tu croyais devenir folle pour 1h de derealisation pendant tes attaques de panique et tu crois avoir vécu un syndrome prolongé sevère.

C'est juste risible, à 1 ans de post sevrage je ne pouvais même pas marché 100 pas dans ma maison tellement j'avais des problèmes de cordination dans les jambes , elle prenait l'avion pour aller boire des bières en Angleterre à 1 ans.

Ca ne m'etonne pas que les forum se soient cindés entre michel colas Carole et therèse, elles sont complétement à coté de la plaque avec leur théorie psychologisante, Carole parle comme un médecin ou un psychologue avec ses théories à la noix sans se rendre compte que si c'etait une question de volonté les gens auraient disparu des forum depuis belle lurette

Surtout que sa théorie du syndrome post traumatique est complétement fausse, le syndrome post traumatique n'existe pas pour les sevrages de benzos, j'ai parlé à une centaine de personnes guérie et ils te disent tous la même chose, " une fois que les récepteurs sont revenues à la normal et que ton cerveau s'est équilibré tu n'as aucun syndrome post traumatique tellement la vie te parait belle et que tu es content de vivre et que tu veux vite ratraper le temps passer et que tu oublies mêmes tout ce que tu as perdu "

Son problème a Carole c'est qu'elle a commencer à prendre ces médoc très jeune, pour des troubles psychologiques à la base, et qu'elle se rend pas compte que pour une autre partie de gens ils n'ont pas eu de prescription de ces medoc pour des troubles psychologiques mais complétement bénin genre moi mal de dos, ou dautre insomnie, ou pour des conneries d'operation d'epaule comme saber

Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Mar 29 Nov - 11:54

surtout que sa théorie que les medoc cache les émotions etc est complétement débile aussi car chez certaines personnes dont moi, prescris pour un simple mal de dos ils ont au contraite déclenché de l'agoraphobie et des attaques de paniques et depression que je n'avais jamais eu de ma vie

Tout comme l'explique aussi ces gens dans la video que j'ai traduite si tu veux la faire tournée :
https://www.youtube.com/watch?v=67FmF7B-7mQ
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Mar 29 Nov - 12:18

Citation :
Eddylo en a fait les frais pour finalement récolter une réponse sanglante venant de cet administratrice qui se prend un peu pour une star je trouve ça pas cool.

scratch Laughing Laughing non c'est moi le narcissique Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Mar 29 Nov - 13:32

Bonjour Jérôme

Je te rejoins dans tes propos. Les symptômes qu'ils soient physique ou psychologique sont là après le sevrage, cela ne disparait pas comme ça, tu en est la preuve.
Tu peux très bien faire une crise sans être sous psychotropes, le post sevrage est très dure pour certains et les molécules ne sont pas totalement évacuées, du moins d'après tout ce que j'ai pu lire, il faut des années pour être au top à 100% et encore je me pose des questions là dessus.

Ce que je ne comprend pas vis à vis de Carole sans lui lancé la pierre bien-sûr, c'est pourquoi refaire surface au bout de 8 ans pour ouvrir un forum tout ça pour faire de la psychologie sans vraiment aider les membres et dire que c'est dangereux de conseiller. Il y a certaines choses que je ne piges pas ou alors c'est une histoire de business tout simplement.

Concernant Thérèse ce que je lui reproche c'est qu'elle bourre les membres de compléments alimentaires pour les aider (sois disant) dans leurs sevrage alors que cela les rends encore plus malade.
De plus ces compléments arrivent tout droit des états unis, il me semble que sur notre territoire cela est interdit.

Moi le rivotril à la base ma été prescrit pour des douleurs au cervicale et aujourd'hui j'ai l'impression d'avoir 90 ans car j'ai mal partout.
Cette molécule ma à quelque part détruite vu que je souffre tous les jours de douleurs au dos, hanche, bras, cervicale pire qu'avant. Donc oui les molécules nous détruisent et nous as créés des symptômes que nous n'avions pas avant.

Ta vidéo est géniale, je viens de la regarder et encore merci de l'avoir traduite.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Mar 29 Nov - 14:01

Citation :
Tu peux très bien faire une crise sans être sous psychotropes, le post sevrage est très dure pour certains et les molécules ne sont pas totalement évacuées, du moins d'après tout ce que j'ai pu lire, il faut des années pour être au top à 100% et encore je me pose des questions là dessus

Je me pose aussi cette question de plus en plus en rejoignant les théories de colas auquelle je m'identifie plus que celle de Carole et son monde féérique ou il suffit de se mettre du harry potter dans les oreilles pour que le systeme nerveux se calme.

Encore plus en voyant le cas de corinne à 10 ans, qui me paraissait bizard, tout comme celui de colas, on se dit forcement ces gens ont autre choses etc et plus le temps passe plus on se rend compte que nos symptomes ne partent pas et qu'on suit leur chemin.

Je viens encore de tomber sur un gars sur benzobuddies, un ancien prof etc vie normale, 1.5mg de xanax pendant 6 mois, sevrage de 20 mois et toujours complétement flingué 6 ans aprés et qui décris des symptomes plutot similaires aux miens et colas que ceux de Carole et son syndrome depressif et post traumatique ou il suffit de penser positif pour retrouver une vie normale.


Citation :
Concernant Thérèse ce que je lui reproche c'est qu'elle bourre les membres de compléments alimentaires pour les aider (sois disant) dans leurs sevrage alors que cela les rends encore plus malade.
De plus ces compléments arrivent tout droit des états unis, il me semble que sur notre territoire cela est interdit.

Concernant thèrese sa changera jamais non plus, il suffit qu'une personen avec un syndrome doux dise qu'il a eu une amélioration avec tel ou tel truc pour que sa devienne toute dsuite la panacé a prescrire a tout le monde, ta beau avoir 4-5 qui vont dire mais sa me fait rien, ben sa continue lol . Je ne denigre pas le travail d'aide de thérèse car si j'etais a sa place et guérie ya longtemps que j'aurais pensé à ma geule et refait ma vie en laissant tout sa derrière moi, le problème c'est que ces suppléments ne servent à rien, sont néfastes les 3/4 du temps, et marche sur un mais pas sur l'autre

Citation :
Moi le rivotril à la base ma été prescrit pour des douleurs au cervicale et aujourd'hui j'ai l'impression d'avoir 90 ans car j'ai mal partout.
Cette molécule ma à quelque part détruite vu que je souffre tous les jours de douleurs au dos, hanche, bras, cervicale pire qu'avant. Donc oui les molécules nous détruisent et nous as créés des symptômes que nous n'avions pas avant.

Tu t'en sors "plutot bien" entre guillement je précise évidement, car ce sont des douleurs mais je suppose que sa reste viable quand même, car d'autres ce retrouve avec des symptomes psy, sensorielles, de cordinations, de concentration etc completement iréel et sa part pu.

J'avais posé la question a Carole de savoir comment elle aurait fait si son incapacité à lire n'etait jamais revenu si resté positif aurait servi a quelque chose, elle m'a jamais repondu.

Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Mar 29 Nov - 14:53

J'en vois qui ont des retours 4 ans après. Si ces personnes ont le malheur de prendre ne serait qu'un anti-douleur, les symptômes reviennent et dure quelques jours, peut être 1 semaine, c'est incroyable.
Maintenant à cause de ces molécules ça va être dure de se soigner. Demain tu chopes une infection, tu fais comment ?? l'anti-biotique, personne ne le supporte, la dernière fois que j'en ai pris un j'ai été malade pendant 1 semaine si ce n'est plus, ça fait peur quand même.

Les compléments, vitamines ou autres, quand tu es encore sous molécules je ne suis pas sure que la personne le ressente vraiment que cela lui fait du bien mais quand t'es à nu, que ta plus rien, là le moindre truc te draine et c'est là que les choses se complique.

Thérèse ce que je lui reproche c'est ces paliers courts quand tu sais qu'une demi-vie longue se potentialise 8 jours, le yoyo le plus souvent en faisant remonter la dose, la reprise au bout de 2 ans de post sevrage, ces compléments qui mettent ces gens à mal et qui me font de la peine car tu ne peux pas intervenir grrrrrrrrr !!

Comme tu dis je m'en sors plutôt pas mal mais physiquement parfois c'est dure mais je tiens.
En toute honnêteté je préfère avoir des symptômes physique que psychologique, c'est quand même moins dure je pense.
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Mar 29 Nov - 15:10

Citation :
En toute honnêteté je préfère avoir des symptômes physique que psychologique, c'est quand même moins dure je pense.

Si je n'avais que des douleurs comme tu décris et j'en ais, douleurs au dos, cervicales j'ai souvent des sortes de torticolis, des problèmes au jambes etc lorsque j'essaie de courir je ne sens plus mes jambes comme si mes muscles etaient tellement faible qu'ils ne supportaient plus l'impact du haut de mon corps qui tient sur mes jambes lorsque j'essaie de courir, douleurs aux doight etc franchement si je n'avais plus que sa comme symptomes je pourraient vivre avec

mais vivre dans la terreur, lorsque tu mate un film avec un peu de suspens ou un truc dhorreur et que tu es en terreur devant comme si tu le ressentais et le vivait, lorsque tu as des paniques de taré qui ne s'arrete pas cette depression venue de l'espace etc et le pire cette déréalization qui te donne envie de te suicider chaque jour tellement tu as l'impression de vivre dans un monde paralelle et iréelle

Je pense oui que les symptomes physiques sont moins durs, aprés c'est à nuancer car parfois ces symptomes peuvent être tout aussi handicapant et t'isoler complétement du monde



Citation :
J'en vois qui ont des retours 4 ans après. Si ces personnes ont le malheur de prendre ne serait qu'un anti-douleur, les symptômes reviennent et dure quelques jours, peut être 1 semaine, c'est incroyable.

Je parlais avec une femme 100% guérie depuis 8 ans, elle a repris 3 fois des antibiotiques sur de courtes periodes et pas des fluoroquinolones

1ère fois petit retour de quelques jours, 2ème fois retour des symptomes pendant 2 semaines, 3ème fois retour complet de tout les symptomes et ils n'etaient toujours pas partis la dernière fois que je lui ais parlé 22 mois aprés, 22 mois complétement allité a nouveau aprés avoir été guéri a 100% pendant 8 ans

C'est complétement iréel, je pense qu'on a foutu dans nos bouches un truc qui a modifié nos vies a tout jamais et que les histoires que l'on entend dire il faut tel ou tel année pour revenir a 100% comme on l'entend mjp faire ces déclarations à dire "ceci ce normaise aprés tel mois puis ensuite tout ceci a tel année etc". Ils se fourent tous le doigt dans l'oeil. Ca arrive néanmoins pour une grande partie des gens, mais un pourcentage de gens restent flingué

Citation :
Thérèse ce que je lui reproche c'est ces paliers courts quand tu sais qu'une demi-vie longue se potentialise 8 jours, le yoyo le plus souvent en faisant remonter la dose, la reprise au bout de 2 ans de post sevrage, ces compléments qui mettent ces gens à mal et qui me font de la peine car tu ne peux pas intervenir grrrrrrrrr !!

C'est encore une fois l'effet de mode dont je parlais, sa a marché pour mjp qui croyait avoir découvert la méthode ultime pour se seuvrer vu que sa a marché comme sa pour lui et depuis c'est proposé à tout le monde

Lorsque je me suis inscris en 2014 labas la grande mode c'etait de se seuvrer avec l'aide des huiles essentielles parce que Menthe01 s'etait seuvrer avec succés en se badigoennant d'huile de citron de potiron et j'en passe. En plein arret brutal on me conseillait de me badigeonner d'huile de merde dont l'odeur etait tellement forte que mon système nerveux ne la supportait même pas.  

Y'a vraiment 2 mondes dinsctincs de victime entre les syndrome prolongé sevère et les syndrome de personnes qui disparaissent des forums en quelques mois car leur symptomes ne les handicapent plus
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Mar 29 Nov - 15:20

J'ajoute aussi que la théorie du sa "draine" est complétement infondé, Ashton a dit qu'il etait purement impossible qu'il reste des traces du médicament dans le corps des années après

Si tu as une réaction en prenant tel ou tel truc de detox ou de plantes etc c'est juste parce que nos système nerveux sont tellement flingué que le système éliminatif fonctionne mal et sa fou la merde

Une autre de mes conaissances sur benzobuddies a pris une tysane a la chamomille a 30 mois de post sevrage et a failli se jeter par la fenêtre, pas parce que sa drainais mais parce que la chamolille touche les récepteurs gaba qui sont toujours flingué
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Mar 29 Nov - 16:18

C'est d'ailleurs pour cette raison que je ne peux plus boire une tisane.
C'est ça qui m'avait mis à mal au mois d'août et pas le sevrage en lui même.
Depuis que je n'en bois plus mon sevrage se passe bien, j'ai quelques symptômes mais cela ne m'empêche pas d'avancer.
Dernièrement le fait de démonter une armoire, de porter des planches ma réveillé des nerfs et je suis resté immobilisé pendant plusieurs jours et pourtant les planches n'étaient pas lourde mais cela a suffit pour réveiller des douleurs que j'avais oublié depuis plusieurs mois. J'ai été obliger d'aller voir une rebouteux pour me remettre tout ça en place, j'ai du mieux mais je reste tout de même fragilisé de ce coté là et je pense que c'est mon point faible.
Je crois et j'en suis sure, même en menant un sevrage lent on va mettre des années à s'en remettre, ce sera moins dure que celui qui aura mené un sevrage brutal mais les dégâts sont là, faut pas se leurrer, on va rester fragilisés pendant longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
benzohell



Messages : 601
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Mar 29 Nov - 16:29

Citation :
Dernièrement le fait de démonter une armoire, de porter des planches ma réveillé des nerfs

Si sa peu te consoler au moins tu as pu demonter l'armoire lol, la dernière fois que j'ai voulu monter un meuble j'etais un vrai légume devant la notice de montage, je ne comprenais rien comme si mon cerveau ne procédais plus a l'information ni a la logique, sa a fini en panique tellement j'etais flippé de voir que je ne comprenais plus rien à une simple notice d'explication pour monter un meuble.

Tes dégats ne semblent que musculaire ou nerveux, tu t'en sortiras beaucoup plus vite que nous et c'est surtout beaucoup plus viable

Etant un ancien footeux et bosseur de boulot toujour physiques et contraignant j'ai vécu toute ma vie avec des douleurs dans le corps, sa m'a jamais empeché de faire la fete et croqué la vie a pleine dent avant cette merde
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Mar 29 Nov - 16:39

Faut dire que l'armoire avec moi a été vite démonté vu quelle partais à la déchetterie Very Happy mais monter un meuble et lire un plan je te rassure je n'y arrive pas non plus, du moins j'ai jamais vraiment cherché à comprendre vu que c'est mon homme qui s'en occupe.
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1239
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Dim 4 Déc - 14:38

Bonjour nadège, ton sevrage laroxyl se déroule bien ?
Te connaissant tu dois le manger tout cru lol
je te souhaite bon courrage !
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Dim 4 Déc - 17:01

Merci Louis  Very Happy

Oui le sevrage se passe bien.. mis à part qu'hier soir j'ai mangé une raclette on a remis ça à midi, j'ai passé ma journée au toilette Crying or Very sad j'en ai un peu trop mangé je pense, là je suis "flagada".

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1239
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Dim 4 Déc - 20:25

merci nadègue toi aussi, j'spère pouvoir dormir 1h30 et me rendormir un peu 1h ou2 ce sera déjà trés bien
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1239
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Lun 5 Déc - 9:39

Bonjour nadts je penses que qq15a parlé sur mon fil chez Thérèse que j'ai demandé à verrouiller ils ont cru que c'était toi à mon avis avec propos limites. C'est juste pour information pas pour créel un buz.bises

Sinon pour moi toujours aussi difficile je dors genre 1h 1h30 me repose en journée sans dormir je me demande comment je tiens debout. Bisous et merci pour ton aide et soutien que tu m'apporte j'essaie désormais de m'investir un peu plus sur ce forum en encourageant les autres de renvoyer l'appareil c'est pas évident car mon état est critique mais bon jeessaie de changer mon comportement
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Lun 5 Déc - 9:54

Bonjour Louis

Je suis au courante de ce qui sais passé sur ton post, j'ai envoyé un email à Thérèse mais comme d'habitude elle me tient responsable et ne cherche pas à comprendre.
C'est pas grave, de mon côté je n'ai rien à me reprocher et son forum ne m'intéresse pas.

Il te faudra envisager de baisser le baclofene mais pas tout de suite, reste en stabilisation pour le moment ne touche à rien.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Drogbatus

avatar

Messages : 1239
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Mar 6 Déc - 8:14

Bonjour nadts je dors toujours 1h30 je ne vois aucune amélioration j'ai même de l'anxité qui s'agrandit avec la fatigue Je ne suis bien évidement pasé à 'acte mais vue que ca fait pas beaucoup de temps que je prend plus le théraène je me demande si je ne devrais pas le reprendre et me sevrer vraiment bien parceque honnêtement je ne tien plus ,e sius à 10 mois ou je dors plus. lorsque j'ai repris le bzd et que je dimlinué doucement le théralène ca allait je n'avais pas de conséquences.
Je commence vraiment à flipper à resté coincé comme cela et en plus avec cette dose donc je peux pas guérir ... tant que j'ai ces molécules je ne vvais plus tenir longtemps je le sens c'est en moi c'est cela qui m'avait fait reprendre le bzd sous lespromessses de thérèse d'amélioration. Sauf que la j'ai plus de carte dans ma manche ...

je ne sais pas même pas si dans 2 mois ca ira mieux si c'est du aux bzd;

oUI y'a le baclo mais avec le théralène je dormais 2h et par tranche de 2h avec l'accu. La c'est 1h30 alors que j'ai encore moins de baclo donc ca vient d'ailleurs (ou en +) et moins que quand j'aaisque le théralène.

Je suis entrain de lâcher, y'a rien qui dit que ca v amarché et peut-être que le bzd me bloque aussi.

JE flippe grave

encore une fois j'ai rien touché

Ce qui psychologiquement m'aide c'est l'histoire de brt qui fait 2 ans a dormir 2h avant de sevrer. Sin après dans 2 mois je peux sevrer le bzd comme tout le,monde alors ca aurait valu le coup. Et se qui me mine c'est lhistoire de jérôme, car si ca reviet pas je devrait passer à son histoire sauf quen j'ai dékà une année d'insomnie d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
nadege

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Jeu 15 Déc - 8:36

Bonjour à tous

J'aimerais savoir si avec un AD pris à petite dose une tolérance peut s'installer sur la fin du sevrage??
Depuis peu mes symptômes se manifestent le 14éme jours, maux de ventre tremblement intérieur et douleurs.
Cela me rappelle le sevrage du rivotril quand je suis arrivé sur la fin j'avais les mêmes symptômes. J'ai été obligé à ce moment là de diminuer mes paliers et augmenter mon pourcentage de diminution, c'est ce qui ma permit de pouvoir avancer et faire le grand saut.
Mabea (marie) si tu passes par là j'aimerais avoir un retour sur ton post sevrage et me dire comment tu vas depuis l'arrêt.

Bonne journée à tous
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 68
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Jeu 15 Déc - 12:06

bonjour Nadège,

mon opinion qui remet en question la tolérance telle que vous la voyez, et que j'ai déjà donnée:

exemple de tolérance: au bout de 5 ans, 10 ans, un jour on se rend compte que le soulagement moyen n'existe plus, on a que les effets secondaires néfastes comme des mini vertiges par ex
la tolérance arrive au bout de quelques années souvent, le médecin double la dose ou switch vers une autre molécule car celle -là ne marche plus, on a plus que les inconvénients, les bénéfices ont disparus


dans un sevrage, quand on le commence (à moins de le commencer en tolérance, ce qui est rare mais possible), on est au départ soulagé par le médicament, donc pas en tolérance, quand on diminue, ou allonge des paliers, il y a moins de produit dans le sang, on est en manque, donc souffrances, ce n'est pas de la tolérance , c'est qu'il n'y a plus assez de produit volontairement, dire que l'on est en tolérance n'est pas approprié, parce que si on redonne la dose, tout est bien, le médicament soulage à nouveau

les paliers, on peut les faire standards, ou très longs, on aura des différences de souffrances puisque l'organisme s'adapte sur un temps plus long, mais il n'y a aucun risque, j'ai connu des personnes qui ont fait des paliers ultra long et des mini-doses et rien ne c'est passé, que les jours ne se ressemblent pas et que certains paraissent plus durs sont simplement des symptômes de sevrage


ce qui t'arrive est tout simplement le cumul de tout ce que tu as fait jusqu'à aujourd'hui comme modifications dans les doses, les arrêts et ton cerveau qui a fait et fait ce qu'il a à faire, un sevrage est souvent éprouvant, ce n'est pas parce que tu le fais dans les règles "standards" que tu ne vas pas souffrir, certains souffrent d'ailleurs très fort bien qu'ayant suivi les protocoles moyens de 10 %, Ashton dit que certains chez elle ont dû faire des % inférieurs à 10% et n'y sont pas arrivé

les paliers et les % ne sont qu'une base de travail

d'autre part il y a une constatation pour ceux qui consommaient deux molécules, le 1er sevrage se passe assez bien(couvert par l'autre molécule), et le 2e sevrage est hard car couvert par personne(le médecin sait cela, et souvent introduit une nouvelle molécule qui va aider à sevrer cette 2e, mais on se retrouve avec une 3e ensuite)
Revenir en haut Aller en bas
brt



Messages : 771
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 53
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   Jeu 15 Déc - 12:23

Bonjour Nad,
moi aussi je souffre beaucoup en ce moment.
Et moi aussi j'aimerais des nouvelles de Marie/Mabea, des bonnes si possible ! J'ai besoin de me remonter le moral.
Je connais qq'un qui a eu un autre AD pour l'aider à se sevrer du Seroplex (juste en fin de sevrage), ça s'est relativement bien passé. Mais je ne tenterais pas pour moi !
Bon courage et bisous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage laroxyl en cours !!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage laroxyl en cours !!
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sevrage Laroxyl / Insomnie psychophysiologique
» A 4 mois, en cours de sevrage, bb ne fait plus ses nuits!!
» Dernière ligne droite avant sevrage définitif LAROXYL : dur
» Tranquilisants,le bon sevrage ? sevrage hypnotiques
» laroxyl c'est quoi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: