Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage Cymbalta

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MacBail



Messages : 32
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 67

MessageSujet: Sevrage Cymbalta   Dim 8 Nov - 21:07

Bonjour,
J'en suis à 10mg depuis 10 jours, diminution lente et progressive, et j'ai besoin de vos avis.
Je prends les microbilles le matin avec ma tartine et mon café.
Dans les minutes qui suivent je ressens toutes sortes de symptômes (piques dans le thorax, sensations électriques, ébriété, vertiges, et autres...). Ces sensations s'estompent au fil des heures pour se transformer en une douleur derrière le sternum et jusque dans le dos. Je ne sais plus comment me mettre pour faire passer la gêne.
La nuit se passe bien, je fais des rêves normalement et je me réveille en bonne forme.. jusqu'à la prise de ma gélule !!!
Ne serait-il pas mieux d'arrêter complètement, car je vais bien le matin ?
NB : je suis sevré du diazepam (valium) depuis qq temps (sans rapport je pense)

Marcel
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Jeu 12 Nov - 6:21

bonsoir

Tu as commencé ton sevrage a quelle dose ?
Tu avais ces symptomes avant, pendant le sevrage ?

bonne journée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
MacBail



Messages : 32
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 67

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Jeu 12 Nov - 9:29

Bonjour Michel,
J'ai commencé mon sevrage AD le 1 octobre, j'étais à 60mg depuis début juin.
Je viens de passer à 7mg depuis 2 jours, puis ce sera 5,3,2,1,0 ou plus vite si possible.
Pour le Diazepam, j'ai dû prendre 0,5mg tous les 4 jours avant de pouvoir stopper.
La fin est proche mais bon sang que c'est dur, surtout l'arrêt complet!
Les symptômes sont les mêmes tout le temps, avec des degrés de sensations qui s'estompent. Ils sont différents d'avant parce que je m'habitue, et aussi parce que je me suis parallèlement engagé dans une thérapie TCC qui m'aide énormément et me transforme; ainsi que la relaxation et les nombreuses lectures qui s'y rapportent. On a aussi tendance à oublier les souffrances vécues dès qu'on va mieux; c'est humain et c'est aussi ça "décrocher" !
Fort de mes succès, j'ai aussi arrêté Pantomed 40mg que prenais soi-disant pour des RGO; Simvastatine 20mg alors que je n'ai jamais eu d'accident cardiaque.
Je ne bois pas, ne fume pas, je fais 1m70 et 70kg et je fais du sport.
Je pense que mon corps va finir par se guérir tout seul, en tout cas j'y crois très fort.
J'espère que mon témoignage pourra en aider qqs un; ensemble nous vaincrons.

Marcel


Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Jeu 12 Nov - 10:12

Je pense que tu vas beaucoup trop vite :

http://sevragead.sosblog.fr

Mais bon...c'est toi qui te sent.
Mais d'un autre coté, c'est curieux que tu ais ces symptomes négatifs au moment de la prise.


Je rappelle pour tous, qu'il ne faut jamais effectuer un sevrage avec des prises un jour sur 2,3,4.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Jeu 12 Nov - 10:24

Pour ce qui est du pantomed :

http://www.i-professionnel.com/sante/medicament-pantomed-40-mg-comprime-gastro-resistant-8664.html

Je ne connais pas du tout.

Par contre, pour la statine, il semble évident que tu ais parfaitement raison.
As tu vu les derniers reportages télé sur le sujet ?

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=j7eKNhvbpVU
https://www.youtube.com/watch?v=2pPCt0XqZLs


Si tu es d'accord, je te suggère de signer la pétition en cours :
http://benzo.forumactif.org/t2095-petition-contre-le-scandale-des-anti-cholesterol

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Jeu 12 Nov - 23:24

Bonsoir,

En fait, tu as été extrêmement vite : passer de 60 mg à 7 mg en 2 mois si j'ai bien compris ?
C'est beaucoup trop rapide, c'est pour ça que tu as des symptômes importants.
Quand on est allé trop vite, on ressent des symptômes juste après la prise, à cause du manque !
Je sais que c'est paradoxal mais c'est ainsi.
J'ai connu ça pendant plusieurs semaines lors d'une baisse rapide en hopital.

Il va falloir faire une pause et ralentir.
Enfin, c'est mon avis

bonne nuit
Marie
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Ven 13 Nov - 4:17

Mabea a écrit:

Quand on est allé trop vite, on ressent des symptômes juste après la prise, à cause du manque !
Je sais que c'est paradoxal mais c'est ainsi.
J'ai connu ça pendant plusieurs semaines lors d'une baisse rapide en hopital.


bonsoir marie

Merci, je ne savais pas

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Ven 13 Nov - 7:29

De rien Michel !! Smile
Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
MacBail



Messages : 32
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 67

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Ven 13 Nov - 8:38

Ok Marie,

Je vais donc temporiser à 7 mg pdt 2-3 semaines puis je reprendrai les diminutions.

Entre les sensations désagréables, je vis de courts instants de vraie réalité. C'est bon signe ?
Ce sont des moments magiques ou je ne me sens plus sous dépendance, comme une renaissance.

Le pire c'est la sensation électrique, comme sous une ligne HT; et aussi des "Dzing...Dzing" comme un câble coupé qui balance.

Marcel
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Ven 13 Nov - 18:09

Je sais que ça n'est pas rigolo, mais tes formules me font rire !! Very Happy
Mais tu décris bien le truc avec tes onomatopées !!
Oui, prends le temps maintenant, et ralentis!
Bonne soirée
Marie
Revenir en haut Aller en bas
MacBail



Messages : 32
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 67

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Lun 16 Nov - 11:34

Bonjour, et merci pour vos conseils Neutral
Il semblerait que mes ennuis viennent d'un sevrage incomplet du Diazepam.
En effet, à la fin de mon sevrage, j'étais stabilisé à 0.5mg depuis 15 jours et j'ai ensuite arrêté définitivement; croyant être "enfin" débarrassé du produit. Pas de bol, j'ai encore des symptômes de manque dus à cette molécule. Je reprends donc à la dose de 0.5mg jusqu'à la fin de mon sevrage Cymbalta, puis je finirai le Diazepam après... mais c'est difficile de faire des doses plus petites que 0,5mg... j'ai parfois réussi des 0.25mg mais beaucoup de déchets.
Est-ce que ce programme vous parait cohérent ?

Marcel
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Lun 16 Nov - 18:53

Bonsoir Marcel,

Tu utilises la titration pour diminuer ta dose ? pour que ce soit précis ?
Revenir en haut Aller en bas
MacBail



Messages : 32
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 67

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Lun 16 Nov - 20:07

Non Marie,
Pour le Cymbalta c'est bien facile Smile je compte les micro-granules, c'est très précis.
Pour le Diazepam, j'utilise les comprimés à 2mg coupés en deux, puis encore en deux pour 0,5mg. Jusque là c'est assez précis, puis encore en deux pour du 0,25mg, mais parfois ça rate(d'où les déchets)

Marcel
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Lun 16 Nov - 22:59

Alors, sincèrement, la dose de 0,5 mg de diazepam correspond à peu près à celle à laquelle on peut s'arrêter lors d'un sevrage et tu ne devrais pas reprendre ça !
A mon avis ça ne rétablira et n'arrangera rien.
Si tu reprends et arrêtes sans cesse, le cerveau n'aime pas et il met longtemps à se remettre.

Marie
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6991
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Mar 17 Nov - 5:00

bonsoir marcel

Surtout pas deux sevrages en même temps !
Il faut d'autre part observer un certain temps entre deux sevrages.

bonne journée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
MacBail



Messages : 32
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 67

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Mar 17 Nov - 9:06

Bonjour Michel, bonjour Marie,
J'entends bien vos réponses et j'en prends bonne note.
Comme j'ai lu sur le forum et dans certains articles, il faut retrouver la dernière dose de confort; ensuite stabiliser puis reprendre le sevrage plus lentement. C'est ce que je m'applique à faire.
Ce serait dommage de gommer tous ces acquits, même si j'ai commis des erreurs - on apprend de ses erreurs - et c'est pour ça que je suis là... pour profiter de l'expérience des "sevrés".
J'ai un bon moral malgré tout mais j'ai besoin de résultats Wink pour y croire !

Marcel

Revenir en haut Aller en bas
MacBail



Messages : 32
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 67

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Lun 23 Nov - 16:58

Bonsoir,
Je reviens vers vous, pour partager mon chemin de croix.
Ca fait 2 semaines que je suis à 7 mg de Cymbalta le matin, et j'ai repris 0,5mg de Diazepam le soir. Je vais encore poursuivre 1 semaine sans rien changer, pour voir si ça se stabilise. Je ressens encore les symptômes mais certains se sont atténués.
Je n'arrive pas à déterminer s'ils proviennent d'un manque de Cymbalta ou de Diazepam !
Est-ce qu'il y a moyen de le savoir ?
C'est ça le plus gênant dans le sevrage, on nage dans le vide... c'est frustrant de faire qq chose sans savoir si on va dans le bon sens... et puis les avis sont tellement partagés qu'on perd les pédales.
Merci de me lire, je me sens moins seul!

Marcel

Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Lun 23 Nov - 17:54

Marcel,

Je t'avais dit ce que j'en pensais.
Je ne change pas d'avis, pour moi, cette dose de 0,5 mg de diazepam ne devait pas être reprise puisqu'elle correspond à la dose à laquelle on arrête lorsqu'on fait un sevrage.
Si tu n'ôtes pas ça, tu ne peux pas commencer l'autre.
Bien sûr que tu vas peut-être avoir quelques symptômes, et mal dormir, mais c'est un choix.
Tu ne pourras pas l'éviter.
Le sommeil est de toute façon perturbé pendant un sevrage et il faut l'accepter.
Si tu me disais que tu prends 5mg de diazepam, évidemment, je ne te dirais pas de le stopper.
Mais cette dose il faut l'arrêter.

Pour toi, c'est par ça clairement qu'il fallait commencer. Là tu as repris ça, et il va falloir de nouveau attendre plusieurs semaines au moment où tu l'arrêteras avant de commencer l'autre sevrage. C'est dommage.

Si tu veux des compléments d'explications, n'hésite pas.

Marie
Revenir en haut Aller en bas
MacBail



Messages : 32
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 67

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Lun 23 Nov - 20:17

Merci Marie,
Je voudrais bien aller dans ton sens, j'y crois! Mais j'ai déjà essayé l'arrêt du Diazepam après plusieurs semaines à 0,5mg et ça n'a pas marché.
C'est pour cela que j'essaie d'arrêter d'abord le Cymbalta; l'effet anxiogène est différent de celui du diazepam.
Il est recommandé de ne sevrer qu'un produit à la fois, sans préciser AD ou Benzo en premier. C'est ce que je m'efforce de faire!


Marcel
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Lun 23 Nov - 23:54

Dans ton cas, cette dose de diazepam est tellement petite, que c'est vraiment dommage de la garder, même si je sais que l'arrêt va provoquer qq symptômes.
Parce que pour ça, tu n'as même pas de sevrage à faire, je te l'ai dit, on s'arrête souvent à partir de 0,7 mg de valium .
Donc, même si ça t'occasionne des symptômes, il faut commencer par ça pour que tu sois tranquille de ce côté.
Je connais tous les effets différents d'un somnifère, d'un anxio, et d'un antidepresseur pour avoir eu les 3 et plusieurs sortes.
L'arrêt de n'importe lequel provoque de toutes façons des symptômes.
Mais cette dose va te gêner ensuite puisque le fait d'en prendre même un peu te provoque l'accoutumance et ton corps au final est en manque constamment.
Le diazepam représente un faux "pansement". C'est parce que psychologiquement tu as peur de le supprimer, et tu crois encore à un possible mieux avec ça. En réalité c'est complètement faux mais encore faut-il que tu en sois convaincu, toi !!!
Je ne sais pas si tu as bien compris mes propos.

Regarde encore des vidéos de Carole, et tu comprendras que n'importe quelle molécule qu'on ajoute ne nous aide que très peu de temps pour ensuite avoir d'énormes efforts à faire pour le sevrage.

Bien sûr, la décision t'appartient. Bon courage.

Marie

Revenir en haut Aller en bas
MacBail



Messages : 32
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 67

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Jeu 17 Déc - 9:42

Bonjour,
Je poste à nouveau parce que rien ne va plus...
J'ai revu presque toutes les vidéos de Carole (elle a fait un travail remarquable) mais j'ai du mal à appliquer à mon cas.
Je résume : du 10/11 au 27/11, 18 jours à 7mg Cymbalta
                 du 28/11 au 12/12, 15 jours à 6mg Cymbalta
depuis 13/12, 5,4mg et douleurs abdominales et dorsales, ainsi que nausées; retour à 7mg (zone de "confort")
du 13/11 au 6/12, 25 jours à 0,5 mg diazépam, puis depuis 7/12, 0,25mg.
Qu'est-ce qui cloche?
Je sais que j'ai été trop vite un moment, mais maintenant il faut que je retrouve qq chose de stable.

Marcel
Revenir en haut Aller en bas
Nicole

avatar

Messages : 2377
Date d'inscription : 25/12/2009
Localisation : Alpes-maritimes

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Jeu 17 Déc - 12:36

Bonjour Marcel

Je me permets de te répondre, car si j'ai bien compris, tu fais deux sevrages en même temps, et peut-être tes diminutions sont trop importantes.

Bonne journée

Nicole
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Jeu 17 Déc - 23:18

Bonsoir,
De 7 mg, tu aurais dû passer à 6,3 mg, pendant 2 semaines, puis à 5,7 mg 2 semaines, ensuite 5,2 - 4,7 ...
ET sans l'autre molécule, je te l'ai déjà dit.
Si tu prends, ôtes, reprends, ... le cerveau ne sait plus où il en est.
Et il faut savoir que pendant un sevrage, on a des symptômes, (en ce moment j'en ai mais je continue et je ne change pas ma façon de réduire).
Je ne sais pas quoi te dire parce que tu ne suis pas ce qu'on te propose. Il faut que tu saches ce que tu veux vraiment faire.

POur le diazepam, tu es sûr que c'est bien 0,25 mg que tu prends ?
Comment tu fais pour prendre une si petite dose ? comment ça se présente ? Je ne comprends pas bien comment tu peux prendre 0,25mg.
En attendant, une bonne soirée
Marie
Revenir en haut Aller en bas
MacBail



Messages : 32
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 67

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Ven 18 Déc - 9:22

Bonjour,
J'ai lu qq part dans le forum qu'il faut positiver...
Probablement que je m'explique mal, mais je suis en demande de bienveillance et non de reproches qui ont tendance à me décourager.
Si vous relisez mes post précédents, vous constaterez que malgré les erreurs que j'ai commises, je m'efforce de coller aux préconisations.
Simplement je ne trouve pas de schéma ou de témoignage pour le sevrage des AD, et particulièrement du Cymbalta.
Je rappelle :
Citation :
j'ai déjà essayé l'arrêt du Diazepam après plusieurs semaines à 0,5mg et ça n'a pas marché.

Citation :
Pour le diazepam, tu es sûr que c'est bien 0,25 mg que tu prends ?
Comment tu fais pour prendre une si petite dose ? comment ça se présente ? Je ne comprends pas bien comment tu peux prendre 0,25mg.
Je coupe soigneusement les comprimés à 2mg en 2, puis en 2, et encore en deux tout simplement...

S'il vous plait ne me laissez pas en plan, j'ai besoin de soutien!

Marcel
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   Ven 18 Déc - 18:11

coucou Marcel,

Bien sûr que non que je ne te laisserai pas en plan !! Smile
C'est juste que j'essaye de comprendre ce que tu fais, et il me semble que tu fais des allers-retours.
Et ça m'énerve de me sentir impuissante !!! Smile Excuse moi si je t'ai blessé ! ça n'est pas mon intention.

Alors, vu que tu m'as précisé comment tu fais pour le diazepam, le fait de couper n'est pas assez précis surtout quand il s'agit de petites doses.
C'est là qu'il faudrait faire une titration (dissoudre ce comprimé dans de l'eau et garder ce qu'il faut en prélevant avec une seringue : ce qu'on fait tous pour réduire avec précision).
Et donc, il existe des comprimés de 2 mg ?? c'est ça qui m'étonne ? Tu veux bien vérifier si cette dose est juste sur ton médicament ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage Cymbalta   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage Cymbalta
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sevrage NOCTAMIDE et comment éviter les symptômes des effets indésirables
» Syndrome de sevrage des antidépresseurs : ce n'est pas une reprise de la dépression !
» Cymbalta (duloxetine) : effets secondaires ou indésirables, sevrage
» Cymbalta
» Tranquilisants,le bon sevrage ? sevrage hypnotiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: