Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Lun 26 Oct - 3:07

bonjour

Suite a une crise d'hypertension mon frère a enmené ma mère (91 ans) chez le médecin : ordonnance d'antihypertenseur.
En un mois ma mère a lentement "perdu la tête" et ses difficultés pour marcher ont augmentées.
J'ai donc demandé au médecin, par courrier de stopper, avec sevrage, le traitement : aucune réponse.
Puis, ce qui devait arriver, arriva : chute, hospitalisation.
J'ai signalé ces faits au médecin de l'hopital.
Réponse :les troubles cognitifs,  la démence ne sont pas des effets secondaires des antihypertenseurs !
Je suis pourtant sur de mon affirmation :

antihypertenseurs et grave déficience mentale
grave déficience mentale (perte de mémoire, démence) : 14% sont induit par les médicaments contre une pression artérielle élevée
http://translate.google.com/translate?hl=fr&langpair=en%7Cfr&u=http://www.worstpills.org/public/page.cfm%3Fop_id%3D5

http://beta-bloquant.sosblog.fr

Devant ce négationnisme que je connais trop, je suis furieux, mais, sans que, hélas, cela ait une utilité quelconque.

Persuadé que c'est un effet secondaire toxique de certains antihypertenseurs, je m'informe un peu sur internet, ou les forums habituellement négationnistes confirment le déni.
Mais sur un autre, on me répond que ce n'est pas un effet secondaire toxique, mais seulement un effet de la baisse de tension chez une personne très agées, dont le cerveau a besoin d'une tension élevée pour fonctionner normalement.
Il faudrait donc stopper ou diminué le traitement.
Réponse du médecin : non, les troubles cognitifs,la démence sont dus a l'âge !


Alors attention !!!!!

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Mar 27 Oct - 15:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Lun 26 Oct - 3:20

Avez-vous parfois le sentiment que vous étiez mieux avant de commencer une nouvelle pilule ?
Environ 9,6 millions d’Américains âgés subissent des effets secondaires négatifs de leurs médicaments chaque année. Des effets secondaires connus sont traitées comme si ils étaient de nouvelles maladies et des médicaments supplémentaires sont prescrits pour traiter les effets secondaires au lieu d’essayer de les prévenir.
Plus de deux millions d’Américains sont envoyés à l’hôpital ou gravement blessés par des effets secondaires de chaque année. En fait, avec plus de 100.000 décès chaque année, les réactions indésirables aux médicaments sont une des principales causes de décès aux États-Unis – et bon nombre de ces cas sont évitables !

Les médicaments induisent des troubles cognitifs: Partie1 et Partie2
La démence et les délires induits par les médicaments sont généralement attribuées à tort à la maladie médicale sous-jacente ou simplement à la «vieillesse». Mais les patients (et même leurs médecins!) pourraient ne pas savoir que par l’arrêt ou la modification de la posologie de nombreux médicaments fréquemment prescrits, la plupart des patients peuvent être restaurés à un état pré-drogue de la fonction mentale.

http://translate.google.fr/translate?u=http://www.worstpills.org/includes/page.cfm%3Fop_id%3D65&sl=en&tl=fr&hl=fr&ie=UTF-8

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
bbhepar

avatar

Messages : 3363
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Lun 26 Oct - 13:45

Désolée d'apprendre cela Michel.
J'espère que tu arrives à gérer tant bien que mal la situation.
Malheureusement on ne peut rien face au milieu médical... Le mieux est de prendre sa santé en main, en espérant ne pas avoir affaire aux médecins...

Courage
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
aixur



Messages : 71
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Mar 27 Oct - 0:34

Il est archi clair que le problème vient des antihypertenseurs. Une bonne partie d'entre eux sont des analogues d'opiacés. C'est logique que l'orthodoxie médicale les utilise contre la tension, puisqu'ils entrainent de l'hypotension (par vasodilatation et détente musculaire).

Or, on sait que les analogues d'opiacés entrainent des problème de mémoire, parce qu'il provoquent un sommeil de mauvaise qualité et de la somnolence dans la journée. Donc, chez des personnes âgées, dont le cerveau est moins performant qu'avant, ça peut entrainer un basculement dans la maladie d'Alzheimer (le médecin appellera ça comme ça, ou alors, il parlera de démence).

A cause de l'hypotension, ces médicaments entrainent aussi des chutes. L'hypotension doit dérégler l'oreille interne. Et les analogues d'opiacés diminuent les réflexes. Donc, la personne devient sujette aux chutes. C'est pour ça que plein de personnes âgées sont victimes de ce problème. C'est qu'elles prennent des médicaments analogues d'opiacés.

Et effectivement, il est facile pour le médecin d'accuser la maladie et d'exonérer les médicament qu'il a prescrit.

En tout cas, bon courage pour toi. Ça n'est pas une situation facile.


PS : j'avais parlé de l'effet des opiacés-like sur la mémoire ici :

http://www.repenser-la-medecine.com/quotidien/non-classe/une-autre-cause-majeure-de-la-maladie-dalzheimer-les-opiace-likes/


Revenir en haut Aller en bas
pierrette

avatar

Messages : 3127
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 46
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Mar 27 Oct - 7:21

Michel,

Je voulais juste t'apporter mon soutien pour cette période pas facile, facile. Les médecins sont des fous, mais que c'est dur de se faire entendre.
En tout cas, prends bien soin de ta maman.

Courage
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Mer 28 Oct - 1:19

désolé pour ce qui t'arrive, Michel...

il faut considérer les médecins et les hôpitaux comme nos ennemis; et si on tombe entre leurs mains, on n'a plus rien à dire, ils sont maîtres chez eux; c'est ce que j'essaye de faire avec mes troubles, je les garde pour moi et je prends évidemment des risques peut-être...c'est un choix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Mer 28 Oct - 7:40

Courage Michel même si c'est pas facile, j'espère simplement que ta maman va aller mieux.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Jeu 29 Oct - 2:57

bonsoir a tous Smile


Merci pour vos messages !! Smile


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Jeu 29 Oct - 3:00

bbhepar a écrit:

Malheureusement on ne peut rien face au milieu médical...
Courage

bonsoir Smile

C'est vrai qu'il ne faudrait jamais tomber dans leurs sales pattes !!!

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Jeu 29 Oct - 3:05

aixur a écrit:
Il est archi clair que le problème vient des antihypertenseurs. Une bonne partie d'entre eux sont des analogues d'opiacés. C'est logique que l'orthodoxie médicale les utilise contre la tension, puisqu'ils entrainent de l'hypotension (par vasodilatation et détente musculaire).

bonsoir

C'est vrai que, je pense qu'il n'y a pas que l'effet de la baisse de tension.
Les antihypertenseurs sont, effectivement, et comme les bêta-bloquants, des drogues addictives.
Mais lorsqu'on parle aux médecins de dépendance et de sevrage : comme d'habitude, ils nient....
Et j'en ai marre de me prendre la tête avec ces gens la.

bonne soirée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Jeu 29 Oct - 3:14

colas a écrit:
désolé pour ce qui t'arrive, Michel...

il faut considérer les médecins et les hôpitaux comme nos ennemis; et si on tombe entre leurs mains, on n'a plus rien à dire, ils sont maîtres chez eux

bonsoir Smile

C'est vraiment la galère, en effet.
Lorsqu'ils ont constaté mon opposition a leurs poisons, et qu'ils se sont aperçu que mon frère était un ignare pro-médecine et médicaments, ça n'a fait ni une ni deux : ils ont fait signer a ma mère un formulaire de personne de confiance et ne m'en ont surtout pas parlé !!
Et lorsque je m'en suis aperçu, ils ont évoqué le fait qu'ils n'avaient aucun formulaire de ce type.
Je l'ai donc rempli seul et fait signer a ma mère :

http://www.coderpa74.net/doc/personnedeconfiance.pdf


C'est une lutte de tous les jours !!


bonne journée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Jeu 29 Oct - 3:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Jeu 29 Oct - 3:15

Je raconte tout cela afin que cela puisse servir a des gens, si cela leur arrive.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Funambule

avatar

Messages : 1052
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 55

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Jeu 29 Oct - 20:18

Bonsoir Michel

Merci pour l'info, je ne connaissais pas ce formulaire de personne de confiance, on nous désinforme vraiment volontairement.

Bon courage, pour toute cette énergie que tu dois dépenser pour protéger ta maman, se battre toujours et toujours pour défendre sa vie c'est épuisant. L'hôpital est un endroit qui fait peur.....

Courage et prends soin de toi, malgré tout.

Bonne soirée, Régine

Revenir en haut Aller en bas
aixur



Messages : 71
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Ven 30 Oct - 17:34

Concernant les antihypertenseurs et le risque de chute, une personne de mon entourage a fait il y a quelques années une chute à vélo, en pleine ligne droite, alors qu'il allait lentement. Il n'a pas eu le temps de réagir a été blessé à la cuisse et au genou. Ça l'a handicapé pendant au moins 2 ans. Vu de l'extérieur, ça n'était vraiment pas une chute normale. Il y a quelques mois, j'ai appris de sa bouche même que le jour d'avant, il avait commencé à prendre des bêtabloquants.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Dim 1 Nov - 5:46

bonsoir

Oui, je pense que ce sont des drogues, mais sans doute un peu plus "légéres" que les benzos. Enfin... je n'en sais rien, je suppose.
Et pour les gens qui n'ont jamais été drogué par leurs médecins, et qui n'ont jamais touché aux drogues illégales doivent y être plus sensibles.
On m'a parlé des recepteurs bêta ????
Il faudra que je regarde ce que c'est....


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Dim 1 Nov - 5:52

aixur a écrit:


http://www.repenser-la-medecine.com/quotidien/non-classe/une-autre-cause-majeure-de-la-maladie-dalzheimer-les-opiace-likes/



J'ai parcouru un peu ton blog.
Tu fais un sacré boulot, dis donc Smile
Mais c'est très long a lire, et je ne peux pas encore lire de longs textes.
Je le ferais donc petit a petit.


bonne journée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Dim 1 Nov - 5:55

aixur a écrit:
Concernant les antihypertenseurs et le risque de chute, une personne de mon entourage a fait il y a quelques années une chute à vélo, en pleine ligne droite, alors qu'il allait lentement. Il n'a pas eu le temps de réagir a été blessé à la cuisse et au genou. Ça l'a handicapé pendant au moins 2 ans. Vu de l'extérieur, ça n'était vraiment pas une chute normale. Il y a quelques mois, j'ai appris de sa bouche même que le jour d'avant, il avait commencé à prendre des bêtabloquants.

Ma mère a l'air de supporter les bêta-bloquants (sauf qu'elle a déjà fait un avc avec, il y a quelques années (non reconnu évidement)), mais pas les autres antihypertenseurs.
Vas savoir pourquoi...????

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Lun 2 Nov - 4:05

A un moment donné il ne faut plus bouger et continuer la dose et la drogue, un arrêt ou une modification peut devenir un gros problème; le corps s'est transformé pour équilibrer une dose de bêtabloquant (qui agit sur l'adrénaline)
si on arrête, l'adrénaline(un dérivé adrénergique alpha ou b^ta, mais cela n'a pas grande importance) risque de tourner en roue libre, n'ayant plus le bêta pour freiner... et là on risque d'être sérieusement détraqué
d'ailleurs , une personne sous bêtabloquant, prescrit uniquement par médecin, peut se présenter dans n'importe quelle pharmacie qui lui le fournira immédiatement sans ordonnance en cas de perte ou voyage autre, car il y a risque de pronostic vital si l'on omet des doses, je connais un cas
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Lun 2 Nov - 22:27

bonsoir

Ben...ils viennent de tout lui stopper (les médicaments), pour l'instant, suite a une crise d'hypotension.
Ils m'ont téléphoné pour me dire qu'il était urgent que je vienne....
Mais le temps que j'arrive, elle avait, heureusement, retrouvée une bonne tension.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Mar 22 Déc - 3:43

colas a écrit:
A un moment donné il ne faut plus bouger et continuer la dose et la drogue, un arrêt ou une modification peut  devenir un gros problème; le corps s'est transformé pour équilibrer une dose de bêtabloquant (qui agit sur l'adrénaline)
si on arrête, l'adrénaline(un dérivé adrénergique alpha ou b^ta, mais cela n'a pas grande importance) risque de tourner en roue libre, n'ayant plus le bêta pour freiner... et là on risque d'être sérieusement détraqué
d'ailleurs , une personne sous bêtabloquant, prescrit uniquement par médecin, peut se présenter dans n'importe quelle pharmacie qui lui le fournira immédiatement sans ordonnance en cas de perte ou voyage autre, car il y a risque de pronostic vital si l'on omet des doses, je connais un cas

Les bêta-bloquants sont des drogues psychiatriques comme les autres :

http://betabloquants.over-blog.fr

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Ven 11 Aoû - 1:41

Des médicaments qui transforment nos aînés en légumes

http://www.sante-nutrition.org/medicaments-transforment-aines-en-legumes

Il s’agit des médicaments anticholinergiques qui incluent notamment certains antihypertenseurs, diurétiques, agents cardiovasculaires, antidépresseurs, anxiolytiques, antiépileptiques, antitussifs, antihistaminiques, anti-ashmatiques, anti-diarrhéiques, antihypertenseurs, médicaments pour le traitement du glaucome, médicaments pour le traitement de l’incontinence urinaire….

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
colas

avatar

Messages : 1555
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Sam 12 Aoû - 12:16

salut Michel,

quand on lit l'article on découvre deux phrases
Citation :
L’acétylcholine est un neurotransmetteur important du système nerveux parasympathique. Ces médicaments agissent sur le cerveau en bloquant un neurotransmetteur important, l’acétylcholine


ce que je constate c'est que énormément de médicaments sont des substances qui agissent sur la qualité des transmissions nerveuses, on cherche à bloquer, freiner ou accélérer les transmissions nerveuses  différentes pour avoir des résultats

et ensuite on a le même problème, les emetteurs et récepteurs nerveux déréglés à certains endroits et qui ne peuvent plus fonctionner normalement et donnent une cohorte de symptômes invalidants qui n'avaient rien à voir avec le problème d'origine.

en résumé, on joue avec les nerfs avec des acides, de la colle, des désherbants et ensuite on s'étonne que c'est brûlé, cassé en partie
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6014
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   Ven 18 Aoû - 7:52

bonjour colas

C'est tout de la merde !

Et le sevrage semble absolument terrible, aussi :

"Ces produits sont aussi décrits comme « anticholinergiques » à cause de leur action chimique de suppression de l’activité cholinergique du cerveau. L’hypersensibilité cholinergique provoque une large partie des effets de sevrage des médications antiparkinsoniennes qui ressemblent aux tricycliques et aux neuroleptiques et peuvent être également complexes et variées. Plusieurs études ont démontré des symptômes semblables à la grippe, comme la nausée, les vomissements, les frissons, la faiblesse et les maux de tête de même que l’insomnie et la nervosité qui se produisent lors de la période de sevrage.
Dans une rare étude double-aveugle, avec placebo, les auteurs ont trouvé « un syndrome de sevrage reconnaissable » – nommément une augmentation de l’anxiété manifestée par « une irritabilité, une tension, des palpitations et des maux de tête », des malaises physiques variés (particulièrement de la trachée gastrointestinale), des étourdissements debout, des battements de cœur irréguliers. De plus, des symptômes psychotiques se manifestèrent dans les premiers jours du sevrage et durèrent jusqu’à trois semaines. Huit des onze patients sevrés (73 %) affichaient ces symptômes évidents de sevrage.
D’autres études aussi ont observé des explosions de symptômes psychotiques qui sont normalement accompagnés par une réapparition de mouvements anormaux. En effet, les chercheurs ont relié directement ces symptômes de psychose – incluant les délires, les hallucinations, les tentatives de °°°°°°° et l’isolement – aux symptômes physiques de rigidité, de nervosité, d’akathisie et de parkinson.
Dans l’une de ces études, les auteurs soulignent simplement que « le syndrome anticholinergique de sevrage ressemble au syndrome négatif de schizophrénie à plusieurs égards. Chez les patients schizophrènes, ces symptômes peuvent être pris par erreur pour une décompensation psychotique et résulter en un traitement inadéquat ». Un cas rapporté décrit aussi un état catatonique grave (immobilisme) lors d’un sevrage brusque du Symmetrel.
De plus, un cas grave ressemblant au syndrome malign de neuroleptique a été rapporté lors d’un sevrage d’antiparkinsoniens, même si le patient n’avait jamais reçu de neuroleptiques."

https://anticholinergique.wordpress.com/2017/01/11/medicaments-anticholinergiques-definitions/

Mais c'est vraiment très difficile de trouver des informations la dessus.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical   

Revenir en haut Aller en bas
 
démence suite a traitement antihypertenseur : témoignage et négationnisme médical
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DS depuis 2 ans Suite au traitement roaccutane
» séquelles de fente bilatérale,suite du traitement
» La suite nouveau traitement SHO ngc 7822
» INDEMNITE DIFFERENTIELLE
» Témoignage de myriam suite a une NdE

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: médicaments autres que les psychotropes, informations et dangers :: Forum MEDECINE DE MERDE : témoignages et débats-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: