Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Effexor et alprazolam

Aller en bas 
AuteurMessage
Patrick69



Messages : 6
Date d'inscription : 25/08/2015

MessageSujet: Effexor et alprazolam   Mer 26 Aoû - 15:48

Bonjour à tous,
Étant nouveau sur votre forum, je vous remercie de votre indulgence à mon égard, concernant le fonctionnement de votre site et de mes éventuelles erreurs.
Effectivement, je souhaite me sevrer de l'effexor et de l'alprazolam que je prend depuis 3 ans.
Je suis depuis 1 an à 37.5 d'effexor et 0.25 d'alprazolam. Impossible de descendre plus bas sinon, vertiges, vue qui se brouille, nausées etc...
A vrai dire, le médecin de l'époque, m'avait prescrit ces médocs suite au décès de mon jeune frère et ce, malgré mes réticences. J'avais bien raison...
Pouvez-vous me conseiller sur la diminution des 10% et faut il mieux se sevrer d'abord de l'antidépresseur ou du benzo?
Je vous remercie de vos réponses, à vrai dire, je culpabilise chaque jour d'avoir pris Wink scratch scratch ces médocs qui me pourrissent mon quotidien depuis toutes ces années.
Revenir en haut Aller en bas
pierrette

avatar

Messages : 3127
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Effexor et alprazolam   Mer 26 Aoû - 17:44

Bonjour Patrick,

Je tiens tout d'abord à te souhaiter la bienvenue sur notre forum, ou je l'espère tu trouveras l'aide nécessaire pour arriver à te sevrer. Nous travaillons en lien avec les travaux du professeure Asthon qui a plus que fait ses preuves. Cette méthode consiste à faire des diminutions de 10% maximum de la dose en cours sur des paliers de 2/3 semaines. Cette méthode nécessite de respecter certaines règles qui ne doivent pas être sujet à tergiversation, à savoir :

- Etre régulier dans ses diminutions et surtout dans ses paliers. Le cerveau s'habitue rapidement au rythme des diminutions et cette régularité est capitale,
- Respecter les horaires de prises et les doses,
- Ne jamais faire plus d'un changement à la fois et ne pas faire plusieurs sevrage en même temps, c'est une molécule après l'autre.1
- Limiter les sources de stress : café, aspartam, glutamate...

Dans ton cas, nous conseillons de commencer par l'antidépresseur et ensuite l'anxio. Avec l'expérience des membres, il semble que cela soit plus judicieux. Le sevrage de l'ad est aussi compliqué que celui de l'anxio mais si on le fait en premier, on limite la casse. Après, tu resteras toujours le maître de ton sevrage. C'est aussi à toi, de voir laquelle de ces deux molécules te gêne le plus.

Si tu décides de te sevrer en premier de l'ad, saches qu' il faut faire des paliers plus long d'environ 3 semaines. Les effets de cette molécule sont souvent à retardement, donc, il faut laisser le corps récupérer entre chaque diminution.
Pendant que tu te sevres de ton ad, ne touches à rien au niveau de l'anxio.

Pour l'anxio, on verra plus tard, après ce premier sevrage.

Sache qu'une démarche de sevrage est déjà une première étape vers la liberté. Il va te falloir de la volonté et surtout de la patience mais tout comme moi, tu vas y arriver. Je te conseille de lire le manuel du professeure pour bien comprendre les étapes par ou tu vas passer. Cet ouvrage va devenir ta bible.

Si tu as des questions, n'hésites pas, on est là pour y répondre.

Belle soirée

Pierrette
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Effexor et alprazolam   Mer 26 Aoû - 18:39

Bonsoir Patrick,
A mon tour de te souhaiter la bienvenue.
Pierrette t'a dit l'essentiel et tu vas pouvoir trouver de l'aide sur ce forum.
Tu peux aussi lire les témoignages et t'informer un maximum en ce qui concerne le sevrage.
Bonne soirée
Marie
Revenir en haut Aller en bas
Patrick69



Messages : 6
Date d'inscription : 25/08/2015

MessageSujet: Re: Effexor et alprazolam   Mer 26 Aoû - 18:52

Merci Pierrette et Marie
Revenir en haut Aller en bas
Patrick69



Messages : 6
Date d'inscription : 25/08/2015

MessageSujet: Je n'y arrive pas...   Lun 28 Mar - 21:28

Bonsoir à tous,
Depuis un an, je me bat pour y arriver, mais hélas!
Je suis à 37,5 d'effexor par jour et 0,25 alprazolam le soir avant de dormir. Impossible de baisser sans les effets qui pourrissent le quotidien.
Celà fait 6 ans que je prend ces cochonneries, j'en ai marre d'être toujours amorphe, fatigué.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Effexor et alprazolam   Lun 28 Mar - 22:37

Patrick69 a écrit:
à vrai dire, je culpabilise chaque jour d'avoir pris  Wink scratch  scratch ces médocs qui me pourrissent mon quotidien depuis toutes ces années.

bonsoir patrick et bienvenu sur le forum Smile

Sur notre forum de victimes des médecins et des saloperies qu'ils prescrivent, les seuls coupables sont les médecins !!!
Ils sont les seuls a avoir l'information.
Nous ne sommes que des victimes, ne l'oublie jamais.

bonne soirée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Patrick69



Messages : 6
Date d'inscription : 25/08/2015

MessageSujet: Re: Effexor et alprazolam   Lun 28 Mar - 22:53

Merci Michel pour ta réponse.
C'est dur à vivre au quotidien et je suis parfois découragé.
Je ne crois plus trop aux médecins sauf si c'est pour m'apprendre une mauvaise nouvelle. Il y a deux mois, j'ai été voir un cardiologue pour vérifier ma tension suite à des vertiges.
Depuis 20 ans, je prend un médoc pour mon hypertension. Après un holter sur 24 heures et divers examens, le cardiologue m'a apprit que je n'aurai jamais du prendre ce médicament.
Je ne suis pas hypertendu, ce que je savais déjà! Depuis, arrêt de cette médication et...fin des vertiges et tension normale!!!
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Effexor et alprazolam   Lun 28 Mar - 22:53

Bonsoir Patrick,

On veut bien répondre à tes questions.
Mais je vois que tu as ouvert deux discussions, tu pouvais continuer plutôt sur l'autre.
Ce sont tous ces médicaments et les changements de doses qui provoquent la fatigue, et bien d'autres symptômes.
ET quand on décide de s'attaquer à un sevrage, il faut être motivé et savoir à quoi s'attendre.
Il sera préférable que tu écrives toujours sur le même post ! Peut-être l'autre ?
Bonne soirée
Marie
Revenir en haut Aller en bas
Patrick69



Messages : 6
Date d'inscription : 25/08/2015

MessageSujet: Re: Effexor et alprazolam   Lun 28 Mar - 22:56

Merci Marie, mais je ne sais pas trop comment y retourner.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Effexor et alprazolam   Lun 28 Mar - 23:17

Patrick69 a écrit:
Merci Michel pour ta réponse.
C'est dur à vivre au quotidien et je suis parfois découragé.
Je ne crois plus trop aux médecins sauf si c'est pour m'apprendre une mauvaise nouvelle. Il y a deux mois, j'ai été voir un cardiologue pour vérifier ma tension suite à des vertiges.
Depuis 20 ans, je prend un médoc pour mon hypertension. Après un holter sur 24 heures et divers examens, le cardiologue m'a apprit que je n'aurai jamais du prendre ce médicament.
Je ne suis pas hypertendu, ce que je savais déjà! Depuis, arrêt de cette médication et...fin des vertiges et tension normale!!!

Attention, les antihypertenseurs et bêta-bloquants sont des drogues psychiatiques un peu différentes, mais elles engendrent aussi une forte dépendance et une accoutumance. Il ne faut donc jamais, non plus, les stopper brusquement, mais en faire un sevrage très lent.

http://betabloquants.over-blog.fr


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Patrick69



Messages : 6
Date d'inscription : 25/08/2015

MessageSujet: Re: Effexor et alprazolam   Lun 28 Mar - 23:30

J'attend mon prochain rendez-vous en Juin pour savoir. En attendant, c'est toujours ça de moins à prendre et ma tension est stabilisée 12/7,12/8.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Effexor et alprazolam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Effexor et alprazolam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Efficacité de l'effexor
» Sevrage de mon AD et effets secondaires
» Effexor j'ai peur !!!
» Xanax (alprazolam) - comment l'arrêter - sevrage par la méthode Ashton, avec substitution
» mon suivi sous EFFEXOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: