Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 sevrage laroxyl

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole

avatar

Messages : 2377
Date d'inscription : 25/12/2009
Localisation : Alpes-maritimes

MessageSujet: sevrage laroxyl   Jeu 2 Juil - 22:08

Bonsoir,

Est ce que quelqu'un connait les effets de manque du laroxyl ?  

Merci de vos réponses.

Coucou à toutes les anciennes et anciens.

Nicole
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Ven 3 Juil - 7:17

Bonjour Nicole

Ta commencé le sevrage du Laroxyl ??
Revenir en haut Aller en bas
Nicole

avatar

Messages : 2377
Date d'inscription : 25/12/2009
Localisation : Alpes-maritimes

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Ven 3 Juil - 9:41

Bonjour Nadège

Non pas du tout, en fait je pense arriver en tolérance du laroxyl et je voudrais savoir si sur le forum quelqu'un a déjà ressenti ce genre de vertiges.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Sid vicious

avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 51
Localisation : le havre

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Ven 3 Juil - 15:00

Bonjour Nicole,

je ne peux te parler précisemment du Laroxyl, mais de façon plus général des AD !

oui le manque d'AD créé de sacrés vertiges, mais je dirais plutôt de pseudo-vertiges, qui peuevnt aussi se traduire par un étourdissement généralisé ! c'est à mon sens, le plus chiant des symptômes, celui qui m'a bien pourri mon sevrage (Seroplex) et mon post sevrage !
les étourdissements et vertiges sont, dans la catégories symptômes de sevrage des AD, les plus souvent cités !

aprés il peut y avoir d'autres raisons, personnellement je me suis retrouvé sous aD et anxio suite à des pseudo-vertiges suivi d'étourdissements, qui sont également les symptômes de spasmophilie !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Ven 3 Juil - 19:06

C'est possible que tu sois rentrer en tolérance vu que tu en prends depuis pas mal de temps, après je peux me tromper, ça peut venir d'autres choses.
As tu augmenter ton laroxyl ??
Revenir en haut Aller en bas
Nicole

avatar

Messages : 2377
Date d'inscription : 25/12/2009
Localisation : Alpes-maritimes

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Dim 5 Juil - 16:18

Bonjour

Merci pour vos réponses, aujourd'hui je vais beaucoup mieux mais j'ai passé un sale week, grosse crise d'angoisse, enfin crise de spasmophilie vendredi, j'ai même été emmené aux urgences, une fois là bas c'est rentré dans l'ordre on a attendu plus de deux heures et comme ça m'avait passé on est rentré sans voir personne, je n'espérais quand même pas qu'ils me soignent correctement puisqu'eux ils ne savent que rajouter des couches supplémentaires. Hier c'était pas ça non plus, j'avais des crises d'angoisses et des pulsions bizarres qui m'ont fait peur, j'habite assez haut et je me voyais me jeter par la fenêtre, alors que je n'ai aucune envie d'en finir !!! il faut dire que la chaleur est assez importante depuis vendredi, plus mes règles plus les vertiges qui m'angoissent car je ne sais d'où ça provient.

J'ai aussi fait une bêtise le week dernier j'ai augmenté le laroxyl a 7 gouttes pendant deux jours puis rebaissé à 6, est ce que ça peut-être ça..je ne sais pas, en tout cas depuis vendredi j'ai remonté mes gouttes à 7 j'attendrais que tout rentre dans l'ordre et j'entamerai très lentement mon sevrage.


Bises.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Lun 6 Juil - 19:35

Nicole a écrit:
j'attendrais que tout rentre dans l'ordre et j'entamerai très lentement mon sevrage.


Bises.

bonsoir nicole Smile
Je pense que pour toi, le sevrage est, en effet la solution Smile
Bravo pour ta décision !!!
Mais va doucement, surtout....mais tu connais la musique.... Smile

bonne soirée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Lun 6 Juil - 19:40

Nicole a écrit:
Bonsoir,

Est ce que quelqu'un connait les effets de manque du laroxyl ?  

Nicole

On m'a empoisonné avec cette saloperie, aussi.
Mais je souffrais  tellement du sevrage aux benzos, que toutes les souffrances se mélangeaient.
Ce qui fait que je ne peux rien t'en dire.
Désolé.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Nicole

avatar

Messages : 2377
Date d'inscription : 25/12/2009
Localisation : Alpes-maritimes

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Lun 6 Juil - 23:26

Bonsoir Michel

Merci pour tes réponses, c'est une neurologue qui m'a donné le laroxyl pour les vertiges, est ce que c'était des vertiges liés à la fin du sevrage et donc il aurait pu s'estomper à force, je ne sais pas.

Connais-tu le calcibronat, on m'en a donné ce matin pour les crises de spasmophilie ? je n'y toucherai pas tant que je ne serais pas rassurée, par un ancien du forum comme toi !!!

Je vois que tu es toujours fidèle au poste, j'espère que tu vas mieux ?

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Lun 6 Juil - 23:47

Non, je ne connais pas le calcibronat.

Mais :

HYPNOTIQUE ET SEDATIF (N : système nerveux central).
Association bromocalcique, réunissant l'action sédative corticale du brome et l'action périphérique du calcium sur l'excitabilité neuromusculaire.

ça ne sent pas bon du tout !

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Mar 7 Juil - 8:21

Bonjour Nicole

Les Ad c'est un peu le même principe que les benzo, sauf que les paliers sont de 3 semaines.
Commence déjà par te stabiliser à une dose de confort, ensuite il te faudra répartir ta dose sur 2 prises, le faire doucement pour ne pas perturber ton SNC et après tu pourras commencer le sevrage.
Je pense qu'il n'est pas nécessaire comme te la dis Michel te rajouter une autre substance, cela pourrait te déclencher d'autres symptômes.

Bon courage

Nad
Revenir en haut Aller en bas
Nicole

avatar

Messages : 2377
Date d'inscription : 25/12/2009
Localisation : Alpes-maritimes

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Mar 7 Juil - 10:33

michel a écrit:
Non, je ne connais pas le calcibronat.

Mais :

HYPNOTIQUE ET SEDATIF (N : système nerveux central).
Association bromocalcique, réunissant l'action sédative corticale du brome et l'action périphérique du calcium sur l'excitabilité neuromusculaire.

ça ne sent pas bon du tout !


Je me doutais : direction poubelle !!! je ferais sans......

merci à bientôt. Merci Nadège pour tes conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Sid vicious

avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 51
Localisation : le havre

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Mar 7 Juil - 13:10

Nicole,

je tiens à te rassurer, les vertiges, ou étourdissements, sont hyper fréquent, notamment dans le sevrage et post sevrage des AD, je peux t'en parler, c'est mon quotidien, en fin ça l'est moins mais si tu relis TOUS mes posts, tu verras que cela m'a pourri quasiment 3 ans de mon existence !

juste quelques conseils, comparer les Ad et les benzos serait proche de l'erreur ! les symptômes liés aux benzos arrivent plutôt rapidement, 1 jour à 1 semaine en régle général, par contre pour les Ad, c'est bien plus tard, j'en ai fais l'expérience, je crois que sur moi cela arrivait presque 1 mois aprés !
mais purée les vertiges quelle galère !!!! et les maux de tête !! aujourd'hui je suis à mon 74éme jour sans rien !! et j'ai encore quelques symptômes qui surviennent d'un coup..les vertiges, étourdissements et irritabilité !
il faut savoir que c'est un passage difficile, certes, mais c'est aussi signe que ta molécule n'est plus aussi présente !!!
Revenir en haut Aller en bas
Nicole

avatar

Messages : 2377
Date d'inscription : 25/12/2009
Localisation : Alpes-maritimes

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Mar 7 Juil - 13:53

Merci pour ton message, je vais allez lire tes posts.

Je pense allez beaucoup mieux aujourd'hui, j'espère ne pas l'écrire trop vite mais je sens bien depuis ce matin une amélioration, en fait hier soir, je n'arrivais même plus à faire la différence entre mes crises d'angoisses et les vertiges !!!

Quand je parle de vertiges ce sont des vertiges un peu bizarres : lorsque je parle à quelqu'un en le fixant, en répondant au téléphone comme si le son des voix me génait énormément et donc l'impression de tomber sans jamais tomber, en fait le cerveau est à ce moment là en train de compenser. et ne parlons des gens qui me stressent en me parlant c'est encore pire !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Sid vicious

avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 51
Localisation : le havre

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Mer 8 Juil - 14:43

Nicole,

hier je t'ai fais un long post, puis au moment de valider, il y a eu un bugg sur le forum et mon texte n'a pas été retenu !!! sur le coup j'étais dégouté, et j'ai laissé tomber....

mais ce matin, pris de remord, je me suis dis que je ne pouvais pas te laisser comme ça....

les vertiges, les étourdissements je connais malheureusement trop bien, ils m'ont pourris 3 ans de ma vie ! et j'ai été mis sous xanax et seroplex à cause d'eux !!!! tu imagines !

alors comment les appeler ? vertiges ? non pas vraiment car un vertige est rotatoire et les murs tournent autour de toi ! étourdissements ? ça y ressemble, mais c'est plus complex ! état d'ébriété ? mouais mais pas vraiment, en fait c'est un petit mélange de tout ! on sent un manque de stabilité, on est bien souvent sous une forme d'apnée dans ces moments là, c'est vraiment quelque chose de bizarre, en plus parfois ça donne anvie de vomir, ça peut générer un mal de tête... bref c'est vraiment de loin le symptôme que je déteste le plus.... ce que je peux te dire pour les expliquer :

tes neurotransmetteurs ont été mis en veille pendant pas mal de temps, ils sont au chomage et c'est une main d'oeuvre chimique qui à géré tes émotions... aujourd'hui tu dois demander à tes neurotransmetteurs de se remettre au boulot ! non seulement ils ne sont pas prêts, mais en plus ils fatiguent trés vite...résultat ils ne peuvent pas forcément être là où tu as besoin, gestion d'angoisse, gestion de joie, de stress....et tu as les symptômes d'une personne fortement angoissée, et pour toi c'est les "vertiges", comme pour moi !!! crois moi les miens commencent à partir, et curieusement au moment où je devenais fataliste face à tout ça !!
Revenir en haut Aller en bas
Nicole

avatar

Messages : 2377
Date d'inscription : 25/12/2009
Localisation : Alpes-maritimes

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Mer 8 Juil - 16:49

Bonjour

Merci pour ta moitié de message alors, oui ça fait rager de perdre son post, j'ai connu.......En ce moment je gère boulot à moitié là car j'ai du mal à me concentrer, les vertiges et ses foutus crises d'angoisses, j'ai honte mais hier la crise était telle (certainement dû aussi à la chaleur) que j'ai craqué pour 1/4 de lexo,  et 5 minutes après plus rien tout était rentré dans l'ordre plus de vertiges plus d'angoisses, j'espère ne pas rebasculer dans les benzos.

Ce soir j'ai rdv j'ai l'orthoptiste et demain kiné vestibulaire.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Visiteur1967



Messages : 96
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 51
Localisation : Spider from Mars

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Jeu 9 Juil - 8:33

coucou nicole, c'est philippe, j'utilise un autre pseudo quand je suis chez moi, à cause du mot de passe que j'avais zappé !

il n'y a pas à avoir honte, tu sais parfois, quand j'ai une sorte de crise d'angoisse qui ne passe pas, au repas je prends une bière, et comme je ne bois que trés peu, cela à un effet anxiolytique sur moi !!!et d'un coup je n'ai plus de symptôme !

il aura fallut attendre 3 ans pour que je lise "enfin" une personne qui souffre des mêmes symptômes que moi ! c'est bête mais rassurant, je suis en congés à partir d'aujourd'hui, je suis allé balader mes chiens, et d'un coup j'ai pensé à ma journée de travail hier...et là vertiges, nausées, ventre ballonné ! c'est relativement clair !

tu ne rebasculera pas dans les benzo car tu sais que ce serait revenir en arrière pour mieux souffrir !

mdr pour des rdv !! j'ai eu les mêmes il y a 2 ans, orthoptiste, kiné vestibulaire, même eu étiopathe, thérapeute énergie, de toute façon tout ce qui peut t'aider il ne faut pas hésiter, la seule chose dont je suis persuadé c'est qu'aucune molécule ne pourra être positive !
Revenir en haut Aller en bas
Nicole

avatar

Messages : 2377
Date d'inscription : 25/12/2009
Localisation : Alpes-maritimes

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Jeu 9 Juil - 12:06

Bonjour Philippe

Mince j'aurais du rester sur le forum, mais quand j'ai eu fini mon sevrage de xanax-lyxansia, j'ai repris le boulot et je me suis retrouvée très vite débordée, ma chef prenant sa retraite !! c'était en 2011, je ne pouvais plus assurer le forum et le reste, j'avais peut-être aussi besoin de penser à autre chose (j'ai croisé des personnes super sympa sur ces forums, des sacrées rigolades aussi et des disputes si je me souviens bien, j'ai de gros soucis de mémoire), si je lis mes anciens posts je crois que j'ai tout essayé aussi tcc, méthode geert et j'en passe....mais pour l'orthoptiste et la kiné vestibulaire je persiste ça ne peut pas de toutes façons me faire de mal, maintenant je recherche pourquoi ces vertiges reviennent, j'en ai eu en mars 2013 mais très légers, en aout 2013 j'ai déménagé et je n'ai rien eu pourtant j'en ai bougé des cartons, je ne sais pas si cela provient d'un surmenage !! en tout cas je vais peut-être suivre tes conseils et tester le rosé-pamplemousse !!!! non je plaisante !!!

hier soir rebelote pour le lexo, coup d'angoisse dans la voiture (sans clim), la chaleur m'oppresse et me déclenche ses crises.

a bientôt. Bonnes vacances et bonne promenade. sunny
Revenir en haut Aller en bas
colas

avatar

Messages : 1759
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 67
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   Sam 11 Juil - 22:50

Sid vicious a écrit:
Nicole,

alors comment les appeler ? vertiges ? non pas vraiment car un vertige est rotatoire et les murs tournent autour de toi ! étourdissements ? ça y ressemble, mais c'est plus complex ! état d'ébriété ? mouais mais pas vraiment, en fait c'est un petit mélange de tout ! on sent un manque de stabilité, on est bien souvent sous une forme d'apnée dans ces moments là, c'est vraiment quelque chose de bizarre, en plus parfois ça donne anvie de vomir, ça peut générer un mal de tête... bref c'est vraiment de loin le symptôme que je déteste le plus.... ce que je peux te dire pour les expliquer :

tes neurotransmetteurs ont été mis en veille pendant pas mal de temps, ils sont au chomage et c'est une main d'oeuvre chimique qui à géré tes émotions... aujourd'hui tu dois demander à tes neurotransmetteurs de se remettre au boulot ! non seulement ils ne sont pas prêts, mais en plus ils fatiguent trés vite...résultat ils ne peuvent pas forcément être là où tu as besoin, gestion d'angoisse, gestion de joie, de stress....et tu as les symptômes d'une personne fortement angoissée, et pour toi c'est les "vertiges", comme pour moi !!! crois moi les miens commencent à partir, et curieusement au moment où je devenais fataliste face à tout ça !!

c'est assez bien décris, un état d'ébriété, je les vis chaque jour, je rajouterai qu'il y a peut-être des troubles de conversion en plus suite à choc chimique et/ou psycho, le stress étant un grand responsable de ces dérèglements, de faux réflexes, de fausses liaisons, des troubles immunitaires; quand aux neurotransmetteurs, je n'ai pas lu des preuves comme quoi ils se rétablissent à l'origine, en théorie, oui, mais en réalité je n'ai lu aucun texte sérieux qui le prouve; peut-être que l'on doit fonctionner avec des neurotransmetteurs détériorés, ou une moindre quantité...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sevrage laroxyl   

Revenir en haut Aller en bas
 
sevrage laroxyl
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sevrage Laroxyl / Insomnie psychophysiologique
» Dernière ligne droite avant sevrage définitif LAROXYL : dur
» Tranquilisants,le bon sevrage ? sevrage hypnotiques
» laroxyl c'est quoi
» Rivotril mon amour je t'ai quitté : histoire d'un sevrage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: