Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 arrêt très difficile d'antidépresseur

Aller en bas 
AuteurMessage
cath58



Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: arrêt très difficile d'antidépresseur   Mar 28 Avr - 15:27

Bonjour,
Je viens de m'inscrire sur ce forum car je n'en peux plus. J'ai pris du laroxyl 50 pendant 10 ans après plusieurs décès de proches. J'ai demandé à mon médecin de l'arrêter depuis 5 ans mais il n'a jamais voulu, puis il y a 3 mois il m'a mis en sevrage et j'ai arrêté tout doucement avec des gouttes. Pendant 15 jours pas de problème et depuis 15 jours, je suis tendue, les muscles raides, crises d'angoisse, crises de panique, bref l'horreur. Je suis également sous témesta 1mg et on a réduit aussi de 3 par jour, je suis passée à 1 voire 2 en cas de panique. Je suis contente dans ma tête de me sortir de ces médicaments, mais mon corps ne dit pas la même chose. Je cherche des solutions intermédiaires pour sortir de tout ça, mais je ne veux pas replonger dans le cercle vicieux du "ça ne va pas, donc on reprend tout" !!! avez-vous des conseils à me donner. Je pratique la relaxation et j'essaie de sortir au maximum pour me changer les idées mais je suis à côté de la plaque ! Merci à vous et bon après-midi !
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Mar 28 Avr - 21:52

Bonsoir Cath,

Je te souhaite la bienvenue sur le forum.
Tu vas pouvoir y trouver de l'aide.
Si je comprends bien, tu as cessé ton antidépresseur depuis 1 mois.
Et le temesta, tu as aussi essayé de le baisser.

Il est normal que tu aies des symptômes. Tous ceux que tu décris sont courants.
Pour ma part, en ce qui concerne le témesta, tu avais 1 mg, et la baisse est beaucoup trop rapide.
Il va te falloir rester à une dose stable pendant un moment, dose qui t'est à peu près confortable.
Et il faut que tu t'informes bien avant de continuer en lisant d'autres posts, et en lisant le manuel du Pr Ashton sur lequel nous nous basons pour le sevrage.
Il est préconisé des diminutions de 10 % maximum avec des paliers de 2 semaines ou un peu plus.
Mais tu vas encore avoir d'autres conseils.

Courage à toi

Marie
Revenir en haut Aller en bas
cath58



Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Mar 28 Avr - 23:21

Bonsoir Marie,
Merci pour ta réponse rapide et qui m'a rassurée car je me demandais ce qu'il se passait. Je ne veux à aucun prix recommencer l'anti-dépresseur, ma tête va bien mais mon corps ne suit pas. Oui le sevrage de l'anti-dépresseur a été fait correctement sur une très longue période mais le fait de diviser en même temps par 3 le témesta est peut être un peu raide !! chaque chose en son temps. Une de mes amies est conseillère à la vie claire et m'a conseillé de prendre du griffonia et basilic sacré pour soulager un peu les contractures musculaires et les crises de panique. Je vais voir ce que ça donne mais en attendant je reprends 1 témesta dans la journée quand je sens que ça dépasse les limites du supportable et j'occupe mon corps et mon esprit, je marche, je vais voir des ami(e)s, j'évite de trop en parler pour ne pas non plus les saouler et je me relaxe. En plus, je fais un travail qui m'apporte beaucoup, je donne des cours de théâtre à des enfants et des ados, je joue dans une troupe théâtrale adulte, je chante et surtout je suis très bien entourée par un mari et 2 grands enfants adorables qui comprennent et m'aident, je pense que j'ai beaucoup de chance par rapport à d'autres personnes.
Je sais que je suis capable d'aller au bout et d'arrêter tous ces médicaments mais pour l'instant c'est très difficile.
Encore merci pour ta réponse et je vais lire ce que tu me conseilles.
Bonne nuit
Cath
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Mer 29 Avr - 0:27

bonsoir et bienvenue sur le forum Smile

Il ne faut pas faire de variation dans les doses, lors d'un sevrage.
30% est évidement une baisse beaucoup trop forte.
Et il faut que tu t'informes très longuement :

http://sevragebenzo.sosblog.fr

bonne soirée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
cath58



Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Mer 29 Avr - 1:48

Bonsoir Michel,
Merci de ta réponse. J'ai commencé à lire les articles du lien que tu m'as envoyé et je continuerai demain, il y a effectivement des choses intéressantes à savoir (je prends des notes).
Bonne nuit
Catherine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Jeu 30 Avr - 8:40

Bonjour Cath et bienvenue parmi nous Very Happy

Dans le sevrage du laroxyl tu es allée beaucoup trop vite, il te faut revenir à une dose de confort, c'est à dire remonter ta dose pour te sentir bien et faire deux prises par jours pour éviter le manque.
Le laroxyl à une demie vie d'élimination de 12/24h d'où le manque entre les prises. Tu te stabilises pendant 3 semaines sans rien toucher et ensuite pas avant, commencer le sevrage de l'ordre de 10% sur des paliers de 3 semaines.

Pour le Temesta c'est pareil beaucoup trop rapide et jamais deux sevrages en même temps. Il te faut te stabiliser également, voir remonter ta dose en 2 prises par jour et t'y tenir pendant 1 mois.
Ensuite quand tu auras fini la stabilisation des deux, il te faudra commencer le sevrage par l'ad que nous conseillons avant la benzo. Tu pourras substituer par une demie vie longue en passant par le lysanxia qui à une demie vie de 36/200 h.

Si tu as des question, nous sommes là pour y répondre.

Bonne journée

Nad
Revenir en haut Aller en bas
cath58



Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Jeu 30 Avr - 10:24

Bonjour Nad,
Merci pour ta réponse. Le problème c'est que, pour l'antidépresseur, le sevrage conseillé par mon médecin est terminé ; je l'ai arrêté complètement il y a 1 mois déjà et c'est depuis 15 jours que je me sens mal et que j'ai ces symptômes. Il faudrait donc que je le reprenne pour ré-arrêter plus tard ? pour ce qui est du témesta je suis effectivement repassée à 2 par jour pour avoir une dose de confort moyen.
Encore merci et bonne journée
Catherine
Revenir en haut Aller en bas
pierrette

avatar

Messages : 3127
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Jeu 30 Avr - 12:31

Bonjour Cath,

Bienvenue sur notre forum, ou je l'espère tu trouveras les réponses à tes questions pour entreprendre un sevrage. Comme les autres de l'ont dit, y a des règles qu'il faut respecter et la plus importante est de ne pas faire plusieurs sevrages en même temps. Je comprends donc pourquoi soudain tu te sens mal. Là, je ne pourrais te dire laquelle des molécules te posent problèmes. 

Pour l'heure, si cela fait un mois que tu as stoppé le laroxyl, je ne te conseillerais pas de le reprendre. Cependant, pour le temesta, je ne saurais que te conseiller de reprendre ta dose initiale pour contrer les effets du laroxyl et partir sur un sevrage stable. Reprends tes 3 comprimés, répartis les dans la journées et reste ainsi, 2/3 semaines sans ne rien toucher. Il faut que tu cesses de prendre ton témesta à la demande, il te faut respecter les doses et les horaires de prise. Le cerveau n'aime aucun changement.

Enfin, évites de prendre d'autres choses et cela vaut aussi pour la phytothérapie, y a plein d'intéractions qui peuvent te mettre mal. 

Si tu as des questions, n'hésites pas, nous sommes là pour y répondre.

Belle journée

Pierrette
Revenir en haut Aller en bas
cath58



Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Jeu 30 Avr - 12:45

Bonjour Pierrette,
Merci pour ta réponse. En faisant la synthèse de tout ce qu'on a pu me dire depuis que j'ai mis ce post, je vais effectivement suivre ce chemin, c'est à dire ne pas reprendre le laroxyl (en plus si je devais le reprendre ça me donnerait vraiment une sensation d'échec ce que je veux à tout prix éviter) et reprendre le témesta régulièrement jusqu'à ce que je me sente mieux dans mon corps et après on verra.
Ca fait vraiment du bien d'avoir vos avis à tous, c'est une grande aide. Merci pour tout ce que vous faites et moi qui ne croyais pas aux forums, je me rends compte que de parler à des personnes qui sont également passées par là ça aide énormément.
Passe un bel après-midi Pierrette
Cath
Revenir en haut Aller en bas
pierrette

avatar

Messages : 3127
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Jeu 30 Avr - 12:51

Essaie de bien répartir tes doses dans la journée. Tiens toi à tes horaires, tiens toi loin du stress et des produits chimiques. Mets en place des techniques de gestion du stress maintenant, cela va te servir pour la suite. 

Restes stable pendant deux semaines et ensuite on pourra envisager un sevrage lent c'est à dire, des diminutions de 10% max sur deux semaines.

Belle journée

Pierrette
Revenir en haut Aller en bas
cath58



Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Jeu 30 Avr - 13:00

Ok ! je fais de la relaxation tous les soirs et je suis suivie par une amie psy qui m'a conseillé des livres sur "comment gérer son stress" !
Bon après midi
Cath
Revenir en haut Aller en bas
cath58



Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Jeu 30 Avr - 13:04

je suis en train de lire 3 livres intéressants sur le stress et les moyens de relaxation et si ça peut aider quelqu'un je peux donner les coordonnées, puis-je le faire en passant par vous bien sûr ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Jeu 30 Avr - 13:36

Bravo pour l'arrêt du Laroxyl mais 10 ans de prises c'est pas rien, j'espère que tu vas tenir et que tes symptômes en répartissant ton Temesta seront lissés.

bel après midi  sunny

Nad
Revenir en haut Aller en bas
cath58



Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Jeu 30 Avr - 14:58

Merci Nadège ! Je vais tout faire pour tenir mais c'est vrai que vous avez tous raison chaque chose en son temps, les deux à la fois c'était trop. Je suis plus sereine aujourd'hui, j'ai arrêté de m'entêter à vouloir me dire qu'il fallait absolument tout arrêter et j'ai repris 1 témesta tout à l'heure après le repas et j'en reprendrai un ce soir avant de dormir pour m'assurer une nuit de sommeil paisible et on verra par la suite pour l'arrêt quand les symptômes se seront calmés !!! et je vais essayer d'être régulière dans les prises et de ne plus faire à la demande comme je le faisais ces derniers temps.
Un cerveau et un corps : pas simple de gérer les deux en même temps et surtout au-dessus de mes compétences même si l'envie y est !
Merci de vos conseils et de votre aide à tous, c'est précieux et ça me permet de relativiser et de moins m'angoisser !
Bon après midi Nadège
Cath

Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Jeu 30 Avr - 18:36

Bonsoir Cath,

Je vois que tu as eu beaucoup de réponses maintenant, et les avis convergent donc c'est rassurant !!
Et je vois du coup que l'angoisse retombe un peu, ce qui est bien.
Tu restes effectivement avec ta dose stable de témesta et dans 2 semaines grosso modo, tu verras.
Une bonne soirée à toi
Marie
Revenir en haut Aller en bas
cath58



Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   Jeu 30 Avr - 20:50

Bonsoir Marie,

Oui, ça m'a fait un bien énorme de pouvoir en parler et d'avoir vos avis et conseils. Là, je prends une direction alors que je ne savais plus où aller.
Encore merci à toi et à tous.
Bonne soirée
Cath
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: arrêt très difficile d'antidépresseur   

Revenir en haut Aller en bas
 
arrêt très difficile d'antidépresseur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Antidépresseur et nausées
» La prière vaut-elle un antidépresseur ?
» un défi: une très très très difficile limite
» Très difficile inégalité!!!
» Attention ! l'antidépresseur Valdoxan (agomélatine) est à éviter, estime Prescrire danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: