Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 médecin : la critique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: médecin : la critique   Dim 25 Oct - 2:00

Si vous n'êtes pas content de votre médecin, envoyé lui cette adresse par mail anonyme  Very Happy  :

http://medecincritique.sosblog.fr

http://medecincritique.wordpress.com

http://medecincritique.blogspot.fr
a été censuré par google


Dernière édition par michel le Mar 20 Jan - 4:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
Asterix



Messages : 60
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Dim 28 Avr - 11:09

Bonjour,

Juste pour savoir... que pensez-vous du médecin qui tient un discours général anti-psychotrope, cf par exemple : http://www.sommeil-mg.net/spip/Risques-des-nouveaux-somniferes (voir le lien mis... on aurait pu trouver d'autres exemples de ce type de discours sur son forum – actuellement fermé – : "les somnifères/psychotropes ne profitent qu'à l'industrie pharmaceutique..." etc.),
et ce même médecin, dans le même temps, en consultation, prescrit du lexomil à ses patients ; soit-disant à titre transitoire, pour soulager la fatigue le temps que la personne "réapprenne" à dormir... je précise que personnellement, je me le suis vu prescrire durant 7 mois d'affilée (à prendre "en tant que de besoin", pourquoi pas 2 ou 3 barrettes par jour...) – jusqu'à ce que j'arrête le massacre, de moi-même...

Qu'en pensez-vous ?... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Dim 28 Avr - 14:38

bonjour

Nous n'avons a ce jour trouvé aucun médecin français compétent.
C'est pas un type de Montpellier qui a fait ce site ?
Le fait qu'il prescrive des benzos pour autre chose que le sevrage en fait un criminel comme les autres....
Voila ce que j'en pense.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Dim 28 Avr - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
Asterix



Messages : 60
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Dim 28 Avr - 15:54

michel a écrit:
C'est pas un type de Montpellier qui a fait ce site ?
Oui... il est en train de mettre sur pied une "clinique du sommeil" au Maroc actuellement, ayant fermé son cabinet de Montpellier.

Merci pour l'avis... tranché certes, mais qui a le mérite d'être clair Very Happy

Disons que le décalage entre discours officiel et pratique réelle est... "étonnant" - à mettre sur le compte d'une certaine ignorance et/ou d'un étrange aveuglement.
J'ai su que 2 personnes au moins ont refusé le lexo qu'il leur avait prescrit (ou rapidement abandonné, plus précisément) en début de "rééducation" du sommeil. Aussi je me trouve bête a posteriori de ne pas en avoir fait autant ! (par ignorance)
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar



Messages : 3363
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Ven 3 Mai - 23:46

Bonsoir Smile

Je pense que certains n'ont pas conscience de la dangerosité de ces produits ou bien s'en moquent puisqu'ils ont des conflits d'intérêts avec les firmes, et d'autres en sont conscients (comme ce médecin), mais estiment que pour une durée d'une semaine ou de temps à autre, ce n'est pas bien grave !
Seulement, une fois qu'on en consomme, c'est la solution de facilité pour ne pas se prendre en charge et trouver d'autres alternatives bien plus naturelles, puis la suite on la connait, c'est l'engrenage !! Evil or Very Mad

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
Asterix



Messages : 60
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Sam 4 Mai - 17:19

bbhepar a écrit:
d'autres en sont conscients (comme ce médecin), mais estiment que pour une durée d'une semaine ou de temps à autre, ce n'est pas bien grave !
Justement, ce médecin qui se dit opposé aux benzos m'a prescrit lexomil au long cours, me décourageant d'arrêter (j'en étais à 7 mois de prise quotidienne quand j'ai unilatéralement décidé de stopper) !! c'est ça qui est fort... mais bon, par ailleurs il y aurait pas mal à dire sur lui, donc...

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar



Messages : 3363
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Sam 4 Mai - 19:05

Ah oui effectivement... Pffff du grand n'importe quoi.
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Sam 4 Mai - 21:05

Asterix a écrit:
Justement, ce médecin qui se dit opposé aux benzos m'a prescrit lexomil au long cours, me décourageant d'arrêter (j'en étais à 7 mois de prise quotidienne quand j'ai unilatéralement décidé de stopper) !! c'est ça qui est fort... mais bon, par ailleurs il y aurait pas mal à dire sur lui, donc...

Bonne journée.

Merci de nous en avoir informé !!

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Mar 20 Jan - 4:23


_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Mar 20 Jan - 4:40

La main dans le sac médecine, affaires, danger pour la santé

Le Dr Jerome Kassirer propose un regard inquiétant sur les pots-de-vin que des médecins acceptent des géants de l'industrie pharmaceutique et d'autres fournisseurs. II fait valoir que les milliards déversés par l'industrie ont détraqué la boussole morale de plusieurs médecins, et que ces combines ont miné la qualité des soins que nous prodiguent au jour le jour les médecins et les institutions qui avaient toute notre confiance. Bourré de véritables histoires d'horreurs, ce livre met en lumière les manigances financières entre les grosses compagnies qui fabriquent les médicaments et les médecins qui les prescrivent. Diagnostic brillant porté sur une épidémie de cupidité, " La Main dans le sac " suggère aussi une thérapie susceptible de remettre sur pied la profession médicale et de restaurer la confiance du public.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Sam 4 Juin - 8:04


_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Dim 11 Sep - 6:56

Les médecins les plus arrosés

http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/les-laboratoires-pharmaceutiques-qui-arrosent-le-plus-les-medecins-1020396

Les 25 médecins les plus gâtés par les laboratoires (la divulgation de leur nom est interdite)


_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
colas



Messages : 803
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Dim 11 Sep - 12:02

bonjour,

ça, c'est ce qui est officiel et déclaré aux impôts, mais je suis sûr que tous ces spécialistes d'arrosage ont monté des dessous de table non visibles, et que ce n'est pas ceux qui ont déclaré officiellement le plus qui sont les plus coupables, c'est ceux qui ont peur et donc déclarent un peu, on ne voit pas les sommes en espèces, ou les comptes en suisse, caiman, îles machin, c'est la corruption dans tous les domaines
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Dim 11 Sep - 20:26

bonsoir colas

Non, tu te trompes, monsieur Cahuzac l'a dit : il n'a pas de compte a l'étranger Very Happy


Il a aussi déclaré : "L'industrie pharmaceutique a financé tous les partis politiques, tous"

http://www.atlantico.fr/pepites/jerome-cahuzac-assure-que-premier-compte-en-suisse-etait-destine-au-financement-activites-politiques-pour-michel-rocard-2811694.html#smezA1h8oTWksxMw.99

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
colas



Messages : 803
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Dim 11 Sep - 23:04

comme il était chirurgien, il parle des labos, mais beaucoup d'industries différentes participent aussi, l'Oréal parfums et d'autres qu'on peut imaginer...
la meilleure époque devait être l'après guerre, tout le monde travaillait, les patrons construisaient des maisons pour leur personnel, des écoles pour les enfants, la corruption n'existait pas trop, on faisait du social, la sécurité sociale, les mutuelles, les repos hebdos,
j'aime beaucoup les années 60, 70, 80...puis tout s'est détérioré, aujourd'hui l'agriculteur crêve, met des pesticides, n'arrive pas à vivre de son travail, les animaux sont en batterie, ne voient plus la lumière du jour, tout est corrompu, le travail ne paye pas, c'est la spéculation qui fonctionne, et on est en train de bouffer la planète, un accident nucléaire(même pas une guerre) et hop, adieu tout le monde,
mais moi, avec mes maladies iatrogènes et non iatrogènes, je partirai sûrement avant le feu d'artifice
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Dim 11 Sep - 23:41

La sécurité sociale est, maintenant et surtout, une vaste escroquerie !

http://securitesociale.sosblog.fr

Uniquement au service des labos et des gouvernements (quel qu'il soit)

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Dim 11 Sep - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Dim 11 Sep - 23:42

colas a écrit:
avec mes maladies iatrogènes et non iatrogènes, je partirai sûrement avant le feu d'artifice

Tu vas t'en sortir, comme nous tous, ce n'est qu'une question de temps Very Happy

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Dim 11 Sep - 23:46

colas a écrit:
comme il était chirurgien, il parle des labos, mais beaucoup d'industries différentes participent aussi, l'Oréal parfums et d'autres qu'on peut imaginer...

Je pense qu' l'Oreal tue beaucoup moins que l'industrie chimico-pharmaceutique...

http://iatrogenie.sosblog.fr

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Lun 12 Sep - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
colas



Messages : 803
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Lun 12 Sep - 12:27

michel a écrit:

Tu vas t'en sortir, comme nous tous, ce n'est qu'une question de temps Very Happy

je te crois, je m'en suis sorti, mais dans quel état je suis !... mama mia !...plus un boulon qui tient, aller au supermarché est un exploit, chaque tâche est un challenge...
une petite action, et j'ai atteint mes limites pour la journée, même marcher , obligé de faire des haltes de repos
oui, tu as raison, ce n'est qu'une question de temps, on va tous s'en sortir (sauf que de toutes les personnes que je connais depuis 8 ans, pas une seule ne s'en est encore sortie) juste une question de temps,
peut-être que seulement 10 % des syndrômes prolongés s'en sortent, les autres attendent le messi en faisant de la méditation
j'ai lu quelqu'un du milieu qui a écrit que certains attendent des années et des années quelque chose qui n'arrive pas, il ne donnait pas de preuves, c'était des observations
Après 3 ans on a de l'espoir, à 5 ans on se pose des questions et on épluche à mort les témoignages similaires aux nôtres, à 7 ans passés + mon année de sevrage, cela fait plus de 8 ans de souffrances, on commence à avoir des doutes que ces maladies auto-immunes par exemple, qui sont apparues avec le sevrage vont disparaître, car elles se sont bien installées
oui, on constate des modifications, mais c'est dérisoire devant l'ampleur des dégats
oui , juste une question de temps...

Revenir en haut Aller en bas
colas



Messages : 803
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Lun 12 Sep - 12:39

michel a écrit:
colas a écrit:
comme il était chirurgien, il parle des labos, mais beaucoup d'industries différentes participent aussi, l'Oréal parfums et d'autres qu'on peut imaginer...

Je pense qu' l'Oreal tue beaucoup moins que l'industrie chimico-pharmaceutique...

j'ai travaillé à côté d'un labo d'essais, si tu avais vu les animaux, les chiens, les chevaux, les boîtes de souris mises aux poubelles,
on voyait entrer dans le sous-sol un superbe cheval, on ne les voyait jamais ressortir
que de souffrances animales pour un rouge à lèvres, ou un shampoing
regarde les abattoirs, les scandales des poules qui existaient déjà quand j'étais petit, aucun progrès ...l'argent, le sexe, le pouvoir

même si l'Oréal tue moins d'humains, ce qu'il fait est inadmissible, on doit respecter l'être vivant, l'homme est un imbécile qui se croit supérieur, heureusement qu'il crêve comme comme l'animal qu'il fait souffrir inutilement, il y a une justice, la mort, il y a une fin aux tortionnaires, tu ne peux être tortionnaire 100 ans, tu iras pourrir comme ceux que tu as détruits
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Lun 12 Sep - 20:02

colas a écrit:


je te crois, je m'en suis sorti, mais dans quel état je suis !...  mama mia !...plus un boulon qui tient, aller au supermarché est un exploit, chaque tâche est un challenge...
une petite action, et j'ai atteint mes limites pour la journée, même marcher , obligé de faire des haltes de repos
oui, tu as raison, ce n'est qu'une question de temps, on va tous s'en sortir (sauf que de toutes les personnes que je connais depuis 8 ans, pas une seule ne s'en est encore sortie) juste une question de temps,
peut-être que seulement 10 %  des syndrômes prolongés s'en sortent, les autres attendent le messi en faisant de la méditation
j'ai lu quelqu'un du milieu qui a écrit que certains attendent des années et des années quelque chose qui n'arrive pas, il ne donnait pas de preuves, c'était des observations
Après 3 ans on a de l'espoir, à 5 ans on se pose des questions et on épluche à mort les témoignages similaires aux nôtres, à 7 ans passés + mon année de sevrage, cela fait plus de 8 ans de souffrances, on commence à avoir des doutes que ces maladies auto-immunes par exemple, qui sont apparues avec le sevrage vont disparaître, car elles se sont bien installées
oui, on constate des modifications, mais c'est dérisoire devant l'ampleur des dégats
oui , juste une question de temps...


Si vous n'avez pas encore de victimes qui se sont sortie totalement des symptômes prolongés de sevrage en ce qui concerne les antidépresseurs, nous en avons pas mal en ce qui concerne les benzos.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
colas



Messages : 803
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Mar 13 Sep - 11:48

salut Michel,

ils sont où sur ton forum, ces témoignages de syndrôme prolongés graves qui s'en sont sortis? (je ne parle pas des liens de tes blogs avec des témoignages de personnes ok à 3 ans, je parle des personnes naze à plus de 5 ans d'attente, je connais 1 cas que j'ai vu sur l'un de tes blogs il y a quelque temps déjà, il est toujours en prolongé(je ne parle pas de Corinne) toujours prolongé à ce jour, il en est à 9 ans, je lui ai parlé, pour lui il m'a dit que les séquelles qu'il a resteront à vie, des fenêtres réelles, il y a belle lurette qu'il n'en a plus, je me sens pareil d'ailleurs
as-tu des fenêtres de normalité?(bien faire la différence entre les jours où on se sent mieux comme tout un chacun et d'autres l'inverse, je parle du phénomène de guérison qui se produit les premières années et qu'on appelle des vagues et fenêtres de normalité, windows/waves en anglais)

parce que mettre des cas graves sûrs, qui ont consommé une 10 d'années que tu as connus qui s'en sont sortis sur le forum permettrait de me "clouer" le bec, et je ne t'en voudrai pas, au contraire, je mettrai à jour mon site

amicalement
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: médecin : la critique   Mar 13 Sep - 12:02

bonjour  Very Happy
Sur ce forum, non.
On ne peut pas avoir de victime qui s'en sont sorties après plus de 10 ans, le forum est trop récent.
Il y aura, le mien, dans ?????, tout du moins, je l'espère bien !!
Mais sur http://www.benzo.org.uk/index.htm , il y en a.
Le plus connu étant le cas du docteur reg Peart.

bonne journée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: médecin : la critique   Aujourd'hui à 17:19

Revenir en haut Aller en bas
 
médecin : la critique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cardinaux Ottaviani et Bacci - BREF EXAMEN CRITIQUE DE VATICAN II
» Prière du médecin selon Jean-Paul II
» [4ème] textes de satire ou critique sociale du XVIIIè
» Bref examen critique de la nouvelle messe (sujet sédévacantiste)
» Médecin Et Révolutionnaire!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage benzodiazépines et somnifères :: Liens d'information-
Sauter vers: