Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
amadeus



Messages : 82
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 52
Localisation : suisse

MessageSujet: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Lun 23 Fév - 22:54

Bonsoir Chandru,


Merci de nous avoir écouté, et merci à Michel et Audrey de leurs
réponses.

Tu vois tu n'ais pas seule !

Je suis d'accord avec les avis concernant la perte de confiance des patients en
rapport avec les prescriptions abusives de psychotropes.

Par contre je ne suis pas d'accord sur le fait de généraliser :

La Médecine est le domaine des sciences (humaine), parmis toutes les sciences (y compris physique quantique), qui a fait les plus grand progrès en 20 ans ! Elle soigne, avec les spécialistes, et les médicaments, nouvelles technologie (IRM, Radiothérapie dernière génération), nouvelles techniques chirurgicales, stimulateurs cardiaques avec défibrillateurs, stimulateurs antalgiques, stimulateurs intra-cérébraux, etc.. des PATIENTS souffrants de maladies mortelles ou handicapantes :

Oncologie, immunologie, pneumologie,  médecine interne, gastro-entérologie, urologie, cardiologie, neurologie, pédiatrie, néonatologie, anesthésiologie, médecine intensive, neuro-chirurgie, chir. cardio-vasculaire, orthopédie, radiologie interventionelle, chir. pédiatrique, chir. oncologique, chir. plastique, gynéco-obstétrique, chirurgie de transplantations d'organes, néphrologie, médecine bariatrique, génétique humaine, etc.....

les PATIENTS souffrants d'infarctus du myocarde, de cancer, d'infarctus cérébraux, de malformations congénitales, d'arrêts cardiaques,
d'arrêts resp., de maladies cardiaques, pulmonaires, hépatiques, tube digestif, rénales, accidents, victimes d'accidents de la route,
de noyades, de plongées, d'avalanches, de mal de montagnes, les grands brûlés, de maladie génétiques fréquentes (mucoviscidose) et rares
(mal. de Fabry), neurologiques fréquentes (sclérose en plaque, Parkinson), neurochirurgicales (hémorragies, ruptures d' anévrysmes, malformations vasculaires), etc.....

24/24h, 7j/7, le samu amène dans les hôpitaux des patients (en suisse Hélicoptères, pionniers dans ce domaine) ou médecins, infirmières
sont là en permanence pour sauver des vies !

Si vous développez un infarctus cette nuit (ce que je ne souhaite à personne), des médecins seront TOUJOURS là, les pompiers, les ambulanciers, les infirmières, pendant que la majorité des autres corps de métiers dorment sur leurs deux oreilles.

J'en ai passé des journées de 48  h de travail continus, comme mes confrères, et ce n'est rien comparés aux chir. qui opèrent sans compter
les heures.

Merci de ne pas confondre les Médecins qui prescrivent des psychotropes (de manière abusive certes) au patients qui souffrent d'angoisse,
de dépressions, d'insomnies, dû à un mal être,  avec la Médecine en général.

Ce ne sont pas les Médecins qui doivent se remettre en cause, c'est la Société et l'Humanité (monde du travail, divorces, maltraitance, guerres, drogues , internet et mobiles à outrance, blanchissement d'argents sales, mafia, "malbouffe", extêmisme, et réchauffement climatiques, inégalités pays "riches" et faux "1/3" monde qui est un fait le 3/4 du monde, etc...)

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire"
Albert Einstein

Voilé, je voulais juste remettre l'Eglise au milieu du village.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Mar 24 Fév - 4:29

amadeus a écrit:


Oncologie, immunologie, pneumologie,  médecine interne, gastro-entérologie, urologie, cardiologie, neurologie, pédiatrie, néonatologie, anesthésiologie, médecine intensive, neuro-chirurgie, chir. cardio-vasculaire, orthopédie, radiologie interventionelle, chir. pédiatrique, chir. oncologique, chir. plastique, gynéco-obstétrique, chirurgie de transplantations d'organes, néphrologie, médecine bariatrique, génétique humaine, etc.....

les PATIENTS souffrants d'infarctus du myocarde, de cancer, d'infarctus cérébraux, de malformations congénitales, d'arrêts cardiaques,


Bonsoir

Cette discussion n'est pas le bon endroit pour en discuter, cependant je ne suis pas du tout d'accord. Même si il ne faut pas tout voir en noir....
Juste quatre seuls exemples :

Les hopitaux sont une catastrophe :
http://dangerhopital.sosblog.fr

Pour l'oncologie, c'est encore pire et les oncologues ne sont souvent que de sombres crapules :
http://cancer.sosblog.fr

La première cause des maladies cardiovasculaires et des avc sont les médecins et leurs médicaments :
http://avcsurordonnance.sosblog.fr
http://beta-bloquant.sosblog.fr

La iatrogènie est la première cause de maladies et de morts :
http://iatrogenie.sosblog.fr

Alors que la mafia médiale est la mafia la plus dangereuse de tout les temps, laissant très loin derrière, Al Capone, pablo Escobare, le docteur Mengle, voir même Hitler.

Même si j'en reste la, je n'ai pas du tout le même point de vu que toi.

bonne soirée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Mar 24 Fév - 15:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Mar 24 Fév - 8:04

Bonjour

Moi je suis juste d'accord sur le fait qu'effectivement une personne qui fait un infarctus ou autre, comme ça été le cas de mon frèro entre noel et le jour de l'an, a été pris en charge rapidement par le samu, il en a fallu de peu pour qu'il se retrouve dans une caisse.. Il a été opéré en urgence et là je dis merci à ces personnes qui font un boulot extraordinaire.. Aujourd'hui il se retrouve avec une panoplie de médicaments matin et soir, Je dis pas que les médocs sont bon pour lui, mais l'aide quand même à faire baisser sa tension et autres.. On ne peut pas toujours mettre cela sur le compte des médicaments, ça peut venir d'autres choses et pour mon fréro on ne saura jamais.

Bonne journée
Nad
Revenir en haut Aller en bas
pierrette



Messages : 3127
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 46
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Mar 24 Fév - 12:38

Marc,

Je comprends ton point de vue et je le respecte mais ce qui ressort de mon expérience, est que je ne peux plus faire confiance aux médecins. Je reconnais leur compétence pour certaines choses mais leur écoute n'est pas bonne. Ils sont pour la plupart campés dans leur posture de "grand savant" et agissent par mécanisme. Ils manquent sérieusement de curiosité et surtout, comme je l'ai dit plus haut, ils n'écoutent pas. Ils restent toujours dans ce qu'ils connaissent, le reste, bah, ils l'ignorent et cela semble bien pour eux.

J'aurais aimé rencontré (et Dieu sait que j'en ai rencontré pendant mon sevrage !) un médecin qui me dise simplement : "je ne sais pas, mais ce que vous me dites m'interpelle, je vais faire des recherches !". Pas uns ne m'a dit, je ne sais pas, mais tous m'ont prise pour une folle. Mes sensations n'existaient pas, mes douleurs étaient dans ma tête, mon discours n'était pas du tout entendu, ni même les recherches que je faisais à leur place.
Résultats : si je n'avais pas décidé de ne plus les écouter, je ne sais pas à quoi ressemblerait ma vie. Mais quelle importance !

Mon médecin est devenu mon dealer et je ne le voyais que pour ça. Il a perdu dans cette histoire, mon respect. Je ne peux plus avoir confiance en la médecine. Je n'y arrive plus ! Je ne sais pas si j'ai raison ou pas, et en fait, je m'en moque. J'ai perdu 5 ans de ma vie. J'ai perdu mon emploi, j'ai souffert dans ma chaire au point de devenir dingue parfois... Je ne peux pas oublier.

Ensuite, ma sœur a eu un cancer. Je l'ai suivi pendant son parcours du départ ou les éminents médecins l'on poussé à entrer dans son protocole expérimental en lui assurant que c'était une chance pour elle. On lui parle que de bénéfices, perso, je suis attentive et perplexe, mais ce n'est pas ma vie alors, je me tais. Elle décide de le suivre largement influencé par son hématologue. Bah, les mois passent et tout semble bien se passer. Elle obtient la rémission. 3 mois, plus tard, on la convoque en urgence, un truc bizarre au scan. resultat : un deuxième cancer est là ! Cette fois-ci protocole classique. Et là, vl'a l'hématologue, qui lui fait signer plein de documents pour que ma sœur ne porte pas plainte au sujet du protocole expérimental !!! Pourquoi ??? Elle parle de risque mais minimes, et pourtant le protocole vient subitement de disparaître.

Et ben, la morale de tout cela, c'est que les médecins, ne mettent pas le malade au cœur de leur décision. Il n'est que l'objet de leur propre projection.
Donnons la parole au malade. Ecoutons simplement les patients.

Un bon médecin, c'est celui qui écoute, et surtout qui mets les intérêts de leur patient au centre de la consultation. Quant j'entends un médecin dire que les ad ou les psychotropes ne provoquent pas de dépendances, je me dis, qu'il se fout de nous. Il ne lit alors pas les notices des médicaments qu'il donne !!!

La confiance, cela se gagne, elle ne s'acquiert pas juste parce qu'il y a un diplôme sur le mur.

Soyons vigilant, notre corps nous appartient.

Voilà, mon coups de gueule !!

Pierrette
Revenir en haut Aller en bas
amadeus



Messages : 82
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 52
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Mer 25 Fév - 1:30

Oui,

ce n'est pas le site idoine pour un débat sur la Médecine, alors je répondrais simplement plus,
car certains propos écrit en réponse sont diffamatoires, et pourrait avoir des conséquences très
fâcheuse, ce que je souhaite pas !

Bonne nuit ,espère que ton sommeil va s'améliorer, et navré que ma réponse a dégénéré sur ton sujet !

Bien à toi

Marc








Revenir en haut Aller en bas
colas



Messages : 803
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Jeu 26 Fév - 0:25

salut Marc,

ici nous sommes un concentré de victimes de médecins, moi par exemple, je ne faisais que de l'angoisse gérable, le déroxat m'a détruit et 6 ans après j'ai de sérieux problèmes à cause des prescriptions de ces enfoirés(ils étaient 2 généralistes et un psychiatre que j'ai quitté au bout de 8 mois, il était obsédé à vouloir me prescrire alors que je suis venu le voir pour qu'il m'aide à me sevrer, ce salopard);
alors replacer l'église au milieu du village, tu repasseras...
les médecins et psychiatres sont très dangereux, il faut à tout prix se renseigner avant de les voir car ils n'hésitent pas à prescrire le bazooka pour tuer une pauvre mouche...qui en plus s'en allait
oui, il peuvent réparer un pied cassé, mettre un pace-maker, mais à côté ils en crèvent combien avec leurs statines, bêtabloquants et autres vioxx et les chimios inutiles pour des personnes de toutes façon foutues etc.
c'est tout un système, et le médecin rentre dedans ou alors est obligé de changer de métier...
Nous avons un autre médecin, il s'est mis tout le corps médical à dos quand il a expliqué qu'il essayait de ne plus prescrire, de prescrire moins...
c'est triste
Il y a sûrement ailleurs des personnes sauvées et là tu pourras trouver des gens d'accord avec toi, mais ici, ce sera dur...
Bon, que cela ne t'empêche pas d'en sauver quelques-uns, ce serait tout à ton honneur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Jeu 26 Fév - 7:36

Ils ne sont pas tous comme ça Colas et heureusement.. Il faut éviter certaines chose bien-sûr, les médecins sont dangereux, ça tous le monde le s'ai ici .. Mais demain tu tombes d'un échafaudage "c'est un exemple" tu seras bien content que pompier, ambulance viennent te ramasser, c'est pas pour autant qu'il vont te donner un psychotrope ou autres.. c'est un peu ce que Marc ici a essayé de vous faire comprendre, j'ai l'impression que certain(e)s n'ont pas compris son message.. Enfin bref on va pas polémiquer là dessus, sinon on s'en sortira pas.

Bonne journée
Nad

Salutation à Marc au passage
Revenir en haut Aller en bas
amadeus



Messages : 82
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 52
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Ven 27 Fév - 0:59

Merci Nad,

Je voulais simplement dire qu'on ne peux pas mettre tous les toubibs dans le même panier.

une de mes secrétaire, moins de 30ans, un enfant, un mari, c'est battue avec succès pendant 2 ans contre un cancer du sein
très agressif.

Un de mes CONFRERE, avec qui j'ai bossé, a survécu des années , a pu travailler, une femme , un fils, victime dune
tumeur maligne cérébrale terrible.

Alors, de dire que les chimios et l'oncologie ne servent à rien car les gens sont foutus...... c'est INADMISSIBLE !

Cela n'a rien à voir avec les benzos, les AD, ce sont des VIES en danger de MORT.

Et les leucémies chez le enfants ?

On les sauvent actuellement.

Moi j'écoute mes patients, et prescrits le moins possible de médicaments, et ont dit
"moins les patients ont de médicaments , meilleurs sont leurs médecins".

Alors mettez juste un peu moins d'agressivité contre les médecins , car avec de tels propos écrits, c'est la survie
du forum qui sera en danger de mort

A bon ententeur

PS: pas très nombreux , les réponses et vœux à mon appel pour l'anni de ma compatriote suisse Carole !
Revenir en haut Aller en bas
pierrette



Messages : 3127
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 46
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Ven 27 Fév - 7:37

Marc,

Ici, il n'y a que des victimes, alors peut être que l'on est pas les mieux placer pour parler de confiance... Tu peux comprendre que nous sommes tous des "rescapés" de guerre, alors, on fait aussi comme on peut avec nos vécus. Je pense que tu peux nous comprendre en mettant de côté ta profession.

Nous sommes peut être excessif, mais qui ne le serait pas après avoir connu l'enfer. Nous avons perdu des membres, ils sont restés sur le bas côté, ils ont perdus leur vie. ILs n'ont pas été sauvé; eux... On ne peut pas nous reprocher d'être blessés.

Y a rien que des victimes derrières nos propos, ne l'oublie pas.
Allez, on cesses là de parler de confiance.

Je te souhaite une belle journée

Pierrette
Revenir en haut Aller en bas
koss



Messages : 68
Date d'inscription : 24/12/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Ven 27 Fév - 9:56

Bien sûr, comme le dit Marc  : "qu'on ne peut pas mettre tous les toubibs dans le même panier ".

Je sais de quoi je parle. Une chimio et mon hémato m'ont sauvé la vie alors que j'étais condamné: il y a huit années déjà que je ne serais plus de ce monde.
Par contre je suis bien d'accord avec Pierrette et ces médecins généralistes qui continuent à prescrire des benzos AUJOURD'HUI !!!
La semaine dernière, j'ai prévenu un  vieil ami qui avait reçu une benzo de son médecin. Je lui ai montré  quelques témoignages et vidéos. Il a vite compris. Je l'ai revu hier. Il a arrêté de prendre sa benzo, juste à temps car il ne la prenait que depuis une semaine seulement !

Cordialement

K.
Revenir en haut Aller en bas
celine28



Messages : 697
Date d'inscription : 07/06/2013
Age : 37
Localisation : eure et loir

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Ven 27 Fév - 10:11

c est effectivement difficile de faire confiance aux medecins en general lorsqu on a beaucoup souffert a cause de leur ignorance et manque d ecoute d ouverture d esprit....pourtant les docs ont sauve mon bb atteint d une enterocolute necrosante a la naissance...maladie nosocomiale selon certaines etudes....alors moi je sais plus quoi penser de cette profession....tout ce que je peux dire c est que je fais une crise d angoisse a chaque fois que j y vais....
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Ven 27 Fév - 10:16

amadeus a écrit:


Alors, de dire que les chimios et l'oncologie ne servent à rien car les gens sont foutus...... c'est INADMISSIBLE !

Cela n'a rien à voir avec les benzos, les AD, ce sont des VIES en danger de MORT.

Et les leucémies chez le enfants ?

On les sauvent actuellement.

bonjour  Smile

Je pensais en rester là, mais non, il m'est impossible de laisser passer cela : j'ouvre donc une autre discussion.

Mais : Informes toi !!

http://cancer.sosblog.fr


regardes, peut-être, déjà cette conférence :

CANCEROLOGIE : UNE CATASTROPHE en France, conference du dr nicole Delépine
http://benzo.forumactif.org/t1948-cancerologie-une-catastrophe-en-france-conference-du-dr-nicole-delepine

Ou, entre autres, cette oncologue, pourtant pro-chimio, parle des escroqueries sur le cancer de la prostate, du sein, des surdiagnostics, de la barbarie obligatoire des chimios pour les enfants digne du docteur Mengle (comme je l'ai déjà dit), de Nuremberg bafoué par les oncologues français....

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Ven 27 Fév - 15:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Ven 27 Fév - 11:00

koss a écrit:


Je sais de quoi je parle. Une chimio et mon hémato m'ont sauvé la vie alors que j'étais condamné: il y a huit années déjà que je ne serais plus de ce monde.

bonjour Very Happy

Peut-être que oui, peut-être que non.
Beaucoup de gens "sauvés" du cancer ont des cancers qui sont en surdiagnostics, qui se seraient donc guéri tout seul.

Mais la chimio tue de nombreuses personnes en surdiagnostics qui auraient été sauvé sans cela.

http://cancer.sosblog.fr/victimes-b1/Chimiotherapie-b1-p100.htm

N'oublions pas que quasi toutes les chimiothérapies provoquent le cancer !!! car hautement cancerigènes !
http://cancer.sosblog.fr/victimes-b1/la-chimiotherapie-favorise-la-croissance-des-cancers-b1-p103.htm

que :

un article américain rapporte que les 71 dernières molécules anti cancéreuses (Tumeurs solides réfracraires et/ou métastatiques et/ou avancées apportaient en moyenne une survie augmentée de 2,1 mois)
http://docteurdu16.blogspot.fr/2014/02/plan-krouchtchev-plan-cancer-big-pharma.html


Et que :
"la médecine est une des principales causes de l’augmentation des cancers."
http://www.atoute.org/n/article60.html

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Ven 27 Fév - 15:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Ven 27 Fév - 11:16

celine28 a écrit:
c est effectivement difficile de faire confiance aux medecins en general

bonjour Very Happy

Il y a déjà un moment ce médecin écrivait :

« Ne jamais faire confiance à un médecin! »


_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
bbhepar



Messages : 3363
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Ven 27 Fév - 11:28

Bonjour à tous,

Et nous voilà, de nouveau à la case départ.
Je trouve tellement dommage que nous ne soyons toujours pas soutenus par le corps médical. Et quand je parle du corps médical, ce sont les médecins, les praticiens; et non les chirurgiens, qui eux pour ma part sont des techniciens et qui en effet peuvent sauver des vies (même s'il existe toujours un risque à toute opération).

Je voulais réagir face au comportement des médecins. Comme l'indiquait Chandru, je voulais juste faire déculpabiliser les membres qui arrivent sur le forum, car c'est un comportement normal que d'en vouloir à son médecin, cela fait partie d'une réaction saine quand on arrive sur le forum et que l'on s'aperçoit que le médecin ne nous soutient pas dans notre démarche, ou que nous ne soyons pas entendus. Pratiquement tous nous nous sommes sentis comme trahi. Mais il est bon d'aller de l'avant et pour cela il est aussi normal de traverser d'autres étapes.
Comme j'aime à le rappeler, le sevrage et le post-sevrage nous fait passer par plusieurs phases, tout comme un deuil : le choc, le déni, la colère, la tristesse, la résignation, l'acceptation et enfin la reconstruction (je l'explique dans mon témoignage post-sevrage). http://www.cdeville.fr/article-32408659.html

Marc, n'oublions pas que tu fais partie du corps médical et que ton discours est un peu biaisé de ce fait. Stp mets-toi un peu à notre place un moment. Comment expliques-tu que pratiquement tous à un instant T, nous nous sommes entendu dire "mais non madame, ce n'est pas les médicaments, c'est dans votre tête?" ou alors "et bien madame, vous souffrez d'un trouble et votre maladie revient quand vous arrêtez les médicaments". Est-ce normal ? Et je crois bien que le pire c'est le déni.

Quand je me suis rendue compte que j'étais accro au somnifère, j'ai tapé à toutes les portes et personne ne m'a aidé.
J'ai demandé à mon médecin en 1er de m'aider, mais rien. Ensuite, je me suis faite hospitalisée de mon plein gré et là le pompon, un psychiatre m'a diagnostiqué en 30 mn deux troubles mentaux qu'il fallait soigner à coup de 2 AD. Je suis partie au bout de 2 jours en refusant son traitement et on voulait m'empêcher de sortir. On m'a menacé que si je sortais, les flics allaient toquer à ma porte pour me ramener dans cette "prison". Ensuite, j'ai sombré et là j'ai fini à l'hôpital Saint Anne, où direction un autre hôpital soit-disant pour m'aider à y voir plus clair. Là j'ai vécu l'enfer, et encore une fois pas d'écoute. Les infirmières se fichaient complètement des patients, elles se sont trompés dans les médicaments, j'ai vu des vraies malades qu'on a mis en isolement,etc... et je te passe les détails sordides de ce qu'on peut vivre en HP. Résultat : je suis sortie au bout de 4 jours, sans que personne n'ai vu que j'étais juste dépendante aux somnifères. Et en plus, je suis ressortie avec 1 AD et un anxio.

Je ne suis pas là pour m'apitoyer sur mon sort, car justement j'ai tous fais pour que l'on m'aide, et au bout du compte... j'ai trouvé le forum et j'ai été sauvé, car là j'ai été écoutée et aidée.

Alors ce n'est pas parce que l'on n'a pas le même point de vue que le forum va fermer, bien au contraire il a tenu jusqu'ici grâce à ceux qui ont pu aider les membres comme nous qui n'ont trouvé que par eux-même le moyen de s'en sortir.

Comment expliques-tu que sur mon blog et sur le forum une phrase revient en boucle ? => "je suis heureux(se) d'avoir trouvé ce forum, car je me sens moins seul(e). " Trouves-tu cela normal ?

A bon entendeur.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
celine28



Messages : 697
Date d'inscription : 07/06/2013
Age : 37
Localisation : eure et loir

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Ven 27 Fév - 11:50

entierement d accord avec toi audrey....j ai vu tellement de doc en 3 ans y compris un neurologue qui m a dit texto " je ne peux rien faire c est psy je suis pas psychiatre"....incroyable ...seul le psy a mis le doigt sur ma depdndance un psychiatre et ce forum m ont sauvee la vie...3 ans d enfer quand meme et c est pas fini
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Ven 27 Fév - 13:07

Je suis du même avis que toi Audrey, 3 jours de neurologie pour tenter de me sevrer, 3 jours de tortures atroces, j'aurais pu y rester.. C'est grâce au forum et à votre aide que je m'en sors et contente aussi d'avoir trouvé un bon généraliste à mon écoute, qui est contre la prescription, benzos Ad.. En cas d'extrême urgence et cela rejoins à ce que j'ai écrit plus haut, nous n'avons pas le choix.

Bon après midi

Bonne journée

Nad
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Ven 27 Fév - 15:58

bbhepar a écrit:

Quand je me suis rendue compte que j'étais accro au somnifère, j'ai tapé à toutes les portes et personne ne m'a aidé.
J'ai demandé à mon médecin en 1er de m'aider, mais rien. Ensuite, je me suis faite hospitalisée de mon plein gré et là le pompon, un psychiatre m'a diagnostiqué en 30 mn deux troubles mentaux qu'il fallait soigner à coup de 2 AD. Je suis partie au bout de 2 jours en refusant son traitement et on voulait m'empêcher de sortir. On m'a menacé que si je sortais, les flics allaient toquer à ma porte pour me ramener dans cette "prison". Ensuite, j'ai sombré et là j'ai fini à l'hôpital Saint Anne, où direction un autre hôpital soit-disant pour m'aider à y voir plus clair. Là j'ai vécu l'enfer, et encore une fois pas d'écoute. Les infirmières se fichaient complètement des patients, elles se sont trompés dans les médicaments, j'ai vu des vraies malades qu'on a mis en isolement,etc... et je te passe les détails sordides de ce qu'on peut vivre en HP. Résultat : je suis sortie au bout de 4 jours, sans que personne n'ai vu que j'étais juste dépendante aux somnifères. Et en plus, je suis ressortie avec 1 AD et un anxio.


Bonne journée

Merci audrey pour ton témoignge Smile
La plupart d'entre nous avons été torturés chimiquement de manière barbare, quelques fois a mort, par des dizaines de médecins et médecins de la sécu, qui, pour ma part savaient tous, sauf le généraliste, parfaitement la vérité et s'en tapaient complétement.

Je pense que la torture chimique doit être abolie !!!!!
Et les coupables très lourdement condamnés !!!

http://torturemedicale.sosblog.fr

Surtout lorsque ces drogues sont quasi totalement inefficaces et inutiles !!!

Au même titre que d'autres tortionnaires.


http://justicevictime.sosblog.fr


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Ven 27 Fév - 16:13

amadeus a écrit:


"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire"
Albert Einstein

Hélas, en France, peu de gens font quelque chose, même chez les victimes !, et c'est bien regrettable !

Même si quelques uns comme philippe Even, sylvie Simon... tentent (ou tentait) de faire un peu bouger les choses.
Merci a eux !!!!
C'est un travail de titan !

Il nous manque un peter Breggin !!! Smile

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
colas



Messages : 803
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 66
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Ven 27 Fév - 17:20

Qu'un médecin sauve des personnes, répare en faisant de la chirurgie, ce n'est rien d'extraordinaire, médecin est un métier comme un autre, il est payé pour, il n'est pas plus un héros que le salarié incognito qui travaille à l'usine pour moins, ou une personne victime du chômage, chacun contribue à ce que la société fonctionne.
Un garagiste a obligation de résultat.
Le gros problème du médecin c'est qu'il n'a pas obligation de résultat, donc les personnes arrivent chez lui mal, et 5 ans après sont très mal à cause de sa science des psychotropes, statines etc, leur corps s'est transformé et ne peut plus fonctionner sans les drogues, et là, en plus, il n'aide le patient qu'à le bourrer plus, pour se sevrer il faut chercher des forums et le faire seul,
donc les médecins font très très mal leur travail dans les domaines de dépression, angoisses, ils évaluent très mal le bénéfice/risque, ignorent délibérément totalement les notices des effets secondaires , au détriment du patient , dénient tout effet secondaire chez le patient;
comme ils ne sont pas plus cons que la moyenne, avec leurs études, je pense qu'ils savent ce qu'ils font, guidés par l'argent, la fainéantise.
Quand on est angoissé, quel médecin explique au patient qu'en prenant des benzos, il va être pire par la suite...
Médecin est un beau métier, mais les médecins ont la grosse tête et le font très mal, donc les maladies iatrogènes, il y en a un paquet...
Revenir en haut Aller en bas
amadeus



Messages : 82
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 52
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Sam 28 Fév - 2:17

Bonsoir à toutes et tous.

Je vous remercie pour vos témoignages.

Je comprends parfaitement, et suis d'accord sur l'abus de prescriptions de benzos et AD.

Peu de toubibs écoutent les patients, c'est de plus en plus fréquent !

N'oubliez pas que j'ai posté un sujet pour l'anni de Carole, grâce à qui j 'ai découvert ce formidable forum
d'entraide,
et un grand merci à Audrey qui m'a encouragé à poster ma propre histoire.

Ne me jettez plus de pierres, je ne suis pas venu sur ce site comme pro de la santé, pour défendre la médecine !

Au contraire, j'ai ouvert le débat sur la surconsommation de médics chez les pros de la santé !

De plus, je n'arrête pas de découvrir des patients intoxiqués aux psychotropes.

Et grâce à ma prise de conscience, et à vous, et au forum, jours après jours je met une pierre pour débuter un sevrage à ces victimes de
mes confrères.

Il ne s'agit pas d'ouvrir un débat sur la médecine, il y en aura toujours !
On pourrait ouvrir rien qu'un débat sur l'abus d'opèrations inutiles par les chirurgiens !

Bon, je voulais adoucir les angles, pour que des pros de la santé aient le courage de venir témoigner comme moi (toubibs, infirmières,
aides soignants, physio, etc...)

Michel m'a dit que nous étions que 3 toubibs.

depuis, il n'y en a pas plus, et ce n'est pas en tenant des propos trop agressif à mes yeux (c'est à dire contre toute la médecine confondue),
que d'autres pros de la santé vont venir.

Je remercie beaucoup Audrey et son blog de m'avoir donné le courage de témoigner.

Michel à raison, comme un autre confrère qui luttais contre la surprescriptions de benzos, AD, et neuroleptique, et qui
c'est mis en danger par ses confrères (avait le corps médical contre lui), il va m'arriver la même chose.

J'ai fait du chemin, mais je confirme qu'on est bien accros aux AD, je suis à 10 mg de 3-cycliques, contre 25 mg cp retard,
et je dors très très peu, déjà !

Je vais la piller comme un dit, mais je m'accroche, et grâce à vous, Pierrette, et Audrey, et Nad, Corrine, qui m'ont tant
aidé !

Merci pour vos témoignages, j'ai découvert la Prof. Ashton, et il faut dire que les anglais sont bien les premiers à réaliser
l'ampleur du désastre sur les patients de la surprescriptions de benzos !

Il n'y a qu'à visiter le site actuel, il y a un message du "Prime Minister" !

Bonne nuit et à bientôt, et vive le forum !
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Sam 28 Fév - 3:26

amadeus a écrit:


Je vais la piller comme un dit, mais je m'accroche, et grâce à vous, Pierrette, et Audrey, et Nad, Corrine, qui m'ont tant
aidé !

bonsoir

Certains pharmaciens les préparent en gouttes, en préparation magistrale si ce n'est pas du LP ou du gastro-resistant.

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Sam 28 Fév - 3:32

amadeus a écrit:


Il ne s'agit pas d'ouvrir un débat sur la médecine, il y en aura toujours !
On pourrait ouvrir rien qu'un débat sur l'abus d'opèrations inutiles par les chirurgiens !


Oui, mais ce monde médicale bouge ces derniers temps et il faut ouvrir les yeux !!

bonne soirée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
amadeus



Messages : 82
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 52
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Sam 28 Fév - 21:53

michel a écrit:
amadeus a écrit:


Je vais la piller comme un dit, mais je m'accroche, et grâce à vous, Pierrette, et Audrey, et Nad, Corrine, qui m'ont tant
aidé !

bonsoir

Certains pharmaciens les préparent en gouttes, en préparation magistrale si ce n'est pas du LP ou du gastro-resistant.

Bonsoir Michel,

Oui, merci, je suis passé déjà en gouttes depuis le début.

Merci de ton aide !

Meilleures salutations
Revenir en haut Aller en bas
amadeus



Messages : 82
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 52
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Sam 28 Fév - 22:04

michel a écrit:


Oui, mais ce monde médicale bouge ces derniers temps et il faut ouvrir les yeux !!

bonne soirée


michel

Rebonsoir Michel,

Oui, le monde médical bouge, je l'avais aussi exprimé plusieurs fois.

Merci Michel, j'ouvre les yeux et les oreilles justement, et c'est pour ça que je suis
sur votre "formi-, formidable " site, comme le dit la superbe chanson.

Merci pour ton énorme travail pour ce site, il y a de plus en plus de visites, de messages, sujets, etc....

Pourrais-tu m'en dire un peu plus sur le médecin qui luttait contre la surprescription de médicaments !

Sommes- nous toujours trois toubibs inscrits ?

C'est pour me motiver, je pense que tu me comprends !

Meilleures salutations et bonne soirée

Bien à toi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....   Aujourd'hui à 17:22

Revenir en haut Aller en bas
 
débat médecine, cancer, confiance aux médecins, psychotropes....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Taille d'échantillon - Thèse de Médecine Générale
» La Médecine Dans La Rome Antique (en construction)
» CROU Louis - Médecin des épidémies, Membre Académie médecine
» [Salon]Faculté de médecine de Rabat, et autres villes.
» le mauvais coté de la fac de médecine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: cancer, dépistage et traitements / informations et discussions-
Sauter vers: