Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Mer 29 Avr - 23:05

7ème diminution depuis 4 jours: 2.36 mg (je rappelle, si ça peut aider, que je suis partie de 5mg de Séroplex (escitalopram) qui est un AD type ISRS).

La fenêtre de normalité n'aura pas duré bien longtemps  No : depuis 2 jours, mon moral est au plus bas. Beaucoup d'idées noires du style: ce serait peut être mieux si je n'étais plus là car je ne vois pas l'intérêt de vivre. bizarre, sachant que nous avons le projet, mon compagnon et moi-même, d'acheter une petite maison et que nous visitons des biens en ce moment!!  Shocked
Un sentiment de dévalorisation très très important: j'ai l'impression de faire fuir les gens, de ne pas les intéresser, d'avoir perdu mon pouvoir de séduction ...Je suis triste, mal dans ma peau et mal avec les autres.
Ces pensées sont plus fortes que moi, y'a rien à faire...même en me "martelant" que c'est dû au sevrage.

Je vais quand même continuer à baisser de 10% toutes les 2 semaines (du moins jusqu'à atteindre le dernier 1/3)...car je me dis que ces symptômes psy peuvent s'atténuer ou disparaître comme par enchantement au prochain palier. On peut toujours rêver Wink

Justement, au niveau physique, je vous parlais de pointe au cœur pendant l'effort et de douleur au bras gauche, et bien, je n'ai plus rien de ce côté là. Et mon électrocardiogramme au repos est normal.
Comme quoi, aucun palier ne se ressemble.
Surtout, dîtes-vous que si vous ressentez des douleurs "bizarres", elles sont bien dues au sevrage et qu'elles disparaîtront comme elles sont venues!!

Dans le cas où une "dépression" s'installerait, me conseillez-vous plutôt d'allonger les paliers à 3 semaines ou de faire de plus petites diminutions? Qu'est-ce qui a été le mieux pr vous? je sais que chaque cas est unique mais ça aide d'avoir des avis.

Merci par avance. Et à bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Jeu 30 Avr - 7:27

Bonjour Laurence,

Si tu lis un de mes derniers posts dans mon sevrage antidepresseur, tu y trouveras beaucoup de points communs en ce qui concerne le doute de plaire, d'être à la hauteur, l'impression de ne pas intéresser ...
Je dirai que c'est récurrent pendant le sevrage. Finalement, les ados ont ça aussi, mais à cause de leur changement hormonaux !!
Dis toi que tu es une grande ado Smile

Pour ce qui est de la question "pourquoi suis-là", dès qu'elle se manifeste, il faut apprendre à la chasser, ne pas la laisser t'affaiblir, être plus forte qu'elle.
Elle est trop dangereuse cette idée pour que tu la laisse "jouer" avec toi.

Si je te dis ça, c'est bien parce que je l'ai vécu, ressenti, et pour avancer je n'ai pas eu d'autre choix que la chasser de mon cerveau dès qu'elle se présentait. Et à force de la chasser, elle n'est plus revenue. Mais je ne la laisse plus jamais me narguer.
La sophrologie m'a aidée pour ça à mieux gérer les pensées intrusives dont celle là.

Encore un mot pour la "depression".
On va dire que pendant un sevrage, il y a forcément une sorte de depression latente, en fond qui est normale et qui disparaîtra.
La difficulté est de l'accepter et se dire qu'elle est iatrogène (due aux médocs et sevrage).


Bonne journée à toi et bon courage
Accroche toi aux moments positifs, profite du fait que tu aie un compagnon !! c'est tellement important, et de tes projets !!!
C'est positif tout ça !!! Very Happy (tu vois, je suis seule et ça n'est pas forcément facile !!)

Marie
Revenir en haut Aller en bas
pierrette

avatar

Messages : 3127
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Jeu 30 Avr - 12:46

Laurence, 

Tu avances et je sais que parfois cela n'est pas facile mais, un sevrage, se passe malheureusement avec tous ces aléas : dépression latente, doute, tristesse, phobie, peur et j'en passe. Tout ceci n'est dû qu'à ces foutues molécules qui nous grignottent la tête. Je n'ai plus rien du tout aujourd'hui et ce que tu décris, j'ai connu !!!

Donc, il te faut patienter et suivre les conseils avisés de Marie. Il te faut avancer et chercher des moyens de contrer ces états. On y arrive, je peux te l'assurer.

Belle journée

Pierrette
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar

avatar

Messages : 3379
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 43
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Jeu 30 Avr - 18:56

Bonjour Laurence,

Pour l'AD, tu peux en effet faire des paliers de 3 semaines pour lisser les symptômes. Mais malgré tout, tu auras des hauts et des bas pendant ton sevrage comme on te l'a expliqué. La dépression a fait partie de mon sevrage et maintenant je n'ai plus rien, et pourtant le psy m'avait diagnostiqué un trouble dépressif majeur. Alors ?

Courage !
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Sam 2 Mai - 16:56

Merci pour votre présence et vos conseils Marie, Pierrette, Audrey.

En relisant mes notes ( je tiens un petit cahier dans lequel je note mon état avec les dates), je crois que je souffre en fait d'un syndrome pré-menstruel (SPM) car je m'aperçois que ces vagues de dépression, d'irritabilité, de dévalorisation, d'idées noires...apparaissent 3 - 4 jours avant les règles et durent jusqu'à 2 jours après. J'ai également la vision encore plus floue pendant cette période là.
C'est la 3ème fois que cela se produit et là je suis en plein dedans  Sad

C'est en lisant ton post Audrey que j'ai découvert le SPM, je ne savais même pas que ça existait avant de me sevrer de ce médoc...

Une question qui n'a rien à voir: est-ce que je peux prendre de la levure de bière pendant mon sevrage pour me complémenter en vitamines B, minéraux et oligoéléments?

Bien à vous,
Laurence.
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar

avatar

Messages : 3379
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 43
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Sam 2 Mai - 17:27

Bonjour Laurence,

Et oui il n'est pas rare de voir des personnes qui découvrent les spm, c'est pour cela que j'en parle sur mon blog. Maintenant le principal est de le savoir et de conjuguer avec.

Pour la levure de bière, pas de souci Wink

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Lun 11 Mai - 9:59

Bonjour!

J'ai une petite question pour Pierrette: je viens de lire dans le post de Van (petit nouveau (nouvelle) sur le forum) que tu le (la) mettais en garde par rapport à la prise de vitamines B pendant le sevrage. Peux-tu m'en dire plus stp?

Je viens en effet de commander un complément de vitamines et minéraux (Complexe B entre autres) pour essayer de minimiser mes symptômes de SPM.
J'ai lu que les symptômes de dépression, idées noires, fatigue...pendant cette période pouvaient être dus à un manque de magnésium et de vitamines B.
J'ai de plus la peau et les cheveux très très secs (on dirait de la paille!!!) et la paupière de l’œil droit qui saute depuis une semaine. Cela me conforte dans l'idée que je suis carencée en vitamines et magnésium.

J'ai commencé à prendre du nigari depuis 3 jours, j'attends ta réponse pour les vitamines. Wink

A bientôt,

Laurence
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Lun 11 Mai - 10:04

Audrey, pour la levure de bière, j'ai lu sur internet qu'il ne valait mieux pas en prendre avec les antidépresseurs....

Info ou intox? je ne sais pas mais quoiqu'il arrive, on devient véritablement PARANO avec ces médocs!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sid vicious

avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 51
Localisation : le havre

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Lun 11 Mai - 10:05

Bonjour Laurence,

je ne suis plus trop présent (pour l'instant) sur ce forum, parce que je voulais en finir avec le seroplex dans un premier temps et revenir plus fort, pour partager et aider...
je ne suis pas encore au top mais je vais te faire un petit partage d'expérience !

le seroplex est bien plus "fourbe" qu'un anxio, parce que son temps d'action et de "réaction" est totalement "bluffant", je me suis vu avoir des symptômes 1 mois aprés une baisse ! et lors de mon sevrage de viking l'année dernière, j'ai eu un retour de baton presque 2 mois aprés !!!
les symptômes peuvent être violents et improbables, on peut même douter que ceux ci proviennent du sevrage !..

c'est malheureusement un état de fait, oui il "faut" passer par ces étapes...mais elle annoncent ta libération je crois que Pierrette avait une citation de Churchill "quand tu traverses l'enfer, continue d'avancer"....

en ce moment je suis à 17 jours de post sevrage SEROPLEX, je ne suis pas totalement libéré, je sais que cette daube m'attend au tournant, et j'ai tout mis en ordre (cette fois ci) pour pouvoir mettre un bon coup de boule à un éventuel retour de manivelle !!
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Mar 12 Mai - 10:27

Philippe, je suis contente d'avoir de tes nouvelles!!!!

C'est gentil à toi de passer par ici Wink qui plus est avec cette fantastique nouvelle Very Happy je suis tellement contente pour toi !!!!
Fini le séro pour toi cheers

Moi, tu vois, je continue doucement, très doucement...un peu trop à mon goût mais ce médoc me fait tellement peur!
Mon 1er sevrage m'a littéralement traumatisée!! J'ai découvert les états d'angoisse et les attaques de panique, c'était inédit pour moi...(le seroplex m'avait été prescrit à la base pour un petit passage à vide, une petite déprime...et voilà où j'en suis maintenant)

Oui, le seroplex a des effets à retardement (2 mois après pour moi aussi) mais l'important est de le savoir et d'être lucide! Tu t'y es préparé donc je ne me fais pas de souci pour toi!

J'aimerais augmenter mes diminutions pour finir fin Août mais j'ai la trouille!!! A cette cadence, je serai sevrée en fév 2016.... Mad
Comment t'es-tu senti en diminuant goutte par goutte? Quels étaient tes symptômes?

A bientôt Philippe. Avec toute mon affection.

Laurence
Revenir en haut Aller en bas
Sid vicious

avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 51
Localisation : le havre

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Mar 12 Mai - 11:11

Bonjour Laurence,

alors voilà comment j'ai procédé

en juillet 2014 aprés un sevrage trop brutal je me suis vu contraint à reprendre 5mg.
de juillet 2014 au 08 fevrier 2015 5mg
du 08/02 au 22/02 4mg
du 23/02 au 10/03 3mg
du 11/03 au 29/03 2mg
du 30/03 au 23/03 1mg
le 24/03 0mg
les symptômes entre chaque diminutions étaient plutôt variables, et ils arrivaient subitement comme un cheveu dans la soupe, toujours avec un décale mini de 15 jours aprés diminution !
mes symptômes étaient, étourdissements, fatigue, mal être, limite du malaise, angoisse...
je n'ai JAMAIS supporté le Seroplex, il m'a été ordonné suite à une crise de spasmophilie, dû à un petit coup de moins bien... à raison de 10mg par jour +1.50mg de xanax !

aujourd'hui je suis à 18 jours de post sevrage, les vertiges commencent à se manifester, accompagnés de fatigue, d'irritabilité, de probléme de concentration, d'élocution !! ce n'est qu'un passage, chiant, mais éphemère, j'aurai le dessus coute que coute !!!!
mais quoi qu'il arrive, fini les psychotropes, plus jamais !!!!

et toi comment te sens tu ?

Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Mar 12 Mai - 14:11

eh bien, pour répondre à ta question, c'est pas folichon folichon...

Je dors bien et je n'ai pas d'angoisse (pour l'instant). Par contre je n'ai pas le moral, je me sens mal dans ma peau, je n'ai plus confiance en moi, envie de voir personne....une sorte de dépression latente alors que je ne suis pas dépressive du tout!!! cet état commence à m'inquiéter car je l'ai depuis le mois d'Août même en ayant repris l'AD de sept à janvier.
J'ai par moment beaucoup de fatigue.
Je commence à me dire que je resterai comme ça et que celle que j'étais est perdue à tout jamais Sad ...Une collègue que j'ai croisée récemment et que je n'avais pas vue depuis un an m'a avoué qu'elle ne m'avait pas reconnue, ni physiquement ni mentalement. Elle m'a dit que je paraissais "triste". Voilà, je crois que ça résume bien mon état.

Je crois aussi que le seroplex m'a bousillé la vue pour de bon.
Les lignes se brouillent quand je lis ou que je regarde un écran. Mes yeux ont du mal à accommoder. C'est apparu 2 mois pile après l'arrêt de mon AD. Je porte maintenant des lunettes de confort et ai été diagnostiquée hypermétrope. Je n'ai "que" 37 ans.
J'ai lu le témoignage sur internet d'une personne dans le même cas que moi. Je vous mets un copié-collé: "J'ai ma réponse, je sors de chez l'ophtalmo, elle me fait porter des lunettes, je suis hypermétrope. Elle m'a dit que les AD peuvent "décompenser" une situation existante. Enfin j'ai compris que si je n'étais pas hypermétrope à la base je ne le serais pas devenue en prenant des AD, que c'est juste l'élément déclenchant. Elle m'a dit aussi que ma vue ne redeviendrait pas normale quand j'arrêterai mon traitement...

Cette dernière phrase me "plombe" à chaque fois.. Sad

J'en ai marre de devoir mettre ma vie entre parenthèses à cause de ce sevrage et post-sevrage, et post-post-post sevrage... Sad No No pour des résultats plus qu'incertains (réversibles?)

Philippe, excuse-moi, je crois que je suis un peu fatiguée, j'aurai voulu être plus optimiste! Je vais me ressaisir...
Revenir en haut Aller en bas
Sid vicious

avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 51
Localisation : le havre

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Mar 12 Mai - 15:04

Laurence,

si tu savais....si tu savais comme je connais cet état, celui que tu décris, et moi aussi j'ai bien souvent cru à l'irréverssibilité, toi c'est la vue, moi un acouphéne !
le moral en berne, je connais également, j'ai bien cru que mon canapé porterait à jamais les stygmates de ma descente vers le néant !!!! et pourtant !! oui pourtant, il y a quelque chose en nous de vivant, comme un arbuste que l'on crois mort car les feuilles sont toutes tombées, oui pourtant, nous sommes bien vivant nous sommes juste en veille à l'image d'une TV inutilisée, et crois moi Laurence, la LAURENCE celle que toi seule connait va rennaitre, et cette rennaissance sera l'occasion de laisser place à ce que TOI tu veux, ça semble un peu surréaliste ce que je dis, mais je t'assure que tu en ressortira plus forte !!!! tu ne vois pas l'épreuve que tu es en train de vivre ? à mes yeux c'est l'épreuve (individuelle) d'une vie !

permets moi de te dire que ta collègue, celle qui t'a trouvé "changée" à bien du retard à rattrapper en matière de gentillesse et de délicatesse, excuse moi, mais tu pourras lui dire que pour la connerie, malheureusement il n'existe pas de sevrage !!

la chanteuse Barbara chantait "n'oublie pas, même pâle, le jour se léve...enfin"....

tu sais Laurence, parfois il ne faut pas chercher bien loin... mon traitement je le dois à un diagnostic bidon de 2 médecin, l'un pensait que je déprimais, l'autre que j'avais une tumeur au cerveau et que je n'avais plus que 6 mois à vivre.... en réalité, je faisais une grosse crise de spasmophilie.... résultat 3 années de galère !

la dépression telle qu'on nous la présente, n'existe pas, c'est de loin mon avis, tout du moins elle n'existe pas en tant que maladie biologique, donc pas de nécessité à se goinfrer de médocs pour étouffer le cerveau, non, par contre le mal être plus ou moins profond et la résultante d'une accumulation d'émotions négatives, qui entraine l'humain vers un néant, un travail sur soi avec l'aide d'un bon psychothérapeute et largement plus bénéfique qu'une molécule côté en bourse !!!

je crois sincérement en tes progrés, laisse le temps au temps, et crois en toi, moi j'y crois !!!
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Jeu 14 Mai - 10:51

Philippe, merci pour tes mots si réconfortants. J'ai pleuré en lisant ton message mais ça m'a fait du bien...

J'ai eu un petit coup de "mou" ...car tu vois, j'ai passé un très bonne journée hier...le moral, l'espoir étaient là...j'ai ri, j'avais la "patate"!!!
Et ce matin , je me suis réveillée avec le même état d'esprit... Very Happy

Mon dieu que le sevrage est déroutant!!!

Et toi, comment vas-tu?

D'après ce que tu me dis, tu vas devoir encore serrer les dents  Crying or Very sad Tu sais que c'est un passage obligé mais ça finira par passer et après ce sera la délivrance pour de bon  cheers
Pense déjà à la satisfaction que tu as de ne plus donner cette merde à ton corps.

Courage Philippe, ne lâche rien!!!! Tu es PLUS FORT que ce médoc! Et je crois aussi en toi... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sid vicious

avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 51
Localisation : le havre

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Lun 18 Mai - 9:06

coucou Laurence,

voilà 24 jours que je suis sans Seroplex, je m'approche doucement de la zone critique du post sevrage, d'ailleurs j'en ressens les prémisses, les étourdissements plus forts, plus nombreux, ainsi que les maux de tête, sans parler d'angoisses et de doutes... tout cela en me fait pas peur, je connais, c'est super chiant, c'est même parfois à la limite du supportable, mais j'avance, par contre ce qui est le plus dur c'est d'aller bosser, j'ai peur de me retrouver ne réunion, peur d'être en situation complexe...

je dois aller réceptionner un réacteur vendredi en Hollande, c'est une grosse mission, bien chiante, et étant le seul à y aller (les autres m'ont refilé le bébé..) c'est une lourde responsabilité pour moi ! car il y a le "et si ?" et si je fais une crise d'angoisse là bas ? et si je n'arrive plus à trouver mes mots (car en plus il faut parler en anglais !!)... du coup je ne pense qu'à ça tous les matins... en temps ordinaire j'aurai pris ce boulot autrement, j'aurai relativisé....mais je suis ne post sevrage et tout est toujours plus grave en post sevrage !!!

oui le post sevrage est difficile, d'autant plus que le sevrage d'AD et d'anxio est différent dans l'approche. je me souviens que le xanax à "agit" 30 minutes aprés la première prise, or le Seroplex 4 à 6 semaines, il en est de même pour le sevrage, si je ne prenais pas mon xanax un jour le lendemain, j'étais en véritable état de manque ! que lorsque tu arrêtes le seroplex, les premiers symptômes apparaissent 2 à 3 semaines aprés ( pour moi).

j'ai voulu reprendre la course à pied, mais impossible le lendemain je suis trop mal, je pense que la montée d'adrénaline y est pour quelque chose ! donc je continue la marche !

et toi Laurence, où en es tu ? fais tu un travail sur toi en paralléle ?
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Lun 25 Mai - 12:59

Coucou Philippe!

Comment s'est passé ta mission en Hollande? J'espère que tu as pu gérer au mieux...

Tu as beaucoup de courage de continuer à bosser...perso, je suis en arrêt maladie depuis fin janvier. J'étais arrivée au bout du bout, tant psychologiquement que physiquement. Gérer une classe de 25 gamins toute la journée, j'étais devenue une loque!!!

Pour répondre à ta question, oui, j'ai suivi une psychothérapie il y a quelques années avec quelqu'un d'extra!! Quelques séances ont suffit pour débloquer ma situation sentimentale et professionnelle. Lors de ma 1ère consultation, je lui ai dit: "Aidez-moi, je stagne dans ma vie et je veux savoir pourquoi!" Je lui ai tout déballé! Ca a fait rire la psy qui m'a répondu: "Ca va aller vite avec vous!!"
Effectivement, ça a été comme un déclic!! J'ai compris bcp de choses par rapport à mon passé, ma famille, j'ai libéré mes "chaînes"! Tout s'est débloqué pour moi, j'ai décroché mon concours, déménagé en région parisienne, rencontré l'homme qui partage ma vie, quelqu'un de bien...
Je continue de la voir une fois par an si j'en ai besoin Wink (elle est dans le sud de la France d'où je suis originaire).

Sinon, mon généraliste vient de m'envoyer consulter un professeur en médecine interne à l'hôpital pour des analyses médicales plus poussées (elle entend ce que je lui dit, me laisse faire par rapport au sevrage mais préfère s'assurer que je n'ai rien au niveau "médical"). Le professeur de l'hôpital m'a dit: je ne vais pas vous faire d'analyses supplémentaires, C'EST VOUS QUI AVEZ RAISON, ce sont des symptômes de sevrage...Continuez à votre rythme. Seriez-vous d'accord pour aller voir mon confrère psychologue? Ne prenez pas peur, il est super et vous aidera à passer le cap du sevrage, à vous sentir moins seule . J'ai pris RDV cette semaine!!

Donne moi de tes nouvelles, Philippe, et surtout prend soin de toi.

A bientôt

Laurence.
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Lun 25 Mai - 13:03

Bonjour à tous,

J'ai passé la barre des 2mg hier soir !!!

Mais voilà, je me pose beaucoup de questions ces derniers temps qui me minent le moral...

Je pense souffrir en plus des symptômes de sevrage d'un dérèglement hormonal.
J'ai arrêté la pilule contraceptive il y a quelques mois, après une prise (plus ou moins en continu) d'environ 20 ans!!!

Je me retrouve avec les symptômes suivants:

- apparition d'un SPM depuis 4 mois: idées noires, dépression, irritabilité 5 jours avant et pendant mes règles.
- prise de poids légère (+ 2 kgs) au niveau des hanches
- chute des cheveux
-paradoxalement, pilosité plus abondante sur le corps (repousse plus rapide)
- cheveux dévitalisés, secs, ternes sur les longueurs et gras aux racines (ils ré graissent très vite)
-peau sèche aux extrémités: visage, mains
-peau qui s'est relâchée d'un coup
-un peu d'acné
-une dépression

En regardant sur internet, ces symptômes correspondraient à un dérèglement hormonal et peuvent être induits par la prise ou l'arrêt de la pilule. Certaines ont rapporté des problèmes de vision.

Je ne veux en aucun cas reprendre la pilule car j'ai le projet d'avoir un enfant.

Pensez-vous que tout va revenir dans l'ordre avec le temps? Faut-il que je consulte un endocrinologue?

Mon corps souffre de l'arrêt de l'AD, de la pilule mais aussi du tabac que j'ai stoppé début janvier!!!
Avez-vous des remèdes homéopathiques à me conseiller?
Je ne me reconnais plus, j'ai peur de tomber dans la dépression pour de bon...
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Lun 25 Mai - 16:21

Bonjour Laurence,
Pendant mon sevrage, il y a eu un dérèglement de mes périodes menstruelles : elles n'étaient plus régulières ou ne stoppaient plus.
Et en plus de ça, mes symptômes étaient décuplés.
J'étais plus irritable, davantage dépressive, et j'avais des manifestations physiques (cheveux, yeux tirés, prise poids ...).

La dépression malheureusement fait partie des symptômes du sevrage mais est iatrogène, c'est à dire due justement à ça.
Ce n'est pas toi qui est dépressive, c'est à cause des médicaments.
Après le sevrage, tout se remet doucement en place.
Je pense que beaucoup de tes symptômes viennent du sevrage antidep, que tu as cumulé avec l'arrêt du tabac (c'est bien !! ).
Mais d'autres vont te donner aussi leur avis !
Perso, j'ai toujours évité tout ajout mis à part de la vit D parce que j'en manque et du magnésium.

Bon courage Laurence, il y a des périodes où c'est vraiment difficile, et ça passe.
La plupart des filles pendant leur sevrage ont un SPM très délicat.

Marie

Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Lun 25 Mai - 20:41

Merci d'être là Marie et de me remonter le moral comme tu le fais.

Bonne soirée à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Sid vicious

avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 51
Localisation : le havre

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Mar 26 Mai - 9:10

Bonjour Laurence, Bonjour Marie !

voilà, mon permier mois sans rien, bon la benzo cela fait déjà 1an et demi....

Laurence quand je lis ton histoire, c'est du vu et revu, purée qu'est devenue notre société, on médicalise à tour de bras...
et à chaque fois on retrouve les grans axes : Enfance/Parents/Emotions/sentiments.....

Mon enfance : profondément timide, emotif et rêveur, pour en final avoir une adolescence pétards/musique et "j'emmerde" le monde !?
Mes parents : Mère égocentrique, qui n'aime qu'elle et mon frère. Mon père fou d'amour pour elle, mais pas de réciprocité
Emotions : j'ai toujours tout pris dans le ventre, une sensibilité à fleur de peau, peur de la violence, de la colére, de l'impulsivité, de la tristesse...
Sentiments : un divorce mal vécu et pourtant désiré des 2 parties, garde alternée pour mes deux princesses, une rencontre en 2007 et mariage en 2013, mais toujours ce doute, peut on réellement m'aimer ? aimer me fait peur....

et pour être dans la norme mondiale, on m'a shooté, une façon de me dire "tais toi" et suis le troupeau... comme le dit un chanteur que j'adore "non, l'homme ne descend pas du singe, il descend plutôt du mouton.."

bref, tout ça pour dire qu'en période de sevrage et post sevrage du seroplex, il faut être trés vigilent à ne pas tomber dans le facilité de penser que le probléme vient de nous NON, cette molécule à la fourberie de nous faire sentir le manque environ un à deux mois aprés la baisse ou suppression !
ne néglige JAMAIS la fatigue, n'hésite surtout pas à faire des siéstes, et en contre partie à t'oxygéner dés que tu peux !
il faut connaitre l'ennemi pour réagir, donc retiens bien que les symptômes sont variés mais les plus fréquents sont :
fatigue - vertiges- angoisses - doute - déréalisation - étourdissements - maux de ventre - mal être profond - nuits agitées - muscles tendus - sensation de malaise imminent ...
une fois que tu le sais, tu sais que c'est un passage obligé et que tu vas le passer peu importe la douleur du moment, elle n'est qu'une étape avant le vie libre.

quand j'ai fais mon sevrage brutal l'année dernière, j'ai eu mes premiers gros symptômes 2 mois aprés !!!! je n'y croyais d'ailleurs pas !!! et pourtant !!! je peux te dire qu'aujourd'hui je suis mieux armé et j'attends cette lame de fond pour en découdre avec elle !!!!

tu approche du but Laurence ce qui est fait n'est plus à faire...
courage !!
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Sam 30 Mai - 8:54

Bonjour à tous,

Ca ne va pas...j'ai eu les résultats de ma THS (thyroïde), elle est à 4.49. Elle a augmenté depuis mes dernières analyses. Je fais de l'hypothyroïdie ce qui expliquerait tous les symptômes que j'ai.

une asthénie (fatigue généralisée) ;
un besoin excessif de sommeil ;
une prise de poids anormale (alors que l'alimentation reste inchangée) ;
une sensibilité au froid excessive ;
un ralentissement du rythme cardiaque (bradycardie) ;
une peau froide, sèche, pâle,
les ongles cassants ou striés,
cheveux secs ;
chute des cheveux ;
de l'audition diminuant
des raideurs musculaires ;
troubles du cycle menstruel ;
tendance dépressive ;
diminution de la libido.

Je vais prendre RDV chez un endocrino pour vérifier tout ça mais il va vouloir me prescrire à tous les coups des hormones et je ne veux pas. Je sais que c'est le séroplex qui a tout déréglé. Avant j'étais en pleine forme et là je m'enfonce dans la dépression à cause de mes hormones..


Quelqu'un a-t-il eu une hypothyroïdie pendant son sevrage? Est-ce que mon taux va revenir à la normale?

J'ai peur et je me sens seule....
Revenir en haut Aller en bas
Visiteur1967



Messages : 96
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 51
Localisation : Spider from Mars

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Sam 30 Mai - 16:00

Laurence,

C'est Philippe, ou sid si tu préfères, ne désespère pas, crois moi, le doute, c est notre pire ennemi, si tu savais dans quel état je me trouve...et je sais que c est le seroplex !
Je n arrive pas marcher droit, j ai des sensations de mal etre terribles, des crises d angoisse, parfois je pense que je vais m évanouir, et j en passe, mais Laurence, le seroplex te fais croire que cela vient de toi, mais non, je n ai jamais été comme ça, et je sais que j irai mieux, c est une question de temps.
Il n est pas impossible que le seroplex joue avec ta thyroïde, un medecin me disait récemment que cela pouvait meme avoir des conséquences cardiovasculaires...

Courage Laurence, je regarde chaque jour si tu laisse un message, car nous sommes dans la même galère, mais on va s'en sortir'''
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Lun 1 Juin - 15:07

Philippe !!! merci d'être là...encore une fois. Je me sens moins seule Wink

Je suis peinée de voir que ce n'est pas la forme pour toi aussi.
Les états d'angoisse j'en ai eu après mon 1er sevrage, idem pour les attaques de panique (dont une au volant qui aurait pu très mal finir affraid ). Par contre, je n'ai jamais eu comme toi des problèmes pour marcher ou des sensations d'ébriété.

Y'a t'il un mieux aujourd'hui?
Revenir en haut Aller en bas
Sid vicious

avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 51
Localisation : le havre

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Lun 1 Juin - 15:32

Bonjour Laurence,

moi aussi c'est un plaisir de te lire, et en effet, on se sent tellement moins seul....et aussi étrange que cela puisse paraitre, cela nous donne de la force !

cela fait 38 jours sans Seroplex, ce week end ce n'etait pas terrible ! pas mal de mal être, maux de ventre et nausées, maux de tête, sans parler de sensation "d'absence"... et aujourd'hui ça va pas trop mal !!? donc autant savourer !
pour moi la fatigue est également présente, c'est peut être même, le symptôme le plus courant et le plus présent !

l'avantage d'avoir fait une psychothérapie, est indéniable, je me sens mieux armé, et je connais mieux la raison de mes doutes.

tu as opté pour une diminution lente et progressive, et c'est incontestablement le meilleur choix...

tout comme toi je peux vite prendre peur, pourtant ce n'est pas l'image que je renvois, mais se sentir seul dnas le doute, c'est affreux, donc je te rassure à nouveau, non tu n'es pas seule, et j'ai même une petite longueur d'avance qui pourra t'aider dans tes moments de doutes...

je n'ai jamais supporté le seroplex, il m'apportait plus de négatif que de positif, et quand j'en ai parlé à mon médecin dealer, il à voulu m'augmenter la dose !!? heureusement que j'ai refusé !

pour ta TSH, je suis un peu dans le doute, tu n'as pas non plus un taux hyper élevé, tu es juste au dessus... la mienne avait augmenté de 30% en 4 mois quand j'ai commencé le seroplex ! en gros sans seroplex j'avais une TSH bien meilleure...
tu sais j'ai pris 20 KG en 3 ans !!! moi qui faisait énormément de sport... depuis l'arrêt du seroplex je me surveille et j'ai déjà perdu 5 kg ! ouf !

je sais que le post sevrage du seroplex est critique jusqu'au 3éme mois, ensuite on commence à ressentir les plages de normalité....il me faut donc patienter !!!

mes sensations d'étourdissements sont typiques à mon stress, mon anxiété, c'est comme cela qu'elle se font sentir, c'est pourquoi je ne suis pas surpris de les retrouver en post sevrage !

et toi ?? alors ? mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   Lun 1 Juin - 18:42

Désolé de ne pas t'avoir répondu plus tôt mais j'ai dû récupéré le fils de mon chéri à l'école.

Tes messages me reboostent à chaque fois Very Happy

Contente que tu te sentes mieux aujourd'hui...Le séro va finir par se lasser car il est tombé sur plus fort que lui !!  Wink

Je te sens tellement motivé!! Alors, un peu de patience et tout ça ne sera plus qu'un mauvais souvenir!!

C'est marrant (façon de parler Wink je vis l'inverse de toi: tendance à maigrir sous séro et TSH en augmentation depuis que je diminue les doses!!
Contrairement à toi, j'ai très bien toléré le médoc. Aucun effet secondaire pendant 2 ans et 1/2!! Ironie du sort, c'est quand j'ai commencé à le diminuer que les ennuis ont commencé: problèmes de vue (les muscles de mes yeux sont devenus faiblards d'où mes problèmes de convergence), thyroïde qui se met au ralentit...

C'est comme si j'avais été en tension pendant la prise du médo et que tout se décompensait d'un coup!!

Ma TSH est passé de 1.5 à 4.49 en 4 mois, elle a commencé à augmenter en février quand j'ai commencé le sevrage, avec son lot de symptômes qui augmentent avec elle: fatigue, dépression, aucun intérêt, lassitude, difficulté à me lever le matin, besoin de bcp dormir, chute de cheveux, peau pâle sèche, cœur qui bat au ralentit, angoisse, variation de poids, ongles striés cassants, tensions aux cervicales, frilosité, oreille bouchée, baisse de l'audition...
Je sens des boules dans le cou, certainement des nodules, et j'ai une gêne quand j'avale. Je vais demander une échographie pour voir si c'est bénin.

J'ai passé un sale week-end à cause de ça. Je devais aller chez mes beaux-parents mais je n'ai pas pu.
Résultat: 2 jours à glaner des infos sur internet pour cette histoire de thyroïde. Ca m'a bcp angoissée...
Je sais que j'aurais dû m'occuper autrement mais comme je ne fais plus confiance aux médecins, je veux aller chez l'endocrino en connaissance de cause pour ne plus me faire avoir!
S'il s'avère que c'est un pb d'hypothyroïdie, l'endocrino va me prescrire du lévothyrox (le médoc à la mode) pr rebooster ma thyroïde.
Or c'est un traitement à prendre à vie qui n'est pas anodin pr ce qui est des effets secondaires. Et ça me fait peur, peur que ça ne dérègle encore plus la machine au final Wink

Je ne sais pas si je dois attendre la fin d emon sevrage (qui est encore loin) en espérant que ma thyroïdie se remette à fonctionner normalement, sans traitement, dans l'éventualité où se serait un symptôme de sevrage...mais d'un autre côté, j'ai peur que si j'attends, la dépression et la fatigue n'empirent et que d'autres pbs viennent se greffer.
Je suis perdue Sad

En tout cas, je vais aller jusqu'au bout !!! quoiqu'il arrive...chaque nouvelle baisse est une petite victoire pour moi cheers

Philippe, ne t'inquiètes pas pour tes kilos, tu vas les perdre sans trop d'effort...les drogues m'étaient ton métabolisme au ralenti (la preuve avec ta TSH en hausse) donc tu avais tendance à stocker! maintenant que tu ne pends plus rien, tu vas retrouver ton poids d'avant.

A bientôt Philippe, je suis de tout cœur avec toi !!!

Si quelqu'un d'autre a un avis sur ces pbs de thyrorïde ou a vécu quelque chose de semblable, je serais contente de le partager avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laurence - sevrage Séroplex: besoin de réponses!
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» besoin de réponses ( orientation )
» Entre le rêve et le flash...Besoin de réponses !
» Besoin de réponses à mes questions
» besoin de réponses pour mon enquête sur le dîner
» Besoin de réponses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: