Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Dim 9 Nov - 17:31

Hé ben me voilà maintenant dans cette rubrique.
Je viens de passer de 150 mg de sertraline à 135mg en utilisant la titration.
J'ai attendu 2 mois après la fin de mon sevrage lysanxia.
Je ferai le point de temps en temps, évidemment j'ai une certaine appréhension, mais en même temps, une satisfaction et une fierté du chemin déjà parcouru qui était parfois tellement difficile.
Marie
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6922
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Dim 9 Nov - 22:21

bonsoir Very Happy

Comme je l'ai dit dans un autre message, petu-être devrais tu t'informer auprès de ton pharmacien pour savoir si il peut te préparer de la sertraline en goutte pour le sevrage ?
Certains pharmaciens le font en préparation magistrale.

bon courage et bravo pour ton début de sevrage  Very Happy

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Dim 9 Nov - 22:31

Bonsoir Michel,

Ok, merci pour les encouragements et le conseil, je vais demander. Smile
Marie
Revenir en haut Aller en bas
pierrette

avatar

Messages : 3127
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Lun 10 Nov - 12:33

Marie,

Tout comme je l'ai dit à Gaël, deux mois après l'arrêt des benzos, c'est trop tôt pour faire un autre sevrage. La moyenne basse est de 6 mois ? Attention, pendant 6/8 mois au moins, ton cerveau va passer par tout un tas de fragilité et rajouter un autre sevrage peut sérieusement compromettre les choses. Souvenez vous de Sid, de Florence qui ont dû reprendre et ont donc perdu du temps au lieu d'en gagner.

Pierrette
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Lun 10 Nov - 20:44

Hello Pierrette,
Je ne pensais pas qu'il fallait attendre 5 ou 6 mois.
Je vais donc repousser, je préfère être prudente. Merci pour l'info Pierrette.
a bientôt
Marie
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Ven 9 Jan - 16:23

Bonsoir Mabea...

Comment vas-tu???
Ou en es tu???

Un grand bravo pour ton sevrage terminé... Bravo bravo bravo...

As tu commencé ton autre sevrage? Attends tu encore un chouillat?

Bises à toi...
Christine
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Sam 10 Jan - 0:35

Hello Christine,
C'est bien d'avoir de tes nouvelles ! même si je lis que c'est dûr !
J'ai commencé le sevrage antidep il y a 2 mois.
ça n'est pas la super grande forme mais ça a déjà été pire.
Je dirai que mes symptômes sont assez "lissés". Je ne suis jamais en super forme mais rarement très mal.
Alors je continue.
Mais je sens que je combats quotidiennement. Questionnements, peurs, manque d'envie, morosité. Mais je saisis le moindre moment pendant lequel je me sens un peu libre.
Je crois que j'ai vraiment fait un travail pour accepter du mieux que je peux cette "platitude". Et du coup, ça en devient moins "plat", plus vivable.
Mais c'est long, long !!!
bises à toi et courage
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Lun 12 Jan - 12:52

Coucou Marie,

Je viens de te laisser un msg sur ma page... ;-) ;-) ;-)

Bises,
Bonne journée...

Christine flower
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Lun 2 Mar - 9:04

3 mois et demi de sevrage anti dep et 5 mois et demi de post sevrage lysanxia

Je viens un peu poster sur cette rubrique pour témoigner.
Les symptômes physiques se sont amoindris par rapport à toute la période du sevrage anxiolytique :
disparition des tendinites, des douleurs du dos, des douleurs des doigts, du point au sternum, ...
En revanche, le moral reste moyen plus longtemps. Quoique je ressens davantage d'envies de faire des choses.

Je ne sais pas si c'est ma personnalité, mon vécu mais en revanche, j'ai un besoin énorme qu'on me montre qu'on m'aime, qu'on m'apprécie, que je ne suis pas insignifiante, qu'on a besoin de moi ...
J'ai un besoin plus important de plaire (je ne parle pas uniquement de la séduction mais dans un sens large, avec les gens que je croise, mes amis, ma famille ...) Et du coup je doute et je manque de confiance.
Je sais très bien que quand je n'étais pas en sevrage je n'avais pas ce souci à ce point parce que même dans mon boulot, avec les élèves, un de mes premiers symptômes était le doute sur ma capacité à les captiver quand j'ai voulu diminuer le lysanxia. C'était très puissant, et je ne pouvais plus faire cours tellement je manquais d'assurance.
J'avais le sentiment de ne plus être appréciée, que mon cours était "nul", ...
Pour moi, c'est très pesant ce manque de confiance et ce besoin énorme d'amour au sens large du terme.
Je me livre parce que je me demande si vous partagez ces impressions. C'est comme une grande frustration et comme si j'avais un besoin constant d'un "pansement affectif". Un grand manque qui est rarement comblé.
L'inverse est vrai aussi : j'ai parfois le sentiment que mon coeur explose et que je ne sais pas quoi faire de toute cette tendresse que j'ai envie de donner, ces attentions. Besoin de prendre dans mes bras ceux que j'aime, que j'apprécie. Mais trop !!!
Je sens bien que c'est une fragilité, une trop grande sensibilité qui n'est jamais assouvie.
Je dois avouer que je suis une "passionnée" et qu'il y a un terrain quand même au départ lol! Je suis une grande rêveuse, contemplative (je joue du piano de la même manière) mais quand même !!!
Voilà voilà pour les confidences du matin.
Au plaisir de vous lire !!! sunny Smile et de partager vos ressentis
Marie
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Lun 30 Mar - 8:59

Me revoilà à poster à nouveau, mais je me sens bien seule !!
c'est bien dommage que dans cette rubrique du sevrage des antidepresseurs il n'y ait pas plus de témoignages.
Je ne sais pas si il faut garder des diminutions de 10 pour cent ou si on peut être plus rapide, je ne sais pas ce qu'on ressenti les autres personnes lors de ce sevrage.
Enfin, j'aimerais savoir jusqu'où je dois aller pour m'arrêter (même si j'ai encore de la marge, ça me motiverait de savoir).

Sinon, hé bien, c'est gérable mais je sens bien que je ne suis pas au top : en même temps, j'ai besoin de m'occuper, et en même temps, parfois la motivation me manque.
J'ai envie de réaliser plein de choses, d'avoir un contact chaleureux avec les autres, et paradoxalement, quelque chose parfois me freine, m'empêche de passer à l'action. Assez compliqué à expliquer mais c'est vraiment propre au sevrage.
Toujours un peu ce que j'ai ressenti pendant le sevrage lysanxia, mais en étant plus positive, moins angoissée.
Bonne semaine à vous
Marie
Revenir en haut Aller en bas
koss

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/12/2014
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Lun 30 Mar - 12:39

Bonjour Marie,

   Je ne peux vous donner un avis au sujet du sevrage AD. J'ai bien eu des AD, mais seulement sur une courte période et j'ai pu arrêter d'un coup sans problème. Faut dire que j'avais toujours mon Témesta à cette époque.

D'après ce que vous écrivez, le sevrage AD est plus ou moins similaire à celui des Benzos (réduction de 10% etc...). L'important est que vous ne souffriez pas trop. De mon côté, j'opère toujours mes réductions quand je m'en sens capable.

Je comprends vos états d'âme et me reconnais aussi quand vous écrivez: "Je ne suis jamais en super forme mais rarement très mal. Alors je continue ".

Il est important d'avoir des projets, d'avoir envie de faire plein de choses, d'avoir des motivations, même si elles sont freinées (parfois carrément bloquées) à cause de notre sevrage et ses symptômes.
Le piano, c'est super ! Je joue un peu de guitare, mais parfois les douleurs articulaires m'empêchent de jouer plus que quelques minutes...Cela doit être propre au sevrage aussi: douleurs, manque de motivation,... Espérons que cela ira en s'améliorant.

Bonne semaine à vous.
Koss
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Lun 30 Mar - 17:48

Merci Koss de m'avoir répondu, c'est sympa d'avoir d'autres points de vue.
Les douleurs articulaires font en effet partie du sevrage : j'en ai eu pendant les derniers mois du sevrage anxio surtout.
C'est cool aussi la guitare et ... oui !! ça fait mal aux doigts Very Happy j'ai tenté d'en faire un peu !!
Bonne soirée
Marie
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Mar 7 Avr - 20:58

Un petit mot pour dire que je trouve que mes symptômes sont un peu plus marqués.
Je suis partie de 150mg de sertraline et en suis à 47 et je pense que c'est peut-être comme pour les benzos : plus difficile pour le dernier tiers.
En fait j'ai surtout des symptômes du style manque de confiance, doutes, je m'accroche à des choses qui me tracassent, tout en sachant que qq jours plus tard, ce sera une nouvelle chose qui va me travailler.
Mais je dois toujours m'occuper pour éviter ça.
Toujours aussi des gros coups de barre juste après avoir mangé, et je somnole sans être très bien.
Quelques petites douleurs articulaires qui sont réapparues au réveil.
Quelques tachycardies très courtes.
Mais tout ça reste gérable et je reste très régulière dans le rythme.
Malgré tout, globalement je reste positive.
Voili voilà pour le petit bilan

Bises
Marie flower
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Jeu 23 Avr - 21:07

Encore un petit post pour témoigner du sevrage antidepresseur.

J'en suis donc à 42 mg (je suis partie de 150mg).
Comme je l'ai dit il y a qq semaines, ça se confirme, le dernier tiers est plus difficile :

- ce matin, qq difficultés à me lever
- au lever, léger mal de tête, et même "derriere" les yeux
- courbatures et raideur de la nuque
- tremblements "internes" qui ne ressemblent pas à des tremblements de froid ou peur
- fatigue générale à laquelle je me suis presque habituée
- des pensées en boucle dès que je suis seule, surtout vers milieu de journée, avec questions, peurs
- une nervosité latente qui met mal à l'aise
- légères tachycardies courtes mais bien présente
- et ce besoin d'affection, d'empathie, de communication qui se manifeste davantage le soir

Tout ça reste malgré tout gérable, et ... tant mieux parce que je tiens absolument à continuer ma route comme un petit rouleau compresseur (tranquillement mais sûrement ). lol!


J'ai tenu à écrire là mes ressentis parce que je ne trouve pas beaucoup de témoignages sur le sevrage des antidepresseurs, et je ne peux pas vraiment lire et partager mes impressions, et ça me manque.
Alors ça servira peut-être à d'autres.

Marie

Revenir en haut Aller en bas
mado05



Messages : 469
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Jeu 23 Avr - 22:17

Bonjour Marie
Un petit mot pour te souhaiter beaucoup de courage*.
Je vais te dire comment j'ai procédé avec mon mari mais ce n'était pas le même AD, c'était un imipraminique : le prothiaden. Je te confirme qu'arrivés à 25 mg (sur 75) les symptômes sont apparus(avant c'était correct). J'ai alors fait une pause de 3 mois,.. Nous avons alors diminué de 2,5mg (10% de 25) et quand les symptômes ont augmenté, à 20mg nous avons diminué 2mg, puis 1,5mg à 14mg. Vers la fin, les symptômes ont aussi augmenté. Là 2 choix possibles, diminuer à nouveau de 10% de la dose ou continuer sur la lancée et finir plus vite, les symptômes étant gérables, nous avons décidé de continuer la diminution de 1,5mg, vu qu'il n'était pas certain qu'avec une diminution plus petite, les symptômes seraient moindres...Les 2 dernières diminutions ont été de 1mg pour ne pas terminer avec 2 mg.
J'ai appliqué la même règle qu'avec le xanax (mais les symptômes ne sont pas si virulents) en tenant compte que la durée de la 1/2 vie était 30h, j'ai donc diminué tous les 15jours.(avec l'abilify de demi-vie 75h, je diminuais tous les mois).
Tu vois que j'ai appliqué d'assez près le principe de la professeur Ashton, avec un % de 2% pour le xanax et de 10% pour l'AD (sauf qu'avec le xanax j'ai pu faire une diminution vraiment linéaire, peut-être parce que j'avais commencé à une toute petite dose), mais j'ai arrangé à ma façon, surtout en étant attentive aux symptômes qui se présentaient et qui sont parfois effrayants.Tu as l'habitude, pour moi, les 2 points essentiels : écouter son corps et tenir compte de la durée de 1/2 vie, sachant qu'il faut en moyenne 7 1/2 demi-vie en moyenne pour éliminer 99% du produit dans le sang.
Perso, j'ai juste décidé de ne pas trop tenir compte des maux de ventre qui ont été à l'origine de toute l'histoire, donc je ne sais pas quelle est la part à attribuer aux psychotropesrage de l'AD, malgré tout n'avait rien à voir avec celui de la benzo. Nous avons terminé le 9 avril mais j'attends d'avoir un peu de recul pour parler du post sevrage..car je ne questionne plus, donc j'attends un bilan avec le psy qui fait l'hypnose, pour savoir quel est vraiment le ressenti de mon mari, cependant j'ai noté une amélioration dans le comportement.. Hormis les pb mentionnés, pendant le sevrage,il y a eu quelques vertiges (mais pas énormément) des yeux qui piquent, voire qui pleurent. Il y a eu aussi des pleurs, des vrais.Les difficultés à se lever étaient là aussi, les pensées en boucle, aussi, nervosité également, tremblements, transpiration excessive souvent,et en plus des tics vocaux certains jours, sans compter ceux que j'oublie ..
Ce qu'il faut surtout, c'est quand ton corps émet des signaux trop forts, c'est lui donner une diminution qui lui convienne mieux, donc réajuster les diminutions
Ce témoignage est pour te dire qu'avec les AD, ce n'est pas tout simple non plus et qu'il faut adapter (une fois de plus). Je compren,ds que tu te sentes un peu seule, mais c'est difficile, car il y a tellement d'AD..(le sevrage a duré du 1er avril 2014 au 9 avril 2015)

Bon courage
Mado
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Jeu 23 Avr - 22:46

Coucou Mado,

D'une, très heureuse d'avoir de vos nouvelles !!
De deux, merci beaucoup pour ton témoignage et tes encouragements !! ça m'éclaire et ça explique ce que je ressens.
C'est important d'avoir d'autres échos et ça m'aide à relativiser et à tenir bon. C'est tellement long !
Ton message me remotive et me fait du bien.
Un bon w end à vous deux et si tu me diras comment se passe le post-sevrage si tu veux bien !

Marie
Revenir en haut Aller en bas
mado05



Messages : 469
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Ven 24 Avr - 10:11

coucou marie

Je suis d'accord avec toi, il est important de savoir ce que les autres ressentent, cela m'a aidée à comprendre et à régler le sevrage, et aussi à confirmer que les symptômes ne sont pas autre chose.
Je reviendrai donner des nouvelles quand j'en aurai, j'ai bientôt un rendez-vous de "bilan" auquel j'assiste car la difficulté d'accompagner est que tu ne ressens pas directement les "choses" donc il y a toujours une part d'interprétation..

Quant au post sevrage il peut être très facile ou très difficile lui aussi, je pense aussi qu'il est lié à la 1/2 vie. Pour l'abilify (75h de 1/2 vie) nous avons eu 6 mois de post sevrage très dur (avec dyskinésie de sevrage notamment), pour le xanax (1/2 vie très courte), je dirai 1 semaine de symptômes, le tant que la molécule s'élimine du sang avec 1 retour d'une semaine au bout d'1 mois, puis plus rien sauf les effets secondaires du prothiaden, mais je ne distinguais pas trop les uns des autres au départ, ce n'est qu'en supprimant les molécules une à une que tu vois les dégâts provoqués par chacune. Avec une 1/2 vie de 30h, je ne sais pas à quoi m'attendre, de plus le fonctionnement de l'AD est particulier.
De plus, il dépend aussi de chaque organisme, tout comme le sevrage lui-même

L'objectif est d'abord de terminer le sevrage, car là l'écoute de tes symptômes est super importante, ensuite il n'y a plus qu'à attendre..Mais le dernier tiers est plus dur, c'est pourquoi parfois il faut faire des plus petites diminutions. Certains symptômes sont communs à tous les AD, d'autres non, et certains auront des symptômes que d'autres ne vont pas avoir. Je pense qu'il ne faut pas stresser surtout, et si tu as des doutes sur une douleur, passe des examens pour te rassurer. Mon mari a eu une douleur qu'il attribuait aux poumons, il a passé radio et scanner: RAS, je lui avais dit que c'était le sevrage, mais il doutait.. C'est parti tout seul au bout de 2 mois environ..


Bon week-end à toi aussi, en espérant que tes symptômes seront moindres, pour nous la pause de 3 mois a été bénéfique.
Mado
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Sam 25 Avr - 0:33

Merci encore pour tes messages.
Ton mari a de la chance d'avoir à ses côtés une personne si dévouée et si compréhensive !!
C'est tellement rare dans le domaine des psychotropes !! Tu es un soutien très précieux pour lui ! Je t'admire
"bonne route" à vous deux.
Bises
Marie
Revenir en haut Aller en bas
mado05



Messages : 469
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Lun 27 Avr - 21:25

Bonsoir Marie

En espérant que tu vas bien, comme promis je te donne ce qui a été déduit chez le psy cet après-midi :

Aujourd'hui après 18 jours sans AD, donc sans psychotrope, le goût à la vie semble enfin revenir.Il reste encore quelques symptômes et effets secondaires non dissipés donc il faut encore un peu de temps, mais après plus de 4 ans de sevrage, c'est comme si le soleil brillait de nouveau. (c'est une des dernières phrases que j'ai mise dans mon post)
Le psy nous a dit qu'on avait fait une bonne équipe, et que la solution était vaiment là, dans ces mini-diminutions, puisque nous avons abouti..mais celui-ci n'ordonne pas de médicaments et a l'esprit très ouvert. Les progrès sont incontestables et le post sevrage ne semble pas difficile pour le moment.

Une pause jusque fin juin dans l'hypnose pour permettre aux neurones de se réadapter à leur nouvelle vie sans benzo, et à l'organisme de faire son nettoyage.


Bises à toi et des tonnes d'énergie pour la fin de ton sevrage..

Mado


Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Mar 28 Avr - 0:21

Encore de gros bisous à toi Mado, et heureuse que tu nous fasses partager ces moments "de délivrance".
Même si le post-sevrage s'avère encore délicat, je pense sincèrement que vous allez vers de bons moments que vous savourerez tous les deux.
"bonne route" à l'équipage de choc Smile et encore une bonne semaine

Marie sunny
Revenir en haut Aller en bas
pierrette

avatar

Messages : 3127
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Mar 28 Avr - 7:15

Bravo Mado pour cette équipe de choc que vous faites. Bravo à ton mari pour ce sevrage et cette nouvelle vie sans benzo, sans ad !!!
Bienvenue maintenant dans le post sevrage, le début de la guérison et de la vraie vie.

Belle route à vous
Pierrette
Revenir en haut Aller en bas
mado05



Messages : 469
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Mar 28 Avr - 9:59

Merci Pierrette, ton parcours en a inspiré plus d'un!!!Personnellement, je ne dois que reconnaissance aux modérateurs qui m'ont permis d'avancer, car certains symptômes sont tellement déroutants, qu'on n'ose plus les affronter seul!.On se demande si on n'est pas plutôt en train de faire fausse route.
Merci à toi aussi Marie et à tous les autres.
Donc merci, merci, merci .

Revenir en haut Aller en bas
Shiki08



Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Ven 1 Mai - 8:56

Bonjour Marie,

A mon tour de te rendre la pareille  Wink

Je viens de lire ton post et effectivement, je me retrouve beaucoup dans les symptômes que tu décris: manque de confiance, platitude, sentiment de dévalorisation, besoin de plaire....ça rassure de savoir que quelqu'un ressent la même chose!!!

Je suis institutrice et tout comme toi, j'ai ressenti cette crainte de ne pas plaire à mes élèves, de ne pas les intéresser!! C'est un métier où justement il faut être sûr de soi or en sevrage ou post-sevrage, l'estime de soi en prends un sacré coup  Wink Je suis en arrêt depuis les vacances de Noël car j'étais vraiment trop fatiguée avec pas mal de symptômes à cause de mon 1er sevrage raté.
Je reprends ma classe lundi, sans une petite appréhension quand même Embarassed

Si ça peut t'aider, pour la fatigue, j'ai fait une analyse pour vérifier mes taux de fer et vitamine D, il s'est avéré que j'étais carencée en vitamine D. Depuis que je prends un complément je ne ressens plus cette fatigue après les repas, mais alors plus du tout!! Je prends ZYMA D qui est à base de lanoline.

Courage pour la suite de ton sevrage, on va se serrer les coudes  Very Happy

Bien à toi,

Laurence
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Sam 2 Mai - 19:36

Merci Laurence, sympa à toi de me renvoyer l'ascenseur, ça fait tjs plaisir.
Tu ne crois pas si bien dire en ce qui concerne la vit D, j'en manque.
A chaque prise de sang, c'est la même chose.
Et effectivement, je suis très fatiguée après les repas, une fatigue un peu "ingérable" qui est anormale.
Je vais aller chercher du Zyma D
Une bonne soirée à toi

Marie
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   Mer 20 Mai - 21:40

J'ai une question concernant ce sevrage Sertraline.
Je ne prends plus qu'une dose de 34 mg le matin.
Pensez-vous que je dois faire deux prises dans la journée ?? et dans ce cas, pourquoi ?
En fait je ne sens pas vraiment de différences de mon état dans la journée, mais je voudrais que vous me disiez ce que vs en pensez.
Marie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage sertraline après avoir stoppé zopiclone et lysanxia
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faim 5min après avoir mangé ??!
» témoignage des signes reçues après avoir priez
» Invocation à dire après avoir bâillé ?
» Chine : un groupe de témoins pris de vertiges après avoir observé et photographié un ovni.
» Vos excuses après avoir raté un cours ou un test, ici.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: