Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Emilie - sevrage mirtazapine (norset)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Dim 9 Nov - 0:21

bonjour,
alors j'ai 30 ans et je suis sous mirtazapine.
ma famille et mon médecin et psy ne peuvent pas me suivre donc je viens sur ce forum.

je tente donc la méthode des 10% de baisse de la dose en cours avec la titration.
je ne sais pas encore si je ferai un sevrage total ou partiel on verra.

j'étais à 1.5 comprimé il y a un an, là je suis à 1cp-20%.
j'avais déjà tenté de baisser mais j'étais arrivé à 0.5cp et j'ai du tout reprendre car le comprimé ne pouvait se casser que d'1/4 et c'est trop brutal pour moi, donc grosse crise et retour à 1.5 puis re-baisse il y a un an.

et puis je suis tombé sur les vidéo de titration de carole.

à vrai dire j'avais acheter une balance de précision sur internet pour gratter un peu de mg du comprimé mais la balance n'est pas assez fiable, donc je fait la méthode"carole"
le matin: j'écrase à l'écrase médoc(un truc à visser) puis dans 100ml d'eau (avec une seringue de 60ml)
le soir je secoue et j'enlève

voilà la routine matinale. drunken
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6986
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Dim 9 Nov - 3:59

bonjour émilie et bienvenue sur le forum Very Happy

Certaines pharmacies peuvent préparer des conditionnements en gouttes pour le sevrage, ce qui facilite le sevrage.
As tu posé la question ?

bonne journée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Dim 9 Nov - 10:14

bonjour michel,
il faut une ordonnance spéciale du médecin ou mon ordonnance habituelle marcherait? est-ce que ça a une coût supplémentaire? est-ce remboursé?

Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6986
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Dim 9 Nov - 13:26

bonjour émilie Very Happy

Je ne sais pas, il faut que tu poses la question aux pharmaciens.
Mais il ne doit pas y avoir de problème pour le remboursement Very Happy

bonne journée

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
pierrette

avatar

Messages : 3127
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Dim 9 Nov - 17:37

Emilie,

Bonjour et bienvenue sur notre forum. Je vois que tu as décidé de te sevrer, c'est déjà une belle victoire. Pour se faire, il te faut être informé pour bien comprendre ce que tu vis et par ou tu peux passer. Je ne suis pas spécialiste en ad, puisque j'en ai jamais pris, mais mes lectures et ma présence sur le forum depuis 6 ans, m'ont appris pas mal de chose. La première c'est qu'il faut y aller encore plus doucement que les anxios. 5% est souvent plus supportable. De plus, les paliers sont en moyenne de 3 semaines au lieu des deux semaines pour les benzos. Maintenant, si tu as la rigueur à savoir :

- Respecter les horaires de prise,
- ne pas faire de yoyo,
- et surtout faire des paliers réguliers et ne jamais revenir en arrière.

Si tu respectes tout cela, y a pas de raison que tu n'atteignes pas ton objectif de 0 drogue.

Si tu as des questions, on est là !

Pierrette
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar

avatar

Messages : 3393
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 43
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Lun 10 Nov - 22:34

Bonsoir Emilie,

Bienvenue sur le forum d'entraide. J'espère que tu y trouveras toute l'aide nécessaire pour réussir ton sevrage.
L'AD est une belle cochonnerie pour en avoir pris pendant 6 ans. C'était avant de connaître l'enfer des benzos.
J'ai donc connu les 2...
J'ai réalisé mon sevrage de l'AD il y a bien longtemps avec du Laroxyl en gouttes, et je crois que c'est ce qui m'a permis de l'arrêter plus facilement. Mais à l'époque, je ne connaissais pas le forum.
N'hésites pas à demander les conseils d'un pharmacien ou voir avec ton médecin.

Courage ! cheers

Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Mar 11 Nov - 10:17

Bonjour Emilie,

Tu as l'air de savoir ce que tu fais et de t'être bien renseignée sur la manière de faire ton sevrage. C'est déjà beaucoup. Je te souhaite tout le courage qu'il faut pour y arriver, et n'hésite pas à lire à droite à gauche les témoignages si tu sens parfois que c'est difficile, ça t'aidera à constater qu'on a ressenti les mêmes désagréments, ou qu'on les ressent encore suivant notre stade !!! et à mieux les accepter.
Bon courage et bienvenue
Marie
Revenir en haut Aller en bas
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Mer 12 Nov - 21:47

j'aimerai savoir ce que je fais mais seul le corps décide ce qu'il peut tolérer pas nous.

j'ai 15 ans d'AD et anxio ouai j'ai commencé à 15 ans .
bref j'ai fait beaucoup de changement de traitement, de molécule , de dosage..jamais arrêté.
plusieurs fois essayé seule d'arrêter pour un retour à la case départ.

donc non je ne sais pas comment m'y prendre.
je n'ai jamais été moi même et j'ai donc du mal à différencier les symptomes de"manque" de "mes symptomes de mes problèmes".

et quand je parle à un professionnel pour y voir plus clair c'est toujours "mes symptomes" .
sauf qu'une fois j'avais baissé mon traitement depuis 3 mois tout se passais bien , et un jour j'étais en crise, j'ai repris un peu du traitement et là pouf , plus rien.

c'est la maaarde c'est tout, et on est bien seuls.

j'ai une question qui peu paraitre bizarre et même intimement gênante, je me demande en fait comment sont vos selles, parce que moi elles ont tendance à tirer sur le jaune du coup je me demande si un AD peut faire ça? pour ceux qui oseront répondre .

sinon j'ai connu ce forum par les vidéos de carole et ses techniques de titration tip top.
avant de tomber sur ses vidéos et à force de sevrages ratés , j'avais acheté une balance de précision électronique sur internet pour 30e une MXT précision 0.01g pour un cachet de 15mg. bref c'est peu fiable. si je met un cachet plusieurs fois sur la balances les chiffres sont vraiement trop différent

son tableau de titration et bien et permet de comprendre mais , parfois ça va et parfois on a besoin de paliers plus long et de pouvoir rajouter une semaine au tableau quand ça va pas ce serai top.

sinon je ne sais pas comment faire pour m'abonner à ce fil, car j'ai eu des réponses mais il ne me l'a pas signalé sur ma boite mail...

j'ai déjà arrêté tout traitement et un an après une grosse crise m'oblige à reprendre. ne pas faire le yoyo c'est bien sur le papier mais dans la réalité, je peut bien aller pendant 3 mois après une baisse de traitement et rester 3 mois dessus et d'un coup paf crise qui dure des jours à se tordre.

je ne savais pas que pour les AD c'était plutot 5% avec palier de 3 semaines. j'aimerai bien voir où vous en parlez parce que là j'étais partie sur 10% pour 2 semaines mais hummmm ça me semble un peu chaud. je suis à -20% cette semaine et je sens déjà des perturbations.

j'ai l'impression que chez moi les symptomes des baisses c'est un peu à retardement genre "pas bien"-"correct"(youpi c'est passé)- "re-pas bien". les effets après plusieurs mois comme un freesbie, on l'avais oublié ben non il revient. on pense que le corps s'est adapté ben non.
j'étais à 1.5cp de 15mg il y a 1 an celà faisait un moment que j'avais baissé mais je ne pouvais pas continuer dès que je baissait d'1/4 c'était la merde alors je suis resté à 1cp et puis je suis tombé sur les vidéos. donc je tente.

en général quand je suis pas bien je me bloque et je suis tendue, je déprime, je panique et je ne mange plus, plus rien ne passe toute nourriture me dégoute, ma gorge est fermée. c'est pour ça que souvent je reprend le traitement, et j'accepte de reprendre le traitement parce que je n'arrive plus à manger et à me débloquer; et même au plus mal qd je reprend le traitement bah faut bien attendre plusieurs mois pour se retrouver comme avant la crise. c'est dur.
parfois reprendre le traitement donne un effet immédiat, parfois faut attendre des mois. c'est pas linéaire. mais c'est toujours très dur à vivre et on continue à faire le tour du rond point.











Revenir en haut Aller en bas
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Mer 12 Nov - 22:36

j'oubliais un truc important
j'ai testé l'EFT pour passer les crises et parfois ça donne un soulagement immédiat .
le seul soucis c'est que quand ça va pas, je pense pas à le faire.

Revenir en haut Aller en bas
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Jeu 13 Nov - 9:13

bon, après coup de fil à la pharmacie, pour avoir sous forme de goutte ça existe mais il faut une ordonnance spéciale avec marqué dessus solution buvable par le médecin ou psy. c'est bon à savoir.
Revenir en haut Aller en bas
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Jeu 13 Nov - 9:22

je ne pense pas que la solution buvable de mirtazapine m'aidererai plus. je viens de voir sur le net que concernant la solution buvable, 1ml =15mg
or 1comprimé=15mg
j'ai l'impression que la solution buvable est beaucoup plus concentrée et je ne vois pas comment, si 1ml =1comprimé comment diviser de 10% 1ml de solution buvable?
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar

avatar

Messages : 3393
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 43
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Jeu 13 Nov - 18:18

Bonsoir Emilie,

Pour répondre rapidement à ton post, il faut savoir que l'AD est traitre. A l'arrêt d'un AD , tu peux avoir un retour de manivelle des mois après l'arrêt.
En réalité, le corps met un certain temps à se défaire d'une prise prolongée de psychotropes. Le système nerveux central qui s'est adapté à contre-coeur à ces molécules se retrouve en permanence dans un état d'hypervigilance en sevrage et début post-sevrage, car il doit fonctionner sans la molécule. L'équilibre entre les différents neurones doit retrouver un certain équilibre, antérieur aux médocs. Le cerveau est complètement perdu, donc dans un état d'excitation. Encore une fois, il n'y a que le temps qui atténuera cette situation. Mais on peut se retrouver quelques mois après le sevrage dans une vague qui nous replonge dans une situation de déprime, de panique, de tension et qui, si on n'est pas préparé, nous fait plonger à nouveau dans les médocs. Il va donc falloir que tu t'y prépares et mettes tout en place pour gérer ces vagues : relaxation, méthode de gestion du stress, bonne hygiène/alimentation, etc...
Surtout n'écoutes pas ce que te disent les psychiatres, pour eux c'est toujours une maladie, alors qu'ils ne remettent jamais en question leurs médocs de M.... !!

Pour la titration, Carole l'a bien expliqué. Pour la solution buvable, c'est la même chose mais en utilisant les ml. Y a plus qu'à ! Wink

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Ven 14 Nov - 13:42

ouai et je fait quoi quand pendant 3 semaines je ne peux plus manger, que tous les gouts me dégoutent. j'ai quoi comme solution? que dès que je mange un pot pour bébé je ne peux plus me forcer c'est déjà trop.
se préparer c'est bien mais sur le coup aucune stratégie ne fonctionne le moment venu.
je me souviens j'avais froid tout le temps, rien ne me réchauffait même habillée sous la couette j'avais froid.
en fait j'ai plusieurs fois réussi à arrêté mais jamais à tenir plus d'un an. je perd du poids, ma tension devient très basse, je ne mange plus, je suis très fatiguée, je deviens intolérente à tous les bruits.
j'étais à 3cp de venlafaxine, puis j'avais réussi à tomber à 1cp et j'ai arrêté ce 1cp en 2 mois , oui c'est nul.
les médecins et psy que ça fasse 10 ans ou 2 mois que l'on prend un traitement, ils donnent toujours le même sevrage. ben tu as raison, on s'est adapté à ces traitements, le cerveau est perdu. surtout que chaque médecin et psy a un peu ça molécule , du coup dès qu'on en change, on change de molécule, ou comment semer son équilibre.

pour la solution buvable je crois bbhepar que tu n'a pas compris ce que j'ai écris.

mon traitement c'est 1cp soit 15mg
1cp=15mg dilué dans 100ml c'est facile de diminuer avec précision -méthode carole

par contre la solution buvable c'est 1ml=15mg (15mg/ml) donc impossible de diminuer 1ml de départ à moins de le diluer dans 100ml ce qui finalement n'apporte rien par rapport au comprimé.

donc je vais rester sur mes comprimés à diluer.
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar

avatar

Messages : 3393
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 43
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Ven 14 Nov - 21:49

Bonsoir Emilie,

Si tu diminues tout doucement, alors tes symptômes seront moindres. Quand on va trop vite, alors oui on va droit dans le mur.
Si tu procèdes à une diminution de 10% (voire moins), alors tu peux t'attendre à peu de symptômes. Mais même quand on suit un sevrage lent, on n'est jamais à l'abri de symptômes effroyables ! Pierrette aussi a perdu 10 kg pendant son sevrage, elle pourra t'en parler... mais si tu baisses déjà les bras alors là cela ne va pas t'aider. Tout le monde ici a connu les symptômes les plus effroyables. J'ai connu l'enfer, les
symptômes que tu décris et même plus (auto-mutilation, pensées suicidaires, déréalisation...) et pourtant je m'en suis sortie.
Si tu n'arrives pas à manger alors essaies de trouver même un seul aliment que tu aimes et que tu arrives à manger.
Mais encore une fois, tous ces symptômes sont liés à un sevrage rapide. Essaies peut-être de te stabiliser pendant 2 semaines pour te sentir mieux avant de diminuer à nouveau.

J'ai bien compris ton message concernant la solution buvable. Si tu préfères continuer avec ton comprimé alors c'est possible.
N'hésites pas à nous poser des questions. Courage

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Sam 15 Nov - 7:50

Bonjour Emilie

Tout ce que tu ressens, est un effet de manque et reprendre une dose ou tu te sentais bien, te serais favorable.
J'ai connu la même chose en 2012, perte d'appétit, perte de poids effroyable (10 kg en moins).. Je faisais peur à tous le monde, personne ne me reconnaissais. Aujourd'hui j'ai pratiquement repris mon poids initiale, mais pas entièrement. J'ai dû me stabiliser pendant 1 mois et j'ai commencé mon sevrage sur du 5% et je vais bien. Alors ne désespère pas, tu vas y arriver, mais il te faut être patience et attendre que les choses se remettent en place tout doucement et une bonne stabilisation de 3 semaines t'apportera que du mieux.

Courage !!
Nad
Revenir en haut Aller en bas
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Sam 15 Nov - 11:25

bonjour,
nadège et bbhepar: le sevrage où j'étais pas bien du tout c'était il y a 2 ans sous venlafaxine. blocage nourriture, froid, etc mais il est vrai que ce sevrage raté me reste en mémoire, tout ce que j'essayais pour me réconforter ne marchais pas, je n'avais aucun contrôle.

là en ce moment je suis sous norset et j'ai baissé de 20% (10% 4semaines puis 10% le 4nov ) ça va à peu près , bon des symptomes surgissent parfois et pour l'instant ça passe.

j'hésite entre baisser de 10% et faire des paliers longs genre 3 semaines ou plus si ça va pas; ou 5% et paliers courts 15 jours ou 5% et paliers 3 semaines.
et comme chacun est unique il va falloir que je teste seule.

j'ai vu qu'il y avait une méthode de diminuer d'un ml par jour ça a l'air pas mal aussi comme méthode.
genre diminuer tous les 3 jours d'un ml pour faire plus soft et en un an c'est fini.

en faisant une baisse de 10% tous les 15 jours j'aurai fini dans un an d'après le tableau de carole.
alors 5% avec 3 semaines il me faudra au moins 2 ans je suppose Suspect

nadège: tu dis que tu fais ton sevrage sur du 5% mais c'est quoi tes paliers? 15 jours?

bbhepar: je ne baisse pas les bras, seulement avoir des symptomes qui remontent et sont les même qu'il y a 2 ans ouai ça me fait flipper, mais tant que le nuage passe je me dis que c'est bon.
en fait il y a des symptomes dont j'avais complètement oublié la sensation et d'autres complètement oubliés. mais bon cette fois j'y vais molo et j'espère que les symptomes seront plus supportables ou à défaut passeront plus vite.










Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Sam 15 Nov - 12:51

Emilie

Pour répondre à ta question, je fais des paliers de 15 jours sur du 5%, tout simplement parce que je me trouve sur une benzo très addictive et je n'ai guère le choix d'y aller le plus doucement possible, donc je me fixe pas sur la durée de mon sevrage, peut être deux ans voir plus, j'en s'ai rien.  
Pour l'ad on conseille des paliers de 3 semaines avec diminution de 10% qui est un maximum, après tu peux faire moins, à toi de tester. Jamais diminuer tous les 3 jours, ton SNC ne vas pas comprendre et tu risque d'avoir de nouveaux symptômes. En attendant va lire les témoignages des uns et des autres.

Bonne journée
Nad
Revenir en haut Aller en bas
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Dim 16 Nov - 14:41

quand je parlais de diminuer tous les 3 jours c'était diminuer de 1ml tous les 3 jours. enfin c'était une idée...
Revenir en haut Aller en bas
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Dim 16 Nov - 15:20

vraiement flippant les témoignages j'ai l'impression de revenir dans le passé.
à 15ans j'ai été mise sous AD et anxio et j'ai testé alprazolam (xanax), clomipramine (anafranil), mirtazapine (norset), venlafaxine (effexor), paroxétine (deroxat), citalopram (seropram), prazépam (lysanxia)

et surtout, surtout, personne pour me dire que oui les crises d'angoisses peuvent être dû au manque du traitement.
parce qu'apparamment ça a quand même l'air d'être courant.

dommage qu'à l'époque yavait pas d'internet comme maintenant. ou plutot heureusement qu'il y a internet maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6986
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Dim 16 Nov - 20:42

emilie a écrit:


dommage qu'à l'époque yavait pas d'internet comme maintenant. ou plutot heureusement qu'il y a internet maintenant.

Bonsoir émilie Very Happy

Oh que oui !!!
Si il y avait eu internet et qu'il y ait eu les bonnes informations, je n'aurais pas perdu environ 30 ans de ma vie...avec ces saloperies !

Les victimes d'aujourd'hui ne s'en rendent pas compte !

Je le répète, pour tous, en matière de médecine, quasi tout est pourri : informez vous sur internet !!!

bonne soirée


michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.wordpress.com
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Lun 17 Nov - 15:17

non tu n'a pas perdu 30 ans de ta vie, tu a souffert pendant 30 ans, tu vois c'est pas perdu. maintenant tu as des souvenirs de merde et des séquelles de merde . le corps fonctionne un minimum juste ce qu'il faut pour nous faire souffrir et pas assez pour s'en sortir.
tu est sevré? de quoi? tu as des séquelles?
ton profil n'est pas à jour l'admin... tu as quel age, quel sevrage, ton passé. à qui je parle quoi. mais peut être préfère tu garder celà secret.

je crois malheureusement qu'il faut passer par la "mouise" pour comprendre que ce qui est écrit ici est vrai.
je veux dire qu'internet on voit tout et son contraire. et j'ai l'impression que le seul tri que l'on puisse faire est après coup par l'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Lun 17 Nov - 15:33

il y a cependant une chose dont je ne suis pas d'accord, rapport à mon expérience hein, les psy et les médecins ont toujours été de bonne foi et voulu m'aider ouai ils ont été bon de coeur avec moi. le médecin qui passe une heure avec moi, ou le psy qui saute sa pause de midi c'est arrivé.
malheureuseument ce n'est pas parce que quelqu'un veut vous aider qu'il vous aide.
ce n'est pas parce que quelqu'un vous écoute qu'il vous comprend.
et j'ai trop longtemps cru qu'un psy m'aiderai à m'en sortir sauf que sa formation c'est écouter pas donner des conseils, je me suis leurré, j'ai cru qu'eux(médecine) savaient, c'est là l'erreur.
Revenir en haut Aller en bas
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Jeu 20 Nov - 18:50

bon je tablerai sur 5% la prochaine fois. là c'est dur et en plus j'aurai du rebaisser le 19 nov. (je l'ai pas fait) je vais faire un long palier et attendre de me stabiliser parce que là intérieurement je me sens fragile.

quand je secoue le pot pour la titration ya toujours un dépot qui se forme au fond du pot après plusieur fois (je le lave pas à chaque fois)
du coup j'ai l'impression de perdre un peu de médoc à chaque fois. ça vous le fait aussi?
et puis j'ai un gros coup de barre après manger, mais énorme.




Revenir en haut Aller en bas
filippo

avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 04/11/2013
Age : 46

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Jeu 20 Nov - 19:03

Bonsoir Émilie,
Moi j'étais sous effexor 150mg pendant 4ans et j'ai malheureusement arrêté du jour au lendemain car je ne savais ce que ça pouvait impliquer comme effets.
J'ai vécu un véritable enfer pendant plusieurs mois (vomissements, vertiges, crise de violence, crise de larme, tout le temps malade pendant des mois, fatigue énorme)
Maintenant je suis entrain d'arrêter les benzos et j'en ai encore probablement pour un an ou deux et j'ai commencé en novembre 2012
Si je te dis tout ça c'est pour que tu ne t'inquiètes pas trop des différentes choses que tu vas pouvoir ressentir, sur le plan émotionnel, la pensée et les sensations tout est altéré, donc dans la mesure du possible, ne t'inquiètes pas trop de ce que tu ressens car ça ne vient pas de toi, mais du dérèglement que ces médicaments produisent dans l'organisme.
Bon courage à toi et bonne soirée!
Filippo
Revenir en haut Aller en bas
emilie

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 48
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   Jeu 20 Nov - 21:22

oui bien sur mais il faut tenir la distance sur le long terme.
tu vois ce soir j'arrive pas à manger et ça m'embête car je n'ai pas de réserve je n'ai pas de pèse personne mais je pense pas peser plus de 48 kilo.
donc si je veux pas retourner à l'hosto pour blocage nourriture (il y a quelques années j'ai été diagnostiquée anorexique) ben faut que je trouve moyen de pas maigrir, enfin de manger quoi.
là j'ai mixé le repas avec de l'eau pour faire soupe, ben ça fonctionne pas. je mâche la soupe, je bloque.

en fait je me demande aussi si le fait d'avoir la diarrhée ça empêche pas l'assimilation du médoc et du coup sevrage plus brutal comme ça:

sevrage-> diarrhée->médoc passe vite et est moins absorbé->plus de sevrage que prévu, plus de tension, plus de blocage.
un genre de cercle qui m'entraine dans la dégringolade.

évidemment je ne m'en ferait pas pour ça si je pesais 70 kilos et un passé sans encombre mais je suis étiqueté par mes proches et les médecins et psys, et si ils me voient perdre s'en est fini.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emilie - sevrage mirtazapine (norset)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emilie - sevrage mirtazapine (norset)
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Norset, Stilnox et Théralène
» Edeline l'enragié, alias Emilie
» lit d'Emilie
» Maupin, Emilie
» Emilie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: