Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les excitants peuvent induire la consommation de calmants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aixur



Messages : 62
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Les excitants peuvent induire la consommation de calmants   Mer 24 Juil - 19:49

Un problème qui est peu ou pas abordé, c'est le fait que les substances excitantes entrainent le risque de consommer des calmants.

Ce qui se passe, c'est que les excitants pris pendant de longues périodes vont entrainer des crises d'angoisses, de stress, ou d'énervement. Du coup, les personnes qui en consomment vont souvent naturellement se mettre à consommer des produits calmants (alcool, tabac, somnifères, psychotropes, benzodiazépine, etc...), pour compenser. Et là, la consommation des calmants peut être modérée, mais ça peut aussi être l'escalade qui aboutit à l'addiction.

Qu'est-ce que les excitants ? Ce sont à mon avis tous les produits que je mets dans la catégorie "analogues d'anti-inflammatoires" (aspirine, cortisone, anti-inflammatoires non-stéroïdiens, antibiotiques, pilule contraceptive, café, plantes à gout amer, etc..., voir cette page ). Ces produits augmentent le taux de cortisol. Et un taux de cortisol élevé est associé à une activité plus importante, aussi bien intellectuelle que physique. Du coup, c'est associé à un état mental de stress, d'angoisse, d'énervement, etc...

Qui consomme ce genre de produit pendant longtemps ? Bien sûr les gens qui consomment des anti-inflammatoires sur des périodes longues. Mais principalement, ce sont les femmes, via la pilule. La pilule est en réalité un produit du genre cortisone, contrairement à ce que voudrait faire croire l'industrie pharmaceutique. Du coup, beaucoup de femmes se retrouvent en état de stress à cause de la pilule. Et donc, pour pallier cet état, elles se mettent à consommer des calmants, qui sont tous des analogues d'opiacés en fait. Ca peut commencer par la consommation de tabac, ou d'alcool. C'est pour ça que depuis les années 60, la consommation de tabac et d'alcool a explosé chez les femmes. Mais la personne peut passer aussi directement à la consommation de somnifères ou de calmants.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Les excitants peuvent induire la consommation de calmants   Jeu 25 Juil - 3:17

bonjour aixur Very Happy 

Je ne suis pas assez calé pour te répondre sur tout.
Mais il est un fait que les excitants peuvent engendrer des consomations de calmants et inversement.
Cependant, je ne pense pas que classé le tabac dans les "calmants" soit exact, ce serait plutot un excitant.
Quant a la pilule, je ne sais pas du tout ce qu'elle peut faire, bien que certaines dont bbhepar semble s'en plaindre, je n'ai pas assez étudié la question.

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
aixur



Messages : 62
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: Les excitants peuvent induire la consommation de calmants   Jeu 25 Juil - 15:22

bonjour michel, Very Happy 

"Et inversement", effectivement. C'est important. C'est pour ça que souvent, les gens deviennent en quelque sorte "multi-drogués", et ce, qu'ils aient commencé par des produits calmants ou des produits excitants.

Pour le tabac, si, je pense que c'est clairement un calmant. Déjà, c'est addictif. Alors que les excitants ne le sont pas (ils entrainent juste des problèmes quand on arrête brutalement de les consommer, mais on n'a pas envie d'en consommer de plus en plus, et on n'y prend pas véritablement plaisir). Ensuite, l'effet immédiat est manifestement calmant. Les gens fument pour se calmer. On ne voit pas quelqu'un qui fume une cigarette se mettre tout d'un coup à être surexcité. C'est le contraire qui se passe. Et on voit très souvent des fumeurs se mettre à fumer lors d'une situation de stress, parce que ça les calme. Il y a aussi l'utilisation de la cigarette du soir pour s'endormir. Bref, l'effet ne ressemble pas à celui de produits comme le café. Et puis, quand une personne arrête le tabac, elle devient très nerveuse, ce qui est la marque du sevrage des produits calmants.

L'objection aurait en fait pu se faire davantage sur l'alcool. Je n'ai pas voulu écrire un pavé, alors que je n'ai pas précisé. Mais certains alcools sont des mélanges "excitants/calmants". Quand il y a des plantes amères dedans, ça fait un mélange de ce style. La bière, le gin tonic, le pastis, et probablement d'autres sont des mélanges. Du coup, ils ont un effet plutôt excitant au début, et calmant sur la fin.
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar



Messages : 3363
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Les excitants peuvent induire la consommation de calmants   Jeu 25 Juil - 22:51

Bonjour Aixur,

Bienvenu sur le forum. Aurais-tu un prénom afin de rendre nos conversations plus conviviales?
Nous ne nous sommes pas présentés. Peux-tu nous en dire plus sur toi, si ce n'est pas indiscret ? Smile

Je suis du même avis que Michel, je ne classerais pas le tabac et la nicotine dans la catégorie des calmants, car il faut savoir que "les stimulations nicotiniques répétées chez les fumeurs augmentent la libération de dopamine dans le noyau accumbens" (source : http://lecerveau.mcgill.ca/flash/i/i_03/i_03_m/i_03_m_par/i_03_m_par_nicotine.html). La dopamine permet un regain d'énergie, c'est le neurotransmetteur de l'action.
Ce qui permettrait justement de le considérer comme un calmant, c'est tout simplement l'action de fumer. En effet, dès qu'un fumeur se sent stressé ou angoissé, l'action de fumer implique de respirer, d'inhaler et d'exhaler par la bouche de la fumée. On peut aussi parler de tolérance avec le tabac.
Non seulement (après une nuit sans tabac par ex.), la concentration dans le sang est au plus bas et va donc permettre de re-donner au corps son taux de nicotine, mais le fumeur applique tout naturement ce qu'il faut faire quand tout un chacun est stressé ou angoissé : la respiration. Ce qui va calmer le fumeur bien évidemment. Enfin, ce n'est que ma théorie. Elle vaut ce qu'elle vaut, mais j'y crois.

Bonne soirée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
michel
Admin
Admin


Messages : 5584
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Les excitants peuvent induire la consommation de calmants   Ven 26 Juil - 2:44

aixur a écrit:
Du coup, ils ont un effet plutôt excitant au début, et calmant sur la fin.

bonsoir

C'est le cas pour tous les alcools et c'est une question de quantité, non de qualité.
Il y avait un reportage il y a quelques jours sur arte.
Même les mouches ont cette réaction a l'alcool Very Happy 

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com En ligne
aixur



Messages : 62
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: Les excitants peuvent induire la consommation de calmants   Ven 26 Juil - 10:21

@bbhepar,

Je croyais que la section "présentation" avait été désactivée. C'est pour ça que je ne me suis pas présenté.

Sinon, eh bien, j'ai découvert la dissidence du sida début 2002. Ensuite, j'ai commencé à intervenir régulièrement sur le sujet sur le forum onnouscachetout. Puis, à la mort de Mark Griffith (le créateur de sidasante) en 2004, étant devenu assez impliqué dans la dissidence du sida, j'ai repris son site. La partie forum onnouscachetout dédiée au sida est devenue un forum indépendant relié à sidasante. J'en suis l'administrateur depuis ce temps là.

Mes réflexions et lectures suite à l'étude de la dissidence du sida m'ont fait découvrir d'autres arnaques médicales. Du coup, j'ai créé le blog repenser-la-medecine.com en 2006. J'y défend entre autres la non existence des virus, la non pathogénicité des bactéries, l'invalidité des tests d'anticorps, l'arnaque de la génétique, l'arnaque de nombreuses maladies chroniques, l'arnaque du cancer, ET l'arnaque des médicaments. C'est pour parler de ce dernier point que je me suis inscrit ici.

Sinon, pour le prénom, je préfère en rester au pseudo aixur.
Revenir en haut Aller en bas
aixur



Messages : 62
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: Les excitants peuvent induire la consommation de calmants   Ven 26 Juil - 11:19

@bbhepar,

Sinon, pour l'histoire de la libération de dopamine, ça ne me convainc pas. Je préfère me limiter aux effets visibles des médicaments. L'analyse microscopique est une bonne occasion pour l'industrie pharmaceutique de pouvoir dire tout et son contraire. Elle peut tricher et embrouiller les choses beaucoup trop facilement. Au moins, avec les effets physiologiques et psychologiques, l'industrie ne peut pas tricher. Les choses deviennent beaucoup plus claires quand on se limite à l'analyse de ce seul aspect.

Quant à l'explication de la respiration comme source de calme, je pense que le fumeur ne respire pas très différemment d'une personne normale. Donc, a priori, il n'y a pas de raison que ça soit l'explication du calme provoqué par le fait de fumer. Et puis, si le tabac était un excitant, le calme induit par la respiration ne pourrait certainement pas surpasser l'excitation induite par le tabac lui-même. Non, si la tabac entraine un plus grand calme, c'est clairement parce que c'est un calmant et pas un excitant.

@michel,

Citation :
C'est le cas pour tous les alcools et c'est une question de quantité, non de qualité.

Je ne pense pas. Je pense que quand l'alcool ne contient pas de plantes amères c'est l'effet calmant qui est essentiellement présent. Et même quand il y a des plantes amères, si le taux d'alcool est important, l'effet calmant va dominer plus rapidement. Ce qui doit faire que les gens sont excités au début même quand ils boivent des alcools forts (ou sans plantes amères), c'est que généralement, on boit de l'alcool dans un contexte festif. C'est l'excitation provoqué par les gens eux-mêmes qui entraine qu'au début, il y a apparemment un effet excitant. Puis, avec la fin de la fête et la retombée de l'excitation générale, l'effet calmant reprend le dessus. Cela dit, souvent, lors des fêtes, les gens vont boire des alcools contenant des excitants (par exemple le gin, la bière, etc...). Et puis, on rajoute du sucre dans les cocktails, et des fruits acides, ce qui a un effet excitant (au début, puis calmant ensuite).

Par contre, si on boit seul un alcool fort sans plantes amères, l'effet d''excitation de la foule n'étant pas présent, c'est l'effet calmant qui prédomine. C'est pour ça que beaucoup de gens boivent un verre d'alcool fort un peu avant de se coucher. Ça a l'effet d'un somnifère. Si ces alcools avaient d'abord un effet excitant, ces gens ne les boiraient pas peu de temps avant de se coucher. Il les boiraient bien avant.

Par exemple, certains boivent de la bière, qui a un effet excitant au début (puisque ça contient des plantes amères). Mais ils les boivent généralement au repas, soit bien avant de se coucher. Donc, l'effet excitant des plantes amères a largement le temps de se dissiper et de laisser place à l'effet calmant de l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar



Messages : 3363
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Les excitants peuvent induire la consommation de calmants   Ven 26 Juil - 18:37

Bonjour Aixur,

Bienvenu parmi nous et tous ceux qui ne croient plus en la médecine actuelle. Oui certains forums ont été fermé car nous manquons cruellement de modérateurs pour les gérer, c'est pour cela que je te demandais de te présenter ici, donc pas de souci Smile
Je vais aller visiter de ce pas ton blog.

Citation :
Quant à l'explication de la respiration comme source de calme, je pense que le fumeur ne respire pas très différemment d'une personne normale. Donc, a priori, il n'y a pas de raison que ça soit l'explication du calme provoqué par le fait de fumer. Et puis, si le tabac était un excitant, le calme induit par la respiration ne pourrait certainement pas surpasser l'excitation induite par le tabac lui-même. Non, si la tabac entraine un plus grand calme, c'est clairement parce que c'est un calmant et pas un excitant.

Je ne serais pas si catégorique sur ce point. En effet, la relaxation est un puissant phénomène physiologique qui permet à bon nombre de membres de relâcher la tension et c'est pour cela qu'on le recommande à tous, notamment en cas d'attaque de panique. Pour l'avoir vécu, le relâchement et la respiration ventrale est un outil extraordinaire pendant ces crises et pourtant la violence du sevrage engendre une hyperexcitabilité du SNC hors norme, dont la seule relaxation permet de calmer. Donc, bien évidemment le calme ne surpasse pas l'excitation mais il est amoindri.
D'ailleurs, si on regarde bien un fumeur, il respire bien différemment d'une personne normale, dans le sens où il inspire profondément une grande bouffée de sa cigarette, il retient même parfois sa respiration pour garder la fumée dans ses poumons et souffle avec la bouche avec parfois un bruit qui a l'avantage d'apaiser. A la seule différence qu'il utilise la respiration thoracique et/ou ventrale. Il est parfois même prouvé que le bruit utilisé pour souffler relaxe davantage la personne stressée. Je ne remets pas en cause les effets délétères de la cigarette bien au contraire. On conseille d'ailleurs à tous ceux qui se sèvrent d'éviter les excitants pour ne pas stresser davantage son organisme, et on oublie souvent de dire que le tabac en fait partie.
En revanche, comme tu le dis si bien, il faut aussi observer l'aspect phsyiologique qu'induit le fait de fumer.

Mais je suis ouverte à toute hypothèse surtout s'il y a des arguments Smile'
Bonne soirée
Audrey
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
aixur



Messages : 62
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: Les excitants peuvent induire la consommation de calmants   Dim 28 Juil - 19:45

Merci de votre accueil. Very Happy 

Pour en revenir à notre discussion, si le tabac était un excitant, on s'en servirait pour se réveiller le matin. Je ne crois pas que les fumeurs aient jamais déclaré que la cigarette du matin leur permettait de se réveiller. C'est le café du matin qui a cet usage (qui lui est effectivement un excitant). Ils ne l'utilisent pas non plus pour rester éveillés le soir. A nouveau, c'est le café qui est utilisé pour ça. Au contraire, les fumeurs utilisent parfois le tabac pour s'endormir le soir. Si c'était un excitant, ils éviteraient de fumer juste avant de s'endormir.

Et puis, on peut prendre justement le cas d'un vrai excitant comme le café. Si quelqu'un prend trois ou quatre cafés bien forts, je ne pense pas qu'un exercice de respiration profonde pourra grand chose contre l'excitation que le café induit. Au mieux du mieux, il sera légèrement moins énervé. Donc, la respiration profonde ne peut pas expliquer un tel calme de la part de la personne qui fume. C'est forcément du produit lui-même que ça vient.

Et pourquoi le fumeur prend-il une cigarette ? Pas parce qu'il se sent fatigué et qu'il a besoin d'un coup de boost, mais bien parce qu'il se sent énervé, anxieux et a besoin de se calmer.

Et les symptômes de sevrage de la cigarette sont clairement ceux d'un calmant. Si on retire le tabac à un gros fumeur pendant un jour, que se passe-t-il ? Eh bien il s'énerve fortement. Au contraire, si on supprime le café à une personne qui en consomme beaucoup, c'est tout le contraire : elle a plutôt envie de dormir et manque d'énergie. Donc, si le tabac était un excitant, on devrait observer les même symptômes de sevrage que pour le café.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les excitants peuvent induire la consommation de calmants   Aujourd'hui à 17:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Les excitants peuvent induire la consommation de calmants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Revenir en arrière, quelles peuvent-en être les raisons ?
» Stopper la consommation de chiens en Corée du Sud
» Les laïcs peuvent-ils donner la Communion ?
» La consommation responsable, ça marche !
» DS et consommation de lait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage benzodiazépines et somnifères :: Liens d'information-
Sauter vers: