Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Médecine de masse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Casuar

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 24/05/2013

MessageSujet: Médecine de masse   Ven 24 Mai - 15:26

Bonjour, qu'est-ce qu'une industrie ?

1 - Ensemble des activités économiques qui produisent des biens matériels par la transformation et la mise en œuvre de matières premières : Développer l'industrie dans un pays.
2 - Chacune de ces activités économiques : L'industrie textile, de la chaussure.
3 - Toute activité économique assimilable à l'industrie : L'industrie du spectacle, des loisirs.
4 - Activité organisée de manière précise et sur une grande échelle (souvent péjoratif) : L'industrie du crime.
5 - Littéraire. Activité quelconque exercée par quelqu'un pour vivre (souvent péjoratif) : Exercer sa coupable industrie.

Voilà de quoi éclairer chacun et chacune sur ce que signifie industrie : industries pharmaceutiques.
Masses de médicaments pour une médecine de masse.
Médecins formés aux mêmes écoles, au même point de vue, sauf exception.
L'intérêt d'une démocratie est avoir le choix.
Le choix de choisir sa médecine, son médecin, son traitement, sa vie.
Le choix de pensée librement tout ce que l'on veut comme le choix de critiquer, d'avoir son avis, sa liberté de penser.
Ainsi rien n'oblige personne à adopter le vocabulaire couramment employé par les psy, quelque soit leur spécialité.
Si ce vocabulaire n'exprime pas ce que le patient comprends de lui-même.
Rien n'oblige non plus à accepter les explications des psy sachant qu'ils ne détiennent pas la vérité absolue.
Ainsi lorsqu'ils annonce un diagnostique le doute est toujours permis.

Un biologiste comprendra le fonctionnement de l'être humain selon ce qu'il a appris.
Un cancérologue comprendra le fonctionnement de l'être humain selon ce qu'il a appris.
Un neurologue comprendra le fonctionnement de l'être humain selon ce qu'il a appris.
Etc, etc ....
Il en va de même pour les médecins pratiquant la médecine douce.
Personne n'a la vérité !
Chacun détient une part de la réalité, mais la réalité est une multitude de vérités dans un monde qui ne cesse pas d'évoluer, notamment parce que de nouvelles découvertes sont faites chaque jour.
Et qu'il faut du temps pour les étudier et du recul pour les comprendre.

Personne n'a le mode d'emploi, ni la science infuse.
Chacun apprends au fil de sa vie, de ses expériences.
Le tout est de préserver sa vie et donc sa santé !
Chacun cherche des solutions quand ça va mal pour son bien-être.

Une médecine de masse ne saurait être satisfaisante à chacun, étant donné que chacun même semblable est unique.
Les tonnes de médicaments fabriqués ne sont pas adaptés à la particularité de chacun.
Les industries pharmaceutiques comme toutes industries ont pour but de fabriquer et faire du profit, pas de soigner !
Quant aux écoles de médecines, elles ont pour but de former des médecins selon un enseignement particulier.
Ceci étant en France, des spécialistes en médecine, venant de l'étranger notamment, enseignent dans les universités que la dépression n'est pas une maladie.
Les patients sont-ils au courant que des chercheurs, des spécialistes réfléchissent et trouvent d'autres explications sérieuses que celles qui leurs sont fournies habituellement ?

La société ne cesse pas d'évoluer, mais tout le monde n'évolue pas au même rythme, notamment à cause d'informations qui circulent mal voir pas du tout.
Entre mal informés et mal formés, nombreux sont les médecins en effet, qui au cours de leur carrière ne s'informent pas de l'évolution de la médecine.
Et ne proposent donc pas aux patients, une autre compréhension d'eux-même possible et par voie de conséquence, ne proposent pas de méthodes ou de solutions adaptées.

Pour finir, un procès à eut lieu aux États-Unis condamnant un laboratoire pharmaceutique, Lilly (Zyprexa/Prozac), à ne plus vendre un de ses produits.
Il s'agissait d'un antidépresseur aux benziodiazépines entraînant la mort.
Mais, le médicament en question est toujours en vente en France.
C'est un scandale sanitaire à la hauteur de l'affaire du Mediator. (procès pénal ouvert le 21 mai 2013)

Voir aussi l'article du journal Le Parisien : http://www.leparisien.fr/societe/videos-quand-le-laboratoire-lilly-fait-fouetter-un-medecin-02-02-2011-1296936.php


Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
 
Médecine de masse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salon]Faculté de médecine de Rabat, et autres villes.
» le mauvais coté de la fac de médecine
» Taille d'échantillon - Thèse de Médecine Générale
» médecine après une année de MPSI
» Le 7 octobre 1954, des apparitions OVNI en masse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: Votre espace d'échanges sur les thèmes les plus divers :: Coups de gueule-
Sauter vers: