Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage du lexomil... pas bien du tout...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Funambule

avatar

Messages : 1052
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 56

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Lun 10 Mar - 23:10

Tu vois Christine, le message et l'analyse très pertinente d'Audrey devrait te convaincre. J'ai également connu cette peur de devenir folle vraiment (avec le cerveau en ébullition) peur que l'on m'envoie un jour en HP, j'ai
une fois aussi tout balancé, j'ai jeté mon téléphone en l'air et j'ai été immonde avec des personnes qui ne le
méritaient pas. Je suis pourtant ménauposée, mais c'est en effet bien dû au sevrage car j'ai retrouvé ma douceur avec les autres, j'ai juste une tendance à être agressive lorsque je suis très fatiguée (à cause de mes
mauvaises nuits) ou stressée mais cela devrait s'arranger avec le temps
Je partage l'avis d'Audrey, je n'ai pris aucun médicament pendant le sevrage (même pas d'homéopathie) et je
crois que c'est une belle façon de respecter son corps d'avoir à nouveau confiance en lui et dans ces capacités
d'auto guérison, capacités que nous avons sabotées avec les médicaments...
Tendrement
R.

Tendrement
R.
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Ven 14 Mar - 9:02

Coucou NADEGE, REGINE, AUDREY,

Waouh les amies... Quels beaux messages d'empathie, de présence, de compréhension, d'entraide... Bon sang que ça fait chaud au coeur...
 I love you Wink I love you Wink

NADEGE, oui je pense que je ne devrais rien prendre d'autre... c'est assez récent d'ailleurs que je prenne de l'homéo et autres, depuis 6 semaines que j'ai eu ces terribles douleurs d'estomac et je pensais que ça n'avait rien à voir avec le sevrage et je cherchais je cherchais. Néanmoins, j'ai refusé tout net de prendre les IPP de mon médecin traitant (c'est déjà ça) et me suis tournée vers l'homéo pour un moindre mal... Merci Nad...

REGINE, ne t'inquiète pas je n'en veux à personne (de quel droit?), surtout pas... Chacun est présent comme il peut, quand il peut... Cela me rassure effectivement de lire encore une fois combien les sevrages peuvent rendre sauvage, nerveuse, agressive... et je te comprends car il n'y a guère qu'en balade dans la campagne que je sois bien... Merci à toi Régine...

AUDREY,
Merci de relater ces épisodes car oui c'est vraiment flippant... Et je pense qu'effectivement il y a bcp de SPM là dedans je l'avais déjà remarqué mais ce qui est flippant c'est que j'ai l'impression que plus les mois passent plus les SPM deviennent waouh!!! ingérables... Pour ce qui est des vidéos de Carole, j'en ai regardé pas mal (sa descente aux "enfers", les méthodes de titration...) mais pas vu celle dont tu parles, je ne pense pas...
Ce qui me fait très peur, c'est que je suis très loin de la Christine aimable, douce, cool, et que à force de devenir autre, sauvage, hyper nerveuse, agressive, j'ai bien peur que ce soit ma nouvelle nature qui se révèle à tel point que dans le doute, je me suis même dit que j'avais peut-être besoin de ces fichus psychotropes et autres drogues...
Oui je suis très réceptive à la naturopathie (et si je le pouvais je me formerais à cela...)... Et j'acceptais que la désintoxication passe par le cerveau (et pour cause), par des douleurs musculaires, articulaires... Mais l'estomac??? comme un ulcère... Merci pour l'homéostasie  Wink 
Pour ce qui est de mon sevrage des AD, j'en suis à des diminutions de% sur des paliers de 3 semaines si ce n'est que cette fois je n'ai même pas osé diminuer et que j'en suis à un palier de 1 mois (trop???). J'essaie de tenir un journal (mais pas toujours  No ) et j'ai juste remarqué que c'était ma période pré menstruelle qui souvent me rendait chèvre... Le soucis est que parfois SPM sans règles (péri ménopause oblige) juste que physiologiquement mon corps est en SPM mais les règles n'arrivent pas donc pas tjrs facile de faire le lien...
Super pour le titre de ton livre...  Wink  Wink 

En tous cas, mille MERCIS les filles, vous êtes réellement adorables et waouh!!! que ferais-je sans le forum???
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Ven 14 Mar - 9:17

Re coucou,

Comme je l'avais signalé lundi, ma nièce et ma petite nièce arrivaient pour 2 jours avec tantine... 2 superbes journées qui m'ont fait le plus grand bien j'avoue... Je n'aurais vraiment pas cru mais en fait si, j'ai su être calme, attentive, cool et j'ose à peine le dire mais... ces fichus symptômes ont presque disparu... c'est hallucinant d'ailleurs...

Alors oui cela doit bien prouver encore une fois que tout est sûrement dû au sevrage et non pas à une pathologie plus grave car si tel était le cas les symptômes ne disparaîtraient pas, ne feraient pas le yoyo...

Je suis retournée voir mon étiopathe comme prévu hier... Lui ai dit qu'effectivement à chaque fois qu'il m'a manipulée j'étais 2 ou 3 jours au top de chez top... pour ensuite avoir quelques jours terribles comme la semaine dernière et ce week-end... Il reste persuadé que oui ma thyroïde est "engorgée", déréglée et que le sevrage n'est probablement pas étranger à tout cela... Ce que je veux bien croire car effectivement il y a toujours un point "zéro" après visite chez lui, ce qui est très engageant... Je n'avais pas très envie qu'il me manipule hier car pas du tout du tout envie qu'il "redérègle" tout... Bref, c'est fait on verra bien...

Si ce n'est pas que là, après avoir cru réellement sombrer je suis "bien" comme par "miracle", après avoir cru me noyer je suis remontée à la surface alors je pense (et j'espère) être prête pour le prochain vilain coup, je me prépare...

Je vais écouter vos conseils pour l'homéopathie car je me dit qu'effectivement je ne laisse pas à mon organisme le choix d'aller mieux par lui même... idem pour les plantes... Si ce n'est que tout de même j'ai réellement souffert de l'estomac (et encore un peu) et que j'ai vraiment pensé à un ulcère voire pire car c'était et c'est très douloureux, flippant et très très anxiogène la nuit... Et je suis quand même bien contente de ne pas avoir écouter mon médecin traitant (que je vois de moins en moins) car sinon je serais en train d'ingurgiter des IPP

J'espère que vous allez toutes et tous pour le mieux...

Je m'excuse d'avoir été absente ces 3 derniers jours. J'avoue, j'ai voulu profiter au maximum de mes nièces donc PC zéro...
Je vous embrasse bien chaleureusement

Bisous,
à plus tard,

Chris2  flower 
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Ven 14 Mar - 9:31

Pour Audrey mais pas que...
Très intéressant l'homéostasie...  Wink  Wink 

L'ensemble de la régulation de l'homéostasie, se fait par l'intermédiaire du système nerveux végétatif (système nerveux autonome) et des glandes endocrines(hormonales).

Chaque fois que nous risquons de rompre l’équilibre ou de devoir nous adapter pour un retour à l’équilibre nous sommes dans le cadre du stress..
Le stress est le processus d’adaptation qui permet de fuir ou de faire face en fonction de la situation dans laquelle on se trouve. C’est cette adaptation qui nous protège et qui est une réaction naturelle de l’organisme dite physiologique.
Deux types de réponses à une situation environnementale visant à perturber notre homéostasie:
- Une première réponse générale, identique quel que soit le problème rencontré, physique, psychique, personnel ou structurel, évènementiel ou permanent
- une seconde, spécifique à l’agression, et aux besoins nécessaires pour y faire face. Cette réponse physiologique fera appel à des mécanismes neurologiques, endocriniens et psychologiques identiques.
La première réponse générale se déroule selon trois phases, alarme, résistance et épuisement et se nomme : « le syndrome général d’adaptation"



Il comprend trois phases différentes qui surviennent systématiquement et successivement quand vous êtes soumis à une agression :
- L’alerte : votre organisme se met en état de faire face car il a détecté quelque chose de dangereux pour lui et son équilibre. Les systèmes d’adaptation et de défense sont en éveil et se mettent en état de réagir.
- la résistance : l’organisme vous donne les moyens de vous défendre
- l’épuisement : l’organisme ne tient plus car il a épuisé ses capacités de défense ; il a donc besoin d’aides sans lesquelles il se met en danger.
Cette capacité d'adaptation est propre à chaque individu qui a une réaction personnelle. La capacité d’adaptation dépend de ses propres capacités, de ses antécédents, de l’intensité et de la répétition des agressions subies, de sa vie personnelle et professionnelle, de ses expériences, de sa personnalité, etc.
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Ven 14 Mar - 9:52

Et voilà, je viens de passer 2 heures sur le forum...  Wink  Rolling Eyes  Wink  Laughing 

C'est vrai que ça prend bcp bcp de temps quand on veut lire les uns et les autres  Wink surtout des comme moi qui écrivent un roman à chaque fois  Wink Wink lol! et répondre aux uns et aux autres  flower Wink flower Wink 

Allez, je file à mes occupations autres...

Bises à toutes et à tous,
Bonne journée,

Chris2  flower 
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mar 18 Mar - 21:49

Bonsoir la compagnie,

Quoi de neuf sur la planète benzo? J'espère que ça va à peu près bien voire très bien pour la plupart d'entre vous...

Par ici ça ne va pas plus mal c'est déjà ça...
Je ne dors pas bcp mieux mais tant pis, j'ai tjrs mal à l'estomac mais tant pis, le cerveau un peu moins en surchauffe et ça c'est tant mieux... Pour le reste que dire : tjrs irritable bien qu'un peu moins, facilement en stress mais c'est comme ça...
Non pas que je devienne fataliste mais j'essaie tant que faire se peut de lâcher prise ;-) ;-) ;-)

Côté Anti dépresseur, je pense que je vais rester encore un moment au stade actuel c'est à dire à 6.7ml, histoire de laisser tout ça se tasser un chouillat...
Qu'en pensez-vous? C'est clair le sevrage n'en durera que plus longtemps mais c'est peut-être bien non?

Bonne soirée à toutes et à tous,

Chris2  flower 
Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1419
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 62
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mer 19 Mar - 9:39

Bonjour Christine

Prends ton temps et écoute toi bien, par expérience et nombreuses défaites, je sais qu'il ne sert à rien de griller les étapes et rester dans le rouge, on vit mal et c'est des souffrances inutiles, à mon avis.

Bon courage et bonne journée.  sunny sunny sunny

@+

Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar

avatar

Messages : 3379
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 43
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mer 19 Mar - 9:48

Bonjour Christine,

Ravie de voir que tu as repris du poil de la bête Very Happy
Il me semble que tu commences à lâcher prise, c'est une bonne chose.
Concernant ton AD, c'est à toi de sentir si tu penses que tu dois ralentir. Mais tu peux éventuellement faire une toute petite diminution si tu veux tout de même continuer. Quelle est ta dose actuelle (en mg) ?
Merci pour le sujet de l'homéostasie, c'est exactement ça ! Quelle est la source de ce texte stp ? Ca m'intéresse Smile
Pour la vidéo de Carole, tu la trouveras ici : http://www.rts.ch/emissions/temps-present/sante/3736891-la-molecule-qui-rend-fou.html

Voilà miss. Ah oui, pour les spm, il faut savoir que plus on vieillit, et plus le taux de progestérone diminue Sad

Bonne journée à toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mer 19 Mar - 10:30

Merci les amis,

Coucou Daniel,
Dan oui tu as raison, pas la peine de griller les étapes si c'est pour me "ramasser" après... Mais qu'est ce que c'est long......... pppfff

Coucou Audrey,
Oui je me demande s'il ne faudrait pas que je ralentisse un chouillat voire que je m'arrête un moment, je ne sais pas trop...
Pour ce qui est de l'AD, c'est du déroxat 20mg que je prends en suspension buvable depuis le début du sevrage...
Donc 20mg = 10ml, j'ai commencé en septembre avec 10ml et j'en suis actuellement à 6.7ml (j'avais commencé sur les chapeaux de roue avec des diminutions de 10% et suis très vite passée à 5% et à vrai dire depuis fin janvier j'en suis même à des diminutions de% uniquement et sur des paliers de 3 semaines...) Voili voilou............
Pour le sujet Homéostasie, je te dis ça très vite, là je dois partir...
Merci pour la vidéo de Carole que je vais regarder cet am...
Et pour la progestérone, bah oui je sais bien mais c'est qd même hallucinant... je n'ai jamais jamais eu de SPM entre 13 et 45 ans tout de même... Uniquement maintenant avec la fameuse "périménopause"


Bises à toute la Cie...

Chris2  flower 

Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Jeu 20 Mar - 9:12

Bonjour la Cie,

Une tite vidéo qui ne fait pas de mal... Pas totalement appropriée à nos divagations sur la route d'un sevrage mais à voir quand même...
Si votre anglais est parti loin, n'oubliez pas de cliquer sur le tit rectangle en bas de l'image pour avoir les sous titre en français, c'est quand même mieux... ;-) ;-)

http://dailygeekshow.com/2014/03/12/votre-zone-de-confort-vous-empeche-t-elle-datteindre-vos-reves-cette-video-vous-y-fera-reflechir/

Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1419
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 62
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Jeu 20 Mar - 10:07

Bonjour Christine.

Merci pour cette vidéo super intéressante.

Belle journée de printemps sunny sunny sunny 

Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Jeu 20 Mar - 10:57

Ouiiiiiiiiiiii Daniel, 1ère journée du printemps et comme maintenant il y a des journées pour presque tout , c'est aussi aujourd'hui
La JOURNEE du BONHEUR

A quand la journée des benzotés???  cheers Laughing sunny sunny 
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Dim 23 Mar - 9:50

Bonjour la Cie,

Choisies avec soin pour vous en ce 1er dimanche de printemps...  flower  sunny  cheers  flower  sunny  cheers 
et ne soyons pas aussi récalcitrants que le hibou...  Wink  Wink  Wink 


https://www.youtube.com/watch?v=hgcxQJ5Qg34

https://www.youtube.com/watch?v=oIdtkpznIIU

Haut les coeurs...

Bonne journée...

Chris2  flower 


Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1419
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 62
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Dim 23 Mar - 10:01

Bonjour Christine.

Merci pour tes liens sympas en ce premier dimanche de printemps avec froid mais soleil chez moi.

J'ai découvert hier une vidéo qui n'a rien à voir avec le sujet, mais qui est une belle leçon de vie, je mets le lien.

https://www.youtube.com/watch?v=OB-lUg_TshU

Bon Dimanche.  flower flower flower 

Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Dim 23 Mar - 11:40

C'est pour les petits ça Christine mdrrrrrrr !!
Elle est pas toute jeune la ptite dame daniel, 108 ans  What a Face woooow !! En attendant un beau témoignage  Very Happy 

Bonne journée

Nad  Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Dim 23 Mar - 15:33

Meuh non Nad c'est pas que pour les petits rrrroooo lala lala lala...
Et puis faut toujours parler à l'enfant que nous avons été et qui est tjrs là qq part en nous hein... Surtout durant ce chemin parfois cahotique qui est le nôtre...  Wink  Wink 

Dan merci pour le lien, je n'ai pas réussi à écouter les 15mn mais je vais réessayer plus tard...

Bonne fin de journée... je vais buller et  Sleep  Sleep  Sleep 

Bises,
Chris2  flower 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Sam 21 Juin - 19:46

Bonsoir Christine

Plus de nouvelle depuis Mars  Embarassed .. J'espère tout de même que tu vas bien et que ton sevrage a bien avancée grrrrrrrrrr !!
Tu manques bordel !! On se marrait bien tout de même, allez viens faire un tour sur le forum et nous donnez de tes nouvelles ça nous feras plaisir !!

Je t'embrasse

Nad  flower
Revenir en haut Aller en bas
Funambule

avatar

Messages : 1052
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 56

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Jeu 3 Juil - 22:04

Coucou Christine
Comment vas-tu ???? Cela fait un moment que tu n'as pas posté, j'espère que c'est parce que tu vas mieux et
que pour le coup tu préfères prendre de la distance, ce que je comprends.
Je voulais juste te dire que je pense à toi sans doute parce que es attachante et cela manque de ne plus te lire.
Prends soin de toi, bises
Régine
Revenir en haut Aller en bas
Funambule

avatar

Messages : 1052
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 56

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mar 22 Juil - 0:07

Christine
Je te souhaite un très joyeux anniversaire et beaucoup de bonheur
Prends bien soin de toi, gros bisous  flower sunny sunny flower 
Régine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mar 22 Juil - 7:26

Bonjour Christine

Comme le dit le proverbe chinois, il faut rajouter de la vie aux années et non des années à la vie. Et moi j’ajouterai juste : Joyeux anniversaire.

Belle journée

Nadège
Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1419
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 62
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mar 22 Juil - 8:05

Bonjour Christine.

J'espère que tu vas bien!!!

Je te souhaite un BON ANNIVERSAIRE et plein de positif  sunny sunny sunny 

Bonne journée.  flower  flower  flower 

Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
pierrette

avatar

Messages : 3127
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mar 22 Juil - 8:39

Joyeux anniversaire Christine !!  Very Happy Very Happy 

Je te souhaite une belle et heureuse journée. J'espère que tu vas bien. Donnes des nouvelles si tu veux.

Je t'embrasse.

Pierrette
Revenir en haut Aller en bas
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mar 22 Juil - 23:34

Coucou Christine,
Un joyeux anniversaire en espérant de tout coeur que tu te portes bien !!!
J'avoue que tes petits mots manquent et qq nouvelles mêmes très brèves nous rassureraient !!!  flower 

Bises
Marie
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mar 23 Sep - 15:38

Bonjour à toutes et à tous...

Honte à moi... Crying or Very sad Je vous ai lâchement abandonnés depuis.......... mars...
Oups de oups... Wink Wink Wink

Par contre j'ai souvent pensé à vous, aux uns et aux autres, n'en doutez surtout pas... I love you Very Happy sunny Very Happy

En fait, j'avais pris un peu le large, sans trop le chercher, au moment où il était question que je fasse une pause dans mon sevrage AD...
Et puis je ne me sentais pas plus mal... et comment dire? parfois je me suis dit (à bon escient ou non Question Rolling Eyes ) que venir chaque jour écrire ce que je ressens dans ce qui nous intéresse ici, à savoir les sevrages, entretenait peut-être un semblant de malaise... Ouh la vilaine que je suis... ingrate va... je dis ingrate car jamais je n'oublierais que c'est ici même que j'ai trouvé aide, réconfort, compréhension et "écoute" à la fin d'un sevrage sauvage des benzos...
Bon ben on va dire que j'ai ressenti une nécessité de couper le cordon, de faire un petit sevrage forum comme les chatons qui quittent leur mamoune hihi... J'ai voulu un peu moins têter ma goutte...

Et du coup je ne suis pas venue lire vos posts pendant ce temps bien que souvent je pensais aux uns ou aux autres... parce qu'il y a de chouettes échanges ici, bien que virtuels...

Bref, comment vais-je??? Bien ma foi... Je crée beaucoup et tant que du coup cet été j'ai ouvert une boutique éphémère... pour ça j'ai cherché et trouvé des créateurs de tous poils intéressés et l'aventure dure depuis juin et s'arrête ce dimanche... Ce fut sympa, enrichissant sur certains points... Se sont dégagés des petits et plus grands chantiers de rénovation de mobilier, le rêve... Mais difficile d'en vivre...
A côté de ça j'ai donc accepté des nuits dans un internat de jeunes (de 14 à 19 ans)... pas toujours facile et surtout très fatigant car j'y suis de 17h30 à 8h30 le lendemain matin soit 15h par jour... Bon ok il y a quand même un temps de sommeil mais tard en général et sommeil non réparateur... Mais cerise sur le gâteau je suis en week-end du vendredi matin au lundi soir... Laughing Laughing De toutes façons c'est pour le moment un remplacement qui va jusqu'au 20 février... En parallèle je fais tout pour tâcher d'ouvrir un atelier boutique qui accueillerait d'autres créateurs, proposerait des ateliers et où tout serait à vendre (sauf moi)... Mais je constate que ce qui me fait souvent défaut depuis mon burn out et aussi depuis la fin benzo, c'est la confiance, confiance en moi qui n'est plus vraiment là... Logique, j'avance sans cette béquille...

Côté sevrages... bah cela fait tout de même un an 1/2 que je n'ai plus touché un seul benzo quel qu'il soit et ceci au bout de plus de 20 ans de prise... j'y pense parfois surtout quand je sens, comme tout un chacun en fait, une petite angoisse sourde qui pointe le bout de son nez... Et là, je me dis, bravo ma fille d'autant plus que depuis la fin du lexomil, je n'ai plus refait de crises d'angoisses comme celles que je vivais en en prenant, comme quoi...
Et pour l'anti-dépresseur, eh! bien je m'étais arrêtée à 6.5ml de déroxat... J'ai repris ce sevrage et j'en suis à 6.2ml... Donc la quille n'est pas pour demain mais à chaque jour sa peine et je ne suis pas à quelques mois près...
Je continue de fuir comme la peste pas mal de choses, notamment le glutamate, mais aussi tout ce qui n'est pas naturel, comme je l'ai appris ici... Et je n'hésite pas à en informer qui veut bien l'entendre...

L'heure avance et je repars dans 1h30 alors je vous quitte sur ces quelques mots... En espérant sincèrement que vous allez tous pour le mieux...
je prendrais un peu plus de temps dans les jours qui viennent pour aller vous lire...

Je vous embrasse et à très bientôt...
Christine... sunny
Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1419
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 62
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mar 23 Sep - 17:26

Bonjour Christine.

Content de te lire et de voir que tu vas bien. Tu as eu besoin de faire un break et c'est très bien si tu le sens comme ça. Il est vrai que d'être souvent sur le forum fait du bien, mais entretien en même temps un certain malaise du fait d'un non recul, je l'ai perçu également. Je ne crache pas dans la soupe, mais tu comprends ce que je veux dire. Smile

Je te souhaite bon courage pour ton sevrage AD et donne des nouvelles de temps en temps. Plein de bonnes choses.

A+ TARD flower flower flower

Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage du lexomil... pas bien du tout...
Revenir en haut 
Page 14 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tout va bien mais tout va mal, j'en ai marre
» Pas bien du tout
» Tout finit toujours bien.
» Bien le bonjour à tous!
» Pas bien du tout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: