Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sevrage du lexomil... pas bien du tout...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant
AuteurMessage
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mer 4 Sep - 16:59

Oups... merci infiniment Audrey mais comment dire??? C'est du chinois pour moi... j'hallucine parce que je suis sûre que c'est tout bête et pourtant je bloque...

Aaaarrrrffff...

J'ai bien compris comment enlever 10% à chaque diminution (20mg puis 18mg puis 16.2 puis 14.58 puis 13.12 et ainsi de suite)...
Jusque là ça va, je gère ça...

- Bref, je dissous mon médoc de 20mg dans 100ml d'eau.
- J'ai ma tite seringue (et encore je suis pas persuadée qu'elle soit assez précise)
- Et c'est là que ça se corse...
Audrey, je me suis mal exprimée... Mon médoc est de 20mg
Une fois dissou : 100ml = 20mg ça c'est Ok
Comme je diminue de 10% 10ml et j'avale 90ml soit 18mg

Et alors pour la diminution suivante, je comprends plus rien car les 100ml feront tjrs 20mg
Ou alors j'enlève les 10% soit 10ml auxquels j'enlève à nouveau 10mg et il restera 81ml???

Mais alors dans quelques semaines et mois il me restera à boire des millionièmes de gouttes microscopiques...

Pourtant je suis sûre que c'est tout simple... Inculte que je suis!!! ou idiote je sais pas... ou ignare... comme vous voudrez lol! 

Bon je vais appeler Sid et Mado à la rescousse... Audrey, je suis sûre que tu expliques bien : c'est moi qui fait un blocage...
Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1419
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 62
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mer 4 Sep - 18:26

Première diminution 20 mg - 10% soit - 2mg tu dois prendre 18 mg. (tu bois 90% du reste de ton flacon) retrait 10 ml (2/0.2 = 10 ml)

Deuxième diminution tu es à 18 mg - 10% soit -1.8 mg.

Tu dois retirer de ton flacon ta première diminution + ta deuxième donc 2 mg + 1.8 mg = 3,8 mg

20 mg dans 100 ml d'eau, valeur d'un ml. = 20/100 = 0.2 mg

Toi du veux retirer 3.8 mg à ta deuxième diminution. Tu cherches combien de fois il y a 0.2 mg dans 3.8 mg (3.8/0.2= 19) donc 3,8 mg = 19 ml.

Tu peux voir que ton calcul est bon car à la première diminution du retires un peu plus qu'à la seconde (et à chaque fois cela sera un petit peu moins) tu as retiré 10 ml à la première + 9 ml à la seconde soit 19 ml.

Ca fait certainement "charabia", mais c'est le principe.

Voilà une explication supplémentaire Smile 

Bonne soirée.

Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar

avatar

Messages : 3379
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 43
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Mer 4 Sep - 21:23

Bonsoir Christine,

Je vois que Daniel t'a bien répondu. En effet, je n'avais pas vu que tu prenais 20 mg, autant pour moi. Mais le principe est le même.
J'espère que maintenant tu as compris Very Happy

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Jeu 5 Sep - 9:21

Coucou Daniel et Audrey,

Merci pour vos bons conseils, je commence à m'y retrouver... C'est bête de bloquer comme ça...

Je ne sais plus sur quel post j'ai lu qu'il existait des broyeurs parce que franchement le déroxat à dissoudre c'est la croix et la bannière. Où puis-je trouver ça? Et aussi une seringue précise : j'ai fait trois pharmacies et franchement ça va de ml en ml et rien entre 2 donc rien de bien précis...

Bref, je vais bien finir par m'y faire et y arriver. Le principal est de diminuer, de commencer ce dernier sevrage qui me fait un peu peur. Pas du tout envie de revivre ce que j'ai vécu en début d'année.
D'un autre côté je me dis que ce sevrage là se fera dans les règles de l'art, avec des diminutions de 10% sur des paliers de 15 jours, alors ya pas de raisons...

Merci pour tout,
Christine2 flower 
Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1419
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 62
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Jeu 5 Sep - 9:47

Bonjour Christine

Moi je fonctionne avec une seringue 100 ml sur laquelle il y a les 1/2 ml d'affichés. Je trouve que c'est très bien, à part qu'au trempage les graduations s'en vont très vite et je suis obligé de refaire le marquage régulièrement.

D'autres sur le forum se servent de seringue 10 ml.

A toi de voir.

Bonne journée

Daniel.

J'ai acheté les produits en pharmacie, seringue et un flacon 100 ml.
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Jeu 5 Sep - 9:52

Daniel, merci pour ces précieux conseils...

Effectivement les seringues trouvées sont des seringues de 10ml sans demi "marquage" alors imagine la galère... Si je ne trouve pas autre chose, pour prendre 81 ml dans 15 jours il va me falloir 8 seringues de 10ml + 1ml!!!

Je vais aller dans d'autres pharmacies, je vais bien trouver, ya pas de raisons...

Bonne journée,

Je traîne je traîne et j'ai rv dans 1h30 dans la ville d'à côté alors que je suis encore en pyj, avec un bol de thé à côté, pppfff... Et le chat étalé ça donne pas envie de se bouger...

Christine2 flower 
Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1419
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 62
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Jeu 5 Sep - 10:13

Ah ces benzos ça me fait raconter n'importe quoi parfois.

Mes seringues c'est 10 ml. avec des demi-graduations. Je suis Mdr.... ça fait plusieurs fois que je raconte n'importe quoi!!!!! Quel c°° Smile 

Bonne journée et toutes mes excuses.

Une seringue 100 ml ça doit être énorme. Mille excuses à tous ceux à qui j'ai dit la boulette.

Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Jeu 5 Sep - 12:53

mdrrrrrrrrrr Very Happy ... On va mettre cela sur l'excuse des benzo lollllllll !!

Bonne journée

bises nad flower
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Jeu 5 Sep - 14:18

Coucou les amis,

Bon, je reviens de la ville avec entre autre un petit sac bien garni : 2 seringues qui vont peut-être mieux m'aider : 1 de 20ml et 1 de 5ml et les 2 avec graduations entre 2 (et pas une de 100ml Daniel mais heureusement que je suis repassée sur le forum avant de partir car j'aurais bien demandé une 100ml lol! ). j'ai ramené aussi un broyeur de médicaments (je ne savais pas que ça existait, merci à vous) et aussi un flacon yavait pas 100ml. c'est un 125ml : pas grave je vais mettre 100ml dedans et faire une marquage au marqueur...

En tous cas, à la pharmacie j'avais l'impression de faire des courses pour je ne sais quoi... peu importe, le principal est que j'ai tout et j'espère que tout se passera bien (je croise les doigts de main et de pieds...)

Merci à toutes et à tous pour vos conseils...

je file ramasser des mûres car après la confiture de rhubarbe - rhubarbe fraises et puis prunes pignons c'est au tour des mûres...

Bonne fin de journée,
christine2:flower: 
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Jeu 5 Sep - 21:50

Bonsoir les amis,

Mûres ramassées, confitures faites...
Et je viens de prendre le temps de regarder à nouveau un des liens vers Carole pour la méthode de titration et ouf, je commence à y voir plus clair...

J'avais déjà regardé toutes ces vidéos en avril mai, mais je savais que je n'allais pas commencer tout de suite mon dernier sevrage alors je n'avais pas tout retenu... Je m'étais plus intéressée aux vidéos concernant les symptomes entre autres...

En tous cas, ej vais tâcher de passer une bonne nuit... Toujours peuplées de rêves les nuits mais quand même plus calme...

Et demain, grand départ vers ce dernier sevrage... J'espère que tout ira bien...

Bonne soirée et bonne et douce nuit à toutes et à tous...
Christine2 flower 
Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1419
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 62
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Jeu 5 Sep - 23:11

Bon courage pour demain.

Daniel Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pierrette

avatar

Messages : 3127
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Ven 6 Sep - 7:29

Bon courage pour le début de ton sevrage ! Smile 

Pierrette
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Ven 6 Sep - 11:55

Coucou les amis,

Merci Daniel et Pierrette pour vos encouragements...

Voilà ça y est c'est parti mon kiki...
Donc ce matin je suis passée à moins 10% de mes 20mg de déroxat soit 18mg, ou 90ml sur 100ml d'eau...

Prochaine diminution le vendredi 21/09 et là je passerais à 16.20mg (- 10% de la dose en cours) soit 81ml une fois dissous dans 100ml...

Bon je ne vais pas vous embêter avec des comptes d'apothicaire que vous connaissez tous... C'est sûrement pour me rassurer que je vérifie si mes comptes sont ok et du coup je n'ai aucun mérite car j'ai plagié (hihi) ce que m'a donné Audrey.
Sur une de ses vidéos, Carole https://www.youtube.com/watch?v=lYY1nc2c2l4 parle de liens afin de copier le tableau qu'elle présente mais non il n'y a aucun liens. Alors j'ai tâché de faire le même manuellement et je vérifie tous les calculs...

En tous cas, broyer le médicament n'est pas chose super aisée car il reste tjrs des petits bouts et ça se dissout très mal dans l'eau...
Est ce que je peux vraiment préparer mes 100ml le soir pour le lendemain matin? car je vous avoue que je m'imagine mal faire ça chaque matin...

De là, toujours l'appréhension de revivre ce que j'ai vécu en me sevrant du lexomil et puis je termine tjrs en me disant que non car ce sevrage avait été fait à l'arrache, avec des trop trop grandes diminutions et trop rapidement aussi... Je me dis aussi que le déroxat n'a pas la même action que le lexomil et que ce sera plus facile, c'est ma conviction (mais je croise les doigts) et en dernier lieu je me dis que maintenant je les connais tous ces symptomes et s'ils devaient réapparaître je saurais à quoi ils sont dûs et c'est pas rien...

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne fin de journée,
Christine2 flower 
Revenir en haut Aller en bas
Funambule

avatar

Messages : 1052
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 56

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Ven 6 Sep - 21:46

Super, la 1ère diminution de faite, voilà le début d'un sevrage qui commence.
Courage et bon sevrage de ton AD,
Grosses bises
Régine
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar

avatar

Messages : 3379
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 43
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Ven 6 Sep - 22:32

Bravo la miss !
Si tu as des doutes concernant les calculs, n'hésites pas à nous demander.

Il n'y a pas de raison que ça se passe mal. Tu as mis toutes les chances de ton côté pour réussir ton sevrage, je suis sûre que tout ira bien. cheers 

Bonne nuit Sleep 
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Sam 7 Sep - 9:40

Merci les amis,

Je dois avouer que j'ai quelques appréhensions mais ça ira bien, ça ira bien... Ya pas de raisons hein... je ne suis pas la 1ère à passer par là...

Juste hyper énervée ce matin mais ça n'a rien à voir vu que je n'ai commencé les diminutions qu'hier... Faut que je gère mes émotions et tout ira bien...

Bonne journée à toutes et à tous,
Christine2 flower 
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Sam 7 Sep - 10:42

Euh!!! désolée c'est re-moi...

En fait, je suis une véritable pile... Alors là, mes pensées n'arrivent même pas à se poser un tant soit peu, je ne pense même plus, ça défile...
Bon, cela n'est peut-être pas du tout dû à mon sevrage qui commence à peine... C'est peut-être juste comme ça...

Je me dis que ce n'est pas parce que je suis passée de 20mg à 18mg de paroxétine depuis hier, ce n'est pas possible... (sinon je n'ose imaginer la suite)...

Mais peut-être qu'apporter le médicament broyé donc en poudre dans le sang fait qu'il se libère tout de suite alors que le médicament met plus de temps à se libérer??? confused confused 

Alors j'ai pensé que je devais laisser le temps à l'organisme de s'habituer à cette nouvelle formule...

Et de là, je me suis demandé si le déroxat 20mg comprimé sécable n'est pas à libération prolongée??? confused confused  mais je n'en sais rien. Du coup j'ai repris la notice mais rien n'est mentionné!!!

Et je viens de regarder sur la toile et je ne trouve rien de probant...

Je vais passer en pharmacie afin d'en savoir plus...

Mais si quelqu'un a pris du déroxat 20mg comprimé sécable et a entrepris le sevrage comment cela se passe t'il??? Avez vous connu la même chose???

Parce que j'ai bien l'intention de m'en sevrer. Je ne serais pas la 1ère ni la dernière...

Aïe aïe aïe... Enfer et damnation...

merci pour vos réponses à venir...

Christine2 flower 
Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1419
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 62
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Sam 7 Sep - 11:40

Bonjour Christine.

Je viens de chercher sur le net, mais je n'ai rien trouvé non plus de probant. Il est indiqué qu'il existe une forme à libération prolongée, non commercialisée, mais confused 

Tu devrais demander à ton pharmacien, il te donnera la réponse.

J'ai pris ce médicament pendant plusieurs années, mais je l'ai arrêté à l'arrache, je pense qu'il doit bien y avoir d'autres personnes en sevrage de ce médoc. sur le forum pour te renseigner.

Bonne journée.

Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Sam 7 Sep - 14:27

Pppfff, le pharmacien n'a pas su trop quoi me dire...

Je viens de recompulser les différents posts sur le forum et le peu de topics des personnes qui ont pris ou prennent du déroxat (idem divarius et paroxétine...) bah il y en a peu...

J'en ai vu 3 mais rien de précisé concernant leur façon de faire...

Bon ben c'est comme ça hein...
En fait, c'est dans les 2 heures qui suivent la prise des 18mg dissous dans l'eau que waouh!!! je suis total excitée euh!!! là! dans la tête... je ne sais comment l'exprimer...

Bref, tanpis... No No No 
Bonne fin de journée à tout le monde.

Christine2 :flower 
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar

avatar

Messages : 3379
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 43
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Sam 7 Sep - 15:57

Bonjour Christine,

Je ne suis pas une spécialiste en AD et je ne peux pas te dire si le Deroxat est à libération prolongée. Normalement ça devrait être marqué dans la notice.
Ce que je peux te dire est que les gélules ou comprimés à LP font que le médicament ne se dissout pas dans l'estomac afin de protéger la substance active des sucs gastriques acides ou pour protéger l'estomac d'un effet néfaste de la substance active, celle-ci va se libérer lentement tout au long du transit intestinal. Cela permet de maintenir l'effet du médicament sur plusieurs heures et de réduire le nombre de prises par jour.
Je pense que tes symptômes sont tout à fait normaux étant donné que l'AD agit comme un excitateur du SNC. C'est comme une amphétamine, cela va te donner de l'énergie à revendre Wink
Je reconnais que ce n'est pas drôle, mais il va falloir t'en accomoder pendant quelques temps et atttendre de voir si les effets s'estompent, sans focaliser dessus.

Je te mets un lien vers un site concernant le sevrage des AD, il y a également un forum. Tu pourras peut-être trouver des infos qui vont te rassurer : http://antidepressantwithdrawal.info/fr/accueil.php

Courage Christine
Excellent weekend à toi ! flower 
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Sam 7 Sep - 16:03

Aaaarrrfff, voici ce que je viens de trouver sur la toile entre autres (car il y avait bcp de phrases du genre) :


Les victimes portent plainte pour des réactions sévères de sevrage de l'antidépresseur déroxat / paxil
Le sevrage de ces antidépresseurs sérotoninergiques, selon l'Organisation mondiale de la Santé, semble être encore pire que pour les benzodiazapines - qui ont déjà l'une des pires réputations pour la gravité du sevrage.

Le déroxat est hautement addictif
Des études ont montré que Paxil est hautement addictif et réalise de nombreux symptômes de sevrage allant de sévérité légère à extrêmement dangereux


C'est sur un site qui renvoie à ce forum (http://dependanceauxads.sosblog.fr/) et qui a l'air sérieux...

Bref je savais déjà tout cela mais je cherche si le déroxat est à libération prolongée... Vous allez me dire que j'aurais pu me renseigner avant de commencer le sevrage et vous aurez raison... mais on ne s'attend pas tjrs à ce qui va découler d'un début de sevrage...
Et en fait je tombe sur tout un tas de témoignages, sites, blogs et autres qui me font dire que je ferais mieux d'aller marcher plutôt que de trop lire...

Je suis tombée sur un site où j'ai halluciné. Une femme disait qu'elle avait dû appeler sos médecins car grosse crise de panique en pleine nuit et était très mal. Ce médecin lui a prescrit direct du lexomil et du divarius!!!!!!!!!!!!!! Et lui a dit en prime qu'il n'y avait aucune accoutumance au divarius et qu'elle pourrait arrêter très vite!!!!!!!!!!!! Le pire est qu'elle le croit puisqu'elle dit qu'il faut bien se soigner quand on n'est pas bien... Damned... No No 

Bon, en tous cas, je ne trouve toujours rien vraiment sur le sevrage de la paroxétine et c'est bien dommage. Je crois que Carole (carole advices sur you tube) prennait entre autre du déroxat (idem divarius) mais je ne trouve pas la partie la concernant relative à cette molécule et c'est dommage car elle s'est sevrée, a passé ce cap et a continué d'aider les autres par la suite...

Bon, allez, je vais aller marcher, ça va me faire du bien...

Bonne fin de journée...
Christine2 flower 
Revenir en haut Aller en bas
crisbiquinqua

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Sam 7 Sep - 16:11

Audrey, nous nous sommes croisées...
Merci d'avoir pris le temps de m'écrire un beau samedi après midi ensoleillé...

Oui c'est cela : de l'énergie à revendre...
Si tu voyais à quelle vitesse j'écris ce message... j'hallucine...

JE N'AI COMMENCE LE SEVRAGE QU'HIER POURTANT... La paroxétine (et la plupart des ISRS) étant une molécule "désinhibante" (oups je doute de l'orthographe) et qui excite bcp (d'ailleurs je pense qu'après le sevrage du lexomil, c'est le fait d'avoir la paroxétine seule qui fait que le cerveau bouillonne et qu'on a du mal à tenir en place), je pensais que commencer à me sevrer allait me rendre plus "calme" justement!!!!!!!!!!!
Et en fait, je suis excitée, c'est bizarre non?

Comme tu l'écris Audrey, l'AD agit comme une amphétamine alors le fait de baisser les doses devrait amoindrir ses effets...

Mais en tous cas, rassurez moi, je ne vais pas être comme ça pendant les quasi 18 mois que vont durer le sevrage hein??? confused confused 

Bon allez, je vais marcher... et dépenser cette énergie...

Bonne fin de journée et merci...
Christine2 flower 
Revenir en haut Aller en bas
bbhepar

avatar

Messages : 3379
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 43
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Sam 7 Sep - 16:18

Oui nous nous sommes croisées.

Tu es tombée sur l'un des blogs de Michel, qui sont tous publiés sur sosblog.fr.
Certaines personnes vivent mal le sevrage car ils n'ont pas eu les bonnes indications pour le réussir. L'information est nécessaire.
Alors pas de panique ! Tu as raison, ne lis pas trop en ce moment, et essaies de te changer les idées.
Il faut ainsi éviter de trop tourner autour de son sevrage. Détends-toi Wink
Une petite marche te fera le plus grand bien Very Happy Tu vas éliminer le trop plein d'énergie, et cela calmera ton SNC.
Attendons quelques jours pour voir si cela s'améliore. Patience Christine, patience.

Prends soin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://bbhepar.canalblog.com/
Mabea

avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 59

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Sam 7 Sep - 19:18

coucou Christine,

Apparemment, sans que j'en sois au sevrage de l'AD, on a des symptômes similaires parce que ce que tu décris, je le ressens très souvent.
Et mon AD est aussi séroto ... c'est de la sertraline.
Je m'y fais mais je comprends bien ce que tu ressens, je l'avais déjà expliqué ds un de mes posts.
Et comme toi, je dois marcher, marcher ou bouger et mon cerveau bouillonne.
Et moi, pourtant, je n'ai pas commencé le sevrage de l'antidep. A mon avis, les symptômes sont plus importants au début du sevrage.
Ne te décourage pas et essaye de ne pas focaliser, mais je sais bien que c'est très difficile.
Je ne peux quasiment pas m'arrêter d'être active, alors j'essaye de ralentir mes gestes, de respirer calmement.
Aujourd'hui, par ex, j'ai randonné quasiment tt la journée avec des pauses, (je n'étais pas seule), et ce soir je vais danser. J'aurais beauc de mal à rester à la maison.
Le soir normalement ça devrait se calmer.
Bon courage, on appréhende tjs les changements.
bis Marie
Revenir en haut Aller en bas
DANFLOOPH

avatar

Messages : 1419
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 62
Localisation : Région centre

MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   Dim 8 Sep - 10:21

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage du lexomil... pas bien du tout...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage du lexomil... pas bien du tout...
Revenir en haut 
Page 6 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tout va bien mais tout va mal, j'en ai marre
» Pas bien du tout
» Tout finit toujours bien.
» Bien le bonjour à tous!
» Pas bien du tout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage des antidépresseurs :: ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES, AIDE A LA MISE EN PLACE DES PROTOCOLES DE SEVRAGE DES ANTIDEPRESSEURS-
Sauter vers: