Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Journée merdique (excusez l'expression)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Line

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 63
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Journée merdique (excusez l'expression)   Sam 19 Déc - 4:03

Après avoir passé une partie de la nuit à ne pas dormir, j'ai passé la journée à dormir.

Je me suis levée à 17 h. 30 et là il est 22 h. et je retourne au lit après avoir tenu jusqu'à maintenant.

Ce que j'ai hâte d'être débarassée de ce foutu Rivotril. J'ai hâte de pouvoir reprendre un rythne de vie normal.

Patience, patience!!! Sleep

Je ne savais pas très bien où poster ce message, alors je l'ai mis ici.

C'est en quelque sorte un coup de gueule contre le médicament en lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://le-chant-du-cygne.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Coucou Line   Sam 19 Déc - 5:01

Et bien tu vois ce matin j'avais envie de faire un mot aussi ; du coup je le mets à la suite du tien.

Moi aussi j'en ai ras le bol ... et je pousse mon coup de gueule.

Je suis réveillée depuis 3 h du matin, impossible de me rendormir. J'ai très mal au ventre, envie de vomir. Et pourtant je n'ai pas diminué le lysanxia.

Vivement que l'on en termine avec ses merdes. Je te le souhaite, ainsi qu'à tous. Car je ne pense pas qu'il y ait (hélas) de remèdes miracles. Il nous faut juste être patient, mais c'est souvent très dur surtout quand ça dure !!

Par contre j'espère qu'une fois notre drogue terminée, toutes nos misères seront, elles aussi terminées, car là franchement je ne sais pas si je pourrais l'accepter, et accepter d'avoir fait tout ce que nous devons faire (sevrage).

RAS LE BOL

Allez je retourne sous la couette.

Gros becs à toi ma petite Line, et bises à tous.

Fanfan
Revenir en haut Aller en bas
Line

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 63
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Journée merdique (excusez l'expression)   Sam 19 Déc - 21:49

Bonjour ma petite Fanfan, je vois que ce n'est pas la forme pour toi aussi.

Moi aussi j'espère que lorsque j'aurai arrêter le Rivotril, ça ira mieux, car sinon, je ne sais vraiment pas ce que je ferai.

J'ai dormi depuis hier 22 h. à cet après-midi 15 h. et si je ne me retenais pas je retournerais tout de suite au lit. Et comme de raison, j'ai un mal de crâne lancinant.

Vivement que l'on vienne au bout de tout cela. C'est vraiment difficile par moment.

Gros bisous à toi. I love you
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://le-chant-du-cygne.over-blog.com
Line

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 63
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Journée merdique (excusez l'expression)   Dim 20 Déc - 3:21

Finalement je suis retourné au lit. Incapable de rester debout. Ne serais-ce qu'écouter la télé était trop.

Je me suis levée encore vers 17 h. Il est maintenant 21 h. 21 et je me sens un peu mieux qu'hier.

P.S. Je tiens à préciser que je ne prends plus aucun somnifère que j'avais commencé à prendre quand j'ai cessé le Zyprexa, car je ne dormais plus du tout ou presque, malgré une grande fatigue qui ne me quittait pas.

Maintenant je ne prends que mon Rivotril dont je continue la diminution et mon ad, que je ne me sens pas à l'aise de laisser pour l'instant.

De toute façon, il n'est pas bon de se sevrer de plus d'un médoc à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://le-chant-du-cygne.over-blog.com
carole

avatar

Messages : 945
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: après le sevrage........................... ?   Dim 20 Déc - 8:57

bonjour à tous, bonjour Crystal,
Je me pose une question... Nous avons tous envie de nous sevrer de tous ces médocs, mais quand nous serons sevrés (eh oui, faudra bien que ça arrive, n'est-ce pas !), si nos problèmes, je veux dire ceux qui nous ont fait basculer dans la déprime ou dépression, si nos problèmes ne sont pas réglés, ne risquons-nous pas de replonger dans la déprime/dépression ?
J'espère ne pas assombrir votre moral, mais ça fait un moment que je me pose cette question...
MERCI
Carole
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Coucou Carole - bonjour à tous   Dim 20 Déc - 9:26

Regarde ce que je disais plus haut à Line ; je me pose la même question que toi, et nous ne sommes surement pas les seules dans ce cas .. symptômes prolongés ??? Non il ne faut pas y penser. Tout va rentrer dans l'ordre. Voilà notre devise à Line et moi et j'ajoute "we can" !


Cette question m'a souvent donné envie de procéder à des diminutions plus rapides, mais heureusement que les symptômes revenaient plus forts, plus nombreux et surtout heureusement que notre chère Ysoline m'a dit gentillement : "Fanfan lève le pied" !!! laisse toi un peu de "ballant". Merci encore à toi Ysoline. Et merci à Line, Chantal, Alice ... au final il n'y a que des petits anges sur ce forum.


Citation :
Vivement que l'on en termine avec ses merdes. Je te le souhaite, ainsi
qu'à tous. Car je ne pense pas qu'il y ait (hélas) de remèdes miracles.
Il nous faut juste être patient, mais c'est souvent très dur surtout
quand ça dure !!

Par contre j'espère qu'une fois notre drogue
terminée, toutes nos misères seront, elles aussi terminées, car là
franchement je ne sais pas si je pourrais l'accepter, et accepter
d'avoir fait tout ce que nous devons faire (sevrage).

RAS LE BOL

Bonne journée à tous, je vais hiberner un peu et reviendrai plus tard.

Bisous

Fanfan
Revenir en haut Aller en bas
Line

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 63
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Journée merdique (excusez l'expression)   Dim 20 Déc - 11:43

carole a écrit:
bonjour à tous, bonjour Crystal,
Je me pose une question... Nous avons tous envie de nous sevrer de tous ces médocs, mais quand nous serons sevrés (eh oui, faudra bien que ça arrive, n'est-ce pas !), si nos problèmes, je veux dire ceux qui nous ont fait basculer dans la déprime ou dépression, si nos problèmes ne sont pas réglés, ne risquons-nous pas de replonger dans la déprime/dépression ?
J'espère ne pas assombrir votre moral, mais ça fait un moment que je me pose cette question...
MERCI
Carole

En ce qui me concerne j'ai travailler en thérapie sur ce qui m'a fait sombrer et aussi j'ai appris à me connaître et à reconnaître ce qui pouvait me faire tomber en dépression et à travailler sur ces côtés de moi.

Je sais que je suis quelqu'un de sensible dont certaines choses sont plus difficiles à accepter. Mais j'ai surtout appris que j'avais le droit à cette sensibilité et surtout à ne pas me laisser marcher sur les pieds.

Ma plus grande faiblesse était de toujours trouvé des excuses envers ceux qui me faisaient du mal. Et j'étouffais MES sentiments et quand il m'arrivait de ne pas le faire, je me sentais coupable. Tout le monde avait le droit de me marcher dessus, mais moi, je n'avais pas le droit de dire quoi que ce soit. C'est ainsi que je voyais les choses.

J'ai travaillé beaucoup sur tout cela, alors j'ai beaucoup moins peur de retomber en dépression.

Mais de toute façon les benzo seuls ne peuvent pas aider dans une dépression. Ce serait même le contraire car ce sont des dépresseurs, donc qui peut nous amener justement en dépression. Alors selon moi, l'arrêt de benzo ne risque pas de me faire retomber en dépression, au contraire.

Et pour l'instant, ici, on se sèvre de benzo. En ce qui me concerne quand j'aurai fini avec le rivotril, je verrai comment ça va et je verrai ce que je fais de l'ad que je prends.

Mais je ne suis pas encore rendu là.

Bisous Carole I love you

P.S. Va voir la présentation de Krokro qui parle des effets néfastes que tous ces médocs ont eu sur son mari. Ça me ressemble sur certains points. Alors je ne crois pas que le fait de cesser les benzo puisse nous faire plus de tord.


Dernière édition par Crystal (Line) le Dim 20 Déc - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://le-chant-du-cygne.over-blog.com
Line

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 63
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Journée merdique (excusez l'expression)   Dim 20 Déc - 11:51

Fanfan a écrit:
Regarde ce que je disais plus haut à Line ; je me pose la même question que toi, et nous ne sommes surement pas les seules dans ce cas .. symptômes prolongés ??? Non il ne faut pas y penser. Tout va rentrer dans l'ordre. Voilà notre devise à Line et moi et j'ajoute "we can" !


Cette question m'a souvent donné envie de procéder à des diminutions plus rapides, mais heureusement que les symptômes revenaient plus forts, plus nombreux et surtout heureusement que notre chère Ysoline m'a dit gentillement : "Fanfan lève le pied" !!! laisse toi un peu de "ballant". Merci encore à toi Ysoline. Et merci à Line, Chantal, Alice ... au final il n'y a que des petits anges sur ce forum.


Citation :
Vivement que l'on en termine avec ses merdes. Je te le souhaite, ainsi
qu'à tous. Car je ne pense pas qu'il y ait (hélas) de remèdes miracles.
Il nous faut juste être patient, mais c'est souvent très dur surtout
quand ça dure !!

Par contre j'espère qu'une fois notre drogue
terminée, toutes nos misères seront, elles aussi terminées, car là
franchement je ne sais pas si je pourrais l'accepter, et accepter
d'avoir fait tout ce que nous devons faire (sevrage).

RAS LE BOL

Bonne journée à tous, je vais hiberner un peu et reviendrai plus tard.

Bisous

Fanfan

Tout comme toi, Fanfan, il m'arrive parfois, mais moins souvent maintenant, de vouloir aller plus vite. Mais quand je lis les autres et toi, ça m'encourage à y aller doucement.

Et oui, je m'accroche à cette idée que tout va rentrer dans l'ordre. De toute façon, ça ne pourrait être pire que ça ne l'est présentement pour moi.

Si je regarde comment j'étais quand j'ai commencé à prendre tous ces médocs et ce que je suis maintenant, je trouve que j'étais beaucoup mieux même en dépression que je le suis depuis quelques années, 2 plus précisement.

Ma fille qui un moment était venu chez moi, il y a environ 1 an m'avait dit avec beaucoup de diplomatie devant l'état de mon plancher de salon, "Maman, qu'est-ce qui arrive. Je n'ai jamais vu ton logement dans cet état, même au pire de ta dépression". Alors, ça en dit beaucoup pour moi sur les effets de tout ces médocs à long terme.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://le-chant-du-cygne.over-blog.com
noelle



Messages : 7
Date d'inscription : 12/12/2009
Age : 51
Localisation : val de marne

MessageSujet: Pour carolle   Mar 22 Déc - 19:17

Salut carolle,ma femme est tout simplement enregistée sous son prenon:noelle,sur le deuxieme site...
Joyeux noel! santa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journée merdique (excusez l'expression)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journée merdique (excusez l'expression)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journée de merde... Besoin de réconfort...
» pb d'interprétation du sujet d'expression écrite
» journées portes ouvertes
» Expression de la volonté du peuple (intro)
» En cette journée du 20 Mai "prions la Vierge Marie "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: Votre espace d'échanges sur les thèmes les plus divers :: Coups de gueule-
Sauter vers: